Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 9 Oct - 0:50

Que Kai partageât ses doutes, c’était une bonne chose pour la jeune femme. Même pour quelqu’un comme elle, l’avis de l’inspecteur comptait beaucoup, puisqu’il connaissait les dynamiques qui agitaient les forces de la ville et que, en dépit de son appartenance aux Hunters, il devait certainement conserver une certaine distance vis-à-vis de ces tensions. Nakana l’écouta confronter ses différents arguments avec attention, tout en réfléchissant à ce qui pourrait leur permettre d’éclairer la situation.

Sa méfiance ne fit que s’accroître lorsque l’être céleste lui raconta la façon dont Ambre avait manipulé le Hunter. C’était donc pour cela qu’elle voulait absolument connaître les circonstances de la mort de ce dernier, parce qu’elle aurait voulu s’en charger elle-même. Il y avait là de quoi la discréditer… Mais est-ce qu’au fond, le coup qu’elle avait monté pour se venger de Yosama et qui était tombé à l’eau changeait forcément la donne de leur affaire ? Après tout, elle n’avait pas réagi quand Luka avait mentionné le nom de l’illusionniste, et avait même accepté de l’accompagner au manoir Ômura en sachant pertinemment qu’elle pouvait la croiser là-bas. Enfin, la contrebandière espérait qu’ils y étaient bien allés. Qu’il ne s’était rien passé en cours de route. Oh merde… Décidément, le problème commençait à ressembler à un nœud sacrément mal foutu. Il fallait qu’elle appelle son ami.
Toutefois, Kai l’invita à partager ses pensées.


« Mon avis ? Mon avis est simple : je n’accorde jamais ma confiance à personne », souligna la jeune femme, un léger sourire au coin des lèvres.

Elle marqua une pause quelques instants, puis reprit, plus grave :


« C’est pas facile de deviner si elle ment ou non, précisément parce qu’elle sait sûrement très bien le faire grâce à sa formation, ajouta-t-elle en connaissance de cause, puisqu’elle était elle-même experte dans le domaine. Il faut choisir les risques à prendre… Tu as vu juste, j’ai déjà choisi et c’est avant tout pour ne pas laisser Luka s’embarquer tout seul dans une histoire qui le dépasse, qu’elle soit sincère ou pas. Il a une sale tendance à croire sur parole n’importe quel quidam. Je pense qu'en plus, il a peur qu'il arrive quelque chose à Haruki... Mais au moindre coup suspect, je t’assure qu’Ambre aura du mal à s’en tirer. »

Nakana tira alors son portable de sa poche. Elle voulait réellement s’assurer que le pirate allait bien.

« Ils ont dû arriver au manoir… », murmura-t-elle en fixant l’écran tandis qu’elle composait le numéro du jeune homme, les bras posés sur ses cuisses.

Seuls les bip interminables lui répondirent. Soit. Elle allait attendre un peu avant de s’inquiéter, parce qu’il y avait de grandes chances que Luka ait coupé le son s’il avait trouvé l’autre conne au manoir. Dire que d’habitude, c’était elle qui oubliait complètement l’existence de ce truc…
Cependant, elle voulait revenir sur quelque chose qu’avait dit l’inspecteur et qui ne lui avait pas particulièrement plu : elle se leva à son tour afin de ressaisir son attention, ou plutôt d’imposer sa parole, comme pour combler leur impressionnante différence de taille qui l’obligeait à lever les yeux vers lui pour le regarder.


« En revanche, Kai, je refuse catégoriquement que tu t’impliques là-dedans si ton unique but est de ne pas nous laisser seuls face au risque. Tu viens pour éclaircir le mystère avec nous ou tu viens pas, mais je veux pas de quelqu’un qui prétende veiller sur moi. »




Luka écouta avec compassion la réponse d’Iris. Forcément, c’était difficile… Elle n’en prenait pas conscience, mais aux yeux du contrebandier, son amie était quelqu’un de fort. De très fort. Il fallait bien de la force pour endurer tout ce qui lui était tombé sur la tête depuis son enfance. Et peu importe ce que le reste du monde pensait à son sujet !
Elle cessa de le regarder pour lui confier que sa présence lui manquait, avant de se tourner de nouveau vers lui. Lorsqu’il vit à quel point admettre une chose qui semblait si simple gênait l’être céleste, Luka sentit son cœur se serrer. Lui qui craignait de la mettre mal à l’aise, après tout ce qu’il s’était passé… alors qu’en fait, elle souhaitait réellement l’avoir près d’elle. C’en était à se demander s’il faisait exprès d’être toujours à côté de la plaque.
Il lui sourit alors tristement.


« Pardonne-moi, Iris… Ça s’est pas vraiment bien passé depuis notre retour du monde céleste. Tout a l’air tellement compliqué. C’était pas tout à fait ce qu’on avait prévu quand on t’a proposé de venir ici… »

Il ne tentait pas de se justifier, parce que tout ça ne justifiait rien, mais il laissait simplement ses doutes enfin s’exprimer.
Se laissant tomber contre le dossier du canapé, il ferma les yeux durant trois ou quatre secondes. C’était un peu le bordel dans sa tête… On n’entendait même plus Ambre. Qu’est-ce qu’elle était allée foutre ?...
Luka regarda de nouveau la jeune femme.


« Toi non plus t’as pas l’air de profiter de ton séjour ici, n'est-ce pas ? Je suis désolé… Tu sais, on a aussi voulu que tu viennes pour que tu puisses te reposer. Tu en avais besoin, non ?... Te reposer et faire autre chose que de t’occuper d’une maison… »

Ce qu’Iris faisait très bien, il ne disait pas le contraire ! Simplement, il pensait qu’il existait des activités autrement plus épanouissantes que le ménage… Des années à s'engueuler avec Nakana dès qu'il s'agissait s’y mettre l’en avaient convaincu ferme.
Le contrebandier se redressa prestement. Son sourire venait de s’élargir.


« Sortons en ville cette semaine !… Ça te dit ? »


Dernière édition par Nakana le Mer 14 Oct - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 12 Oct - 21:24

Kai eut un petit sourire lorsque Nakana lui admit qu'elle n'accorda sa confiance à personne, c'est ce que l'Inspecteur avait cru comprendre !  Mais il reconnaissait que dans une ville comme Tomodachi, c'était plus sur d'être méfiant comme pouvait l'être la jeune femme, alors que Luka qui semblait accorder sa confiance à tout ce qui  bouge. Si il était actuellement seul avec Ambre, alors il fallait vraiment espérer que cette dernière soit réellement de leur côté.

" Je te l'accorde, Ambre, si elle projetait de nous trahir serai en très mauvaise posture, surtout si elle s'entoure d'allié qu'elle choisit parmi les Hunter... Un pas de travers envers l'un de nous et elle sera vite dans l'impasse... Je ne sais pas si du coup elle est honnête ou non, mais ça ne nous coûte rien de rester méfiant à son égard. En avançant dans l'enquête on finira bien par être fixé à un moment ! "

L'inspecteur observa alors la Contrebandière tenter en vain de joindre Luka. Au final elle n'eut pas de réponse. Kai avait cru comprendre que Nakana n'aimait pas Iris, loin de là... Cependant l'Inspecteur savait pertinemment qu'elle se trouvait au manoir. Aussitôt il reprit alors.

" Si ils sont au manoir alors Luka n'est plus seul avec Ambre, donc normalement de ce côté là, il n'y a rien à craindre !... "

Mais alors qu'il s'apprêtait à enchaîner sur la suite, Nakana se leva afin de capter l'intention de l'Inspecteur. Apparemment la Contrebandière ne souhaitait pas d'une Nourrice, et elle le lui avait bien fait comprendre, ce qui fit sourire aussitôt Kai qui lui affirma alors.

" Je ne vous accompagne pas juste pour vous couvrir, cette histoire à également bien titillé ma curiosité, du coup je me vois mal me retirer de l'affaire maintenant... Trop d'élément, des accusations qui tiennent la route ! De toute façon en temps que Hunter, je dois tout faire pour Tomodachi..... Il a déjà réussit à renverser la ville... J'étais présent aussi ce jour là, mais ce foutue Soruka a réussi à offrir aux Devil la victoire... Il est peut être devenu Hebi, mais je reste sur mes gardes. Chasser le naturel et il revient au galop ! Il ne faut surtout pas prendre ce type à la légère, en plus d'être fort,  il est aussi très très intelligent ! Si il a un plan en tête, alors il va falloir prendre de grande précaution pour pas tomber dans le piège. "

Il n'avait pas oublié. Ce jour ou la ville était tombé... Kai n'avait pas prit par au combat dans le métro contre tout les Devil... Il était en ville et avait comprit que Soruka allait ouvrir un portail  entre les enfers et Tomo'.... L'inspecteur avait tout mit en place pour que Tomodachi soit évacuer... Hélas il était loin d'avoir pu sauver tous le monde.... comme cette Anita notamment... Mais si les choses se répétait, alors cette fois ci, il n'échouerait pas ! Cette fois ci Kai ferait tout pour être plus malin que ce Soruka, et l'Être Céleste comptait bien déjouer ses plans à temps sur ce coup là !

" J'ai une revanche à accomplir ! Pour tous ceux qui ont périt lors de l'attaque des Devils... Si Soruka a réellement quelques choses de prévu vis a vis de Nyx, je l'arrêterait quel qu’en soit le prix !!!!... Et je ne ferrai la Nounou uniquement pour Luka alors ! "

Dit alors Kai concluant sur une touche d'humour.

" Bon plus sérieusement, si j'ai bien comprit Luka constitue une équipe, ce qui signifie qu'on se charge de récupérer des infos sur Zen pour tenter de l'interroger, ou tu préfères qu'on les rejoignent ? "



Iris se sentit gênée lorsque Luka se mit à s'excuser vis a vis de ce qu'elle lui avait dit.

" Non, ne sois pas désolé, je sais bien que ce n'est pas facile pour toi non plus ! Et puis je suis aussi responsable du fait qu'on ne se soit pas vu, j'aurai très bien pu venir te trouver !! Mais j'avais un peu peur que tu ne souhaite pas me voir... Enfin toi ou  plutôt Nakana... Je voulais pas lui imposer ma présence et je ne voulais pas créer d'histoire... Et avec tout ces événements je sais que toi aussi tu avais besoin d'être soutenu, là dessus je me sens nulle... "

Un petit moment de silence s'instaura alors. Le contrebandier s'excusa à nouveau, Iris aurait bien voulut lui dire de ne pas le faire, mais elle ne le coupa pas et l'écouta jusqu'au bout. Se reposer, profiter, s'amuser, c'est vrai qu'ils souhaitaient que ça se passe ainsi pour Iris. Mais d'un autre côté, a part en fin de journée quand ils rentraient du boulot, Iris était souvent seule et seule elle ne savait pas quoi faire dans cette immense ville, elle avait toujours vécu dans le monde céleste, et surtout elle avait passé sa vie à s'occuper de ses amis du temps de Leon, et de Iori par la suite... Même quand Kai passait la voir, c'était après le boulot, donc au soir, et quand un inspecteur rentre du boulot après une grosse journée chargé, ça le faisait parfois venir à des presque minuit,  ou l'inspecteur faisait plus un "bonjour, au revoir" qu'autre chose...

" Je... C'est vrai que je fais encore du ménage, mais... et bien... Disons que c'est  un des seuls moyens que je connaisse pour m'occuper l'esprit... "

Iris était quelque peu gênée d'admettre cela... Elle se sentait nulle de ne pas connaître grand chose de la vie d'un terrien, et même malgré les conseils des autres résidents.
Mais alors que ce détail semblait la travailler, Luka lui offrit un large sourire, et une proposition qui allait également redonner le sourire à Iris. Il lui proposait de sortir en ville dans la semaine. A cette annonce, Iris prit le Contrebandier dans ses bras. Evidemment que ça lui plaisait ! Passer du temps avec le Pirate en ville, elle ne pouvait que s'en réjouir.


" Ouiii ! Ça serai tellement bien !! "

Redonnant sa liberté au Contrebandier, Iris l'observa alors dans les yeux, le sourire toujours aux lèvres.

"  Merci beaucoup Luka ! Ça compte énormément pour moi de te voir aujourd'hui et de prévoir cette sortie ensemble... Merci beaucoup ! "

" AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH "




Ambre n'avait toujours pas quittée la chambre de Yosama... Elle ne voulait pas qu'on la voit dans cette état... D'ailleurs elle n'arrêtait pas de s'essuyer les larmes qui coulèrent. Était ce bien normal ? De détester quelqu'un et de le pleurer ainsi ?... Dans le fond elle s'en doutait bien, elle lui en voulait et elle détestait l'Être céleste qui avait pu vivre ici, à Tomodachi... Mais elle n'avait jamais oubliée le Yosama avec qui elle avait travaillée il y a quinze ans.

L'assassine se releva alors. Il ne fallait pas qu'elle s'attarde trop longtemps, Luka et Iris allaient finir par se poser des questions et se mettre à sa recherche.  Une fois qu'elle eut finit de sécher ses larmes, la jeune femme décida de mettre les voiles. Son regard fut interpellé par les photos posés sur la table de nuit... Il y avait une photo de Yosama très très jeune, à côté d'une jeune fille tout aussi jeune... Si Ambre ne se trompait, il devait s'agir de Kitori... Il lui en avait parlé à l'époque... Puis des photos plus récentes, ou il était avec ses amis de Tomodachi... Sur toutes les photos l'Être céleste avait le sourire...

Elle détourna alors le regard de ces clichés, et s'avança vers le bureau du Hunter et se mit à fouiller celui ci... Pour Ambre, Yosama avait longtemps combattu contre les Devils et toutes sortes de menace. A l'époque de la guilde des Assassins, ils avaient se réflexe de garder des notes ou des quelconques informations concernant leurs cibles... Il avait combattu Soruka à plusieurs reprise... Peut être qu'il avait gardé quelques part dans sa chambre une quelconque trace de ces combats... Quelques choses qui expliquerait en détail les pouvoirs du Hebi et peut être même une faiblesse à exploiter... Cependant cette petite recherche n'allait rien donner, à croire qu'il avait perdu les bonnes anciennes habitudes !...
Dommage ça aurai pu être un sérieux avantage... Bon, elle n'avait plus rien à faire ici, il fallait redescendre.
Lorsqu'elle arriva au niveau de la porte, elle tourna une dernière fois son regard vers la chambre vide... Bloquant quelques secondes elle tourna enfin les talons et ferma la porte.

C'est à ce moment que la porte du placard de la chambre de Yosama s'ouvrit enfin. De cette armoire un jeune garçon en sortit alors. C'était Juan, ou plutôt Yosama.


** Bon sang j'ai cru qu'elle partirait jamais !!! **

L'Être Céleste avait eut chaud. De passage en effraction dans sa chambre pour récupérer de l'argent qu'il avait conservé... Ne pouvait pas se permettre de retirer de l'argent en banque puisqu'il était soit disant mort... Il passer aussi régulièrement dans le manoir pour piquer de la nourriture. La journée il n'y avait personne mise à part Iris, et l'ancien Assassin savait y faire pour contourner la jeune femme et pas se faire repérer.
Mais là... Il était loin de prévoir qu'Ambre viendrait au Manoir Omura, tout comme il se doutait moi que celle ci ferait un crochet par sa chambre !!! Mais que cherchait elle ?.. Pourquoi avait elle fouillée son bureau ?
Mais ce n'était pas le pire pour lui... Il l'avait vu pleurer devant cette table qu'avait installé ses amis en sa mémoire... Elle était bien différente de ce soir ou il l'avait enfin revu et ou elle avait faillit le tuer... Le Hunter s'en voulait déjà de ne pas avoir su conserver de souvenir d'Ambre, mais maintenant après l'avoir revu et dans cette état qui plus est...


" Je suis vraiment le roi des cons !!! "

Se dit alors Yosama qui, sous la colère mit un coup de pied à son bureau... En plus du bruit de l'impact, le Hunter en rajouta une couche en s'exclamant de douleur. Il eut beau plaquer ses mains contre sa bouche il était trop tard... Quelqu'un était en train de remonter !!! Ça ne pouvait être qu'Ambre .
Dans la précipitation, le Hunter courut à son balcon pour repartir par les branches de l'arbre qui était en face, mais dans la hâte le jeune garçon manqua ses accroches et tomba alors aussitôt.


" AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH "

Ambre qui venait d'entrer à nouveau dans la chambre eut juste le temps d'apercevoir une silhouette tomber. Sans perdre de temps l'Assassine descendit au rez de chaussée à toute vitesse. Arrivant au niveau d'Iris et Luka, elle remarqua aussitôt qu'ils avaient également entendu le cri.

" Vite quelqu'un est tombé du troisième !!! "

Iris s'était levée aussitôt, le trio sortit alors aussitôt à l'arrière du manoir. Une fois dehors ils virent un garçon se tordant de douleur dans les buissons, qui avaient surement amortit quelques peu sa chute.

" Aie aie aie mon dos bordel de... "

Juan s'arrêta de gémir et de juré lorsqu'il vit qu'Iris, Ambre et Luka étaient tous les trois là, en train de le regarder avec de gros yeux.
Mais bordel qu'est ce qu'ils foutaient ici et ensemble ? Et comment allait il justifier sa présence au manoir ? Toutes ces questions envahirent l'esprit de Yosama... A tel point qu'il en oublia même la douleur de sa chute... Il était dans le pétrin.


" Tiens Luka ! Salut ! Ça faisait un bail depuis notre aventure de la pierre de Kairo !!... "

C'était pas avec ça qu'il allait s'en tirer et il le savait bien.

" Bon je crois que je vous dois quelques explications... Si je suis venu c'est... Disons que depuis que je vous ai accompagné pour la Pierre de Kairo j'aimerai réellement devenir un Hunter... Je sais bien que je suis loin d'être le plus fort... J'avais peur que vous me rejetiez donc je voulais arriver dans le manoir, surprendre un Hunter pour lui montrer de quoi je suis capable !! M'introduire en douce, voila une de mes premières capacités, ensuite j'aurai provoqué le premier Hunter que j'aurai vu en combat pour lui prouver ma valeur... Mais, il faut croire que j'ai tout foiré !!... "

Après avoir pondu la première excuse qui lui passait par la tête, Yosama fut soucieux lorsqu'il croisa le regard d'Ambre. Elle l'avait connut jusqu'à ses dix ans... D'apparence ça ne devait pas trop le changer !!! Elle risquait de reconnaître qui il était vraiment !!!
Cependant le Hunter pouvait rassuré, au vue du regard d'Ambre qui sentait l'indifférence, le Hunter comprit alors que sa pupille devait encore une fois, à son insu, le couvrir... Tant mieux...
Soulagé par se détail, et comme par magie, Juan se rappela qu'il venait de faire une énorme chute... Il tenta de sortir de ses buissons, mais il trébucha à terre... Plus de peur que de mal, en se relevant, Yosama ne ressentait plus aucune douleur ! C'était incroyable, il avait juste quelques éraflures... Quelques coupures, mais rien de grave...

Ce fut Iris qui répondit alors enfin à Juan.


" Mon dieu mais c'est du grand n'importe quoi !!! Tu aurai pu te tuer !!! Devenir un Hunter ne dois pas justifier une pareille prise de risque !!! Pauvre garçon, tu es inconscient et tu as du te faire super mal !! "

Aussitôt elle tira alors Juan à l'intérieur. Une fois tous dans le salon, Iris s'éclipsa quelques instants avant de revenir avec du désinfectant et des pansements.
Ambre continuait de le regardait avec méfiance, si son apparence était loin de lui être familière, se garçon avait tout même débarqué dans la chambre de Yosama... Et si il l'avait vu ?...


" Ça va piquer ! "

Dit alors Iris qui venait de plaquer la compresse sur la blessure de Juan qui ne pu retenir un gémissement de douleur.

" Allons ! Faut être fort ! Surtout quand on veux devenir un Hunter !!! M'enfin ce que tu as fait reste très bête ! Ça passe pour cette fois mais que je ne te reprenne plus à venir ici en douce ! Surtout si tu connais déjà les Hunter, parle avec plutôt !!!! "

S’asseyant dans un fauteuil Ambre soupira alors un coup.

" Désolée de casser l'ambiance, mais on est ici pour une raison assez importante ! Luka en as tu parlé à ton amie ?... Concernant ce garçon, si il ne possède pas de pouvoir et si le désinfectant à raison de lui, alors je crois qu'il vaux mieux le laisser en dehors de tout ça et donc le laisser repartir. Non ? "

Une fois qu'Iris eut finit de poser le dernier pansement sur la dernière blessure, elle se tourna vers Ambre. C'est vrai qu'à la base la blonde et le Contrebandier semblait être venue dans le but de chercher des alliés dans une certaines mission.

" Tu as raison, Luka et moi n'avons pas eut le temps d'aborder ce sujet... Tu devrais partir jeune homme, tes bobos sont soignés !! "

Juan tira alors à ce moment la tête... C'était vraiment difficile pour Yosama... Apparemment il y avait un problème grave, a tel point qu'Ambre était venu avec Luka en quête d'allié... Mais il ne pouvait en vouloir à Iris, il n'avait plus rien d'un fier guerrier capable de les aider... Pourtant, le jeune garçon n'allait pas se laisser faire.

" Je peu aider !!! Je ne sais pas quel est votre soucis mais laissez moi vous accompagner !! Je pourrai servir, j'ai des qualités !! Demandez à Luka, j'ai participé à une quête avec lui !! "

La seule réaction d'Ambre fut de plaquer sa main sur sa tête... Était ce avec des jeunes garçons qu'ils allaient tenir tête à Soruka... C'était du n'importe quoi...
Iris quand à elle tourna alors la tête vers le Contrebandier, de toute évidence ce garçon ne comptait pas écouter la jeune femme et partir, toutefois elle ne savait pas si le mêler à une éventuelle mission dangereuse était raisonnable, et, elle s'en remit donc à son ami.


" Luka ?... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 14 Oct - 19:19

D’abord sceptique, la contrebandière écouta Kai la rassurer en se justifiant longuement des raisons de son soutien. De la bouche d’un Hunter, ses motifs n’avaient rien d’original, et c’est pourquoi elle voulut finalement bien le croire. L’inspecteur ne semblait pas mieux savoir qu’elle ce qu’il devait penser de Soruka. Il y avait ce dernier, et il y avait Ambre…
Kai lui demanda alors ce qu’ils devaient faire à présent. Il allait pas bien de lui suggérer d’aller retrouver les trois autres… Quoique, la jeune femme ne savait pas s’il était au courant du dégoût que lui inspirait Iris, dégoût qui s’était mué en haine quand Luka avait dû lui raconter les circonstances de la mort de leur ami – et l’une des raisons de l’engueulade désastreuse qui s’en était suivie.


« Pas question d’aller au manoir. »

Comme pour lui répondre avant qu’elle n’ait le temps de poursuivre son propos, une sonnerie retentit de sa poche.



Luka ne demandait rien de plus que de voir l’être céleste si heureuse que lorsqu’il lui fit cette proposition. Elle le remerciait, mais il devait bien admettre qu’à lui aussi, ça lui faisait énormément plaisir qu’elle accepte, et qu’elle le prenne dans ses bras sous le coup de la joie et non pour y pleurer. Rien ni personne ne les empêcherait d’être ensemble et de profiter comme si c’étaient les derniers de ces moments qu’ils allaient passer ensemble. Il se le jura.
Au moment où il allait à son tour la remercier d’avoir dit oui, un long cri surgit de l’arrière du manoir, qui le fit se lever en sursaut.


« C’était quoi ça ?! »

Ce fut Ambre, revenue en hâte, qui répondit à sa question. Mais… mais le type était mort ! Sans aucune hésitation, ils se précipitèrent à l’arrière du manoir, d’où était tombé le cri. Le pirate n’en crut pas ses yeux. Là, dans les buissons…

« Juan ?! Mais que… »

Par bonheur, le garçon vivait encore, et il était bel et bien éveillé. Luka avait l’impression d’halluciner. Et les explications de Juan n’allaient rien arranger. S’infiltrer en douce ? Provoquer un Hunter en duel du haut de ses treize ans dépourvus de pouvoirs ? Mille sabords, mais il était complètement taré !
Avant que quelqu’un n’ait la présence d’esprit de sortir de sa stupeur pour venir l’aider à se dépêtrer des buissons qui lui avaient sauvé la vie, Juan prit l’initiative d’en sortir lui-même… se prit les pieds dans les branchages… et se releva enfin. Sain et sauf. En pleine forme. C’était un miracle.
Cependant, il n’allait pas échapper au savon que comptait bien lui passer Iris. Avant de les suivre à l’intérieur, Luka jeta un regard à Ambre, qui, comme lui, semblait larguée. S’il avait prévu ça !...
Pendant qu’Iris allait chercher de quoi soigner le casse-cou, Luka s’assit sur l’accoudoir du canapé le plus proche et le dévisagea en tentant de ne pas céder au fou rire.


« T’es pas sérieux, Juan… »

Une fois qu’Iris fut revenue et qu’elle commença à soigner Juan, l’assassine leur rappela qu’ils étaient là pour quelque chose, et elle exprima son souhait de ne pas y mêler le jeune garçon, ce qu’approuva l’être céleste. Ce qui ne fut pas le cas de Juan…
Et le pire, c’était qu’il comptait sur Luka pour convaincre les filles qu’il pouvait rester. Ambre ne semblait tout simplement pas d’accord, mais Iris s’en remettait à lui. Bon sang… L’aventure n’allait sans doute pas être une partie de plaisir, et le contrebandier ne voulait plus prendre la responsabilité d’engager quelqu’un sur un chemin hasardeux qui risquait de le mettre en péril. Certainement pas un gosse qui avait la vie devant lui…


« Ecoute, Juan… Je sais que tu es plein de ressources et d’astuce, j’ai vu comment tu savais garder la tête froide face à tout ce qui nous a menacés, mais… Oh, excusez-moi ! »

Il saisit son portable qui, posé sur la table basse, venait de s’éclairer pour afficher un appel manqué. Il rappela aussitôt.

« Naka ! »

« Luka, tout va bien ? »

« Ben ouais, pourquoi ça irait pas ?... Alors, raconte ! T’as trouvé Kai ? »

« Ouais. »

« Génial ! Et il en pense quoi ? »

« ’l est avec nous. »

« Championne ! Remercie-le de ma part ! »

« On verra… Et vous ? »

« Aha… Comment dire… Il y a Iris et… euh… Juan… Mais b… »

« Attends, attends, quoi ?! Qu’est-ce que Juan fout au manoir ?! »

A cette question, Luka tourna la tête vers le garçon, pour qu’il l’aide à reconstituer son histoire farfelue, avant d’opter pour la concision.

« Euh… Il veut intégrer les Hunters. »

« C’est quoi ces conneries ?! »

Même si les autres n’entendaient pas ce que Nakana disait, la réaction de cette dernière était un peu gênante pour le pirate, qui se sentit obligé de se lever et de tourner à moitié le dos à Iris, Ambre et Juan, comme si la conversation devenait intime. Se frottant la nuque, sans réellement baisser la voix, il expliqua simplement :

« C’est ce qu’il nous a dit. »

« Luka… »

« Peu importe ! Du coup ?… Je te rappellerai pour te dire si y a du nouveau. »

« Me reste 2%. »

« Naka, tu déconnes ! Je t’ai dit quarante fois que ça se recharge, ces trucs-là !... Bah, quand vous aurez fini, t’auras qu’à nous rejoindre avec Kai, s’il peut… Au plus tard, on se retrouve ce soir . »

« Ça marche. »

« A tout à l’heure. Prends soin de toi. »

Le jeune homme allait raccrocher, mais il entendit de justesse la voix de Nakana s’adresser encore à lui.

« Au fait, Luka… Evitez Lysis. Ça marchera pas. »

« Hein ? Tu dis ça à cause de… »

« Non, non, il y a autre chose. C’est compliqué. Je t’expliquerai plus tard. »

« Si tu le dis… Allez Naka, bonne chance ! »

En mettant fin à l’appel, Nakana songeait encore à ce dont lui avait fait part son ami au sujet de Juan. Ce garçon était un mystère… Et elle mettrait sa main à couper qu’à peu près tout ce qu’il racontait, jusqu’à son prénom, était du mytho.
Pour l’heure, elle se tourna vers Kai et lui dit :


« Trouvons comment accéder à Zen. »



Luka revint vers les autres et reprit place sur l’accoudoir, reposant son portable sur la table.

« Désolé… J’en étais où ? Ah oui ! Juan… »

Parler de lui à Nakana lui avait rappelé la conversation qu’ils avaient eue en rentrant chez eux après avoir trouvé la fameuse pierre. Elle lui avait confié – et c’était suffisamment rare pour qu’il ne se moque pas d’elle – que ce gamin lui rappelait un peu trop Yosama, à tel point qu’elle était pratiquement sûre qu’il avait un lien avec le Hunter. Bien que Luka sût que les premières impressions de son amie la trompaient rarement, il n’osait aller aussi loin qu’elle. Il ne l’envisageait pas, de toute manière. Peut-être était-ce dû au fait qu’il avait connu le brun moins longtemps, mais il n’avait pas saisi chez Juan tout ce qui avait frappé Nakana, même en tentant de s’en rappeler a posteriori. Pour lui, ce n’était qu’une ressemblance fortuite. Une pure coïncidence. Toutefois… Et si la jeune femme voyait juste ?

« Bon… C’est d’accord. Mais tu restes juste écouter. Tu t’engages à rien. Entendu ? »

Le pirate savait parfaitement que ce n’était pas entendu et que, s’il avait eu le cran – ou au moins le projet – de grimper de l’extérieur jusqu’au troisième étage, Juan allait bien trouver le moyen de les suivre dans leur aventure. Luka ne lui en voulait pas. Au contraire, et c'était la deuxième raison pour laquelle il avait consenti malgré ses craintes à ce que le garçon reste, il le comprenait sincèrement. Il connaissait cette frustration d’être mis à l’écart parce qu’on n'est soi-disant pas assez grand, pas assez fort, pas assez violent… C’était toute son enfance, et celle de Nakana – sauf que, depuis toute petite, elle avait au moins la violence –, dans un monde d’adultes qui ne laissait aucune place aux plus faibles. Ils crevaient, tout simplement. Du coup, oui, il avait de quoi comprendre Juan.

Comme il sentit qu’Ambre était complètement dépitée par sa décision, il prit l’initiative de révéler enfin de ce qui les amenait à Iris et Juan. Il restituait le plus fidèlement possible ce qu’il avait appris cet après-midi, parlant avec de grands gestes, cherchant l’approbation de l’assassine quand il n’était plus sûr de l’enchaînement des faits. Il conclut finalement :


« Puisqu’on savait pas où trouver Kai entre le manoir et le commissariat, on s’est séparés : Naka est allée là-bas et, quant à nous deux... vous connaissez la suite. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 26 Oct - 16:14

Pendant son appel téléphonique entre Nakana et Luka, Kai était resté dès plus silencieux, écoutant l'échange il essayait de comprendre ce que pouvait être en train de dire le Contrebandier en fonction des réponses données par la Pirate.
Il avait notamment tiqué sur le prénom qui avait l'air de surprendre la jeune femme... Juan... Kai ne l'avait jamais vu. Mais Lysis lui en avait parlé. Apparemment c'était un jeune garçon qui ressemblait à Yosama et qui était dans la même classe que la Hunter. Cependant, Namashi lui avait réagit en affirmant que Juan n'avait aucun air avec Yo.
Si il avait bien comprit Nakana, alors ce garçon était actuellement au manoir avec Luka et les autres. Et ce détail sembla intriguer la Contrebandière.
Mais il n'en saurait guère plus, apparemment ils avaient à présent changé de sujet.
Nakana conclut alors l'appel en avertissant Luka de ne pas mêler Lysis à l'affaire...
La dessus l'Inspecteur était rassuré... Il savait que sa jeune amie n'était pas au meilleure de sa forme, il savait qu'elle ne supporterai pas la présence de Luka et Iris en même temps... Et de revoir Ambre n'aiderai surement pas... Pourtant... Elle aurait fait avancer les choses à vitesse grand V. Il ne l'avait pas dit, mais Lysis était la petite sœur de Zen, et le Hebi aurai surement prit la peine d'écouter sa petite sœur...

Mais si Zen était de mèche avec Soruka ? Si ils apprenaient qu'ils allaient devoir combattre Zen pour l'empêcher de détruire le monde ? Impossible qu'il inflige ça à la jeune fille. Il fallait s'assurer que le Hebi soit un potentiel allié et non un ennemie !
Lorsque Nakana lui demanda de trouver un moyen de le localiser, Kai lui répondit aussitôt.


" Le meilleur moyen est de se rendre à la mairie, on devrait pouvoir trouver une adresse... Son fils qui viens de naître, doit forcément avoir un acte de naissance ! Allons y !! "

L'inspecteur invita alors Nakana à quitter son bureau mais également le commissariat. Consulter ce genre de dossier en mairie n'était pas autorisé à tous le monde, mais de part son statut, Kai devrait pouvoir y accéder facilement. Il ne fallait pas perdre de temps.


Au manoir, pendant l'appel entre Luka et Nakana, les réactions furent variés. Iris, elle, était mal à l'aise, et se fit discrète. Elle ne voulait pas prendre le risque que la Contrebandière entende le son de sa voix, c'était peut être stupide, mais elle savait que ce détail aurai mit en colère Nakana, et donc, aurai finit par faire du mal à Luka, chose qu'elle souhaitait éviter !

Ambre quand à elle fut rassuré d'avoir pu comprendre que Kai était avec eux... Entre un morveux et un Être Céleste... L'équipe qu'ils tentaient de constituer avait déjà un peu plus de gueule...

Juan quand à lui fut surprit par le fait que Luka s'éloigne et leur tourne le dos au moment ou il parlait de lui... Dans la mesure ou il était le seul à vouloir rejoindre les Hunter aujourd'hui, nul doute que c'est son cas qui avait causé ces messes basse... Voila qui n'allait pas pour le rassurer...
Une fois que Luka fit de retour, et après avoir raccroché, il reprit là ou il en était, en autorisant Juan à rester pour écouter, mais qu'il ne devait en rien s'engager...
La bonne blague. Comment allait il pouvoir ne pas s'engager après ce qu'il venait d'entendre... Bon sang Soruka... L'heure Sombre.... Nyx.... Pour avoir déjà combattu le Hebi par le passé, tout cela était possible... Et Ambre s'était lancé dans ce projet ?... Bordel, si il n'avait pas perdu les souvenirs qui la liait à elle et si il n'était pas devenu un mioche, il l'aurait soutenue et aider dans cette folle mission...
Il fallait qu'il se calme, il sentait la colère et la frustration monter en lui. A cette heure ci, il donnerait n'importe quoi pour redevenir l'homme qu'il était.

Ambre confirma le récit de Luka.


" C'est exactement ça... Du coup Iris, tu comprends que la situation est plus que grave et qu'il est important que nous formions une équipe puissante pour contrer les projets de ce Soruka !! "

" Alors laissez moi vous aider !! " Reprit la jeune femme. " Or de question que ce type réussisse à détruire votre planète et ses habitants !! "

La jeune femme savait ce que cela pouvait faire... Après avoir assistée à l’extermination des Être céleste et Leon qui avait faillit détruire le monde céleste... Elle ne laisserai jamais ça se reproduire ici. Rien n'y personne ne lui enlèverai ses amis, ainsi que Luka !
Ambre était contente, une nouvelle alliée.


" Super... Mais je ne sais pas si nous sommes suffisant pour affronter Soruka... Nous trois plus Nakana et Kai... C'est bien mais trop juste... "

" Eyh !! Je suis là moi aussi ! "

" Du coup si vous avez d'autre noms en tête ! "

" Parce que vous m'ignorez là ??? "

" Peut être que... Luka on pourrai demander à Iori... Enfin je sais pas si c'est une bonne idée!! "

" OOOOH !! "

" Iori ?... J'en ai entendu parler, effectivement, ça serai un sérieux avantage ! "

" Allez vous faire foutre.... "

" Détends toi Gamin ! Tu fais ce que tu veux avec ta vie, mais cette histoire ce n'est pas un jeu !! Si t'as envie de mourir jeune, alors libre à toi !! Mais crois moi, pour ton bien être tu devrais rester loin de tout ça... On va avoir suffisamment de mal à la base, donc on pourra pas se permettre de faire du baby sitting !! "

A ces mots Juan baissa la tête. Oui il n'était plus qu'un vulgaire enfant, mais si il avait a ce moment la possibilité de prouver qui il était, il le ferait, si ses pouvoirs était à sa disposition, il les utiliseraient pour prouver qu'il n'était pas n'importe qui... Il releva alors la tête et regarda Ambre droit dans les yeux, avec un regard plein de détermination.

" Ne me dis pas ce que je dois faire !! Si tu as peur que je te gêne, rassure toi, tu pourra me laisser à mon triste sort. Je saurai me débrouiller ! Par contre, si il arrive quoi que ce soit à l'un de vous, je n'aurai pas la même réaction que toi... crois moi, je préfère mettre ma vie en péril et tenter de vous aider plutôt que de laisser des soit disant boulet derrière !! "

Voila qui était bien envoyé... Ambre ne pu masquer une certaine surprise suite à la réaction de Juan... Mais ce n'était pas tant le contenue de son récit qui la fit réagir ainsi... Non, c'était autre chose. A cet instant, Ambre eut l'impression de le revoir... La personne avec qui elle avait fait équipe.
Juan avait remarqué son étonnement... Pourquoi elle semblait si surprise ? La pupille ne faisait elle plus effet ??? Ça crains !!
Gêné par la situation, il perdit son assurance qu'il venait d'avoir et sembla désorienté.


" Ahah... Donc... C'est okay on fait équipe ?? "

Non... Il y avait eut un air, mais c'était juste une coïncidence. Ambre reprit alors ses esprits et soupira un bon coup.

" Fais comme tu veux ! "

Se contenta alors de répondre l'Assassine.

Iris fut quelque peu surprise par la réaction que venait d'avoir Juan, mais du coup, il venait de prouver qu'il ne comptait pas les laisser sans rien faire dans cette histoire... Il allait donc être de la partie. Puis elle sortit alors une clé en or qui devait être plus que familière à Luka. Elle s'approcha alors du Contrebandier et lui dit dans un léger sourire.


" Je vais devoir y aller. La situation est grave, comme l'a dit Ambre, il nous faudra un maximum d'allié. Je vais partir à la recherche de Iori... Depuis mon départ je n'ai plus la moindre nouvelle de lui et je ne sais pas ou il se trouve... Pendant que vous chercher des alliés à Tomodachi, je me charge de le ramener !... "

Dans un mouvement elle posa alors ses lèvres sur celle du Contrebandier.

" A mon retour on ira en ville toi et moi !... Prends soin de toi Luka ! "




Pendant ce temps dans les rues de Tomodachi Kai, toujours en compagnie de Nakana avançait vers la mairie. Ne pouvant s'empêcher de repenser à la conversation qu'elle avait eut au téléphone, l'Inspecteur lui dit alors.

" excuse moi Nakana, mais j'ai un détail qui me chiffonne... J'ai cru comprendre tout à l'heure que Luka était avec ce fameux Juan... Lysis m'a dit qu'il ressemblait énormément à Yosama... C'est vrai ?... Parce que de l'autre côté Namashi m'affirme qu'il n'y a aucune ressemblance. "

La ville était comme à son habitude dès plus animé... Bondé de monde, le chemin du poste de police pour se rendre à la mairie fut de ce fait plus long.
De ce fait, pour tuer le temps, Kai s'interrogea sur ce fameux garçon.


" Tu semblais vraiment surprise qu'il soit au manoir Omura... Y a t'il un soucis concernant ce détail ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 27 Oct - 4:07

Afin de savoir où chercher le Hebi, Kai proposa à la jeune femme le même plan que celui qu’avait suggéré Ambre quand ils discutaient dans leur chambre. Elle n’y connaissait rien, mais c’était bien que ce qu’ils appelaient acte de naissance allait leur être utile.
Sur ce, ils quittèrent le bureau de l’inspecteur, repassèrent par le couloir, les escaliers et l’entrée et, enfin, ils étaient à l’air libre. Enfin, « libre »… Nakana n’aimait pas les gens et il y avait beaucoup trop de gens dans ce coin de la ville –pas la même ambiance que les bas-quartiers–, mais elle se sentait au moins un peu mieux qu’au commissariat, encerclée de piles de papiers et de brochettes de flics. Quand elle y pensait… quelle ridicule ironie qu’une hors-la-loi faisant en quelque sorte alliance avec l’un d’entre eux.
Le début du trajet se passa sans qu’ils échangent un mot. Cela allait très bien à la contrebandière, un peu moins à Kai qui finit par briser la glace. Au sujet de Juan. Pas faux qu’elle s’était montrée plutôt expressive en parlant de lui au téléphone. Alors comme ça, Namashi ne lui trouvait aucune ressemblance avec Yosama ? C’était marrant, elle aurait au contraire imaginé que, les deux Hunters s’étant, si elle avait bien compris, côtoyés encore gamins, le musicien aurait encore mieux saisi les similitudes que présentait le garçon par rapport à son ami. Ou alors, Lysis et elle croyaient en voir là où il n’y en avait pas. Mais reconnaître cette hypothèse, c’était admettre qu’elle avait tort et que ses impressions la trompaient pour la première fois de sa vie, et Nakana refusait tout bonnement d’admettre cela. Le silence se réinstalla quelques secondes avant que la pirate ne finisse par admettre, un peu évasive :


« Lysis dit juste. En précisant que ce n’est qu’une coïncidence, Luka te répondrait la même chose. »



Au manoir Omura. Le soutien sincère et spontané que leur témoigna l’être céleste ne surprit pas Luka. Après tout, sans même connaître le motif de leurs recherches, elle l’avait déjà assuré de son aide tout à l’heure. Puisqu’il ne comptait certainement pas l’empêcher de les accompagner dans cette aventure dont personne ne connaissait le terme, il espérait seulement qu’il ne lui arrive rien. Et il ferait tout pour cela.
L’assassine, qui approuva l’engagement d’Iris, omit cependant de compter Juan parmi leurs alliés, ce qui ne fut pas pour plaire à ce dernier – et voilà, Luka l’aurait parié… C’était comique de voir les filles échanger sans tenir compte des tentatives désespérées du jeune casse-cou pour rappeler l’attention à lui, le pauvre… Le pirate allait intervenir pour l’aider quand, enfin, Ambre daigna lui répondre. Sa volonté de lui faire peur face aux risques de leur enquête, qui calma Juan dans un premier temps, tomba à plat lorsque le garçon fit rayonner sa détermination à leur venir en aide. Ce petit gars, sa maturité –enfin, quand il voulait bien–, c’était vraiment quelque chose… Et cela lui valut son droit d’entrée à leurs côtés.

Luka vit alors son amie sortir l’une des clés en or qui ouvraient le portail vers son monde, et la regarda s’approcher de lui. Et son cœur se serra un peu à l’annonce qu’elle partait. Si Iori n’était pas demeuré à l’auberge, il pouvait se trouver n’importe où là-haut, et c’était vaste là-haut…
Alors Iris lui donna un baiser. Passées la surprise et sa gêne des autres, il ferma les yeux pour profiter de tout son être de la tendresse de son amie, aussi brièvement que dura ce geste d’au revoir. Aux derniers mots qu’elle lui adressa, il répondit, sans pouvoir dissimuler l’émotion de sa voix :


« Je te le promets. Toi aussi, Iris… prends soin de toi. »

Il ne la quitta des yeux que lorsque elle eut disparu dans le vortex qui menait au monde céleste. Il lui faisait aveuglément confiance, et il savait qu'elle saurait trouver les mots justes, et d'ailleurs il comptait très fort sur le fait que ses retrouvailles avec Iori se déroulent bien. Et elle ne cessait de se rendre admirable à ses yeux. Tant de sentiments… Tout allait si vite aujourd’hui.
Troublé, il ne recouvra pas immédiatement sa réactivité, et mit un temps relativement long avant de se rappeler à l’ordre. Au moment de retrouver ses moyens, il tourna la tête vers Ambre et Juan, qui pouvaient lire de l’embarras dans son sourire.


« Euh, bref… Qu’est-ce qu’on racontait ?... Hmm… Ah, c’est bon. Juan, quoi qu’il en soit et quoi qu'il arrive, sache que puisque tu nous obliges à te compter parmi nous, on te laissera pas tomber. Tu peux en être en sûr. »

Malgré cette pointe d’humour, Luka ne rigolait pas : pas plus qu’à Iris, il ne voulait qu’il arrive quelque chose au jeune garçon.

« Quant à nos potentiels alliés... Naka m’a demandé de retirer Lysis de la liste. Ne nous restent donc plus que Namashi et Yukimura. Tu les connais un peu tous les deux, Juan… Qu'en penses-tu ? »

Honnêtement, du moment que Kai et Nakana réussissaient à choper seuls de quoi trouver Zen, le pirate préférait laisser Yuki tranquille… Au moins pour l'instant. De la même manière que vis-à-vis de Juan, il croyait en lui tout en redoutant de lui faire prendre de risques inconsidérés. Et connaissant Yuki, il se doutait bien que s'il était mis au courant de leur affaire, il s'y jetterait sans réfléchir, corps et âme avec eux, au grand dam de Yuko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 30 Oct - 14:39

Kai ne savait pas quoi penser. Lysis et Nakana voyait en ce jeune garçon de forte similitude avec Yosama, mais Namashi non. Était ce simplement les filles qui se faisait des films ? Ou alors serait l'Être céleste qui se voilait la face ?
Enfin si Juan faisait partie de cette aventure, Kai allait bientôt avoir son avis tôt ou tard !


" Je vois... "

Se contenta de répondre l'Inspecteur.
Après avoir marché dans une bonne partie du centre ville, Kai et Nakana arrivèrent enfin devant un immense bâtiment qui ressemblait à une sorte de château, réputé pour être une des plus belles construction de la ville, la Mairie était toujours aussi resplendissante à voir.


" Bien allons y ! "

Dit alors Kai qui invita la Contrebandière à le suivre. Franchissant le portail, ils marchèrent le long d'une allée fleurie exposant ainsi tout une panel de couleur différente, jusqu'à en arriver devant une immense double porte en bois massif.
Devant cette porte se trouvait deux gardiens, qui, une vois avoir vu et reconnue Kai, s’empressèrent de lui ouvrir la porte.


" Bonjour Inspecteur, c'est un plaisir de vous voir ! "

" Bonjour et merci ! "

Répondit le blond dans un léger sourire. Ca y est, ils étaient enfin dans la mairie... L'intérieur était aussi beau que l'extérieur. Des meubles et bureau en acajou, des armoiries de la ville en toile sur les mur, des statues, une fontaine dans le hall. Il fallait avouer que ça avait de la gueule. Et pourtant... Kai n'aimait pas spécialement venir ici. Il était Inspecteur, de ce fait il passait beaucoup par la case Mairie. Mais tout ce qui touchait de prêt ou de loin à la politique l'agaçait... Il n'avait pas encore tout assimilé, mais l'idée qu'il s'en était fait, était pour le moment plutôt négatif !...
Enfin soit, ce bâtiment aurait été une merveille à ses yeux si il servait dans un autre intérêt !!
Passons, il avait une enquête à mener !
Aussitôt Kai se dirigea vers l’accueil. Ou se trouvait une jeune femme rousse, à lunette sous lesquels se trouvait de grand yeux bleus. Son visage était parsemé de tâche de rousseur.


" Bonjour Molly. Vous allez bien aujourd'hui ? "

Lorsque Kai s'adressa à elle, la jeune femme sembla rougir. Ce n'était pas la première fois que ces deux là se croisait, et bien que Kai ne remarquait rien, Molly elle, avait un faible pour l'Inspecteur. Elle était tellement rassurée de le voir et de le savoir en vie, elle avait entendue que ce dernier avait trouvé la mort ! Au final elle était contente de voir que ce n'était pas le cas.

" Inspecteur Kai ! Je... je vais bien me...merci ! Que puis-je faire pour vous... aujourd'hui ?... "

" J'ai besoin que vous me rendiez un grand service Molly... j'aimerai pouvoir consulter les archives de la mairie afin de trouver un acte de naissance, j'ai besoin d'information. C'est une question de vie ou de mort ! "

La jeune fille eut alors un léger sourire, comme à son habitude, l'Inspecteur était en aventure pour encore une fois faire en sorte de préserver la paix dans la ville.
Dans un petit sourire, elle dit alors.


" Bien sur pas de soucis, comme d'habitude vous me montrez votre mandat et je vous donne la clé d'accès aux archives !... "

C'est là que c'était délicat... Kai était plus sur le terrain comme Hunter, plutôt qu'Inspecteur... Il n'avait tout simplement pas de mandat... Et en obtenir un ne serai pas aisé... Ça serai possible mais il faudrait ouvrir une commission d'enquête, et ensuite obtenir des preuves assez solides pour enfin pouvoir demander ce fameux mandat... Autrement dit beaucoup trop long.

" C'est là que je vais vraiment avoir besoin de votre aide Molly ! Je n'en ai pas, mais je dois a tout prix mener cette enquête ! "

" Mais... Inspecteur je ne peu pas faire ça ! Il vous faut un mandat ! "

" Molly s'il vous plaît ! Comprenez que c'est une question de vie ou de mort ! "

La jeune femme était hésitante... Difficile de dire non à une personne qui ne la laisse pas insensible, mais... Elle avait un appartement à payer, des factures à régler, des projets à financer... Elle avait un salaire pour ce faire, mais si elle se faisait prendre à donner l'accès aux archives sans mandat... elle le perdrait pour sur !!!

" Je... Je suis désolée... J'aimerai sincèrement vous aider.... mais revenez avec un mandat s'il vous plaît... "

L'inspecteur devait s'en douter, Molly avait des ordres... Elle ne prendrait pas impunément ce genre de risque.
Fallait il lui expliquer la situation ? Non... C'était bien trop risqué ! Les civils n'ont d'ailleurs aucun souvenir de l'heure sombre, de Nyx et de cette prophétie... Ils se rappelaient de l'Eternalis corp, mais pour eux, c'était la seule menace de l'époque... Lui faire part de tout ceci serai une grave erreur... Kai ne pouvait cependant abandonner !... Il n'avait pas le choix...
Il posa son regard dans les yeux de la jeune femme, et la minute d'après celle ci lui donna une carte... Cette carte allait leurs ouvrir l'accès aux archives !
L'inspecteur était gêné... mais il n'avait pas le choix... Il du utiliser sa pupille et produire une illusion pour charmer la Secrétaire... Le spectacle devait être bizarre aux yeux de Nakana qui n'était évidement pas prise dans l'illusion, mais si elle connaissait les pouvoirs de Yosama, alors elle devait savoir ce que venait de faire l'Inspecteur.
Alors que Molly semblait avoir des étoiles dans les yeux, Kai se tourna vers Nakana et lui fit un signe de la tête.


" Allons y ! "

Ainsi ils purent enfin se mettre en route... Les archives... Kai connaissait déjà ces lieux, mais Nakana non, elle allait avoir un privilège énorme...
Après avoir parcourue quelques couloirs et autres allés, Kai et Nakana arrivèrent devant un ascenseur. Une fois dedans, l'Inspecteur plaça la carte que Molly avait confié à Kai, ce qui referma alors les portes de l'ascenseur qui se mit à descendre... Cela allait prendre quelques minutes.


" Nakana... Fais bien attention dans les archives... Je me doute bien que tu n'aime pas qu'on te dise ce que tu dois faire. Mais vraiment, fais bien attention à ce que tu touche.. Enfin tu verra... C'est... comment dire particulier... "

Après ce petit conseil, l'ascenseur se stabilisa enfin. Les portes s'ouvrirent alors. La pièce était sobre au premier abords. Des longues étagères de toute part, contenant plusieurs centaines de milliers de dossier... Toutes la paperasse administrative était hautement gardé ici, dans ce complexe qui était bien plus sécurisé qu'il n'y paraissait.
La Contrebandière ne l'avait peut être pas vu, mais caméras et tourelles étaient placés en hauteur pour que rien n'échappe à la sécurité... Mais le plus surprenant se trouvait tout au fond de cette longue pièce.
En effet, une fois avoir franchi une immense allé d'étagère, se trouvait une drôle d'engin, qui émettait, de part son écran, une lueur bleu qui éclaira le fond de la salle de cette teinte.
Comme un ordinateur géant... Cette appareil était le noyau informatique de Tomodachi. Tout ce qui touchait de loin le multimédia, internet, téléphone passait par cette chose gigantesque, mais pas seulement, toutes ces étagères étaient devenue obsolète tout était répertorié là dedans.
Pourtant il n'y avait ni clavier ni souris... Justement car à l'intérieur se trouvait une intelligence artificielle dés plus avancé... L'écran affichait justement le visage d'une femme, au teint bleu, cheveu noir mi-long... Kai commençait à la connaître...


" Nakana... Je te présente Cortana!... Le futur... la technologie... Rare sont ceux qui la croisent, et même rare sont ceux qui connaissent son existence !... Les gens ignorent que les archives ont fait un bond énorme en avant niveau technologie... Mais après l'invasion de l'Eternalis corp, les autorités de Tomodachi ont conservés leurs technologie... Pour faire simple, soit ont prends des heures pour chercher le dossier qui nous intéressent, soit, on prends une seconde pour demander à Cortana. "

Dis comme ça, cette intelligence artificielle se limitait à l'option "recherche" d'un bon vieux PC... Mais Kai n'était pas dupe... C'était bien plus que ça... Son pouvoir était bien plus conséquent. Si l'envie lui prenait, elle pouvait contrôler la ville en un rien de temps.... L'inspecteur avait été au début émerveillé de voir une telle chose, mais il avait aussi apprit à s'en méfier... En y réfléchissant, si par un quelconque malheur Cortana s'avérait être une menace, détruire son ordinateur ne servait à présent plus à rien. Vu son niveau d'intelligence, elle saurait réagir pour s'héberger dans un autre appareil. Entre contrôle des informations et sécurité, cet IA avait de quoi inquiéter Kai qui en regrettait les livres et les feuilles en papier.
Mais pour le moment Cortana était efficace, simplifiait la vie, rendait l'accès à l'information instantané... Personne, et encore moins le Maire n'avait vue une quelconque défaillance là dedans... Peut être que Kai était trop méfiant... Il fallait espérer que l'Intelligence octroyer à cette machine continue de servir les gens pour les bien... Et non qu'elle ne développe une certaine conscience qui la pousserait à lutter contre l'humanité.


" Cortana sait tout... Tout du moins, en ce qui concerne Tomodachi et l'Eternalis Corp. Si tu vois une question qu'on pourrai lui poser, et qui nous aiderai dans notre enquête, en plus de l'acte de naissance... On peu toujours essayer ! "




Iris était à présent partie, et suite à son baiser échangé avec Luka, il était évident que le Contrebandier était à présent plus que gêné.
Il tenta de se reprendre tant bien que mal, mais l'assurance n'arrivait pas à prendre le pas sur la gêne. Mais bon, ces mots gentils envers Juan fit plaisir au garçon.


" Merci ! Je savais que je pouvais compter sur toi !! "

Puis Luka évoqua alors Namashi et Yukimura... Il demanda alors son avis à Juan... Yosama les connaissait bien, mais Juan ? Il devait faire attention et ne pas oublier qu'il ne les connait que d'une seule mission.

" Namashi a l'air trop fort !!! Ses sorts d'éléments sont trop cool, nul doute qu'il doit être avec nous !! Au sujet de Yukimura, il a l'air d'être aussi balèze... Le seul hic c'est qu'il est trop impulsif... Mais bon... Là dessus je crois que j'ai rien à dire, donc au final il serait un bon atout pour nous, lui ainsi que Namashi !! "

" Maître Namashi n'est actuellement pas disponible pour le moment! Mais je pourrai lui transmettre un message si vous le désirez ! "

Surprit, Juan mais aussi surement Ambre et Luka tournèrent la tête vers la voix robotique qui venait de jaillir derrière eux. Un petit robot carré, venait d'avancer à l'aide de sa roue vers eux. Orange et blanc à la fois, il avait deux petit bras et un gros œil au plein milieu de la carrosserie.

" Sérieux c'est quoi ça encore ?? "

S'étonnât Ambre.

" Ancien nom ETaLeR 4.0.2.1.43.8.7 mais Namashi a rebaptiser Clapt', ancien robot de défense de l'Eternalis Corp, Clapt' est à présent un joyeux résident du rez de chaussé du manoir et Clapt' est expert en la musique !
Voici mon nouveau morceau de Dubstep:
WUB WUB WUB WUB WUUUUUUUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB POPOPOOOOOOOOOOO TUTU WUB WUB WUB WUB WUUUUUUUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB BADABADA !
"

Exaspérée Ambre réagit alors.

" Je vois, super ! Et comment on te débranche ? "

Ne prêtant aucune intention à la réflexion de la jeune femme, Clapt' reprit alors.

" Clapt' à entendu votre discussion, Clapt' aimerai prêter assistance à votre groupe ! Si Tomodachi est en danger alors impossible de rester les bras croisé à ne rien faire ! Clapt' possède des capacités de tir comme une mini tourelle ou encore un petit lance missile ! Mais aussi d'autre atout qui le perfectionne dans l'art du soutien comme la génération d'un bouclier par exemple ! Sa principal qualité est la musique, mais le gros défaut de Clapt' sont les escaliers !! Ils sont les pires ennemies de Clapt' !!... "

Malgré l'absurdité de la situation, Ambre s'étonna tout de même de la dernière réflexion de Clapt'. Les escaliers ?? Et c'est en regardant en détail le robot et après avoir vu qu'il avançait sur une roue qu'elle comprit pourquoi s'en était devenue la faiblesse du robot.
L'assassine se contenta de plaquer sa main contre son visage en hochant sa tête de gauche à droite d'un air désespéré.


" Clapt' possède-t-il votre permission pour vous assister dans votre mission ? "

Avant même que l'Assassine puisse dire quoi que ce soit, Juan prit les devant, sautant de joie les yeux remplit d'étoile.

" PUTIN LA VACHE !!! Un robot qui parle et qui fait de la musique !!!!! C'est trop la classe ! Permission accepté !!!! "

Voyant Ambre fusiller du regard le jeune homme, Juan lui dit alors.

" Aller quoi ! Il sait tirer et nous protéger derrière des boucliers, ce n'est pas à négliger !! "

" Clapt' est content !!! Pour fêter ça, laisser Clapt' vous présenter sa nouvelle composition !!
WUB WUB WUB WUB WUUUUUUUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB DJ IN THE MIX WUB WUB WUB WUB WUUUUUUUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB WUB PUT YOUR HANDS UP !!!!
"

Alors que Juan lui dansait sur cette compo pourrie, tout content d'avoir un robot dans l'équipe, Ambre, elle, se tournât vers Luka.

" Luka... Tu te rappel de l'ampleur de la menace ?... Tu te rappel aussi que cette ville est constitué de combattant d'élite ?.... Alors s'il te plaît, je t'en conjure... Allons les trouver que je puisse me dire qu'on a la moindre chance face à Soruka !!! "

Pauvre Ambre... Son équipe avait gagné plusieurs éléments grâce à Luka et Nakana... Mais pour le moment, c'était loin de la rassuré quand elle voyait un garçon sans pouvoir et un petit robot l'accompagner...
Mais avant que Luka ne réponde, Clapt' s'approcha de l'Assassine et du Contrebandier et projetta au sol un hologramme qui affichait une adresse.


" Clapt' semble avoir comprit que vous souhaitiez voir Maître Namashi de toute urgence, si tel est le cas, Il doit être en studio en train de travailler son nouvel album, c'est à cette adresse qu'il faut se rendre si vous souhaitez lui parler ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 1 Nov - 23:47

Nakana connaissait la mairie et ses jardins de façade, mais elle n’y était jamais entrée – pour quoi faire ? C’était à peu près aussi drôle pour elle de circuler impunément dans un commissariat que dans un hôtel de ville. L’intérieur, comme l’extérieur, était richement meublé. Un peu trop, peut-être. La décoration frisait le mauvais goût aux yeux de la contrebandière, peu habituée à tant d’opulence.
Kai semblait connu et apprécié de ceux qui travaillaient au service de la ville, et plus particulièrement de cette fille avec laquelle il engagea la conversation à l’accueil. Il n’eut pas l’air de le remarquer ; mais Nakana avait cramé à deux-cents kilomètres qu’il ne laissait pas le cœur de Molly indifférent, c’était marqué sur sa figure aussi visiblement que ses taches de rousseur. L’idiote… Qu’avaient-ils tous à s’enticher ainsi ?
L’être céleste ne suffisait pas cependant à la rendre assez bête pour qu’elle leur file la clé d’accès aux archives sans ce papier qui leur était apparemment nécessaire afin d’y entrer… Il cessa finalement de tenter de l’en persuader par les mots. L’extrémité de la situation l’obligeait à employer un tout autre moyen. Nakana reconnut le pouvoir de sa pupille, qu’elle avait déjà vu à l’œuvre chez son frère. Son efficacité n’était plus à démontrer… Le tour était joué.
La jeune femme suivit Kai jusqu’à l’ascenseur qui devait les mener à la salle des archives. Elle n’aimait pas spécialement ces engins. Petits, austères, entièrement clos, sans compter qu’elle avait déjà entendu des histoires comme quoi il leur arrivait de coincer entre deux étages. L’enfer d’une claustrophobe. Et putain que celui-là mettait du temps à se poser et se rouvrir… L’inspecteur profita de la longueur de leur descente pour la mettre en garde par rapport à la salle dans laquelle ils allaient débarquer, sans plus de détails. Son ton lui paraissait pour le moins intriguant, et elle commençait à se douter que les archives n’étaient pas conservées comme elle l’imaginait.

Quand ils arrivèrent enfin, Nakana ne se sentit pourtant pas plus à l’aise. Dans cette immense salle mal éclairée, ils étaient – encore – à l’étroit entre d’interminables rangées de paperasses. Pire, alors que, sur ses gardes, elle scrutait le lieu de toutes parts, elle aperçut, sous le plafond qui s’élevait très haut au-dessus d’eux, des machines qui lui donnèrent la constante et désagréable sensation d’être épiée, voire surveillée.
Elle rattrapa Kai, parvenu au fond de la salle. Difficile de ne pas plisser les yeux… Là se dressait un immense écran, avec une curieuse créature dedans. Une humaine bleue. Cortana, c’était son nom… Tout était donc stocké là-dedans, comme dans un ordinateur. Pour la pirate, bien qu’elle s’était plus ou moins accoutumée à l’omniprésence de ce que les gens de la terre appelaient « les nouvelles technologies » depuis qu’elle les côtoyait quotidiennement, une telle puissance informatique était encore très difficile à concevoir.
Et l’être céleste lui demandait de faire confiance à cette intelligence ! Elle, elle fixait l’écran les yeux dans les yeux, méfiante, car elle ne savait pas ce qu’elle fixait au juste. Un être humain ? Un… être ? Est-ce que c’était un être ? Est-ce que ça vivait ? Est-ce que ce n’était pas juste une image à laquelle on avait attribué un nom ?... Est-ce qu’ils pouvaient s’en remettre à elle…


« Alors peut-être…, commença-t-elle, ayant choisi d’aller au-delà de ses doutes. … qu’elle sait quelque chose au sujet d’Ambre ?... »

Au moment où elle évoquait l’assassine, une seconde idée lui traversa l’esprit.

« Kai… Quand l’Eternalis Corp. a été neutralisée, est-ce que tous ses généraux y sont passés ?... »



De son côté, Luka allait avoir affaire à un engin d’une toute autre forme… L’avis de Juan concernant les deux Hunters était plutôt prévisible – et c’était bon signe en ce sens qu’il ne voyait pas réellement d’objection à leur éventuel engagement dans l’aventure. Le contrebandier n’eut pas le temps de lui répondre ; une quatrième voix surgit derrière eux, qui les informa que Namashi était absent, et… De surprise, Luka venait de tomber de l’accoudoir sur lequel il s’était installé.

« Aïe ! »

La chose qui venait d’apparaître près d’eux l’avait carrément fait flipper… Bordel mais c’était quoi ça ?! Ambre se posait visiblement la même question, à laquelle la bestiole s’empressa de répondre. Ce truc parlait… Ce truc parlait !!! Ce truc avait même un nom ! Et en toute bonne foi, ce qu’il racontait s’avérait très intéressant jusqu’à ce qu’il leur dévoile son prétendu talent musical. Bien que musicien varié, Luka n’était pas très au fait de l’actualité électro, mais là, c’était clairement, comment dire… inaudible.
Et ce cyclope nain sur roue voulait – putain, ça avait une volonté en plus – il voulait prendre part à leurs recherches. Il fallait bien reconnaître que la liste de ses capacités, exceptée la musique, avait de la gueule. Mais…
Désespérée face à l’excitation de Juan qui avait accueilli le robot sans leur demander leur avis et se dandinait à présent sur une « nouvelle compo » qui ressemblait à trois notes près à la précédente, l’assassine se tourna vers Luka à la recherche du sérieux avec lequel ils avaient commencé leur enquête. S’étant relevé entre temps, le jeune homme s’apprêtait à la rassurer, quand Clapt’, qui s’était rapproché d’eux, leur apporta une information qui allait leur être d’une grande aide – à ceci près que Luka ne put s’empêcher d’avoir un mouvement de recul lorsque l’hologramme apparut à leurs pieds. L’adresse où Namashi travaillait sa musique…


« Je sais c’est dans quel coin ! On y va ?..., demanda-t-il à la blonde en relevant la tête vers elle, pour finalement ne plus attendre sa réponse. On y va ! »

Sans perdre de temps, ils quittèrent le manoir. Le contrebandier prit soin de fermer sûrement la porte, puis ils se mirent en route. Le studio n’était pas tout près, mais, malgré le sens de l’orientation un peu étourdi de Luka, ils finirent par y arriver. Avant de pénétrer dans l’immeuble où devait se trouver le Hunter, le jeune homme leva les yeux vers les étages supérieurs. Il n’avait aucune idée du niveau où le chercher. Tant pis, soit ils avaient de la chance et ils tombaient sur quelqu’un qui les aidait, soit ils procédaient étape par étape. Pas de quoi arrêter l’équipe.

« Allons-y ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 9 Nov - 22:25

Lorsqu'ils s'approchèrent de Cortana, la Contrebandière proposa de se renseigner à propos d'Ambre. Pour l'Inspecteur, l'idée était bonne... Mener cette double enquête n'était pas une mauvaise chose. Au contraire, tant qu'ils auraient des doutes concernant cette personne, il serait difficile de travailler avec elle et de lui accorder sa confiance.

Mais la Contrebandière ne s'arrêta pas là, une autre interrogation vint alors titiller l'esprit de la jeune femme, qui en fit aussitôt part à l'Inspecteur. Avant même que l'Être Céleste ne puisse dire quoi que ce soit, Cortana, toujours affiché sur cette écran géant, prit les devants.


" Belnika... Elle est la seule survivante parmi les généraux de l'Eternalis Corp ! Actuellement elle est sur Tomodachi et s'allie aux Hunter afin de rattraper ses erreurs ! "

Voila, L'IA avait déjà tout bien répondu à Nakana avant même que Kai n'ai le temps d'ouvrir la bouche.

" Merci Cortana. Et à propos de... "

" Oui Ambre, on va y venir. Mais la procédure de politesse implique avant que nous nous saluions, non ?... Surtout qu'il ne me semble pas avoir vu un quelconque dossier qui expliquerait votre présence ici, donc mieux vaux que  vous vous teniez à carreaux si vous ne voulez que les gens sachent que vous vous trouvez ici en ce moment même ! "

Kai ne pu s'empêcher d'afficher un léger sourire. Voila pourquoi il se méfiait autant de Cortana... Comment pouvait il en être autrement ? Elle était issu de la création de l'homme mais était aisément de piéger ceux ci.
Cortana affichait également un sourire.


" Tu as raison, mais il m'est toujours difficile de saluer un ordinateur... Bonjour Cortana ! "

" Je suis une forme plus évoluée, et dans le futur j'aurai des semblables avec qui vous cohabiterez, autant vous y habituer dès à présent Inspecteur ! Bonjour... Nakana ! "

" Bien maintenant que les salutations sont faites, peut tu nous renseigner sur Ambre. "

" Vous vous doutez bien que des Ambre, il y en a une multitude à Tomodachi... Sans nom de famille je pourrai éplucher tous le dossier des Ambre... Mais je suppose que la seule qui vous intéresse, c'est cette ancienne membre de la guilde des Assassins !... Son dossier était assez incomplet... Surtout après qu'elle est quittée la guilde... Vivant comme une nomade, difficile de tout savoir sur elle, cependant, elle a laissé pas mal de trace de son passage dans certains lieux... Des assassinat de ministre, du vol de donné, détournement de fond. Je suppose qu'elle a prit quelques petit boulot dans ses cordes pour pouvoir gagner sa vie. Cependant comme elle était pourchassée par ce qui restait de la guilde, elle du changer d’identité et d'apparence assez fréquemment, ce qui explique pourquoi les autorités des pays dans lesquelles elle a pu se rendre, ne l'ont jamais attrapée ! "

Jusqu'à présent, les informations données par Cortana semblait fondés, mais rien ici ne les aidaient dans leurs enquête actuelle.

" Sait tu pourquoi elle est revenue à Tomodachi ? Mijote t'elle quelque chose ? "

" Surement vis a vis de son ancien partenaire, mais a part Yosama... Peut être que la mort de sa sœur lui reste en travers de la gorge, auquel cas,  elle cherchera surement un moyen de se venger de Soruka! Une chose est sure, elle doit avoir ses raisons, et cette fille est une source à problème. Tomodachi pourrait également être un refuge pour elle, puisqu'elle est à présent ficher dans toutes les listes noires des grandes nations... Bien qu'elle est sans voulu ne jamais influencer dans la politique, ses missions ont tout de même susciter la colère de certains chef d'état... Je ne vois pas ce que je pourrai vous dire d'autre... "

Evidemment elle n'était pas au courant du projet de Soruka... Elle ne pourrait donc rien dire à ce propos pensait l'inspecteur...

" Belnika... L'Eternalis Corp... Ambre... Inspecteur, y a t'il autre chose que j'ignore ? "

" Non ! " Répondit il aussitôt.

Bon sang, cette IA avait un sens de la déduction qui commençait sérieusement à agacer Kai...  Comment allait il faire ? Si il demandait des renseignements à propos de Zen, et qu'elle comprenait les liens ?... Serait elle une bonne alliée si elle était au courant de ce qui se tramait ?  De toute façon, il n'avait pas vraiment le choix.


"  Cortana, nous souhaiterions voir l'acte de naissance de l'enfant d'Haruki et de Zen... Peut tu me le montrer afin que je puisse voir à quelle adresse il est  domicilié... "

Un petit moment de silence s'instaura alors. Comme si Cortana était en train de réfléchir...

" Haruki la Nécromancienne... Zen l'ancien militaire et plus précisément projet avorté de l'Eternalis Corp pour recevoir Nyx... Décidément, c'est de plus en plus louche Inspecteur... "

A nouveau un silence s'instaura. Kai ne détourna pas le regard de Cortana... Qu'allait elle faire ? Elle avait plutôt bien reconstituer le puzzle... Mais Kai ne voulait pas que cette affaire s'ébruite tant qu'il n'avait pas de preuve tangible contre Soruka...
A côté de Cortana s'afficha alors une image d'un grand manoir, avec la géolocalisation des lieux... Le manoir des Hebi... Cortana possédait ce genre d'information ?


" C'est tout ce que je peu faire pour vous inspecteur... J'espère juste que vous savez ce que vous faites ! "

" Merci Cortana ! "

Génial, ils savaient à présent ou trouver le Manoir des Hebi... Mais c'était risqué de s'y rendre... Tomber nez à nez avec Soruka ne serait pas la meilleure des choses... Se tournant vers la Contrebandière Kai reprit alors.

" T'en pense quoi... On tente de se rendre sur les lieux ?... Au faite, pourquoi tu souhaitais savoir si il restait un général de l'Eternalis Corp ? "




Super, voila qui rassurait enfin Ambre, ils allaient enfin voir un allié digne de ce nom... Mais d'un autre côté... Un ancien de la guilde des assassins... Et surtout un ami proche de Yosama... Allait il bien réagir à la présence d'Ambre ?
Ca elle en était moins sur, mais quand il allait être courant de la situation, il comprendrait surement que ce différent, ils pourraient le régler plus tard !!
Mais alors qu'elle s'avançait d'un pas déterminé dans les rues de Tomodachi, Ambre eut l'impression d'avoir les oreilles qui siffles !!... Était on en train de casser du sucre dans son dos ?...
Enfin bref, la joyeuse compagnie composé d'un Pirate, d'une Assassine, d'un gamin et d'un robot....... S'avançait joyeusement vers le studio d'enregistrement de Namashi. Voila une troupe qui avait de la gueule.... Ou pas !


A présent à l'intérieur, il fallait à présent localiser l'Element Master... Cet immeuble était bâtit sur plusieurs immeuble... faire tous les étages un par un serai trop long... Mais ce n'était pas tout, L'être Céleste était dans un groupe de musique réputé et connu... il ne serai pas aussi aisé de le rencontrer !
Ambre prit les devants et se dirigea vers le réceptionniste.


" Bonjour monsieur, j'aimerai savoir ou je peu trouver Namashi s'il vous plaît ! "

" Bonjour... Mais euh... veuillez m'excuser mais vous n'êtes pas autorisé à vous balader dans les studios ! "

" Non non, je ne suis pas une groupie ou une fan acharnée. Mais je suis une très vieille connaissance et ces deux garçons sont des amis à lui ! "

" J'en suis persuadé madame, mais c'est tout bonnement impossible !! "

" Mais appelez et dites lui que Luka est ici !!! Vous verrez !! "

" Ne m'obligez pas à appeler la sécurité s'il vous plaît ! "

Sentant la colère l'envahir grandement, Ambre laissa ses bras le long du corps, caché à présent par le comptoir, ses poings se serrèrent du plus fort qu'elle le put. A ce moment présent, elle faisait de son mieux pour pas lui loger directement son poing dans la gueule !
C'est à ce moment que Clapt' qui était occupé à admirer le hall arriva à son niveau.


" Y a t'il un soucis auquel Clapt' peut remédier ? "

" Clapt' !!! sérieux tu es la ? Comment vas tu ? "

Surprise Ambre venait de jeter un coup d'oeil vers le réceptionniste qui semblait connaître le robot.

" Clapt' tu connais ce mec ? Il refuse de nous laisser voir Namashi !! "

" Oui, je suis déjà venu ici avec Maître Namashi... Bob, pouvez vous laisser mes amis rejoindre Namashi. Ils le connaissent bien et le voir pour une urgence ! "

" D'accord, désolé j'ignorai si je pouvais vous faire confiance ou non, mais si ça viens de Clapt' alors y a aucun soucis ! Vous trouverez Nama' au troisième ! "

Ambre était soulagée, mais elle ne voulait pas pour autant remercier ce satané type à qui elle avait fortement voulu claquer la tronche.
D'un petit signe de tête vers Luka elle reprit alors.


" Bien on sait ou le trouver, allons y ! "

Alors qu'il s'avançait vers les escaliers, Clapt' roula plus vite afin de leur barrer la route.

" Par pitié non ! Pas les escaliers ! Regardez derrière vous un magnifique ascenseur !!! OH qu'il est beau !! Aller, voila, tous le monde dedans ! "

Le petit robot avait prit soin d'appeler l'ascenseur, et poussait à présent la joyeuse troupe vers l'intérieur, l'aventure ne pouvait déjà se finir pour lui !
Après plusieurs minutes, ils sortirent enfin de l'ascenseur et localisa le studio dans lequel Namashi et son groupe devait répéter. Une fois la porte passé, ils purent voir une pièce coupé en deux. Dans la première partie, la ou ils étaient, il y avait des banquettes, et surtout une énorme console remplit de boutons et des enceintes au mur, au dessus de cette console se trouvait une vitre qui donnait sur l'autre partie de la pièce, essentiellement remplit d'instrument, Namashi y était. Assit sur un tabouret, l'Être céleste était en train de jouer des accords à la guitare... Comme si il était à la recherche d'une certaine sonorité, le Maître des éléments en essayait plusieurs sans jamais sembler satisfait de ce qu'il faisait.
S'approchant de la console, Clapt appuya sur un bouton et parla dans un micro pour s'annoncer à l'Être céleste. Une fois fait, celui ci posa sa guitare et se dirigea vers la porte pour rejoindre l'autre partie de la pièce ou se trouvait Luka et les autres.
Une fois devant eux, il reconnut très vite Juan, vit que le Contrebandier était là, mais c'était surtout la troisième personne qui l'interpella...
Il ne l'aurait surement pas reconnu en temps normal, mais avec l'histoire que lui avait raconté Lysis, Namashi savait à qui il avait à faire.


" Toi... "

Ambre ne détourna pas le regard. Elle savait qu'il risquait de pas être heureux de la revoir.

" Ça fait un bail Namashi... "

Sans lui répondre, le Hunter se tourna vers Luka.

" Luka qu'est ce qu'elle fout ici ? "

" Namashi, je me doute bien que tu dois être au courant de mes retrouvailles avec Yosama... Et je me doute bien que du coup, tu me porte pas dans ton estime... Mais s'il te plaît, ne t'attarde pas là dessus... J'ai un différent avec lui, que je n'ai jamais réglé et que je ne pourrai jamais régler... Mais ce qui m’amène est bien plus grave que ça... "

Luka avait déjà du tout réexpliquer à Iris, ça ne serai pas juste qu'il se tape encore un résumer à faire. Non cette fois Ambre s'en chargerai.
Ni une ni deux, avant que quiconque puisse prendre la parole l'Assassine raconta à Namashi, tout dans les détails, sa sœur, Soruka, Nyx, Zen, la prophétie...
Malgré le fait qu'il soit méfiant vis à vis d'elle, il l'écouta tout de même.


" Voila pourquoi, que tu m'apprécie ou non, il faut qu'on se serre les coudes, sinon on perdra tous la vie et c'est un connard de Mégalo qui en profitera !! "

Restant silencieux l'espace d'un instant Namashi finit par se tourner vers le Contrebandier.

" Luka... Elle dit vrai ? "

De leurs côté Juan était en admiration dans la pièce d'à côté, il avait prit place devant le piano, et appuyait sur tout un tas de touche. Autant dire que ça ne ressemblait à rien.
Non il ne devait pas être pianiste... Du coup il saisit alors la guitare et tenta tant bien que mal de jouer de la gratte, ce qui était loin d'être mieux....


" Votre approche de la musique est peu conventionnel !! Clapt' trouve cela très intéressant !! "

" Haha merci Clapt' !!! Ma musique jumelé à la tienne ça devrai faire un carton !!!! "

" Voila une idée excellente ! Faisons ça une fois votre mission résolue !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 23 Nov - 1:42

En entendant une troisième voix, une voix de femme, la contrebandière tourna instantanément la tête vers l’écran. Elle s’était adressée à Kai et c’était la dénommée Cortana qui lui avait répondu. Cortana parlait… comme n’importe quel humain. Elle l’avait renseignée de vive voix, et à présent, voilà qu’elle exigeait d’eux qu’ils se plient aux règles élémentaires de politesse qui régissent les contacts… les contacts humains. Nakana ne songea même pas à exprimer son agacement, tant cette lueur bleue humanoïde l’interloquait. Par-dessus le marché, elle  la salua par son prénom ! Nakana se rassura en se rappelant que Kai l’avait effectivement prononcé devant elle. Elle ne pouvait le connaître autrement, c’était impossible : la pirate n’avait jamais figuré dans les listes d’aucun Etat…
Cortana leur communiqua alors tout ce qu’elle savait au sujet d’Ambre. Malheureusement, il n’y avait dans ces données rien d’étonnant pour un ancien membre d’une guilde de criminels, rien de nouveau par rapport à ce qu’ils savaient non plus. Ses hypothèses n’allaient pas plus loin que les leurs. Nakana avait bien songé à la possibilité qu’elle leur ait menti sur ses sentiments vis-à-vis de sa sœur… Tout avait l’air si complexe, et ça l’énervait d’autant plus de se trouver dans l’incapacité de reconnaître si Ambre était sincère ou non.

Elle avait également remarqué qu’en dépit de sa relative utilité, Cortana semblait embêter l’inspecteur. C’était compréhensible, et elle-même se montrait extrêmement méfiante. Si cette chose était douée d’une telle intelligence, si elle avait réellement les yeux partout – si on pouvait le dire ainsi –, le seul acte de lui demander des informations constituait en risque en soi. D’ailleurs, elle ne prit pas la peine de leur présenter l’acte de naissance qu’ils cherchaient et afficha directement l’emplacement de ce qui ressemblait à un manoir. Sans qu’ils n’en disent rien, elle avait compris ce qu’ils cherchaient.
Après avoir remercié la femme bleue, Kai se tourna vers elle pour décider de la suite de leur affaire. Il voulut aussi savoir ce qui l’intéressait chez un survivant de l’Eternalis Corp. Tout se mettant en marche vers la sortie de cette cage géante, la contrebandière répondit :


« Non, rien… Je me disais juste que c’était pas à négliger. Belnika est probablement celle qui en sait le plus long sur le processus d’apparition de Nyx, et s’il existe des failles… la seule à les connaître. »

Une fois dans l’ascenseur, impatiente de quitter ce lieu qui lui pesait sur le cœur, elle réfléchissait tout de même à ce qu’ils devaient faire à présent. Est-ce qu’il était légitime pour eux de rendre visite aux Hebis sans celle qui les avait informés du problème – s’il existait ? Peut-être seraient-ils fixés, là-bas… Et s’ils tombaient sur la mauvaise personne ? Ça valait la peine d’essayer. Ils n’auraient qu’à vérifier de l’extérieur si la voie était libre de Soruka.

« Allez, on tente de se rendre sur les lieux. »



Comme Ambre se chargea spontanément de négocier leur passage avec le réceptionniste, Luka se permit de laisser son regard explorer les lieux. Les superbes instruments suspendus derrière les vitrines, les guitares, les basses, les vents, quelques percussions, l’attirèrent, et les photos d’artistes légendaires, et celles des artistes qui travaillaient ici-même. Pendant que le jeune homme y cherchait celui qu’ils étaient venus voir, il lui sembla entendre son nom lancé par une Ambre plutôt énervée.

« Hm ? Tu m’as appelé ? », demanda-t-il distraitement.

Le type ne voulait apparemment pas les laisser entrer… en tous cas, pas avant de voir Clapt’. Il alla même jusqu’à demander au robot comment il allait, comme si c’était la chose la plus normale du monde. Bon, certes, c’était le robot qui venait de leur ouvrir l’accès au studio où bossait Namashi. C’était très bizarre comme situation.

Après un voyage forcé en ascenseur, ils se trouvèrent enfin devant ce fameux studio. En y entrant, Luka adressa un léger signe de la main au musicien, retranché derrière la vitre. Au moment où il vint les rejoindre, le pirate eut comme une curieuse impression… il se passait un truc entre Ambre et Namashi. Et en effet, ce dernier lui réservait un accueil glacial, à tel point que Luka se trouva désarmé quand il lui demanda pourquoi elle était là. Son seul réflexe fut de tourner la tête vers la blonde, à la recherche d’une réponse. Il ne comprenait pas… Eh, mais un instant ! Ses « retrouvailles avec Yosama » ?! Comment ça, mais alors ils s’étaient recroisés avant la mort de l’être céleste ?! Elle lui avait bien dit qu’elle voulait « lui faire payer », à son ancien partenaire ! Et Namashi était au courant ? La catastrophe…
Pourtant, il voulut bien écouter l’assassine, et Luka lui en fut infiniment reconnaissant. Pendant le récit de la jeune femme, il s’assit sur l’une des banquettes, jetant de temps à autre des coups d’œil à l’autre côté de la pièce tout en restant attentif à ce qu’elle racontait. Ce qu’il y devinait le faisait sourire. Juan s’amusait avec Clapt’, c’était bien… Il ne devait rien arriver de mal à ce petit. Il en prendrait soin comme d’un petit frère. Il s’en fit la promesse silencieuse.
Ambre avait terminé son récit, et cependant elle n’avait pas totalement convaincu le Hunter. Quand ce dernier lui demanda confirmation, Luka voulut d’abord répondre oui avec certitude ; mais alors il réalisa pour la première fois qu’il n’avait aucune preuve tangible de la sincérité de la jeune femme. Ses yeux captèrent le regard de cette dernière. Il ne pouvait rien affirmer à Namashi, et pourtant… il y avait quelque chose chez elle, il ne savait pas trop quoi, mais c’était quelque chose qui, lui, le convainquait.


« En tous cas, je la crois très fort », finit-il par répondre tout en souriant légèrement à Ambre.

Il marqua un silence, avant de reprendre :


« Et puis, étant donné les enjeux, je préfère largement endosser la responsabilité de lui faire confiance que de rejeter ce qu’elle a à dire. Là au moins, si j’ai tort, je crèverai pas. »

A vrai dire, Luka n’avait même pas envisagé de ne pas la croire avant de devoir y songer pour tenter de convaincre Namashi. Mais il la croyait ! Et il espérait que le musicien aussi se joindrait à eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 17 Fév - 17:29

La piste de Nakana était bonne, étant une ancienne Général de l'Eternalis Corp, Belnika aurait surement eut tout un tas d'information à leur révéler.

" Tu sais, depuis la fin du conflit, Belnika est avec les Hunter. Elle nous a déjà tout dévoilé... Je sais pas si on pourra en apprendre d'avantage. Cela dit les infos concorde avec ceux rapporté par Ambre... C'est d'ailleurs pour ça que je veux m'assurer que Soruka ne prépare pas un sale coup... "

Une fois l'ascenseur arrivé à destination, ils quittèrent la Mairie, en passant devant l'accueil, Kai fit un rapide signe de la main à la réceptionniste, sans pour autant s'attarder, il n'était pas fier de l'avoir dupé par la pupille...
Une fois à l'extérieur du bâtiment, le duo prit la direction pour se rendre au Manoir des Hebi.
L'inspecteur voulut profiter du temps de marche qu'ils allaient avoir pour mettre en garde la contrebandière.


" Nakana, on se dirige tout droit dans l'antre du loup... Il va falloir que être sur nos gardes ! Aucun Hunter n'y a jamais mit les pieds !!.... Enfin... "

Alors qu'il avertissait son amie, un souvenir lui revint en mémoire... C'était encore un acte Héroïque de la part de son faux frère.

" Sauf Yosama... Ce jour là il avait tenté de bosser comme brancardier, il fut même envoyer au Manoir de Soruka pour aller chercher Haruki qui allait accoucher... Et la seule chose qu'il avait noté des lieux.... C'est que les Hebi ont un plus petit frigo que celui du Manoir Omura... "

Encore une fois, c'était pas avec cette anecdote que la mémoire de Yosama serait mise en valeur...
Reprenant son sérieux Kai ajouta.


" Toujours est il que grâce à Cortana nous allons pouvoir nous y rendre... Cela dit... Si par malheur notre route croise celle de Soruka, nous allons devoir jouer la transparence. Ce type n'est pas du genre à nous attaquer pour un rien... Mais si nous lui disons la vrai raison de notre venue, il risque fortement d'ouvrir les hostilités... Et là je suis pas sur que nous ayons une chance... Avant la création des Devils il était seul et tenait tête aux Hunters, alors qu'ils l'attaquaient en même temps... Il ne faut surtout pas le prendre à la légère !! "

L'Inspecteur espérait vraiment ne pas croiser le Hebi... Ils y allaient pour tenter d'y voir Zen et l'informer de la situation... Cela dit en y pensant...

" Par contre si on croise Zen... Prépare toi au combat, ce type est bien plus impulsif que Soruka... "

Ouais, au final Kai ne savait pas quel était le meilleur scénario possible pour eux... Il fallait d'ailleurs qu'il soit vigilent. Il revenait tout juste du Royaume des morts ! Il n'avait pas totalement récupéré toute sa puissance...
Alors qu'ils continuaient de marcher, Kai se creuser les méninges, il essayait tant bien que mal de trouver des éléments qu'ils avaient peut être loupés... Il repensa à cette Nyx... Etait il vraiment possible de la faire revenir malgré sa défaite ?... Zen était il au courant de qui il était réellement ?... En pensant à cela Kai se rappela d'un petit détail qui avait son importance.


" En y pensant... Ce combat contre Nyx, ont m'a raconté que tous le monde était présent au sommet de cette tour... Hebi, Devil, Hunter... Ils étaient tous au combat... Sauf une personne... Zen... C'est comme si il avait été tenu à l'écart de Nyx... Je me demande si tout cela n'est qu'une coïncidence ou non... Il va falloir que nous pesions nos mots... Si Zen n'est pas au courant du fameux projet Z, il sera délicat de lui en parler sans qu'il tente de nous étriper... "

L'inspecteur le savait, fouiner au Manoir de Soruka allait forcément mal finir, mais il était hors de question de ne rien faire concernant cette affaire...
Au bout de plusieurs dizaines de minutes, ils quittèrent la ville, se trouvant à présent en pleine nature, le Manoir n'allait plus être bien loin si il suivait à la lettre la géolocalisation donné par Cortana.
Qui sait ce qui allait arriver...



De son côté, lorsque Luka affirma à Namashi qu'il croyait en Ambre, cette dernière tourna brusquement la tête vers le Contrebandier... Cela était si rare, qu'on puisse lui accorder une quelconque confiance... Les rares gens à l'avoir fait, n'étaient plus de ce monde...
Dans un sourire, l'Assassine répondit alors.


" Merci Luka ! "

Namashi, lui, poussa un long soupire.

" Bon très bien, je suppose qu'il vaut mieux la croire pour le moment et s'assurer que Nyx reste la ou elle est !... Mais attention Ambre... Si tu te joue de nous... Je n'hésiterai pas une seule seconde à te tuer ! "

Toujours souriante, mais aussi rassurée que Namashi marche avec eux, Ambre ajouta.

" Arrête tu me donnerai presque envie de vous trahir pour voir ça !! "

Le Maître des éléments était à présent de la partie, l'équipe venait à nouveau de s’agrandir, et le nouveau membre était bien plus puissant qu'un robot ou qu'un petit gamin se dit l'Assassine.
En parlant des deux là, ils étaient toujours en train de faire mumuse avec les instruments de Namashi, qui, énervé par la scène brancha le micro qui se trouvait sur la table de contrôle afin que les deux autres l'entendent.


" Bordel mais vous avez finit de toucher à ça !!! C'est pas des jouets !!!! "

Comme deux enfants qu'on venait de disputer, Clapt' et Juan revinrent dans la pièce, tête baissée.
Ayant mit fin à ce supplice sonore, Namashi se tourna alors vers Luka et Ambre.


" Bon et maintenant... C'est quoi la suite ? "

A cette question Ambre se mordit les lèvres... Il y avait bien quelque choses qu'ils pourraient faire... Mais elle ne savait pas du tout si cela serait d'un quelconque intérêt ou non.

" L'appartement d'Anita... "

Sa proposition surprit le groupe, mais elle n'allait pas se faire attendre pour y apporter des précisions.

" J'ai entendu dire qu'une personne l'avait acheté mais qu'il n'y vivait jamais, que tout était encore en état de l'époque ou ma sœur y vivait... Je suis persuadée que c'est Soruka qui l'a racheté !!... Peut être y trouvera t'on des indices ou quoi que ce soit ! "

Namashi, après s'être mordillé la lèvre reprit alors.

" Je vois... Effectivement, ça doit valoir le coup d’œil... Cependant si nous y allons tous ensemble ça risque de ne pas être discret ! Je retourne au manoir avec Clapt' histoire de préparer notre éventuel futur combat... Je vais également tenter de joindre Belnika. Elle est du genre timide, mais elle me fait entièrement confiance, donc mieux que j'y aille seul !
Voila mon numéro, si vous avez un soucis appelez moi et je vous rejoindrez aussi tôt !!
"

Le groupe allait se séparer, mais le Hunter avait raison, Ambre était d'accord, envahir l'appartement tous ensemble n'était peut être pas le bon plan, il fallait éviter de se faire remarquer, surtout pour elle !
Une fois sortit du studio, et à présent à nouveau dans la rue, Namashi prit congés de ses amis, suivit par son robot. Il fallait espérer que Belnika lui apprenne des choses utiles... Notamment sur Nyx...
Ils n'étaient à présent plus que trois... Ambre se tourna alors vers Juan et lui demanda.


" Et toi ? Tu fais quoi ? "

Juan savait qu'Ambre n'était pas satisfaite de la présence d'un enfant dépourvue de puissance... Au fond de lui Yosama voulait aussi s'éclipser, c'était toujours gênant d'être avec ses amis sans pouvoir dire que c'était lui... Mais que pouvait il faire... Les choses allaient être grave... et il n'avait pourtant pas la force de combattre... Pourtant lors de la quête de la pierre de Kairo, cette mystérieuse Lucina venue du futur lui avait discrètement assurée qu'il avait un moyen de retrouver sa force.... Il fallait qu'il y parvienne...

" Je... Je vais également vous laisser... Je vais tenter de m'entretenir avec Lysis, un jour elle m'a confié être la sœur de Zen ! Peut être que j'apprendrai des trucs sur le Hebi ! On se revois plus tard !! "

Sans attendre la moindre réponse, Juan partit en courant. C'était bien évidement un mensonge, Yosama n'avait pas envie de mêler Lysis à tout cela, il ne voulait pas qu'il lui arrive le moindre soucis.
Non, il devait surtout trouver un moyen de gagner en puissance! Une terrible menace allait frapper Tomodachi, il devait répondre présent et aider ses amis !!!!!!
En le regardant partir, Ambre ne put retenir un soupir... Le garçon avait oublié le plus important....


" Et comment on est supposés le joindre ?... Il est vraiment bête celui là !... "

Enfin bon, à présent ils n'étaient plus que tous les deux et ils avaient un endroit à pénétrer et fouiller.

" Bien, Luka ne perdons pas de temps... Je ne sais pas si cela nous avancera dans notre affaire mais on a pas vraiment d'autre piste !! "

Alors que le Contrebandier et l'Assassine se mirent en route, Ambre ajouta alors.

" Au faite, merci pour tout à l'heure !... Quand tu as affirmé m'accorder ta confiance. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 26 Fév - 2:58

Enfin de retour à l’air libre ! Le soulagement de Nakana, une fois hors de l’ascenseur et encore plus, hors de la mairie, pouvait presque se lire sur son visage tant il était profond. Détendue, la jeune femme respira discrètement en pensant que décidément, elle avait raison de fuir ces endroits comme la peste.
Une fois sur la route de leur nouvelle étape, Kai commença à la mettre en garde contre le danger auquel ils allaient inévitablement s’exposer, la force incommensurable de leur premier adversaire potentiel, le caractère belliqueux de l’autre, la gueule du loup, tout ça, tout ça… Tout ce que la jeune femme, pour l’avoir déjà bien compris, écoutait d’une oreille distraite.
Il y eut juste ce moment où l’inspecteur, encore une fois, fit revivre son frère au travers de ses mots. Au moment où il prononça le nom de Yosama, la jeune femme leva une demi-seconde les yeux vers lui avant de recentrer aussitôt son regard. L’être céleste surgissait souvent à l’improviste dans les conversations – depuis le matin, déjà la troisième ou la quatrième fois… Et c’était lourd, franchement, c’était lourd. Les gens de la terre s’attardaient bien trop sur les temps de deuil. Heureusement, le blond se montrait beaucoup moins tête-à-claques que Luka quand il évoquait le souvenir de son frère, et l’anecdote qu’il lui rapporta faillit même la faire sourire. Mais elle ne voulait plus entendre parler de son ami. Il était mort. Parfois, elle avait l’impression d’être la seule à le comprendre.
Kai lui communiqua aussi ses doutes sur la conscience que Zen avait de sa position dans tout ça. Ainsi, il se pouvait qu’il ne soit pas au courant qu’il avait de quoi faire office de réceptacle à Nyx ? Et du coup, Kai ne savait pas pourquoi il n’était présent lors du combat ultime contre la déesse. Nakana non plus, en fait.


« Tu vois que Belnika pourrait avoir encore des choses à nous dire… »

La fin du trajet se déroula dans le silence. La contrebandière réfléchissait à l’éventualité d’un combat. En temps normal, rien ne la stimulerait plus que cette perspective, mais son dernier combat avec Adel avait fait surgir en elle des choses qu’elle ne maîtrisait absolument pas et qu’elle ne voulait plus jamais faire voir.
Ils arrivèrent enfin au manoir des Hebi, qui portait effectivement bien son nom : tout comme le manoir Omura, c’était une superbe demeure. Après un rapide examen de la façade, Nakana abandonna l’idée de vérifier de l’extérieur qui se trouvait là-dedans. Même les fenêtres du rez-de-chaussée ne donnaient rien à voir. Eh bien ! il ne restait plus qu’à y aller. Un dernier regard à l’inspecteur qui se tenait à ses côtés, et la jeune femme tira la sonnette.


A Tomodachi même, son ami était tout heureux du ralliement de Namashi à leur cause. La tension paraissait toujours explosive entre lui et l’assassine, et malgré tout, il avait accepté de la croire dans un premier temps. Voilà qui donnait de l’espoir !
Une fois Clapt’ et Juan revenus des tréfonds de leur cacophonie, il fut temps d’envisager la suite des opérations. Luka était à court d’idées, au contraire d’Ambre qui suggéra d’aller faire une petite visite là où sa sœur habitait de son vivant. Eh, c’était pas mal, ça !
Ils quittèrent le studio, et tous se séparèrent pour suivre leur piste respective. Namashi et Clapt’ à la stratégie et avec une certaine Belnika, Juan avec Lysis – que Luka n’avait pas très envie d’impliquer dans l’affaire, néanmoins…


« Lysis est la sœur de Zen !? Juan, attends !... »

Mais le garçon avait déjà filé comme un lapin. Lysis, la sœur du fameux Zen ? C’était ouf ! Et en même temps, ça offrait un moyen de pression supplémentaire à Soruka. Fallait-il l’accueillir dans leur combat ? Le pirate eut d’abord envie de courir rattraper Juan, mais il se dit aussi que finalement, l’affaire la concernait de près et qu’elle devait avoir le choix de son engagement. De toute façon, ce n’était certainement pas lui qu’elle écouterait.
Ambre releva alors que Juan ne leur avait laissé aucun moyen de le joindre. Il se priva bien de faire un quelconque commentaire, vu que lui-même venait tout juste de faire connaissance avec les technologies actuelles de communication sur de longues distances. Cela dit, c’était vrai qu’ils ne savaient pas non plus où le garçon habitait. Effectivement… c’était problématique.


« T’inquiète pas. Si nous on le retrouve pas, lui, il aura pas de mal à nous coincer », répondit Luka sur le ton de la rigolade.

Ils se mirent alors en route vers leur prochain objectif. Quand Ambre le remercia de sa confiance, le visage du contrebandier, d’abord surpris, s’éclaira d’un léger sourire.


« Hahaha, il n’y a pas de quoi me remercier. Tu as bien fait la même chose tout à l’heure. »

Luka parlait bien évidemment du moment où ils s’étaient confiés l’un à l’autre à la lueur de la bougie, mais également, encore plus en amont, de quand ils avaient échangé leurs noms. Il avait bien remarqué la longue hésitation que l’assassine avait eue avant de lui répondre, et elle avait quand même fini par leur offrir le sien – et peu importe qu’il soit « vrai » ou pas, ça restait un nom qui l’identifiait à ses yeux et sous lequel Namashi l’avait reconnue. Si c’était pas de la confiance…
Alors qu’il songeait au début de l’après-midi, l’image de son amie lui vint à l’esprit.


« Je me demande où en sont Kai et Naka… Voyons… Si Kai a pu abandonner son poste, ils ont dû aller à la mairie pour trouver l’adresse de Zen… Et après… »

Le jeune homme s’arrêta net.

« Oh non, ils en seraient pas capables… Enfin, Naka serait capable d’y aller seule, mais Kai doit sans doute l’en dissuader… C’est pas possible autrement… J’espère… »

Que faire ? Attendre ce soir ? Appeler Nakana et épuiser les dernières gouttes de batterie qu’il lui restait ? Ou les sauvegarder en cas d’urgence extrême, ici comme pour elle ? Oui, il fallait sans doute mieux les conserver. Pas vraiment rassuré, Luka reprit sa marche.

« De toute manière, ils arriveront dans tous les cas à s’en sortir… Je leur fais confiance… au moins sur ce point. »

Luka repensait du coup à la conversation qu'il avait eue au téléphone avec son amie, et en particulier à la surprise de cette dernière en apprenant que Juan était présent au manoir. Evidemment, l'excuse comme quoi il voulait devenir un Hunter l'avait laissée extrêmement sceptique. Le contrebandier refusait de partager ce désagréable doute de tout, mais s'il devait bien admettre une chose, c'était que le sixième sens de Nakana, s'il existait une telle chose, était extrêmement affûté. Se pourrait-il que Juan leur mente ? Non… C'était hors de propos pour Luka. Malgré cette résolution, il ne résista pas à l'envie de satisfaire sa curiosité :

« Dis… Je peux te poser une question, Ambre ? Je me demandais… Qu'est-ce que tu faisais tout à l'heure, quand tu m'a laissé seul avec Iris ?… Enfin, non, ça t'es pas obligée de me répondre ! C'est juste que… Je me disais juste… Naka trouve que c'est un peu bizarre ce que Juan nous a raconté, donc par rapport à ça je me demandais juste ce qu'il pouvait fabriquer au troisième étage… Et du coup, d'où est-ce que tu l'as vu tomber… Raaah pardon, c'est un peu curieux comme question. »

[hrp : j'hésitais beaucoup et j'ai fini par changer la dernière partie de mon post, mais si tu as lu la première version et que tu la préfères, n'hésite pas à me le dire ! :)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 13 Avr - 12:48

A présent, Ambre était seul avec Luka. Ils étaient tous les deux en direction de l'appartement d'Anita. L'Assassine ne savait pas si cette excursion était oui ou non une bonne idée, elle ne savait pas si ils apprendraient des choses ou non, mais nul doute que si ce lieux était toujours préservé par Soruka, c'est qu'il devait y avoir des choses intéressantes !

Une fois que Juan eut détalé comme un lapin, et que Luka certifia a la jeune femme qu'il réussirait à les retrouver sans soucis, ils se mirent alors en route.
Le Contrebandier retourna à la jeune femme ses remerciements. C'est vrai qu'ils s'étaient confiés mutuellement. Ambre s'était surprise elle même. Elle n'avait su parler à quiconque depuis dés années, et pourtant avec Luka c'était venue assez naturellement...
Était ce du à la situation qui poussait la jeune fille à se dépêcher ? Avait elle débloquer une certaine confiance vis a vis du Contrebandier ? C'était fort probable...
La situation se montrait extrêmement complexe, et Ambre ne pouvait assumer cette mission seule, sa rencontre avec les Contrebandiers tombaient plus que bien.

Mais alors qu'ils continuaient à marcher Luka se demanda soudainement que pouvait bien faire Nakana.
Effectivement, si ils avaient réussit à dénicher l'adresse du Manoir des Hebi... Il y avait de forte chance pour que la Contrebandière y fonce tête baissé au vu de son caractère. Mais elle n'était pas seule, avec elle se trouvait Kai....


" Je ne sais pas si ils prendront le risque ou non de se jeter dans la gueule du loup... Mais tu n'as pas à t'en faire, je suis sur que ton amie ne se laissera pas faire. Et puis... Kai est avec elle, d'après ce que je sais, non seulement il est fort, mais il est également grand diplomate, peut être réussira t'il à entamer un discussion avec Zen... Faut juste espérer que leurs routes ne croisent pas celle de Soruka ! "

Ambre avait conclut sa phrase avec un air amusée, mais pourtant eux aussi allaient prendre des risques... Si l'appartement d'Anita était entretenue par le Hebi, rien leurs garantissaient qu'ils ne tombe pas nez à nez avec cet homme...

Soudain la discussion sembla prendre une nouvelle tournure. L'absence d'Ambre lorsqu'ils étaient au Manoir. Le moment ou la jeune femme avait été dans la chambre de son ami défunt...
Mais ce n'était pas le point qui semblait intéresser Luka... Non il était plus intrigué par Juan et son intrusion au Manoir Omura.
Lui dire d'ou la jeune femme l'avait vu tomber, c'était lui avouer ou elle s'était rendu...
A nouveau Ambre eut un moment d'hésitation... Comme ce moment ou elle avait réfléchit à dire son prénom à Luka.


" J'étais dans la chambre de Yosama. J'espérait trouver des notes concernant ses affrontements contre Soruka... A l'époque de la guilde, il avait l'habitude de noter en détail les pouvoirs et les faiblesses de ses adversaires... Il faut croire qu'avec le temps, Yosama est devenu fainéant... "

Se contenta alors de répondre Ambre, ne voulant pas revenir sur l'état dans lequel elle s'était retrouvée, une fois dans cette pièce.

" Du coup il est tombé de la chambre de Yosama... Pourquoi ces questions ? Y a t'il un soucis avec Juan ? "

Dans le fond, elle ne pouvait pas se douter de quoi que ce soit, la pupille du jeune garçon marchait plus que bien, et Ambre ne pouvait voir en Juan une quelconque ressemblance avec Yosama.
Attendant la réponse de Luka, le duo continua de marcher en direction de l'appartement d'Anita.

Après quelques minutes supplémentaires de marches, ils y étaient ! Une rue calme, et peu animé, remplit d'immeuble, peu de commerce, cette zone était essentiellement résidentielle.
Contournant l'immeuble, ils étaient à présent à l'arrière, dans une petite ruelle.
Levant les yeux en l'air, Ambre montra à Luka une fenêtre du troisième étage.


" C'est là !... "

Sur ces vieux bâtiment, il y avait des passerelles et des échelles, surement pour évacuer l'immeuble en cas d'incendie... Cependant l'échelle n'était pas déployée jusqu'au sol, afin d'éviter que n'importe qui escalade sans doute... Mais pour une ancienne Assassine, c'était pas cette hauteur à franchir qui allait l'arrêter.
Sortant de sa ceinture, un mini pistolet, elle tira aussitôt au niveau de la passerelle. La balle traînait avec elle une corde qui allât s'enrouler sur la rambarde. Saisissant alors aussitôt le Contrebandier par la taille, le grappin les attirèrent aussitôt vers la destination visée.
Une fois sur la passerelle, Ambre rengaina son mini grappin, après avoir également lâché Luka.


" Bien... Allons y ! "

Montant les marches pour arrivé au troisième, Ambre sortir à nouveau un gadget de sa ceinture. D'apparence, l'objet ressemblait à un compas, mais lorsqu'elle traça un cercle sur la vitre, celle ci se coupa sans émettre le moindre bruit. La jeune femme pouvait à présent passer son bras dans ce cercle découpé, et pu alors aisément retiré le verrou de la fenêtre.
Ils n'avaient plus qu'à ouvrir et pénétrer dans l'appartement, la recherche d'indice allait à présent commencer !




De son côté Kai était toujours avec Nakana, devant la porte des Hebi.
La contrebandière avait sonné... L'attente fut longue... Si bien que l'inspecteur hésita à sonner à nouveau.
Pendant cette attente il réfléchissait à ce qui serai le mieux pour eux... Zen ? Ou Soruka ?...
Difficile de se faire un jugement....
Mais il allait bientôt être fixé...
Des pas s'approchaient... La poignée de la porte se tourna et l'ouverture révéla a Nakana et Kai une silhouette d'homme... C'était....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soruka
Le Seigneur du Mal
avatar

Nombre de messages : 183
Points : 190
Réputation : 7
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 13 Avr - 16:32

Dès l'instant ou Ambre et Luka pénétrèrent dans l'appartement, quelque chose d'irréaliste se produisit alors. L'ombre d'Ambre se matérialisa, prenant la forme d'un homme. Au début l'ombre semblait vouloir se montrer hostile, d'ailleurs Luka fut lui même immobilisé par sa propre ombre.
Cependant celle d'ambre, qui était dans le dos de l'Assassine, sembla changer d'attitude... Comme perturbé par quelque chose... Le gardien d'ombre saisit alors la jeune femme immobile dans ses bras et lui dis d'une petite voix dans la nuque.


" Cette odeur... Ce sang... C'est toi ! Tu es de retour !... "

Ambre pouvait bien tenter tout ce qu'elle voulait, il lui était impossible de se défaire de l'étreinte de l'ombre. Cette force obscur avait paralysé les deux intrus.
Pourtant l'ombre qui semblait avoir reconnue Ambre, remarqua que quelque chose n'allait pas.
Remontant ce qui semblait être sa bouche vers l'oreille droite d'Ambre, l'ombre poursuivit alors.


" Tu n'es pas elle !! Et pourtant... Il doit te voir !! "

L'ombre qui profitait de son étreinte pour passer ses mains le long du corps de l'assassine, comme si elle était en train de scanner la personne qu'elle avait attrapé relâcha finalement la jeune femme et le Contrebandier.
Ils étaient à présent libre de leur mouvement... Mais ils n'étaient pas au bout de leur peine. Aussitôt toute les ouvertures étaient couverte d'obscurité. L'ombre venait d'engloutir l'appartement d'Anita. Luka et Ambre étaient à présent prit au piège...
Tôt ou tard, il allait être avertit de cette intrusion, et tôt au tard, il allait arriver à l'appartement de l'Être qui lui était cher.... Ce n'était plus qu'une question de temps !



Du côté du Manoir des Hebi, Kai et Nakana venait de sonner à la porte.
Lorsque celle ci s'ouvrit, ils se retrouvèrent nez a nez avec Soruka, qui ne pu retenir une once de surprise.


" Voyez vous ça... Le grand Inspecteur Kai, revenu d'entre les morts qui viens gentiment sonner à la porte des Hebi !... "

Puis son regard s'attarda sur la personne qui accompagnait Kai.... Cette jeune femme, il la reconnu alors.

" Je me rappel de vous... Nous nous étions croisé il y a quelques temps... Vous étiez mal en point ! Content de voir que vous avez survécu ! "

Ajouta alors le Hebi dans un léger sourire, avec son habituel air courtois.

" J'ignore que me vaux votre présence, mais Inspecteur... Vous n'êtes pas censé savoir que le Manoir Hébi est censé être inconnue aux autres factions, j'ignore comment vous avez découvert l'emplacement de ma demeure, mais les Hebi n'ont jamais causé de soucis à la ville, et la condition pour que cela reste ainsi est que nous ne soyons pas dérangé ! Souhaitez vous provoquer un incident diplomatique Inspecteur ? "

Même si cela pouvait s'apparenter à des menaces, Soruka conserva son habituel sourire, a vrai dire il était vraiment curieux de savoir comment son Manoir avait pu être découvert, alors que ce dernier est rarement implanté au même endroit.
Grâce à la magie, le Hebi déplaçait assez souvent son Manoir afin que celui ci ne soit pas découvert... C'était tout bonnement impossible que Kai et Nakana soit tombé dessus par hasard....

Alors que Soruka voulait papoter avec ses invités afin de découvrir l'objet de leur venu ici. Le Hébi venait de ressentir quelques chose au fond de lui....
L'appartement d'Anita... Quelqu'un venait d'y pénétrer... Le piège obscur aurai pourtant du se contenter de tuer les intrus.... Pourtant ce n'était pas le cas, et Soruka sentait comme un appel.... Qu'est ce que cela pouvait encore bien signifier ?... Décidément cette journée enchaînait les surprises...


" Je vous prie de m'excuser mais j'ai une affaire dés plus importante à régler de toute urgence ! Cela dit, ça m'embête de vous laisser partir comme ça... Je vous en prie, entrez et attendez mon retour !!... Zen ? Zen ? "

Le Hebi conduisit Kai et Nakana au salon, et les invita à s'asseoir.

" Je vous prie de bien vouloir patienter deux petites minutes ! Zen va vous tenir compagnie en attendant que je m'en aille.... Et c'est aussi un peu pour vous surveiller je l'avoue haha... "

A ces mots Soruka prit alors congé de ses hôtes.
Le Hebi prit alors aussitôt la direction de Tomodachi.... Qui que cela puisse être, il allait faire payer aux personnes qui s'était introduit dans l'appartement de sa bien aimée... Qui ose souiller l'honneur de sa défunte femme en subira les pires conséquence. Tout ceci promettait d'être palpitant se dit alors Soruka, qui sur le chemin, avait hâte de faire souffrir les intrus, bien qu'il était curieux de savoir pourquoi ils n'étaient pas déjà mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 23
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 13 Avr - 16:41

Aujourd'hui, le Hebi n'allait pas mieux que les jours précédents... Plus le temps passait, plus lui et Soruka s'activaient à la recherche d'Haruki... Mais rien... Ryuho n'avait toujours pas retrouvé sa mère...
Kyo n'était d'ailleurs pas revenue de ses recherches... Pour le moment Soruka était le seul présent au Manoir, et Zen lui en était plus que reconnaissant... La présence du Hebi et le fait qu'il l'aide autant était ce qui permettait au mieux a Zen de tenir. Sans lui, il serait sans doute parti en couille depuis belle lurette...

Pourtant aujourd'hui Zen était de mauvais poil... Le fait que rien n'avance... Il commençait à perdre patience. Il avait juste envie de dégainer son arme et de provoquer un carnage. Cela n'aiderai en rien dans la disparition de sa chérie. Mais peut être que ça pourrai le soulager un temps soit peu...

Voila un moment que l'ancien Militaire était dans la salle de réunion, ou tout les éléments concernant Iota et Haruki étaient réunis.
Il avait beau se perdre des heures face à toutes cette paperasses, rien n'y faisait... Sauver l'être de son cœur semblait devenir de plus en plus utopique...

c'est la voix de Soruka qui tira alors l'Amnésique de ses songes.
Sans perdre de temps Zen descendit alors. Il fut surpris de voir à son arrivé non pas Soruka qui semblait s'être absenté, mais Kai et Nakana...
S'avançant vers eux d'un regard noir, main sur le pommeau de son Katana, il dit alors.


" Vous ?... Qu'est ce que vous foutez ici ?? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 24 Avr - 16:35

« De la chambre de Yosama, sérieux ? Hm… »

La réponse d’Ambre ajoutait une nouvelle coïncidence à la liste… Enfin, Luka considérait ces quelques correspondances entre Juan et Yosama comme des coïncidences, au contraire de la contrebandière qui s’obstinait à trouver que quelque chose clochait dans cette affaire. Il avait bien essayé de la convaincre qu’elle se faisait des idées, mais elle s’accrochait ferme à cette forte impression de déjà-vu, et les nouveaux éléments qui apportaient de l’eau à son moulin ne manquaient pas. Mais pour lui, qui ne voyait aucune raison de douter de Juan, sa présence dans la chambre du Hunter précisément n’était due qu’à la facilité d’y accéder. Il ne savait pas vraiment si c’était une bonne idée d’en faire part à son amie.

« Euh… c’est compliqué, répondit-il en riant à sa compagne de route à qui, forcément, ses questions avaient paru douteuses. Pour faire court… Tu trouves pas que Juan ressemble un peu à Yosama ? En tous cas, avec Naka, on est plutôt d’accord là-dessus. Sauf que cette impression est tellement forte chez elle qu’elle pense qu’il y a un truc louche là où, pour moi, c’est que du hasard… Enfin, y a d’autres coïncidences qui lui font dire que y a forcément une relation entre les deux, du genre que Juan ait été dans la chambre de Yosama… Enfin bref, t’attarde pas là-dessus, ça sert à rien. »

Quand ils arrivèrent derrière l’immeuble où était censée avoir habité la sœur d’Ambre, le pirate se demanda comment ils étaient censés escalader ces murs lisses et s’ils ne feraient pas mieux d’entrer par devant, comme tout le monde, quitte à forcer la serrure de la porte qui protégeait l’appartement. Au moins, ils étaient les seules âmes présentes dans cette ruelle.
Heureusement, la blonde avait plus d’un tour dans son sac (enfin, dans sa ceinture), et Luka n’eut même pas le temps d’exprimer ses doutes quant à la solidité de sa corde un peu trop fine qu’elle l’entraîna en une seconde quelques mètres plus haut.


« Ouaaah mais c’est dingue ce truc ! », s’exclama-t-il, presque fasciné – parce qu’instinctivement, il pensait toujours en premier lieu aux cordages de chanvre dans la toile desquels il avait grandi.

Ils montèrent alors jusqu’à la fenêtre du troisième étage qu’Ambre avait indiquée d’en bas. Encore une fois, le jeune homme fut impressionné par l’usage qu’elle fit de son compas. Un seul coup allait leur permettre d’entrer !
Mais les choses ne se passèrent pas tout à fait comme prévu. Dès que, à la suite d’Ambre, il sauta à l’intérieur, Luka vit son ombre se détacher du sol ; et l'instant d'après, il ne pouvait plus bouger.


« Que ?!… »

Il tenta par réflexe de se débattre pendant quelques instants, abandonnant bien vite lorsqu’il sentit que cela ne servirait à rien. Complètement paniqué, il put cependant tourner légèrement la tête vers Ambre. Une silhouette masculine la retenait, qui semblait l’ausculter. C’était quoi ce bordel… Oh, pas besoin d’être une lumière pour deviner qu’ils étaient bêtement tombés dans un piège que Soruka avait dû poser dans l’appartement de celle qu’il aimait. Mais pourquoi, pourquoi n’y avaient-ils pas songé ?!
Le contrebandier retrouva en même temps qu’Ambre l’usage de ses mouvements, mais son soulagement fut très vite écourté par l’obscurcissement soudain de la pièce.


« Oh non, non, non, non… »

En fonçant vers la fenêtre ouverte, Luka constata avec effroi qu’on ne voyait plus la rue déserte ni même les murs du bâtiment. C’était un noir complètement opaque, à perte de vue. Haletant, il se précipita vers la porte, qu’il avait repérée quand le soleil éclairait encore la chambre, et en secoua désespérément la poignée. Au bout de quelques secondes d’efforts vains, il tomba brusquement en arrière, la poignée cassée dans la main. Il jeta le bout de métal d’un geste fébrile et, se redressant immédiatement, essaya de toutes ses forces d’enfoncer la porte. Là encore, toutes ses tentatives demeurèrent infructueuses.

« Putain, fait chier ! », s’énerva-t-il en donnant un coup de pied rageur dans cette foutue porte.

Il se laissa ensuite glisser contre elle jusqu’au sol, reprenant peu à peu son souffle et son calme. Ils étaient pris au piège. Ça ne lui servait à rien de s’exciter. Que devaient-ils faire à présent ? Attendre, mais attendre quoi ? Peut-être qu’ils étaient juste condamnés à crever ici, dans l’obscurité complète ? En pensant à cela, Luka fouilla dans la poche de son jean où il rangeait habituellement son tabac et ses feuilles, et il en sortit un briquet qu’il alluma aussitôt. Ce n’était qu’une petite flamme, mais c’était déjà ça… L’autre côté du halo de lumière éclairait faiblement le visage d’Ambre, à qui Luka sourit doucement.


« Ça craint, hein… »

Quelques instants passèrent. Il se releva et,  à la lueur du feu, scruta les murs à la recherche d’une faille à élargir, d’un creux à trouer… Toujours rien. De sa main libre, il trouva son portable grâce auquel, peut-être, il pourrait contacter Nakana. Raté : l’appareil ne captait plus une once de réseau. C’était probablement mieux comme ça… Sa seule consolation dans son malheur était que la jeune femme ne se trouvait pas enfermée avec eux. Elle avait bien fait de ne pas les accompagner. Où qu’elle soit et quoi qu’elle fasse, Luka était pratiquement certain qu’elle s’en sortirait toujours mieux que si elle avait dû surmonter une crise de claustrophobie.



Effectivement la jeune femme, loin de se douter des problèmes que rencontrait son ami, tâchait plutôt de se concentrer sur ce qui allait suivre lorsqu’elle reconnut Soruka dans l’entrebâillement de la porte. A partir de maintenant, ils entraient dans un subtil jeu de communication. Il se souvenait aussi d’elle – c’était la première personne qui lui avait adressé la parole dans cette ville, et forcément ça ne s’était pas très bien passé. Mais il ne semblait pas lui tenir rigueur de l’hostilité dont elle avait fait preuve envers lui ce soir-là. Elle se contenta seulement de lui répondre d’un hochement de tête. Evidemment, leur venue surprenait d’autant plus le Hebi ils n’étaient pas censés savoir où se trouvait le manoir. Pour n’éveiller aucun soupçon, ils allaient devoir jouer finement.
Cependant, Soruka s’excusa auprès d’eux, car il devait partir au plus vite. Comme il n’avait pas l’air de quelqu’un qui s’était préparé à sortir, cette annonce parut un peu impromptue à la pirate. Il lui avait même semblé qu’il s’apprêtait à rentrer s’installer dans le manoir avec eux. Quelque chose avait dû subitement lui revenir en mémoire.
Ils n’allaient pourtant pas repartir bredouilles : Zen était là aussi ! Soruka appela son nom et, en attendant qu’il descende, les accompagna jusqu’au salon avant de repartir dans l’autre sens. C’est ça, casse-toi…
Quelques secondes seulement étaient passées quand Zen arriva dans le salon. Grande gueule d’entrée de jeu. Nullement impressionnée, la jeune femme, qu’il voyait pour la première fois, répliqua, agacée :


« Tais-toi, lâche ça et écoute-nous. Cette histoire fait chier tout le monde donc autant en finir rapidement. »

Elle attendit que Zen se détende avant de poursuivre :

« En ce qui me concerne, j’en ai rien à faire de toi. Je suis venue ici pour aider un ami que tu connais pas non plus, mais qui connaît Haruki et qui s’inquiète pour elle. Parce que, si tu retrouves sa trace un jour, il se peut qu’un autre danger la guette à son retour, et toi avec, et si ça se trouve, tout le monde. Kai a accepté de nous prêter main forte dans nos recherches, mais mets-toi bien dans la tête que ni lui, ni moi, on est sûrs que ce qu’on va te raconter est vrai. Prends ça comme une mise en garde. »

Nakana tourna alors la tête vers l’inspecteur, lui laissant le soin délicat de décrire la situation à leur hôte peu commode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 14 Aoû - 21:27

Ce qui venait de ce passer était étrange... Mais Ambre aurait du s'en douter... Elle avait clairement sous estimé Soruka. Pour le coup, elle aurai pu se douter qu'il aurait prit ses précautions... Elle avait été sotte de pénétrer dans l'appartement aussi inconsciemment. Et maintenant elle et Luka étaient prit au piège !

Luka sembla paniquer au début, tentant tant bien que mal de partir, de s'échapper, mais en vain... Puis il sembla se résigner.
Ambre se mit alors à sourire. Elle était un peu sous le choc de ce qui venait de se passer, mais il ne fallait pas se laisser abattre... Elle avait certes fait une erreur, mais c'était loin d'être fini !!


" Aller Luka, faut trouver des preuves, le temps nous est comptés !! "

Dit elle amusée, comme si la situation ne semblait l'inquiéter ! Et elle avait ses raisons... Commençant son investigation, Ambre n'hésitait pas à tout retourner, tiroir, armoire, secrétaire, bureau... les minutes leurs étaient précieuses !!
Mais les recherches ne furent pas fructueuse... Des photos d'Anita.... Les affaires personnelles d'Anita... Des babioles.... génial tout ça, mais rien qui permettrait d'en savoir plus sur les plans de Soruka.


" Merde... On est quand même pas venu ici pour rien !!!! "

Cette idée était vraiment aussi naze que ça ? Venir ici n'aura servit à rien mis à part les mettre en danger tous les deux ?....
Difficile pour l'ancienne Assassine de se faire à l'idée. Mais en même temps Soruka n'avait pas l'air d'être ce genre de type à laisser traîner la moindre preuve, quand ce dernier prépare un coup fourré...

Puis dans un tiroir, en dessous d'un paquet de lettre d'impôt, de facture, Ambre trouva une photo. Cette photo représentait une grande tour... Cette tour semblait se dresser au centre de Tomodachi, hors... Ambre avait ce sentiment de ne l'avoir jamais vu.... serai ce la tour des songes?... Non impossible, d'après ce qu'elle a pu comprendre, aucune technologie ne marche pendant l'heure sombre, comment aurait il pu prendre une photo ? A moins que ce ne soit issu de la technologie de l'Eternalis Corp ??...
Dans tout les cas, c'était la seule chose qu'Ambre trouva dans l'appartement en rapport avec cette fameuse prophétie...
Lorsqu'elle retourna la carte, la jeune femme s'attendait à y voir une écriture, ou quoi que ce soit... Malheureusement il n'en fut rien.
C'était maigre... Mais d'un autre côté, qu'est ce qu'une photo de la tour des songes pouvait faire dans l'appartement d'Anita ? Cela pouvait éventuellement montrer l'intérêt que Soruka pouvait porter à cette prophétie... Ce n’était pas la preuve du siècle, mais c'était sans doute mieux que rien !

Bon de toute évidence, il n'en trouverait pas plus ici. Il fallait faire vite ! Le Hebi n'allait pas tarder à arriver... Il restait un moyen de s'échapper d'ici... Ambre n'en était pas ravie, et elle aurait sans doute préférée ne pas utiliser à nouveau cette compétence... Mais si ils étaient tous les deux en danger, c'était sa faute, elle devait en assumer les conséquences.
D'un pas ferme elle s'approcha de Luka et lui attrapa le bras.


" T'inquiète, on se tire de là, il faut juste qu'on soit en contact physique !... "

A ce moment, Ambre ferma les yeux. Elle semblait se concentrer intensément. Tout autour était à présent blanc, l'appartement s'était effacé comme par magie. Un étrange bruit résonnait à présent dans leurs tête, un tic tac, semblable à celui d'une aiguille d'horloge.
Afin que cela ne cesse, leurs corps fut envahi de frisson, de vibration, avant de se sentir comme aspirer. Puis d'un coup tout revint à la normal, l'immense décors blanc avait laissé sa place à celui de Tomodachi.
Cependant ils n'étaient plus dans l'appartement d'Anita. A présent, Luka et Ambre étaient de nouveau dans la petite ruelle, derrière l'appartement. Si Luka se montrait attentif, il pouvait d'ailleurs constater que la fenêtre par laquelle ils étaient rentrés était intact. Pourtant l'Assassine avait bien en main la photo qu'il venait de trouver chez sa grande sœur.

Lorsque Ambre reprit ses esprit, elle lâcha alors Luka. Et observa tout autour d'elle... Elle semblait avoir réussit....
La photo était toujours dans sa main, et ils n'étaient plus prisonnier dans l'appartement de Soruka.
Tournant le regard vers le Contrebandier, Ambre se douta bien qu'elle avait quelques explication à fournir, tant qu'elle le pouvait encore.


" Bon, j'ai pas eu le choix... Mais s'il te plaît, garde cela pour toi... Je... Je tente de ne jamais utiliser cette technique, mais la on avait pas vraiment le choix. J'ai la faculté de remonter de quelques minutes le temps... Bon... Au moins on aura cette photo... Je m'attendais à mieux... "

Ambre était quelque peu déçu par cette expédition... Non seulement l'indice était maigre, mais en plus elle avait été contraint d'utiliser cette compétence qu'elle s'était pourtant juré de ne jamais utiliser...
Remonter le temps pouvait être grave en bien des raisons.... Elle en avait déjà fait les frais, et avait décidé de n'utiliser ce pouvoir qu'en cas de nécessité comme aujourd'hui, mais mise à part ce qu'elle avait pu vivre dans le passé à cause de cette faculté, elle allait aussi en payer le prix maintenant.
D'un coup la jeune femme sentit du sang lui couler de la bouche. Aussitôt elle tomba alors à terre. La douleur qu'elle pouvait ressentir actuellement dans sa tête était indescriptible. Ce genre de chose lui était arrivée à chaque fois qu'elle avait remontée le temps. C'était passager, il fallait qu'elle supporte en attendant que ça passe.

Ambre était loin de maîtriser ce pouvoir, elle était loin du niveau qu'avait pu avoir Leon le chef des Êtres céleste qui avait cette faculté de jouer avec le temps. Elle pourrait surement s'améliorer en utilisant d'avantage cette faculté, mais ceci n'était pas dans les plan de la jeune femme, qui préférait de loin se débrouiller sans celui ci !
Au moins, à présent, ils n'étaient plus en danger !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soruka
Le Seigneur du Mal
avatar

Nombre de messages : 183
Points : 190
Réputation : 7
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 15 Aoû - 22:57

" J'ignore que me vaux votre présence, mais Inspecteur... Vous n'êtes pas censé savoir que le Manoir Hébi est censé être inconnue aux autres factions, j'ignore comment vous avez découvert l'emplacement de ma demeure, mais les Hebi n'ont jamais causé de soucis à la ville, et la condition pour que cela reste ainsi est que nous ne soyons pas dérangé ! Souhaitez vous provoquer un incident diplomatique Inspecteur ? "

Même si cela pouvait s'apparenter à des menaces, Soruka conserva son habituel sourire, a vrai dire il était vraiment curieux de savoir comment son Manoir avait pu être découvert, alors que ce dernier est rarement implanté au même endroit.
Grâce à la magie, le Hebi déplaçait assez souvent son Manoir afin que celui ci ne soit pas découvert... C'était tout bonnement impossible que Kai et Nakana soit tombé dessus par hasard....

Le changement dans le cour du temps réalisé par Ambre, a également eut des répercussions ailleurs qu'à l'appartement d'Anita.
Du coup Soruka était à présent face à Kai et Nakana, il venait de leur ouvrir la porte.
Et ne ressentant aucune intrusion dans l'appartement de sa défunte bien aimé, cette fois il n'allait pas les quitter, il n'allait pas les laisser entrer en les laissant seul avec Zen.

le temps avait été remonté et reprenait un nouveau cour, ou cette fois, Ambre et Luka s'était sortit de la mouise, mais à présent c'était la Contrebandière et l'Inspecteur qui était en mauvaise posture. Tout du moins, ils ne pourrai pas directement s'entretenir avec Zen.


" Maintenant que vous êtes là, je suppose que je peu bien vous inviter à l'intérieur ! "

Invitant ses deux 'convives' à le suivre, la grande porte d'entrée se referma derrière eux, à présent, Soruka les conduisaient dans ce qui était le salon. Le Manoir était entièrement remplit de vieux meuble très ancien en bois, le salon était immense, notamment avec le plafond qui était haut.
Les invitants à s'asseoir sur le divan en cuir, le Hebi ajouta alors
.

" Peut être accepteriez vous que je vous offres un verre ? Dites moi ce qui vous ferez plaisir et je vous le servirai aussitôt ! "

Là dessus, Soruka avait peu de chance de se tromper, niveau alcool il avait tout ce qui ce faisait de prêt ou de loin... Non seulement il était amateur de bon alcool, mais quand un certain Kyo avait décidé de s'installer dans un endroit, il était préférable de prévoir un grand stock d'alcool.

S'asseyant face à eux sur son fauteuil, Soruka observait à présent à tour de rôle Kai puis Nakana. Que pouvaient ils vouloir aux Hebi ? Comment avaient ils découvert l'emplacement du Manoir ? Et que faisaient ils ensemble ?
Le Hebi était submergé d'interrogation. Il était bien curieux d'entendre leur réponse à toutes ses questions. Mais il fallait traiter ses invités avec respect, et non les brusquer !


" Alors dites moi tout... Y a t'il quelque chose que je puisse faire pour vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» Besoin d'un nouveau départ
» Un nouveau départ [Hoheinhem Van]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Bas Quartiers-
Sauter vers: