Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Un nouveau départ   Mer 5 Aoû - 22:21

Voila un bon moment qu'Ambre était arrivée à Tomodachi, un bon moment qu'elle était venue dans cette ville afin d'obtenir sa vengeance... Mais pourtant elle ne l'avait toujours pas obtenue. Elle qui était là dans l'optique de faire payer à Yosama, elle n'avait réussit à le tuer le soir ou elle l'avait revue... Heureusement pour le Hunter que ce dernier n'était pas seul, sinon Ambre ne donnait pas cher de sa peau.
Mais le plus frustrant dans tout ça, c'est que depuis ce soir là, l'Être Céleste avait tout simplement disparu de la circulation.

L'ancienne membre de la guilde des Assassins c'était longuement renseignée sur le sujet. Plusieurs rumeurs expliquait la chose. Tout d'abord, pour beaucoup, l'Être céleste s'était exilé dans sa ville natale, chose qu'Ambre ne cru pas un seul instant. Pour d'autre il était en mission parcourant alors le monde, mais une fois encore la jeune femme avait du mal à imaginer son ancien partenaire quitter la ville et laisser le risque que les Devils lance l'assaut.
La troisième rumeur paraissait tout aussi incrédule aux yeux d'Ambre. Elle avait entendu des gens échanger quelques propos, avouant au passage que le Hunter avait succombé au combat.

Jamais Ambre n'aurai pu croire une chose pareil. Si Yosama devait mourir sa serai uniquement de par sa main. Pourtant, afin d’effacé ces spéculations elle avait tout de même menée sa propre enquête, ce qui la fit arriver au cimetière.
C'est lorsqu'elle se trouva face à la tombe très discrète du Hunter qu'elle réalisa.
La jeune femme avait été touchée par cette perte... Mais au fond d'elle, elle se disait que le fait de ne jamais pouvoir obtenir réparation était la chose qui la bouleversait par dessus tout.

Depuis Ambre fait sa vie dans Tomodachi. Elle n'a plus de raison de rester ici et pourtant, l'ancienne Assassine n'avait toujours pas quitter la ville, dans le fond il y avait d'autre choses qu'elle voulait éclaircir, d'autres choses à régler. De ce fait elle s'était installée dans la grande et merveilleuse ville de Tomodachi, pourtant hors de question pour elle de prendre le risque de se faire repérer, elle avait moult soucis, et il était plus prudent pour elle de continuer à faire profil bas... Du coup, niveau discrétion, il était plus préférable pour elle de vivre dans les bas quartiers.

Aujourd'hui elle n'avait pas arrêter de courir à droite à gauche, dans le fond, elle n'avait pas vraiment l'habitude d'avoir un toit fixe, en temps normal elle faisait avec les moyens, mais là elle avait à présent un petit studio ou elle vivait, qui demandait de l'entretien et de l'approvisionnement, mais à côté de ça, elle devait aussi rester concentrée sur ce qui l'amenait à Tomodachi, et pourtant, depuis son arrivée, elle eut l'impression de ne pas avoir prit la moindre minute pour souffler...

Une fois n'était pas coutume, la jeune femme avait commandé un café à emporté et s'était installé sur des marches, buvant son café, la jeune femme semblait pensive.
D'un côté, ce sentiment de se reposer était bon à ressentir pour elle, mais d'un autre, elle restait tout de même perdu dans ses pensées, réfléchissant à tout un tas de chose.
Dans le fond elle ne connaissait maintenant plus personne en ville, même si elle voulait le tuer Yosama était son seul lien avec la ville... Elle allait devoir trouver une autre solution si elle voulait parvenir à ses fins... Il y avait bien Namashi qui était à la guilde... Mais d'après ses recherches ce types était une "rockstar" et il ne serait donc pas si facilement abordable... Ambre allait devoir prendre son mal en patience et tenter de rencontrer du monde afin d'obtenir des renseignements dont elle avait tant besoin.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 2 Sep - 22:31

Tout à ses pensées, Luka marchait lentement vers la place principale des bas-quartiers. Il avait le temps. Largement… Ironiquement, il aurait aujourd’hui préféré ne pas avoir une seule seconde pour s’encombrer l’esprit de réflexions futiles. C’était de ces jours où le monde semblait perdre son sens, comme il en avait eu beaucoup depuis qu’il vivait en ville. Son corps compensait ce manque en faisant ressortir à fleur de peau sa sensibilité : la moindre perturbation de l’environnement le touchait profondément, et chaque regard croisé le bouleversait. Il avait plus conscience de cette petite fourmi qui suivait prestement sa route le long de la chaussée que de lui-même. Le jeune homme n’aimait pas ça. Il se sentait terriblement vulnérable.
Au détour d’une ruelle étroite, il hésita en apercevant deux policiers en armes lui barrer la moitié du chemin. Affairés à intimider une troisième personne, probablement un trafiquant, ils ne semblaient pas vouloir lui prêter attention. Le pirate ne dévia pas de son chemin. Il voila simplement son visage de l’ombre de la capuche de sa veste, qu’il fit retomber aussitôt qu’il eut dépassé la scène.

Il n’aurait peut-être pas dû retourner voir Yosama… Dès qu’il s’était retrouvé devant la discrète stèle, dans ce silence de mort, il avait senti l’angoisse lui monter à la gorge. Et pourtant, vingt bonnes minutes lui avaient été nécessaires pour réussir à s’arracher de là. Il pensait qu’il s’y était fait… Non, ce n’était pas ça, le problème. Le problème ? C’était lui-même ; c’était la façon dont le Hunter s’était retrouvé là-dessous à peine après l’avoir rencontré. Il savait pertinemment qu’on ne pourrait plus jamais rien y faire, que les fleurs nouvelles qu’il avait déposées près de lui n’allaient pas l’extirper de terre par la force de leurs racines, et malgré tout il ne pouvait cesser d’y penser.

Peut-être que Nakana allait réussir à lui rendre le sourire. D’ailleurs, il était arrivé sur la place. Douze minutes d’avance sur l’heure convenue… Il avait pourtant traîné des pieds autant qu’il le pouvait. Tant pis. Ne restait plus qu’à attendre. Le contrebandier descendit quelques marches des escaliers qui menaient à la fontaine centrale. Il adressa par gentillesse un sourire à la jeune femme qui, assise en aval, tenait un gobelet fumant entre ses mains, et que ses bruits de pas avaient interpellé, puis s’installa contre la rampe et ouvrit son livre là où il l’avait refermé. Encore un sur les sirènes, encore un qui, pour l’instant, ne lui fournissait pas les informations qu’il recherchait au sujet de l’épée de nacre qu’il portait à sa ceinture, ni sur l’insensibilité que présentaient Nakana et lui aux chants des mystérieuses créatures. Il ne trouverait jamais… Et là, tout ce qui lui travaillait l’esprit ne l’aidait pas à se concentrer. Et il était déjà l’heure, et Nakana ne se montrait pas, elle qui se débrouillait toujours pour arriver tout pile à l’heure. L’aiguille de l’horloge intégrée à la façade de l’immeuble d’en face continuait à tourner, et Luka commençait à s’inquiéter. Dix fois qu’il lisait la même phrase sans la comprendre… Il espérait qu’elle ne s’était pas pris la tête avec quelqu’un en chemin. A tous les coups, c’était ça. Ou peut-être qu’il s’était trompé d’heure, ce qui était également très probable. Que faire ?... Peut-être pouvait-il demander à la fille cinq marches plus bas si elle n’avait pas vu son amie. Allez.


« Bouh. »

« Aaaaaaaaaaah !, s’écria de surprise Luka en se retournant. Naka ?! Tu m’as fait peur… »

« Je suis en retard ? On terminait le tournoi chez Rose. »

« T’inquiète… »

Rose, une étudiante fauchée de deux ans leur aînée, passionnée de jeux vidéo, occupait la plus grande pièce du squat qu’ils habitaient désormais, où elle était arrivée la première. C’était un lieu accueillant où tous aimaient se retrouver lorsqu’il faisait trop froid pour passer la soirée dans la cour, et souvent ils se finissaient par jouer jusqu’au bout de la nuit. La première fois qu’elle les avait invités à les défier, alors qu’ils n’avaient pas mentionné n'avoir jamais touché une console de leur vie, Nakana, ayant saisi la logique du jeu en observant les habitués, et surtout désireuse d’en finir rapidement, s’en était emparée et avait, sous des yeux ébahis, gagné haut la main son combat. Ce soir-là, elle n’avait pas voulu y retoucher, mais petit à petit, elle avait fini par y prendre goût et jouait maintenant régulièrement avec Rose et les autres.

« Ca n’a pas l’air d’aller. »

Luka ne répondit pas tout de suite. Il savait bien que sa mauvaise mine ne passerait pas inaperçue aux yeux de son amie, mais est-ce qu’il devait lui dire… ?

« Je suis retourné au cimetière », avoua-t-il finalement.

« … Je croyais que tu n’aimais pas ça ? »

« C’est que…Naka… J’y arrive pas… »

Sans plus faire attention au monde qui l’entourait, le pirate lâcha, triste et énervé :

« J’arrive pas à oublier que je suis responsable de la mort de Yo… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 3 Sep - 23:17

Les minutes défilèrent et pourtant Ambre n'avait toujours pas quitter ses marches. Toujours assise, elle resta pensive, tout en buvant son café qui commençait à refroidir. Puis un jeune homme passa à côté d'elle, lui accordant par gentillesse un sourire, également par politesse Ambre lui retourna.
Ce détail lui rappela qu'elle devait rester sur ses gardes... Jusqu'à présent la vie lui avait prouver qu'accorder sa confiance était une erreur, et les seuls mots qu'elle avait pu échanger fut avec Yosama et Lysis... Autant dire que l'ambiance n'était pas au top...

Pourtant sa venue à Tomodachi n'était pas anodine, il n'y avait pas que Yosama qu'elle avait en ligne de mire... Une autre personne importante de Tomodachi était dans son viseur, mais jusqu'à présent elle n'avait pas avancer du tout... Pourtant cette mission était dés plus importante. Bien que l'affaire fut déjà arrangé il y a quelques mois, il semblerait qu'un détail avait échappé aux trois factions de la ville. Sur le sujet, Ambre avait eut la chance d'en apprendre plus, et elle détenait des informations plus que crucial.
Enfin... Pour le moment, elle ne savait pas comment agir, et n'avait d'autre choix que de rester spectatrice, attends l'opportunité d'agir.

Mais alors qu'elle cogitait pleinement sur le sujet, une jeune femme arriva par surprise au niveau du jeune homme qui attendait également sur les escaliers depuis quelques minutes.
L'ancienne membre de la guilde des Assassins n'avait pas spécialement l'envie d'espionner leurs discussions, mais elle avait remarqué aussitôt que le jeune homme semblait soucieux.
Enfin bon, elle avait finit son café, la pause était à présent finit... Elle devait se remettre en action. Ces quelques minutes furent reposante, mais elle ne pouvait se permettre de flâner d'avantage.
Pourtant alors qu'elle s'était levée, au moment de passer au côté des deux personnes qui étaient en pleine discussion, le jeune homme venait de prononcer un nom qui ne laissa Ambre indifférente.

Yo. Voila ce qui l'interpella... Certes ce n'était qu'un diminutif, et il aurai très bien pu s'agir d'une tout autre personne, pourtant, Ambre en était persuadé, c'était bel et bien de Yosama qu'il s'agissait...
Elle venait de se figer. Comment devait elle réagir ? N'était ce pas dangereux de leur rentrer dedans ? Devait elle faire comme si de rien était et continuer sa route ?
La question ne trotta qu'une seconde et demie dans sa tête qu'elle tourna brusquement la tête vers Luka.


"  Qu'est ce.... Qu'est ce que tu viens de dire ?... Tu viens bien de parler d'un certain Yo ?!! "

Sans s'en rendre compte, ses mains avaient saisit le Pirate par le col. Réalisant cela, elle lâcha aussitôt le Contrebandier, soufflant alors un bon coup...

" Désolée de m'être emportée... Dis moi, le Yo que tu as mentionné... Il s'agit bien de Yosama n'est ce pas ? "

Elle posa la question, mais elle savait pertinemment la réponse, elle savait qu'il ne pouvait s'agir que de lui, le fait d'avoir vu se tombe, le fait qu'il parle d'être responsable de la mort de ce dernier... Il ne pouvait pas en être autrement, voila pourquoi elle relança sans même laisser le temps à Luka de répondre.

" Tu dis être responsable de sa mort... Écoutes, on se connait pas mais j'ai besoin de tout savoir! Qu'est ce que tu entends par là ? Que lui est-il arrivé ? "

Depuis son arrivée, rien n'avait avancé dans ses différentes enquêtes, là elle avait une opportunité en or d'éclaircir le mystère sur la disparition de Yosama. Et qui sait, si ces deux individu connaissait Yosama, peut être était il au courant de l'affaire qui avait conduit Ambre à Tomodachi... La chance allait elle enfin tourner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 6 Sep - 13:17

A l’instant-même où il vit la jeune femme se tourner soudainement vers lui, sous le choc de ce qu’elle venait d’entendre, Luka regretta d’avoir parlé si fort. Enfin, non, il avait dit cette phrase d’une si petite voix… Il n’aurait pas dû en parler en public tout court. Mais quel con !
Heureusement pour elle, la blonde eut le réflexe de le lâcher presque aussitôt après l’avoir empoigné par le col, car il put ainsi arrêter le poing de Nakana était à deux doigts de lui faire descendre les escaliers à vitesse express. Non mais, elle se prenait pour qui, cette nana ?
Luka n’avait pas de mots… Il regarda avec appréhension la fille se calmer, et reprendre, plus posée. Elle connaissait donc bien Yosama. Etait-elle aussi au courantqu’il était mort, ou est-ce que ça aussi, il venait de le lui apprendre ? Ce n’était pas clair. En revanche, ce qui l’était comme le jour, c’était qu’elle voulait savoir ce qu’il n’avait absolument pas le droit de dire à n’importe qui. Après tout, la disparition du Hunter demeurait encore une rumeur parmi d’autre pour les habitants de la ville, et les Devils ne devaient surtout pas en avoir la confirmation. Kai le leur avait bien fait comprendre. Et puis, même sans ce secret, chaque fois qu’il songeait à cette histoire lui donnait envie de pleurer.


« … Je vois pas de quoi tu parles. Désolé », expédia-t-il en commençant à s’éloigner de la mystérieuse inconnue, dont il n’arrivait plus à soutenir le regard.

Il n’assumait pas. Sans se retourner, il descendit les escaliers en hâte, espérant que Nakana n’allait pas compliquer les choses. Avant de le rejoindre, celle-ci fixa la jeune femme d’un dernier regard de méfiance, puis courut rattraper son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 7 Sep - 0:46

Ambre aurait du s'en douter, le jeune homme qui lui faisait face n'avait pas envie de lui expliquer quoi que ce soit concernant la mort de Yosama...
Cependant l'ancienne Assassine n'avait nullement l'intention de le laisser partir sans en savoir plus à ce sujet...
Aussitôt elle rattrapa les deux contrebandier, leurs barrant la route.


" Comprends bien que je ne peu pas te laisser partir sans que je comprenne ce qui a bien pu lui arriver... "

Répliqua alors la jeune femme.
Pourquoi ne voulait il pas en parler ? Les raisons semblaient évidentes pour Ambre... Elle n'avait pas rejoint Tomodachi sans se renseigner. Elle savait que la ville était en plein conflit entre trois faction, et au vu du silence concernant la mort du Hunter, elle se doutait bien que la nouvelle ne devait pas s'ébruiter.


" Je suppose que tu te méfie de moi ? Tu dois craindre que je sois une Devil, Hebi ou quoi... Je comprends ta méfiance, et je me doute bien que tu vas pas me croire si facilement. Mais pourtant je suis loin de tout ceci. A vrai dire si je connais Yosama c'est simplement une affaire de longue date. Puisque tu as l'air de le connaître, je suppose qu'il t'as dis qu'il avait fait parti d'une certaine guilde d'assassin ?... Je devrais peut être pas te le dire, mais j'ai moi même fais partie de ce groupe, et j'étais d'ailleurs la partenaire de Yo'... On a bossé ensemble pendant plusieurs années. "

Lorsqu'elle dévoila son lien avec le Hunter, Ambre sentit comme une boule au ventre. L'ancienne époque ou elle bossait avec lui... Cette époque ou elle pensait avoir trouvé quelqu'un sur qui elle pouvait compter... Triste désillusion.
Cette époque lui manquait tout de même, voila pourquoi elle lui en voulait d'avantage.

Elle n'était pas spécialement sure que de révéler ce genre d'information à des inconnus soit la meilleure des choses à faire pour elle. Mais elle savait pertinemment que ce type ne lui dirait pas tout comme ça... Il devait comprendre qu'elle ne faisait pas partie des Devils.


" Écoutes, tu pourra te méfier de moi autant que tu veux, mais sache que je ne suis pas venue dans cette ville pour rien... J'ai deux affaires à régler, la première concernait Yosama... La seconde justement me placera surement dans la longue liste des ennemies des Devils... "

Sa mission... Dans le fond elle ne savait pas vraiment si les Devils se mettraient sur sa route ou non, par contre, elle pourrait parfaitement recevoir le soutiens des Hunter si elle allait à leurs rencontre... Une chose était sur pour elle... Elle serait très vite recherché par un ancien Devil qui voudra l'éliminer le plus rapidement possible.

La jeune blonde savait que d'autre raison poussait Luka à ne pas parler de tout cela... Il suffisait de le regarder, le jeune homme semblait plus que touché par cette perte, et ressasser tout cela risquait surement de lui faire de la peine.

" Tu sais, je ne pourrai pas te laisser partir sans savoir la vérité... Tu as l'air très proches de ton amie... "

Dit elle en désignant Nakana.

" ... A l'époque Yo et moi étions aussi proche... Mets toi à ma place, imagine que ton amie soit  morte, que tu ne sache pas ce qui a bien pu lui arriver... me laisserai tu partir si je te disais que je savais tout mais que je ne voudrai rien te dire ?? Je ne pense pas. "

Lorsqu'elle avança cette argument, Ambre n'hésita pas à regarder le jeune homme droit dans les yeux, voulant lui montrer toute sa sincérité.
L'Assassine était une femme bornée, et Luka n'arrivait pas à s'en débarrasser si facileme
nt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 9 Sep - 2:49

La contrebandière avait bien compris, en l’observant, qu’elle ne les laisserait pas filer si facilement… Et cela l’exaspérait. Luka n’avait quant à lui qu’une envie, se servir de la clé en or qu’il gardait précieusement au fond de sa poche afin de disparaître en un clin d’œil dans cet autre monde.

« Je t’ai dit que je savais pas de quoi tu parlais ! », s’énerva le pirate pour cacher son embarras.

Elle ne le croyait évidemment pas et s’entêta à s’expliquer, ses motivations, ses liens avec le brun. Conscient qu’il n’avait pas le choix, il la laissa se justifier. Au fond de lui, il savait qu’elle disait la vérité, et il la croyait sur parole, mais il ne pouvait tout simplement pas. Ne rien dire, à personne de ceux qui n’étaient pas concernés, il se l’était promis. Même Nakana, qui avait failli reprendre son chemin de force, s’intéressa finalement aux paroles de la jeune femme.
Cela faisait donc des années qu’elle avait connu Yosama, au sein de cette fameuse guilde que le Hunter avait mentionnée lors de leur dernier soir dans le monde céleste. Cette capacité de déceler le mensonge de la vérité qu’ils avaient en commun, elle l’avait probablement, elle aussi, acquise à cette époque.
Luka ne voulait plus entendre ce genre de choses. Cette jeune femme était une nouvelle personne qu’il avait privée de Yosama, et il avait de plus en plus de mal à légitimer sa propre cause malgré ses sentiments pour Iris. La mort qu’il avait redoutée en se battant contre la malédiction de Leon semblait si simple comparée à ses regrets…

Cependant l’atmosphère changea subitement lorsque l’inconnue évoqua l’amitié qu’elle avait déjà saisie entre les deux contrebandiers, et plus encore quand elle inversa théoriquement les rapports de force dans le but de provoquer leur empathie. Ce n’était pas pour plaire à Luka, et encore moins à Nakana…


« Lâche-nous avec tes conneries », répliqua-t-elle en saisissant le bras de son ami pour l’entraîner loin de l’autre fille.

S’il n’avait d’abord pas ressenti la volonté particulière de s’opposer à Nakana, le contrebandier s’arrêta après quelques pas. Ça le faisait chier d’entrer dans le jeu de la blonde, mais…


« Je pense que je ferais tout pour savoir… », admit-il timidement.

« En attendant je suis bien vivante, alors ferme-la et bouge-toi avant qu’elle la ramène encore. »

« Mais Naka, elle a l’air sincère… Si on peut l’aider… »

La pirate sembla réfléchir un instant : elle n’en avait rien à carrer de cette idiote ni du potentiel danger auquel ils soumettaient la ville si Luka révélait les circonstances de la mort du Hunter à une indésirable ; tout compte fait, pourquoi ne pas en profiter ?

« Alors, ne changeons pas nos habitudes. »

« Hein ?! »

« Tout se monnaie. »

« Pas ça ! »

« Même ça. »

La contrebandière ne changerait jamais… Oh, et puis, pourquoi pas après tout. Luka revint finalement vers la jeune femme pour lui demander :

« Dis-moi, si on accepte de t’en parler… on y gagne quoi, dans cette histoire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 10 Sep - 0:32

Ambre aurait du s'en douter, le type qui lui faisait face ne voulait vraiment pas cracher le morceau...
Et sans parler de la jeune femme qui l'accompagnait qui faisait tout pour partir et amener le Contrebandier avec elle.

Si dans un premier temps les deux individus voulaient à nouveau planter Ambre et partir comme si de rien était, il semblait qu'un détail leur fit changer d'avis.
Lorsque Luka soumit à Ambre ses conditions, celle ci étouffa un rire.


" Dealer une information concernant un mort... J'pensais que vous étiez proches de Yo' mais j'imagine que non... enfin. "

Ambre ne s'attarda pas la dessus, des pourritures avide de gain elle en avait vu des milliers, un de plus ou un de moins dans le fond...

" Déjà étant membre de la guilde des Assassins, je suppose que je pourrai vous offrir la vie sauve en échange de ce que vous savez... Mais bon je vais être clémente ! "

Elle savait qu'à cette phrase elle allait titiller les deux Contrebandiers, mais c'était le dernier de ses soucis.
Toutefois elle reprit plus sérieusement.


" Disons qu'en échange, et surtout si je vois que je peu avoir confiance en vous, je vous révélerai quelques informations concernant ma mission principale qui m'a conduit à Tomodachi... Alors je vous arrête tout de suite avant que vous me claquiez que vous vous en foutez royalement. Sachez que cela concerne tous le monde, mais que personne n'est au courant à part moi. Le monde entier risque d'être détruit, donc si jamais je ne mène pas à bien cette mission, tous le monde mourra, y comprit vous deux. Or, peut être serai vous en mesure d'empêcher cela si je vous dévoile ce que je sais, puisque la principale menace se trouve ici à Tomodachi. "

Parler de sa mission, voila quelque chose qu'Ambre n'aurait jamais fait en temps normal, surtout sans vraiment connaitre les personnes qui lui faisaient actuellement face.
Toutefois Luka et Nakana devait trouver ce deal peu équitable, pourtant l'Assassine possédait réellement des informations concernant le triste sort qui risquait d'attendre Tomodachi, mais pas que... Egalement le monde !


" Non honnêtement je ne suis pas riche, je n'ai rien de valeur à offrir, et la proposition que je viens de vous faire et surement la mieux que je puisse proposer... En espérant toutefois que vous me preniez au sérieux ! Après tout si vous vivez ici, vous devriez savoir que tout est possible, et donc que la terre entière soit menacé ne devrait pas vous étonner ! "

Ambre disait vrai, elle avait beau chercher, elle ne roulait pas sur l'or, si ils attendaient d'elle une somme d'argent en échange d'une information, ils allaient être déçu.
Cependant, elle n'avait pas songée à quoi faire si jamais ils refusaient ce deal... Dans le fond elle ne pourrait se permettre de les laisser partir sans savoir... Elle serait prête à tout pour découvrir ce qui avait bien pu arriver à Yosama.


" Qu'est ce que vous en dites ?... Je vous préviens je risque de vous plomber votre journée ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 14 Sep - 0:48

Leur proposition ne plut pas à la jeune femme, qui leur fit immédiatement comprendre à quel point elle la trouvait irrespectueuse et égoïste. Tant pis – Luka n’était pas à ça près de tout ce dont on l’accusait, et Nakana préférait de loin que la petite blonde ne réalise jamais à quel point ils avaient été amis avec le Hunter. Et puis, il en fallait bien plus pour lui poser un problème de conscience.
Cependant, la pirate faillit bien se jeter sur elle lorsque celle-ci envisagea la possibilité de les tuer s’ils n’acceptaient pas de lui confier ce qu’elle voulait savoir.


« Attends deux secondes, Naka », la calma le contrebandier en la retenant de justesse par les bras.

A défaut de pouvoir lui coller une tarte, Nakana fusilla du regard la soi-disant assassine. Cette connasse, si elle savait…
La mystérieuse jeune femme leur soumit alors une idée moins provocatrice, qui se voulait plus sérieuse mais qui sembla tout de même assez irréaliste pour fendre d’un sourire moqueur le visage de la contrebandière. Elle les prenait vraiment pour deux idiots finis. Tout ce dont elle avait besoin, c’était d’une bonne claque pour lui remettre les idées en place, qu’elle se serait déjà pris en pleine gueule si Luka n’avait pas été si protecteur.
Luka, d’ailleurs, accordait à l’assassine bien plus de crédit que n’acceptait de le faire son amie. Ce qui lui aurait paru irréel quelques années auparavant prenait un aspect tout à fait possible dans cette ville. Il n’en était pas moins étonné pour autant, non, mais ça le fascinait. Et donc, cette femme prétendait mener une mission qui, si elle réussissait, n’allait sauver rien de moins que le monde d’une menace qui se trouvait dans un rayon d’une dizaine de kilomètres autour d’eux… Dingue !
Le jeune homme, incertain, consulta Nakana du regard. Ce n’était pas tant la valeur du marché qui faisait obstacle à sa décision, mais encore le seul fait de devoir parler à quelqu’un de la mort de Yosama. Le reste n’était au fond qu’un prétexte, même si… ce que l’assassine venait de leur dévoiler ne le rendait pas indifférent.


« Me dis pas que t’es assez bête pour y croire ? », se moqua la contrebandière, sachant très bien que son ami allait finir par accepter.

Luka ne répondit pas. Devant sa gêne, Nakana finit par hausser les épaules avec nonchalance, lui signifiant ainsi qu’il avait carte blanche. Puisque la blondasse n’avait pas grand-chose à offrir qui pouvait l’intéresser vraiment, et qu’elle se fichait plus ou moins du secret de la mort de son ami – non pas qu’elle n’en avait rien à foutre, mais ce n’était pas à elle d’en assumer la responsabilité –, qu’il fasse ce qui lui chantait !


« C’est d’accord, accepta finalement Luka, s’étant de nouveau tourné vers la fille aux yeux bleus. Par contre… J’aimerais bien qu’on se pose dans un endroit un peu plus discret. »

Après avoir réfléchi quelques instants, il proposa :

« Si tu veux bien, on a qu’à aller chez nous ! C’est juste à côté et on sera tranquilles. »

« Mais t’es sérieux là ?! »

« Arrête… Ou trouve-moi quelque part d’autre où en parler sans que personne ne puisse nous faire chier. »

« Ça mon gars, t’aurais dû y penser tout à l’heure et fermer ta gueule. »

Elle n’avait pas tort… Cela dit, il avait un peu relâché la pression depuis tout à l’heure ; du coup, après un petit moment de vide mental, il émit un rire léger et détendu. Son amie lui renvoya un sourire espiègle. C’était réglé.
Ils se mirent donc en marche vers l’immeuble où avaient trouvé refuge les contrebandiers, qui ne se situait qu’à quelques minutes de marche de la place où ils avaient rencontré l’assassine, dans les plus bas des bas-quartiers. Les ruelles qu’ils suivaient commençaient à ressembler à des coupe-gorges où la lumière du ciel ne pénétrait pratiquement pas, un jour de nuages comme celui-ci. Leur nouvelle rencontre ne devait pas se sentir dépaysée, puisque elle avait fait partie d’une guilde d’assassins, elle devait être aussi habituée qu’eux aux gens bizarres et miséreux qui les accostaient à chaque coin de rue et à la méfiance qu’inspiraient ces zones de non-lieu. Pourtant, c’était là que les deux amis se sentaient bien…
Ils finirent par arriver au squat, une vieille bâtisse délabrée planquée au fond d’une impasse où les dealers n'attendaient pas la tombée de la nuit pour commencer à mener leurs affaires. Une fois la première porte franchie, ils traversèrent une grande cour occupée par une large table en bois, une quinzaine de chaises et un barbecue autour duquel les habitants se réunissaient souvent. La seconde porte franchie, il ne leur restait plus qu’à monter les escaliers rongés par le temps et l’humidité jusqu’au cinquième étage, le dernier.
Arrivée en premier, Nakana poussa la porte de leur chambre, la seule qui se trouvait sous les combles – comme la confiance était de mise avec les autres squatteurs, ils la verrouillaient rarement. L’unique fenêtre de cette pièce d’une quinzaine de mètres carrés était si petite et donnait sur une ruelle si étroite qu’elle laissait passait très peu de lumière, et un jour comme celui-là, un éclairage artificiel était nécessaire même en plein milieu de l’après-midi. Au moment où la jeune femme baissa l’interrupteur, rien ne se passa. Intrigué, Luka ressortit vérifier ce qui n’allait pas.


« Fait chier, jura-t-il après avoir farfouillé dans les câbles. Le générateur a encore lâché ! »

Il essaya d’y remédier, sans succès. Fallait bien s’attendre à quelques problèmes quand on détournait artisanalement de l’électricité… Et comme ils commençaient à peine à s’y connaître en machines, ils n’avaient plus qu’à attendre le retour de leurs amis électriciens à leurs heures perdus.
Loin de se laisser démonter, Nakana alluma quelques bougies pour bien éclairer la chambre. La première chose qui avait dû sauter aux yeux de leur invitée, c’était la fresque murale que le pirate avait passé des heures et des heures à peindre : l’océan qui semblait presque déborder dans la pièce, sous un ciel bleu parsemé de nuages et de mouettes, était fendu par le sillon d’un brick qui avançait fièrement avec le vent, faisant battre bruyamment le drapeau à tête de mort hissé sur le grand mât – on l’entendait presque… A chaque réveil, le jeune homme était attristé de voir que l’humidité des murs craquelait la peinture un peu plus toutes les nuits, mais il retouchait et renforçait à chaque fois les parties abîmées, car il refusait de dormir dans un endroit qui tombait en ruines. Ça donnait naissance à ses démons.
Outre le bleu royal de sa décoration, qui donnait au lieu un aspect presque irréel à la lumière des bougies, l’endroit se remarquait par son dénuement. Au sol, un large matelas recouvert d’un drap bleu marine, sur lequel reposaient deux oreillers. Une vieille gazinière, et un carton où étaient rangés quelques ustensiles de cuisine, à côté d’un deuxième, plus grand réservé à la nourriture et à un nombre non négligeable de bouteilles d’alcool. Un autre, contenant le nécessaire d’hygiène, et un baquet d’eau, près du seul coin de la chambre dissimulé par un rideau. Une mince pile de vêtements soigneusement pliés. Un tas de livres et de cahiers, plus en désordre, auxquels étaient mêlés crayons, pinceaux, et tubes de couleur. Un saxophone et une guitare. Près de la fenêtre, une petite table basse entourée de trois coussins sur lesquels Luka enjoignit la jeune femme à s’installer.


« Si tu veux boire ou manger quelque chose, n’hésite pas à le dire…, l’encouragea-t-il en souriant tandis qu’il mettait de l’eau à chauffer, avant de réaliser qu’il avait oublié quelque chose d’important. … C’est quoi ton nom au fait ? »

En attendant, il vint lui tenir compagnie autour de la table. Nakana s’était assise sur le matelas qui leur servait de lit pour suivre, en retrait, la conversation qui s’annonçait.

« Alors, dis-moi : que veux-tu savoir précisément concernant Yosama ? »


Dernière édition par Nakana le Jeu 17 Sep - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 14 Sep - 19:50

Ambre avait bien vue que sa petite réflexion n'était pas au gout de Nakana, qui semblait sur les nerfs... Elle avait voulut se ruer sur l'Assassine, mais c'est son ami qui la retint in extremis. Dans le fond la Blonde n'aurait pas été gênée par un combat, mais elle qui essayait de rester discrète, se battre en pleine rue n'aurai pas était très judicieux pour ne pas se faire remarquer.

Enfin, à présent la tension venait de redescendre d'un cran et Luka accepta le deal d'Ambre. Cependant celui ci proposa à l'Assassine de parler de tout ça dans un endroit plus discret. Lorsqu'il proposa chez lui, cela ne semblait pas être au gout de Nakana, et suite à une petite engueulade ils finirent par accepter l'idée de se rendre chez eux.


" Parfait ça me conviens aussi, ce que j'ai à vous dire ne doit pas non plus être entendu par tous le monde ! "

Conclut Ambre qui suivit alors Nakana et Luka. Ils étaient marrant ces deux là, elle ne savait pas si elle avait prit la bonne décision en leur parlant de ce qui se tramait à Tomodachi, mais Ambre n'avait pas trop le choix, elle était seule sur cette affaire et pourtant dieu sait qu'elle aurait besoin de soutien... Cependant elle n'arrivait pas à faire confiance aux gens, elle ne l'avait jamais réussi, sauf une fois avec Yosama et ce dernier avait totalement broyer et désintégrer la confiance qu'elle avait réussi à lui accorder... Pour le moment inutile de dire qu'elle n'allait pas changer dès sa première rencontre avec les Contrebandiers, allait espérer certes se faire des alliés, ou tout du moins que ces derniers puissent l'aiguiller sur de potentiel alliés, mais elle ne comptait pas baisser sa garde pour autant !
Lorsqu'elle traversa les ruelles, Ambre pu se rendre compte de toute la misère qui habitait les bas quartiers. Rien avoir avec le reste de la ville. Mais bon, rien de bien dépaysant pour l'Assassine qui avait pas mal voyagé à travers le monde, et qui avait vue une multitude de lieux similaire à ce qu'elle voyait actuellement.

Puis au bout de plusieurs minutes ils arrivèrent enfin à destination. Première surprise, la lumière de leurs appartements refusaient de s'allumer ! Apparemment un soucis au niveau du générateur. Mais le problème fut de courte durée puisque Nakana s'était occupée aussitôt d'allumer des bougies afin d'offrir à ce lieu sombre de la luminosité. Alors que les flammes des bougies permettait d'y voir plus claire, Ambre avait les yeux rivés sur l'immense fresque murale.


" C'est magnifique. Qui dois je féliciter pour cet oeuvre d'art ? " A peine avait elle posée la question qu'elle remarqua l'air attristé de Luka, sans doute du à l'humidité qui menacé son art mural. "Je suppose que tu en es l'auteur ! C'est vraiment magnifique, je dois admettre que tu es doué ! "

Ambre pouvait comprendre Luka, voir une telle oeuvre, sur laquelle il avait du y passer des heures, être menacée par l’humidité... Malheureusement elle ne s'y connaissait nullement en maçonnerie ou isolation, du coup elle ne pouvait pas lui donner de conseil de ce côté là.

" J'espère que tu réussira à la préserver ! "

Puis le Contrebandier l'invita à s’asseoir autour de la table sur des coussins. Ambre se dirigea alors aussitôt vers le lieux dit, et s'installa, apparemment Nakana allait rester en retrait mais semblait tout de même être intéressée par la discussion qui allait s'engager entre l'Assassine et Luka. L'Artiste en herbe venait d'ailleurs de lui proposer quelques choses à boire... Ambre avait bien lorgnée sur les bouteilles d'alcool dans l'espoir d'y voir du Whisky, qui était son pêché mignon, mais elle devait se montrer raisonnable...

" Non merci... Ça ira ! "

Puis vint le moment fatidique ou Luka lui demanda de se présenter. Ambre, depuis l'époque de la guilde des Assassins n'avaient jamais plus redonner son vrai prénom à quiconque... elle se baladait constamment sous une fausse identité... Elle avait même plusieurs fois du faire diverse coloration pour cacher ses cheveux blonds tout en portant des lentilles pour dissimuler ses yeux vairons... Certes elle avait retrouver sa couleur initiale, mais elle avait cependant garder ses lentilles. En y repensant elle avait peut être manquée de prudence, elle avait même déjà avouée a Luka et Nakana qu'elle avait fait partie de la guilde des assassins... N'avait elle pas fait une erreur ? Quelques secondes s'étaient écoulé depuis la question de Luka, du coup ce dernier devait se poser des questions.

" Ambre !... Je m'appel Ambre. Et vous ? "

Tant pis, Ambre avait décider de se présenter sous son vrai prénom. Dans le fond elle regrettait, mais d'un autre côté, depuis peu, la guilde des assassins avait totalement était anéantit, que ce soit membre, dirigeant, employeur... Ce n'était plus qu'un vestige du passé. Seul Namashi et elle en faisait partie. Elle n'avait peut être plus autant besoin de se cacher... A voir... Maintenant qu'elle avait joué l'honnêteté, elle verait bien si il y aurait des répercussions.
Luka posa alors enfin la question qu'Ambre attendait. Les choses allaient enfin se dégoupiller.


" Comment a t'il pu mourir... Je dois t'avouer que pour le connaître, j'ai du mal à mettre une image sur son bourreau... "

A cet phrase elle ne peut s'empêcher de penser que la seule personne qui aurait du le tuer, c'était elle...

" Surtout que tu as dis dans la rue être celui qui avait condamné Yo... Et... Ne le prends pas mal, mais j'ai énormément de mal à t'imaginer le vaincre... Mais du coup quel rapport entreteniez vous avec lui ? Vous étiez ennemie ? "

Elle avait des tonnes de question en réserve, mais elle ne voulait pas l'harceler d'un coup, ce qui était déjà le cas... Pourtant elle en avait une autre qu'elle ne pouvait retenir, qui lui brûlait les lèvres. Mais elle redoutait la réponse... Du coup elle lui demanda avant même de le laisser répondre aux autres interrogations.

"Du coup si vous n'étiez pas en bon thermes, ma question sera peut être obsolète mais... A t'il déjà parlé de moi à quiconque ? Vous ? Quelqu'un d'autre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 17 Sep - 17:03

« Merci », avait simplement répondu Luka dans un sourire gêné, plein de reconnaissance, aux compliments de leur invitée.

Il l’aimait bien, finalement. Et ça lui faisait d’autant plus de peine quand il pensait à ce qu’il allait devoir lui raconter…
Cependant, le silence qu’elle garda assez longtemps lorsqu’il lui demanda son prénom avait déjà commencé à l’inquiéter. Peut-être que, comme Nakana, elle était réticente à parler d’elle, même de ce qui paraissait aux autres si évident. Elle finit toutefois par répondre.


« C’est joli, Ambre… Moi, c’est Luka ! »

« … Nakana », intervint à son tour la contrebandière après avoir hésité, consciente que, de toute manière, son ami se chargerait de répondre à sa place sans lui demander son avis.

Ils abordèrent enfin le vif du sujet, redouté par Luka. Il ne put pourtant s’empêcher de rire, légèrement nerveux, quand Ambre lui avoua qu’elle ne le voyait pas venir à bout de Yosama. Evidemment, il devait clarifier énormément de choses dans les idées d’Ambre, que leur échange jusqu’à présent avait conduit vers une mauvaise piste. De plus, il semblait important à l’assassine de savoir si son nom avait été prononcé par le Hunter. Bon. Faisons les choses dans l’ordre.


« Attends, je t’arrête tout de suite, l’interrompit-il avant qu’elle n’il ne lui vienne d’autres questions à l’esprit. Nous n’étions pas en mauvais termes et encore moins ennemis. »
Luka tourna la tête vers la pirate, qui écoutait distraitement tandis qu’elle remplissait deux verres de whiskey pour lesquels elle s’était relevée. L’immeuble était étrangement calme aujourd’hui – mais en plein cœur de l’après-midi, normal que la plupart soient de sortie. On entendait seulement le vague son d’une flûte monter du deuxième étage…

« Tu as plus de choses que moi à dire sur la première partie de l’histoire. »

« Absolument pas », répliqua-t-elle en posant, sans la regarder, l’un des deux verres devant Ambre, avant de retourner s’installer sur le matelas avec le sien.

Elle n’avait pas envie d’en parler. Très bien… Mais comment tourner ça ?


« Naka a rencontré Yosama la première, commença timidement Luka, se demandant comment il allait faire pour être le plus sincère possible tout en dégageant ce dont il ne pouvait parler sous aucune condition. C’est en la retrouvant quelques jours plus tard que j’ai connu Yo à mon tour, et on s’est tout de suite entendus ! Si bien qu’il nous a vite proposé de… de nous emmener dans un lieu qu’il disait beaucoup aimer. Là, on est tombés sur deux personnes qu’il connaissait de longue date : Iris et Iori. »

Un grand bruit sec lui fit soudainement tourner la tête vers son amie. Celle-ci venait de poser avec une certaine brutalité son verre vide sur le plancher, et il la vit se lever de nouveau pour se diriger vers la porte.

« Je vais voir si les autres sont revenus », jeta-t-elle sans se retourner avant de quitter la chambre en vitesse, laissant la porte claquer à grand bruit derrière elle.

Ambre et Luka entendirent ses bruits de pas précipités tant qu’elle descendit les escaliers, puis, de nouveau, le silence. Devant la détresse de son amie, le contrebandier se sentait comme la pire des enflures, et complètement impuissant en même temps. Elle avait beau prétendre ne plus tenir à cette histoire, le seul nom de l’être céleste aux yeux verts suffisait à gonfler son cœur de haine.
Le jeune homme reporta son regard dans celui d’Ambre, qui semblait l’interroger.


« Désolé… Attends, laisse-moi tout te raconter jusqu’au bout. Iori et Iris, donc. Ce sont des personnes incroyables, avec qui on a passé deux journées inoubliables. Seulement, il y avait une ombre au tableau : on a découvert qu’Iris… On est bien d’accord que cette ville abrite des phénomènes magiques, n’est-ce pas ? Eh bien, on a découvert qu’Iris recelait en elle une sorte de malédiction qui la mettait en danger de mort, non seulement elle, mais également une grande partie de son monde… de ce monde. Cette malédiction se réveillait seulement lorsqu’Iris était en proie aux sentiments négatifs. Et… comment dire… Je savais pas ce qu’elle avait dans le cœur, et j’ai été complètement nul avec elle et… si Iori n’était pas intervenu, la malédiction aurait pris le pas sur Iris. »

L’eau qu’il avait mise à chauffer commençait à bouillir. Luka se leva pour éteindre le feu et préparer l’infusion, tout en continuant son récit. Sa voix vacillait sous le coup de l’émotion.

« A ce moment-là, elle ne savait pas ce qui la rongeait de l’intérieur. En revanche, Yo a vite été mis au courant, et on a convenu tous les trois, avec Iori, de tout faire pour l’en libérer. »

Il revint s’asseoir, une tasse fumante entre les mains. Le parfum des feuilles de menthe qu’il y avait versées embaumait toute la pièce.

« Quelques jours plus tard, j’ai retrouvé Yo pour chercher ensemble une solution qu’on a pas tardé à trouver : il fallait lui transférer des souvenirs heureux. Seulement, cette solution nécessitait un sacrifice dont on ignorait la nature, et un volontaire bien plus puissant qu’un simple humain. En somme, alors que je tenais plus que tout à aider Iris, je ne pouvais rien faire… Cependant, Yo n’a pas hésité à se proposer. Haruki, qui avait accepté de nous aider, a pu lier leurs deux âmes, et ainsi permettre à Yo d’offrir à Iris tout ce qu’il avait vécu d’heureux. Suite à cela, il est revenu à lui… quelques secondes seulement, avant de refermer les yeux. »

En se rasseyant tout à l’heure, il s’était adossé contre le mur, de telle façon qu’Ambre n’entrait pas dans son champ de vision lorsqu’il regardait droit devant lui ; et heureusement, se dit-il, parce qu’à ce moment-là, s’il avait dû croiser ses yeux bleus, il aurait sans doute fondu en larmes.

« En l’exorcisant, il avait rejeté la malédiction hors du corps d’Iris, et il ne nous restait plus qu’à la combattre en face à face. On a finalement réussi à en débarrasser Iris, mais Yosama ne s’est plus réveillé. »

Il osa enfin tourner de nouveau la tête vers Ambre, mais il le fit sans hésiter, animé par la colère qu’il éprouvait contre lui-même.

« Tu comprends maintenant pourquoi j’ai dit ça tout à l’heure ? En réveillant cette malédiction en sommeil depuis des années, j’ai provoqué une chaîne de conséquences désastreuses ! Et quand il était encore temps de faire changer Yo d’avis, je n’ai été bon qu’à garder pour moi mes mauvais pressentiments ! Il y avait forcément autre chose… Condamner un ami, c’était pas une solution, bordel ! »

Dans son emportement, il jeta violemment sa tasse par terre. Quelques instants passèrent durant lesquels il tenta de se calmer, obnubilé par les morceaux de porcelaine brisée dispersés aux quatre coins de la pièce et par la tâche d’eau colorée qui s’était répandue sur le plancher – comme s’il y en avait besoin, tiens. C’était la première fois depuis ce jour-là qu’il laissait éclater si fort ce qu’il avait sur le cœur.

« Naka adorait Yosama… Je peux l’affirmer, non parce qu’elle me l’a dit ou parce que je l’ai vu, mais parce qu’elle le traitait avec une considération qu’elle n’a pratiquement jamais eue avec personne. Je… J’arrive pas à croire que je lui aie fait tant de mal… »

Il se frotta les yeux pour ne pas craquer complètement, puis adressa un sourire forcé à la jeune femme. Il s’en voulait de lui infliger cela.

« Excuse-moi… Je n’ai pas à te faire subir mes états d’âme. Tu m’avais aussi demandé… Ah, oui ! Autant que je me souvienne, je n’ai jamais entendu Yo parler de toi. Mais je ne l’ai connu que très peu de temps, donc tu devrais pas te limiter à ce que j’ai vu de lui. »

Il réfléchit un instant, puis reprit :

« Tu penses qu’il t’avait oubliée ?... Moi, je suis sûr du contraire. Yosama s’attachait trop aux gens pour les effacer définitivement de sa mémoire un jour. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 17 Sep - 20:42

Ainsi les deux personnes qu'elle avait abordée dans la rue se prénommés Nakana et Luka. Elle pouvait enfin mettre un prénom sur leur tête, ça serai plus simple pour discuter, et au moins Luka n'avait pas hésité à dire son prénom, Nakana non plus. Ambre ne pu s'empêcher de se dire qu'eux n'avait pas songé à lui donner un faux prénom au moins...

Suite aux présentations, la conversations débuta enfin, tout en rentrant directement dans le vif du sujet.
Ainsi L'Assassine apprit que ces deux là n'étaient pas du tout en mauvais termes avec le Hunter, bien au contraire. Du coup, Ambre avait hâte d'entendre la suite pour comprendre comment Luka pouvait se blâmer de la mort de Yo, surtout si ils étaient amis.
Toutefois, il semblerait que ce soit Nakana qui fut la mieux placée pour raconter la première partie de l'histoire, mais celle ci se contenta de refuser après avoir posée un verre de Whisky devant Ambre.
Hoaw, l'Assassine avait été si peu discrète en scrutant les bouteilles ? Décidément son pêché mignon lui inculquait de mauvaise habitude !! Toutefois elle remercia alors Nakana par politesse et se concentra de nouveau sur la suite du récit que Luka allait devoir gérer seul.

Donc Yosama avait rencontré ces deux là, et avait décidé de les emmener dans son lieu favoris... Ambre cogita quelques instants sur le lieu... Était ce en rapport avec le fait qu'il soit un être céleste ?
Si la blonde ne le savait pas lorsqu'ils étaient tous les deux dans la guilde, elle savait tout de même que Yosama avait quelques choses de différent. Ses soupçons se confirmèrent lorsqu'elle avait fait son retour à Tomodachi et qu'elle avait suivit de loin son ancien ami, les trois factions de la ville ainsi que les combats qu'il avait mené.
Iris et Iori... Voila deux noms qui semblait vague pour Ambre... Moins pour Nakana apparemment qui venait de claquer brutalement son verre et qui avait prit congé d'eux une fois que ces deux noms sortirent de la bouche de Luka...
Elle devait vraiment avoir un soucis avec ces deux personnes, ou au moins un des deux...

Malgré cet incident, Ambre ne réagit pas pour autant, laissant Luka reprendre son histoire. Tout s'enchaîna rapidement... Lorsque Luka fit une mise au point sur le fait qu'à Tomodachi on pouvait trouver tout un tas de trucs improbable, Ambre ne put s'empêcher de penser à sa mission qu'elle allait devoir lui raconter après... Tant mieux si Luka était préparé, parce que ce qu'il allait apprendre allait le scotcher sur place.

Écoutant attentivement, Ambre eut alors vent d'Iris, de sa malédiction, de son rapport avec Luka qui aurait réveillé le mal qui habitait la jeune femme... Puis du sacrifice de Yosama...
Quel abruti... En même temps c'était son genre, et l'Assassine aurait du s'en douter.
Le pirate semblait souffrir par cette perte. Mais pourtant devait il autant se blâmer ?
Prenant une profonde inspiration Ambre posa son regard dans celui de Luka, forçant alors celui ci à ne pas le détourner.


" Écoutes, ce n'est pas mon genre de réconforter ou quoi les gens... Mais là, il me semble que tu n'as pas à tout prendre sur toi... Si ni toi, ni Iris ne savait que pareil chose l'habitait, alors comment aurait tu pu prévoir la chose ? Si ce Iori était au courant, il n'avait qu'à prévenir... Si on suit ton raisonnement il est d'autant plus fautif ! Et le fait qu'il garde tout pour lui à était une erreur qui aurai pu mettre ta vie en danger et qui a surement mit celle de ton amie Iris plusieurs fois en danger également.... Concernant Yosama... "

Comment allait elle bien pouvoir parler de lui... Surtout qu'au final elle n'était pas tombée sur des ennemies du Hunter... Mais des amis... Si elle se montrait honnête, n'allait elle pas froisser le Contrebandier ?... D'un autre côté pourquoi mentir ? Pourquoi nier le fait qu'elle le détestait...

" ... Il a prit cette décision de son propre chef... C'est un grand garçon, alors oui si vous étiez amis c'est dur de le perdre... J'en sais quelques chose... Mais après c'est lui qui a agit  sans se soucier qu'il allait encore faire de la peine à des gens qui tenaient à lui !... "

Bizarrement dès qu'elle parlait de lui elle sentait une boule au ventre, avec de la haine et de la déception qui se mélangeaient ensemble. D'ailleurs Luka lui avait confirmé qu'il n'avait pas parler d'elle au Contrebandier. Même si ce dernier tenta d'amortir la chose en lui disant qu'il le connaissait depuis peu ou que Yosama n'était pas du genre à oublier les personnes qu'il croisait au cour de sa vie.
Ambre ne pouvait être d'accord avec Luka... A elle de raconter son passé qui le liait à Yosama.


" J'en doutes fortement... Et je suis persuadée que si jamais tu croise Iris, et que tu lui demande qu'elle te résume les bons souvenirs du passé de Yosama, je n'en ferai pas partie. Il m'a complètement oubliée. On a pourtant tous les deux subit énormément dans cette foutue guilde qui a fait de nous des assassins à notre insu... Puis finalement on s'était fait à cette vie, à ces meurtres, à ces complots... Jusqu'au jour ou on a songé à regagner notre libertés... Ce jour ou notre Maître avait comprit que nos esprits n'était plus en phase avec la guilde, ou on commençait à réfléchir comme des enfants que nous étions... Il avait planifié un contrat piégé... Bien sur ce fut Yo et moi qui étions chargés de cette mission... et une fois arrivés à destination un Assassin nous tomba dessus par surprise... Si je ne m'étais pas placé devant cette lame... Yo n'aurai pas vécu plus de dix ans... Après il avait réussit à tuer l'Assassin, j'ai pu lui parler une dernière fois puis mes yeux se sont fermés... Comme morte... Il a du d'ailleurs penser que je l'étais... Mais à mon réveil j'étais loin de la guilde, je m'en étais tirée et en plus j'étais libre... Mais de son côté Yosama était retourné à la guilde... Comme si je n'avais jamais existé... Il m'avait complètement oublié... "

Si Luka avait eut du mal à affronter le regard d'Ambre lorsqu'il lui raconta son histoire, elle n'avait toujours pas détournée le sien du Contrebandier.
L'artiste pouvait surement y voir un florilège de sentiment, de la haine, de la tristesse, de la déception...
La seule personne pour qui elle avait accordée sa confiance... Cette personne l'avait oublié malgré tout.


" Même quand il se libéra enfin de cette foutue guilde, jamais il ne se rappela mon prénom et jamais il se soucia de ce que j'avais bien pu devenir... J'ai essayé d'aller le voir, mais ce jour là je suis tombée sur une conversation qu'il avait avec une personne qu'il venait de rencontrer... Il avait raconté sa vie entièrement à cette personne et... et comme par magie je n'y figurai à aucun moment... Avec la guilde des Assassins, l’occasion de rencontrer des gens et de se faire des amis c'est plutôt rare... Ce qui est plutôt frustrant, surtout lorsque tu es un enfant.. On était conditionnés pour être des machines à tuer.  Et pourtant... Malgré qu'on soit les meilleurs lui et moi, et malgré la rivalité, on avait réussit à faire naître une amitié... Jamais je n'avais réussi à croire en quelqu'un... Et depuis, il a tout gâché... et je n'y arrive plus... Je vais être franche Luka... Si je voulais voir Yosama c'était pour lui faire payer... Ma vie à était un calvaire, et il y a grandement contribué... Si lui a réussi à fuir totalement la guilde, moi je fut pourchassée de nombreuse années... Si lui avait des amis pour se défendre... Moi quand ils me tombaient dessus j'étais seule, et j'ai du faire de nombreux sacrifice... Alors permets moi d'en douter... Il ne vous a peut être pas effacé de sa mémoire, mais en ce qui me concerne... "

Ambre n'avait même pas finit sa phrase, mais il était pas difficile de comprendre le fond de sa pensée actuellement.
Elle but alors d'une traite son verre d'alcool, comme pour se calmer.
Encore une fois, voila qui ne lui ressemblait pas, elle venait de se livrer sur une partie de son passée. Mais il fallait avouer que de voir le Contrebandier avoir une si bonne image du Hunter était frustrant pour elle.

Un moment de silence s'instaura alors... Ambre était toujours tendu. Elle avait enfin apprit ce qui était advenu du Hunter, mais elle n'aurait jamais sa vengeance...
N'ayant plus le regard rivé sur Luka elle remarqua alors que Nakana n'était toujours pas revenue.


" Ton amie... Elle n'est toujours pas revenue... "

Ambre se leva alors après avoir posée son verre.

" On devrait peut être aller la chercher... Si je remplis ma part du marché et que je vous dévoile l'objet de ma mission, peut être devrait elle être présente... "

Depuis qu'elle avait reparlé de son passé, Ambre, semblait plus froide. Luka ne devait pas le prendre pour lui, mais l'Assassine ne pouvait pardonner Yosama. Même le fait de le savoir mort ne lui donnait pas l'envie de lui pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 20 Sep - 19:56

En craquant devant Ambre, le pirate ne s’attendait pas à entendre pour lui de si fortes paroles de soutien. Elle l’avait prévenu que ce n’était pas son genre de réconforter les gens, et il ne parvenait même pas à alléger son fardeau, mais ses mots eurent le don de l’apaiser comme rien n’avait réussi à le faire depuis le jour fatidique. Il ne comptait pourtant pas culpabiliser Iori, parce que ce dernier avait toujours agi suivant ce qu’il considérait le mieux pour Iris, et encore moins le Hunter qui n’aurait pas eu à donner sa vie sans ses erreurs à lui. Et, c’était plus fort que lui, il ne pouvait pas ne pas se dégoûter lui-même quand il devait faire face à la tristesse de personnes comme Lysis, Namashi, Yukimura ou, pire, Iris. Et à la colère de Nakana… Ça, il ne le pouvait pas, et malgré tout, grâce aux paroles d’Ambre, quelque chose venait de subitement changer.

Cependant, il allait réaliser que le jugement de la jeune femme n’était peut-être pas totalement impartial : elle en voulait mortellement à Yosama. Pendant qu’elle lui racontait ce qu’elle et le Hunter avaient enduré dans la guilde des assassins, qui prenait à chaque nouvelle phrase un aspect de plus en plus noir, Luka l’écoutait attentivement, prenant peu à peu conscience que les sentiments d’Ambre à l’égard de l’être céleste ne se nommaient plus amitié.
C’avait pourtant été le cas un jour, et le contrebandier avait déduit qu’un tel lien, noué dans l’adversité, contre l’inhumanité qu’on leur imposait, devait être des plus solides et des plus forts. Il l’avait forcément été, puisqu’Ambre était toujours à la recherche de son partenaire une dizaine d’années, voire davantage, après leur séparation. Il l’était même d’ailleurs peut-être toujours, mais simplement, il s’était mué, à cause de la déception, en haine. Et Luka pouvait le comprendre : un ami, un unique ami qui disparaissait soudainement du jour au lendemain sans plus jamais donner ni prendre de nouvelles…

L’assassine lui révéla finalement qu’elle avait compté retrouver Yosama dans le seul but de se venger de son oubli et des dures années qu’il avait entraînées pour elle. A vrai dire, il avait légèrement senti venir cet aveu. A peine en était-il perturbé. Il se sentait plutôt reconnaissant envers Ambre de s’être montrée franche et de lui avoir dévoilé un pan entier de sa tumultueuse histoire. Certes, si elle avait eu l’opportunité de croiser Yosama vivant, le pirate ne l’aurait jamais laissée s’en prendre à lui, mais il avait en lui cette extrême empathie qui lui permettait de compatir même avec des sentiments qui demeuraient étrangers pour lui.

Cela dit, plus il réfléchissait, plus il trouvait que quelque chose clochait dans cette histoire. Impossible que Yosama oublie spontanément, en quelques heures seulement, la personne qui avait dû compter le plus au monde pour lui à l’époque. Impossible. Ce blanc dans le récit d’Ambre… Il s’était forcément passé quelque chose pendant qu’elle était inconsciente. Quelque chose qui avait dû affecter les souvenirs de Yosama. Luka aurait voulu faire tout de suite part de ses doutes à la jeune femme, mais elle semblait drôlement remontée par ce qu’elle venait de lui confier. Peut-être qu’il ne valait mieux pas le dire maintenant… Il allait, pour l’instant, garder ça précieusement dans un coin de sa tête.

Du coup, ce fut le silence qui succéda aux confessions d’Ambre. Pas un silence gêné, mais plutôt un répit où chacun réfléchissait à ce qui venait d’être dit. La jeune femme finit par le briser en faisant la remarque que Nakana n’était toujours pas revenue. Naka… Le contrebandier espérait que son amie allait bien. Il se devait d’aller le vérifier. Toutefois…


« Ambre ? », fit-il en levant la tête vers l’assassine.

Il attendit d’avoir capté son attention avant de lui dire simplement :


« Merci. »

Il ne savait pas pour quoi exactement il la remerciait, sans doute pour son attention et sa sincérité. Peut-être aussi parce qu’il se sentait apaisé. Mais en tous cas, il avait ressenti le besoin de le faire. Et maintenant, ils pouvaient y aller… ou presque.

« Euh, attends un peu, faudrait pas que tu trébuches sur un morceau de porcelaine… Je vais nettoyer tout ça, je fais vite ! »

Il se leva et marcha précautionneusement jusqu’à la porte afin de récupérer le balai et la serpillère posés près du palier. Quelle ne fut pas sa surprise, quand il l’ouvrit, de tomber nez à nez avec son amie !

« Naka ! Tu es partie vite… Tout va bien ? »

« C’est pas à toi de me poser cette question. C’était quoi, ce bruit ? »

« Ce bruit ?..., s’interrogea un instant Luka, se tournant vers Ambre des fois qu'elle voyait de quoi on parlait, puis il comprit ce qui avait dû alerter la contrebandière. Ah ! C’est moi, j’ai juste fait tomber la tasse sans faire gaffe… Tu tombes à pic, on allait te chercher ! Ambre a des choses à raconter. Y en a qui sont rentrés ? »

« Non, y a juste Ian. »

« D’accord !... Fais attention à l’intérieur. »

Plus ou moins selon le conseil de son ami, la jeune femme entra, croisant au passage le regard d’Ambre qui devait bien avoir compris qu’elle n’avait pas cru une seconde aux explications de Luka. Il ne savait pas mentir et elle n’était jamais dupe, d’autant qu’elle avait parfaitement conscience que l’histoire que son ami venait de partager le faisait terriblement souffrir. Un accident ? Non.
Après avoir vite et bien nettoyé le plancher – quelle idée d’avoir balancé sa tasse, franchement, en plus c’était plutôt le style de Nakana, ça –, le pirate revint s’installer près de leur invitée.


« C’est bon ! Ambre, on t’écoute. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 21 Sep - 19:06

Perdu dans ses songes après avoir racontée au Contrebandier, c'est se dernier qui l'en tira après l'avoir appelé. Une fois que l'Assassine porta son attention vers le jeune homme, ce dernier la remercia. C'est d'un léger sourire qu'Ambre lui répondit. C'était étrange, elle ne s'était plus confié depuis... Depuis l'époque ou elle était en équipe avec Yo... il y a une quinzaine d'années...  Était elle en train d'accorder sa confiance à quelqu'un ?.. Il était trop tôt pour le dire, mais une chose était sur, le fait d'avoir complètement éradiquer la guilde des Assassins étaient une vrai libération pour elle.

Puis Luka la prévint de faire attention avec les morceaux de la tasse brisée. C'est vrai qu'Ambre n'y pensait déjà plus, elle avait été bien plus aspirée par leurs conversation. Du coup Luka alla lui même chercher Nakana et heureusement elle n'était pas bien loin, vu qu'il tomba nez a nez avec cette dernière en ouvrant la porte. Luka avait d'ailleurs tenté de faire passer la chute de la tasse pour un accident, chose que la Contrebandière ne goberait pas au vue du regard qu'elle avait lancée à Ambre en passant devant celle ci... Devait elle y aller de son explication ? Appuyer l'excuse de Luka ? Non ça ne serai pas utile, si elle n'avait pas crue le Pirate aucune chance qu'elle gobe la même soupe servit par une inconnue. Et puis ce n'était pas à elle d'expliquer à Nakana ce qui avait bien pu se produire, les deux Contrebandiers auraient surement une petite discussion plus tard. A la limite, si la Pirate lui demandait, Ambre lui expliquerait mais pour le moment ce ne fut pas le cas, et surtout Luka après avoir ramassé les morceaux de la tasse proposa enfin à Ambre d'expliquer sa fameuse mission.

Par ou commencer ?.. C'était long et difficile, mais elle allait tenter de répondre au mieux et de ne pas les larguer.


" Bon... Je suppose que je devrais commencer à vous parler du mystère qui habite Tomodachi... Connaissez vous la vingt cinquième heure ? Ou une heure qui apparaît seulement pour ceux qu'on appel les enfants de la vie. C'est une heure durant laquelle une prophétie peut être accomplie. Si vous avez suivit les événements de Tomodachi concernant l'Eternalis Corp peut être êtes vous déjà au courant.... Les Hunter, Devil et Hebi ce sont associés pour repousser l'Eternalis corps, une grosse compagnie militaire, qui était au courant et qui avait voulu invoquer la déesse Nyx pour réaliser la prophétie... Et cette fameuse prophétie consiste à détruire le monde pour le faire démarrer à zéro... "

Elle laissa alors un petit temps mort afin que les deux Contrebandiers comprennent déjà cette partie parce que les explications étaient loin d'être finit. Voyant qu'il n'y avait pas de question, elle reprit alors de plus belle.

" Pour la réaliser il faut bien sur être un 'Enfant de la vie'... Les Hunter, Hebi et Devil en font partie, car tout repose sur eux, ils ont des pouvoirs et en l’occurrence  le pouvoir d'influencer sur la destinée de ce monde... mais apparemment les généraux de l'Eternalis corp le sont aussi... A moins qu'ils aient trouver un quelconque moyen, enfin bref peu importe. Le truc c'est que durant la vingt cinquième heure, la ville de Tomodachi laisse apparaître en son centre une immense tour... qui s'appel Tartarus... Et pour faire apparaître Nyx il suffit d'y monter à son sommet, avec ce qu'on appel un réceptacle... qui n'est ni plus ni moins qu'une personne capable d'accueillir la divinité en elle. "

A nouveau Ambre marqua un temps de répit. Si ils avaient déjà comprit tout ce qui concernait Nyx et Tartarus c'était une excellente chose, mais a présent il fallait expliquer la nouvelle menace.

" Alors oui les trois factions de Tomodachi marchant en équipe à réussit à repousser Nyx et le général de l'Eternalis corp qui servait de réceptacle. Donc oui normalement on devrait s'en trouver débarrassés... Cependant... J'ai tout un tas d'information qui me laisse à supposer qu'une autre personne résident à Tomodachi tente d'accomplir à nouveau cette prophétie... "

Elle sortie alors de sa veste une photo qu'elle laissa tomber sur la table, rendant alors le cliché visible aux yeux de Luka et de Nakana.

Spoiler:
 

" Un certain Soruka.... Ça vous dit quelques chose ?... Ce type était avant un Devil, et c'est notamment lui qui avait réussit il y a plusieurs années à renverser les Hunter qu'on appelait à l'époque les Gardiens pour donner le pouvoirs aux Devils... Mais depuis il a quitté les Devils, a fondé le groupe des Hebi et semble être sur le chemin de la rédemption... C'est ce que tout le monde ici semble penser... "

Puis l'index d'Ambre se posa sur la jeune femme qui apparaissait aux côtés de Soruka et qui ressemblait beaucoup à la jeune Assassine.

" Je vais vous donner ma version des fait... Ça c'est Anita... Et apparemment elle et moi sommes sœur... A cause de mon passé je ne l'ai jamais connue. Elle par contre devait être au courant de mon existence. Tout ce que je sais c'est que ce Soruka était en couple avec elle... Mais que c'est à cause de l'invasion des Devils qui avaient lâchés des démons dans toute la ville qu' Anita trouva la mort... Indirectement Soruka avait tué sa propre compagne... "

A ces mots Ambre pensa que les deux pirates risquaient de faire fausse route et reprit aussitôt avant que ceux ci ne se mette une quelconque idée dans la tête.

" Je ne cherche pas la vengeance... Je ne connaissais pas ma sœur, et le fait qu'elle me laisse vivre ma vie fait que pour moi cette femme est une femme lambda pour qui je n'ai aucune affection.... Cela dit... Lorsque je suis revenue en ville pour chercher Yosama, et par le plus grand des hasards. Un banquier m'a demandé de venir retirer les affaires d'Anita, comme quoi, il était écrit que j'héritais de ce qui lui restait... Je me suis demandais si c'était une farce, mais comme j'avais rien à perdre et que si je pouvais gagner de l'argent facilement j'allais pas me gêner, j'ai donc joué le jeu... Pour au final découvrir que j'avais bien une sœur, qu'elle m'avait bien léguée ses biens, mais qu'il n'y avait rien à part des conneries !! "

Dit elle quelques peu amusée de se rendre compte à l'époque qu'elle avait eue une fausse joie en pensant toucher le pactole. Elle sortit cependant un petit journal qu'elle laissa tomber sur la table à côté de la photo.

" Sauf qu'il y avait son journal intime... Ça ma permit d'apprendre à connaître ma sœur... Mais pas seulement... Dedans elle parle beaucoup de Soruka... Et dans les dernières pages, elle parle clairement des projets de ce dernier. Il lui parlait d'une certaine Nyx, qu'il pourrait rebâtir le monde, qu'il vivrait tous les deux, seuls et loin de tout, qu'ils seraient les nouveaux Adam et Ève... Ce genre de truc... Evidemment tout ça se passe à l'époque ou il était encore Devil, donc vous allez me dire qu'il a peut être réellement changé... "

Ce n'était pas encore finit, Ambre avait expliquée le plus gros, et elle arrivait sur la dernière ligne droite de son récit... Elle espérait vraiment que Luka et Nakana n'étaient pas largués...

" J'ai enquêté sur ce type... Il est très difficile d'enquêter sur lui et semble irréprochable... Mais du coup j'ai également enquêté sur les Hebi... Et parmi eux il y a un certains Zen... Avant de venir à Tomodachi il était membre de l'Eternalis corp, ces derniers ont menés beaucoup d'expérience sur lui, je suis tombé sur le Projet Z... Apparemment il voulait faire de lui un réceptacle, mais ce fut un échec et c'est comme ça qu'il fut renvoyer de ce groupe militaire... De son côté Soruka avait montré un large intérêt à ce que Zen rejoigne sa nouvelle faction... Et j'en mettrais à ma main à couper qu'il n'ignorait pas ce détail... Cependant, il y a quelques chose qui m'échappe... Il voulait uniquement rebâtir se monde avec ma sœur, maintenant qu'elle n'est plus là, j'ai du mal à savoir comment il peut avoir ce projet en tête... A moins qu'il la ramène à la vie... Non c'est pas possible ce genre de truc... j'ai du mal à y croire... "

Sur la fin de sa phrase Ambre était plus à réfléchir au pourquoi du comment plutôt que d'expliquer à Nakana et Luka. Enfin elle en avait déjà dit énormément. Du coup elle sortit de ses songes et reprit alors.

" Enfin voila... Si vous avez comprit la situation alors vous devez réaliser que nous sommes tous en danger, et que si ce Soruka compte réellement réaliser ce projets, ma vie, ainsi que les vôtres et celles de tous le monde entier sont en danger.... Voila pourquoi j'enquête à Tomodachi et pourquoi je cherche désespérément des alliés digne de confiance qui pourront m'aider à arrêter ce taré... "

Ambre venait de fixer tour à tour Nakana et Luka droit dans les yeux... Elle avait prit un risque énorme en dévoilant tout ce dont elle était au courant à deux inconnues... Si ces deux là s'avéraient être de mèches avec Soruka tout était foutue... Mais elle n'arrivait pas à le croire... De plus si ils étaient amis avec Yosama alors aucune chance que les deux Contrebandiers contribue à la fin du monde... Elle attendait à présent leurs réaction pour être fixée... Savoir si elle pouvait compter oui ou non sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 24 Sep - 2:18

Maintenant qu’Ambre avait commencé à parler, les deux pirates l’écoutaient avec attention. Enfin… Luka l’écoutait avec attention et celle de Nakana se dispersait entre le Rubik’s Cube dont elle modifiait frénétiquement la structure entre ses doigts, la flûte d’Ian qui avait repris ses mélodies au deuxième étage, et le discours de leur invitée.

Le contrebandier savait de quoi celle-ci parlait, et son amie également, bien que, comme elle le faisait maintenant, elle n’avait suivi l’histoire qu’il lui avait racontée que d’une oreille distraite. Dès ses premiers mots, ils surent donc qu’il y avait pas mal de chances qu’elle ne leur mentit pas. La vingt-cinquième heure, l’Eternalis Corporation, la tour, Nyx et ce fameux réceptacle, la prophétie… Ayant eu vent des événements qui avaient secoué la ville très peu de temps avant leur arrivée, Luka avait entrepris des recherches à ce sujet et en avait découvert bien plus que ce qu’il imaginait, des choses à la fois fascinantes et terrifiantes et qui le paraissaient d’autant plus qu’elles s’étaient tramées ici-même. En quelque sorte, Tomodachi était potentiellement l’épicentre de la fin du monde.
Et, alors que la précédente menace avait été éradiquée par la coalition des diverses forces en présence de la ville, Ambre prétendait qu’un autre danger se préparait ?!

Pour illustrer les précisions qu’elle allait leur donner, elle posa sur la table une photo représentant un homme et une femme dansant main dans la main au cœur d’une foule indistincte. Luka tendit le bras pour attraper une bougie qu’il approcha du cliché, en prenant garde de ne pas laisser la cire le tâcher. La femme ressemblait beaucoup à Ambre. C’était étrange… Le couple avait tout l’air de se trouver au milieu d’une fête ou d’un bal, et pourtant, une mélancolie envahissante se dégageait de cette photo. Nakana, intriguée, s’était approchée pour voir après avoir achevé son casse-tête (façon de parler puisqu’il lui avait pris à peine trente secondes à résoudre). Sous la lumière vacillante de la bougie, le visage de cet homme – c’était…


« Un certain Soruka… Ça vous dit quelque chose ? »

Mais carrément ! Certes, la pirate ne se rappelait que vaguement de leur brève rencontre tant elle était au bord du gouffre ce soir-là, mais sa mémoire avait essentiellement conservé son visage, sa voix et son nom… Soruka. C’était lui qui projetait de réinitialiser le monde ?!
Cependant, Ambre poursuivait ses explications. La jeune femme de la photo, Anita, se trouvait donc être sa sœur, ce qui expliquait leur ressemblance… et la compagne de Soruka. Jusqu’à sa mort prématurée, du moins. Son journal intime, qu’Ambre venait également de poser sous leurs yeux, lui avait révélé les plans du Hebi. L’assassine leur parla aussi d’un autre membre des Hebi, Zen, qui apparemment avait les capacités de servir les projets du premier en tant que réceptacle à la déesse. Incroyable…
Seule pièce manquante : qu’en était-il des intentions de Soruka après le décès de sa compagne et l’abandon des Devils ? Luka aurait aimé croire qu’il les avait laissées tomber, mais dans ce cas, pourquoi aurait-il témoigné, selon Ambre, de tant d’intérêt pour Zen ? Ses idées s’accumulaient et se mêlaient dans sa tête sans qu’il parvienne à les organiser. Le bordel… Il se noyait si profondément dans ses pensées qu’il mit quelques secondes à percuter qu’Ambre les regardait, et attendait une réponse. Bien sûr qu’il aurait voulu lui répondre oui sur-le-champ, mais le problème semblait infiniment plus grand qu’eux…
Ce fut Nakana qui intervint en premier :


« J’ai rencontré Soruka… »

« Sans déc’ ?! », l’interrompit son ami, stupéfait.

« Calme-toi… Seulement quelques minutes. C’est le premier qui m’a abordé le soir de mon arrivée. C’était dans les bas-quartiers, pas loin d’ici. Plutôt chiant comme type. »

« Tout le monde est chiant pour toi, ça compte pas », la taquina le jeune homme.

« T’inquiète, t’es en bonne place. »

Après un léger fou rire, Luka reprit son sérieux. Après tout, la situation était drôlement sérieuse.

« Par contre, Zen… Connais pas… Il est pas au courant que Soruka veut se servir de lui, n’est-ce pas ? »

Luka ne pouvait pas nier que la seule et unique personne qui lui venait en tête depuis qu’Ambre avait évoqué les Hebi, c’était Haruki. D’un côté, il n’avait pas envie d’aller lui demander son aide, vu son talent de persuasion et la façon tragique dont s’était soldée leur première rencontre. De l’autre… est-ce qu’on avait réellement besoin de faire dans la dentelle quand il s’agissait de la fin du monde ? Et, en tant que Hebi, la nécromancienne connaissait forcément les deux autres dont il était question. Le contrebandier ne connaissait pas sa relation avec le dénommé Zen, mais si celui-ci risquait réellement d’être manipulé par le chef de son clan, et si jamais Haruki ne tenait ne fût-ce qu’un tout petit peu à l’un de ses compagnons, alors il préférait essuyer ses insultes pour finir par la convaincre plutôt que de se taire alors qu’il savait. Et puis, il y avait autre chose…

« Ambre… Tout à l’heure, tu as suggéré que Soruka pouvait ramener ta sœur à la vie sans y croire. Est-ce que… est-ce que tu me croiras si je te dis que c’est possible ? Je sais pas exactement par quels mécanismes c’est possible… Mais il faut que tu me croies quand je te dis que j’ai vu un mort se réveiller plus vivant que jamais, sous mes yeux. Par sa magie, Haruki réussit à ressusciter les êtres qui ont perdu la vie. Si on suit notre raisonnement, aussi dingue soit-il, jusqu’au bout, je serais pas étonné – enfin si… bref – que Soruka fasse en sorte, de je ne sais quelle façon, que Haruki ramène Anita en ce monde. Or le pire, tu es peut-être déjà tombée dessus lors de tes recherches… c’est que Haruki fait aussi partie des Hebi. »

Luka savait que la nécromancienne n’employait pas ses pouvoirs à la légère. Soruka pouvait-il la forcer… ? Non… Bon sang… Pendant qu’il était en train d’exposer son hypothèse, Luka avait pris conscience de quelque chose, d’une idée qu’il n’aimait pas du tout.

« Du coup… Ça voudrait dire que Haruki aussi est en danger ? »

Le jeune homme réfléchit un instant, puis consulta du regard son amie, demeurée silencieuse depuis tout à l’heure. Les enjeux étaient trop énormes. Ce serait trop con de rester plantés là à attendre qu’une catastrophe se produise, ou même qu’il arrive quelque chose à quelqu’un qu’il portait dans son estime, même si ce n’était pas réciproque. C’était décidé. Il se tourna de nouveau vers Ambre.

« Je sais pas ce que je pourrai faire pour t’aider… Mais tout ce que je pourrai, je le ferai. »

Nakana, quant à elle, se contenta d’un regard, qui ne s’était pas réellement départi de sa méfiance, pour signaler à Ambre qu’elle avait aussi son soutien, toutefois d’une moindre mesure que celui de Luka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 25 Sep - 0:06

Après avoir tenu un monologue assez important, Ambre attendait avec impatience une réponse de la part de Luka et de Nakana.
Finalement la première à rompre le silence fut la Contrebandière qui admit alors avoir déjà rencontré Soruka. Ambre ne cacha pas son étonnement, d'ailleurs Luka non plus.
Le résumé de la Pirate concernant le Hebi était plutôt court et assez négatif... Mais la remarque suivante concernant Luka eut également le mérite d'amuser Ambre. Ils étaient marrants tous les deux !

Mais très vite le sérieux reprit le dessus, en même temps, la situation l'était tout autant. Luka posa alors une question concernant Zen, dont Ambre n'avait malheureusement pas la réponse.


" Aucune idée... Après tout ils sont de la même faction, alors soit ils marchent ensemble, soit Soruka s'apprête à les trahir et à les manipuler... "

Ambre posa alors son index au niveau du front, semblant réfléchir aux éléments qui lui manquait pour rassembler le puzzle. Les Hebi étaient de loin la faction la plus secrète de Tomodachi... Si les Hunters et les Devils agissaient sans se soucier des habitants de la ville, que ce soit pour leurs biens ou pour nuire... Il en était complètement différent pour la troisième faction qui restait pour le moment tapis dans l'ombre...
Mais Ambre sortit de sa réflexion écoutant attentivement ce qu'allait lui apprendre Luka.
Elle ne pouvait surement pas cacher la surprise qui devait marquer son visage a ce moment, mais l'information que venait de lui donner le Contrebandier était capitale !!


" Tout s'explique !!... Mes recherches ne m'ont pas apprit grand chose sur Haruki... Je sais pas si tu l'as connait ou quoi que ce soit... tu n'as pas l'air au courant mais... tout ce que je sais sur elle c'est qu'elle à disparut depuis quelques temps... De ce fait j'ai pas pu en apprendre beaucoup sur elle depuis mon retour à Tomodachi... Tout ce que je sais c'est que les Hebi la recherche activement.... "

Ambre avait eut l'impression que Luka connaissait cette Haruki, du coup elle savait qu'une pareille nouvelle risquait de l'affecter...

" Donc oui, elle est déjà malheureusement en danger, désolée Luka... "

Là dessus Ambre ne pouvait pas en apprendre plus au Contrebandier... Si les Hebi ne savaient déjà pas ou étaient leurs alliées, ce n'est pas Ambre qui allait avoir la réponse. Malheureusement...

" En tout cas... Le fait d'apprendre qu'Haruki soit en mesure de ramener les morts à la vie confirme donc mes soupçons... Tout ce que je savais d'elle c'est qu'elle avait débarqué chez les Devils dès son arrivée en ville. Et le temps de se croiser une fois, Soruka quitta la faction et organisa aussitôt une rencontre avec elle pour la convaincre de quitter les Devils qu'elle venait tout juste de rejoindre, pour aller chez les Hebi... Aucun doute maintenant... Ce type à tout planifié... Il a son réceptacle et son moyen de récupérer Anita... "

Il était évident que tous ces éléments étaient trop gros pour que ce soit une coïncidence... L'excuse de la rédemption chez les Hebi, il était évident que c'était du flan !!
Se doutant que sa nouvelle concernant Haruki avait du toucher le Contrebandier, Ambre reprit alors.


" Luka, la seule chose que je savais à propos d'Haruki c'est qu'elle et ce fameux Zen sont ensemble, et ils ont même un enfants tous les deux. Si jamais Ils ne veulent pas agir pour Soruka, nul doute qu'ils se soutiendront et qu'ils nous soutiendront !!! Et je suis sur que Zen retrouvera Haruki ou qu'elle soit ! "

Ambre voulait en tout cas le croire, elle n'en avait évidement pas la certitude, mais même concernant la terre... Si jamais tous les Hebi étaient derrière Soruka, défendre le monde et contrecarrer le plan de Soruka allait être particulièrement difficile... Ce type... D'après les rapports qu'Ambre avait pu lire, il était fort... très fort... Si ce combat paraissait démesuré pour Luka, ou même pour Nakana, qu'ils se rassurent, ils n'étaient pas les seules, Ambre ne savait pas si elle serait de taille elle non plus...
Puis, comme si son visage devait montrer les quelques craintes qui pouvait l'habiter, Luka jura alors qu'il donnerai tout pour l'aider ! Cette motivation fut complété par le regard de Nakana qui fit comprendre à l'Assassine qu'elle aussi serait de la partie.
Face à leurs réactions Ambre afficha alors un large sourire sur son visage.


" Merci ! Seule je n'y arriverai sans doute jamais... Votre soutien compte énormément !! "

Elle était soulagée, au final elle n'avait pas eut tort d'en parler à ces deux là !
Maintenant étaient ils suffisamment pour lutter contre une pareil menace ? Peut être pas, mais ce n'était que le début.
Reprenant du poil de la bête Ambre enchaîna alors.


" On ne doit pas s'en réjouir, mais pour le moment... La disparition d'Haruki mets en pause le plan de ce Soruka. Du coup il faut profiter du temps qu'on a pour avancer dans cette histoire... Ils nous faudra surement d'autre alliés... Peut être qu'on devra tenter de rencontrer ce Zen aussi... Sans parler de Soruka, on aura du mal à l'affronter si on ne tire pas d'info sur lui... Je veux pas vous effrayer mais ce type à longtemps tenu tête tout seul à Yosama et ses amis de l'époque... Puis quand les Devils furent créer il a renverser le pouvoir... Autrement dit, ce mec doit carrément être balèze... "

Dans le font, la Blonde n'en doutait pas une seule seconde, elle savait que ce type n'était pas n'importe qui... Devrait elle songé à entrer en contact avec les Hunters et les Devils pour essayer de recréer l'alliance qui a pu avoir à l'époque de l'Eternalis Corp ?... Ça semblait démesuré... A l'époque ils s'étaient alliés sur un concours de circonstance... La, ce n'est pas Ambre, sortit de nulle part, qui arriverait à créer une alliance entre les deux factions opposés...

La route allait être longue, et le combat difficile, alors qui venait tout juste de commençait ici, ou l'Assassine trouva enfin ses premiers alliés... Qui sait comment tout ceci allait se finir...
Ambre s'approcha alors de la fresque murale à nouveau. Elle l'observa attentivement avant de se tourner vers les deux pirates.


"J'en suis persuadée... Ce type on va l'arrêter et on lui fera bouffer chaque feuille du journal intime d'Anita avant de l'enterrer vivant !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Sam 26 Sep - 3:59

« Disparue ?... »

Effectivement, Ambre avait raison : le jeune homme n’était absolument pas au courant que personne n’avait plus de nouvelles de Haruki. En même temps, ce n’était pas comme si la nécromancienne l’appréciait tellement qu’ils s’étaient débrouillés pour trouver un moyen de garder contact après s’être rencontrés. Non, ce jour-là, une fois rentré en ville, Luka n’avait eu la tête qu’à soutenir et consoler Iris, puis à trouver la meilleure façon de raconter tout ce qu’il s’était passé à Nakana avant de s’enfin se lancer et de finir sa soirée en désastre intergalactique.
Forcément, malgré la tension qui régnait entre eux deux, il s’inquiétait pour la Hebi… Ce n’était pas normal qu’elle disparaisse comme par magie.
Sans compter que grâce aux éléments qu’ajoutait l’assassine à ce que savaient déjà les contrebandiers, aucun d’entre eux ne pouvait plus douter que ce concours des circonstances cachait, derrière le projet d’une troisième faction indépendante, des intérêts bien plus personnels et terribles.

Ambre leur apprit encore que Zen se trouvait être le copain de Haruki, et qu’ils avaient même eu un enfant ensemble. Carrément ! Maintenant qu’elle le disait, le pirate se rappelait que Yosama avait vaguement tenté de convaincre la Hebi de les aider en jouant sur ses sentiments amoureux… Au fond de lui, il espérait sincèrement que cela les aiderait. Nakana n’en était pas persuadée : elle-même redoutait bien trop de subir un chantage affectif pour ne pas envisager la possibilité que Soruka mette en œuvre ce moyen pour parvenir à ses fins. Sans parler de leur gosse… Pas comme si elle se préoccupait de ces guignols, non, mais elle n’avait pas particulièrement envie de mourir là, tout de suite, et si Ambre disait vrai, ils joueraient un rôle primordial pour renverser la situation.

Et voilà comment ils venaient de s’engager dans une aventure qui, comme le confirmait leur invitée, serait loin d’être de tout repos. Il fallait enquêter davantage sur Soruka. Retrouver Haruki avant lui. Rencontrer Zen et tenter à tout prix de le convaincre. Trouver comment devenir plus forts.
Ambre n’hésitait pas à leur montrer sa détermination. Tout compte fait, c’était une très chouette fille ! Le pirate avait envie de lui prouver qu’elle pouvait encore croire en d’autres. Il n’avait pour lui-même que très peu d’estime et de fierté, mais, quand le contexte ne l’exigeait pas, il faisait toujours de son mieux pour se montrer à la hauteur de la confiance que de rares personnes plaçaient en lui.
Il sourit à l’assassine, puis baissa la tête vers la photo qu’elle avait posée tout à l’heure sur la table.


« On y arrivera. Je sais pas comment, mais on y arrivera. »

Il aimait cette image. Il la trouvait belle. Quels horizons insensés de l’amour Soruka avait-il atteints pour en devenir fou au point de rêver de reprendre le monde depuis ses premiers instants ? Et Anita, qu’en pensait-elle ? A quoi songeait-elle en léguant à son inconnue de sœur son journal intime qui renfermait de si lourds secrets ?
Nakana, de son côté, se posait d’autres questions. Pourquoi Soruka n’avait-il pas agi plus tôt, quand il avait tous les éléments nécessaires à sa disposition ?... Sans doute se refaire d’abord l’image la plus transparente possible auprès de ses camarades et des habitants de la ville. Les divers dangers qui menaçaient sans cesse Tomodachi devaient, en plus, être une autre source de préoccupation pour lui. Au final, ça s’expliquait… Décidément, Zen. Il était le premier à aller trouver. La contrebandière voulut cependant s’en assurer :


« C’est tout ce que tu as trouvé ? Pas d’autres membres des Hebi ? D’autres pistes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 28 Sep - 19:19

Les deux Contrebandiers étaient à présent aux courants de la situation. Ils savaient tout deux de quoi étaient menacé Tomodachi, fort heureusement pour Ambre, ils l'avaient cru sans discuter. En même temps ce genre d'histoire ça ne s'invente pas comme ça, surtout avec des preuves à l'appuie.

Mais maintenant que devaient ils faire ? Ambre avait beau y réfléchir, ils ne pouvaient se permettre de tomber sur Soruka, même si ils avaient l'avantage du nombre et de la surprise, pas sur que cela soit suffisant pour venir à bout d'un des hommes les plus puissants de la ville...

Devaient ils chercher Zen ? Pour Ambre c'était la solution la plus concrète. Cependant, comme ils ne savaient pas si les Hebis étaient ou non avec Soruka sur ce plan, difficile de savoir si rencontrer Zen n'était pas un risque. Toutefois, lorsque Nakana demanda à Ambre si c'est tout ce qu'elle savait, celle ci lui fit comprendre d'un signe de tête, qu'elle n'avait pas d'autres éléments à leurs apporter... Puis sortant de sa réflexion, Ambre dit alors.


" On a pas le choix, il va falloir trouver d'autres info... L'idéal serai d'interroger Zen... Cependant... Avec la disparition d'Haruki, je ne sais pas si il acceptera de nous parler gentiment... Mais ça au pire on peu l'arranger en employant la manière forte... "

Au pire ils pouvaient toujours camoufler l'entretien en assurant à Zen qu'ils souhaitaient tous les trois rejoindre les Hebi... Même si Zen les rejetaient ils pouvaient peut être en apprendre plus sur les convictions de la faction... Le problème dans tout ça c'est qu'avant de lui parler, il fallait déjà le trouver... Dans cette immense ville ce n'était pas chose aisé... A nouveau Ambre semblait se perdre dans ses songes, réfléchissant à comment procéder. Revoyons en détail ce qu'elle avait sur Zen... Un ancien militaire... Un père de famille à la recherche de sa femme... Peut être l'enfant ? Peut être était il dans une quelconque crèche ? Ou alors il devait y avoir moyen de trouver l'acte de naissance en mairie ? Oui ça permettrait d'avoir une adresse ou chercher !!!

" Bon c'est bien beau tout ça... Mais il est temps d'agir et de commencer notre enquête ! Nakana c'est vrai que j'en sais pas plus que ça, mais on va trouver d'autre piste ! Il faut qu'on localise Zen, c'est lui notre priorité... Je me dis que comme il a eut un enfant il y a pas longtemps, on devrait trouver son acte de naissance et ainsi avoir une adresse ou chercher... "

S'étirant un bon coup, l'Assassine sembla plus motivée que jamais. Les choses sérieuses vont enfin commencer !

" Perso c'est la seule piste que je vois... Mais si vous avez des idées ou des connaissances susceptible de nous aider, je suis preneuse ! "

Ils allaient enquêter sur les Hebi, mais il ne fallait pas non plus qu'ils oublient de se trouver d'autres alliés. Surtout qu'il y avait peut être des Hunter capable de les renseigner sur les Hebi, des Hunter que connaîtraient les deux Contrebandiers et pas Ambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 29 Sep - 16:50

Maintenant que les faits connus avaient été exposés, chacun semblait plongé dans ses réflexions à la recherche d’une piste, d’un indice à exploiter – ce qui ne devait être chose aisée pour personne, car tous ne connaissaient la ville que depuis peu de temps. Cette aventure, c’était une folie…
Cela dit, les pensées de Nakana ne s’orientaient pas dans la même direction que celles de son ami et d’Ambre. Sa méfiance intrinsèque ne l’avait évidemment pas quittée, et sans toutefois qu’elle ne cherche à la montrer ni à la cacher, il n’était pas difficile de la ressentir pour quelqu’un qui connaissait bien la jeune femme.

Même si elle se révélerait peut-être utile dans leurs recherches, Luka n’approuvait pas tellement ce que l’assassine appela « la manière forte ». Il ne connaissait pas le caractère de Zen, mais comme ce serait bien, s’ils pouvaient éviter prétendre l’aider tout en lui tapant dessus… Et encore faudrait-il être capables de lui taper dessus, ce sur quoi le pirate avait comme un doute… Enfin ! Tout ça, ils le verraient bien au moment voulu. En attendant, Ambre venait de redonner un coup de fouet à la conversation en suggérant de chercher l’adresse du Hebi sur l’acte de naissance de son fils. Sans doute un truc du genre « domicilié à… » ; les contrebandiers, n’ayant jamais connu les bonheurs de la paperasserie administrative, ignoraient comment ça fonctionnait.


« Tu penses qu’on a le droit d’aller les consulter comme ça ? », interrogea Luka, sceptique.

Dans tous les cas, ce n’était pas lui qui s’y collerait. Hors de question de mettre les pieds à la mairie. Se laissant tomber en arrière sur le plancher, il s’attacha plutôt à rappeler à son esprit leurs potentiels alliés. Les yeux rivés au plafond, il énuméra :


« Namashi. Lysis. Kai – c’est lui que j’ai vu Haruki ressusciter, j’ai cru comprendre qu’ils s’appréciaient. J’aurais bien dit Yukimura, mais il n’est Hunter que depuis peu… Quoique ! »

Il venait subitement de se redresser, comme réveillé par la petite ampoule qui s’était allumée dans son cerveau.

« Yuki, son vieux, c’est pas le maire ?!, se souvint-il en cherchant confirmation dans les yeux de Nakana. Je crois même qu’il habite à la mairie ! »

« Tu fais confiance à cet abruti de gamin ?... »

« Bien sûr ! Il pourrait nous avoir des paquets de dossiers, et puis il n’a jamais cafté pour moi… Euh, peu importe. Les voilà, nos pistes ! Excepté Yuki, tous, je crois, résident au manoir Ômura. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 30 Sep - 23:34

Lorsque Luka fit une remarque comme quoi il ne serai surement pas autorisé de consulté librement l'acte de naissance du fils de Zen et de Haruki, Ambre eut un léger sourire.

" Là dessus, il est évident que si on s'en charge c'est de manière pas très légale !... Tu semble oublié que tu as devant toi une Assassine de haute classe ! Mon boulot ne consiste pas seulement à tuer des cibles... Je peu également m'infiltrer facilement pour récolter une quelconque informations ! "

L'Assassine sembla s'amuser de sa remarque, mais la suite du dialogue allait s'avérer tout de suite moins drôle.
Le Contrebandier venait de citer de potentiel allié... Dès le premier nom ce fut difficile... Namashi... Lui aussi avait fait partie de la guilde... Était elle prête à revoir un assassin ? Il avait sans doutes tourner la page lui aussi, mais Luka cita également Lysis... C'était grâce à cette petite fille que Yosama n'avait pas trouvé la mort lorsque Ambre lui était tombé dessus il y a quelques temps... Du coup si Lysis et Namashi étaient amis, et maintenant que Yosama n'était plus de ce monde... Ils ne souhaitaient peut être voir l'Assassine...
Impossible à savoir. Ambre appréhendait ces retrouvailles, du coup elle laissa plutôt Luka continuer sa liste de potentiel allié.

Kai, alors c'est lui qu'Haruki avait ressuscité ?... Voila qui était intéressant. Ambre avait eut écho de lui, il était également un Être Céleste, mais oui, son champ de renseignement concernant Kai s’arrêtait à sa mort lors du combat contre Kami et Nyx...
Mais il était évident que cet allié serai un atout de taille, si Ambre ne se trompait pas, il était inspecteur... Voila qui leurs offrirait un bien plus large champ d'action ! Mais elle n'eut le temps de régir que Luka avait enchaîné, citant le nom de Yukimura. Ce type serai le fils du Maire ? Voila qui était d'autant plus intéressant, et en effet, c'était un paquet de renseignement à la clé sans qu'Ambre prenne le moindre de risque !
L'Assassine avait cependant tiltée sur un détail, ce Yukimura n'aurai jamais "cafté" concernant Luka ? Enfin peut importe pour le moment...


" Ouais, j'admets qu'un fils de Maire c'est pas mal pour les renseignements, après... Nakana quand tu dis 'abruti' tu me fais un peu peur... "

Tempéra alors Ambre... Des abrutis elle avait eut l’occasion d'en voir... Si ce type atteignait vraiment des sommets alors ils n'auraient jamais la moindre info de sa part ?!!?
Bon, il fallait attendre, peut être que Nakana exagérait !
L'Assassine reprit alors.


" Bon alors c'est décidé ! On doit trouver ce Yukimura.... Mais... Pourquoi ne pas faire un détour pour trouver votre ami Kai avant ? Si je ne m'abuse, ce type est Inspecteur, non seulement ça sera tout bénéf' pour nous, mais il serai surement plus légitime que ce soit un grand inspecteur de la ville qui demande des informations confidentiel au fils du Maire pour le bien d'une enquête... Non ? "

Ambre avait hâte ! Les choses se passerait peut être plus vite que prévu !! Si ils arrivaient à trouver l'aide de Kai et de Yukimura, son enquête ne serai pas aussi longue qu'elle le pensait !
Cependant, tout reposait sur les deux Contrebandiers à présent, car elle, elle ne savait pas ou se rendre pour Kai... Au commissariat ?... Ou au fameux Manoir Omura comme Luka avait dit ?...
Il était temps de quitter l'appartement et la magnifique fresque pour enfin faire avancer les choses !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 2 Oct - 17:37

L’idée qu’exposa Ambre d’aller voir Kai en premier plut aussitôt à Luka, qui opina du chef. L’être céleste était en principe digne de confiance, plein de ressources, et puis il connaissait bien la ville et ses habitants. Surtout, comme elle l’avait remarqué, il jouissait en sa qualité d’inspecteur d’une grande liberté dans ses recherches d’informations.

« Je suis d’accord ! Peut-être même qu’il a pas besoin de passer par Yuki… », songea le jeune homme à voix haute.

Il était vrai qu’il avait souri quand Ambre lui avait rappelé qu’il n’était pas difficile pour elle de récolter en douce des informations confidentielles, mais il préférait d’autant mieux qu’elle ne prenne de risques inutiles.


« Cela dit, je sais pas s’il a repris l’exercice de ses fonctions… Je sais même pas s’il s’est manifesté au public après son retour. Et même si c’était le cas, à cette heure de la journée, il pourrait être n’importe où en ville… Enfin, de toute façon, il faut bien commencer quelque part. Disons qu’il est soit au manoir, soit au commissariat. »

« J’irai au commissariat », intervint la contrebandière, qui donnait pourtant l’impression de s’être totalement désintéressée de la conversation.

« Hein, on reste pas ensemble ? »

« Allez au manoir, j’irai au commissariat. Ça ira plus vite. »

Luka savait très bien que son amie ne voulait pas mettre les pieds au manoir pour ne pas y croiser une certaine personne. Ce n’était pas plus mal, vu le désastre auquel leur rencontre tournerait… Lui, au contraire, espérait de tout son cœur revoir Iris aujourd'hui.

« D’accord… Mais tu oublies une chose : si on tombe sur Lysis ? J’ai pas envie de faire capoter notre enquête juste parce qu’elle me calcule pas… »

« Luka, on est en plein après-midi… Si elle va à l’école, c’est pratiquement sûr qu’elle y est, là. Et puis, t’es sûr qu’elle habite au manoir ? C’était pas le cas quand je l’ai rencontrée. »

«  Je pense, ouais… Enfin, de toute manière je préfère Lysis aux flics. On a pas le choix. Comptons sur notre bonne étoile », conclut-il en se levant. On fait comme ça, Ambre ? »

Lui et Nakana éteignirent alors les bougies ; la chambre était de nouveau plongée dans la pénombre.

« On prend nos portables, Naka ? Histoire de se tenir au courant. »

Les deux pirates avaient récemment décidé que, dans une ville aussi vaste que Tomodachi où ils n’étaient pas toujours ensemble, pouvoir se contacter à distance n’était pas une si mauvaise idée. Un ami du squatt leur avait chopé les premiers et les moins chers qu’il avait trouvés, des dinosaures de douze ans d’âge dont il s’était excusé auprès d’eux, mais qui faisaient encore des merveilles aux yeux des contrebandiers.
Nakana se mit aussitôt à la recherche du sien. Elle se rappelait juste l’avoir balancé à la tête de son ami en se disputant avec lui quelques jours auparavant, et elle n’y avait plus pensé depuis. Heureusement, peu de temps s’écoula avant qu’elle ne le retrouve derrière un carton : 5% de batterie… hum… ça ferait l’affaire.
Ils quittèrent l’appartement puis descendirent les escaliers, saluant au passage Ian qui, ayant laissé sa porte ouverte, cessa un instant de jouer de la flûte pour leur rendre la pareille. Une fois sortis de l’impasse, où leurs chemins allaient se séparer, Luka posa sa main sur l’épaule de la jeune femme :


« Te fais pas trop remarquer, hein ? Même si tu tombes par bonheur sur Kai, c’est la police et je veux pas qu’il t’arrive des emmerdes. »

« Ouais…, répondit Nakana, que la police n’empêcherait jamais de faire quoi que ce soit, en se dégageant de l’emprise du pirate. Allez, à plus tard. »

Luka regarda quelques instants son amie s’éloigner, puis se tourna vers Ambre.

« On y va ? Je crois qu’il y a une petite trotte jusqu’au manoir. »

Ambre et lui d’une part, Nakana de l’autre… Sur qui allaient-ils bien pouvoir tomber ?...

La contrebandière, après un quart d’heure de marche, entra enfin au commissariat. Entre les agents d’accueil qui somnolaient à leur bureau et les affiches accusatrices de tous les vices de l’humanité, l’ambiance lui pesait déjà. Elle avait beau regarder les panneaux, rien ne lui indiquait où aller… Sans compter les flics qui allaient et venaient sans lui prêter la moindre attention. Agacée, elle saisit un bras au hasard et obligea son propriétaire en uniforme bleu à se retourner vers elle. Il était temps de savoir !


« Est-ce que l’inspecteur Kai est ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 4 Oct - 2:51

Aujourd'hui au commissariat, c'était plus qu'agité! Depuis quelques temps, un inspecteur de police avait reprit du service, et la pile de dossier qui commencé sérieusement à s'entasser, diminuer grandement grâce à cet homme qui résolvait les enquêtes les unes après les autres. Kai était de retour, et même si son sens de la déduction était plutôt bon, il fallait avouer que ses pouvoirs, notamment sa pupille, lui permettait d'obtenir rapidement les aveux qu'un coupable refuserait catégoriquement de dévoiler en temps normal !

Pour les autorités, c'était une bénédiction, le retour de l'Être Céleste était un cadeau du ciel, ils avaient du mal à le réaliser, mais il fallait en profiter.
De son côté, l'inspecteur si aimable, semblait avoir perdu le sourire qui était en temps normal figé sur son visage.
Pour Kai, revenir du royaume des morts l'importait au final peu... Il aurai pu s'en réjouir, mais retrouvé la vie au moment ou un proche perd la sienne... Il n'arrivait pas à trouver ça juste.

De ce fait l'Inspecteur bossait comme mille. Il s'acharnait à enchaîner les dossiers, les bouclant les uns après les autres. Les Hunter s'occupaient des Devils et parfois des Hebi, mais il ne fallait pas oublier les criminels, les meurtriers, les violeurs, tout ces personnes loin du conflit des factions mais qui chaque jour agissait dans l'ombre des Devils, sur qui tout le monde avaient les yeux rivés.


" Et voila Inspecteur !!! Le coupable à avoué son crime ! Il a gagné un séjour en cellule ! C'est incroyable, ça faisait des mois qu'on tentait de le coincer en vain... Vous êtes super !!... Mais... Vous êtes sur que ça va Inspecteur... Ne devriez vous pas rentrer chez vous prendre un peu de repos ?.. On a déjà bien avancé vous savez ! "

L'agent Cole, un jeune arrivant brillant qui commençait sa carrière tout récemment, mais qui était promit à un grand avenir.
Pour son arrivée il fut affecté au service de Kai, il était en quelques sortes son apprenti, il était d'ailleurs le seul à se soucier de l'Être Céleste.
Cependant Kai, fit mine de rien et enchaîna en reprenant.


" Bien Cole ! Une bonne chose de réglé ! Je vais dans mon bureau afin d'étudier les dossiers restant, si il y a quoi que ce soit, venez me l'apporter ! Oh et préparez ce Dealer, je compte bien le faire craquer dans un petit interrogatoire spécial ! "

Puis a peine eut il finit sa phrase que Kai s'éloigna de son agent se dirigeant alors dans son bureau dans lequel il s'enferma.
Pour Cole son supérieur en faisait trop... Mais bon, il ne pouvait rien y redire... Il descendit alors à l'accueil un café en main... Comment Kai pouvait il tenir un pareil rythme ? Lui était sur les rotules...
L'ambiance ici était un poil plus calme qu'à l'étage, bien que mouvementé tout de même, Cole aurait bien voulut souffler cinq minute, mais il devait préparer l'interrogatoire, relever les dernières plaintes déposé... Puis viendrai l'heure du déjeuner... un nouveau déjeuner qu'il devra partager seul, dans la mesure ou Kai ne prenait pas le temps de se rendre à la cafétéria.


" Le patron en fait trop... Sérieusement il est pas humain, c'est pas possible !... En même temps les gars commence un peu trop à se reposer sur lui, c'est pas bon non plus ça... "

Ronchonna l'apprenti avant de se faire subitement tirer par le bras. L'agent était à présent face à une jeune femme qui lui demanda aussitôt si l'Inspecteur Kai était ici.

" L'inspecteur Kai est actuellement surchargé ! Navré mademoiselle, mais si vous avez un soucis ou une plainte, il va falloir la déposer à un de nos agents à l'accueil !! "

Cole ne savait pas ce que cette personne voulait à Kai, mais il ne pouvait laisser des civils allaient le voir et le surcharger d'encore plus de travail d'avantage !
Mais alors qu'il s'apprêtait à prendre congé de la Contrebandière, une voix survint derrière lui.


" Tu... Tu es bien Nakana c'est ça ? "

Surprit Cole se retourna et vit que c'était Kai.

" Inspecteur ?... Je vous croyais dans votre bureau ! "

" Oui mais j'avais besoin d'un café ! "

" Il fallait demander monsieur !!! "

" Tu bosse avec moi pour m'aider dans mes enquêtes, tu n'es pas mon comis Cole ! Bref, je vais m'occuper de cette jeune femme, je peu te laisser te charger de l’interrogatoire ? Il est temps que tu fasse d'avantage tes preuves ! "

Ces mots eurent le mérite de mettre des étoiles dans les yeux de Cole, qui venait de se mettre au garde à vous.

" Avec plaisir Inspecteur ! C'est un grand honneur !! "

Aussitôt, le jeune officier ne perdit pas de temps et se remit au travail quittant alors le Hunter et la Contrebandière.
Kai qui venait de prendre son café se tourna alors vers Nakana.


" Tu sembles vouloir me parler de quelque chose d'important... Je t'en prie, allons dans mon bureau, ça sera plus calme ! "

L'invitant à la suivre, Kai se rendit alors à l'étage, et une fois tout deux rentré dans la pièce il prit soin de fermer la porte, les stores étant déjà fermé, il invita la jeune femme à s’asseoir et se dirigea alors dans son fauteuil ou il s'y laissa tomber.

" Pardonne moi c'est un peu la galère ces temps ci... On ne s'était pas revu depuis le temple... Qu'est ce qui t'amène ? "

Dans le fond Kai et Nakana ne se connaissait pas, comme il venait de le dire, ils s'étaient juste rencontré dans le monde Céleste ou Kai avait constitué l'ultime épreuve...
Cependant le Hunter savait qu'elle et Yosama étaient amis, et pour cela, il n'hésiterait pas à mettre son boulot en pause afin de l'écouter, voir même de l'aider si elle avait un quelconque soucis.





Pendant ce temps là, au manoir Omura. La demeure semblait vide... Seule Iris s'y trouvait. Lysis était sans doute en classe. Elle semblait y avoir retrouvée de la motivation à s'y rendre. Namashi n'était d'ailleurs pas là non plus.
De ce fait l'Être céleste était la seule présente dans l'immense demeure à cette heure ci.
C'était souvent ainsi, elle en avait prit l'habitude, mais elle savait qu'au soir, ils rentreraient, avec un peu de chance ils seraient tous ensemble pour l'heure du repas, au pire des cas, chacun mangeraient à des heures différentes, mais ce n'était pas un soucis pour la jeune femme. Tout ce qui comptait pour elle était que ses amis ne manquent de rien à leur retour !
Elle avait déjà fait les courses au marché de Tomodachi au petit matin ! Elle avait tout ce qui lui fallait pour préparer un chouette repas pour ce soir !!

En rentrant, Iris avait prit soin d'en finir avec le ménage. Il n'y avait sous ce toit pas la moindre trace de poussière ! Là dessus elle serait tranquille pour quelques jours!
Les autres résident avaient beau lui répéter à longueur de journées de ne pas trop en faire et de profiter d'avantage de la vie, la jeune femme ne pouvait s'y résoudre! Elle se sentait redevable, pour l’hébergement, mais aussi pour la malédiction qu'ils avaient combattu... Et au fond elle, elle avait toujours ce sentiment de culpabilité vis à vis de Yosama...
Pourtant ils étaient tous gentils avec elle, excepté Lysis, Iris sentait bien que la jeune femme lui en voulait concernant la perte de son ami, et Iris ne pouvait pas lui en vouloir, loin de là !

Pourtant malgré tout l'Être Céleste tenta de rester positive ! Elle voulait aider les autres, les soutenir à sa façon ! Et surtout, elle voulait trouver un moyen de résoudre l'erreur qu'elle avait commise... C'est elle qui portait la malédiction qui avait condamné Yosama... Même après l'échec d'Haruki, Iris restait persuadée qu'il restait un moyen, cette pensait la motivait chaque jour à aller de l'avant.
Mais il n'y avait pas que ça. Si elle avait refusée de quitter Tomodachi pour retourner dans le monde Céleste, c'était également parce qu'elle voulait revoir Luka. Cette envie, elle l'avait chaque jour, et pourtant ce n'était pas si évident, elle sentait bien que Nakana ne pouvait l'encadrer...

Malgré tout, Iris ne voulait baisser les bras. Elle ne voulait pas abandonner. Elle voulait être forte !
Après avoir finir sa lessive, l'Être Céleste se rendit alors dans le jardin afin d'y étendre son linge. Après ça elle aurait tout l'après midi devant elle... Qu'allait elle bien pouvoir faire ?
Difficile à savoir, elle n'avait toujours pas la moindre piste concernant son envie de faire revenir Yosama... Elle avait songé au fait qu'étant un Être Céleste, Haruki n'avait pas pu le ressusciter si facilement, mais cet hypothèse fut vite balayer avec le cas de Kai... Pourquoi avait elle réussit à ressusciter Kai et pas Yosama ?... Quel était le soucis ? Elle avait beau y réfléchir, rien ne lui vint à l'esprit...

Une fois avoir finit d'étendre son linge, Iris voulut alors rebrousser chemin afin de retourner à l'intérieur du manoir. Mais alors qu'elle arrivait au niveau de l'entrée, qu'elle aperçut deux silhouette arriver par le petit chemin de terre. Le seul chemin qui relié la ville au manoir qui était perdu au beau milieu des bois.
Aussitôt son regard s'attarda sur une des deux silhouettes qu'elle reconnut alors aussitôt.
Evidemment c'est la présence de Luka qui l'interpella. Aussitôt elle lâcha sa bassine, et sans trop réfléchir elle avait courue pour se jeter au cou du Contrebandier qu'elle serra alors, comme si elle ne l'avait pas revue depuis plusieurs années.


" Luka !!! Je suis si contente de te revoir !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 4 Oct - 19:24

La réponse de l’agent allait donner à Nakana une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne : elle savait désormais que l’inspecteur avait bien réintégré son poste au commissariat ! Et quant à la mauvaise… Forcément, elle ne pouvait pas le voir. C’était pas drôle sinon. Elle ne comptait pas lâcher l’agent et s’apprêtait à insister, quitte à finir par aller trouver Kai sans permission, mais elle n’allait pas en avoir besoin : ce fut Kai lui-même qui vint à elle. Son regard s’arrêta sur lui, sans plus le quitter de toute la conversation qu’il eut avec son collègue. Alors comme ça, il était bel et bien vivant… La pirate avait enfin libéré le bras du policier et attendait en silence que celui-ci prenne congé.

Quand il s’éloigna, chargé d’un interrogatoire, Kai invita la contrebandière à le suivre dans son bureau. Juste avant de monter les escaliers, elle s’arrêta un instant devant le panneau d’affichage qui avait interpellé son attention : avis de recherche. Après l’avoir repéré derrière les affaires plus récentes qui l’avaient recouvert, elle décrocha discrètement celui de son ami. Elle allait en dire deux mots à Kai…
Une fois la feuille pliée dans sa poche, elle se hâta de rejoindre l’inspecteur. En traversant le couloir qui menait à son bureau, ses yeux croisèrent ceux du suspect qu’on emmenait se taper l’interrogatoire que le dénommé Cole était censé mener. Luka et elle avaient fait affaire avec lui quelques jours auparavant. Et puis, ils avaient discuté… C’était pas un mauvais bougre. Seulement, comme beaucoup d’habitants des bas-quartiers, un pauvre gars qui tentait par tous les moyens de vivre au niveau que son époque et sa société exigeaient de lui pour le reconnaître. Pourquoi était-ce si dur à comprendre pour des types en costumes impeccables qui n’avaient qu’à descendre un étage pour trouver de quoi étancher leur faim ?

Ils étaient entrés dans le bureau de l’inspecteur. La jeune femme s’assit devant la table de travail qui croulait sous les dossiers à traiter. Elle ne saurait dire pourquoi, mais l’atmosphère d’un commissariat était relativement anxiogène… Seule une sorcière mêlée à une foule de fidèles pendant une messe dans une église au beau milieu du Moyen Âge l’aurait comprise. Elle ne pouvait s’arracher à sa méfiance, et pourtant Kai, qu’elle ne connaissait qu’au travers de leur combat à mort, ne savait pas qui elle et Luka étaient, à moins que ce dernier ne lui en ait déjà parlé. De toute façon, si ce n’était pas le cas, il allait très vite l’apprendre, et elle ne comptait pas se laisser intimider par la position dans laquelle elle se trouvait.


« Avant tout, tu vas alléger ton boulot en me faisant le plaisir de classer cette affaire », demanda-t-elle en laissant tomber l’avis de recherche de Luka sous les yeux de Kai.



Le principal intéressé ainsi qu’Ambre étaient presque arrivés au manoir. L’appréhension du contrebandier grandissait au fur et à mesure qu’ils s’en rapprochaient. La suite des événements dépendait des habitants qui y seraient présents, et pour le coup, elle était complètement imprévisible. Luka faisait de son mieux pour ne pas laisser transparaître ses inquiétudes à l’assassine, mais son silence devait un peu le trahir.
Dès qu’ils s’engagèrent sur le petit chemin menant à la majestueuse demeure, le jeune homme aperçut au loin une personne qui venait vers eux. Le temps qu’il réalise, un sourire immense s’était dessiné sur son visage, et il s’était à son tour mis à courir au-devant d’elle. Elle était là !
Quand l’être céleste fut dans ses bras, il ne la lâcha plus pendant un certain temps. S’il ne se souciait pas de paraître un tant soit peu maître de ses émotions, il aurait presque pleuré de bonheur.


« Moi aussi, si tu savais… »

Quand ils s’éloignèrent enfin l’un de l’autre, Luka retint encore un moment le regard de son amie. Il aurait donné tout ce qu’il avait pour ne plus jamais voir de larmes couler de ces yeux qu’il aimait tant.... Et puis, le bruit de pas qui se rapprochaient lui rappela soudainement qu’ils n’étaient pas seuls.

« Euh, Ambre ! Voilà, c’est Iris, expliqua-t-il, légèrement gêné par rapport à ce qu’il avait raconté à l’assassine plus tôt dans l’après-midi, avant de se retourner vers l’être céleste. Iris, Ambre… Bref, on a compris haha. »

Fallait le dire, il était un peu mal à l’aise… Il ne devait pas, pourtant. Il faisait confiance à Ambre. Elle saurait garder pour elle ce que Luka lui avait montré, le fait qu’il était loin de se remettre de ce qu’il s’était passé, tout ça. Pour l'heure, ils avaient d'autres chats à fouetter.

« Tu es toute seule, Iris ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 6 Oct - 0:51

Lorsque Nakana prit la parole, Kai l'écouta bien attentivement tout en buvant une gorgée de son café ! Mais ça allait être court. Pour faire simple, Nakana lâcha sur le bureau un avis de recherche concernant Luka.
L'inspecteur prit alors l'avis et l'observa avec un large sourire... Il n'avait vu que Luka au temple et contre la malédiction d'Iris... Ces deux rencontres lui avait largement permit de constater que le Contrebandier était quelqu'un d'adorable... Difficile de l'imaginer recherché par les autorités...
L'inspecteur posa alors l'avis et se tourna en silence vers son ordinateur portable, son café toujours en main...


" Hélas, je crains ne pas pouvoir faire grand chose ! "

Se contenta de dire l'Être Céleste à la jeune femme dans un large sourire.
Avant que celle ci ne monte à l'assaut, Kai reprit alors après avoir consulté le dossier de Luka dans ses archives.


" Son dossier est déjà classé... depuis quelques temps... D'après ce que j'ai sous les yeux... J'étais mort à l'époque. Non celui qui a bouclé le dossier de Luka à usé de sa notoriété d'Hunter pour convaincre les autorités d'annuler toutes charges envers ton ami.
A en voir la date c'était peu de temps avant sa mort... Bref, Yosama s'en est déjà chargé...
"

Kai marqua alors un léger temps d'arrêt, durant lequel il en profita pour porter à nouveau son café à ses lèvres.
Avec tous ces dossiers et toutes cette paperasse Kai ne savait pas que Luka était recherché, sinon il aurait déjà agit pour empêcher ça, mais apparemment son faux frère l'avait déjà devancé !!!
Toutefois le fait que Nakana lui demande maintenant alors que Yosama était intervenu avant sa mort semblait étrange aux yeux de l'inspecteur... Le message n'était peut être pas passé pour tous les policiers...


" Après il se peut que certains agents n'aient pas consulté le dossier et se contente d'agir en fonction des avis de recherche placardé dans la ville... Je peu à la limite lancer un rappel si tu le désire ! Mais même si il se fait emmener au poste, lorsque l'officier consultera son dossier il remarquera que les charges envers ton amis sont enlevés, et il ne pourra rien faire d'autre que de relâcher Luka ! La dessus tu n'as plus rien à craindre! "

L'inspecteur espérait avoir renseigné au mieux Nakana concernant ce point. Mais il savait pertinemment que ce n'était pas la seule raison qui avait conduit la Contrebandière ici, surtout qu'elle avait commencé sa phrase par "avant tout...". De ce fait Kai poursuivit alors.

" Bien, si tout est bon de ce côté, peut être seras tu disposée à me dire la deuxième raison de ta venue ? "

Demanda alors le blond dans un large sourire. Il avait bien ressentit que le cadre et l'ambiance des locaux n'étaient pas aux goûts de la Contrebandière. Mais il ne fallait pas qu'elle se méfie de Kai, certes il était Inspecteur, mais il était avant tout Hunter. Et c'était là toute la différence... Il ne se contentait pas de punir les criminelles, il devait également organiser au mieux les autorités pour qu'ils ne se concentrent essentiellement sur des vrai crimes grave. Sans parler des Ripoux qu'ils pouvaient y avoir. Parler à Kai ne revenait pas à parler à un autre inspecteur ou à un policier.




De son côté Iris était heureuse de la visite qui s'offrait à elle.
Luka était là, et rien d'autre ne saurait égayer autant sa journée ! Cependant elle constata rapidement qu'il n'était pas seule. Il était vrai que dans la joie de retrouver le Contrebandier elle n'avait pas prit la peine de se présenter au prés de la blonde.
Ce fut alors Luka qui fit les présentations. Mais elle n'eut qu'un prénom à mettre sur la tête de la nouvelle arrivante qu'Iris n'avait jamais vu... Ça ne lui expliquait pas sa présence.


" Enchantée !... "

Mais avant qu'elle puisse se renseigner sur l'objet de leurs venue et sur qui était Ambre, Luka reprit alors la parole, demandant à l'Être Céleste si celle ci était seule.

" Oui, Namashi et je ne sais pas ou... Il sera là surement au soir ! Lysistrata devrait également revenir plus tard après ses cours! "

Le fait qu'Iris appel Lysistrata et non Lysis, devait surement rappeler au Contrebandier le jour ou l'Illusionniste lui avait interdit de l'appeler Lysis, lorsqu'ils étaient partis en quête de la pierre de Kairo. Iris avait également eut cette réflexion... La petite fille s'était présentée ainsi, et même si Namashi l'appelait autrement, l'être céleste devait s'en tenir au nom que lui avait dit la Hunter.

De son côté, lorsque Ambre entendit que Namashi ne serai pas de retour avant ce soir ,elle fut rassurée. L'Assassine n'était pas vraiment ravie à l'idée de revoir un ancien collègue, même si il fallait se l'avouer, il ferai de toute évidence en excellent allié contre Soruka.

Iris ayant répondu à l'interrogation de Luka prit alors son tour.


" Pardon de demander ça Ambre, mais qu'est ce qui vous amènes au Manoir Omura ? "

Ambre remarquant que la jeune femme s'adressait à elle, hésita un instant... Que devait elle répondre ? Après tout Luka était proche d'elle, autant dire les choses sans mentir.

" Une longue histoire... Pour faire simple j'ai une importante mission qui m'a conduit ici... Et je cherche des alliés. C'est comme ça que je suis tombée sur Luka... Enfin, il vous expliquera tout ça mieux que moi ! Je vous laisse en discuter seul à seule ! Je vais en profiter pour visiter les lieux !! "

Sans même savoir si elle en avait le droit, Ambre prit congé d'Iris et de Luka, le sourire aux lèvres elle s'approcha alors du Manoir. Elle avait bien envie de visiter cette demeure qui lui semblait magnifique. Ils ne devaient pas s'en faire, Ambre ne volerait rien du tout !... Bon il fallait également être honnête, Ambre n'ignorait pas que Yosama vivait ici de son vivant...


Regardant Ambre se diriger vers le Manoir, Iris semblait quelque peu désorientée... Une mission ? Des alliés ?... Il semblerait que Luka soit du coup également mêlé à ça.
Elle se tourna alors vers lui, le regardant avec une certaine inquiétude. Elle saisit alors la main du jeune homme.


" Luka... Qu'est ce que c'est que cette mission ? Rassure moi, tu n'es pas impliqué dans quelques choses de grave ?!!? "

Dans le fond elle savait que cette ville, des missions qui n'étaient pas grave c'était... utopique...

" Tu sais que si il y a quoi que ce soit je t'aiderai Luka !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 6 Oct - 19:45

Maintenant qu’elle avait exposé sa principale requête à l’inspecteur – c’était de loin la plus importante à ses yeux, même si elle n’était pas venue pour cela au départ –, Nakana attendait en silence, mais non sans impatience, la réponse de celui-ci… Alors quand il lui balança le sourire aux lèvres qu’il ne pouvait rien faire, elle crut qu’elle allait lui sauter à la gorge.

« Kai !, s’écria-t-elle en tapant du poing sur le bureau, comme elle s’était levée spontanément. Tu… »

L’être céleste coupa très vite court à ses protestations : les charges qui pesaient contre Luka avaient déjà été abandonnées. La jeune femme écouta attentivement ses explications, et avant même qu’il ne prononce le nom de son frère, en fait, dès qu’il précisa qu’il s’agissait de l’œuvre d’un Hunter, elle sut à qui elle devait la liberté juridique de son ami. Yosama… Ce gars, mais ce gars quoi ! Comment avait-il fait pour lever les accusations de piraterie, de contrebande, de violence et de clandestinité qui accablaient le jeune homme en fuite ? Il avait beau être mort et enterré qu’il ne cessait de la surprendre et de… comment qu’il disait déjà ?... de « ne pas te laisser tomber »…
Calmée, la contrebandière se rassit pendant que Kai lui assurait qu’elle n’avait plus à craindre pour Luka. Elle ne répondit pas, si ce ne fut par un léger sourire que l’inspecteur pouvait s’il le voulait interpréter comme un timide remerciement, même si l'intention n'y était pas vraiment.
A présent, à la demande du blond, il était temps de passer à la raison officielle de sa venue au commissariat.


« Voilà les faits : cet après-midi, Luka et moi on a rencontré une fille… Ambre. Un ancien membre de la guilde des assassins dans laquelle elle faisait équipe avec Yosama, commença la jeune femme. Au fil de la conversation, elle a fini par nous faire suffisamment confiance pour nous parler d’une importante mission qui l’amènerait à Tomodachi. Ce qu’elle nous a raconté est… original. En gros : elle pense que Soruka aurait pour projet d’exploiter la vingt-cinquième heure pour refaire le monde. Ça, elle l’aurait trouvé dans le journal intime de sa sœur Anita, auquel elle aurait eu accès après la mort de celle-ci. C’était apparemment elle que Soruka aimait, et c’était avec elle qu’il voulait réaliser ses ambitions. Selon Ambre, la mort d’Anita n’aurait pas mis un terme à son désir… et c’est là qu’interviendraient ses compagnons de faction : Zen lui servirait de réceptacle à Nyx… Luka en a déduit que Haruki serait son moyen de ramener Anita. »

Consciente qu’elle ne faisait que rapporter une histoire à laquelle elle avait vaguement prêté attention à quelqu’un qui en savait bien plus long qu’elle sur le sujet, elle passait rapidement sur les détails, que Kai connaissait sans doute par cœur.

« Ambre et lui estiment qu’il faudrait avant tout prévenir Zen du danger qu’il est censé encourir. Et profiter du temps que leur offre la disparition de Haruki pour chercher des alliés qui pourront les aider à convaincre ce type… Tu es en tête de liste et c’est la raison de ma présence ici. »

La pirate marqua une pause ici. Kai avait dû percevoir, dans la manière qu’elle eut de lui résumer l’affaire et dans la distance qu'elle prenait par rapport aux deux autres, qu’elle n’était pas encline à croire aveuglément en ce que leur avait raconté Ambre, contrairement à son ami. Cependant, elle, elle avait très peu de cartes en main pour appuyer ses doutes, qui, au fond, n’étaient fondés que sa méfiance naturelle. Et puisqu'elle avait consenti à s'impliquer ne serait-ce qu'un peu avec eux, c'était bien qu'au fond, elle ne rejetait pas l'hypothèse qu'Ambre soit sincère…

« Qu’en penses-tu, Kai ?… »



L’être céleste était donc seule au manoir Omura, jusqu’à ce que Namashi et Lysis – enfin, Lysistrata – rentrent. Ce n’était pas plus mal… Du coup, est-ce que Nakana avait eu la chance de tomber sur l’inspecteur ? Elle n’avait pas donné de nouvelles pour l’instant…
Ce que le contrebandier n’avait pas prévu, c’était qu’Ambre allait décider de le laisser seul avec Iris, et surtout de le laisser lui-même lui décrire l’objet de leur venue.


« Mais… Ambre ! »

L’assassine avait déjà disparu à l’intérieur du manoir… Bon. D’accord. Calme-toi, Luka.
Le jeune homme sentit alors la main d’Iris saisir la sienne, comme si elle l’avait entendu… Il écouta ses craintes, et puis quand elle l’assura de son soutien quel que soit le problème et… Il ne put s’empêcher de sourire, presque de rire, alors que la situation ne s’y prêtait pas tant…


« Ne t’inquiète pas, Iris, répondit-il en serrant à son tour la main de son amie. Je vais tout t’expliquer, je… Attends, on va se poser à l’intérieur ? »

Lui lâchant la main, il la suivit au cœur du manoir. C’était la première fois qu’il y entrait, et il ne chercha pas à dissimuler l’impression que lui fit la somptuosité d’une telle demeure. Il ne savait plus où donner de la tête entre tout ce qu’il y avait de nouveau à voir pour lui. Les objets originaux, les tissus élégants qui attiraient son attention l’appelaient tous à venir palper leur matière ; seul son sens de la tenue le retenait. Et cette immense bibliothèque !... Ouais, c’était autre chose qu’une cabine de navire sans ouverture, qu’une cellule de prison miteuse ou qu’une chambre de bonne humide et sombre comme un terrier, et à midi en plein été.
Une fois qu’ils s’étaient installés, Luka se demanda par quel bout commencer. Disons, le plus important à ses yeux. Son récit à tous les coups maladroit des événements de l’après-midi pouvait bien attendre un peu.


« Dis-moi, ça va bien… ça va mieux depuis la dernière fois ? Je pensais pas te trouver ici en pleine journée… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 27
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 8 Oct - 0:55

Le moment était venu, Nakana dévoila à Kai l'objet de sa visite. Au fur et a mesure ou la Contrebandière avança dans son histoire, l'Inspecteur quand à lui, était perplexe. Tout d'abord cette Ambre... Il avait entendu parler d'elle... Avant sa résurrection, Ambre avait rencontrée Yosama, et elle aurait pu le tuer si Lysis n'avait pas été là... Était elle digne de confiance ?

Maintenant concernant l'histoire... C'est vrai que tout tenait la route... Mais... Tout cela manquait de preuve concrète !...
Toutefois elle aurait demandée de l'aide à Nakana et Luka, et maintenant elle chercherai de nouveau allié, et Kai en ferai parti ?
La Contrebandière demanda alors à l'Inspecteur son avis sur la question. Il devait juger la situation... Le fait que Soruka prépare un sale coup, ce n'était pas impossible, mais rien n'approuvait également les dire de l'Assassine.


" Je vois... Donc si j'ai bien compris Soruka menacerai la terre entière, le tout à l'aide de cette mystérieuse vingt cinquième heure ?... Tout ce que tu m'as rapporté semble cohérent, mais... Ce n'est également que spéculation !! Il n'y a aucune preuve concrète là dedans ! Si le journal date d'avant la mort de cette Anita, alors rien ne nous prouve que Soruka à toujours ces projets en tête !
Concernant son intérêt vis a vis de ce Zen et pour Haruki, il peut très bien se justifier par d'autre raison... Avant ce type était une ordure, mais depuis qu'il est Hebi... Il veux peut être préserver la Nécromancie pour être sur que personne ne ressuscite sa bien aimé justement... Et rien ne nous dis qu'il n'a pas prit Zen chez les Hebi pour que les Devil ne tente rien vis a vis de Nyx !!... Maintenant...
"

Kai avait vu les mauvais côtés de l'histoire d'Ambre, mais il fallait aussi se pencher sur les bons.

" Rien ne viens également contredire le récit de cette Ambre... Si on manque de preuve pour confirmer ses doutes, on manque également de preuves pour réfuter sa théorie... Du coup, la situation actuelle ne laisse dans le flou total... Je sais que si Luka s'est mit en tête d'aider Ambre, alors il ne changera pas d'avis... Or rien ne nous prouve qu'elle est digne de confiance ! Et du coup je me doute également que si Luka est embarqué là dedans, tu ne le laissera pas tomber. Du coup... Je me vois mal vous planter dans cette affaire et vous laisser courir un grand risque seul. Il est évident que je serai avec vous !"

L'inspecteur consulta alors son ordi... Effectivement le dossier de Soruka était clean depuis un moment... Celui d'Haruki et Zen aussi d'ailleurs. Difficile de savoir ce qu'avaient les Hebi derrière la tête.
Concernant Ambre... la police n'avait rien sur elle... mais Kai le savait de Lysis, sa rencontre avec Yosama...


" Nakana... Que pense tu d'Ambre ?... Cette femme... Je ne sais pas si elle t'en a parlée, mais elle a vu Yosama avant sa mort... Elle a même abusé de lui... Je n'étais pas présent mais Lysis m'a raconté les faits... Yo ne se souvenait pas d'elle, jusqu'à sa tentative de suicide. A ce moment il eut ce flashback et le nom d'Ambre lui était revenue à l'esprit. Mais il n'en savait pas plus, alors il a essayé d'enquêter sur elle, mais sans succès... Jusqu'au jour ou une mystérieuse personne prit incognito contact avec lui, lui promettant de lui dire ou était Ambre à condition qu'il redevienne un assassin. Yosama a accepté... Et au faite c'est Ambre elle même qui l'avait manipulé, faisant tuer à Yo tous les employeurs de la guilde des assassins. Une fois ces sales boulots terminé, ils se sont revu... Si Lysis n'avait pas été là, Yosama aurait surement été mort plus tôt que prévu... D'après Lysis toujours, il était incapable de riposter aux attaques de son anciennes collègues... "

L'Inspecteur se leva alors, il prit son trois quart beige sous le bras, ainsi que son insigne d'inspecteur qu'il mit aussitôt dans la poche de sa manteau. Il avait déjà son pistolet sous sa veste de costume.
Si ils devaient déjà enquêter sur Soruka, alors il fallait espérer que l'Assassine soit clean, et qu'elle ne les mènent pas en bateau comme elle l'avait fait pour Yosama...


" ...Tu comprends qu'en sachant cela, j'ai quelques peu de mal à lui accorder ma confiance... C'est pour ça que j'aimerai ton avis Nakana... "




Iris et Luka s'était alors installés dans le manoir, afin de parler plus calmement de ce qui l'amenait, lui ainsi que l'Assassine au Manoir.
Cette dernière était d'ailleurs partie visiter la demeure. Iris espérait que la blonde ne ferait pas du désordre, elle s'était, après tout, donnée tant de mal en ménage.

Concernant cette sombre histoire, Luka avait certifié à Iris de ne pas s'inquiéter. Ce qui était plus facile à dire qu'à faire, surtout tant qu'elle ne connaîtrait pas l'objet de cette mission.
Une fois installés, l'Être céleste espérait en savoir plus, mais le Contrebandier ne se lança pas dans les explications. Il demanda plutôt à la jeune femme si ça allait comparé à la dernière fois ou ils s'étaient vus.
Iris perdit son regard dans le vague... La question était simple... Mais au vu des circonstances, la réponse était dure...


" Je ne sais pas... C'est compliqué Luka... Je me sens toujours responsables pour Yosama... J'essaie pourtant de faire de mon mieux pour les personnes qui vivent au Manoir et qui m'héberge, je tente de ne pas me lamenter, mais parfois c'est dur... D'un autre côté il est évident que ça va toujours mieux que ce jour là... "

Iris fut alors quelque peu nerveuse. A vrai dire il y avait autre chose qui la tracassait... Devait elle le dire ? Elle n'avait cependant pas envie d'importunée Luka...
Toutefois elle détourna alors le regard du Contrebandier et dit alors d'une voix timide.


" Tu sais... C'est aussi difficile de te voir si peu... J'aimerai partager plus de moments avec toi. "

A la fin de sa phrase, Iris replongea alors son regard dans celui du Pirate. Elle espérait qu'il comprenne que ce n'était pas un reproche. Elle même n'avait pas fait les démarches pour le trouver. Mais maintenant qu'ils étaient tous les deux réunis, elle souhaitait profiter de l'instant pour faire part au Contrebandier de ses inquiétudes



Après avoir laissé Luka et Iris seul, Ambre fut la première à pénétrer à l'intérieur du Manoir. Elle fut ébahit par la beauté des lieux... Mais elle ne devait pas s'attarder sur les premières pièces... D'autant qu'elle se doutait qu'Iris et Luka viendraient discuter à l'intérieur.
Aussitôt elle monta alors au dernier étage... Elle savait que c'était là haut... Trois chambre... La numéro huit, la numéro neuf et la dix... Si elle connaissait bien son ancien partenaire, en toute logique, il aurait prit son numéro fétiche.
L'Assassine s'approcha alors de la porte qui portait le chiffre neuf et ouvrit alors la porte, entrant dans la chambre.
Avait elle vu juste ? Elle balaya la pièce du regard et vit alors une petite table au milieu de la pièce ou était placé dessus des encens, des bougies ainsi que des fleurs... A son centre, une photo du Hunter... Pas de doute, elle ne s'était pas trompée, c'était bien la chambre de Yosama...

Maintenant qu'elle était là, que devait elle faire ? A vrai dire elle ne savait même pas dans quel but elle s'était rendu dans la chambre de son ancien partenaire... Devait elle fouiller son bureau ? Ses placards ? Dans le but de trouver quelques choses... Mais quoi ? Ce n'est pas comme ça qu'elle trouverait la preuve du fait qu'il ait oublié l'existence de la blonde....
Non elle n'avait rien à faire ici... Et pourtant...
Ambre s'était approchée de la table au centre de la pièce... Son regard n'arrivait pas à se détourner du portrait du Hunter.
Soudainement l'Assassine se mit alors à genoux et dit d'une petite voix.


" Espèce d'imbécile... Si tu savais comme je te déteste !! Je te déteste tellement !!!! C'est moi qui aurai du te tuer et tu le sais... Tu as encore trouver le moyen de fuir et de me laisser là... Comme une conne!!... Idiot... "

Au fur et a mesure qu'elle jurait contre son ancien ami, Ambre sentit les larmes couler de ses yeux. Elle n'arrivait pas à comprendre pourquoi ces larmes coulaient... Elle ne lui avait jamais pardonnée... Mais il était également le seul ami qu'elle n'avait jamais eut.
Cette table faite pour honorer sa mémoire lui fit réaliser qu'il était réellement mort... Dans la joie ou la haine, il était une des seules choses qui la faisait aller de l'avant. A présent il n'était plus là... Tout ce qui lui restait c'était cette foutue mission concernant Soruka... Mais pour le moment, et pour la toute première fois de sa vie, Ambre ne pouvait contenir ses larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Bas Quartiers-
Sauter vers: