Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles. [Pv Haruki]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Jeu 14 Aoû - 21:58

En voyant Zen rire aux éclats, Haruki ne sut pas vraiment comment réagir si ce n'était que ciller plusieurs fois, surtout qu'elle n'en comprit pas la raison... Dans son village, cette expression n'était connue que de quelques personnes, après, est-ce qu'un village perdu au milieu des montagnes qui commence à peine à accepter la télévision était un bon point de repère ? Difficile à dire... Dans tous les cas, entendre son bien aimé la remercier fit naître un petit sourire sur ses lèvres, néanmoins, elle préféra rester silencieuse, après tout, ils étaient dans la cale d'un bateau et de façon clandestine, ce n'était donc pas le genre d'endroit où on pouvait faire du bruit sans problème...

Pendant de très longues minutes, la nécromancienne ferma les yeux, se concentrant sur le moindre bruit aux alentours. Évidemment, cela devait paraître long aux yeux du Hebi, mais elle en fit abstraction, sachant très bien que le moindre bruit pouvait alerter la sécurité du bateau. De temps en temps, elle ouvrait les yeux pour demander, toujours silencieusement, à Zen s'il n'y avait aucun souci, la plupart du temps, elle lui faisait également signe de rester silencieux, non pas qu'il faisait du bruit, mais par pure précaution.

Ainsi, les heures commencèrent à passer pas à pas, jusqu'à ce qu'un bruit semble trop proche au goût de la jeune femme... Des pas. Ils approchaient. Deux solutions possibles : soit ils étaient arrivés, soit quelqu'un avait besoin de quelque chose. Touchant la coque du bateau, la nécromancienne retira immédiatement le première hypothèse. Ainsi donc, quelqu'un venait dans le but de chercher quelque chose. Sans plus attendre, elle attrapa la main de son bien aimé et lui fit signe de se préparer à trottiner, mais silencieusement et sur un sol fait de planches de bois, autrement dit, pas la chose la plus facile à faire. Observant discrètement l'entrée, elle vit une ombre se diriger vers eux. Il était temps de fuir. Haruki se mit à avancer silencieusement vers la gauche, tirant Zen au passage, tentant de faire le moins de bruit possible.

Arrivant sur la droite, elle resta cachée tout en observant l'ombre. Ce qu'il cherchait était bien là où il regardait, ainsi, vu qu'ils ne s'étaient toujours pas fait repérer, ils avaient peu de chance de l'être. Sans plus attendre, la jeune femme pointa son katana à l'ex-militaire tout en niant de la tête, lui expliquant ainsi silencieusement qu'il ne devait pas l'utiliser à moins de nécessité extrême. Ne pas voir quelqu'un revenir de la cale n'était jamais bon pour des clandestins. Et tuer tous les membres du bateau ne les aiderait certainement pas à traverser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mar 14 Oct - 20:57

Lorsque les deux Hebi sentirent la présence d'une tierce personne dans la cale, ceux ci se firent plus que discret. Était ce à cause du fou rire de Zen ? Il n'en savait rien, mais si tel était le cas, Le Hebi aurait des raisons de s'en vouloir.
Il s'était laissé conduire par la jeune femme, lorsque celle ci avait saisit une opportunité de s'éloigner par la gauche.

Ils n'étaient pas loin de l'individu qui ne les avaient pas repérés... Haruki c'était d'ailleurs tourné vers Zen, désignant son katana, elle lui fit clairement comprendre que son arme devait rester là ou elle était...
Allons c'est pas comme si Zen allait bondir sur le mec et l'embrocher en toute discrétion... Ce n'était pas son genre voyons... Bon ok il y avait peut être un peu penser, mais parce que ça le soûlait d'attendre sans rien pouvoir faire.
La Nécromancienne ne devait s’inquiéter, l'amnésique savait pertinemment que si il abattait ce type, ils seraient dans la mouise. Non, pour le bien du voyage, il allait prendre son mal en patience.

Au final tout c'était terminé pour le mieux, et sans accroc. L'individu avait quitté la cale, et les deux Hebis restèrent dès plus silencieux. Ainsi le Bateau put accoster le port, et Haruki et Zen furent enfin aux Royaume-Unis.
Et plus précisément à Londres comme c'était indiqué sur plusieurs panneaux.
Ils n'avaient plus qu'à trouver le Naga Viper... Bon ce port transportait beaucoup de marchandise, mais c'est pas ici qu'il trouverait un Naga Viper, car même si ils trouvaient des piments, rien ne confirmait l'espèce de ce dernier. Non ils devait se rendre dans une boutique ou on trouverait toute sorte d'épices, ils allaient devoir fouiller la ville en quête d'un piment... Non mais franchement, Zen doutait toujours des dires du soit disant médecin...

Tendant la main vers Haruki, il l'invita alors à prendre la sienne.


" Can we go, My Darling ? "

Si ils allaient faire un peu de tourisme, il ne fallait cependant pas tarder, car derrière ils allaient devoir se rendre en Afrique, au Mexique, au Pays-basque... Quand au dernier, c'était plus simple car il se trouvait à Tomodachi... Enfin plutôt Tomodachi selon le Médecin.

"Londres... C'est pas mal aussi ici, Décidément, avec cette quête on vas en voir du pays !!"

A cette instant, alors qu'ils venaient de quitter le port, pour s'aventurer dans les rues de Londres, ils tombèrent nez à nez avec un mec qui vendait des piments.

" Chili Pepper ! Chili Pepper ! Who want's Chili Pepper ??? If your a men, come and try the Naga Viper !!! "

C'était trop beau... Zen s'avança alors prêt du mec et l'aborda.

" You ! I want a Naga Viper ! "

" Oh oh !! we have a Challenger !!! Oh no, I mean, we have two challenger !! Ok, I give you a Naga Viper, if you eat one... "

Alors que le vendeur était en train de tendre un piment à Zen, le Hebi comprit que pour avoir ce fameux piment, il allait devoir en manger un......... Bordel mais ça n'avait aucun sens, ce type n'était il pas un marchand ???
Bref, sans hésitation le Hebi prit le priment et le mangea...... Et là... Ce fut le drame... A présent c'était feu d'artifice dans la bouche de l'ancien militaire qui sentait la sueur dégouliner de son front. Il avait chaud, très chaud... Ca lui arrachait la bouche, il devait surement être bien rouge à présent.... Bon sang, il avait déjà mangé des piments, mais rien de tel..... Un peu plus et il pourrai surement cracher du feu...


" Ok ok, it's good, but not over... It's your turn now ! "

Dit le vendeur qui tendait à présent un piment à Haruki.

" Cou... Courage mon ange, il... raaa... Il faut que tu y arrive !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Sam 15 Nov - 23:22

Haruki ne comprenait rien, mais alors rien du tout ! Pourquoi diable le monde entier ne pouvait-il pas parler la même langue ? C'était si difficile que ça ? Au moins, Zen semblait parler l'anglais, ce qui faisait déjà un bon point, par contre, il n'avait pas cru utile de lui traduire les paroles qu'il lui avait adressé – bien qu'avec le recul, elle en conclu que c'était une sorte de « on y va ? » - ni même ce qu'il disait au marchand, sans parler de ce que ce dernier lui disait. Et puis, quand le vendeur se tourna vers elle, ce fut la même chose : la jeune femme ne comprit rien.

« Yo ternow ? »

Heureusement pour elle, le gentil commerçant lui tendit le piment, ainsi, elle en conclu qu'il lui disait d'une façon ou d'une autre de le manger. Finalement, elle se rappela d'un des rares mots qu'elle avait déjà entendu d'anglais étant petite, par des « plus grands » à l'école, ainsi, elle lança dans un accent des plus désastreux :

« Dankyuu ? »

Elle prit alors l'épice, jetant un oeil à Zen pour savoir si elle avait bien dit – à voir sa tête, ce n'était visiblement pas le cas – et mit le piment en bouche. A peine ceci fut-il fait que la nécromancienne se demanda si être normale ce n'était pas si mal au final... C'était juste atroce que de manger pareille chose ! Cela vous brûlait de l'intérieur, elle sentit en plus ses yeux la piquer à une telle intensité qu'elle cilla très rapidement, quelques larmes commençaient même à se montrer. Comment diable les autres gens pouvaient-ils manger pareilles choses ? Il lui fallait de l'eau ! Oui, de l'eau ! C'était une bonne idée contre le feu, non ? Elle pointa alors ce qui semblait être un panneau publicitaire avec une bouteille d'eau, tentant de se faire comprendre.

« Oh no, no, no, miss ! Drinking some water is cheating ! You have to stay like this a few time. »

Ce gars ne pouvait-il pas parler la même langue qu'elle ?! Dans tous les cas, le piment fut avalé, et là, la Hebi se mit à tousser d'un coup, sa gorge ne se calmait pas. Ne s'y connaissant pas en piment, elle ne savait évidemment pas que la sensation de piquant restait un bon moment après, voir même s'intensifiait par la suite. Évidemment, cela ne stoppait pas sa toux, au point qu'un passant s'arrêta et s'approcha d'elle, demandant :

« Are you alright, miss ? Have you got some breath's problem ? If you want there's a doctor to the next street ! »

Réussissant à calmer sa toux, bien que sa voix était à présent affaiblie, Haruki demanda à Zen :

« Qu'est-ce qu'il veut ? »

Néanmoins, le gentil passant comprenant que la jeune femme allait mieux, il lui donna une petite tape amicale dans le dos, lançant un

« Take a rest if it happend again, ok ? Be carefull with spice. Good bye miss. »

Une fois parti, la nécromancienne lança à son bien aimé :

« Kenvi gow daa~lin ? »

Dans un petit sourire, tentant à nouveau de parler anglais, en l’occurrence, pour redire le « on y va » de Zen, mais à nouveau, son accent était des plus atroce à écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Dim 10 Mai - 16:39

Bon ils avaient tous les deux réussit à trouver du Naga Viper et à le manger... Mais bon sang il fallait vraiment que Zen donne des cours d'anglais à Haruki à l'avenir !! Enfin de toute manière le séjour à Londres n'allait finalement pas durer bien longtemps, a peine venaient ils d'arriver qu'ils avaient déjà trouvés le Naga Viper... A présent il fallait songer à la destination suivante... Le mexique ? Au Pays basque avec au choix la France ou l'Espagne ? Ou encore l'Afrique ? Dans le fond Zen trouverait ça marrant de garder le piment de Tomodachi pour la fin.

" Bien, ne perdons pas de temps ! De toute manière je te ferai visiter Londres d'avantages lorsque tu aura progresser en Anglais !! "

Assura alors Zen dans un large sourire.
Ok, c'était bien beau tout ça, mais les destination qu'ils devaient rejoindre était bien éloigné à présent... Et le portail qui leur avait permit de quitter Venise était également loin.... Allaient ils devoir reprendre le bateau ?
Refaire un voyage de façon clandestine, voila qui n'enchantait pas Zen...


" Merde, va falloir qu'on trouve un moyen de voyager... Rejoindre le Mexique ou se rendre en Afrique ça va pas être de la tarte... Le plus simple serai de reprendre ce portail, mais ça signifie refaire un voyage clandestin... "

Mais alors qu'il était en pleine réflexion, ayant du mal à s'exprimer toujours a cause du Naga Viper, Zen allait être coupé par un événement peu banal.
Une cabine téléphonique venait de tomber juste en face d'eux.
C'était la belle cabine téléphonique rouge typique d’Angleterre. Le téléphone qui était à l'intérieur semblait briller.


" Qu'est ce que... "

Mais alors qu'il était bouche bée, une Femme qui était derrière la cabine fit alors irruption, s'exclamant les bras en l'air

" FELICITATIONS !!!!!!!!! "

La femme enjouée qui leurs faisaient face, avait de long cheveux rouge et des yeux brun, mais là ou c'était le plus troublant fut dans la tenue de la jeune femme qui portait une robe entièrement faite de piment... Qu'est ce que c'était encore que ce bordel se dit alors Shinji.....

" Vous êtes les millièmes personnes à manger du Piment aujourd'hui !!! Je me présente je suis Pimenta ! La reine du Piment, et aujourd'hui, on fait gagner un super lot à la millième personne qui mange du Naga viper à Londres, et il se trouve que c'est vous !!!! Enfin vous monsieur vous êtes le 999ième, c'est mademoiselle qui remporte le prix !! Ahaha c'est fabuleux !! Laisser moi vous présenter votre prix, cette magnifique cabine téléphonique qui vous téléportera là ou vous le désirez selon vos envie !!! N'est ce pas génial ??? Ahahahahah je suis si contente !!! Félicitation encore !!! "

A ces mots elle venait d'enlacer Haruki, tout en l'embrassant sur la joue. Puis lorsqu'elle relâcha son étreinte, elle fit alors face à Zen et en fit autant.

" A présent le monde vous appartient !!! "

Puis elle parti alors aussitôt, sans ajouter quoi que ce soit d'autre... Laissant les deux Hebis complètement désorienté avec leurs cabines....
Tournant la tête vers Haruki, Zen ajouta...


" Elle... Elle portait une robe en piment ????... "

Bref, il fallait oublier cette épisode étrange et se concentrer sur leurs quêtes. Le couple s'approcha alors de la cabine pour l'examiner de plus prêt. L'ancien Militaire entra alors avec méfiance, une fois dedans rien ne sembla se produire, il invita alors Haruki à le rejoindre...
Il pouvait voir alors le combiné... Il n'y avait aucun numéro, par contre il y avait tous les pays du monde, et.... et putin de bordel de merde il y avait deux fois Tomodachi.... A la vue de ce détail, un flashback revint aussitôt en tête de Shinji, celle de ce foutue médecin.


*" Non non, moi je vous parle de Tomodachi, T-o-m-o-d-a-c-h-i !!! Rien à voir avec... Comment vous dites... Tomodachi ? "*

Voila la phrase qui venait de revenir dans l'esprit de Zen qui avait à présent le poing serré avec l'envie de retrouver ce type et de lui défoncer la tronche juste pour se soulager. Non mais sérieusement, même l'orthographe était la même !!!! Comment ça pouvait être deux choses différentes ????

Plus sérieusement il leva la tête vers sa bien aimée et ajouta.

" Bon.... Fuck la logique... Après tout on est bien arrivé à Venise à partir d'un portail dans un hotel... Donc peut être que cette cabine marche réellement après tout... Du coup, choisi !! Que préfére tu ? Découvrir l'Afrique ? Le Mexique ? Le pays basque que tu peu trouver soit en France ou alors en Espagne... Ou alors... Aller.... a.... Tomodachi............. "

Il décrocha alors le téléphone et le tandis à Haruki.

" Tiens. Après je suppose que tu as juste à appuyer sur le bouton de notre destination !! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mer 13 Mai - 0:16

« L'Afrique… C'est… Ce pays où il y a des… lions ? »

Cette question semblait vraiment ridicule, néanmoins, Haruki avait presque l'air effrayée en disant le dernier mot de sa phrase. Elle ignorait au fond si Zen savait pourquoi, elle avait beau avoir parlé de nombreuses fois à son bien-aimé de sa famille et de son village, elle ne parlait qu'assez rarement de ce qu'il s'était passé entre ses six et ses quinze ans. C'était neuf années à propos desquelles elle voulait garder le silence la plupart du temps.

Sans plus attendre, la Hebi cliqua sur le bouton représentant le continent africain lançant d'un air faussement joyeux :

« Autant en finir rapidement, non ? »

La cabine fit alors un son des plus étrange, qui, au fond, rappelait légèrement un aspirateur… Enfin, avec beaucoup d'imagination ! Une fois arrivés à destination, la porte s'ouvrit sur la brousse
[hmhm…] avec ses animaux. Timidement, la jeune femme sortit et se mit à observer les alentours.

« Hm… J'aime pas beaucoup cet endroit je crois... »

Un rugissement de lion atteignit alors ses oreille, ce qui eu le mérite de lui faire écarquiller les yeux.


« D'accord. Vivement qu'on trouve ce piment ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Ven 15 Mai - 13:26

Suite à la question d'Haruki, Zen répondit alors.

" Oui des lions et pleins d'autre, la savane Africaine est riche en animaux, herbivore, carnivore, y a de tout, va falloir que nous soyons sur nos gardes, surtout sans nos pouvoirs. "

La question de sa bien aimée semblait étrange. Et d'ailleurs, elle semblait avoir quelques craintes à l'idée de se rendre en Afrique. Zen trouvait ça étrange... Qu'est ce que pouvait bien redouter la Nécromancienne pour appréhender à ce point leur périple en Afrique ?
Bref, la jeune femme avait choisi, et malgré tout elle appuya sur le bouton qui allait les conduire sur le continent Africain.
Alors cette cabine fonctionnait réellement ? Dès lors qu'Haruki pressa le bouton, un vortex sembla aspirer la cabine, et en un fraction de seconde, ils venaient de réapparaître dans un autre endroit, bien différent de la grande ville de Londres.

En un coup d’œil, Zen reconnut aussitôt la Flore qui l'entourait. Pas de toute, ils étaient bien quelques part en Afrique.
Haruki admit alors ne pas apprécier cet endroit... Mais alors que Zen voulut lui en demander la raison, un Lion l'y en empêcha.
Suite à ce rugissement, la jeune Hebi semblait définitivement mal à l'aise. L'ancien Militaire réagit alors
.

" Haruki, pourquoi crains tu cette endroit ? Tu y es déjà venue ? A moins que ce soit vis a vis des lions ? Explique moi ! "

Mais avant de la laisser répondre, il s'approcha d'elle et la prit dans ses bras.

" Tu sais que je suis là, tu n'as donc rien à craindre ! "

Si ils voulaient mener à bien leur mission, il fallait déjà rassurer la jeune femme. Zen ne voulait pas avancer si il ne sentait pas sa petite amie rassurée.

Mais alors que le Hebi tentait d'apaiser la jeune femme, un Éléphant arriva face à eux, et dit alors.

" Dites, vous comptez rester planter là longtemps ?.... Et j'espère que vous comptez bouger votre merdier là !... Ce truc rouge tout pourri derrière vous, vous allez le virer n'est ce pas ? "

Un éléphant qui parle... Rien que ça.... Voila qui laissa Zen sans voix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Dim 15 Avr - 5:21

" J'ai envoyé les corps de mes parents ici après leur... Résurrection ratée... "

Haruki avait répondu en entre-ouvrant à peine les lèvres, prononçant la phrase rapidement, comme pour en être débarrassée aussi vite que possible... Zen avait-il entendu sa réponse ? Elle l'ignorait complètement... Et n'avait pas le courage de la répété, évidemment. Son cœur se serra à l'idée de frôler cette terre qu'elle avait toujours redouté... Foutu destin ! Perdue dans ses pensées, elle entendit une voix, mais quand elle se tourna vers cette dernière, elle ne vit qu'un éléphant.

" C'est... L'éléphant qui... "

" Oh non ! En plus on a des humains contre la liberté d'expression pour les animaux ! Mais dans quel monde vivons-nous ?! Raison de plus pour que vous dégagiez avec votre truc-là ! "

" On veut du pili-pili ! "

" J'ai l'air d'être un marchand de piment, moi ?! "

Le pachyderme leva les yeux au ciel, tout en tournant vivement la tête de gauche à droite (se frappant au passage avec sa trompe).

" Je touche pas à ces trucs-là moi ! C'est du domaine de Rafiki, ça ! "

" Rafiki ? C'est un éléphant ? "

" Mais ne soyez pas stupide ! Rafiki c'est le Mandrill qui vit près du rocher là-bas ! "

Tout en parlant, il avait pointé de sa trompe un énorme rocher visible à l'horizon.

" Par contre, faites gaffe : Simba risque de vous intersecter pour vous chanter que 'c'est lui Simba, c'est lui le roi'... Enfin vous savez, les rois de nos jours... "

Sans plus tarder, la nécromancienne serra la main du brun avant de se diriger vers le rocher cité. Plus vite ils y seraient et plus vite ils auraient leur piment pour quitter l'Afrique, n'est-ce pas ? Elle n'aimait vraiment pas ce "pays" - elle ignorait bien évidement qu'il s'agissait d'un continent, alala, l'importance de l'éducation des fois... - et était bien motivée à le quitter aussi vite que possible. Et même en mettant de côté le fait que ses parents y avaient été envoyés par ses propres soin pour qu'elle ne puisse plus les revoir, elle voulait récupérer ses pouvoirs et, du coup, devait manger tous ces piments !

Bon, par contre, le chemin jusqu'à l'horizon était loin d'être court, peut-être Haruki aurait-elle dû penser à prendre la cabine téléphonique ? Quoique que seuls les pays étaient indiqués sur les boutons, du coup, il aurait probablement été impossible pour le couple de se téléporter jusque là... Perdue dans sa réflexion, la jeune fille manqua de se faire renverser par une jeep passant juste devant eux qui s'arrêta vivement. A bord, un homme et une femme, probablement un couple, néanmoins, la jeune fille ne put en dégager ses yeux.


" Maman... Papa... "

Dans quel monde étaient-ils donc tomber pour que ses parents soient vivant et en pleine possession de leurs moyen, surtout que la femme se précipita immédiatement hors du véhicule pour prendre sa fille dans ses bras, signe qu'elle la reconnaissait.

[Bon, si tu repasses, désolée que ce post soit pas terrible-terrible, j'ai un peu perdu la main mais j'avais tellement envie de réécrire avec Haruki TOT]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Jeu 19 Avr - 19:50

Zen avait vaguement cru comprendre ce qu'avait dit Haruki à propos de ses parents, mais il n'était pas sur de lui...
Il aurait bien voulu lui faire répéter, mais c'était sans compter sur l'intervention de cette énorme animal...

Les choses devaient elles continuer d'étonner Zen ?
Après tout ce que lui et Haruki venaient de vivre, cet éléphant défendant le droit à l'expression des animaux devait il réellement surprendre l'ancien militaire ??
Le fait qu'il leur conseilla d'aller voir Rafiki à l'horizon, afin d'obtenir leur précieux piment... et ce Simba, il sort d'ou celui la aussi ??
Dans tous les cas, ce rocher ou était perché ce primate était leur seul piste, autant ne pas perdre de temps et s'y rendre!  Dans la mesure ou ce lieux ne semblait guère plaire à Haruki, plus vite parti, mieux ça sera !

Alors qu'ils se mirent en route, Zen voulut faire répéter Haruki sur la raison pour laquelle elle n'aimait pas ces terres, cependant... Une nouvelle irruption vient couper net les débats !
Décidément, les choses allèrent très vite ici, et ils n'avaient pas le temps de comprendre ce qu'il venait de ce passer, qu'un nouvel événement surgissait alors aussitôt.
Mais qu'un couple en Jeep s'arrête devant eux, c'était une chose, qui pourrai être positive dans la mesure ou ils auraient pu les amener au rocher... Non ce qui allait compliquer les choses c'est lorsque Haruki sembla reconnaître les personnes abord du véhicule et les appela "papa, maman"...
Cette fois ci Zen avait bien comprit... Il tourna brusquement la tête vers Haruki, d'un air choqué, avant de reporter son attention vers les nouveaux arrivants...
C'est vrai qu'il y avait un air. C'était dingue, comment était ce possible ? Et surtout qu'elle probabilité de chance il y avait pour qu'ils se croisent là tout de suite maintenant, sur ce large continent, alors qu'ils venaient tout juste d'arriver.


" Att... Attends t'es sérieuses la ?... "

Dit alors Zen qui semblait aussi perdu que sa petite amie.

" Méfie toi, c'est peut être une illusion, tu ne penses pas ? "

Difficile à savoir... Mais une chose était sur, illusion ou pas Haruki allait surement être sous le choc.
Zen était sur ses gardes... Il ne savait pas comment allait réagir la Nécromancienne, mais si ça tournait mal, il ne devait pas hésiter à prendre les devants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Ven 20 Avr - 0:28

Tel que Zen l’avait bien imaginé, Haruki était choquée, clairement. La bouche légèrement entrouverte sans que le moindre mot n’en sorte, les yeux fixant le couple à bord de la jeep, le regard vide. Comment réagir ? Que faire ? Elle l’ignorait. La main toujours dans celle de son bien aimé, elle était complètement immobile.

J’en sais rien.

Un murmure, non, un souffle, le Hebi avait dû tendre l’oreille pour entendre ses paroles. Au même moment, la dame sauta de la jeep et fonça à toute vitesse vers sa fille, bras tendus. Quand elle l'attrapa, le choc fut tel que la nécromancienne fit quelques pas en arrière, suffisamment pour que ses doigts n’atteignent même plus Zen. Que faire ? Toujours cette même question. Peut-être étais-ce à celle-là plus qu’à celle du militaire qu’avait répondit la jeune femme ?

Sans plus tarder, c’était l’homme qui avait débarqué, se plaçant à côté de Zen, la main tendue. Il ne le retenait pas, non, son regard était même bienveillant envers le Hebi. De son côté, l’expression d’Haruki n’avait pas changé.


Haruki, tu nous a tellement manqué…

La nécromancienne écarquille les yeux qui se remplissent immédiatement de larme alors qu’elle s'effondre dans les bras de sa mère. Elle était aussi réelle que le monde qui les entourait, que cette journée… Haruki le savait, elle en était persuadée. Dans un soupire, le père de la jeune femme lança le plus simplement du monde :

J’espère pour toi qu’elle n’est pas aussi pot-de-colle avec Ryuho que Saori peut l’être avec Haruki…

Lâchant enfin sa fille, ladite Saori expliqua rapidement :

Nous savions que vous viendriez. Nous n’avions aucune idée de quand, mais nous le savions.

Suite à cette réplique, l’homme sourit, le plus naturellement du monde avant de tendre les clefs de la jeep à Zen.

Elle vous sera plus utile qu’à nous à présent.

Au même instant, la mère d’Haruki avait prit le visage de sa fille entre ses mains, la fixant droit dans les yeux, un petit sourire aux lèvres :

Nous ne t’en voulons pas. Tu peux vivre sans crainte à présent.

La nécromancienne entre-ouvrit les lèvres pour parler, mais aucun son ne sortit alors que ses parents disparurent immédiatement, sans laisser de trace. Presque inconsciemment, elle retourna prêt de Zen, lui prit la main et afficha un petit sourire. Elle ne pleurait pas et semblait même heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mar 24 Avr - 22:44

Tout ceci était complètement invraisemblable... C'était étrangement particulier et rapide.
Pourtant la ou Zen était méfiant et penser à une illusion pleine de mauvaise intention, il fallait croire qu'il n'en était rien.
L'ancien militaire venait de serrer la main de "son beau-père" quelque peu déconcerté par tout ces événements !
Puis, alors qu'il n'avait toujours pas su en placer une, on venait de lui déposer dans le creux de sa main les clefs de la jeep...

Au final, les parents d'Haruki disparurent aussi vite qu'ils n'étaient apparut. Zen avait, dans un premier temps eut peur de la réaction de sa bien aimée, peur de voir celle ci malheureuse par ces retrouvailles éclair, peur que quelques choses ne l'a tracasse. Surtout qu'à ce niveau, il n'aurait pas pu faire grand chose pour l'aider... Et si il avait eut ce sentiment de se sentir inutile face à la peine de celle qu'il aimait, alors il l'aurait plutôt mal vécu...

Cependant la Nécromancienne ne sembla pas malheureuse par ce qui venait de ce passer, bien au contraire, elle affichait un sourire, venant tout juste de prendre Zen par la main. A la vu du bonheur qui sembla émaner d'Haruki, Zen fut aussitôt rassuré et plus que ravi.


" Grâce à eux, on va pouvoir arriver au piment en moins de deux !! "

Aussitôt le couple prit alors place dans le véhicule.
Zen s'était permit de se mettre au volant, invitant alors la jeune femme à monter côté passager.
Alors qu'il venait d'allumer le contact, le Hebi repensa a la dernière fois ou il avait conduit un véhicule... C'était lorsqu'il était à l'armée.
Ce n'était pas spécialement un bon souvenir, mais aujourd'hui c'était différent... Haruki était à ses côtés ! Il ne manquait plus que Ryuho, et ça donnait la parfaite petite famille qui part en balade.

Sans plus traîner, Zen se mit en route pour ce gros rocher à l'horizon.
La balade fut agréable. Les températures étaient bonnes en Afrique, de ce fait, ce petit courant d'air en conduisant était juste parfait pour les circonstances.
Ce moment était du bonheur pour lui de le partager avec la jeune femme.
Mais il ne fallait tout de même pas tarder à remplir la mission.
Une fois au rocher, Zen repéra ce qui semblait être 'Rafiki'. Sans plus tarder le couple quittèrent le véhicule tout en avançant vers leurs objectifs.


" Apparemment c'est toi qui serai en mesure de nous donner du Piment... Peux tu nous aider ? "

Après avoir entendu cette question Rafiki, tapa ses mains sur le sol à plusieurs reprise, émettant alors d'étrange son.
Zen ne pu s'empêcher de penser qu'ils étaient encore tombé sur un taré... Au final le médecin et la femme en robe piment rencontrés plus tôt n'étaient pas mieux que cet animal qui sembla devenir fou....
Cependant Rafiki sembla reprendre son sérieux.


" L'homme veux tout, et encore plus de chose, mais l'homme devrait cesser d'adopter un comportement si avare et égoïste ! "

" Non mais s'il te plaît... Le temps presse vraiment !!! "

" Pourquoi seriez vous pressé ? Vous êtes de Tomodachi ou quoi ? "

" Hein ?... Oui on viens de Tomodachi et alors ? "

" Heu... j'ai pas dis Tomodachi, mais Tomodachi !!! "

Sentant la pression monté, et l'envie de découper ce Rafiki en rondelle. Zen parti aussitôt s'asseoir dans la jeep après avoir donner deux, trois coups de poing dans le volant.
A la vue de ceci, le singe ce tourna alors vers Haruki.


" Et bien.... Quel caractère de cochon celui la !!! Bien ma petite dame, je veux bien vous offrir du piment, mais pour cela... Il va falloir répondre à mon énigme !

La mère de Vincent à trois enfants, ils s'appellent Tic, Tac et .... ?
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mer 25 Avr - 5:33

Haruki ne put retenir un petit rire à voir Zen s’éloigner pour s’énerver dans son coin. D’une certaine façon, ça l’amusait de le voir ainsi, exprimant ses émotions sans chercher à nécessairement les cacher. Elle appréciait vraiment ces moments où il sortait de son inexpression, et ici, vu qu’ils se trouvaient dans une zone où personne ne les connaissait - ni ne se souviendrait d’eux sans doute -, il agissait davantage comme quand ils étaient seuls. Au fond, loin de Tomodachi, des combats et sans le moindre pouvoir, ils ressemblaient simplement à n’importe quel couple qu’on aurait pu croiser n’importe où. Au fond, dans pareil moment, seul leur passé subsistait, mais même ce passé qu’ils avaient pu détester, la nécromancienne ne voulait le changer pour rien au monde. Ces moments heureux qu’elle connaissait, ils étaient arrivé parce que le passé avait eu lieu.

Reportant son attention au singe, celui-ci lui promit les piments souhaités en échange d’une réponse à une énigme, ce qui fit grimacer la jeune femme. Certes, ce n’était pas cher payé, mais elle n’aimait pas les devinettes : en général, elle échouait à ce genre de truc ! Poussant un long soupire, elle se concentra. Tic, Tac et… Toc ? La réponse semblait l’évidence même !


To- Attends ! J’ai rien dis !

Un éclair de génie l’avait fait renoncer à sa réponse. C’était simple. Trop simple. Elle devait chercher plus loin… Allons bon, Tic et Tac, c’étaient des écureuils dans son souvenir, ainsi, elle devait chercher un écureuil ! … Mais pourquoi diable aurait-elle dû chercher un écureuil en Afrique ?! Non, la réponse devait être plus évident quand même…

Donc, la mère de Vinc-

Se rendant compte de la stupidité de l’énigme - qu’elle avait tout de même mis plusieurs minutes à élucider - la nécromancienne parut vexée. Nouveau soupire.

Bah c’est Vincent le dernier enfant !

Le singe se mit à faire le poirier et à applaudir des mains comme s’il s’agissait de la réaction la plus naturelle du monde. Sans plus tarder, il fit un bon pour revenir sur ses pieds et attrapa son bâton qui traînait à ses côtés.

Suite à cette bonne réponse, le piment !

Il agita alors le bout de bois et, l’instant suivant, une pluie de piment tomba sur lui. L’averse épicée s’arrêta quand une petite montagne fut formée face à Haruki. Rafiki sorti la tête du haut du monticule de piment, lançant le plus naturellement du monde :

Servez-vous !

Ne souhaitant pas s’éterniser, la jeune femme en prit deux avant de repartir aussi vite à la jeep. Quitter cet endroit de fou aussi vite que possible était la priorité absolue ! Grimpant sur le siège passager, elle tendit la main contenant un des piments à son bien-aimé avant d’avaler le sien. Définitivement, Haruki ne remangerait jamais de piment après avoir récupéré ses pouvoirs : cela vous brûlait la gorge, vous donnant envie d’avaler un l’équivalent d’un lac d’eau après avoir été ingéré ! L’espace d’un instant, elle se demanda même si les dragons ne mangeaient pas du piment pour cracher leur feu…

Quand elle revint vraiment à la réalité, elle remarqua que Zen avait déjà redémarrer la jeep, en direction de la cabine téléphonique leur servant à se déplacer. Silencieuse, la nécromancienne l’avait remercié d’avoir déjà démarré d’un sourire radieux auquel lui seul avait droit. Bien que quelque peu réconciliée avec l’Afrique, elle n’avait néanmoins pas prévu d’y demeurer une seule seconde de plus que requis !


Du coup, il ne nous reste plus que le Mexique, Basque et Tomodachi.

Non, Haruki ne connaissait pas le Pays Basque, ainsi, elle pensait qu’un pays s’appelait “Basque”... N’étant pas au courant de son erreur, elle enchaîna néanmoins immédiatement par :

Si on finit par Tomodachi, alors il nous reste un seul choix à faire. A ton tour du coup !

Face à eux, la cabine téléphonique venait d’apparaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Jeu 3 Mai - 0:18

Zen, qui était resté dans sa jeep, à pester contre ce maudit macaque, fut plutôt surprit de voir Haruki revenir avec deux piments ! Elle avait réussit !

" tu es la meilleure ! "

Dit alors l'ancien militaire, dans un sourire qui sembla balayer l'agacement que lui avait provoqué Rafiki.

Cela étant dit, il fallait maintenant le manger... Et ça ce ne fut pas une partie de plaisir, mais bon, Zen se devait de se montrer fort, et de ne rien laisser paraître ! Même cette larme qui voulait couler, il fallait la retenir !
Les Piments ce n'étaient décidément pas son truc du tout !
Cependant il fallait faire abstraction de ceci... Ils en avaient finit avec le piment d'Afrique ! Et si Haruki n'était pas spécialement fan des lieux, alors Zen ne devait pas traîner.
Ayant déjà allumé le contact, il ne perdit pas une seconde de plus pour se mettre en route afin de retourner à la cabine, ce qui sembla satisfaire la Nécromancienne.


" Ahah tu veux dire le Pays Basque ? Ca va ensemble ! Basque tout seul c'est genre.... lâche moi les basque' ... "

C'était tout nul, mais pourtant cette réflexion eut le mérite de faire rire Zen.
Bon alors c'était à son tour, hein ?


" Alors que dirais tu d'une virée au Mexique ? "

Une fois de retour à la cabine, le couple de glissa à l'intérieur et instantanément, Zen appuya sur le bouton qui allait les emmener en Amérique du Sud.

Aussitôt, dans une rapide téléportation, ils venaient d'arriver au Mexique, et plus précisément à Puebla, non loin de Mexico, une ville dont les habitations étaient diverses en thermes de couleurs. Pour les yeux c'était plutôt agréable.... Jusqu'à ce que le regard de Zen se pose sur un petit moustachu avec un grand chapeau, qui semblait regarder avec insistance le couple toujours présent dans la cabine.


" Scusi sénior !! Votre foutue cabine viens d'écraser mon âne !! "

Il dégaina alors un colt qu'il pointa vers la cabine.

" va falloir rembourser ! "

Décidément ! Les gens avaient décidés d'être casse couille ou bien ?
Oubliant quelque peu qu'il ne possédait plus de pouvoir, Zen ouvrir la cabine et s'avança sans réfléchir vers le p'tit moustachu afin de lui en décrocher une ou deux dans la tronche...
Pour le coup, si Haruki n'arrangeait pas la situation, celle ci pouvait vite dégénérer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Ven 4 Mai - 7:11

Ils venaient d’arriver au Mexique et un type menaçait Zen. D’un flingue. Alors que son cher Zen n’avait évidemment plus de pouvoir. Et que les armes à feu, c’était incroyablement rapide. Trop même. Beaucoup trop. Le temps pressait.

Oh ! Regardez ça ! Un hippopotame rose qui vole est en train de manger un nuage !

Haruki avait pointé le ciel du doigt d’un coup, elle avait l’air choquée tout en parlant. Visiblement, l’inconnu l’avait crue… Ou alors il avait juste tourné la tête par réflexe sans vraiment faire attention aux paroles de la jeune femme, ça se tenait aussi… Dans tous les cas, elle avait pris la main de son bien-aimé et, sans même prendre le temps de chercher une autre solution, elle s’était mise à cavaler. Bon sang, mais ne pouvaient-ils pas tomber sur un endroit normal où ils n’auraient qu’à acheter le piment ?! Déjà qu’ils devaient se lancer dans un tour du monde pour récupérer leurs pouvoirs, mais en plus ils devaient tomber sur tous les cas sociaux possible ?!

Après plusieurs minutes de course à travers des rues complètement inconnues d’Haruki, celle-ci s’arrêta et laissa échapper un soupire de soulagement. Sans plus tarder, elle lâcha la main de Zen avant de foncer dans ses bras, le serrant aussi fort que possible. Quand elle daigna enfin le lâcher, elle expliqua le plus simplement du monde :


Évite de risquer ta vie face à une arme à feu quand tu as autant de capacité qu’un humain normal… Et encore plus quand je suis dans le même cas…

Elle ne put s’empêcher de grimacer à cette réflexion. Elle avait toujours trouvé ridicule la plupart des humains, surtout s’ils n’étaient pas mort à un moment passé. Bien entendu, il y avait des exceptions, notamment le reste des Hebis, mais elle les classait parmis une catégorie particulière.

Dans tous les cas, à courir à travers une ville inconnue, ce qui devait arriver arriva : Haruki n’avait pas la moindre idée d’où ils étaient ! Elle pouvait très bien avouer à Zen que son formidable plan qui consistait à prendre la fuite avait mené à une perte de leur moyen de transport, mais elle se sentait beaucoup trop honteuse pour l’avouer… De façon absolument pas discrète, elle commença alors à regarder partout autour d’elle, vivement. C’était à se demander si elle avait vraiment pour ambition qu’on ne repère pas qu’elle était complètement perdue ! Finalement, par un gros coup de chance, elle trouva un point de repère… Ou en tout cas quelque chose qui aurait pu y ressembler. D’un geste, elle se mit donc à pointer…


Une montagne !

Un volcan. En effet, depuis Puebla, on pouvait apercevoir La Malinche, un volcan endormi. Evidemment, la nécromancienne n’ayant pour ainsi dire aucun notion de géographie, elle avait pensé qu’il s’agissait là d’une simple montagne.

Le médecin avait dit qu’on devait trouver le piment sur une montagne, c’est sans doute là !

Ainsi donc, après avoir évité la mort par arme à feu, la Hebi avait une subite envie de se rendre jusqu’à un volcan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mar 15 Mai - 2:35

Une fois qu'elle se retira de son étreinte, l'avertissant de faire attention, surtout lorsqu'il n'avaient pas leurs pouvoirs, Zen ne pu ajouter qu'un simple.

" Désolé... Tu as raison ! "

En même temps, il n'y avait rien d'autre à dire ! Il s'était montré bien trop impulsif, et ça aurait pu lui coûter la vie, à lui, mais également à Haruki.

Si dans sa fuite, Haruki avait pu entraîner la perte de leur moyen de transport, elle avait surement éviter à Zen de se prendre une balle en pleine de tête, disons qu'au niveau connerie il y avait pour le moment un par tout !
De ce fait, perdu ou pas, au moins ils avaient éviter le drame, maintenant il fallait trouver ce foutue piment, et dans un troisième temps, pouvoir regagner la cabine !

Lorsque sa petite amie s'exclama avoir vue une montagne, les mots du docteur revinrent alors également en tête de l'ancien militaire.


" Ahaha ouais mais... Disons que pour être exact c'est plus un volcan ! "

Mais peut importe ce que venait de dire Zen, qu'Haruki, plus décidée que jamais, venait de s'engager en direction du volcan.

" Attends ! Ce que je voulais te dire c'est que... "

" TELESIEGE !!!! TELESIEGE BANDE DE SALE CON !!!! Rendez vous au sommet rapidement grâce à nos télésiège !!! Sensation forte garantie les trou du cul !!! Vous la ? ouais le couple ! FERMEZ BIEN VOS GRANDES GUEULES D'ENFOIRE D'MERDE est montez à bord !!! "

Un clown... qui plus est pas très très polis !
A première vue pas d'armes ! Voila une occasion pour Zen de lui fracasser la tronche, non ? Ce sale clown prendrait également pour le p'tit moustachue de tout à l'heure !
Mais à peine le Hebi eut il le temps de dire quoi que ce soit, que le couple était à présent assit sur le télésiège, emprisonné par une sécurité comme dans les ménages qu'il n'était pas possible d'enlever...
Aussitôt le télésiège se mit alors en route, direction le sommet du volcan.


" AHAHAHAHAHAH BON VOYAGE BANDE D'ENFLURE !!! QU'EST CE QU'ON SE MARRE !!!! Hein??? espèce de grosse baltringue qui pue !!!!!! "

Termina alors le Clown qui venait de saisir un passant sous son bras, lui faisant le coup du savon avec son poing sur le crane du pauvre monsieur qui n'avait rien demandé

Bon... Décidément... Haruki et Zen allaient de Charybde en Scylla, et là... Le Hebi ne savait pas si le télésiège allaient les déposer gentiment sur le volcan, ou si ils allaient se faire jeter dedans comme des vulgaires crottes, mais l'ancien militaire avait un mauvais pressentiment à ce propos...


" Alors ce que j'essayais de te dire avec qu'on se retrouve dans ce merdier, c'est que c'est pas vraiment une montagne... Mais plutôt un... Volcan, là ou y a de la lave ! Le truc que si on entre en contact avec, on fond, on meurt, et pouf, il restera plus une seule trace de nous ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mar 15 Mai - 17:22

Quand Zen avait mentionné le volcan la première fois, Haruki n’avait pas tiqué, ignorant de quoi il s’agissait exactement. Était-ce une forme de montagne peu courante ? Cela devait être ça ! C’était sans doute pour cette raison qu’elle avait continué de foncer ! Il leur faudrait ce fichu piment ! Elle n’en pouvait plus de ce silence quand les âmes ne lui parlaient plus en continu et de ne pouvoir agir en cas de problème… Elle en avait marre d’être humaine, tout simplement !

Ce fut dans la télésiège que son aimé réussi finalement à lui expliquer ce qu’était un volcan… Oui, tout de suite, c’était beaucoup moins marrant… Rapidement, la nécromancienne regarda en direction du sol. Trop loin pour pouvoir survivre à une chute à priori… Et vu la capacité qu’avait Zen à vouloir toujours la protéger, nul doute qu’il fera en plus en sorte de se prendre le plus gros des dégâts de chute réduisant à néant ses chances de survivre. Idée à abandonner, clairement. Sans réfléchir, elle lui prit sa main et la serra du plus fort possible. Ils étaient ensemble, et c’est ainsi qu’ils allaient tout faire pour s’en sortir.

Une fois au point le plus haut du télésiège, celui-ci s’arrêta et commença à se balancer de plus en plus fort avant de tout simplement s’ouvrir. Haruki eut juste le temps de s’agripper à Zen avant qu’ils ne chutent ensemble vers le coeur du volcan. La jeune fille ne put d’ailleurs retenir un cri en tombant : une nécromancienne qui avait peur de la mort, c’était peu courant…

Heureusement pour eux, ce ne fut pas dans la lave qu’ils atterrirent, ni même sur la roche volcanique, non, ils avaient atterri… Dans du cheddar fondu ! Le volcan semblait ainsi endormi et le cratère avait été remplis de fromage pour les amoureux de nachos de la région qui devaient être assez nombreux.au vu du nombre de personnes autour du lac fromager.


PUTAIN ! MAIS ET MON FROMAGE ALORS ! BORDEL DE MERDE, LES COUPLES DOIVENT TOUJOURS TOUT FOUTRE EN L’AIR AVEC LEUR MERDIER LA !

Comment diable ce clown était-il arrivé sur le bord du cratère lui aussi ? D’ailleurs, du télésiège, de gros blocs de fromages tombèrent comme les Hebis. Cet engin avait-il pour seul but d’amener le cheddar à la bonne hauteur ?!

MAIS MAGNEZ-VOUS ENCULES ! VOUS ALLEZ POURRIR MES NACHOS AVEC VOTRE MERDE LA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Dim 20 Mai - 21:03

Sérieusement ? Du fromage fondue ? Bon au final c'était mieux ça que de la lave !
Mais à peine eut il le temps de se réjouir que le clown venait de faire irruption, apparemment, il n'appréciait pas que le couple puisse prendre un bain de fromage...


" Barrez vous les teubés !!! C'est pas possible de tomber sur des peignes cul pareil !!! "

Zen... Zen.... Zen devait restait Zen.... (ahah... pardon).
Tous ces mondes avaient ils tous pour mission de jouer avec ces nerfs !!
Sans perdre de temps, le Hebi aida Haruki à sortir du fromage avant d'en faire autant.
Bon maintenant qu'ils étaient là, ils devaient enquêter sur le piment, ils étaient là pour ça, et il fallait espérer que ce volcan soit une bonne piste.
Par ou commencer ? Cherchant du regard, il n'y avait pas vraiment trop de choix, l'évidence venait du clown qui semblait connaître les lieux !
Qui ne tente rien n'a rien parait il... Il fallait juste que Zen ne cède pas à la violence face à ce type à l'insulte facile.

" Euh excusez moi ... "

" Quoi ? tu vois pas que je suis occupé sale baltringue !!! Tu pourris mon volcan à fromage et maintenant tu viens m'emmerder ??? "

C'était difficile, mais il fallait souffler, tout aller bien se passer... La vie était belle, le ciel était beau, ils voyaient du pays en amoureux, c'était chouette comme cadre ! Alors pourquoi s'énerver ?

" Bon qu'est tu veux sale Con ???? "

Hein ? pourquoi s'énerver ?

" Vous savez ou je peu trouver du piment de Serrano ? "

A ces mots l'expression facial du Clown changea alors complétement, le type aigrie affichait maintenant des gros yeux brillant... Deux mots venaient de le changer complétement !

" Du piment de Serrano ? tu aime ? OOOOOh tu veux être mon copain dis ? aller ? J'suis fan du Piment de Serrano ! J'en ai plein dans ma poche! Tiens prenez en !!! "

Après avoir tendu deux piments aux Hebi, Le clown saisit Haruki et Zen par le bras.

" AAAAH j'suis tellement content de vous rencontrez les copains !!! Alors alors alors ? pour notre première sorti entre ami, qu'est ce que vous voulez faire ???? "

C'était difficile pour Zen... préférait il quand le clown maintenant ? Ou quand il insultait tous le monde ?
Au moins à présent ils avaient trouvé ce fameux piment !!
Après avoir réussi à se libérer du clown, Zen ne perdit pas une seconde à le manger... Inutile de préciser qu'encore une fois ça arrachait sévère !!


" HOAAAAW ! Tu mange ce piment avec tellement de grâce! Je suis submergé par tant de beauté !!! " Puis se tournant alors vers Haruki, le Clown reprit alors "Et toi ? Montre moi avec quel style tu mange ton piment, j'ai hate de voir ça !!! Aller s'teu plait s'teu plait s'teu plait !!!! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Dim 20 Mai - 22:44

La ferme !

Comment Zen avait-il pu rester calme à ce point face à ce clown ?! Haruki ne comprenait pas… En temps normal, il avait le don de s’énerver tellement plus vite qu’elle… Enfin sauf en présence de Yosama, là, ils s’énervaient vaguement tout les deux aussi vite l’un que l’autre, mais ça, c’était un cas d’exception. Dans tous les cas, la nécromancienne arracha presque le piment des mains de l’individu étrange, lui jetant bien un regard noir pour lui faire comprendre qu’il aurait qu’il avait plutôt intérêt à se taire à présent. La menace avait-elle marché ou bien avait-il tout simplement décidé de rester silencieux ? Le mystère restait entier, mais au moins, le couple eut enfin droit à un peu de silence… Et bon sang que ce silence était bon pour les nerfs !

Mangeant rapidement le piment, elle ne fut plus tant surprise d’avoir la gorge en feu. Après un moment, il fallait bien qu’elle commence à s’y habituer après tout… Il en restait quand même détestable comme aliment, n’exagérons rien. Il leur restait à présent plus que deux espèces de piment à manger, bientôt, ils pourraient à nouveau profiter de leurs pouvoirs… Enfin ! C’était sincèrement effrayant pour la nécromancienne d’être une humaine des plus normale !

La prochaine étape était donc le Pays Basque à présent… À se rappeler les paroles de son bien aimé, il avait parlé de la France précédemment… Au moins, c’était un pays que la jeune femme connaissait au moins de nom ! Enfin… Comme la plupart des japonais idéalisant ce pays, elle connaissait évidemment juste le fait qu’il y avait une Tour appelée “Eiffel” et que la nourriture y était bonne. Et puis, il y avait ces dessins animés qu’elle avait pu voir à la télévision étant petite montrant la France comme un endroit très classe où les gens étaient vêtus de costumes étranges avec des épaulettes dorées et allaient même voir des matchs de football sur le dos de chevaux blancs. Et puis elle avait aussi entendu parler de grandes et belles avenues colorées et d’une propreté impeccable remplies de taxis jaunes. Mais les taxis ne posaient-ils pas un souci pour les chevaux ? C’était une des mystère auquel elle devrait répondre lors de son passage, pour sûr !

Question maintenant : comment s’y rendre alors que leur cabine téléphonique était prise en otage par un mexicain pas content ? D’un coup, Haruki se tourna vers le clown qui semblait attristé par le fait qu’on lui ait demandé de se taire… Au fond, il était leur seule source d’information… Exaspérée, elle finit par approcher de façon aussi peu agressive que possible de l’individu, elle avait au final l’air d’être incroyablement blasée, mais au moins il avait plus de chance de se montrer coopératif.

Savez-vous comment aller en France ?

Le visage du clown s'éclaira alors tandis qu’il… Retira ses chaussures ?!

C’est simple comme tout ! Il suffit de mettre ces chaussures et de claquer des talons tout en disant le lieu où on veut aller ! Magique, non ?

… Était-il sérieux ?! L’air intrigué, la jeune femme se tourna vers Zen qui avait l’air tout aussi interloqué qu’elle… Bon, ils étaient arrivés là en cabine téléphonique, alors des chaussures magiques… Dans un soupire, la nécromancienne ôta à son tour ses chaussures et posa les pieds dans celles du clown qui avaient bien 7 pointures de plus qu’elle ! Claquer des talons avec ça était plutôt complexe, mais elle réussit, tout en prononçant :


France !

Un flash eut lieu et Haruki se retrouva dans une rue assez grande plutôt banale au final, enfin, si ce n'était qu'elle semblait relativement peu entretenue et qu'être pied nu à pareil endroit ne semblait pas être une bonne idée... Bon sang mais où avait-elle débarqué ?! Évidemment, Zen ne l’avait pas encore rejoint, il devrait enfiler les chaussures magiques qui étaient toujours devant lui pour cela… Observant rapidement les alentours, la jeune femme vit ce qui semblait être un tunnel… D’où sortirent immédiatement une foule de gens incroyablement pressés. Elle n’eut que le temps de faire quelques pas pour s’éloigner du flot. C’était effrayant ! Mais où allaient donc tous ces gens ?! Ou alors : que fuyaient-ils ?! Ce monde était complètement fou ou quoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mar 29 Mai - 1:33

Voyant Haruki disparaître après un numéro de claquette, Zen observa alors la paire de chaussure vide.... Si elle avait eut un moyen de retour, le Hebi l'aurai surement attendu sagement ici plutôt que de s'adonner à un truc aussi... aussi....
Rien, Zen n'aimait rien dans ce moyen de transport !!! Il détestait les pieds, alors mettre les siens dans les chaussures d'un autre... Et puis... c'était le genre de truc qu'il se sentirait archi con de faire...

Cependant au vu de la situation, il n'avait guère trop de choix... Elle devait surement l'attendre.... Si il tardait trop elle allait sans aucun doutes s'inquiéter !
Sentant la haine l'envahir, Zen se tourna alors finalement vers le Clown


" Putin va chier toi et tes conneries de chaussures !! J'espère bien sincèrement que tu vas mourir dans d’atroce souffrance ! "

" Ho !!! Je... Je suis choqué par votre vulgarité !!! Moi qui pensais que nous étions amis ! "

Dit le alors le clown, qui, quelques instant avant, semblait plutôt familier avec les insultes...
Aussitôt Zen se déchaussa alors, il prit d'une main sa paire de chaussure, et de l'autre la paire d'Haruki, et après avoir enfilé les souliers du clown... Il.... Zen... claqua des talons et dit alors


" Fra... France ! "

Aussitôt, dans un flash, le Hebi quitta ce clown a la noix, en un clignement des yeux, il venait d'être téléporté dans un tout autre endroit ! Avait il réussi à se rendre en France ?
Balayant vite fait du regard les alentours, Zen aperçu alors Haruki non loin de lui, en train d'observer une foule de gens, sortant d'un tunnel...


" Tiens, je me suis dis que tu voulais peut être récupérer tes chaussures ! "

Après avoir déposé la paire de la Nécromancienne, Zen ne perdit pas une secondes de plus pour remettre les siennes !


" REVOLUTION !!!! MORT AU CHOCOLATINE !! "

" LE PAIN AU CHOCOLAT VAINCRA !! "

Voila ce qu'on pouvait entendre de la part des gens qui sortaient du tunnel.

" Mes frères, ce pays est divisé !!! On veux nous faire croire que cette pâtisserie possède deux noms ! On veux nous faire croire qu'un est plus valable que l'autre, mais on le sait tous !!! L'euthanasie à était restauré dans notre si beau pays à cause d'eux !! On le sait bien, la Chocolatine est responsable des attentat ! Un seul peu nous sauver ! L'unique !!! C'est le pain au chocolat !!! "

A ces mots, ce qui sembla être le leader du cortège, provoqua alors l'euphorie au seins des partisans du pain au chocolat....
Au même moment, un autre foule de gens arrivèrent face aux premiers.


" Regardez les voila !!! Ces enfoirés de partisans du pain au chocolat !!! Bande d'enfoiré !!! Vous avez conscience que si le pays va mal ! Si le chômage est élevé !! Si le racisme atteint un pareil niveau !! Si les jeunes partent en couillent !! Si Johnny est mort !!! C'est uniquement votre faute !!!!!!!!! Mort au pain au chocolat !!!! "

" OUAIS LA CHOCOLATINE VAINCRA !!!!! "

Zen, qui venait d'assister à tout cela, n'eut pour seule et unique réaction un facepalm...
Sérieusement ? Étaient ils tous aussi con ici ?
Se tournant alors vers Haruki, il lui dit d'un ton légèrement désespéré.


" Par pitié, trouvons ce piment vite fait et tirons nous... Je sens que ce pays va plus me gonfler que les précédents..... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mar 29 Mai - 19:53

Haruki eut à peine le temps de remercier Zen en remettant ses chaussures que déjà la foule de gens sortis du tunnel commençait à défendre les bienfaits du pain au chocolat… Ou de la chocolatine selon les points de vue. Pire que la confrontation : ces personnes étaient les seules présentes qui pourraient leur indiquer où était le Pays Basque, il fallait donc mettre fin au débat pour obtenir la moindre indication… Une idée, il fallait absolument une idée pour les sortir de ce mauvais pas… Peut-être en les distrayant tout simplement ?

… Vous avez essayé de faire des croissants au chocolat ?

Bon sang, c’était vraiment la technique la plus pourrie pour les distraire…

Des croissants au chocolat ?

On pourrait les appeler croissantine…

HÉRÉTIQUE !

Échec. Par contre, ils avaient écouté la nécromancienne, peut-être donc l’écouteraient-ils à nouveau sans tenter pareille technique ?

Vous savez c’est où le Pays Basque ?

A nouveau, tous les regards se tournèrent vers le couple avant qu’une des personne lâche :

Mais bien sûr qu’on sait où c’est !

… Avant de reprendre leur dispute. C’était une blague, c’est ça ? Les français avaient-ils le don en plus de tout cela d’avoir un humour de merde aussi ?! Et puis quoi encore après, on allait lui sortir qu’il y avait des nombres qu’ils prononçaient bizarrement en plus ?

Commençant franchement à s’énerver, la nécromancienne s’écroula contre l’épaule de son bien-aimé pour tenter de se calmer.

Pourquoi on est obligés de tomber sur tous les débiles mentaux possible sur Terre le même jour sérieusement ? Je préférerais limite devoir supporter les Hunters et une dizaine de clones de ta frangine en même temps plutôt que ÇA !

Elle s’éloigna alors, faisant signe au Hebi qu’elle tentait une dernière tentative. Elle s’en sentait capable sans que son énervement ne prenne trop le pas…

Et le Pays Basque, du coup, c’est où ?

Bah c’est simple, vous descendez la rue, foncez dans le mur et tada, vous y êtes ! … Au fait, on a fait breveter les croissants au chocolat, c’est français maintenant !

Bon sang, mais elle s’en fichait des croissants ! Poussant un long soupire, Haruki attrapa la main de Zen et commença à descendre la rue aussi vite que possible - sans nécessairement courir, pour une fois qu’ils ne se retrouvaient pas à sprinter partout ! Elle voulait quitter cet endroit de fou aussi vite que possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Lun 4 Juin - 15:14

Tiens cette fois ci, c'est Haruki qui sembla perdre patience ? Il aurait du compter depuis le départ combien de fois il avait perdu patience, et combien de fois Haruki l'avait fait !
Ça serai surement un match extrêmement serré !
En même temps, tous ces troufions qui se battaient pour un nom de pâtisserie... Il y avait de quoi s'énerver... Ce détail rappela à Zen tous ces blaireaux qui disait Tomodachi comme lui mais qui soutenaient ne pas parler de la même ville... A cette pensée le Hebi grimaça alors.

Bon finalement ils eurent leur réponse !!.... Enfin... Foncé dans un mur ? Et si c'était de la merde ? Voyant leurs mentalités, ils n'étaient pas à l'abri de se faire troller par ces mecs....
Mais d'un autre côté... Avec tous les événements de cette journée, foncer dans un mur semblait être la chose la plus normale que le couple allait devoir faire !
D'ailleurs, ils y arrivèrent vite ! A quelques dizaines de mètres d'eux se dressait un mur... Ça ne pouvait être que celui ci !


" Je te jure si on s'éclate comme des merdes, je remonte aussitôt et je les défonces tous un par un ! "

Se contenta alors d'ajouter Zen.
Aussitôt il se mit à courir avec la Nécromancienne. Pour être sur de lui éviter une éventuelle blessure, l'amnésique prit les devants, si il voyait que son visage s'écrasait sur le mur, il aurait toujours le réflexe de détourner Haruki de sa course.

Mais finalement tous ceci ne serait pas nécessaire, visiblement les grévistes du croissant au chocolat n'avaient pas menti !
Le couple venait de franchir une sorte de portail qui les mena aussitôt dans une toute autre région.

Ils étaient à présent dans une ville bien différente d'avant, ou les maisons avaient un tout autre style, pour la plupart, aux façades de pierre apparentes... Il était également possible de voir une vaste étendu bleu au loin. Si le Hebi avait bien réviser sa géo, il devait surement se trouver face à l'océan atlantique... C’était plutôt jolie ici et l'air y est vraiment agréable... Non la seule chose étrange c'était tout que tous les habitants de cette putain de ville étaient des Piments géant ??!!!??
Alors quoi ? ils allaient devoir manger un habitant ?? C'était quoi ce délire ???


" Eyh ! Pourquoi tu me fixe comme ça ? J'ai une tâche ou quoi ? "

Dit alors un Piment qui venait de voir Zen bloqué sur lui... Puis le piment sans attendre de réponse reprit alors sa route. S'éloignant du couple.
Le Hébi ne savait plus comment réagir... Pleurer ? hurler ? Courir partout ? Difficile pour lui après tout ce qu'ils venaient de vivre !


" J'abandonne toute sorte de réaction... Je crois que à ce niveau... Plus rien ne m'étonne... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Mar 5 Juin - 19:59

En arrivant à Pimentland, Haruki se frotta un instant les yeux, comme pour tenter de se réveiller, mais rien n’y faisait, les piments continuaient de se balader tranquillement en ville… Elle tourna la tête vers Zen afin de s’assurer que les choses n’étaient effectivement pas normales et celui-ci confirma son impression par sa simple réflexion.

Au moins, les piments semblent parler la même langue que nous…

C’était probablement une tentative désespérée de positiver les choses, mais au moins ils n’auraient pas besoin de galérer à comprendre de l’anglais ou de l’italien comme précédemment !

Du coup, on a qu’à faire comme d’habitude et essayer de leur demander où trouver du piment d’Espelette en ayant l’air de trouver à peu près normal tout ce qui se passe autour de nous…

La jeune femme tenta alors un petit sourire qui se voulait rassurant, bien que toute cette histoire à dormir debout commençait sincèrement à la fatiguer… Pourquoi ne pouvaient-ils pas vivre une journée normale ? Et avec leurs pouvoirs en prime histoire de ne pas avoir presque peur au moindre danger…

Sans plus tarder, la nécromancienne arrêta un piment au hasard dans la rue - bon sang, mais cette simple phrase n’avait aucun sens ! - avant de lui demander le plus simplement du monde :

Excusez-moi, savez vous où nous pouvons trouver du piment d’Espelette… ?

L’interrogé écarquilla les yeux avant d’éclater de rire comme si on venait de lui lâcher la blague du siècle.

Ah, vous, vous n’êtes pas du coin, n’est-ce pas ?

Haruki eu toutes les difficultés du monde à ne pas lui répondre un “Sans blague !” à pareille réflexion, mais elle devait garder son calme autant que possible…

Mais nous sommes tous les piments d’Espelette, voyons !

Non mais… Ceux qu’on mange quoi…

Mauvaise réponse. Le piment hurla avant de courir partout, se mettant à crier :

Police ! Police ! Des meurtriers ! Ils veulent me manger ! Au secours ! A l’aide !

De toute évidence, c'était une mauvaise idée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Jeu 14 Juin - 0:36

Dommage... C'était bien tenté de la part de la Nécromancienne ! Et a la vu de l'assurance de sa petite amie, Zen en était lui même persuadé... C'était sans aucun doute la meilleure chose à faire ! Il était persuadé que tout ce passerai bien !!

" Police ! Police ! Des meurtriers ! Ils veulent me manger ! Au secours ! A l’aide !

Ou pas...
En même temps... c'était comme demandé à un homme ou trouver des humains à manger ?... Sauf que là c'était des piments... Bon sang tout ceci faisait tellement chier Zen qu'il n'arrivait même pas à se motiver à se cacher suite à cette alerte ou quoi...


" Tu sais quoi... C'est tellement le bordel que j'abandonne ! "

Et alors que des Policiers Piments semblaient arriver de toutes part dans le but d'encerclés le coupe, qu'un Concombre masqué fit alors irruption !

" Saleté de Piment !! Jamais je n'oublierai tous le mal que vous m'avez fait ! "

De son doigt il dessina alors une porte, et mit instantanément sa main sur la clanche.

" Préparez vous à souffrir !!!!! "

Lorsque le concombre ouvrit la porte... Une troupe de... Nudiste arriva alors !!!!

" OOOOH les vilains piments !!! Love sur you les rageux !!! Venez faire des bisous !!! "

Dirent ils alors tous en cœur, se mettant à présent à courser les policiers... Laissant seul le couple, qui pu voir le concombre masqué prendre son envol, le tout avec un rire machiavélique...
Cette scène si.... surréaliste... En vrai... Zen aurai pu se mettre à pleurer... De désespoir, mais il aurait vraiment pu!
Si un Piment n'était pas venu les aborder.


" Psst !!! J'ai entendu que vous vouliez du piment !! J'ai le matos que vous chercher !!.... Huuurgn ! "

A peine eut il finit sa phrase qu'il sembla se contracter, puis... de son derrière venait de tomber un piment...

" Et voila ! J'vous les donnes si je peu faire la blague du pouet pouet camion à la jeune femme !!! "

Qu'est ce qui était le pire... Que ce piment venait de chier des piments... Ou qu'il veuille tripoter Haruki ?
Dans tous les cas, Zen eut une seule et unique réponse !!..
...
...
Et après avoir mit son pied dans la gueule du piment puis après lui avoir donné une bonne série de bourre pif dans la tronche, il fallait admettre que le dealer piment trinquait pour tous ceux qui avaient fait chier Zen depuis le début de cet aventure ! Finalement le Hebi balança ce connard au loin,et fixa les deux piments qu'il y avait au sol... Quelques peu dubitatif...


" Qu'est... Qu'est ce qu'on fais ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1168
Réputation : 24
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   Sam 16 Juin - 3:52

Haruki n’avait rien compris à ce qui venait de se passer devant ses yeux… Enfin, ce n’était pas la première fois de la journée que pareil événement arrivait ! Finalement, les nudistes avaient fait leur grand retour pour les sauver avec l’aide d’un concombre… Si bien que la nécromancienne se demandait si se pincer pour savoir si elle n’était pas dans un rêve pouvait être une option envisageable.

Finalement, un nouveau piment se présenta à eux, faisant apparaître deux piments d’une façon bien étrange et les offrant en échange… d’une blague ? La jeune femme ne connaissant pas le type d’humour dont il s’agissait resta un instant dubitative tandis que Zen s’énervait une nouvelle fois. Il faudrait vraiment qu’elle lui demande ce qu’était cette blague au final histoire d’être au courant pour la fois suivante… Enfin non, il n’y aurait probablement pas de “fois suivante” dans tous les cas. Haruki avait pour habitude d’envoyer balader tout le monde au quotidien, alors, peu importait ce dont il s’agissait, nul doute qu’elle fera de même pour la prochaine personne à demander cela. Comme quoi, que ce soit Zen ou la naissance de Ryuho, rien n’avait vraiment réussi à la rendre vraiment plus agréable à vivre avec le commun des mortels !


" Qu'est... Qu'est ce qu'on fait ? "

" Comme si on avait le choix… "

Elle poussa un profond avant de sortir un paquet de mouchoir de sa poche - parce qu’une fille a TOUJOURS des mouchoirs avec soi ! Question de survie ! - et d’en extraire deux mouchoirs. Rapidement, elle entreprit d’essuyer les piments au cas où, mais ceux-ci semblaient tout à fait normaux. Sans plus tarder, elle tenta de craquer un des piments, mais même l’intérieur ne semblait pas différent de ceux qu’elle avait dû manger au cours de la journée. Sans plus tarder, elle décida de manger celui ayant servi de test et… Il était complètement normal. Évidemment, elle se lassait de sentir sa bouche brûler une nouvelle fois… C’était dingue quand même comme l’effet de ces fruits ne disparaissait pas peu importe le nombre qu’ils avaient dû manger.

Rapidement, elle tendit alors le second piment à son bien-aimé, après tout, il avait passé le test du “c’est bon, c’est safe !” avec brio ! Il ne restait donc plus qu’un seul et unique piment à trouver… Et bientôt leurs pouvoirs allaient - enfin - revenir !


" Une idée de comment retourner à Tomodachi… ? Peu importe la façon qu’on les gens de prononcer le nom de la ville… "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles. [Pv Haruki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles. [Pv Haruki]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Centre Ville-
Sauter vers: