Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kirakishou
Puppeteer Actress
avatar

Nombre de messages : 40
Points : 48
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/02/2012

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]   Lun 20 Fév - 21:20

Après une brève rencontre avec Yosama et Nakana la petite poupée décida de se retirer dans son appartement. Elle l'avait choisit avec soin et avait visité au moins 5 autres logements avant de se décider, elle voulait la meilleure qualité, sans aucunes imperfections, pas de pièces délabrées ou endommagées et puis après-tout elle avait les moyens de s'offrir l'appartement idéal et elle ne s'était pas privée !Elle était donc accompagnée de son grand ami Zélos qui allait être son colocataire, ça tombait bien puisque l'appartement était immense et il comportait 3 chambres, 2 salles de bains, une cuisine, un salon, une terrasse et une petite véranda, rien que ça !Kira s'était déjà installée dans l'une des chambres qu'elle avait décorée de blanc, rose pâle, de roses blanches et de dentelle, elle avait choisit une chambre plutôt spacieuse proche de la cuisine. L'appartement en lui-même était déjà meublé et de façon plutôt moderne et élégante à la fois, le frigo était à moitié rempli car la poupée n'avait pas encore eu le temps de faire les courses. Heureusement il y avait une supérette juste à côté de l'immeuble où se situait l'appartement qui était en plein centre-ville au deuxième étage, la terrasse donnait sur la grande place de la ville de Tomodachi plutôt pratique. Bref une fois arrivée devant la porte de l'appartement la jeune fille de porcelaine sortit un pendentif de sa poche avec diverses breloques et un gros cœur en verre mauve pâle qui était en réalité une boîte qui s'ouvrait avec une petite clé, on pouvait alors trouver une carte mémoire d'appareil photo numérique caché dans la rose qui remplaçait l’œil de la demoiselle. Elle sélectionna une petite clé argentée qui faisait partie du pendentif puis l'inséra dans la serrure de le porte d'entrée, elle la tourna puis pressa sur la poignée de la porte, lorsque celle-ci s'ouvrit elle l'ouvrit en grand invitant le jeune homme à rentrer le premier puis entra à son tour et ferma à clé de l'intérieur. Ils se dirigèrent vers le salon, elle attrapa une autre clé, dorée cette fois et ouvrit le cœur et récupéra la carte mémoire qu'elle inséra dans son ordinateur portable encore tout neuf. Elle l'avait laissé en veille, elle appuya sur une touche puis fit quelques manipulations et démarra un diaporama des photos prises lors de la réunion des Gardiens et de la rencontre à la plaine.

"Bon, voilà les Gardiens : le rockeur aux yeux verts s'appelle Namashi c'est l'un des plus puissants faudra y faire attention, la rouquine c'est Rubis celle qui l'accompagne aux cheveux violets c'est sa jumelle Améthyste toutes les deux puissantes elles aussi, la petit fille aux yeux vairons c'est Lysis elle est moins puissante que les autres mais est protégée par la fille aux cornes Hanyuu, celui à la grande frange et aux cheveux noirs Uchika Tagi je n'en sais pas encore beaucoup sur lui, le blond c'est Sword un élément master comme Namashi, et la samouraï c'est Kyoshiro une nouvelle recrue apparemment... Faudra faire gaffe aux Devils aussi, pour le moment je n'en ai pas encore rencontré, tu en as croisés toi ?"

Elle croisa les bras pensive puis s'installa sur le canapé tournant la tête vers le jeune homme aux cheveux rouges, un sourire s'installa sur son visage comme amusée :

"Tu peux arrêter ton numéro quand t'es avec moi tu sais... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iska Farkas
Gloomy Jester
avatar

Nombre de messages : 92
Localisation : Au pays des Songes.
Emploi/loisirs : Stalkage à temps complet.
Humeur : Enjouée.
Points : 102
Réputation : 4
Date d'inscription : 02/02/2012

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]   Lun 20 Fév - 23:43

Je me souviens de tout.
Jour après jour.
Heure par heure.
Minute par minute.
Ses yeux, son expression si paisible.
Je voudrais m'enfuir.
Très loin.
Très très loin.
Pour qu'on ne me retrouve jamais...
S'il te plaît, pardonne-moi...



Emménager avec quelqu'un...Jamais je n'aurais cru que ça arriverait un jour. Cela dit, il s'agit de l'une de mes amis, ce qui change absolument tout. J'espère seulement que notre amitié durera, autrement...Ça m'embêterait fortement de devoir sortir les armes même "chez moi", quoi...Et après, faut nettoyer les murs et le parquet...Remplacer les tapis...qui coûtent souvent très cher...Cacher le corps, s'en débarrasser....Le jeter ? Ouais, dans une fosse, une rivière...Non, c'est crade pour les poissons... Mais bon, je m'éloigne du sujet, là. Un peu plus et on me prendrait pour un tueur à gages...Ce que je ne suis plus, dans tous les cas.
Kirakishou, la fameuse poupée que j'ai eu le plaisir de rencontrer lors de mon périple, m'a proposé dans la forêt de devenir son colocataire. Étant habitué à vivre seul, ça m'a un petit peu perturbé, mais je lui ai vite donné mon accord. Après tout, qu'avais-je à y perdre ? Rien. A y gagner ? Beaucoup. Quoi, je n'en sais rien, mais je suis sûr que ce sera beaucoup mieux si j'avais quelqu'un qui vivait sous le même toit que le mien. Cela devrait suffire à m'empêcher de faire n'importe quoi. Du moins, je pense...


Me voici donc en train de suivre la Rozen Maiden qui me guide à travers les rues de la ville de Tomodachi, tout en profitant de cette occasion pour me montrer par où se trouve tel ou tel magasin ou supermarché, au cas où j'aurais besoin de faire quelques emplettes. J'aime faire les boutiques, d'accord, mais je ne compte pas bouger de mon trou à rat avant un moment. Mon choix se dirige plutôt vers ma chambre, où je pourrais me laisser moisir autant qu'il me plaira. A part si Chouchou m'oblige à aller dehors, ce qui risque réellement d'arriver. Quelle misère...Les passants s'arrêtent sur notre passage et restent nous sonder du regard...Il est vrai qu'avec ses roses de partout et mon glaive de sorti, on peut dire qu'on attire l'attention. Je le remets donc dans son fourreau en soupirant, murmurant :
"Argh...Je hais la populace..." Il est vrai que ça peut paraître présomptueux d'entendre un type de la haute noblesse traiter la foule de vulgaire populace, mais que ce soit de la bouche de la mère ou de mon père, ce fut toujours le même discours que mes oreilles d'enfant ont pu entendre. Le bas peuple est ci, le bas peuple est cela, les roturiers se comportent ainsi ou engendrent cela...Et moi je buvais leurs paroles comme s'il s'agissait d'un simple lait-fraise.

"Bon, c'est encore loin, Chouchou ?"

Dis-je d'une voix plaintive. Ça me stresse de ne pas savoir où est-ce qu'on va exactement. Chez elle, ça, je le sais, mais ne pas savoir dans quelle direction aller me rend malade. On arrive finalement devant l'appartement. Nous montons les marches de l'escalier lentement, une par une, ne cessant jamais de monter...Tudieu, mais moi, j'en ai marre...Je m'entraîne, je tue des monstres, je galope, je marche, je monte les escaliers...Hâte de me poser, vraiment. Souffler un peu...Et ça va être tous les jours comme ça ? Si ça n'en tenait qu'à moi, je serais déjà parti. Parti où ? Peu importe...Mais ailleurs. Elle ouvre la porte et me laisse passer, refermant par la suite derrière elle. J'inspecte les environs, il n'y a pas à dire, c'est plutôt joli. Peut-être que ce serait plus agréable que prévu, de séjourner ici. Comme un enfant émerveillé à la vue de quelques bonbons, je me rue vers le balcon, regardant le bas monde de mes yeux pétillants d'excitation. Les lampadaires éclairent les ruelles sinueuses, me permettant d'examiner les différentes personnes qui s'y trouvent, les étoiles étincellent à travers ce drapé obscur qu'est le ciel nocturne...Magnifique. Vraiment.

"Waaaaaaaaw...Tu verrais un peu, c'est splendide ! "

Je me re-dirige donc vers elle après ce petit moment de gamin, me laissant totalement choir sur le canapé afin de regarder ce qu'elle désire me montrer...Des photos ? Sur un...Ordinateur, je crois. Je n'en ai jamais utilisé, puisque après tout, ça ne m'a jamais intéressé..."Bon, voilà les Gardiens : le rockeur aux yeux verts s'appelle Namashi c'est l'un des plus puissants faudra y faire attention, la rouquine c'est Rubis celle qui l'accompagne aux cheveux violets c'est sa jumelle Améthyste toutes les deux puissantes elles aussi, la petit fille aux yeux vairons c'est Lysis elle est moins puissante que les autres mais est protégée par la fille aux cornes Hanyuu, celui à la grande frange et aux cheveux noirs Uchika Tagi je n'en sais pas encore beaucoup sur lui, le blond c'est Sword un élément master comme Namashi, et la samouraï c'est Kyoshiro une nouvelle recrue apparemment... Faudra faire gaffe aux Devils aussi, pour le moment je n'en ai pas encore rencontré, tu en as croisés toi ?" Je regarde les images défiler de mes yeux vides, comme si j'étais mort intérieurement, lessivé...Tant de noms, tant de monde...Trop...Je me force tout de même à prendre ce faux air joyeux, éclatant de mon rire cristallin en souriant, avant d'enchaîner avec un :

"Moi ? Nooooon~ ! Je n'en ai jamais croisé !"

Je tape dans mes mains, en donnant l'impression d'être très emballé à l'idée d'en rencontrer...Ou pas. Qu'est-ce que je m'en fiche moi, de quelques psychopathes en manque d’hémoglobine ? Cependant, je ne m'attends pas à ce que Chouchou perce mon numéro à jour, chose qu'elle me fait rapidement remarquer...Je perds mon sourire, m'enfonçant un peu plus dans le coussin du sofa tel un légume dénué de toute énergie, tout en lui répondant : "Arf...Je suis fatigué de tout ça..." Mon visage n'exprime plus rien, mis à part une extrême lassitude. Je fais toujours les mêmes choses. Je vais voir de nouvelles têtes, et pourtant, ça ne suffit pas à me rendre "heureux". Peut-être que ces deux cent ans que j'ai vécu ont été deux cent ans de trop ?...Après tout, un être humain "normal" est censé vivre 80 ans, voire moins...Alors bon...Je pousse un long soupir, faisant tourner les cordons enroulés autour du pommeau de mon épée, comme profondément perdu dans mes propres pensées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirakishou
Puppeteer Actress
avatar

Nombre de messages : 40
Points : 48
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/02/2012

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]   Mar 21 Fév - 19:31

Voyant que son ami avait laissé transparaître sa véritable personnalité Kirakishou en fit de même de son côté. Elle laissa tomber son masque de poupée angélique innocente pour laisser place à celui d'une poupée froide et sans pitié... Elle fit les cent pas dans le salon comme énervée puis s'arrêta brusquement serrant le poing repensant à la scène où Nakana lui avait manqué de respect ce qu'elle ne supportait pas bien qu'elle se fiche complètement de cette gamine rebelle. Son oeil jaune citron s'illumina en rouge une expression de rage s'afficha sur son visage et en un regard elle fit exploser un vase bon marché en milles morceaux :

"Cette sale petite peste m'a bien agacée avec ses manies de rebelle malpolie..."

Finit-elle par hurler, elle ne s'en tirerait pas comme ça, oh non, elle la blesserait s'il le faut mais la poupée lui ferait sentir sa douleur... Son acharnement sur son rosier blanc l'avait peut-être amusée mais ce qui lui déplaisait le plus c'était l'attitude moqueuse qu'elle avait prise envers elle. Elle se tourna brusquement vers Zélos qui semblait fatigué de tout, elle le comprenait, passer son temps à jouer la comédie et à tromper les autres c'était éprouvant à force, si en plus on compte les combats ça peut devenir épuisant !Kira considérait les humains dépourvus de pouvoirs et de capacités comme des déchets, elle les regardait avec mépris antérieurement mais faisait preuve d'une grande hypocrisie envers eux. Les personnes dotées de pouvoirs au contraire les fascinait, elle les regardait avec un mélange d'intérêt et d'attention comme si elle étudiait chacun d'entre eux dans le moindre des détails afin de trouver leurs points forts et leurs points faibles... Zélos paraissait satisfait de la qualité du logement que la demoiselle de porcelaine lui proposait de partager en sa compagnie, elle se tourna vers lui prenant un ton un peu plus haut afin de se faire entendre :

"Zélos écoute-moi !Certaines personnes sont dotées d'immenses pouvoirs et d'une puissance élevée, je ne serais pas étonnée d'apprendre que ce sont ce genre de personnes que recrutent les Hébi... "

Un sourire sadique s'afficha sur son visage alors qu'elle observait son propre reflet, elle avait toujours fait partie des Rozen Maiden les plus puissantes et surtout les plus dangereuses contrairement à Shinku qui était un peu plus pacifique qu'elle. Le côté sombre venait de ressortir de la polichinelle, elle avait toujours gardé en elle ce côté tueur et violent mais devait se contenir et manipuler les gens pour ne pas le laisser se détacher d'elle... Lassée de tous ces problèmes qui arrivaient alors qu'ils venaient à peine de s'installer à Tomodachi elle prit place à côté de Zélos s'appuyant contre lui prit en main la télécommande de la télévision et l'alluma, elle regarda défiler les images comme absente...

"Au final tu n'es pas le seul à être fatigué de tous ces évènements..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iska Farkas
Gloomy Jester
avatar

Nombre de messages : 92
Localisation : Au pays des Songes.
Emploi/loisirs : Stalkage à temps complet.
Humeur : Enjouée.
Points : 102
Réputation : 4
Date d'inscription : 02/02/2012

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]   Mer 22 Fév - 4:38

Ma colocataire, la douce et dernière poupée des Rozen Maiden, commence à faire les cent pas à travers tout le salon, pestant et jurant comme jamais après l'impolitesse de la jeune fille que nous avons pu rencontrer un peu plus tôt dans la forêt. Il n'est pas rare que ses nerfs flanchent ainsi, mais c'est compréhensible : Moi-même était plutôt chamboulé suite au gros vent -non, c'était plus que ça, une tornade plutôt!- que j'ai reçu de la part de la pirate. Je ne lui en veux plus désormais : Enfant, je n'avais aucun remord à aller dire que telle ou telle personne était laide ou totalement idiote, et tout cela yeux dans les yeux, avec sourire innocent en prime. "Madaaaaame ? Vous êtes vraiment moche, mais ma maman a dit que vous étiez gentille, alors il faut pas vous dire ça." Je me souviendrai toute ma vie de la tronche qu'elle a tiré, cette grosse bonne femme...

Comment faisaient-ils pour me supporter, d'ailleurs ? Ah oui, j'oubliais...Ces pauvres petits bourgeois de bas étage présents à chacune des fêtes où nous étions invités rampaient devant mes parents qui avaient presque plein pouvoir sur eux afin de s'acquérir de leurs faveurs...Pitoyable. Grotesque. Minable. Du haut de mes huit ans, je me demandais déjà comment faisait ma mère pour ne pas leur cracher au visage, eux et leurs sourires hypocrites... ! Enfin bref. Laissons le passé où il se trouve...Un bruit assez fort parvient à me faire sortir de mes pensées, et je ne parle pas du hurlement de colère venant de Kirakishou, mais plutôt du vase qui vient de se briser en un seul regard. « Eeeeh ! Ne casse rien, après ce sera à moi de tout nettoyer après ! » Ah ça oui, les tâches ingrates, c'est toujours pour la même personne : Moi !

Je la regarde sans rien dire, un sourire qui se veut amusé accroché à mes lèvres. C'est marrant, mais je me suis toujours posé la question: Est-ce qu'elle peut en faire de même sur un corps humain ? Je veux dire...le faire exploser, et tout ? Ce serait...Comment dire ? Très gore, très très gore. Boum, du sang qui gicle dans tous les sens...Urgh, non, n'imagine pas Zélos, ça vaut mieux pour toi.

"Zélos écoute-moi !Certaines personnes sont dotées d'immenses pouvoirs et d'une puissance élevée, je ne serais pas étonnée d'apprendre que ce sont ce genre de personnes que recrutent les Hébi... "

Oh, mais ça je n'en doute pas. Si j'avais peur pour ma peau, j'aurais choisi un autre « groupe », ou bien me serais terré au fin fond d'un laboratoire pour pouvoir faire tranquillement mes potions, loin de tout danger. D'ailleurs, il faudrait que je me trouve un lieu où je pourrais les vendre...Demain, je chercherai. Croisant les jambes tout en m'accoudant à mon genou, je baragouine quelques mots incompréhensibles dans ma barbe puis relève la tête en disant d'une voix plus claire : « Où serait le jeu s'ils n'étaient pas puissants, Chouchou ?... » Oui, c'est terriblement enfantin, mais tellement vrai : Il me faut un jeu, des nouveaux jeux, tous les jours...Que serait la Vie, sans un quelconque amusement ? Rien de plus qu'une torture, une incessante et inexorable torture...

Je me lève de mon sofa puis me dirige vers le petit amas de morceaux, pile à l'endroit où le vase s'est fracassé. Je les rassemble en un tas, puis, une fois le puzzle achevé, passe mon doigt là où il me semble possible de les souder entre eux. A mon contact et soumise à une très forte chaleur, la terre cuite se met à fondre comme de l'étain, me permettant ainsi de recoller les morceaux...Je refroidis ensuite le tout de mes mains glacées, toujours de la même façon, puis repose le vase dénué de toutes fissures sur un meuble dans un coin, retournant ensuite me tasser sur le canapé. Étant un très bon contrôleur des éléments, il m'est facile d'utiliser la glace et le feu à ma guise. C'est encore du gaspillage d'énergie, mais je préfère ça plutôt que de laisser quelque chose de brisé à côté de moi.

"Au final tu n'es pas le seul à être fatigué de tous ces évènements..."

Dit la Rozen Maiden en s'asseyant à mes côtés, appuyant sa tête contre mon épaule. Je souris : Même les plus vieux ont le droit d'être épuisés...Comment font certains êtres pour être millénaires ? Du moment que ces pierres ne quittent pas ma peau, je ne risque pas de mourir -à part si on me bute dans un croisement de ruelles-. Kirakishou est la seconde personne -et sûrement la dernière- à avoir été mise au courant, à propos de leur utilité. La première, c'était Lui. Étrangement, il paraissait si triste, rien qu'à l'idée que je puisse vivre tandis que lui sera mort et enterré Dieu sait où...Si seulement il pouvait savoir à quel point je m'en veux, et à quel point je souhaiterais renier cette lame que je considère comme ma meilleure alliée, bien qu'elle ait pu être recouverte de son propre sang...Mais je me suis déjà tant de fois excusé devant sa tombe, alors à quoi bon y revenir...Bourrelé de remords ? Je n'en dors plus la nuit. Puéril ? Ah ça oui. Idiot ? Ce serait mal me connaître de dire l'inverse! J'ai tort d'en rire ?...Tant mieux.

Sans me rendre compte, je laisse planer comme un vent glacial dans la pièce, signe d'une profonde tristesse émanant de mon propre être. Je m'en aperçois et fais taire mes pouvoirs en m'excusant à voix basse auprès de Kirakishou...Je me demande si elle peut sentir le froid, ou le chaud d'ailleurs. Sans doute, elle est plus ou moins humaine, après tout. Je garde les yeux baissés, fixant le sol...Devant elle, je peux au moins me permettre de laisser courir librement mes faiblesses, et cesser de jouer le dur sans peur ni peine. Si elle savait ce que j'ai bien pu faire comme saloperies, il est sûr et certain qu'elle aussi me tournerait le dos...Il n'y a pas à réfléchir, c'est sûr à cent pour cent...

« Lloyd... »

(ET OUI JE ME FAIS PAS CHIER A CHERCHER DES PRÉNOMS ! *Aime pas chercher les prénoms* boxe ta face! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirakishou
Puppeteer Actress
avatar

Nombre de messages : 40
Points : 48
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/02/2012

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]   Mer 22 Fév - 22:01

Se défouler sur un pauvre vase à quatre sous n'avait pas l'air de plaire au colocataire de la poupée, celui-ci s'empressa de réparer ses dégâts tout en râlant en disant qu'à chaque fois qu'elle cassait quelque chose il devait toujours tout nettoyer. Elle le regarda rassembler les débris de la poterie puis les ressouder ensemble à l'aide du pouvoir du feu mais aussi celui de l'eau, il n'y a pas à dire Zélos maitrisait vraiment bien les éléments... On ne pourrait pas dire qu'il est un élément master loin de là mais il les manipulait à la perfection. Puis suite à sa déduction sur les Hébis il ne fit que la confirmer en lui demandant où serait le jeu autrement si ce n'était pas le cas... Là, il marquait un point sur ce coup-là, mais comment savoir lesquels se battent réellement pour quelque chose ou si ce n'est juste que de l'amusement pour eux ? Du point de vue d'Iska il voyait plus cela comme un amusement vu qu'il faisait allusion à un jeu... A qui faire confiance et de qui faut-il se méfier ? La poupée n'en savait pas encore assez pour différencier les gentils des méchants, toutefois elle sentait de la méfiance chez certaines personnes qui avaient croisé son chemin... De toutes façons ce n'étaient pas les lancers de noisettes de Nakana qui allaient impressionner la demoiselle de porcelaine. Elle n'était ni un rongeur ni un écureuil à ce qu'elle sache !Elle soupira en regardant le vase qui avait retrouvé sa forme initiale, il était intact :

"Zélou je ne comprends pas pourquoi tu te donnes autant de mal pour réparer cette babiole..."

Elle se leva du canapé puis alla chercher deux petites bouteilles de jus de framboise et un brownie avec un couteau et des serviettes, elle posa la bouteille sur la table basse en verre, découpa une part de brownie et la tendit au jeune homme. La Rozen Maiden se contenta d'attraper une paille dans un pot posé sur la table basse parmi tant d'autres et ouvrit sa bouteille pour y insérer la paille... Elle passa son temps à zapper toutes les chaînes sans jamais trouver quoi que ce soit qui attire son attention, la soirée semblait partie pour durer une éternité. Puis elle tomba sur le journal télévisé de 20h montrant un reportage sur un samouraï qui avait sauvé une fillette des griffes de son maître, cette scène elle y avait assisté... La poupée resta stupéfaite lorsqu'elle se vit apparaître à l'écran, heureusement pour elle le caméraman avait coupé sa caméra avant qu'elle ne s'en aille, avant même qu'elle fasse sa petite tirade même !Elle adressa un regard de dégoût face au présentateur mélangé à du mépris :

"Tsss ces humains, il faut toujours qu'ils aillent fourrer leur nez dans les affaires des autres..."

Puis elle remarqua que son ami ne semblait pas au plus haut de sa forme, vu son attitude il devait songer à son passé et pas aux scènes les plus joyeuses qui le composaient selon la poupée... Elle se coupa une part de gâteau et se redressa regardant son colocataire comme inquiète pour lui, il venait de prononcer le prénom de son meilleur ami, Lloyd :

"Il y a quelque chose qui ne va pas Iskou ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iska Farkas
Gloomy Jester
avatar

Nombre de messages : 92
Localisation : Au pays des Songes.
Emploi/loisirs : Stalkage à temps complet.
Humeur : Enjouée.
Points : 102
Réputation : 4
Date d'inscription : 02/02/2012

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]   Mer 22 Fév - 23:42

La poupée aux cheveux blancs reste me regarder réparer ses bêtises d'un œil interrogatif ; A tous les coups, elle ne comprend pas mes agissements. C'est compréhensif : Après tout, ça n'est rien de plus qu'un...qu'un...vase ! Et de bon marché, qui plus est... ! Et pourtant...Je n'ai pas pu m'en empêcher, il fallait à tout prix que je lui fasse reprendre sa force initiale, pour ne pas laisser plus longtemps les débris au sol. Malgré tout, je n'irais pas dire que je suis maniaque ; Enfermez-moi dans une pièce en bazar, je ne vais certainement pas me pencher pour ramasser les affaires. Je ne fais que réparer, rien de moins, rien de plus... Bizarrement, j'en suis gêné. J'ai presque honte, tout à coup...Afin de ne pas laisser les choses se tasser et lui faire croire des choses fausses, je lui réponds : « ...Eh bien, tu n'allais tout de même pas laisser les morceaux par terre... ! Et au lieu de jeter, autant réparer, non... ? »


"Tsss ces humains, il faut toujours qu'ils aillent fourrer leur nez dans les affaires des autres... "

Intrigué, je jette un coup d'oeil à la télévision où j'ai l'immense surprise de voir Kirakishou, en plein milieu d'un reportage à deux sous. Un samouraï sauvant une misérable gamine d'un maître tyrannique, quelle originalité, vraiment. Une chance que la Rozen Maiden apparaît sinon ce serait d'un ennui mortel...Quoique, vu son temps d'apparition, il n'y a pas de quoi s'extasier...Oh, mais tiens : Elle va devenir une star internationale ? Subitement, j'éclate de rire, rire qui ne dure que quelques secondes quand je tilte sur sa phrase...Comment ça, les humains fichent toujours leur nez où il ne faut pas ? « Je te rappelle qu'à la base, je suis un humain moi aussi, Chouchou... » Un peu génétiquement modifié avec les substances et autres bidules étranges qu'on m'a fichu dans le corps -et je ne vous parle même pas de l'injection du sang d'Elfe, surtout qu'ils ne trouvaient pas mes veines-

Kira' me tend une part de brownie que j'accepte avec un grand sourire, l'engouffrant en moins de deux secondes pour ensuite me pourlécher les lèvres façon canidé. J'attrape ensuite le verre de jus de framboise, fais tourner la paille un moment puis bois le liquide à petites gorgées, avant de le reposer sur la table basse. Néanmoins, il semblerait qu'elle ait remarqué ma baisse de moral soudaine. Du Kirakishou tout craché : Elle comprend presque tout rien qu'en me regardant. Mais je ne veux rien dire, rien me rappeler. Même aujourd'hui, et au bout de toutes ces années, je ne veux pas. Cette proximité avec le bord des choses. Cette peur d'être seul qui m'étouffe. Il est rare que je consente à raconter cette partie de mon histoire, où j'ai dû endosser le rôle du « méchant ».

"Il y a quelque chose qui ne va pas Iskou ?"

La voix de Kirakishou me paraît si lointaine, alors qu'elle se trouve juste à quelques centimètres de moi, à mes côtés. Je ferme à demi les yeux. Je n'ai rien envie d'entendre. Je n'écoute presque plus la télé d'ailleurs ; à quoi bon ? A part un flot de conneries, c'est tout ce qu'ils arrivent à nous transmettre. J'aimerais disparaître, devenir un autre : Un autre qui n'aurait certainement pas tué son meilleur ami de sang froid. Je me mords la lèvre, jetant un regard à mon amie en porcelaine : Je voudrais tant avoir le courage d'affronter sa déception. J'ai la gorge serrée. Pourtant, je sais parfaitement ce qu'il faudrait dire...Allez, on se ressaisit ! Dis quelque chose, Zélos ! Allez, n'importe quoi !

« Hein ? Moi ? Euh, non, tout va bien, tout va bien. Je me demandais juste qu'est-ce que Lloyd faisait en ce moment... »

Quel con. Lloyd est déjà mort, et même si Kira' ignore le fait qu'il a été tué, elle est suffisamment intelligente pour se rendre compte qu'un être humain tel que lui serait déjà mort de vieillesse. Zélos. Franchement, toi et ta stupidité, allez vous peeeendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirakishou
Puppeteer Actress
avatar

Nombre de messages : 40
Points : 48
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/02/2012

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]   Mer 29 Fév - 16:30

La poupée fut intriguée par le fou rire émanant de son camarade, elle tourna la tête se demande ce qu'il trouvait drôle puis regarda le reportage de qualité médiocre, la journaliste qui était sur place était une jeune femme rousse avec une poitrine énorme surexcitée complètement idiote tout comme ses commentaires... La demoiselle de porcelaine se demanda si cette femme était là pour faire joli ou si elle servait vraiment à quelque chose. Elle entama sa part de brownie contrairement à son ami qui l'avait dévorée en quelques secondes, elle se demandais toujours comment on pouvait manger aussi vite... Elle savourait le goût chocolaté de la pâtisserie puis ayant marre de voir la frimousse de la journaliste elle changea de chaîne la télécommande en main, la chaîne suivante était une sorte d'émission où un candidat répondait à des questions que lui posait l'animateur si ses réponses étaient justes il gagnait de l'argent. Trouvant ce programme stupide elle changea aussitôt de chaîne et tomba sur ce qui semblait être un feuilleton à l'eau de rose, très peu pour elle les niaiseries dans ce genre, elle changea donc de chaîne immédiatement cette fois c'était une émission où l'on vendait des objets en direct... Il y avait une écervelée blonde qui présentait les produits tout en dandinant et riant bêtement à ses propres blagues dont le style laissait à désirer, agacée Kira changea de nouveau de chaîne elle vit un homme habillé en costume impeccable cravate vert pomme l'air dépressif, même quand il annonçait une bonne nouvelle il ne semblait pas plus heureux, aucun changement d'expression du visage, comme si il se foutait royalement de ce qu'il présentait... Trouvant le présentateur rasoir la poupée changea une énième fois de chaîne puis tomba sur une série TV qui était tournée dans un hôpital et le personnage principal semblait être un médecin très respecté doté d'une intelligence supérieure et d'un humour noir tout particulièrement amusant, Chouchou s'adressa à son voisin :

"On regarde ça Zélou ?"

Ne se préoccupant pas de sa réaction elle attrapa le programme télé et le feuilleta elle passa en revue les articles, lut vaguement un article sur des danseuses qui après 10 ans d'apparition à la télé en compagnie de leur idole qui selon la jeune fille à la rose blanche devait être un sacré coureur de jupons avec sa bouille d'ange... Les danseuses réclamaient donc une somme assez importante clamant haut et fort qu'elles n'avaient jamais été payées, regardant avec mépris la photo du groupe d'antan Kirakishou se contenta de penser que ces pauvres filles faisaient preuve d'une grande naïveté, comme si on allait leur donner ce qu'elles réclamaient !Ce n'est pas un petit scandale de pacotilles qui allait leur rapporter de l'argent oh non, ça allait plutôt leur apporter les critiques des mauvaises langues comme celles des médias par exemple... Quoique, qu'ils se regardent un peu avant de porter des jugements sur des personnes qu'ils ne connaissent pas !Chouchou constata tout de même que les tenues que portaient les danseuses étaient assez provocantes, des sortes de bikinis à paillettes tous de couleurs différentes dont les tons flashy comportant quelques plumes et autres breloques voyantes, les danseuses avaient beau friser le ridicule il fallait avouer que mère nature les avait gâtées !La plupart ayant hérité d'un corps sans imperfections de belles formes une peau douce comme de la soie et une chevelure longue soyeuse... La Rozen Maiden montra l'article à Iska légèrement intriguée et à la fois amusée :

"Tu en penses quoi toi ? Tu le connais le grand dadais ? Le blond là au milieu."

Puis mordillant la paille qu'elle avait glissé à l'intérieur de sa petite bouteille de jus de framboises elle sirota sa boisson et regarda son ami droit dans les yeux, elle le sentait lorsqu'il mentait, elle le connaissait par coeur et remarquait parfaitement qu'il tentait de lui faire croire que tout allait pour le mieux pour lui alors qu'il avait prononcé le prénom de son meilleur ami qui devait certainement être mort après toutes ces années... Elle posa sa bouteille sur la table passe mordit dans sa part de brownie et le regarda encore attentivement :

"Zélos tu sais aussi bien que moi que la durée de vies des humains est très courte, Lloyd est sûrement mort à l'heure qu'il est, tu sais bien que si jamais il y a un truc qui cloche tu peux me le dire, tu me fais confiance quand même non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Installation et projets en vue... [Privé avec Iska]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Succulente dégustation [privé avec Hélio]
» [Terminé] Sois patient avec l'enfant aux yeux de diamant (Privé avec Loan)
» Des vigiles privé avec port d'arme ??
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]
» Installation pour Slack sur murs de clôture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Centre Ville-
Sauter vers: