Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivée du spectacle de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mar 19 Avr - 15:20

Enfin, il étais séparé! Deux âmes deux corps! Qu'elle merveilleuse opportunité!
Un miracle en plein champ de bataille... Son adversaire par une magie qu'il lui était inconnue avais réussi séparer les deux âmes qui habitais le corps original de Red, incroyable ! Le "démon" dans le corps d’origine qui représentais leurs futur et tous se qu'y avais de plus sombre s’était maintenant réincarné! Et "l'ange" tous se qui représentais ses chaines, se qui avais étais bon en lui encore jeune, ces doutes, rester incarné en une dépouille ruisselant de sang.


Le démon, la bouche sanguinolente se redressa sur ses pieds, et dévisagea l'être céleste qui lui avais permis la séparation avec un regard emplie de joie. Un sourire noyait dans le sang se figea statique et réjouie. Il leva la main et stoppa de la paume les flammes noir qui lui arrivait dessus. Il aurait pu les faire disparaitre... mais il était tellement heureux qu'il n'avais même plus envie de stopper cette afflue de douleur, et de plus il n'en mourrait pas, même si elle rongeait tous son corps. Alors que les flamme commencer a dévorer sa main, il lança un regard au cadavre devant lui.

L'ange devant le démon se débattais corps et âme pour vivre essayant de redonner un once de vie à ce chiffon de chair qu'il incarné. Il avait beau être plus faible que le démon, lui aussi étais doté de pouvoir qui lui étais propre et qu'il ne partagé pas avec le démon. le corps au thorax enfoncé, aux jambes cassé, aux cottes arraché, fût pris de spasme. Hémorragie qui avais tué le corps une première fois s’arrêta. Si on observer le phénomène on aurais étais choqué de voir que le sang coulait dans le sens inverse, comme un ruisseau qui s écoulerais en hauteur. Le sang de la victime s'écoulait dans son corps comme aspiré, non... comme attiré. Tous se que savais l'ange étais qu'il avais un corps qui n'étais pas le sien et qu'il voulais vivre, maintenant qu'il était enfin séparé de "lui".

Le meurtrier, qui étais maintenant seule dans son corps originel, avais plein possession de ces moyens. Et gloussa d'un rire roque, et recrachant le sang et les lambeaux de chaire qui était encore dans sa gorge. Les yeux du démon prit un profond blanc laiteux, et la peau qui parcourait le tour de ces yeux étaient devenues noirs, des veines rouges parcourues alors la peau qui jonchait ces yeux. Alors que deux grande feinte rouge sang coupa le centre de ces yeux, comme des pupilles de chat en pleine journée.
D'immense ailes d'un profond noirs se déploya sur son dos maculé de sang. Les ailes étais plié sur son dos mais on voyais déjà qu'elles étaient de grande taille peut-être même encore que d'habitude. L'assassin regarda son bras ronger par la flamme et la fit disparaitre la touchant du bout du doigts de son autre main.
Puis fixent son adversaire il déclara toujours d'un plein sourire :


"J'en ai marre de ce jeu on vas... l’accélérer."

Red posa sa main droite -qui venait par le bais du lien de ce régénérer- sur son cœur, puis prononça quelques mots inaudible. Et en une petite seconde le meutrier réduit le "fardeau des vies" a 1 vies pour chacun. Kyosuke, Kai, Adel, Mioko et Lysis, et toutes les vies qui étais hébergé dans l'immeuble ce vu prit de spasmes violent et d'une douleurs insoutenable. Comme si leurs cœur allaient éclaté. Ils venaient chacun d'être assaillies d'une tonne d’énergie. Toutes le vies qui étais a leurs charges venait de mourires, ou du moins c'est se que pensais Red (ps: Kai expliquera pourquoi.). Tous les combattants avaient absorbé la totalité de l’énergie vital des vies qui étais à leurs charge sauf une, l'ultime limite.

"Je déclare ouvert le spectacle !!! Maintenant si votre adversaire meurent il seront obligé de se rendre ou mourir !!! Vous n'avez plus besoin de vous retenir. Devils aujourd'hui nous allons laisser nos traces en ces lieux, cette villes nous appartiens, ce lieu sera la preuve se qui arriveras à ce qui oserons se mettre en travers de notre route !!!" déclara t-il d'un voie grave.

D'un signe de main Red invita ces adversaires à passer a l'attaque avec toujours le même horrible sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mar 19 Avr - 21:08

Tout ce passât rapidement, Red décida d'accélérer les choses, et l'être céleste put rapidement sentir qu'il n'était plus relié qu'à une vie, ce qui voulait dire que le Devil à sacrifié les autres, Kai se douta rapidement qu'il devait en être de même pour tous les autres participant, les doutes se confirmèrent lorsque l'inspecteur tomba un genoux à terre, crachant alors du sang.

**Je ne suis pas sur de moi... Mais je n'ai d'autre choix que de croire en cette option, de toute manière... C'est pas pour tout de suite !**

Dans un effort le Gardien se releva alors, tout en tenant son glaive fermement, il s'adressa alors aux personnes qui étaient de son parti.

"Battez vous à fond !!! Ne vous préoccupez pas des vies auxquelles vous êtes attachés !... Red... J'ai peut être fait une erreur en dissociant l'ange du démon, mais cela va me permettre d'en découdre avec le démon afin que seul l'ange puisse vivre !"

Un aura bleu entoura alors la silhouette du jeune homme, qui semblât puiser dans ses dernières ressources, à tel point qu'il y ai comme une sorte de tremblement de terre.

"Je n'ai plus rien à perdre ! Rien ne pourra m'arrêter à présent."

Il courut alors droit vers son adversaire, usant bien sur de sa pupille comme d'habitude pour accélérer chacun de ses mouvements, pour finalement apparaître derrière celui ci en un clin d'œil.


"Celestia Slash !!"

S'écria le blondinet qui enchaîna d'une multitude de coups son adversaire, ce qui provoqua à chaque impact de la lame un long flash suivit d'une explosion, qui était bien sur du à sa capacités de l'explosion sword. D'un bon en arrière après son puissant enchaînement, Kai saisit son magnum et se mit à canarder sa cible.

"Explosion shot !"

Toutes ces explosions provoquait un épais nuage de fumée autour du Devil, si Kai n'avait pas sa pupille spécial, il n'aurai pas était en mesure de savoir si son adversaire était toujours dedans ou non.
Mais alors qu'il venait de stopper sa rafale, son pistolet se mit à briller fortement, accumulant au bout du canon un amas de puissance.


"Final shot !!!"

Un énorme et puissant rayon laser jaillit alors du magnum, rasant tout sur son passage, pour enfin arriver sur sa cible.
Suite à ce puissant assaut, il fallut plusieurs minute afin de laisser se dégager l'épais nuage de fumée qu'avait provoqué l'attaque. Kai épuisé par cette attaque continua de fixer l'endroit ou était supposer se trouvé Red, attendant patiemment de voir si son attaque à porté ses fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 20 Avr - 17:51

Red avais comme l'impression de ce réveille après un très long sommeil. Un peu comme si vous vous réveilliez avec une nouvelle sensation de force, celle qui vous aviez toujours désiré, celle qu'y n'aurait jamais étais a votre porté encore hier.
Il se délectais déjà de ce future plaisir comme un gamin de ces cadeaux la veille de noël ou de son anniversaire.
Le démon se mit a rire de plein poumons d'un puissant rire sonore. Mais ce même rire fut couper, comme son souffle, sous les coups ravageurs du guerriers qui venait à l'abattre sous un pluie de coup.

C'est en premier dans son dos que s'acharna son adversaire. Si ces ailes avait étais aussi faible qu'il l'étais a la normal, il aurait était complétement déchiré en lambeau. A chaque attaque de profonde entaille déchira sa chair et ses ailes, et de plus lui détruit littéralement le dos, a chaque explosion il avait l'impression de prendre un camion en plein dos. Mais ce n'étais que ces premières attaques, dès lors il fut projeter contre une montagne sanguinolente de morceau de béton et de brique reste de l'internat des élèves de l'université. L'assassin atterrie, si l'on pouvais appelé sa "atterrir", la face la première contre les débris et eu le temps lors de la seconde attaque de se redresser et prendre l'attaque de front les bras avant protégeant le haut de son corps, et ses ailes noirs jonchait de sang en couverture.
Ce fut a peu près la même sensation que tous a l'heure, en pire, et en plus douloureux. Une odeur de chair grillé caressais doucement les narines du démon une fois l'assaut terminer.

Red n'avait pas bougé d'un centimètre il avait tenu bon... Oui mais à quel prix. Mentalement il avait tenu, Par douleurs et par la puissance du choc il avais faillie s’évanouir et tomber, mais il avais tenu...
Mais son corps lui... Si il n'avais pas déployait sur tous son corps son armure interne, il aurait perdu ses bras, au mieux. La fine couche de peau qui couvrais son thorax ces bras avais complément fini en poussière de cendre, on ne vu plus que son sang et la fine couche en fusion vermillon qui représentai son armure interne qui étais a l'état normal cristallisé, avais complétement fondu. il étais maintenant torse nue ou du moins sa chair a se niveau avait disparu en même temps que ces vêtements. Ses gant eut était toujours a ses poings, mais il étais en lambeau et le squelette en métal des gants était visible, tous comme la blancheur des phalanges du démon. Ses ailes étais tous simplement encore entrain de bruler, par endroit non, ou d'autre il y avais des trou béant rongé par le feu. Il ne put réprimer un cris de douleurs sonore et bruyant et laissant ses bras tomber le long de son corp il fixa son adversaire qui avais l'air malade comme si lui le mal le rongeait de l'intérieur.

Il vu alors son adversaire préparer une nouvelle attaque, une attaque final. Pendant le temps qu'il préparais cela il lui fallait remédiait a son état. Il n'avais pas de telle pouvoir, du moins il n'y avais que l'ange qu'il le pouvait. Mais la colère apportai la force, la luxure apporter au corps une énergie nouvelle, et l'envie apporter elle le pouvoir... Ah cause de l'ange il n'avais jamais pus utilisé les pouvoir qu'apporter l'abandon au péchés capitaux, mais aujourd’hui, il le pouvait.

"Ira, Luxuria"

La colère gronda alors dans le cœur du démon à lui en faire monter le sang au cerveau, Kai le dégouté, il fallait se venger, le tué. Son aura prit alors une teinte sombre, comme du sang mélanger a de l'encre, il devenait encore plus puissant... Et la luxure, alors qu'une légère et sucré penser de Vp lui mordit l'esprit, son corps se mit a bruler d'un flamme bleu qui régénérais ces blessure, au contact ses flamme avec sa peau ressemblait a de doux baiser. Comme si la flamme au lieu de détruire redonner la vie.
Et enfin Kai déclencha son attaque. Un rayon d'une incroyable puissance partit en sa direction, il fallait réagir, l'esquiver ? Non trop rapide, le parer...


"Invidia !!!"

Et alors la grandeur de son aura se décupla et tendant les bras vers le rayon posant la paume de sa main gauche sur le dos de sa main droite il avait l'intention de stopper l'attaque avec la paume de cette dernière. La meilleur défense c'est l'attaque pensa t-il en cette instant. Il concentra la moitié de toutes l'énergie de tous ce qu'il avais stocker et de ce que lui avais conférer les péchés capitaux en ces mains.

"Abyssale Railgun "

De ces mains émanaient une lumière noir aveuglante. Il l'avais déjà fait dans le passé, il allais maintenant le refaire. Toute l'énergie se réunie en immense une boule -d'une teinte étrange la même que son aura - devant ses paumes, un pentagramme entoura la boule d'énergie, parcourue des par des étincelle ébène. La poussière sur le sol fût comme balayer par la charge. Cette charge dégager comme une sorte d'aura qui repousser tous se qui était autour de Red, lui même avais du mal a retenir la charge, et l'on pu voir les paume du démon commencer a noircir, la peau sur ces paumes se transformer en cendre, elles étaient en combustion. Tous les personnes présente pouvait ressentir un légère tension, comme celle avant un accidents. Oui il ressentait ce que les victimes d'un accidents ressentait lors de leurs dernières secondes.

De cette boule, dans un bruit strident, jaillit un Gigantesque rayon noir parcouru de flamme et d'éclairs d'un rouge sang qui s'entrechoqua lui même avec m'attaque final de son adversaire dans un explosion blanche qui balaya les montagne de débris derrière lui, ébranlant l'immeuble principal de la cité scolaire, toutes la poussières fut dégager en un instant Red, et Kai fut eu même balayer par un puissant souffle. Red fut comme éjecter en arrière, mais réussi a ne pas tomber, se rééquilibrant a coup d'ailes, volant à un bon mètres du sol. Pendant quelque secondes tous étais silencieux, plus aucun bruit... Ce silence était comme un appelle pour le démon, oui le silence l'appelais a attaquer a son tour! Lui aussi maintenant puisa dans ces dernière resserve pour abattre Le Gardien une bonne fois pour toute.

"Inferno blast"

Alors qu'il levas la main droite vers les nuage noirs grondant, ceux-ci se mirent a bruler, comme si ses nuages étais composé d’essence, et de cette même main d'un geste rapide il désigna Kai du doigt. D'un coup le ciel explosa, ou plutôt l'énorme nuage incandescent qui recouvrait toute la cité scolaire explosa, et de cette énorme explosion, pleuvant du ciel des centaines de comètes de flamme noir parcourue d'étincelle rouge sang, de la taille d'une petite voiture s’abattit sur la cité scolaire et plus précisément quand elle se changea de direction vers Kai. L’inspecteur allé bientôt être noyé dans une pluie d'explosion d'ébène. Mais ne voulant pas lui laisser le temps de respirer ou essayer d'esquiver, il pointa le sol de la paume de sa main gauche, et un gigantesque jet de flamme se dégagea de sa paume pour inonder le sol de flamme rougeoyante, et en quelques secondes, un nuage de poussière incandescent se dégagea du sol, surtout de la zone ou se trouvé le Gardien lui rongeant les jambes, l’empêchant de se mouvoir, ou du moins correctement.
Tous allé bientôt être fini... Oui une dernière attaque, ces dernière ressource. Il ne savait même pas si après cette attaque il aurai encore la force de tenir debout.


"Last sword" murmura t'il, gouttant de sueur, et haletant... Il étais si fatigué...

Dans ces mains apparue une magnifique épée d'argent, une épée a deux main qui ressemblait a celle d'autre fois, celle forger pour les Rois... Red avais épuisé des dernière force a invoquer l'épée d'un roi déchu qui était tombé en enfer, après avoir fuit un bataille condamnant son peuple. Il lui avais même Insuffler le reste des ces force, le reste serait pour le dernière assaut. La lame de l'épée du démon se mi à rougir, jusqu’à se que des Runes, y apparaisse graver dans le mètal. Red le pointa vers sa cible Kai, et attendait simplement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Lun 2 Mai - 3:25

N'ayant pu porter correctement sa dernière attaque, Kai se fit projeter violemment. C'était Red qui passait à l'offensive, d'ailleurs, a peine l'inspecteur eu le temps de se remettre debout qu'une pluie de comètes tombait droit sur lui, en un réflexe, et dans ses dernière ressources, le Gardien planta son glaive au sol.

"Dead floor !"

Plusieurs lames sortirent alors du sol afin de jaillirent à la rencontre des comètes, mais si cette contre attaque n'allait pas protéger Kai à 100%. Mais alors qu'il s'en sortait tout juste avec la précédente attaque, qu'il sentit a présent une nouvelle offensive sous ses pieds. C'était pas bon, il ne pouvait rester là.
Du jus, encore un peu ! Il le fallait, il fallait qu'il trouve la force de changer d'endroit et de ne pas rester là, surtout qu'il sentit alors Red préparer un autre coup.


**Pas maintenant... Dans tous les cas je suis condamné mais... PAS MAINTENANT !**

L'être se dématérialisa, afin de se réapparaitre un peu plus loin de l'endroit ou il était, il avait utilisé à l'aide de sa pupille une sorte de téléportation, sans vraiment savoir comment d'ailleurs. Mais cette capacité l'avait bien plombé, déjà qu'il n'avait plus beaucoup de force. Le Gardien tombât à genoux, il n'arrivait même plus à tenir sur ses jambes.

"Red... J'abandonne ! Dans tous les cas j'ai perdu et je vais mourir ! Je sais pas quand ni comment, mais suite à ce duel il ne me reste plus longtemps à vivre... Tu veux savoir pourquoi ? Les vies humaines que tu as mis en jeux... Je les ai échangé contre ma vie... Alors inutile de te dire qu'avec tout ce qu'on sait mit dans la tronche, en tant normal tous les tomodachiens seraient mort, seulement ça n'arrivera pas, à la place c'est moi qui partirai... Seulement, je veux pas mourir tout de suite ! J'ai un pressentiment ! Il me reste encore quelques chose à accomplir ! C'est pourquoi j'arrête ce combat... Au risque de paraître lâche, j'ai fais tout ce que j'ai pu... De toute manière je n'ai pas la force de faire autre chose..."

Le Gardien commença à osciller. Sa décision pouvait surprendre, cependant il avait raison, il n'avait même plus la force de soulever son glaive, il ne pouvait plus combattre, et dans tout les cas, la mort allait venir lui ôter la vie. Seulement l'inspecteur ne voulait pas mourir de suite, il voulait profiter des derniers jours qu'il lui restait, car il avait le sentiment qu'avant de partir dans l'au-delà il devait accomplir encore quelques chose d'important !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Dans le gouffre des Ténébres
Points : 121
Réputation : 2
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 12 Mai - 14:44

Le combat entre Adel et Kyousuke se poursuivait, cette fois c'est le Hebi qui lançait l'assaut, Le Devil se dématérialisa alors en plusieurs chauve souris pour éviter le coup, plusieurs détails venaient de perturber le jeune homme.
Alors qu'il venait de reprendre sa forme initiale un peu plus loin il dit a son adversaire.


"Excuse moi, je pense que je vais m'en arreter ici... Je ne sais pas si tu l'as ressentit aussi, mais il n'y a plus d'enjeu, pas la peine de continuer, sur ce !"

Effectivement, Adel avait sentit ce changement qui était du à Kai. C'est pourquoi il se dirigea alors vers Red, tout du moins le coté diabolique de ce dernier.
Il semblerai que le Gardien avait abandonné également.


"Red! Il semblerai que ce combat ne possède plus aucun enjeu... Arrêtons nous là ! Ce Gardien est déjà condamné, il ne sert plus à rien, de plus il va falloir se charger de ton double maintenant que tu es dissocié de lui."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Ven 13 Mai - 7:05

Le Devil fuyait ? Sous prétexte qu’il n’y avait plus d’enjeu valable ? Quelle lâcheté !
Kyousuke fulminait d’entendre cela : jamais il n’avait entendu pareilles âneries.


" Tu penses que je vais te laisser partir parce qu’il n’y a plus de quoi t’amuser ici ? Alors même que toi et d’autres Devils êtes délibérément venu vous attaquer à ce campus, à moi par conséquent, et tu espères toujours que je te laisse t’en aller ? Non, pas après être en plus venu troubler ma tranquillité … "


Jusqu’ici d’humeur passable, ce que venait de dire Adel avait eu le don de l’énerver comme jamais.

"… Je ne te laisserai pas partir, ou plutôt t’enfuir. Vous êtes venus à bout d’un gardien, un Hébi de plus ne te ferais pas peur quand même ? Allez viens, tu ne vas pas mettre un terme à cette entrevue si vite n'est-ce pas ? "


Le vampire reconnut volontiers que le sacrifice de Kai était un acte honorable et il l’en remerciait. Sans cela, aucun doute qu’il se serait retrouvé le seul élève encore en vie ici, dans cet endroit qui empestait déjà des actes innommables que venaient d’accomplir Adel, Miyoko mais surtout Red. C’était dommage qu’un homme si brave doive mourir. Le fait qu’il soit Gardien n’influa en rien le jugement du Hébi, il aurait pensé la même chose si quelqu’un d’autre aurait accepté de sacrifier sa pauvre vie.
D’un autre côté, l’Immortel souhaitait plus que jamais voir ces agresseurs mort à présent…


" Kai ? Tu te sens encore la force de te battre ? Si besoin est, je peux te donner un coup de fouet. Je doute que tu veuilles laisser les choses telles qu’elles sont. Ca ne me plaît pas plus que ça de devoir faire équipe avec toi mais je pense qu’on n’a plus le choix … "

Voilà ce qu’il annonça : Il était désormais prêt à aider voire protéger un Gardien pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Dans le gouffre des Ténébres
Points : 121
Réputation : 2
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 18 Mai - 14:37

Suite à l'intervention de Kyousuke, Adel émit un soupir.

"Pourquoi vouloir continuer, tu tiens tant que ça à mourir ? Au lieu de faire le fier, tu devrais plutôt t'occuper du Gardien qui n'est plus en état !!" Cela dit le Devil savait que le Hebi ne le lâcherai pas aussi facilement.
Il allait devoir calmer les ardeurs de son adversaire, jusqu'à présent Adel n'avait pas était très remarquable, il s'était contenter d'observer ses adversaire en répondant à leurs coups, ou lançait des petites offensives, mais maintenant il allait devoir monter d'un cran, il était clair qu'il n'avait pas fait sa place chez les devils, il n'avait encore rien prouvé.
Son aura explosa alors violemment, faisant partir en éclat l'environnement aux alentours. Des écailles firent leurs apparitions sur sa peau, des griffes étaient présentes sur ses mains et pieds, ses yeux semblait plus démoniaque, mais le Devil gardait un calme déconcertant.


"Je ne sais pas pour qui tu me prends, mais il est temps que je te montre la force d'un homme-dragon !"

En un clin d'œil le Devil était déjà devant Kyousuke, lui donnant un puissant coup de poing au niveau du système respiratoire, et le second au niveau du foie, un puissant coup de pied visant la rotule du Hebi, puis il termina ses coups par un rapide coup dans la carotide.
Puis il plaqua les mains au sol et son adversaire fut prit dans un geyser de feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Dim 22 Mai - 3:44

Incroyable...

Son adversaire étais tombé au sol, vaincu. Un des êtres célestes! Un des plus grands gardien !
Un cri de soulagement se transformant doucement en un rire rauque, déchira le silence de l'atmosphérique morbide du drame et des combats. Écartant ces bras tendus, il se mit a rire de toutes ces forces. Tans dit que tous les muscle son corps était tendu de bonheur, les fentes qui séparait le banc laiteux de ces yeux ce rétracta.
Il avais vraiment gagné beaucoup ! Et tous sa grâce à Kai ! Il avais retrouvé la liberté d'un corps a lui, la pleine limite de ces pouvoirs de démon. Il avais vaincu et condamné un des plus puissants gardien, et tués tant de gens... Il étais en pleine extase, un bonheur si complet et jouissif ! Un sourire si resplendissant rayonna sur sa bouche, c'était si beau...

Dans un dernier cris de bien-être, ces bras tombèrent le long de son buste, son sourire de bien-heureux s’effaça. Il était maintenant d'un calme plat, il écouté se que disait le gardien vaincu qui abandonné, dans un dernier discours. Tous se que le meurtrier retenus, c'est qu'il avait sacrifié sa vie, qu'il s'était condamné a mourir.
Silencieux il fixa alors l'inspecteur, au sol, le regard vide. Il avais toujours un épée d'argent dans la main droite, mais celle-ci perdis de son intensité, et fini par disparaitre comme elle étais venu dans un éclat de flamme d'un profond noir. Il aurait tant voulu porter sa dernière attaque il avait même garder la moitié de ces réserve pour cella.
Mais bon ce n'étais, rien, n'y pensons plus... Il fut comme réveillé dans un mini sursaut, par Adel, qui à coté de lui demanda de s’arrêter, et lui proposa de m'être fin a la vie de "l'ange".
Il resta pour l'instant silencieux, observant le décors. Des ruines, des bâtiments effondré, des cadavres d'enfants, d'adolescent, d'adultes, tous brulèrent doucement sous son dernier coup qui avais incendié légèrement le sol.


"Un barbecue ..."

C'est a quoi le fessait pensé la scène. Les débris des bâtiments de béton, auraient servie de charbon et les cadavre de victuailles, divers viande, oui les humain aurait étais de vulgaire morceau d'animaux dont la vie ce serait résumé a attendre la mort. C'était ridicule, non il avait tué tant de d'innocent et lui ne voyait que l'image d'un barbecue. Un léger sourire amusé illumina légèrement le visage de l'assassin.

"Oui, c'est fini pour le campus, j'ai tués beaucoup de personnes aujourd'hui, mais se n'est qu’ici que sa commence. Oui... sa ne fait que commencer aujourd'hui c'est une victoire pour les devils qui est marqué par le sangs et le feux !"

L'assassin plongea son regard vers le ciel et murmura quelques paroles en regardant les nuages noir grondant, assombrissant le ciel.

"Pleure, maintenant je le veux tous ce qui son mort pour ton impuissance ! Regard ce qu'est la vraie liberté ! Heavy Rain"

Alors que le ciel continué à cracher des éclairs, il se mit a pleuvoir doucement, mais de plus en plus fort. Les gouttes d'eau éteignirent toutes les flammes qu'avais provoqué le démon, même les flammes noirs éternels qui consumé le campus. Il se mit alors à faire quelques pas pour partir. Mais fut stoppé par les paroles de Kyosuke, se retournant il écouta attentivement. Amusé par ces paroles, il ouvrit a bouche lentement et déclara:


"Tu ne veut pas me laisser partir ? Tu a étais une attraction à mon spectacle, merci, vraiment ! Tu sais, sa ce n'étais rien, juste un jeu. Il son tous mort pour mon plaisir juste sa. Ne m'en veut pas, mais ce jeu ma lasser, tu veux que je reste ? Amuse moi comme un bouffon l'aurait fait pour son roi !"

Puis il vu, Adel partir a l'attaque pour punir l'idiotie de l'Hebi. Alors que le Devil attaqué, attendant la fin de l'assaut Red s'amusa a s'approcher des cadavres d'enfant ou autres et d'écraser sur plat du pieds les crane des mort, profanant leurs cadavres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 3 Aoû - 4:05

Le Devil n’avait pas encore abattu toutes ses cartes à en croire la mutation qui venait de s’effectuer sur lui. Des griffes tranchantes comme des lames de rasoir et des écailles lui poussèrent sur le corps, donnant une allure grotesque mais aussi effrayante au polymorphe.
Pour avoir baissé sa garde durant une fraction de secondes, sous l’effet de la surprise probablement, Kyousuke reçut des coups dont il se serait bien passé.
Le poing d’Adel rencontra le torse du Hébi, celui-ci sentant brusquement ses côtes s’enfoncer sous l’impact mais il n’eut pas le temps de répliquer, les frappes suivantes arrivant déjà.
Se maudissant intérieurement pour s’être montré si peu prévoyant et prudent, le vampire ne put que subir sans jamais avoir l’occasion de contre-attaquer. L’impression que son foie venait d’éclater survint au coup d’après avant de sentir la douleur lancinante qui traversait son genou presque brisé. Seul l’attaque visant sa gorge put être évitée par un ultime reflexe faisant que l’Immortel se pencha rapidement sur la droite, s’épargnant ainsi de se faire égorger par son animal d’adversaire.
Était-ce fini ? Non, loin de là : le Devil se baissa et appose ses mains sur le sol, signe d’une atteinte prochaine, mais quoi ? Comme si sa force l’avait quitté, Kyousuke ne parvint pas à identifier la nature exacte de l’attaque qui allait arriver avant de se faire heurter de plein fouet par celle-ci.

Chaud et douloureux dans un premier temps, cela devint bientôt noir et indolore. Mais la douleur qui l’atteignit d’abord n’avait pas de nom tant elle fit souffrit le Nosferatu. A vrai dire cela aurait pu lui arracher des larmes, si le feu n’avait pas entièrement brûlé son visage, comme le reste de son corps d’ailleurs. Quelle sensation horrible c’était de sentir se yeux être réduit en cendres, le privant de la vue, et de sentir ses chairs partir se consumer dans cet immense piège qui le retenait prisonnier.
Enfin cela s’arrêta et les flammes arrêtèrent de le faire souffrir, le libérant par la même occasion. Son corps retomba lourdement au sol. Il savait que son salut était dû au fait qu’il avait eut la jugeote de libérer une grande partie de sa force pour empêcher le feu de l’amocher plus qu’il ne l’était déjà.
Peu importe, les picotements qui le chatouillaient sur l’ensemble de son corps lui indiquaient que son activité cellulaire n’avait pas cessé et que déjà, la régénération avait débuté. Le danger et la proximité de la mort accélérant la guérison de ces brûlures et de ces cloques immondes qui avaient élu domicile sur la quasi-intégralité du Hébi. Il se releva lentement, s’aidant de ses membres affaiblis pour se mettre debout. A demi-nu, ayant seulement son jean d’épargné quoique totalement carbonisé au point qu’il tomberait en morceau au prochain choc, il fit face au Devil. Il ne le voyait pas non, ses yeux n’étaient même plus là à vrai dire, il l’avait juste repéré grâce à son sens de détection toujours intact.
Il parvint difficilement à cibler la restauration de ses tissus. D’abord les voies respiratoires, le plus important, qui revinrent à une état normal en quelques secondes car après tout les parties vitales se régénéraient toujours beaucoup plus vite que le reste.

Il ne voyait toujours pas mais il s’adressa quand même à Adel, son ton ne laissant transparaître que du mépris pour ce genre de personne.

« Depuis quand les gens comme toi me disent ce que je dois faire ? Cela dit … »

Il jeta un coup d’œil à Kaï qui avait l’air au bout du rouleau

« ... Je t’accorde qu’il n’a pas l’air très en forme alors oui, je vais l’aider. » termina-t-il, la voix grésillant tel un vieux poste radio, ses cordes vocales ayant apparemment souffert elles aussi.

Kyousuke puisait dans ses ressources intérieures pour accélérer la guérison car déjà voyait-on les traits de son visage se redessiner et, à quelques rares endroits, un lambeau de peau se reconstituer. D’ici quelques dizaines de secondes et il recouvrerait la vue ainsi qu’une condition suffisamment bonne pour laisser la régénération s’effectuer d’elle-même sans qu’il n’ait besoin d’y ajouter de l’énergie outre-mesure.
Tout à coup, le suceur de sang disparût à toute vitesse, utilisant sa vitesse surhumaine pour se retrouver devant le Gardien bien mal en point


« Et bien alors, ça n’a pas l’air d’aller très fort on dirait ? » lui souffla-t-il durement, « Tu as l’air de souffrir, c’est dur de voir ceux qu’on protège mourir, n’est-ce pas ? Allez, je vais remédier à cela. »

Ce qui devait ressembler à un sourire se dessina sur le visage calciné. En moins d’une seconde, il avait levé son bras et l’avait dirigé vers Kaï. Sa force vampirique permit au membre de pénétrer dans le corps de l’inspecteur, transperçant les côtes du pauvre corps meurti et s’arrêtant lorsque le cœur fut visible à l’œil nu. Faible et en manque de sang frais comme il était, le vampire eut bien du mal à ne pas couper court à la vie du Gardien en lui soutirant tout son fluide vital

« Ca fait mal, hein ? Imagine ce qu’ont ressentis ceux qui sont morts là-dedans, par votre incompétence à tous… » murmura-t-il maintenant qu’il avait recouvré une voix normale.

Le blondinet retomba mollement au sol. A la stupéfaction de tous, Kyousuke venait de porter un coup fatal à la seule personne qui aurait pu l’aider, le laissant ainsi aller à une lente agonie jusqu’à ce que le dernier souffle de vie le quitte.
Enjambant le mourant, il s’allongea presque sur celui qu’il allait tuer et approcha son visage de celui de Kaï.


« Oh non, ne meurs pas tout de suite, je n’en ai pas fini avec toi. Maintenant prouve-moi que les idéaux des Gardiens ne sont pas que du vent » lui dit-il avec un air presque sadique. Tout ce sang le rendait presque fou et capable de tout.

Le Nosferatu se mutila lui-même, enfonçant de nouveau sa main dans les chairs chaudes, sauf que cette fois-ci c’étaient les siennes. Il sentait son cœur battre entre ses doigts, si rapide, si … gorgé de sang.

L’étreinte se referma.

Le sang coula à flot jusqu’à la plaie béante dans le torse de Kaï, le Hébi essayant tant bien que mal de rester stable durant le peu de temps que son cœur éclaté le lui permettait – largement plus qu’un humain mais cela avait tout de même ses limites – afin que pas une goutte ne soit perdue. Enfin le vampire fut entraîné à son tour vers le sol, presque mort.


« Il n’existe nul sang plus puissant que celui puisé au cœur même d’un vampire de sang-pur … »

Et nul sang n’agit mieux que celui transfusé directement au cœur d’un humain ne put-il terminer, sentant le baiser de la mort le guetter.

Les Devils n’avaient pas bougé, sans doute amusés par ce suicide collectif. Enfin peu importe ce qu’ils pensaient, ils mordraient bientôt la poussière, qu’ils en soient sûr !

Côte à côte, les deux combattants à l’article de la mort voyaient différents phénomènes s’opérer en eux : l’Immortel sentait son cœur se reconstituer rapidement – quoiqu’il lui faille bien trente secondes avant de pouvoir se relever – et il regardait Kaï qui lui vivait quelque chose de différent.
La transfusion sanguine d’un vampire à un humain. Un procédé puissant mais dangereux pour l’humain qui s’y soumettait, des transfusions répétées le réduisant à l’état de goule. Depuis qu’il était arrivé à Tomodachi, Kyousuke ne l’avait effectuée qu’une seule fois, sur Haruki lors de son arrivée. C’était par voies ‘normales’ cette fois-là tandis qu’ici il employé un procédé plus dangereux mais plus rapide et plus efficace sauf qu’il s’agissait de son premier essai et la réussite était tout sauf sûre.
Malgré sa vision floue, ses yeux avaient déjà eu le temps de revenir, il distingua le chevelure blonde de Kai virer au blanc et le trou dans son torse se refermer.
Ca avait marché !
Il venait de d’octroyer une grande partie de ses pouvoir à Kai, temporairement certes, mais cela allait sérieusement requinquer le Gardien qui ferait un adversaire plus dangereux et en meilleure forme qu’il ne l’était. Pour l’espace d’un moment, il pouvait se considérer comme ayant acquis des pouvoirs vampiriques.


« Donne-moi deux minutes, le temps de me retaper. Retiens-les en attendant. » dit-il le souffle court en voyant le commissaire se relever.


[Désolé pour le retard =x

J'ai un peu manipulé Kai pour ce post. Si ça ne te convient pas, signale-le moi et j'éditerai ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mar 9 Aoû - 15:06

Kai était vraiment à bout, il ne savait vraiment pas quand il allait se relever, il ne savait même pas si il allait un jour pouvoir se rebattre, avant que sa malédiction ne lui retire sa vie. C'est alors que Kyousuke qui venait d'être amoché par l'attaque d'Adel, arrivât prêt du Gardien toujours à terre. Il semblait bizarre, limite compatissant avec l'état d'esprit de l'inspecteur.

"Je... C'est sur qu'il y a eu beaucoup de mort.. Mais mon sacrifice n'a pas était en vain, certain habitant ont pu s'en sortir..."

Suite à ça Kyousuke eut une réaction plus qu'étrange, Kai eut alors l'impression que le vampire voulait l'aider à mettre fin à sa vie plus vite que prévu.

"Eyh ! Qu'est ce que ?..."

La douleur était vraiment atroce, il pensait pas pouvoir souffrir autant ! Mais lorsque Kyousuke insista pour voir la volonté d'un Gardien, Kai pensât avoir comprit les réel intentions du Hebi, c'est pourquoi malgré la douleur il tentât tant bien que mal de se battre !

**Je suis un Gardien !! Certes je suis renoncer a mourir mais pas maintenant ! J'ai fais une promesse ! Iris, Iori je leurs ai promis de racheter nos erreur en protégeant des vies, avant de partir j'ai encore des choses à faire, je ne suis pas résolu à mourir tout de suite !!!!**

Après un long moment horrible, après avoir eut l'impression de mourir, il semblerai que le coup de Kyousuke avait marché, Kai était comme guérit, il fut envahit par une nouvelle force, il se sentait plus fort que jamais, et contre toute il se relevât, toutes ses blessures avaient disparut, et portait un beau costard tout propre, comme si il ne s'était pas battu.
L'inspecteur tourna alors son regard vers son sauveur.


"Je ne sais comment te remercier Kyousuke ! Ne t'inquiète pas, prends le temps de renfermer tes blessures, et rejoint moi dés que tu es aptes ! En attendant je vais m'occuper d'eux !"

Kai tourna alors les talons et s'avança vers les devils, tout en s'allumant une cigarette.

**La malédiction est toujours là... La guérison de l'Hebi est éphémère, mais elle ne sera pas inutile, je vais reprendre les armes et me battre pour protéger le plus du monde que je pourrai pour le peu de temps qu'il me reste à vivre !**

Il levât alors son glaive, le pointant vers les Devils.

"J'ai pas dis mon dernier mot les tires au flanc !! Amenez vous !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 24 Aoû - 6:48

Étais-ce de la folie ou juste de l'idiotie ? Ou encore une sorte de fierté mal assumer. C'est ainsi que blaser et fatiguer, le meurtrier ce retourna et fit face a ces adversaires. C'était si simple pour eux mais si compliqué pour le Devil. Quand on est habité que de mauvais souvenir et qu'on a perdu tous ce qu'on a de bon en sois, c'est idiot mais parfois la curiosité malsaine et perverse peut vous habiter.
Vous ne vous êtes jamais dit parfois que vous seriez prés a tuer pour savoir ?
Imaginez vous que c'est vraiment le cas une curiosité si grande et si déchirant si envoutante, comme si votre corps ne vous criez de le savoir. Comme un désir charnel qui vous déchires.
C'est ce que ressentez Red, est il c'était incarnez grâce Kai en un monstre. Un être née du vice des ces plus bas instinct. Et ce monstre sous mis a cette curiosité déchirante n'eut a l'instant qu'une chose en tête cette curiosité qu'il voulait absolument comblait.

L'assassin était fatigué mais il avait épargné son adversaire d'un final qu'il pensé de toute beauté sa dernière attaque celle pour le quel il était prés a ce sacrifier ou du moins tombé au sol au risque de mourir pour la beauté de cette attaque.
Ainsi il avait encore de quoi répondre a ces assaillants. Un instant il regard les yeux vide de sentiment le bâtiment principal du campus pas mal amoché par toutes les explosions, dans le quel était encore bloqué les personnes qu'avait sauvé l'inspecteur. Il c'était sacrifier pour eux... et c'était encore le cas...
C'est ainsi qu'il se résout, et qu'il se rendit compte dans la situation foireuse de ces adversaires. Mais c'était aussi quelque chose qui le détruisait de l'intérieur, une question de plus!

Ainsi le démon tendit le bras vers bâtiment principal du campus qui servait pour les cours des élèves du secteur. Et juste le temps de s’aurifier l'intégralité de son énergie restante, alors qu'il lui restait plus assez d'énergie que pour ce mouvoir, une énorme boule de feu apparut au-dessus du bâtiment principal. Le plus dur allait être de la contenir pour quel n'explose pas.

Et tous en la maintenant en l'air le bras tendu. Il fixa ces adversaire et leurs posa donc ces question qui le perturbait.


"Tu sais Kai tu as perdu, par respect ou plutôt par caprice j'ai laissé ce ue tu as sauvé et ceux auquel tu es encore lié en paix, bien que je sais que maintenant il ne vivront plus jamais comme avant... Mais tu t'es relevé tu sais des fois il vaut mieux resté au sol, pour le bien de ce que tu défend. Il fallait juste oublié ta fierté, tu sais au fond sa te fera quoi ? Ene petit piqure derrière la tête ! c'est juste l'estime de sois. Mais pour tant tu t'es relevé tu avais oublié pourquoi tu était au sol ?"

Et il prit un longue inspiration et continua son discours d'un ton calme.

"Et toi Kyosuke tu te bas pourquoi tu serait donc prés a défendre n'importe qui pour la fierté ? Pour tes amis ? Ou tu es juste commen nous un meurtrier ! Qui se bat pour le plaisir mais qui ne l'assume pas ? Maintenant écoute moi tous les deux je ne serait pas en mesure des les tués quoi que... Mais je te laisse imaginez se que tu vas ressentir quand le sort que j'ai lancer vas s'abattre sur le bâtiment, bruler les survivent, mais surtout imagine se qu'il vont vivre quand leurs corps sera déformer et enterez pour très longtemps sous une tonne de béton, une tombe bien horrible je suppose. Si ce n'est leurs corp qui est détruit je supose que leurs état mentale le seront eux. Donc si vous ne répondez pas à mes questions, je détruit le bâtiment."

Ce long discoure avais un aire solennel mais, il resté d'un calme pesant parce qu'il devrait rester concentré sur son sort si il voulait sa l'énorme boule de feu n'explose pas sans qu'il ne le veille.

"Kai pourquoi tu t'es relevé ? Par fierté ? Et si je te disait qu'il fallait que tu reste au sol et que tu abandonne à jamais ta fierté ou ton honneur tu le ferait ? De plus n'oublie pas qu'il y à beaucoup de personne qui son déjà morte parce que tu n'était pas assez fort. Et toi Kyousuke pourquoi tu t'es allié a un gardien, pourquoi tu te bat et que serait tu prés a sacrifier pour que le combat finissent ou continue ?"





Dernière édition par Red le Mer 24 Aoû - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 24 Aoû - 14:34

L'inspecteur observa alors le Devil avec un sourire narquois.

"Ma fierté ? De quoi tu me parles ? Je suis condamné, j'ai plus de fierté, non maintenant je vais juste profiter du peu de temps qu'il me reste pour protéger un maximum les habitants de cette ville ! Et toi ? C'est pour jouir d'une quelconques fierté que tu préférés voir tes adversaires à terre ? Etrange... Un vrai combattant qui en a dans le froc serai bien plus excité à l'idée de voir un adversaire qui continue à lui tenir tête ! Et c'est pour jouir d'une quelconque fierté que tu t'en prends qu'aux habitants de Tomodachi, qui sont dépourvue de pourvoir ? Ca doit titiller ta fierté de voir des types sans défense te supplier de les épargner !! Ca te ferai quoi de les laisser tranquille et de simplement te frotter aux Gardiens ou aux Hebis ? Ca te ferai quoi hein ? Une piqûre derrière la tête ?... Pff c'est juste de l'estime de soit ! Faut avouer que si t'avais pas mis en jeu des vies innocente je serai toujours vivant... Tu dois te sentir mal non ? Tu as plus ou moins hérité du rôle de chef des Devils, et pourtant jamais les devils n'ont étaient aussi effacés depuis le départ de KalimShaar, il n'y a que toi qui tente deux trois crimes contre l'humanité... Et encore, tes crimes se résume à t'en prendre essentiellement qu'à des proie facile, qui t'assure quasiment de pas te faire bobo, d'après mes souvenirs, quand KalimShaar et Soruka agissaient ensemble, ils n'hésitaient pas à s'en prendre à l'ensemble des Gardiens sans se cacher derrières des otages pour protéger leurs arrières !"

Kai, continuait d'afficher ce sourire derrière la tête, il avait bien entendu une idée derrière la tête.

"Ah peut être que je commence à comprendre, comme tu as toujours était dans l'ombre de tes compères, tu cherches un moyen de t'afficher en tant que leader, alors laisse moi te donner un conseil... Si tu veux un jour t'afficher en tant que tel, bat toi comme un homme, sans des leurres de faibles, impose toi de part ta force... Parce que si ta technique de t'en prendre à des faibles innocents sans pouvoirs à marché sur moi... Crois moi qu'elle ne marchera pas sur tout le monde, aujourd'hui tu as sûrement eu la chance de tomber sur moi qui a était faible et qui n'a su agir comme il le fallait, mais crois moi que tes procédés risque de devenir très vites ta faiblesse !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 24 Aoû - 20:47

Mauvaise réponse.

C'est la seul pensé que reteint le démon du discours du guerrier. Il avait faut il tenté d’inculquer une leçon à l'assassin, tentant sans doute de lui dirent de combattre plutôt de tué des innocent, de ce "démarquait". Cette tentative n'était pas stupide mais juste complétement inutile. Quand tu veut manipulé quelqu'un ou le faire changer d’avis il faut le connaitre. Mais Kai sur ce coup nous exhibé ces piètre talent d'inspecteur.
Mais il devais ce dépêchais, le temps joué contre lui cette longue conversation mélanger la concentration nécessaire pour maintenir un explosion l'épuiser. Doucement le bras de Red vacillait, tremblait, mais le Devils tenait toujours bon le bras droit et tendu.
C'est d'un précéder d'un long soupir que le meurtrier répondit a son interlocuteur.

"C'est la que tu te trompe mon ami. Tu ne sais pas pourquoi je me bat ? Pour sauvé la réputation des Devils ? Non la mienne sans doute ? Non non non... Tu as un but ? Tu te bat pourquoi ? Pour un truc classe j'imagine pour tes amies, pour un quelconque remord, ou peut-être même que tu veux te rattraper de tes erreurs ? Enfin bon tu n'est plus qu'un mort qui ne marche que par caprice d'un de tes ennemies, si pitoyable que tu te fait sauvé par un membre des Hébi. Comme quoi les Hébi au fond c'est quoi ? Une communauté qui est la pour rattrapé votre impuissance ? Vos alliés ? Ils vous ont sauvé combien de fois, récemment il on sauvé plus de Tomodachi que tous les gardien réunît... Pitoyable."

Il eût un un très léger silence qui suivit le discoure de Red puis la seconde suivante il continua.


"Tu ne me connais pas assez pour me tué n'y assez pour me battre. Ah leur actuelle je ne voie qu'une personne qui en sais assez pour tué. Et encore un autre qui peu me battre. Toi tu n'en fait pas partie, je n'ai rien a craindre de toi, ce que tu ne comprend pas c'est que je ne me bat par pour les Devils, je ne me bat pas en temps que "Chef des devils", je ne bat par pour l'Honneur, n'y la fierté encore moins l'estime de moi. Je ne me bat plus pour me venger. Si tu ne nous avez pas séparer sans doute je me serait battu contre toi pour ma propre fierté. Ou pour une sorte de solidarité avec les Devils peut-être.
Mais sache que je ne les tues que je n'ai tué aujourd'hui que par caprice pour mon plaisir, j'aime tué, j'aime les voir calciner !!! TOUS CES MORT AUJOURD'HUI C'EST JUSTE POUR MON PLAISIR. Un caprice !!! Si je veut te voir au sol c'est parce que j'en ai envie. Je ne me bat pas pour les Devils, nous avons juste un point commun... Je ne cherche pas comme toi a m'afficher comme guerrier. Tu es un combattant mort, je suis un démon. Je préfère tuer à combattre.
Mais aussi sache que Kalimshaar n'est pas un exemple que je veux suivre, c'était un Devil pitoyable, sans doute la seul personne que j'aurais jamais voulu le plus tué. Il était trop Humain.
"

Red était de plus en plus fatiguer, de la sueur mêlait au sang qui commencer a coaguler sur son visage. Mais il continua à parler, parce qu'il en avait envie.

"Et surtout si jamais tu répond encore un fois a mes questions par d'autre question, tu diras adieu une nouvelle fois au survivant. J'ai répondu a tes questions, répond aux miennes. Si tu fait encore l'erreur d'essayer de me prendre de haut il se retrouveront sous une tonne de béton. Pourquoi tu t'es relevé ? Alors que tu aurais pu rester au sol et gagner que je laisser les survivant tranquille. Et toi Kyousuke pourquoi tu te bat ? Quoi que pour toi j'ai quelque projet, j'ai besoin d'en savoir plus sur toi. Pourquoi tu as abandonner ta liberté en rejoignant les Hébis ? Et que serait tu prés a sacrifier pour cette même liberté ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 24 Aoû - 21:19

"T''as pas du feu ?"

S'interrogea alors Kai la clope au bec, palpant dans ses poches a la recherche d'un feu.

"Rooo bizarre j'en avais un pourtant !! Ah le voila !"

L'inspecteur alluma alors sa cigarette, il semblât amusé par la réponse du Devil et continua d'observer son adversaire avec un sourire narquois.

"How ! J'ai offensé notre petit Red ! J'en suis plus que désolé, et je le serai encore plus par la suite... Tu crois que tu peu toujours émettre les règles du jeu ? Tu as relâché ton attention avec tes questions futiles, maintenant je vais modifier les règles de tout ceci pour y mettre un peu de piment !! Personnellement j'ai plus rien a perdre alors je m'en contre fout ! Tu sembles épuisé dis donc... Ca va rendre les choses plus faciles !... Tiens je t'ai déjà raconté mon premier jour de service ? Ahah c'était rigolo parce que je ne connaissais rien du mode de vie que les terriens pouvaient avoir... ça t'intéresse pas ? Bon alors... Toi ? T'as pas des petits trucs sympa à raconter sur ta petite vie ? On sait jamais ça pourrai flatter ton égo que de me raconter tes plus brillants exploits !"

Après que l'inspecteur ait finit sa cigarette, celui ci l'écrasa au sol et regarda sa montre à son poignet gauche, ce qui le fit réagir.

"Il est déjà si tard ?!!? Ce qui explique pourquoi j'ai si faim... Vous avez pas faim vous ?"

Puis il eu un événement étrange, le kai qui tenait un monologue étrange partit en fumée, mais a peine eut il disparût que Kai arriva vers l'endroit ou se trouvait Kyousuke et les devils, comme si il venait du bâtiment ou étaient retenues les prisonniers.

"Eyh ! Désolé je me suis absenté quelques minutes, j'ai loupé quelques choses ?"

Il avait toujours un sourire aux lèvres, mais celui ci n'était pas narquois, c'était plus un sourire de satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 1 Sep - 14:47

La tête lui tournait affreusement tout autant qu'il avait l'impression d'être au bord de l'inconscience. Il avait déjà subit de gros dommages corporels mais il avait encore donné énormément de sang à Kaï pour que celui-ci puisse se relever. Il se sentait mal, très mal et il savait qu'il lui faudrait beaucoup de repos pour récupérer complètement, si toutefois il ne mourait pas ici...
Faisant fi de son état, il se remit lentement debout et toisa sévèrement chaque protagonistes du massacre. Kyousuke tentait de masquer sa faiblesse autant qu'il le pouvait mais le regarder simplement le trahissait : habituellement pâle, il était blanc comme un linge et son pas était mal assuré tant la perte de connaissance était proche. Ce n'était pas bon, son corps mettait trop de temps à se régénérer et il demandait plus d'énergie qu'avant. Pire que tout, son état lamentable incitait ses instincts primaires à refaire surface et si il y avait bien une chose qu'il ne souhaitait pas, c'était se rabaisser au rang d'animal ainsi.

Il tituba un peu et se concentra autant qu'il le pouvait sur les dires du Devil, tout le temps qu'il parlait était celui qu'il lui laissait pour refermer ses blessures ! Il sentait l'air lui manquer et ne se sentait pas la force de répondre à Red, aussi se tut-il afin de préserver le peu d'énergie qu'il avait en réserve. L'inspecteur répondit en premier, prenant son tour au vampire et lui permettant de se soigner un peu. Le trou béant sur son torse était la preuve des événements passés cependant, son cœur était entier et fonctionnel à présent, quoique son pouls était encore assez irrégulier. L'immortel ne saisit pleinement le sens que d'à peine la moitié de la conversation mais suffisamment pour en comprendre le sens global
Le démon souhaitait connaître leurs raisons de se battre ? N'était-ce pas évident pourtant ? L'Immortel parla avec difficulté, articulant chaque mots comme si ça allait être le dernier


« Red ... tu veux savoir pourquoi je combat, pour quelles raisons je m'oppose à toi et à ton groupe en ce moment ? Réfléchis un peu ... »

Il prit une profonde inspiration. Si seulement il avait encore assez de forces pour se battre, il pourrait faire chèrement payer l'affront que lui avaient fait les trois énergumènes aujourd'hui mais il n'en était plus capable. Il lui fallait absolument gagner du temps, rétablir assez son corps pour pouvoir au moins esquiver une attaque car dans la situation actuelle, une frappe comme celle qui lui avait faite subir Adel et il ne s'en relèverait pas avant longtemps.

« Vous êtes venus ici pour prendre la vie de chaque étudiant et j'ai bien l'intention de défendre la mienne ! » peina-t-il à articuler, « Je continue à me battre par fierté, je préfère mourir au combat plutôt que de vivre comme un lâche. »

Il ne mentait pas. Sa fierté l'avait d'ailleurs incité à retenir Adel plutôt que de le laisser s'en aller même si cela lui aurait garanti d'avoir la vie sauve. L'honneur était parfois un fardeau qu'il fallait endosser...

« Tu me poses la question alors que je penses que tu es dans le même cas que moi ? Tu viens de le dire, tu ne sers que tes intérêts alors pourquoi avoir rejoint les Devils ? Probablement pour la même raison que moi : tu sais que tu n'arriveras à rien seul, que vivre en solitaire est impossible dans cette ville. Dès le moment où tu as du potentiel, tu es forcé de choisir un camp car tôt ou tard tu finiras par avoir des problèmes et à ce moment-là, il est préférable d'avoir des alliés pour t'épauler. Pour preuve, malgré que vous serviez tous vos propres ambitions parmi les Devils, vous vous êtes unis alors que vos buts diffèrent et que dès le moment où vous vous en approcherez, vous deviendrez naturellement des ennemis. Votre alliance même n'est qu'illusoire !»

Conquête du monde, purification de l'humanité, tant d'objectifs grotesques qui grouillaient dans la tête des ennemis des Gardiens et pourtant ils étaient idiots de s'être alliés ainsi. Prenons ceux qui rêvent de soumettre le monde, au moment même où ils s'en approcheraient, ils se battraient entre eux pour prendre la tête, relançant des conflits sanglants et inutiles.

« Ne te méprends pas, petit démon de bas étage, je n'aide pas le Gardien dans l'idée de secourir le gens. Si j'en sauve tant mieux sinon ça ne m'empêchera pas de dormir. Seulement vous vous en êtes pris à nous et là, je souhaite plus que jamais vous faire la peau mais je sais que j'ai besoin de son aide tout autant qu'il a besoin de la mienne. Disons qu'on se serre les coudes momentanément. Je n'apprécie pas tuer quelqu'un sans raison mais ça ne m'a jamais dérangé de mettre un terme à l'existence d'un homme. »

Le tournis avait cessé et il se sentait prêt à se remettre en action bien qu'au fond de lui, il savait qu'il ne ferait guère plus qu'un piètre adversaire à présent. Kyousuke n'avait pourtant pas fini de parler

« Quant à toi, Kaï »commença-t-il, « Tu peux bien te permettre de critiquer ces ''petits crimes'', en attendant ils ne font que prouver l'impuissance des Gardiens. Toujours à dire que vous protégerez les habitants de Tomodachi... de belles paroles que voilà ! Je n'ai que rarement vu l'un d'entre vous prendre l'initiative d'éradiquer la menace. Vous vous contentez d'attendre une attaque des Devils pour riposter et cela se solde bien souvent par un échec cuisant, comme aujourd'hui. Et vous osez encore vous prétendre les protecteurs de cette ville? Tch vous me feriez presque vomir ! »

Cette idée de ''Gardiens'' le révulsait. Si au moins ils faisaient leur boulot correctement, si au moins ils agissaient face aux Devils mais non, ils se cachaient derrière leur statut en agissant de temps en temps.

« Pour moi c'est simple : j'ai rejoint les Hébis pour avoir une certaine paix mais aussi pour montrer que vos enfantillages ne m'intéressaient pas. Alors querellez-vous autant que vous le voulez, tant que vous ne venez pas attenter à ma tranquilité, il ne vous arrivera rien... » conclut-il sèchement.

En réalité, tout au fond de lui, le sort des humains le préoccupait un tout petit peu plus que ce qu'il disait et parfois il agissait en ce sens. Mais l'incapacité de Yosama et de sa troupe l'avaient convaincu que les Gardiens n'étaient de des grandes gueules et l'avaient ainsi poussé à se ranger au côté des Hébis. Si jamais il voulait sauver quelqu'un, préférait le faire seul plutôt que de s'encombrer de boulets pareils !


« Voilà Red, tu sais tout. Content ? Franchement, à quoi ça t'a avancé de savoir cela ? Par contre tu m'intrigues là, qu'entends-tu par là quand tu dis que tu as des projets pour moi ?»

Chaque secondes gagnée était un temps précieux où son corps se remettait – très lentement mais sûrement. Entre-temps, le Gardien était revenu d'on ne sait où. Le Nosferatu attendait à présent la suite des événements, prêt à se battre à nouveau même s'il n'aurait pas craché sur quelques minutes de répit supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 1 Sep - 15:55

Kai fut heureux de voir Kyousuke se relever, même lorsque celui ci se lança dans son monologue, l'inspecteur gardait le sourire, notamment après le petit passage sur les Gardiens, ou celui ci remit en cause le travail de ceux ci, soit disant qu'ils ne faisaient rien.

"Kyousuke, tu veux que je te dise, tu as raison... Même dans nos victoires, il y a de la défaite, car constamment des gens meurs, même si on a repoussé les ennemies, il y a toujours des pertes, des gens qui se font enlever la vie, par manque d'efficacité des Gardiens sans doutes, ils faut sans doute que l'on soit plus fort pour pouvoir protéger tous le monde. Maintenant... Quand on est arrivé récemment en ville et qu'on se permette de nous traiter de grande gueule, là c'est autre chose ! Et là je me permet de te contredire, avant d'la ramener renseigne toi sur l'histoire de cette ville, et respecte nos camarades qui ont donné leurs vies pour des habitants de tomodachi qu'ils ne connaissaient même pas, non ils ont justes donné leurs vies par devoir, de plus si tu n'était pas tant un connard fermé sur soi même tu aurai pu parler avec Subaru, qui est constamment aux côté d'Haruki, et ainsi voir entre autre une des personnes qui c'est vaillamment sacrifié pour le bien d'autruie, maintenant tu penses ce que tu veux, je t'en dois une pour m'avoir redonné un second souffle, mais c'est pas pour autant que je te laisserai baver sur mes amis, si t'es abrutie au point de penser qu'on ne le sait pas tout ça... Si tu crois qu'on ne le vois pas, qu'on ne se pose pas des questions, si tu crois qu'on se vois comme des héros sans failles, vas y... Mais tu délires complet mon vieux, ouvre les yeux et prends le temps de parler à ces soi-disant 'bouffon' de Gardien... tu comprendra peut être que ton jugement est erroné sur toute la ligne... Cela dit si tu te permet de tel propos sur nous, c'est que toi tu es capables de protéger tous le monde alors ! Donc Tomo n'a plus rien à craindre ! Kyou' le sauveur est là !!"

Kai tourna alors les talons et commençât à s'en aller.

"Oh j'allais oublier... Red si tu désires éclater ta boule dans le bâtiment je t'en prie vas y, mais celui ci est vide ! On avais un deal, c'était ma vie contre les survivants réfugier dans l'établissement, or un pacte et un pacte, votre escapade est finis pour ce soir, en tout cas pour moi ça l'est, je laisse Tomo entre les mains de monsieur le héro ! Ciao !"

C'est ainsi que l'inspecteur quitta le campus, certes encore ce soir il y eu des morts, mais Kyousuke avait tort, Kai avait tenté le maximum, résultat, il est même condamné à mourir pour qu'en échange les quelques survivants puissent vivre.

**Mais pourquoi je me prends la tête... Je devrais avoir l'habitude, non ?... D'entendre les gens parler sans savoir de quoi ils causent, je devrai avoir l'habitude des types qui l'ouvrent mais qui ne réfléchisse pas plus loin que le bout de leurs nez !!**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 28 Sep - 13:28

Ah, il n'avait pas à dirent, il était bien amoché... Il fallait très vite qu'il parte. Pourtant il resta la encore un peu. Il regarda fatigué Kyosuke. Il n'avait plsu trop a ce concentrer et de plus il ne lui servait à plus rien de maintenir cette énorme masse de feu au dessus du campus, Alors toutes aussi simplement qu'elle était apparue cette masse gigantesque de feu de précipita sur le démon et ce transforma en une peu banal cigarette faite entièrement d'une masse d’énergie incandescente concentrer a l’extrême.
Ainsi, il commença a tirer quelque plusieurs fois sur sa cigarette en silence, et reprit peu a peu des force tous doucement. Une vingtaine de seconde c'était passé depuis que l'inspecteur était partie et enfin il répondit a son interlocuteur.


"C'était donc pour sa que tu te bats... Remarque tes camarades et toi son très divertissant. Toi je ne sais pas, tu à l'air différent d'eux."

Et doucement il expira tous ce qu'il avait tirer sa "cigarette incandescente", de sa bouche se dégagez un léger nuage de feu. Et toujours la clope a la bouche il continua.


"Je t'intrigue c'est sa ? Oui j'ai des projets pour toi. J'ai deux ou trois chose a l'esprit. Mais je ne te répondrais pas içi. Ce sera a toi de mérité que je te le disent. Pas içi, et je ne suis plus trop en état pour me battre toi non plus je pense. Il ne tien qu'a toi mais si tu veux suis moi, je quitte cette endroit si tu veux en s'avoir plus je t'invite a me suivre ailleurs..."

Et doucement le démon quitta les lieus, alors qu'il jeta un dernier regard a son œuvre et à la zone enière qu'il avait détruit il repartit avec un léger sourire au lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Sam 1 Oct - 16:02

Le Hébi écouta ce que Kai avait à dire pour sa défense. Bien sûr qu’il avait raison puisque c’était la vérité ! Les Gardiens étaient davantage une des plaies plutôt que les sauveurs de cette ville. Son discours lui arracha un rire sans joie.

« C’est drôle que tu me fasses la morale sur le fait que je doive respecter les Gardiens qui se sont sacrifiés et tout cela alors que tu fait exactement le contraire ! Tu n’as sauvé qu’une poignée de personnes et tu t’en vas ? J’espère que tu es conscient qu’il recommencera ses crimes dès que possible et qu’à partir du moment où il y a des pertes, les Devils gagnent, surtout quand eux s’en sortent indemnes… »

Son sourire s’effaça jusqu’à ce que seule l’indifférence ne s’affiche même si en réalité, son visage aurait dû afficher du mépris.

« Alors soit mignon et ferme-la, tu veux ? Quelqu’un qui agit comme toi n’a rien à me dire et encore moins à me reprocher. Je me fiche totalement de qui étaient les anciens Gardiens et qu’ils soient morts n’est peut-être pas si mal »

Dans le groupe, il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre et, comme venait de le montrer l’inspecteur, tous pouvaient disparaître que le vampire ne sourcillerait même pas.
Kyousuke regarda l’homme aux cheveux d’or s’éloigner et ravala une autre remarque cinglante.


« Connard » marmonna-t-il de sorte qu’il n’y eût que lui-même qui avait saisi.

Il aurait mieux fait de le laisser crever ! Il avait été idiot de compter sur l’appui d’un Gardien et s’être fourvoyé le rendait d’encore plus mauvaise humeur. Oui, il était d’humeur exécrable et ça se voyait, que son teint ne devienne pas écarlate était presque incompréhensible !

« Tu ne l’emporteras pas au paradis, Kai, n’oublie surtout pas ce qui coule dans tes veines… »

Il avait cette fois-ci parlé assez fort pour qu’il l’entende et sa phrase s’était suspendue sur une note mystérieuse. Il lui avait donné son sang à lui, un non-vampire et c’est ainsi qu’il montrait sa gratitude !? Sur le moment, le Nosferatu ne lui fit rien mais dans quelques heures, il pourrait être assuré qu’il allait atrocement souffrir, que Kyousuke vive ou meure. La première éventualité, celle où il ne nourrirait pas la terre de ses entrailles, il utiliserait le contrôle qu’il avait sur son sang pour torturer continuellement le blond jusqu’à ce que son corps évacue le fluide vampire, ce qui durerait bien une semaine étant donné la quantité qui fut transfusée. Et enfin, dans le pire des cas, son sang mourrait en même temps que lui et le Gardien mourrait à son tour en luttant contre une infection qui le ferait souffrir jusqu’à ce qu’il en meure. Que l’Immortel vive était la meilleure solution pour un couard tel que Kai ! Mais il se tut, se délectant avant de la vengeance qu’il aurait sur ce lâche. C’était bien un plat qui se mangeait froid …

Reportant son attention sur le Devil, il planta ses yeux sanguins dans les siens et lui prêta l’oreille le temps qu’il parlait. Cependant, il ne releva pas quand il lui dit qu’il était différent des autres Hébis. Il n’était pas nécessaire que Red lui lance des fleurs, vraiment.


« Je suis encore parfaitement en état pour te vaincre, Red. » répliqua-t-il sèchement

Et il le ferait, il se l’était promis. Tout ce qu’il souhaitait était découvrir ce que Red avait derrière la tête, ensuite il mettrait à terme à l’existence de ce démon. Aussi quand il se mit en route, le vampire décida de le suivre

« J’espère pour toi que ça en vaut la peine »


Il savait qu’il était probablement conduit dans un piège mais sa curiosité l’empêcha de refuse la proposition. S’il rencontrait un autre combattant en bon état, autant dire qu’il était déjà mort et enterré.

« Homme-Dragon, nous réglerons cela une autre fois. Nous nous retrouverons » lâcha-t-il glacial à Adel, avant de disparaître à la suite de Red.

Il le rattrapa, tentant de cacher sa faiblesse du mieux possible, avant de questionner le Devil

« Et donc, jusqu'où as-tu l'intention de m'emmener ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mar 1 Nov - 22:55

Red tira de nouveau sur la cigarette Rougeoyante, et expira un trait de flamme sans danger en direction du ciel. Et commençant à quitté les lieux, il venait d'entendre Kyousuke interpellé Adel, et qu'il "se retrouverais". Il fût amusé quelque instant par la déclaration du Hébi, il n'avait pas idée qu'il allait vite se retrouvé. Alors qu'il marchais en direction de la sortie du campus, il se retourna et retirant sa cigarette de sa bouche, et porta sa seconde main a sur le coté de sa bouche comme pour faire en sorte que sa voie porte plus loin.


"Adel on se retrouve plus tard dans la soirée, à moins que tu veux venir mangé un bout maintenant au château ou aux resto ? "

Après la petite invitation qu'il poussa sans attendre la réponse, il se mit a reprendre le chemin vers la sortie du campus et ramassa au passage, une petite chemiseTu blanche taché de sang, qu'il prit ah un mort d'on la tête avait explosé à l'impact de gravas. Alors enfin il mit la chemise du décédé, c'était sa ou se baladé torse-nue. Et il en profita même pour lui faire les poches à la recherche d'argent quand soudain il trouva un porte monnaie bien remplie.


" Se serait dommage de gâché... C'est moi qui vous payes le bouffe "

Et en compagnie de Kyousuke il reprit son chemins et accompagné ou pas de Adel. sur le chemin menant au centre ville il interpela son invité.


" Je suis curieux de te connaitre avant, que je te dise ce que tu veux savoir. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Dans le gouffre des Ténébres
Points : 121
Réputation : 2
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Ven 18 Nov - 18:52

L'interpellation de Kyousuke amusât Adel, qui avait depuis le temps retrouvé sa forme humaine.
" Tss, tu parles qu'on se retrouvera, mais cette fois rien n'arrêtera notre duel. "

Alors qu'il s'apprêtait à tourner talon, Red invita Adel à se joindre à eux ce qui eux pour effet d'éveiller la curiosité et qui annonçât dans un sourire narquois.

" Oh j'en saurai honoré, de plus j'aimerai bien savoir ce que tu comptes faire d'un sale Hebi... C'est décidé, je vous accompagne ! "

Il se mit alors à suivre Red ainsi que Kyousuke, trouvant amusant cette situation, et surtout il jugeait intéressant de savoir ce qu'avait son collègue en tête. Il allait donc se montrer silencieux, se contentent de suivre les deux autres tranquillement, il ne réagirait que lorsqu'il jugera cela nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Sam 3 Déc - 19:52

C'est ainsi que suivit par Adel à sa droite et Kyousuke à sa gauche, les petit groupe de parcourut les rues commerçante de Tomodachi. Entreprenant de cherché un restaurant à la hauteur de ces attente et de son appétit, il observa tour-à-tours les restaurant et bars de la ville. Guidé par les la lumière des lampadaire, il s'amusa toutes fois que toutes le personne qu'il croisait, était si affolé de la nouvelle de se qu'il venait de recevoir concernant l'état du campus et la perte d'innombrable personne, que personne ne fît attention à lui et prit le temps de voir l’état "sanguinolent" et celui de ses camarades. Enfin quelque minutes plus-tard il tomba sur un restaurant promoteur, rien que l'odeur qui en échappé promettait de passé un bonne soirée. "L’assiette Champenois" dons la signature, au coté du nom sur la façade "A.Lallement" amusé le Devil. Le petit groupe s’arrêta alors devant un gigantesque restaurant entouré d'un immense jardin au allure de parc, protégé d'un mur de deux bon mètres, et d'un grilles en fers, joliment décore de fresque et divers moulures représentant des cavalier prêts au combats. Toutes fois les grilles était ouvertes et le jardin leurs ouvraient les bras. Précédant Adel et Kyosuke Red suivit le chemin de gravier serpentant le long du jardin jusqu'au restaurant. Une dizaine de seconde de marche après, ils arrivèrent devant le restaurant prometteur et se fit arrêté par un serveur en tenue, A peine la trentaine plutôt grand il avait un allure assuré.

"Bonjours puis-je vous aidé ? Je vois que vos vêtement sont... Sali, si je peu me permettre ? Puis-je vous apporter d'autres vêtement. Toutes fois se service n'est pas gratuit mais toutes fois obligatoire avant d'entrés !"

Red eût un légers mouvement de reculé et observa d'un œils surpris, les tenus des trois "clients" et ne reconnus que lambeaux et vêtement souillé par le sang la poussière et la sueur. Se retournant vers son interlocuteur et lui répondit le plus courtoisement possible un réponse à sa demande


"Bien sur. Apportez nous des vêtement convenable et donnez nous un endroit ou nous changez. Et tenez un pourboire, sachez rester discret S’il-vous-plais "

La seconde suivant Red sortie de sa poche une poignée de gros billet chiffonné, bien plus qu'il n'en faillait pour payé les costume, leurs réservation dans le restaurant contant le supplément pour le serveur, qui serait alors leurs hôtes. C'est ainsi que pour résumé l'affaire en une quinzaine de minute dans le local des employé il furent rhabillé de costume de soirée plutôt élégant. Mais n'étant pas pour le moins idiots Red garda ces armes sur lui caché sous ses vêtement. Et une fois présentable il furent assis à table, sur des sièges confortable devant un bais vitrés. Une entré devant accompagné du livret représentant le chois du diner.


"Choisissez ce qu'il vous plait, l'argent n'est pas un problème."dit-il s'adressant à ses invités.

Alors qu'il observé le menu Red s'adressa à Kyousuke. Et il s'adressa à lui comme à une tiers personne d'on il était curieux.

"Alors dit moi kyousuke ces qu'y peu poussé une personne de ta raçe à renoncé à son libre arbitre pour se rallié aux Hébi ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 14 Déc - 16:25

Le trajet ne fut pas bien long jusqu'au restaurant où Red désirait les mener tous les trois mais il ne baissa pas sa garde pour autant. Probablement que l'un d'eux sinon eux deux essaie de lui tendre un piège d'ici peu, d'autant qu'une petite voix lui hurlait de se méfier. Être seul avec Red le poussait déjà à la vigilance mais qu'en plus Adel les accompagne, tout cela ne présageait rien de bon d'après lui. Toutefois, son masque d'impassibilité empêchait quiconque de déceler sa suspicion à leur égard.
L'établissement relativement luxueux se profila devant le groupuscule et la réaction de l'employé surprit quelque peu le vampire, qui s'attendait davantage à se faire jeter plutôt que de se voir invité à l'intérieur et même offrir une tenue convenable. Un sourcil haussé, le Nosferatu ne put s'empêcher de trouver cela étrange, à croire que le Devil avait noué des relations avec d'autres personnes que les petites frappes grouillant dans les quartiers malfamés de la ville.

Quelques minutes plus tard, les voilà tout trois installés autour d'une des nombreuses tables de la bâtisse, ayant revêtu un costume approprié à l'endroit quoiqu'il eût encore les cheveux en bataille. Lui avait déjà abandonné la veste du costard sur le dossier de son siège, il avait jugé plus commode de se contenter de la chemise puis l'Ange de la Mort leur annonça que l'addition serait pour lui. Là-dessus, Kyousuke ne répondit rien mais il n'en pensait pas moins pour autant. Que croyait-il, qu'ils étaient ici pour dîner entre amis !?


« L'argent n'est pas un problème » dit-il en reprenant les termes du Devil, « Plutôt cocasse de ta part, toi qui vient de faire les poches à un homme mort »

Il ravala un autre remarque cinglante et s'occupa plutôt de passer commande

« Le meilleur vin que vous possédiez pour moi »

Et c'était tout. Il n'avait après tout pas l'intention de s'attarder ici plus que nécessaire ; Dès qu'il aurait obtenu ses réponses, il partirait ou ... Oh, il verrait bien ce qu'il ferait alors, néanmoins il n'était pas ici pour faire causette et ça, il entendait bien le faire comprendre à Red !
La question que le brun lui posa ne l'étonna guère, le démon s'était déjà montré bien curieux aujourd'hui. A quoi donc cela l'avancerait-il de connaître des choses aussi inutiles sur lui ?


« Pour avoir la paix » répondit-il, « Vois-tu, cette « laisse » comme tu l'appelles, m'assure de ne pas voir un autre Hébi me poignarder dans le dos. Quand je vois à quel vitesse les Devils et les Gardiens changent de camp... cette marque est en quelque sorte un gage de sécurité, on s'assure de ne pas avoir de traître dans nos rangs, peux-tu en dire autant de tes ... compagnons, Red ? Je ne pense pas, non »

Il avait parlé calmement : puisque c'était pour lui aussi l'occasion d'avoir des réponses, autant ne pas s'emporter, du moins pas tout de suite. Comprendre comment une alliance aussi illusoire que celle des Devils pouvait garder un minimum de cohésion restait un mystère aux yeux du vampire.

« Je peux vous retourner la question à tous les deux, pourquoi vous être alliés ? Vous finirez quand même par vous retourner l'un contre l'autre. Tant que nous y sommes, quels sont vos buts respectifs à part vaincre les Gardiens ? »

Il pouvait toujours espérer que l'un des deux homme était autre chose qu'un mégalomane qui aurait comme projet de conquérir le monde ou autre chose d'aussi peu original. L'idée qu'ils puissent vouloir se hisser au sommet de la hiérarchie le faisait bien rire, en fait. Eux qui avait déjà du mal à combattre une poignée d'hommes et de femmes qui s'étaient regroupés sous la bannière des Gardiens...

[Désolé pour le retard ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 29 Déc - 19:17

Les joutes verbales était engagé..C'était un jeu dont le démon était assez friand, les mots utilisés à bonne escient avais un plus grand pouvoir que la plupart des personnes ne croyaient. Les manipulé à bonnne-usage pouvait inversé le cours d'une bataille ou tirés d'une situation bien difficile. Aujourd'hui une bataille venait de se finir, il avait eu son compte de meurtre, maintenant c'était une autre envie qui retenait le démon en c'est lieu. Comme un jeu politique, un jeu de stratégie où il fallait manipulé le mieux ces "pions". Il avait des adversaires plus puissante que d'autre. Face à lui il se demandait s'il avait un joueur ou un "cavalier" au service du Roi.

"Pour répondre à ta première réponse mon ami. Des traitre ? Non il n'y que des personnes qui se batte dans un but commun. Si une personne à des "but" qui ne sont pas dans nos idéaux, nous le laissons partir. Chacun se bat pour sa cause et nous l'aidons... Jamais nous empêcherons une personne qui s'est battue pour nous aider, d'atteindre son but. Nous lui laissons le choix...
"

[i]Red leva la main vers un serveur un peu plus loin, après avoir jugé un-à-un les plats proposés sur le menu qui était devant eux et annonça d'une voix fatigué son choix de boisson et de menu.


"Serveur !... Une bouteille de vin qui irait avec le menu de foie gras poilé au truffe de saison et son accompagnement."

Le serveur, un sourire polie aux lèvres s'exécuta et repartie d'un pas rapide pour lancer sa commande.

"Nous nous sommes ralliés car nous n'avons pas peur de faire certain sacrifice. Car nous n'avons pas les pitoyable faiblesse des Gardiens. Car nous sommes plus déterminé que les Hébis à ne pas nous limitez, a de simple règles d'étiques. Bien que les Hébis sont moins idiots que les gardiens il ne sont pourtant pas près te commettre certain "sacrifice", la dignité et l'étique votre groupe en est toujours infecté. Et certain lien relies le gardien et les Hébis qui un jour vous empêchera d'atteindre votre but."


Le ton de sa voix était assuré, il avait dit ce qu'il pensait, sa vision de la solidarité. Il continua encore sur un ton neutre et posé. Une force calme coulé de la bouche du démon.

"Nous ne nous battrons pas. Car nous n'avons pas vos faiblesses. Nous ne sommes pas des amis qui peuvent se disputer ah n'importe quelle instant. Nous ne sommes pas des alliés qui peuvent être à un moment ou un autre des boulets l'un pour l'autre. Car nous sommes utiles l'un-à-l'autre."

Et enfin la dernière question du Hébi. La plus importante sans doute.

"Mon but ah moi n'est en rien ton affaire. Mais je vais quand même te répondre. J'ai une vengeance à prendre, envers certaine personne. Tu sais, l'humanité est pitoyable. Condamné à vivre dans une cage d'or, dont les cadavres de certains sont les piliers. Je vais détruire cette cage d'orés après avoir détruit les personnes qui la protège. Peut'être un peu compliqué pour toi j'imagine ? Et puis pourquoi j'aurais besoin d'un "but" moi ? Tuer, anéantir la vie d'autrui les voir pleurer, souffrir et abandonner. Je ne suis jamais aussi heureux que quand je vois leurs sangs et leurs larmes couler. Les larmes d'une personnes qui perdent leurs proches et toutes fois aussi très délectable! "

Il se mit alors ah rire et vacilla sur sa chaise comme si il avait lancé une bonne vanne qui n’amusa que lui. L'espace d'un instant un ombre passa sur son visage, l'ombre de la folie sans doute.

"Kyousuke toi le jour ou tes alliés, tes "compagnons" ne seront pas d'accord avec tes choix, avec ton "but". Tu ne pourras que les suivre ou mourir. Leurs politiques est encore plus cruelle que la nôtre "marche ou crève" c'est sa ? Tu sais Kyo et Yosama sont de bons amis croit moi ! Yosama doit sans doute avoir plus de pouvoir sur les Hébis que toi ! Dit moi quel est ton but ? Pourquoi tu te bats ? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Lun 6 Fév - 20:36

Le vampire écouta calmement les réponses que lui apportait Red. Celui-ci parlait par mystère, au point que Kyousuke ne saisissait pas pleinement où il voulait en venir. Dans tous les cas, il avait eu raison : son objectif était ridicule ! Sérieusement, pensait-il pouvoir « détruire la cage dorée » comme il disait ? Il n'avait pas été très loin de se faire étaler par Kai et maintenant il osait prétendre pouvoir changer la face de ce monde. Eût-il possédé un peu plus d'humour que l'Immortel aurait rit grassement. Sans parler du manque d'originalité qu'avait l'idée de Red.
La façon dont il enjolivait sa faction, c'en était aussi presque amusant : encore un peu et Kyousuke aurait pu croire que les Devils avaient des valeurs. Il était bien curieux de savoir si, lorsqu'un des leurs décidait de les quitter, cela se déroulait comme lui l'avait dit, à savoir le laisser partir. Le vampire s'imaginait plutôt lui planter un couteau dans le dos. Puis, depuis quand les paroles de Red étaient-elles dignes de confiance ? Il se tut néanmoins pour le moment et laissa l'Ange de la Mort déballer ses inepties.
Lorsqu'il eût fini, le Devil posa à son tour une question fort intéressante et qui allait faire réfléchir le jeune homme quelque secondes


« Ne nous compare pas aux Gardiens, nous n'avons ni les mêmes idéaux, ni les mêmes valeurs morales. »
répondit-il sèchement, « Ils ne sont bons qu'à faire les pitres en prétendant défendre la ville, l'intention y est peut-être mais les résultats, non »

L'immortel était-il donc le seul à ne pas voir une seule ressemblance entre son propre groupe et les Gardiens ? Les uns agissaient selon leurs envie et comme bon leur semblait tandis que les autres étaient des larves amorphes attendant d'être attaquée avant de réagir. Sans prétention, Kyousuke était persuadé de faire un meilleur Gardien qu'eux !
En réalité, quand il prenait un peu de recul, il trouvait que les Hébis ressemblaient davantage au Devils dans le sens où chacun agissait à sa guise, mais les similitudes s'arrêtaient là : Le groupuscule de Red n'était qu'un ramassis de malfrats dénués de tout bon sens.

« Deuxièmement, ne va surtout pas croire que le fait de suivre une certaine éthique ou de la dignité dans notre façon d'agir constitue de quelque façon que ce soit une faiblesse. Preuve en est que même ainsi, la balance ne penche pas plus de votre côté que du notre mais crois-moi, dussions-nous agir comme vous, nous rabaisser à l'état d'animaux sans foi ni lois, que nous vous écraserions sans grandes difficulté. Vous vous croyez puissants juste parce que vous agissez à l'inverse du bon sens mais vous ne valez guère mieux que des enfants en pleine crise d'adolescence, juste bon à vous opposez à tout le monde sans raison. »

Les mots étaient sortis de sa bouche sans qu'il n'y insuffle d'émotions, il constatait juste les faits. Inutile de préciser davantage point le Nosferatu ne portait pas les Devils dans son cœur. Encore que l'existence des Gardiens était tolérables de son point de vue, mais la leur... Enfin, rien ne servait d'essayer de leur expliquer quelque chose, ils étaient butés comme pas deux, qu'ils n'aillent pas s'étonner de se voir ôter la vie un de ces jours.
Ceci dit, la dernière question de Red eût le mérite de pousser le garçon à la réflexion. Tentative pour le dérouter ou ... ? Si là était le but, c'était raté, Kyousuke demeura aussi imperturbable qu'un vieux rocher. Certes, il avait avant tout rejoint les Hébis pour avoir la paix mais force était de reconnaître que cette faction avait du potentiel et que même s'il ne s'y était jamais réellement intégré, il avait eu la tranquillité qu'il désirait. Seulement, si jamais ses idéaux à lui venaient à différer de ceux de ses compatriotes, comment cela évoluerait-il ?


« Pourquoi parler de mourir ? Même si je préfère le sang aux longs discours, nous sommes capables de régler nos différends sans en venir au combat, et si jamais nous n'avions pas d'autres choix... sois-sûr que je ne serais pas le seul à mourir »


Il planta son regard sanguin dans celui de l'homme qui lui faisait face, guettant le signe d'une quelconque réaction.

« Pourquoi je me bats ? Je t'ai déjà répondu, Red, cesse de revenir sans cesse sur les mêmes choses » ajouta-t-il ensuite, « Tu me fais perdre mon temps »

Il soupira et se leva, prêt à sortir. Si Red voulait qu'il reste, il avait tout intérêt à lui révéler ces « projets » dont il parlait plus tôt...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Dans le gouffre des Ténébres
Points : 121
Réputation : 2
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mar 7 Fév - 19:59

A la vue de Kyousuke se lever, et après avoir entendu celui ci répondre avec tant d'insolence, Adel, fut lui même à son tour debout.

" Alors toi, c'est clair et net, je peu vraiment pas te piffrer avec tes grands airs !!! Tu ne manque pas de toupets pour constemment aboyer comme un chier !!! Mais même moi qui est du respect pour ces bêtes, j'ai une sacré envie de te fouttre une mussolière !!
Honnêtemment moi c'est votre groupe qui me débecte !! Un groupe qui n'accepte que les gens fort pour former l'élite hein ?... Vous êtes des SS ? Tu parles un peu trop des Gardiens et des Devils, en rabaissant ces factions, mais votre secte et pour moi bien plus inquiètante que l'utopie grotesque des Gardiens à vouloir sauver le monde, ou notre vision sombre des choses ?...
"

Adel qui était pourtant rester calme jusqu'à présent semblât être hors de lui face à Kyousuke dont il avait vraiment du mal à supporter.

" Un groupe qui souhaite être libre de ce qu'il veux, mais à quoi ça sert ? Si vous n'avez rien à en faire de Tomodachi alors ne restez pas dans nos patte, et tirez vous! Vous n'avez pas comprit les raisons qui ont poussé l'Eternalis Corp à Tomodachi ? Tomodachi est un trésor il a des choses à tirer de cette cité, et c'est pour ça qu'on se bat ! Alors votre groupe prétentieux qui se contente de poser leurs grosses faire en beuglant 'on est les plus fort !!'. Moi ça me sort par les trous de nez ! Allors écoutes moi bien le vampire ! "

Le Devil approchât alors son visage, pour faire face à Kyousuke. Le Hebi n'était pas mieux, lui aussi parlait pour ne rien dire, et la discussion tournait en rond.

" Soit un peu plus claire ! Tu dis pouvoir nous écraser avec tant d'assurance et la seconde d'après tu parles de valeur moral et que vous ne vous rabaisseriez pas à l'état animal... Et bah alors comment tu comptes nous écraser ? Avec ta répartie à deux balles ?... Les animaux et leurs instint ne sont pas à prendre à la légére ! Et je pourrai te le prouver quand tu veux, alors au lieu de jouer les grandes gueules ! Si tu veux une chance de survivre, t'as plutôt intêret à te rabaisser, comme tu dire, à agir comme un fauve, et à te battre ! Parce que c'est pas tes belles paroles qui vont te sauver constamment ! En tout cas en ce qui me concerne, je peu pas te piffrer, et je me ferai un plaisir de te rabaisser ton cacquet de vantard ! Kyousuke, j'ai ancré dans ma mémoire chacun de tes mots sur les Hebi, alors lorsqu'on s'affrontera, vous aurez intêrez à nous écraser en deux minutes, parce que si tes dires ne sont pas fondé... Sache qu'un Devil te tombera dessus !! Et ce Devil, il y a de forte chance pour que ce soit moi !!! "

Sur ces mots Adel, s'apprétât à retourner s'assoir à sa table et continuer son succulent repas quand il se rappelât d'une chose.

" Ho ! Une dernière chose... Pour les enfants en pleine crise d'adolescence.... Crois tu être bien plaçé pour parler ? Nous nous agissons selon les convictions que l'ont s'est forgé au vue de notre passé, et on les défends !!! Par contre quand je vois une brochette de trou du cul qui se revendique rebelle puissant et indépendant, la je vois bien des adolescent pubaire en pleine crise d'ado qui veulent leurs indépendance et qui critique tout ce qui bouge, pensant être sur la voie de la raison... Pfff vous me faites marrer.... Alors maintenant, si tu souhaite continuer cette entretien, tâche d'arrêter ton insolence de sale gosse mal élevé, et arrête de beugler ! Sinon, je crois qu'il est temps que tu te tire ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée du spectacle de mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Campus de Tomodachi-
Sauter vers: