Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivée du spectacle de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 2 Déc - 23:42

Un rayon de soleil traversait les nuages immaculés du ciel et éclairait d'un douce lumière le campus de Tomodachi. Ce campus était devenu avec les années fort de lui même, résistant, et cible de peu d'attaque, il avait été une sorte de lieu neutre pendant bien trop longtemps. Bien que les problèmes de la ville causés par bien des gens tachaient ce belle endroit. Un lieu de calme pour certain, le racket, la violence naissaient pourtant ici comme partout ailleurs. Mais jamais le chaos n'en résultait c'était ici plus qu'ailleurs que Tomodachi pouvait ressembler à une ville normal.

Ce lieu était une résidence scolaire plutôt moderne, lieu qui pouvait aller de l'école primaire, à la fac passant par le collège et le lycée. Tout quasiment réuni en un énorme bâtiment au mur de ciment parfaitement peint de couleurs éclatantes. Ce lieu était bordé de petits murets délimitant la fin du campus, joliment décorés de plantes. En entrant par le portail de fer bleu, ont accédait à un petit parc qui débutait le campus. Avec quelques terrains de basket et de foot, sur le coté droit un dôme servant de gymnase. Et sur sa gauche, un petit bâtiment un peu plus vieux que le reste, qui servait aux étudiants de logement à temps complet ou seulement de dépannement. Quelque mètres plus loin, le béton prenait forme sous les chaussures des étudiants laissant place à un petit bâtiment utilisé comme cafète. Et enfin dans un énorme bâtiment plutôt bien pensé, teinté de plusieurs couleurs vives, les bâtiments scolaires...

Red était depuis un petit bout de temps maintenant sans logement. Il résidait dans un hôtel du centre ville trois étoiles dans lequel était compris le restaurant. Il n'avait que quelques affaires dont un costume, et des vêtements banals qu'il portait souvent. Ainsi qu'un petit coffret de bois, un sac à dos avec quelques biens, et une bourse de cuir qu'il portait autour du cou. Il y avait bien longtemps qu'il ne s'était pas exercé.
Plein de bonnes attentions il s'habilla d'un jean, d'un ceinture et d'une veste noir à capuche, sur un t-shirt blanc. Il se balada en ville la capuche sur sa tête, cachant son visage dans l'ombre de celle-ci. Il n'y avait rien d'amusant ici juste des personnes méfiantes, une personne qui cache son visage n'est pas claire, pensaient-ils. Ainsi un sac à dos à l'épaule, il parcourut les rues principales atteignant le campus.

N'ayant pas de mal à franchir le petit muret, préférant jouer la discrétion, il s'infiltra dans le campus. Une ironie assez noire de se qu'il voulait une faire ressentir comme un spectacle surprise. Il se cacha derrières un vieux local à matériel, camouflé par quelques végétaux. Il sortit de son sac ce que l'on pourrait appeler une artillerie. Des gantelets renforcés en acier aux niveaux des phalanges, ainsi que parcourus de tiges en titane au dessus des métacarpiens, d'une grande résistance à la chaleurs. Il enfila en dessous de sa veste un plastron de cuir noir épais, couvrant le torse et le ventre. Et aux niveaux des jambes, il mis des protection dans lesquelles il y avait des plaque de métal. Cachant des poignard militaire juste au dessus des mollets et sur ses hanches. Sur sa main gauche il avait au poignet une arme assez spéciale, une lame qui sortait et se rétractait d'elle-même d'un simple coup du poignet. (A la AssassinCreed)

Armé comme s'il allait affronter tous les gardien de cette ville, il se mit assis et envoya à tous les Devils un SMS groupé, une invitation... Se concentrant comme avant l'apocalypse, il réunit toutes ses forces respira comme si il prenait ses dernières bouffées d'air. D'un calme plat les armes et armures cachées sous ses vêtement, il se dirigea vers les logements où logeaient les "élèves" de ce campus. Il imposa ses main dessus. Étant en semaine il y avait bien plusieurs centaines d'élèves, enfants, professeurs dans ces bâtiments.

D'un coup Red fit comme exploser son aura, d'un rouge sang penchant vers le noir encre. Déferlante, brûlante comme une cascade de sang en feu. Il n'était pas encore à pleine puissance, il n'avait même pas encore fait appel aux pêchés capitaux. Des larmes perlèrent sur ses joues, comme si tout ce qu'il y avait de bon en lui mourrait à cet instant, comme si ce qu'il appelait "le déchet d'ange" souffrait. Les murs explosèrent, le bâtiment était en flamme ne voulant laisser aucune chance, il fit s'abattre sur l'immeuble une vague de feu dévastatrice brûlant tout sur son passage. Des cris, des pleurs... La peur. Les corps en flamme courant de leurs derniers réflexes, tombant mort le pas suivant. Il y en eut une douzaine : des enfants, comme des adultes. La seconde suivante, une deuxième détonations détruit cette fois la base de l'immeuble qui s'effondra sur lui même, tuant les seuls miraculés. En un seul instant des centaines de personne moururent.

Il n'y avait pas de doute, il avait tout préparer à l'avance, c'était une attaque surprise. Ils n'avaient pas pu être prévenu, les corps était bien vrais, comme ce sentiments d'une vague de vie qui s'éteint, le sang qui coule des ruines, les cris d'enfants qui s'évadent dans les airs... les tas de corps écrasés, les débris humain de tout ages, on aurait dit une guerre. Le démon recula de quelque pas, leva les deux main en l'air. Un pièges... Le muret qui fessait le tour du campus telle une muraille était en flamme piégeant la déferlante de fuillards. Les professeurs courageux ainsi que quelque autres adultes, réunirent tous les élèves n'étant pas encore en panique dans le gymnase. Priant l'arrivée de pompier ou autres qui les sauveraient. Red qui s'était attendu au phénomène, pointa du doigts ce fameux gymnase, qui connu le même sort que le bâtiment. Une gigantesque explosion résonna, celle du gymnase. Une boule de feu de la taille d'un voiture était tombée sur lui, réduisant à l'état de poussière les fondations. Brûlant et détruisant les personne qu'il logeait. L'odeur de la chaire brûlée emplissait les narines de l'assassin, un sourire sadique aux lèvres. Le parc commençait à prendre feu. Seul le bâtiment principal scolaire n'avait pas été détruit logeant les plus chanceux encore une bonne centaine de vie à détruire. Toute la ville était en état d'alerte les pompiers arrivaient enfin. Red décida alors d'ajouté un sort au destin. Il plaqua les mains au sol, et les flammes qui continuaient à consumé le campus, les débris, et le muret qui l'entourait, prirent un teintes noir devenant "éternel" du moins tant que celui qui les a engendré restait en vie.


Attendant au centre du parc des réponses à provocation et aux SMS qu'il avait envoyé. Comme si Red avait voulu déclarer la guerre aux Gardiens. D'ailleurs il fut prit d'une énorme curiosité quant au camps qu'allaient prendre les Hébis si il souhaitaient venir et apprécier le futur spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyoko
Necessitudo Duodecim
avatar

Nombre de messages : 89
Présentation : Tu clique sur présentation, je suis sur le dessus...Si nan si t'es vraiment flemmard clique ici ou ici...En fait c'est juste le même lien XD
Points : 97
Réputation : 4
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 6 Jan - 1:48

A cet instant, Miyoko apparut juste à côté de Red, ayant reçu le SMS de ce dernier, elle avait utilisé le pouvoir de Thêta afin de cesser le temps pour arriver par surprise sur les lieux, elle fut d'ailleurs assez étonnée qu'il n'y ai pas de Gardiens.

"Les Gardiens ont pris des vacances on dirait..."

Elle observa alors les lieux sans grand intérêt comme si tout lui était indifférent.

"Tuer des innocent pour le plaisir de tuer... Alors que c'est tellement plus marrant un vrai combat...Enfin, ce n'est pas moi qui critiquerait, loin de là mon idée !"

Elle eut alors un mince sourire, bien que ses yeux restaient vides.

"Laisse au moins un ou deux survivants, ça ne serait pas marrant si personne ne se souvenait qui avait créer cette panique !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Dans le gouffre des Ténébres
Points : 121
Réputation : 2
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 6 Jan - 2:30

Tout comme Miyoko, Adel avait reçu un sms de la part de Red, et cette invitation à la petite fête des Devils, bien sur le jeune homme était fortement intéressé !
Il se rendit alors à l'endroit ou la réunion avait déjà commencée. Une fois arrivé, il eu la surprise de voir que Miyoko était arrivée avant lui.


"Hello la compagnie ! Désolé de l'attente !"
Apparemment les hostilités avaient déjà commencé, mais plus bizarre, aucun Gardien n'avait dénié se manifester, ce qui étonna fortement le Devil.

"En tout cas je suis rassuré de voir que j'arrive avant la cavalerie ! Cela aurai été fortement dommage que je loupe leurs tête quand ils verront cette petite surprise !"

Le devil tranforma alors un de ces bras en celui d'un ours, il saisit de son bras normal, un citoyen par le cou. Et de son bras animalier, il donna un puissant coup de patte dans la tête du tomodachien, ce qui eut l'effet radical de le décapité. Cela avait au moins le mérite d'amuser Adel.

"Qu'ils viennent je m'ennuie !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 6 Jan - 2:53

C'est à cet instant que trois coup de feu retentit alors, les 3 balles frôlant chacune, la joue d'un Devil. Tirant à une rapidité folle, et une précision affolante, Kai se présenta alors face aux Devils, son magnum pointé tout droit sur ses ennemies. Le Gardien pu arriver rapidement grâce à la capacités de son œil à le prévenir 5 minutes avant un drame, malheureusement ça n'avait pas suffit au Gardien pour qu'ils sauvent tous le monde, à part le bâtiment principal scolaire, puisqu'il avait formé un kekkai, ou étaient prisonnier les Devils ainsi que lui même.

"Tant que je serai en vie, tu ne pourra plus t'attaquer au habitant de la ville !"

Fit remarquer l'inspecteur, toutefois il ne précisa pas que son bouclier n'empêchait pas la venue d'autres personnes possédant des pouvoirs. Même si il savait que les Devils devaient s'en douter, tout du moins, pour ceux qui ont déjà pu affronter Yosama.

"Pas la peine de s'éterniser sur les raisons de tout ceci... On a l'habitude à force."

Le Gardien continua d'observer les trois devils, il se tenait prêt a les affronter, même si il espérait qu'à un moment ou un autre, d'autre Gardien se ramènerai.

"Bien... On peu commencer à présent ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 6 Jan - 3:30

*Vue des Devils*

A cet instant, une voix résonna dans l'esprit des Devils, pour chacun, c'était la personne qui, pour eux, était la plus chère, cette voix semblait chanter, mais étrangement, s'ils regardaient autour d'eux, il n'y avait personne. Après quelques notes, la voix cessa de chanter pour s'adresser aux quatre personnes présentes.

"Vous pensez que les gens dans le bâtiment ils souffrent ? Moi, je le pense ! Vous pensez que les gens dans le bâtiment ils ont une famille ou des amis ? Moi, je le pense ! Vous pensez que les gens dans le bâtiment s'ils meurent leurs familles et leurs amis ils seront tristes ? Moi, je le pense !"

Les bâtiments semblèrent alors retrouver leur état d'origine, tous les dégâts avaient disparus, de même que les cadavres, on pouvait même entendre en tendant bien l'oreille que les cours avaient repris, mais les Devils n'eurent pas le luxe d'en profiter que la voix reprit déjà.

"Vous savez, j'aime pas quand les gens ils souffrent ou ils sont tristes... Mais si je fais que vous le dire, je crois que vous allez quand même continuer alors... Je vais vous montrer ce que ça fait, d'accord ?"

Les Devils sentirent alors leurs corps se carboniser, mais en plus, ils voyaient les flammes les dévorer, leurs corps devenir cendre, la souffrance était atroce, leurs organes se liquéfièrent alors sans réelle raison, provoquant un déchirement à chaque fois. Une fois terminé, ils virent face à eux la personne qui leur était le plus cher, un tessen ouvert à la main et un grand sourire aux lèvres.

"Vous n'allez plus faire de mal à personne maintenant, d'accord ?"



*Vue de Kai et des autres personnes observant la scène*

Lysis arriva, sautillant et chantonnant, elle se posta au milieu du groupe comme si de rien n'était, comme si c'était un jour joyeux comme les autres, mais elle avait l'air grave.

"Vous pensez que les gens dans le bâtiment ils souffrent ? Moi, je le pense ! Vous pensez que les gens dans le bâtiment ils ont une famille ou des amis ? Moi, je le pense ! Vous pensez que les gens dans le bâtiment s'ils meurent leurs familles et leurs amis ils seront tristes ? Moi, je le pense !"

Elle se tourna alors vers les flammes, les observant longuement avant d'observer à nouveau le groupe.

"Vous savez, j'aime pas quand les gens ils souffrent ou ils sont tristes... Mais si je fais que vous le dire, je crois que vous allez quand même continuer alors... Je vais vous montrer ce que ça fait, d'accord ?"

La fillette pencha la tête quelque instants, la mine un peu attristée puis observa ses "victimes" et se tourna vers Kai, le voyant sans réaction attendue, elle parut étonnée, elle cligna plusieurs fois des yeux avant de demander :

"Vous voyez rien ? Vous voyez le monde normal et pas mon monde ?"

Elle fixa alors les Devils.

"Désolée pour vos amis, je vous demande pardon, j'ai pas eu le choix... Mais vous vous avez compris que c'est pas bien ? Parce que je voulais montrez qu'à ceux qui sont pas gentil... Mais maintenant, je vais les faire arrêter..."

Elle prit alors son tessen qu'elle ouvrit et regarda, souriante, les Devils pour qui l'illusion cessa et qui, comme Kai, voyaient en Lysis la personne la plus chère pour eux.

"Vous n'allez plus faire de mal à personne maintenant, d'accord ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- SpI -
Humain Maudit
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Dans les méandres du Temps
Humeur : ...
Points : 171
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/08/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 6 Jan - 22:38

Une forte aura maléfique c'était fait sentir dans Tomodachi et bien sur cela n'échappa pas a l'attention de SpI.

*Quel aura démoniaque, ce pourrait-il que ce soit la personne que je cherche ? Il faut que je m'en assure au plus vite sinon il risque de disparaître dans la nature.*Pensa t-il.

En chemin pour rendre visite a cette mistérieuse personne SpI ressenti de faible aura disparaitre tour à tour. Une chose était sur c'est qu'une fois sur les lieux il devrait faire extremement attention si il voulait pas se faire tuer. Le chemin menant a sa destination n'était pas très long et il fut vite arrivé devant une école en flamme.

*Une école transformé en immense brazier. Qui serait assez abominable pour faire ça a des enfants ?* Se dit-il.

* ertainement la même personne que cette fois la. En tout cas fait attention à toi, ne te fait pas blessé inutilement. Lui répondit Emi dans sa tête.

Il entreprit de rentré dans l'école et de se diriger droit vers le meurtrier. Il arrivait vers sa cible et le feu se fesait de plus en plus fort et les cadavres de plus en plus nombreux. L'odeur de la chair brulé lui donnait une expression de dégout sur son visage, enfin il arriva vers le parc seulement un mur de feu lui bloquai l'accès, il allait se contenter de le contourné quand il entendit les pleurs de plusieurs enfents qui était probablement bloqué derrière.

Il ne pouvait ignorer cela il utilisa alors c'est flamme de couleur violette contre les flamme de couleur noir. Au départ il esseyer de les éteindre mais sans succés ces alors qu'il utilisa à nouveau ces flammes violette non pas pour les éteindre mais les absorbé ce qui eu un grand succés. Un groupe de vingt enfants ainsi que leur professeur apparu devant lui, il était mort de peur, mais était bien content d'avoir survécu grâce à l'homme qui était venu a leur secours. Néanmoin SpI n'était pas allé assez vite et certain enfants avait fini par être brulés vifs. Parmi-eux il remarqua alors une petite fille pleuré sur le cadavre d'un jeune garçon à moitié brulé.

Cette scéne lui rappela de mauvais souvenir et la colère lui montait à la tête. Il ordonna aux élèves ainsi qua leur professeur de se dirigé vers la sortie. Une fois ce problème résolu il se diriga vers la personne et s'apperçu que plusieurs personnes qu'il connaisait était en train de faire face à face d'un coté Kai de l'autre Deux devil qu'il avait rencontré pendant l'invasion. Il ne restait que deux personne qu'il ne connaisait pas de l'un l'homme à l'aura démoniaque surement un devil vu que les deux autres était avec lui et de l'autre ... Emi !

"Quesque ... C'est une mauvaise blague c'est ca ?" dit-il faiblement.

*Ne t'inquiéte pas c'est un imposteur, une vulgaire copie de toi !* dit Emi toujours dans sa tête.

*Hein ... Quesque tu raconte c'est ton corps que je voie la !* Pensa t-il.

*Tu dis que tu voie mon corps pourtant moi je voie le tien... Ce doit surement être une illusion, n'y fait pas attention*

*Plus facile à dire qu'a faire.*

Au vue de la situation, les devils avait lancé une attaque surprise et c'était éventuellement eux qui avait tué ces pauvres gens. SpI se renga du coté de Kai tout en dégagent une faible aura qu'on aurait pu le confondre avec un humain normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Ven 7 Jan - 4:37

Le ciel était dégagé, seuls quelques nuages épars venaient tacher cette immensité bleue. De son bureau, Kyousuke avait tout le loisir de l'admirer car il était à coté de la fenêtre, au fond de la classe et contre radiateur. La douce chaleur de celui-ci l'avaient rapidement rendu somnolent et déjà il n'écoutait plus qu'à moitié le professeur, perdu dans ses pensées et jouant avec son stylo, le faisant tourner habilement entre ses doigts. Après tout, il était en cours d'histoire, vous savez ce cours qui nous apprend combien un insecte collé au carreau peut se révéler incroyablement intéressant. Il ne fit même pas attention à l'enseignant qui passait dans les allées tout en donnant son cours. Bien sûr, il ne manqua pas de remarquer la demi-présence du vampire.

" Hey Kyousuke, t'es pas ici pour dormir ! " lui lança-t-il.

L'élève en question tourna la tête et se mit à soutenir le regard du prof qui ne mit pas longtemps à détourner les yeux. C'était toujours amusant de voir les enseignants qui ne pouvaient plus regarder un élève dans les yeux.


" Ce n'est pas parce que t'es notes sont bonnes que tu peux te relâcher" poursuivit-il finalement avant de soupirer, " Alors où en était-je ? Ah oui, les réformes sous ... "

Hop, il avait de nouveau décroché. il fixait à présent l'horloge de la classe. Elle indiquait bientôt la fin du cours, enfin.

Quelques cris distants lui firent lever la tête, alerte. Il regarda autour de lui, il n'avait pas dû rêver puisque les autres élèves de la classe s'étaient arrêtés de murmurer. L'homme d'une quarantaine d'années risqua un oeil en dehors de la classe mais au moment où il ouvrit la porte une déflagration le souffla, lui et les élèves de la première rangée, brisant aussi tous les carreau, suivi d'une impressionnant secousse qui sembla faire vaciller tout le bâtiment. Le réflexe de tous fut de se lever et de se mettre hors d'atteinte du feu. Des cris s'élevèrent dans toute la salle, c'était compréhensible, en moins de dix secondes, 6 personnes étaient déjà mortes. Kyousuke, lui, avait juste sursauté d'avoir été tiré si violemment de sa rêverie. Il demeura néanmoins calme bien qu'un pu inquiet au sujet de ce qui venait de ce passer.

Il ôta précipitamment son bracelet, dévoilant sa véritable nature à tous, "tous" n'y verrait principalement qu'un passage éclair chez le coiffeur. En fait il n'y eut que peu de gens qui le vit, les autres trop terrifiés par les précédents évènements. Toujours calmement, il posa un pied sur l'appui de fenêtre avant de se faire attraper le bras par Segawa, un de ses camarades.


" T'es fou, tu ne vas pas sauter quand même ? T'y survivras pas, reste ici et attends les secours "

Il dut à ce moment remarquer le changement capillaire du garçon car sa prise se fit plus hésitante. Sans attends Kyousuke attrapa Segawa et une autre élève par la taille. Il les tenait à présent sous le bras comme deux vulgaires sacs de marchandises et, les tenant fermement, s'élança du troisième étage. La jeune fille hurla, pensant sûrement qu'elle allait mourir mais ce n'était nullement l'intention du Nosferatu. En effet, celui-ci atterrit assez souplement et lâcha les deux personnes qu'il venait de sauver. Eux ne comprenaient absolument rien au fait qu'ils soient indemnes. En haut, deux élèves se penchèrent et affichèrent un air surpris lorsque, au lieu de bonshommes de pâte à modeler écraser, ils virent que chacun était encore vivant.

" Dépêchez-vous, sautez ! Vite ! " Cria le vampire.

Des regards hésitants, des murmures s'ensuivirent, auxquelles une deuxième secousse, le bâtiment s'affaissant de plus en plus sur lui-même, mit fin. Le premier sauta et se fit rattraper par Kyousuke, ce brusque arrêt lui ayant tout de même coupé le souffle. Enfin entre mourir carbonisé et éprouver quelques difficultés à respirer pendant 30 secondes, une personnes saine d'esprit aurait vite choisie. En quelques minutes, tous les survivants de la classe avaient été sorti, le bilan s'avérant dès lors beaucoup moins lourd que ce qu'il aurait dû être. Cependant, ça n'avait pas l'air d'être le cas pour les autres salles.

Le vampire courût jusqu'à l'angle du bâtiment où il pouvait distinctement voir ceux qui avaient causé tout cela, les élèves aux pieds.


" Allez vous cachez, n'essayez même pas de sortir" ordonna-t-il après avoir constaté la présence d'un kekkai autour de l'établissement. une petite brune lui tira alors la manche pour attirer son attention

"Et toi ?"

" Disons que j'ai d'autres problèmes à régler " répondit-il, indifférent.

Contre toutes attentes, aucun ne protesta. A croire que le fait de leur avoir sauver la vie les avaient tous soumis. Pour l'instant du moins. Un fois qu'il fut seul, il dépassa le coin du bâtiment et avança vers la bande de terroriste qui avaient troublé sa matinée mais qui, au mois, l'avaient rendue intéressante.


" C'est donc impossible d'avoir dix minutes de tranquillité dès que vous êtes dans les parages ? " dit-il s'adressant à Adel, Miyoko et Red.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Ven 7 Jan - 22:40

Il attendue, encore et encore, il resta inerte bien longtemps, debout, figé devant les cris et les plaintes. Devant les couples se trahissant se protégeant des flammes avec le corps de leurs compagnon, mort ou vivant. Les combat éclatés autour du démon, comme si ces Homme ayant peur de mourir, voulait profité de leurs dernière instant pour finir se qu'il aurait voulu temps faire. Ce laissant aller a les attaquer dans le dos ou à plusieurs. L'humain a bien des ressources, L'Homme peut à tous moments ce briser et redevenir une bête à la merci des flammes, se laissant aller aux plus bas actes. Le chaos, une si jolie tache sur un blanc immaculé.

Red avait belle est bien préparé quelque chose d'autre, plus amusant encore. Il récita quelque paroles et gardant le plus grand calme, des gouttes de sueurs perlant sur ses tempes, sa respiration haletante.


"Alpha, הקישור"

Par le langages des anges suivie de celui des démons, il prononça un sort bâtard entre les sort angéliques et démoniaques. La magie est bien dangereuse, encore plus quand l'on convoque se qu'il nous n'est pas permis. Ainsi Red se sentie prit de nausée, et faillie en quelque seconde sous la puissance du sort mourir, finissent faible un genou à terre toute son énergie pompé par le sort. Ses yeux floué, faible, il fût prit de vertiges. Il se relava avec difficulté, une main au niveau du front comme pour jauger sa fièvre.

Comme un éclaire dans un ciel dégagé, tous les muscle du corps de l'assassin se contracta, suivie d'un haut de cœur. Il avait pas réflexe voulu arrachait la gorge de Miyoko, qui était apparue dans son dos sans un bruit. Il avait rapidement pivoté, dans l'attention de donné un coup cirulaire directement dans la trachée de la Devil. Mais il était horriblement faible, et la Miyoko esquiva avec un facilité déconcertante, alors qu'il failli presque chuter si il ne s'était pas rattrapé à l'épaule de la jeune femme. Il lui adressa un rapide regard se relevant laborieusement, et l'écouta.
Elle plaisanta d'abord, puis fit par de son impression sur le lieu du spectacle qui allait avoir lieu, puis soudain une phrase lui plut vaguement


"Laisse au moins un ou deux survivants, ça ne serait pas marrant si personne ne se souvenait qui avait créer cette panique !"

Sur cette réflexion Red ria faiblement, épuisé, et répliqua.

"Oui il y aura des survivants, et sois sur que l'on s'amusera. Et surtout que l'on s'en souviendra"

Et enfin se fut Adel qui arriva, ne déchirant pas les pensés de L'assassin au point de le faire sursauté. Mais il fallait l'avoué son arrivé et ces réflexions l'amusa singulièrement. Bien qu'il ne sourie que faiblement. Il se délecté de l'aura d'une personne mauvaise qu'y n'avait plus d'hésitation. Mais tout d'un coup celui-ci fit un acte qu'il n'avait pas prévue, il allait arracher le visage d'une personne qui passait par la.
Red par un réflexe et par chance cria tendant la main vers le citoyen comme si il voulait le sauver, paniqué.

"Sin"

Il venait de détruire comme un lien, comme un étrange sort, qu'il lui avait lancé. Alors que la tête de l'élevé était arraché de son corps, sur la joue gauche du visage de Red avait trois grosse entailles sanguinolente, assez profonde, mais pas fatale au point de lui traversé la joue.


"Je n'avais pas fini le processus, attend 5 minutes avant de tué encore un humain autre que les Gardiens ou les Hébis! Fait moi confiance..."

Si il n'avait pas crié à l'heure qu'il est Red aurait la face gauche de son visage arraché. Mais il laissa ce détaille de coté laissant le sang ruissellait. Il trempa du bout de ses doigts le sang coulant sur sa joue, et sur son front il décrivit une croie chrétienne a l'envers, murmurant un des plus beau mots angélique.

"קישור"

Ainsi il fini se qu'il avait commencé, alors que quelques secondes plus tard une avalanche d'évènements s'enchaina.
Kaï arriva et tira trois coup, un avertissement à chaque Devils. De plus il avait crée comme un kekkaï. qui protéger les survivants et crée un piège, un cul de sac pour se qu'y avaient un pouvoir. Un sourires non-cachés trôna sur le visage de Red qui était fatigué et vidait de toutes ses forces. Alors qu'il allait parlé avec aisance, il fit un léger mouvement de bras comme si il allait souligner une longue narration, mais tous se qui sortie de sa bouche fut un grognement de douleur. Il vit la réalité se troublé, une douleurs le lancer, son corps se perdre, comme fondre dans une horrible douleur. Sa ne pouvait être qu'une illusion s'était trop brutale et trop loin de la réalité.


Il sombra alors légèrement dans cette fausse réalité, mais il fut comme reveillé par la sensation de l'air chauds héritant sa peau, la peur, la colère, la haine. Et ainsi il se hissa grâce à ces sentiment, comme a une corde, et sortie de l'illusion.
L'explication était simple et compliqué a la fois. Les sort qu'il avait prononcé était celui du lien. Ils c'était lié a toutes les personne vivantes dans le bâtiment principal du campus, par un lien angélique, l'espoir, l'amour, l'empathie et démoniaque le partage de souffrance, partage des destin et des état physique. Ainsi réunissant tous les sentiment qu'éprouvaient les survivants dans le bâtiment principal, il s'était crée un échappatoire, se soustrayant au illusion de Lysis.

Il se retrouva alors la face a terre au sol, le gout de la poussière a la bouche. Il se relevas doucement ne quittant pas ses adversaires, puis le plus rapidement possible il dessina une croix chrétienne inversé avec son sang sur le front de ces alliées au sol, comme il l'avais était. Comment d'écrire ce phénomène? Les Devils était reliés comme par un lien invisible et indestructible avec tous les citoyen dans le bâtiment principal du campus, 100 âmes reliés a trois Devlis. Si les ils subissaient une agression physique les citoyen se verrait la subir, mais aussi des agression mentale comme les illusion, si il mourait eux aussi mourait alors... Les Démon pouvait même reprendre des forces en volant l'énergie vital de chaque personne lui étant lié.

Tous d'un coup Adel et Miyoko sortie de l'illusion comme un rêve toutes à fait au courant du "lien" et de leurs effets divers et de ces avantages. Red prit alors un grande bouffé d'air son aura augmenta, jusqu'au reprendre son potentiel maximum, comme si il se réveillé d'un sommeil réparateur, tout a fait en forme. Réellement il avait aspiré par le lien la vie de 7 personnes pour se régénérer. Ces sept pitoyables citoyens moururent d'une rapidités folles. L'effet secondaire voulu que le reste des survivants du bâtiment principal resta dans la tour malgré le kekkaï, car il était lié a une personne ayant des pouvoirs. Ils n'étaient plus que 93.

L'assassin décrivis d'étrange symbole dans les air, pointant du regard les personnes présente. Et sur chacun des personne présentes, Lysis, Kyosuke, Spi, Kai, senties leurs cœurs se serrer, et sur leurs poitrines un tatouage éphémère se dessiner. Un pentagramme qui les reliais euh aussi aux survivants, partageant dans les 93 survivant. Res observa d'un air passif et distant ses ennemies et dit:

"J'ai crée un jeu pour vous, en voici la règles. Chacun des camps ennemies auras des vies mises en jeu, Pour nous les Devils 47 vies, et Gardien 46 et ce nombre de vie sera repartie a la disposition de chaque combattant. Exemple: pour nous, les Devils, Adel à sur les épaules 15 vies, si il meure eux aussi. Miyoko en a 15 aussi et 16 pour moi. Nous pouvons transformé la vie des personne en énergie pure, si l'on atteint perd tous les vie qui nous son affilés nous perdons et nous nous engageons a partir. Vous aurez les même nombres de vie répartie 11 vie chacun, je vous en est graciez d'une en plus. Plus vos avez d'allié dans votre camps, plus vos nombres de vies affilés sera faibles. N'oubliais pas qu'une blessure pour nous, en provoquera aussi pour eux. Le but du jeu tué se qui maintienne des vie affilé a leurs corps."

Red se mit en position de combats, sur ces gardes, puis commenta.

"A vous de débuter, je suivrait."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Sam 8 Jan - 16:17

Lorsque Lysis arriva alors au prêt de Kai, celui-ci en fut plus que surpris, il avait devant lui, cette jeune fille qu'il avait vue mourir sous ses yeux, cette personne qui lui était si importante, et qui fut tuée par KalimShaar, Persefonia !
Lorsque celle ci se mit à lui parler, il gardât son calme, ça ne pouvait être elle, ça ne pouvait être possible.


"Je... T'inquiète pas je suis un Gardien, alors ils sont également mes ennemies."

C'est lorsque SpI arriva, et qu'il fut également étonné à la vue de Lysis, que Kai comprit qu'elle devait posséder un étrange pouvoir, d'ailleurs l'inspecteur avait entendu Vp et Yo parler d'une nouvelle Gardienne qui possédait le don d'apparaitre sous la forme de l'être le plus chère qui nous soit. Kai en conclut rapidement que ça devait être Lysis.
Très vite une nouvelle personne arriva alors, il s'agit de Kyousuke. Kai qui tenait son revolver de la main gauche, prit son glaive de la droite.


"Content d'avoir du renfort ! Cela dit faites attention, rester bien sur vos gardes, à mon avis ils préparent quelques choses !... Kyousuke c'est ça ? Tu es un Hebi non ? Si tu te bats à nos côtés, l'image de ta faction en prendra un coup, et ça m'étonnerai pas que vous soyez considérés par beaucoup comme des alliés aux Gardiens, tu es sur que ça ne te gêne pas ?.."

A peine Kai eut il le temps de finir sa question, que Red avait en fait préparer une surprises à ses adversaires, et ne tardât pas à la dévoiler!
Alors que l'inspecteur sentit une drôle de sensation au niveau du cœur, il écouta ce que le Devil expliqua, ce qui ne le réjouit en rien, à présent ils avaient tous la responsabilités d'un nombre de vie.
C'était évident, les Gardiens étaient en désavantage... Comment attaquer quand on sait que les dégâts se répercuterai sur des innocents, mais le pire, c'est que cette règles ne dérange en rien les Devils qui n'hésiteront pas à attaquer... Pour le moment Kai ne vit qu'une chose à faire en attendant, rester sur la défensive afin que les tomodachiens qui soit ralliés aux Gardiens n'encaisse pas non plus de dégâts.


"Y a rien à dire... Vous me dégoutez !"

Fut une époque, ôter la vie à des innocents n'aurai dérangeait en rien l'être céleste, qui, sous les ordres de son ancien chefs Leon avait pu se montrer pire qu'un Devil, mais à présent Kai était Gardien, et en plus de cela, il était inspecteur, il a décider d'oublier son passé, et de combattre avant tout pour le bien et la justice, notamment grâce à Setsuna, dont il n'avait d'ailleurs plus aucune nouvelle.

**Je ne sais ou tu es en ce moment, mais je n'oublie pas la promesse que je t'ai faite ! Ou que tu sois, regarde, je sauverai ces habitants coute que coute !!**

Kai laissa ses yeux s'ouvrir d'avantage, ceux ci semblèrent différent de d'habitude.

"Bande d'enflures, je vais vous montrer ce qu'il en coute de me pousser à bout !! Venez !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 12 Jan - 22:16

Il ne reconnue que plus tard la femme qui se dressé avec les Gardiens et autres adversaires. Cette femme encore une fois... Bien que sa présence le gênait tout particulièrement, il ne savait pourquoi, il resta à la regarder, la dévisagent pendant quelques secondes, comme troublé. Ses yeux au couleurs du ciel, sa prestance, son allure droite. Son sourire comme aucun autre, comme si elle caché une profonde tristesse. Ses long cheveux châtaigne descendaient en cascades de sa nuque. Bien qu'elle était âgées d'un peu plus d'un trentaine d'années, elle gardé une beauté certaine. Son regard entre la peur, et la tristesse qui gardait pourtant comme une chaleur rassurante, lui fit oublié pendant quelque instant ou il était.

Une fois qu'il "remit les pieds sur terre", il écouta attentivement, se que disait le gardien en face de lui qui le pointait d'une arme a feu. visant bien évidement, les points qui serai fatale. Une fois que Kai venait de réalisé les avantages qu'ils prenaient de ce jeux celui-ci parla à voie haute du dégout qu'il lui inspirait. Bruyamment, il éclata de rire, d'un rire cristallin mais brutal.


"Moi je te dégoute ? Hahahahahaha... Merci du compliment, mais rassure toi je n'ai pas fini."

Red savait que la résistance la plus futile a ces règles serait sans doute, d'esquiver et de se défendre. Tentant de minimiser les dégâts pour les vie que l'on souhaitait protéger. la solution était simple... Penchant sa main droite sur ces hanches pour en sortir un couteau cacher par ses vêtements, il se mit sur ces appuis prenant un position solide, comme si il se préparait a esquiver une attaque ou à la bloquer. La main droite armé d'un couteau militaire à cran, à une quarantaine de centimètre du buste prête a toute riposte, Ainsi que la main gauche, d'on le gantelet noir au léger bruit métallique, était situé au niveau du menton mais plus en avant que sa main armés, pour parer toutes les attaques niveau du visage ou de la gorge.

"Voie-tu, je vais rajouter un autres règles pour compléter les précédentes. Si tu n'attaque pas toute les 5-10 minutes une personne mourra de ta fautes. Bien sur elle sera prise d'une des vies qui t'étaient confiés."

Un léger sourires, était délicatement posés sur ces lèvres comme savourant les sentiments de ses adversaires comme un délicieux vin. puis murmura a ses équipés :

"Adel... Occupe toi de l'homme aux cheveux blanc. Ces yeux rouges son sois ceux d'un Démon, sois ceux d'un Vampire, prend garde. Miyoko, essaye de t'occuper l'autre homme aux cheveux noir, je ne sais rien de lui, mais si il est la c'est qu'il ne doit pas être a sous-estimer. Mais surtout attendez de voir si il se décide à attaquer, il serait dommage qu'un spectateur de notre spectacle sois blessé. Pour la femme et Kai, Je vais les combattre, rejoignez moi tout de suite après que vous aurez fini. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Lun 17 Jan - 3:02

Ainsi Red voulait affronter Kai et Lysis, cela dit l'inspecteur ne savait pas de quoi était capable la jeune fille, donc pour le moment il fallait déjà qu'il pense à agir, étant donné que le Devil venait de rajouter une règle, à présent si le Gardien n'attaquait pas régulièrement, une des vies qui lui étaient confiés serai sacrifié.
Il prit alors son revolver, laissant son glaive dans le dos, il préféra son arme à feu dont il était entrain de remplir de balle.


"Très bien... Tu ne me laisse pas le choix !"

**Je dois faire mon maximum pour sauver les innocents... Même si honnêtement, on a pas beaucoup de chance de réussir à tous les sauver...**

La pupille du Gardien s'activa alors, mais il n'allait pas s'en servir sur quiconque, non, mais à présent grâce à elle, il se trouvât déjà dans le dos du Devil, braquant son revolver à l'endroit ou était situer le cœur du Red, et, sans scrupule il tira. Autant la balle se logea dans le crâne du Devil, autant Red ne sentit aucune douleur, aucune goute de sang, rien.

"Rune Shot !"

Dit d'une faible voix le gardien. Kai étant capable de reproduire ces techniques héréditaires à l'épée, avec n'importe quel matériaux, venait d'utiliser la technique du "Rune sword" mais à l'aide de son magnum. La seule chose que cette balle pouvait toucher, était les liens magique, elle avait pour but de sceller les sceau ennemie, et diminuer les pouvoirs magiques de ses adversaires.

"Je suppose que ces considérer comme une attaque et qu'aucune des vies dont je suis responsables ne sera pénaliser !"

Dit alors Kai qui à l'aide de sa pupille à nouveau venait de regagner sa place d'origine en une demie seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mar 18 Jan - 0:05

Immobile et froid comme une statue, Red attendait calmement, silencieusement le premier pas de son adversaire. Lors se que celui-ci, aux yeux emplies d'une rage, rangea son glaive directement dans son dos, l'assassin détendues ses épaules s'étira le coup, ralentie son pou au maximum. Pensif, son esprit vagabonda librement, comme si il avait était une entité séparé de son corps en plein cœur de son âme. Revisitant ses souvenirs, ses batailles, il se remémora pourquoi il se battait. La Haine, la folie, le chaos comme l'harmonie était un force qu'il avait en lui dans la qu'elle, il puisa sentant comme un torrent d'une sombre lumière qui gorgés son corps. Bien que se ne fut pas se seule ressource. Il pouvait aussi compter sur sa capacité a puisé dans les racines du vices humain - dans le qu'elle il était maitre - mais aussi arrachant la vie de ses fardeaux, puisant comme dans un puits prêt a étancher une soif prochaine.

Le tirant ces méditations, Red vus disparaitre l'inspecteur, ou du moins il se déplacer avec un vitesse hors-normes, incroyablement vite, si vite qu'on aurait pu croire a une téléportation, pour des yeux amateurs sa aurait sans doute le cas. Comme d'écrire se qu'il avait pus voir ? Un éclaire, un flash, un sifflement ? Il avait entendu dans le déchirement de l'air, un sifflement strident mais presque inaudible, et une trainé, ou l'instant d'un millième de seconde un déplacement d'une masse coloré. Aussi il avait pu le suivre, ou du moins si il l'avais fait sa aurait était comme être a un extrême ralentie en essayant de voir quelque chose - "chose" était se qui décrivait mieux la masse coloré - qui se déplaçait a vitesse normal. Quand il sentie alors le froid d'un métal pressé sur l'arrière de sa tête, un sourire tendit ses lèvres il leva les bras comme si il voulait que son corps décrive une croix chrétienne, et attendis ne murmurant que quelques phrases.


"Tu croie vraiment que je n'aurais pas prévue sa ? Essaye de voir plus loin que moi si tu veux gagnais... La perversité de l'imaginaire et un poing fort. Essaye de parer toutes éventualités."

Ainsi dans un bruit sourd la tête du Devil bascula en avant, assommer quelques secondes par le choc de la détonation. Il la releva et passa une main derrière sa tête douloureuse du choc.
Un autre sifflement gronda, et il sentie dans son dos un courant d'air se déchainé comme pour combler un vide, il vu alors se déplacer la masse lumineuse se matérialisant en un gardian bien opportuniste.


** Je me souviens de cette attaque, scellant un la magie ou plutôt son possesseur... Verifions..."

Il ferma les yeux une demi seconde et prit un long souffle, les liens étaient toujours la, toujours aussi résistants et mais infiniment plus petits mais aussi... Un rictus moqueur tordit alors son visage, pour tant calme il y a quelques secondes.

"Hahahahahahaha, c'est pas bien de tricher, tu à essayer de t'attaquer au règles!!! TU vas pouvoir apprécier les conséquences de ton attaque
"

Au sol un flaque de sang gisait au pieds des gardiens, et lors que prononça Red un sort mineures démoniaques qu'il avait jugé a jamais inutile servie pour aujourd'hui, la flaque s'anima d'une image prenant une teinte blanche comme fonds, et sur celle-ci se dessina doucement des enfants, et des personnes plus âgées, et enfin des étudiants regroupé ensembles au nombres de 16 titubants maintenant deux mains au niveaux leurs cœurs. Convulsant violemment et pleurant, souffrant énormément soutenues par des amis, et camarades en larmes.


"Le lien est relié directement a mon cœur, si je meurs ils meurent, si tu arrache le lien aussi brutalement, tu peut leurs dirent adieux, leurs provoquant un arrêts cardiaques, au mieux. Je te conseille d'annuler ton sort ou tu risque de les tuées du plus faibles au plus résistants"

Comme prit de curiosité, il tendit sa main et essaya de faire naitre une flamme au creux de celle-ci. Comme engourdit, ou drogué il eut une grande difficulté pour créer la flamme et la gardé vive. La tache fût considérablement plus difficile, lui coutant deux fois plus de puissance. Mais il n'en prit pas compte et leva la main le ciel.

"Exorsa"

Se qui signifiait "Prélude" avec ce seule mots on vit le ciel noircir, des nuages noir apparaitre, cachant les brins de lumières d'une douceurs agréables et chaleureuses. sur les tempes de l'assassin perlas des gouttes de sueur, il user réellement de son énergie, de sa puissance en des sort qu'y n'était pas fait pour lui et qui créa alors une dépense encore plus lourde pour son corps. Le ciel fut alors entièrement couverts d'un dôme de nuage d'éden, d'un calme pesant.
Le démon ferma alors les yeux, puisant dans les réserves de son corps pour les sorts suivant. Une aura d'un rouge-sang, plongeant dans le plus profond noirs encre, émana du corps de l'être sans scrupule, brulant telle une flamme. D'un coup sec il pointa le plat de la main le ciels le bras légèrement incliné. Puis dans un profond soupire, un fabuleux torrent d'électricité parcourue tous le corps de l'assassin et sous la forme d'un gigantesque éclair envoyait directement au cumulus, l'eletricité parcourue alors les nuages dansant a leurs surface immatériel.

La foudre gronda alors, les ténèbres qu'il avait crée par la présence des nuages étaient maintenant zébré par les éclaires -auquel il n'avait plus qu'a commander-. Et dans un second sort, il inonda son corps de flamme noir encre au même effets que les précédente, a l'exception qu'il ne brulait plus que la chaires de ceux qu'il désirait bruler.

Ainsi comme une commette, un couteau a la main droite, il déferla sur son ennemie principal - Kai - telle une ombre serpentant le rendant presque invisible dans les ténèbres des nuages. Sa vitesse n'égalait pas celle de l'inspecteur, mais dans les ténèbres, et comblant ses manques par ses réflexes d'assassin et de bête sanguinaire et par sa vivacité, tous deux se jaugeaient. Dans sa course il fit fendre un éclaire sur la femme au coté du gardien - Lysis - d'un geste verticale dans sa direction, puis attaquant aussi le gardien de dos, il tentât de lui fendre le crâne par un cout de couteau militaire au sommet de la tête - par une vitesse plus que surprenante - celui-ci pivota puis para le coup des deux main vus sa brutalité et sa force. de la main gauche, lui frappa avec un brutalité bestial les cottes le propulsent en arrières. Red ne savait pas si il lui avait briser les cottes, mais son coup et sa force brutal qu'il y avait imposer, devrais avoir suffit et il regarda alors son adversaire pour voir dans ses mouvements pour voir les symptômes les simplement d'une ou plusieurs cottes cassées.
Perlant de sueur, fatigué, le maitre du jeu avait épuisé une quantité considérable d'énergie pour établir le terrain et les conditions.


**Si jamais illusionniste quel-qu'il soit tente encore de me prendre dans les filets d'une de ce illusion, je connais la sortie. Si j'épuise encore un peu d'énergie il faudrait que je fasse sois appelle au vices, ou absorbé un vie me pénalisant...** pensa t-il dans les méandre de son esprit


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mar 18 Jan - 1:14

Lysis n'avait pas vraiment réagit jusqu'à présent, ignorant comment sauvé les tomodachiens. Elles savait bien entendu qu'elle serait totalement incapable de ne serais-ce que songer à vaincre Red, mais elle était certaine de pouvoir faire quelque chose pour les habitants de la ville qu'elle aimait tant. Elle observa chaque scène une à une, mais en voyant l'image des tomodachiens souffrir, surtout le fait qu'ils pleuraient, elle eut comme une vision : deux yeux couleur océan, brillant, on aurait dit des perles rares, le regard qu'ils affichaient était magnifique pour la fillette... Si l'on exceptait les larmes qui en coulait, c'était la raison pour laquelle Lysis évitait de voir les gens pleurer, c'était les yeux de sa vraie mère. Des larmes se mirent à couler des yeux de l’illusionniste.

"Souffrez plus... Pleurez plus..."

Elle pencha la tête et plissa les yeux.

"ARRÊTEZ !!!"

Les personnes qui souffraient et pleuraient cessèrent, prisonniers dans l'illusion de Lysis, ils en oubliaient ce qui leurs arrivaient, ils ne ressentaient plus rien. Le monde se teinta de gris, c'était une nouvelle illusion, plus puissante que toutes celles qu'elle avait pu jeté par le passé, elle releva alors la tête et ouvrit les yeux, tous virent alors Lysis, plus grande d'une bonne dizaine d'année, mais non plus tel qu'un de leur proche mais comme s'ils l'auraient vue en temps normal, par contre, ses yeux vairons avaient virés au doré. La fillette attrapa son tessen et le jeta vers Red duquel il trancha fortement l'épaule, elle le rattrapa alors, fixant le Devil, elle se contenta également de simplement esquiver l'éclair à une vitesse folle.

"Tu crois que prendre des gens en otage nous fais peur ? Tu ne me connais pas, n'est-ce pas ? Tu aurais mieux fais de ne jamais me connaître !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mar 18 Jan - 18:06

Lorsque Red passât à l'attaque Kai se devait de se mettre sur la défensive, il usa de sa pupille de nouveau pour égaler la vitesse du Devil et tenter de parer chaque coup, bien que l'inspecteur pu voir, au fur et à mesure des blessures se former de part et d'autre de son corps. Il planta alors d'un rapide mouvement, son glaive au sol, ainsi une lame bien plus grosse jaillit du sol, contraignant Red à s'éloigner du Gardien. Une fois débarrasser de cette assaut Kai retira son glaive qu'il gardât en main, contrairement à son revolver qu'il avait déjà ranger dans son étui.
C'est à ce moment que Lysis venait de libérer une partie de sa force. L'inspecteur maniant lui même les illusions comprit ce qui était en train d'arriver aux citoyens, qui semblait ne plus souffrir.


"Tricher ? je ne triche aucunement, cela dit, avec mon rune shot, t'es pouvoirs en sont limité, à présent il te sera plus difficile d'agir sur les innocent, puisque le seule lien qui t'unis à eux n'est autre que de la magie, et sauf si je ne m'abuse, tu ressens toi même l'effet de ma balle, d'autant plus qu'elle se trouve toujours en toi !"

Le gardien qui était en train de confectionner des bandages avec les manches de sa chemises sur ses profondes coupures, laissa paraitre un sourire.

"Seulement je dois me dépêcher, mon rune shot ne te privera pas éternellement de ta magie, alors tant que tu es vulnérable..."

Il tendit sa main vers le Devil et murmura un léger.

"Explosion shot !!!"

La balle à l'intérieur du devil explosa alors, L'inspecteur ne bougea pas, attendant de voir ce qu'avait provoqué son attaque, il tourna légérement son regard vers Lysis, encore étonné par les prouesses de la jeune fille pour avoir réussis à prendre les tomodachiens sous son illusion malgré leurs situation, et le kekkai de Kai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Jeu 3 Fév - 0:06

L'assassin attaqua de part en part son adversaires, par la rapidité, et la fluidité de ces divers estocades et déchirure, il entailla de quelque peu le corp de son adverasaire prenant un légère avantage, mais toutes fois pas négligeable. Esquive parade contre-attaque avais était la danse qu'enchainé Kai pendant un moment cherchant a rendre les coup de son adversaire sans réelle efficacité.
Mais l'une des attaques de la Gardienne surpris le Devil qui ne put esquiver qu'a un cheveu près que l'attaque ne touche le nerf de son épaules, ne coupant que la peau. Red ne se déconcentra une demi secondes, et jeta un rapide coup d'œil a la femme qui avait changé d'apparence qui débitait des paroles tous droit sortie d'un film a petit budget avec des phrases usé, et idiote.
L'inspecteur bon guerrier repéra que l'assassin avait pendant un demi-seconde basait son attention a son égare et en profita pour planter son glaive au sol, se qui eut pour effet de faire sortir du sol le bout d'une lame près a tué le démon. D'un bond en arrière il évita de se faire transpercer la gorge. Il n'était qu'à quelque mètre l'un de l'autre, il jeta un regard a son adversaire. Et il l'écouta parlait, buvant ces paroles. Jusqu'aux fameux "Explosion shot !!!".

A se moment précis un sourire se décrocha des lèvres du Devil, un sourire qui glace le sangs, par sa perversité. Une explosion retenti, Le corps du démon implosa en commençant par le haut de sa tête. Un nuage de sang s'en dégagea. Le flamme de perdit pas en puissance pourtant, elle rester stable. Comme si elle brulait d'une flamme éternel. D'un coup du nuage sang, comme un trait noirs non... Un objet jeté d'un vitesse foudroyante se figea sur la tête du gardien. Tous simplement un couteau militaire planter dans la crane du gardien foudroyait mort sur le coup. Le Démon qui était lui aussi mort sorti du nuage de sang intact Rouge sang de la tête au pieds, un magnifique sourire découvrant des dents des dents souillé d'un sang vermillon. D'un coup Un courant d'air glaciale et morbide balaya le terrain. Comme si la mort dansait autour de chaque personne visionnant cette scène. Tous le monde était comme paralysé en cette instant, Quand on vus Kai retiré a main nue la couteau qu'il avait dans le crane. Il était mort, un instant. Mais maintenant bien vivant. Presque au même moments les adversaire vomi une gorger de sang noir impure, comme si il recraché la mort elle-même. Red comme Kai venait de ressentir pendant une seconde le dégout de volé une vie, au sens propre. rester vivant grâce au sacrifice d'un autre être vivant.

En effet au pieds des Gardiens par le sort de l'assassin, dans la flaque de sang. On pouvait voir une des personne allongé Explosé sous l'effet du sort de Kai, et une autre avoir une crise une plaie béante s'ouvrir sur son front. Les deux adversaire venait de perdre une vie sur celle qui leurs resté.


"Alors Kai sa te fait quoi de sentir qu'une vie a disparue de ta fautes ? Sentir le souffle froid de la mort sur ta joue ?"

Brutalement des flammes noir se remit a danser sur le corps du démon, en duo avec son aura flamboyante d'un rouge vermillon. Red leva alors les main vers le ciel et Kai et Lysis pus voirs des cinquantaine de petite flamme les entouré dans les air, de même taille que celle d'un briquet. Elle tournait autours deux comme un carrousel, d'un coup quand le démon rabaissa ces main vers le sol les flamme grossirent a la tailles de boules de bowling. et tous en même temps les piégeant s'abattit sur eux pour explosant au contact du corps des gardiens.
Ne voulant pas leurs laissé de répit telle un dragon, il souffla une langue de feu - une vague de flamme - engloutit les adversaire du devil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Ven 11 Fév - 22:32

Alors son adversaire serait Adel ? Le vampire n’avait pas vraiment le choix : les groupes d’opposants s’étaient formés assez rapidement après tout, il aurait été impoli d’interférer parmi les autres.

" Allons un peu à l’écart, veux-tu ? il serait préférable de ne pas être dérangé par les autres affrontements. " proposa-t-il à Adel.

Ils se dirigèrent tous deux à une cinquantaine de mètres de là, juste assez pour ne pas recevoir un coup perdu venant d’un des deux autres combats. Ils s’arrêtèrent dans une cour assez vaste pour que Kyousuke ne soit pas gênés dans ses déplacements avant de s’adresser une nouvelle fois à la personne se tenant face à lui


" Alors, qu’est ce qui vous amène ? Une petite sauterie ? Les Devils sont ici juste pour massacrer le plus d’étudiants possible … ? "

Aucun besoin d’attendre la réponse tellement elle était évidente

"… J’en déduis que je suis une potentielle future victime, ce qui me met dans l’obligation de me battre pour ma vie. C’est assez méprisable de prendre des vies en otage pour faire tourner le combat à votre avantage, tu sais ? Bien que ce n’est pas ça qui va m’empêcher de me défendre correctement, au contraire. "

La vampire affichait un air totalement impassible, difficile de dire ce qu’il ressentait sinon une grande lassitude. Il se mit machinalement en position de garde, prêt à parer. Il laisserait le choix à Adel de frapper en premier ou de partir et ils en resteraient alors là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Dans le gouffre des Ténébres
Points : 121
Réputation : 2
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 16 Fév - 19:58

Adel avait suivit Kyousuke, il avait été désigné comme étant son adversaire, ce qui ne dérangeait pas spécialement le Devil. Puis le Hebi lui sortit alors un discours morale sur les agissement des Devils.

"Ne vous méprenez pas, personnellement je ne suis pas l'auteur de tout ceci... Cela dit je me fous quelques peu de ces étudiants tout comme de n'importe quel habitant de cette ville. Mais si cela vous touches que Red se soit permit d'introduire ces règles... et bien vous m'envoyez fortement désolé !"

Un petit sourire se forma alors sur le visage d'Adel qui tendit son bras vers Kyousuke. Celui ci venait de prendre une étrange couleur brune, puis il en jaillit des sortes de poils irritants.
Son adversaire fut très vite irrités de partout, ayant des envies de tousser, mais ce n'était pas le but recherché par le Devils, les yeux de l'Hebi étaient aussi touché, ce qui diminua la vue de ce dernier.


"J'ai toujours été fasciné par les défenses naturelles de certaines espèces, La Migalle en possède également une remarquable !"

Par la suite Adel semblât prendre l'aspect d'un guépard, ce qui fut vite confirmé quand celui ci, avait une vitesse ahurissante se trouva face à son adversaire qu'il frappât d'un lourd coup, son bras ayant pris l'apparence de celui d'un ours, inutiles de remettre en cause la puissance de celui ci, ce qui envoya au sol Kyousuke, qui fut également tranché par les griffes qui se trouvaient sur la patte d'ours.

"Je pense que vous avez saisis quelle était ma capacité ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Mer 16 Fév - 22:44

L'attaque fut rapide. Même si Kyousuke était sur ses gardes, il ne pouvait qu'avouer avoir été surpris par celle-ci. Au sol, il pouvait sentir le liquide chaud qui coulait des déchirures sur son torse, causées par le polymorphe qui faisait office d'adversaire. Rapidement il saisit le bas d'Adel, encore sous forme d'ours, et le jeta au sol, prenant soin par la même occasion d'éloigner le puissant membre.

Le vampire se releva et fit un pas en arrière avant de prendre pleinement conscience que son corps était parcouru de démangeaisons, sa gorge l'irritait comme si de fines aiguilles s'y étaient logées mais surtout qu'il ne voyait plus rien : ses yeux avaient été les plus touchés par la capacité arachnéenne de Devil. Bien que cet handicap soit légèrement handicapant, il n'y avait pas de quoi s'affoler : tant que sa capacité de perception était fonctionnelle, ses yeux n'étaient qu'un 'plus'

La blessure commença déjà à cicatriser, lentement mais sûrement. Cependant, il n'était pas question d'attendre qu'elle se fut complètement refermée, en effet le vampire avait lancé l'assaut. Il fondit sur Adel, usant de sa rapidité pour qu'il ne puisse pas contrer tout de suite, le frappant au ventre juste assez fort pour ne pas l'envoyer dans le décor et, à l'aide de sa deuxième main, le saisit à la gorge pour bloquer l'afflux de sang au cerveau, imprimant par la même occasion des marques mauves témoignant de la force de sa prise.


'' Oui, j'ai compris ce que j'ai vu jusque maintenant. A ton tour de mettre à jour mes pouvoirs ''

Son ton était totalement neutre ne montrant ni menace, ni colère. Fallait-il croire qu'il était sus un bon jour aujourd'hui. En tout cas, Adel devrait faire quelques chose s'il ne voulait pas que le combat tourne court.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Dans le gouffre des Ténébres
Points : 121
Réputation : 2
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Sam 19 Fév - 14:01

Afin de se défaire de Kyousuke qui le saisissait par le coup, Adel usa de la défense d'un hérisson laissant paraitre des piques qui transpercèrent la main de l'Hebi, l'obligeant à lâcher prise. Une fois dégagé de son adversaire le Devil restât un petit moment silencieux, reprenant ses esprits suites à l'attaque que lui avait porté Kyousuke.

"Intéressant... Je dois l'admettre, mais il vous en faudra plus pour me terrasser... Peut importe votre attaque, la nature fait bien les choses, et j'aurai bien une défense qui me permettra de me défaire de votre assaut."

A ce moment Kyousuke pouvait constater qu'il fut prit d'un tournis.

"J'ai oublié de vous dire, ces piques étaient induit d'un poison qui n'est pas mortel rassurez vous ! Mais vous sentez cette sensation ? Celle de sentir sa force nous quitter, ce tournis, cette fatigue, même vos sens ne sont plus à l'affut... C'est tout le désespoir d''une proie qui sait pertinemment que son prédateur à prit le dessus !!!"

Ayant abandonné sa forme de hérisson, Adel laissa place à présent au roi de la savane, la force du lion, affichant une crinière resplendissante, ses pattes étaient à présent ornée de longues griffes tranchantes, mais surtout, sa mâchoire et ses canines étaient bel et bien aussi terrifiante que celle d'un vrai lion.

"Ce sont des innocents étudiants qui vont mourir avec vous !!"

Profitant du poison qui affaiblissait Kyousuke, Adel lui bondit alors à la gorge afin de le mordre, Kyousuke devait impérativement trouver une parade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Sam 19 Fév - 14:34

Ainsi donc Kai avait commit une erreur... Son attaque n'a pas épargné ces innocents ! Mais le pire dans tout ça c'est que c'est lui qui les a tués.
Il avait la tête baissé, restant silencieux après ce qu'il venait de se passer même les mots de Red ne le fit pas réagir.


"Toi... Tu vas le regretter..."

Le Gardien était tout tremblotant, quelques choses était en train de se passer, quelques choses d'anormal allait se produire.
C'est alors que Red lançât une nouvelle offensive sur Lysis et lui, mais alors que les flammes allèrent engloutirent les deux gardiens, elles disparurent comme par magie.


"Je... Je vais te faire voir l'enfer !!!"

Dit Kai qui venait de relever son visage, on pouvait voir ses yeux qui était différent de d'habitude, ses pupilles, iris et sa sclera étaient à présent d'un vert clair émeraude. Il venait de découvrir une nouvelle force ! Envoyant les flammes dans une autre dimension grâce à cette force, il reprit alors calmement.

"Cela t'amuse de jouer avec la vie des innocents, alors laisse moi te montrer à quel point cela est marrant !"

Lorsqu'il levât ses yeux afin de les poser sur son adversaire, le devil fut alors prit d'une étrange sensation, il sentit son âme quitter son enveloppe charnel, mais que le devil se rassure, le Gardien n'avait pas la force de l'aspirer ou quoi que ce soit, non, mais il allait simplement mettre l'âme de Red dans le corps d'un des étudiants mort, tué par les devils, tout en mettant dans le corps de red l'âme d'un corbeau qui n'était pas loin, afin que l'enveloppe charnel ne soit pas vide, ce qui empêcherai le sceau de penser Red comme mort et donc de tuer les innocents.
Lorsque le Devil reprit ses esprits il pouvait être étonné de voir son corps face à lui, et surtout de voir Kai qui se mettait devant comme pour le protéger.


"Maintenant que tu es dans ce corps, le sceau ne t'affecte plus... Tu n'es pas marqué du pentagramme, tu n'es relié à personne, et surtout du n'est plus dans ce corps qui est à l'origine de ce sort, et je doute que ce corbeau soit en mesure d'utiliser tes pouvoirs... Tout comme je doute que ce corps dénouée de magie et de puissance, soit en mesure de supporter ta force si tu venais à utiliser tes pouvoirs... Donc je serai toi, je ferai attention à ne pas mourir bêtement... De toute manière tant que ce corbeau vit en toi, les étudiants ne craignent rien !"

Kai ne laissa paraitre aucune émotion, il laissa son regard posé sur Red et sa nouvelle enveloppe corporelle.

"Tu ressens cette détresse ? Ce désespoir ?... Tu as trop longtemps joué avec la vie des autres, Vp, Haruki... Et maintenant ces étudiants, je ne suis pas dans la police pour rien, je suis bien au courant de tous tes actes qui sont restait bien trop longtemps impunie... Mais maintenant c'est différent !"

D'un coup de glaive Kai, lui trancha l'épaule, ce qui n'aurai pas était grand chose si Red était dans son propre corps, mais dans celui d'un humain dépourvue de pouvoir, il pouvait ressentir la douleur à l'état pure.

"Quoi qu'il se passe, ce combat annoncera ta mort... As tu quelques choses à y redire ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Sam 19 Fév - 19:25

Les Âmes et le Corps Humain, est un sujets vaste... Des millions de philosophes, de chaque pays, on toujours essayer de percer leurs secret... Sans jamais réussir, ou du moins n'approchant qu'une débauche de vérité.
L'âme entité immatériel, dans lequel serait graver la personnalité de l'hôte. Le corps, enveloppe charnel au mystère fragile. C'est mots serait la leçon à retenir de millions d'année de curiosité. Red avais lui même appris que vouloir jouer avec les âmes était comme se réservé une place au enfer, jouant avec les origines de leurs races. Il avais aussi pus constaté que le corps et l'âme était relié par un lien si puissant, qu'il n'était jamais possible ou presque de les trancher. Ou au dépend de réaction inconnue et dangereuses même pour un démon, ou un gardien. La réaction de manque du corps, et la folie qu'engrangerais l'âme était tous ce qu'il avais pus imaginer possible. Mais comme tous ces philosophe il avais tore ou du moins l'imaginer aurait était comme essayer de donner des limites au ciel.

L'assassin avait écoutais attentivement les déclaration du gardien, silencieux et surpris, par le potentiels de Kai. Qui commençais à exploser comme une remonté de tous se qu'y était mauvais en lui. Lui octroyant un pouvoirs plus grand. Mais il avais était trop loin, joué avec les âmes quand on comprend pas toutes la gravité de son acte était comme détruites les fondation d'une maison qui nous abrites en toutes naïvetés. Le gardien agissait comme si la pensé encore une fois avais dépassé la réflexion. Cherchant la facilité il essayé de détruire son adversaire par un pseudo jugement. Ainsi L'inspecteur par une sombre pensé, poussa l'âme du démon a se séparé se son corps, prévoyant, parant toutes pseudo éventualités. L'erreur qu'il avait alors fait était monstrueuse.

L'assassin se sentie comme aspirés, comme si on lui retiré toutes sensation, toutes envie, toutes douleurs... Plus rien. Le néant, plus rien de palpable. Comme si on lui avait tous enlevés, et fait voyager dans une autre dimension. Dans un gigantesque Chaos embraser par une Harmonie silencieuse et infinie, il se sentie comme voyager, sur un pont, non ! Un fleuve... Mais en même temps comme si on lui arracher ses sensation, dans un infini dégout. Ensuite, une immense et perfide sensation de douleurs de peur le gicla des ténèbres qu'y l'entourais. Une lumière rouge le réveilla et il se retrouva dans le corps mort d'un enfant de 16 ou plus... Il sentie comme un éclaire le refaire se mouvoir, Un peu comme avant, quand il avais était "ressusciter" par une nécromancienne. Sauf que la, ce n'était pas pareil il se sentait vide, non, il se sentait mort.
Il avait du mal a tourner le cou, son corps souffrait de la rigidité post-mortem, ou plutôt de la rigidité cadavérique. Il sentait que son cœurs ne battait plus, enfin... Ce cœur ne battait plus. Il essaya de ce relever, ou du moins de relevé son buste pour se mettre assis, et dans un craquement lugubre il réussi a se redresse le dos. La couleurs de ses yeux qui était passé par la mort d'un blanc laiteux repris une teinte rouge et bleu. Des yeux vairons... ainsi un philosophe avais raison... Les yeux étaient bien les fenêtres de l'âme, et ses teintes était celle du démon, mais aussi se que n'avais pas prévue le gardien, se qui provoquerais plus tard beaucoup de souffrance, il avais aussi transposer l'âme de l'ange qui cohabiter avec le démon.


Il fallait avouer que regarder son thorax complétement écrasé, sans ressentir une seule douleurs était éprouvant, mais dans un flash blanc, tous ses sensation revenue, un immense douleurs atteint le cerveau, comme réanimé, ainsi que se muscle douloureux et parcourue de spasmes. Il n'aurais servie a rien de d'écrits ce nouveau corps car hélas, un corps morts sans magie adéquate le resterais et continuerais à pourrir. Et d'un coup il fut rabattue au sol par un glaive se figeant dans son l'épaules n'entendant qu'a moitié les paroles du gardien, qu'y n'avais plus rien de cela, car il avait la noirceur d'âme des Devils.

Plus les secondes passés plus la douleurs se réanimé. D'un coup on pus entendre la voie d'un adolescent crié par douleurs, et une douce folie commencer a résonné dans son esprit. Comme si ce corps rejeté comme une greffe d'organe, l'âme qui était en elle, encore plus il rejeté les deux âmes comme si il n'était pas normale, comme si il était inhumain d'être deux âme reliés dans un même corps. et ses deux âmes qui se battait de toutes leurs âmes dans ce même corps pour prendre le contrôle de cette dépouille provoquant la folie de l'être animé.

C'est Ainsi que commença la déchéance... Le Corps originel de Red lui aussi convulsais il rejeté de tous son organisme l'âme d'un autres, de plus lui ne convenait plus que d'une âme puissant, et encore plus il était un corps qui demandé les deux âmes originel comme deux partie d'un même puzzle. Ainsi ce corps se releva, comme animé. Debout les yeux complétement révulsé, d'un blanc laiteux, sa têtes était parcourue de veines ressortant horriblement, reliant ses tempes a ces yeux. Il s'anima comme un pantin dans des mouvement saccadés, dons les sentiments de survie le guidé, plutôt que c'était son organisme qui le mouvait, par le sentiments charnel de récupérais se qu'il lui manquais.

En même temps le démon dans son nouveau corps attrapa de toutes les force gigantesque d'un homme mourant et de toutes la poigne d'un homme qui tenait la corde qui le retenait a la vie, il empoigna de ces deux bras d'un pale fantomatique, le poignait qui tenait la lame du gardien sifflant des mots d'une voie cassé.


"Tu n'aurais pas du !!! Tu vas détruire se que tu as voulu protéger ..." dit-il ne pouvant savoir lequel de l'ange ou du démon avait parlé.

Pour revenir au corps originel de l'assassin, on aurais pu le décrire vraiment ressemblant a une marionnette, dont les mouvements se confondaient a des spasmes. Les yeux complétements révulsés, tous les muscle horriblement contracté.
Normalement il serait impossible a supporté et pour le corps humain - pour ne pas se mettre en danger - d'utiliser plus de 35% de sa force, mais la il l'utilisais complétement. Comme si il était entrain de se mouvoir au risque de s'autodétruire. Un filet de sang mélanger à de la bave lui sortait de la bouffe comme un animal prit de folie. et dans un grognement inaudible il se précipita en direction du corps inanimé du corbeau don l'âme avait été prise. Cette âme qui empoisonné le corps du Devil. Une fois qu'il atteint - courant d'une rapidité encore plus extrême qu'à son naturelle - le corps de l'animal inerte tremblotant, il l'empoigna. Le corps du démon ouvris complétement sa bouche, et d'une seule bouché arracha tous le thorax du corbeau lui arrachant le cœur. Quelque seconde plus tard tous le monde pus voir un mélasse noirs sortir de sa bouche dans un rejet de son corps dans cette mélasse sortie l'âme de l'animal. Le corps pour continué a pouvoir se mouvoir aspira de lui même deux des vie qui lui était attribué.

C'est incroyable de voir comme un corps encore en vie peut se battre pour son âme qui comme lui n'est pas encore morte. Ainsi le corps originelle de Red mua ou du moins se couvris d'un fine pellicule de sang cristallisé, la même armure qu'il utiliser pour durcir sa peau au cours de bataille. Mais la se fut tous son corps qui s'en recouvris en quelque secondes. et les flamme noirs qui couru sur le corps originelle du démon reprit de plus belle consument l'énergie qui était encore dans le corps de Red, et brulant aussi doucement les vie qui était lié a ce corps. D'un coup celui-ci chargea sur le gardien comme un commette suivie d'une tracé noirs. Et cella en quelque seconde. Le corps originelle attrapa le bras du gardien, qui tenait le glaive et puisant dans ses forces, et utilisant les flamme noir pour faire fondre la chaire et l'os il arracha le bras du gardien, et d'un coup de pied rotatif brutal envoya quelque mètre plus loin valser le gardien.

Le spectacle que le duel offris était assez sombre, Le corps du démon se pencha et mangea le thorax du nouveau corps de l'assassin, avalant avec son cœur. Juste a coté resté le bras arraché du gardien. la tête plonger dans les entrailles du jeune adolescent, le démon ou du moins son corps originelle convulser de moins en moins... Alors que le gardien dons un bras manquait voyait sur son corps au niveau de la plaie de son bras son enveloppe charnelle être entamer doucement par des flammes noir éternel.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Sam 19 Fév - 22:03

Alors ces épines ne lui avait pas que transpercés la main ? Il sembla que non. Comme venait de le confirmer Adel, probablement un quelconque poison avait dû s'immiscer dans son organisme alors que, habituellement, son corps neutralisait toutes substances toxiques.

Ne se fiant plus qu'à son pouvoir de perception plutôt qu'à sa vue quasi-inexistante à présent, le Nosferatu ressentit clairement une variation dans l'énergie de son opposant, sûrement synonyme d'une nouvelle transformation animale. La seconde d'après Adel se jeta sur lui et l'attrapa à la gorge, les crocs crocs se plantant profondément dedans tout en l'écrasant de sa puissante mâchoire. S'il ne voulait pas perdre un morceau de chair, il devait réagir, et vite. Non pas qu'avoir une plaie béante là lui soit fatal mais plutôt que régénérer une blessure de cet ampleur et en principe mortelle lui demanderait une quantité conséquente d'énergie et, même s'il avait à disposition la vie des étudiants, il préférait éviter de la gaspiller ainsi.

Sans avoir besoin de réfléchir beaucoup, il enfonça ses pouces dans les yeux du Devil et pressa jusqu'à ce que du sang en coule : œil pour œil après tout. Il obligea ainsi Adel à se retirer sous peine d'avoir les yeux crevés, ce qui ferait vite tourner le combat à son désavantage, avant de le frapper dans les côtes et de reculer un peu.


« Désespoir ? Proie ? Je ne vois pas de quoi tu parles, le seul de ce cas sera bientôt toi »

Kyousuke fit un rapide bilan de la situation : Il était quasiment aveugle et empoisonné, de quoi sérieusement l'handicaper si cela s'aggravait encore, quoique ça finirait bien par guérir mais quand ?
Au vu de l'état actuel de sa guérison, ça risquait de prendre du temps et ce temps, il ne l'avait pas.

De suite, le vampire libéra une grande quantité d'énergie qui opéra instantanément à refermer toutes ses blessures et à soigner son état. Un homme intact se tenait à présent devant le Devil.


« Surpris ? Rassure-toi je n'en ai pas fini »


Il arqua les genoux et se lança sur son ennemi, précipitant son poing vers sa mâchoire qui ne serait plus entière s'il se faisait toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 29
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Dim 20 Fév - 19:36

Kai n'avait eu le temps de réagir face à l'assaut du corps, qu'il avait déjà perdu son bras. Lorsqu'il reprit ses esprits il vit son membre qui allait être consumer par ces foutues flammes noires. Il récidiva alors avec sa nouvelle pupille afin de se débarrasser de ces flammes, une fois libérer de cela, son bras revint automatiquement se loger sur le corps de Kai, l'os et l'ensemble de la chair semblât se reconstituer comme par magie, mais ceux qui avaient affronté les êtres célestes à l'époque pouvait se rappeler d'une de leurs capacités, Kesenchû, ce parasite que Leon l'ancien chef de la troupe avait instauré dans chacun de ses compagnons pour éviter justement ce genre de blessure et handicap physique.

"Je ne pourrai pas toujours sauver tous le monde... Malheureusement, mais en t'achevant ici et maintenant, je sauverai pleins de personnes qui aurai pu mourir par ta faute dans l'avenir... Je n'ai pas toujours était qu'un gardien, quand j'étais avec Leon, il m'est arrivé d'être plus froid et cruel qu'un Devil ! Si je dois réellement en venir à détruire ton corps original... Je suis prêt à le faire, malgré ce que cela puisse engendrer !!! J'ai déjà pris mes précautions là dessus, et j'assume ce choix quoi qu'il advienne !!"

Kai resta stoïque, grâce au Kesenchû, il avait pu récupérer son bras, mais surtout il devrait être à l'abri de perdre un quelconque membre.
Il récita alors une formule à voix basse.


"मुझे रक्षक, स्वर्ग से दया की भीख माँगता
बीत रहा है जीवन के साथ खेला जाता है, मैं मौत का इंतजार
मेरे व्यक्ति के लिए विदेशी मुद्रा में, आदमी के बेटे की रक्षा
"

Suite à ces mots, quelques chose d'étrange se passât au niveau des sceaux marqué sur la poitrine de chaque protagoniste, un signes fit en plus fut une apparition, mais ils pouvaient tout de même ressentir que le sort appliqué par le Devil et toujours bel et bien là.

"Bien maintenant... Je vais te détruire Red, je vais bannir ton existence de cette terre !!!"

Le Gardien usa alors de nouveau de sa nouvelle pupille pour libérer les flammes du Devil qu'il avait emprisonné plus tôt mais cette fois il l'utilisa contre son utilisateur, les flammes se sépara en deux afin de consumer les corps de Red, mais aussi le nouveau corps ou l'âme de Red se trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adel
The Nightmare
avatar

Nombre de messages : 113
Age : 29
Localisation : Dans le gouffre des Ténébres
Points : 121
Réputation : 2
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Dim 20 Fév - 20:37

Adel, préfèrent épargnés ses yeux ne tenu pas plus longtemps sa proie et la lâchât. C'était juste, un peu plus et il avait les yeux crevés.
Mais alors que l'instant était à la réfléxion, Kyousuke venait de se guérir, mais en plus de ça, il chargea le Devil, menaçant de lui péter la mâchoire. Il prit alors la forme d'une chauve-souris l'espace d'un instant, lui permettant d'éviter le coup tout en volant, il se posât alors un peu plus loin reprenant la forme d'un animal plus qu'étonnant, car celui ci appartient plus à un Mythe. Il était redevenue humain mais un de ces bras était matérialisé en aile de phénix, dont il prit alors une plume, avant de reprendre entièrement sa forme d'homme.
A l'aide de cette plume il put provoquer un sort de guérison entier, soignant avant tout ces yeux.


"Je suis content de t'affronter !"

Dit simplement Adel, sans pour autant montrer la moindre émotion.
Bien qu'ils avaient tous les deux soignés leurs blessures, la fatigues de tout ces sorts, allaient bien finir par être ce qui allait déterminer le gagnant.
De son côté Adel pouvait enchaîner les transformations banal, mais dés qu'il s'appropriait la forme de bête mystique, l'énergie qu'il consommait était immense. Heureusement qu'il n'eut besoin que de matérialisé seulement une aile pour recueillir une plume de Phénix, car rien que cette aile l'avait contraint à puiser une grosse partie de son énergie, générer un phénix complet l'aurai totalement vidé.


"Il faut croire que celui qui aura le plus grand potentiel magique remportera ce combat... Tu es intéressant."

Le Devil fixa alors un bon moment le Hebi, tout en restant silencieux, puis ses deux mains prirent la forme d'un dard d'abeille, il envoya les deux dards mortels qui partirent à toutes vitesses tels des missiles à têtes chercheuses droit sur Kyousuke, tandis que les mains d'Adel avaient déjà reprit leurs formes initiales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   Lun 21 Fév - 7:01

Les deux aiguillons que venaient de lui envoyer le Devil filèrent droit vers Kyousuke, se rabattant vers lui des deux côtés, de façon qu'il ne puisse s'échapper. Préférant ne pas se faire toucher par ce pouvoir inconnu, Adel ne lui ayant déjà réservé que trop de surprise, il sauta au dernier moment par dessus les deux dards qui après avoir parcouru encore quelques mètres, décrivirent une légère courbe pour revenir en direction du vampire. Sans attendre, celui-ci frappa du talon sur le sol où le béton se craquela en de nombreux endroits et saisit le plus épais, le plus conséquent d'entre eux qu'il dressa face aux projectiles qui avaient bien l'air de ne pas vouloir le lâcher. Ils s'y plantèrent et fort heureusement, le bloc de béton ne céda pas et les stoppa, eux qui ne bougèrent plus du tout après s'être arrêtés. Kyousuke relâcha le bloc qui tomba lourdement au sol avant de soupirer

"  On tourne en rond et on ne s'en sortira pas ainsi : d'autant plus qu'aucun de nous deux n'a encore utiliser les vies à sa disposition. Ça risque de finir en bataille d'usure et à ce rythme, on en aura pas terminé pour demain ... "

La seule solution envisageable était de lui faire consommer toute son énergie par sa transformation en cet oiseau doré qui sembla être un phénix, et cela en ne plaçant que des coups vifs, précis et normalement mortels mais la grosse contrainte à tout ça était qu'il ne pouvait pas garder le contact physique trop longtemps sous peine de se faire une nouvelle fois empoisonner, ce qu'il préférait éviter.

Une nouvelle fois, Kyousuke se prépara à frapper : Les sens aux aguets afin de prévenir toutes tentatives d'empêchement, il courût vers Adel en suivant le tracé d'un arc de cercle, utilisant plus de pouvoir que d'habitude pour optimiser sa vitesse, et tenta de le frapper à l'aide de se genou à la nuque. Les cervicales brisées ne pardonnaient personne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée du spectacle de mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée du spectacle de mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Campus de Tomodachi-
Sauter vers: