Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La pierre de Kairo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Yukimura Sanada
Le Ninja pas Discret
avatar

Nombre de messages : 59
Points : 70
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/09/2013

MessageSujet: La pierre de Kairo   Dim 14 Sep - 23:12

« NON, NON ET ENCORE NON » Crié Yuko avançant dans la ville apparemment énervé

« ALLEEEEEZZZ, s’il te plaît tu ne comprends pas que tout pourrais changer avec sa !! »Supplié Yukimura, se tenant à la jambe de Yuko et se faisant donc trainé par elle

Vous voulez savoir ceux qui c’est passé pour en arrivé la ? Je vais vous expliquer sa ! Revenons plutôt dans la journée, Yuko avait décidé d’emmené Yukimura à la bibliothèque de la ville, parce que pour elle pour être un bon ninja il faut aussi connaître l’histoire de ces anciens, donc même si sa lui plaisait pas et surtout avec Yuko dans le coin il était bien obligé de bûché et de lire la tonne de livre que Yuko lui avait demandé d’apprendre.

Un livre sur les anciennes techniques ninja, l’origine des ninjas, toute l’histoire sur les ninjas, et j’en passe autant dire que le simple mot « ninja » commençait à lui sortir par les yeux, jusqu’au moment ou il tomba sur un livre racontant l’histoire d’une pierre que se servait les ninjas pour pouvoir voir et parler aux esprits.

« EEEH MAIS C’EST COOL SA !!! »

« CHUUUUUUT » cria la bibliothécaire

« Eh Yuko tu te rends compte de tout ceux qu’on pourrait faire avec cette pierre ?? En plus elle n’est pas très loin d’ici !! »

« N’y pense même pas !! Ça ne m’intéresse pas d’être vu par tout le monde !! »

« Oooooh allez en plus allez chercher cette pierre de gâteau peut-être rigolo »

« LA PIERRE DE KAIRO CRETIN !!! Et tu crois que c’est une partie de plaisir d’allez la cherché ?? Non le temple où elle se trouve est rempli de piège est donc dangereux »

Mais au lieu de dissuader le jeune ninja ceci lui mit des étoiles dans les yeux l’encourageant même à y aller au plus vite.

« N’y pense même pas » dit la fantôme d’un air déterminer et commençant à s’en allé de la bibliothèque

Et c’est à ce moment là que le ninja s’accrocha au pied de Yuko se faisant trainé comme ça dans une bonne partie de la ville donc revenons ou on en était :

« NON, NON ET ENCORE NON » Crié Yuko avançant dans la ville apparemment énervé

« ALLEEEEEZZZ, s’il te plaît tu ne comprends pas que tout pourrais changer avec sa !! »Supplié Yukimura, se tenant à la jambe de Yuko et se faisant donc trainé par elle

« NOOOON !!! Je ne veux pas être vu par les autres !!! »

« MAAIIIIS !!!!! Après c’est moi qui passe pour un débile parce qu’on te voit pas !! »

« C’est pas mon problème !!! Tu n’as qu’à être plus discret !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Lun 22 Sep - 23:01

Lysis n'était pas sortie du manoir Ômura depuis des jours, en fait, depuis qu'elle avait appris la mort de Yosama… Bien sûr, elle voyageait un minimum dans le bâtiment, elle ne se cloîtrait pas non plus, mais elle ne parlait à personne à moins d'y être forcée. Durant ces jours-là, elle n'avait pas vraiment sourit non plus, à vrai dire, cela ne lui avait même pas effleuré l'esprit… Souvent, Hanyuu lui rappelait que l'être céleste n'aurait certainement pas voulu qu'elle agisse ainsi, mais la plupart du temps, elle ne répondait tout simplement pas et quand cela arrivait, elle rappelait à son amie que sa mère aussi était partie, en gros, elle avait perdu ses premiers repères à Tomodachi. Par contre, s'il y avait bien une personne qu'elle évitait, c'était Namashi, elle se jugeait comme indigne d'être touchée par la mort de son ami en sa présence car tout deux étaient être célestes et amis de longues dates : qui était-elle pour être peinée à côté de ça ? Personne !
Seulement, en ce jour, Hanyuu avait décidé de pousser sa protégée à sortir, ainsi, elle l'avait jetée par la fenêtre, amortissant le choc par un bouclier et avait ensuite créer un nouveau bouclier autour du manoir pour empêcher quiconque d'y entrer. De là, elle avait hurlé à Lysis qu'elle ne le lèverait que quand cette dernière serait en ville ! Laissant tomber, elle était partie et le bouclier lâcha peu de temps après.

Revenant vers le manoir après une bonne heure d'errance, sans aider personne d'ailleurs, la fillette remarqua Yukimura, tiré par une force inconnue – probablement Yuko – qui se plaignait. Inconsciemment, elle s'était fermée au jeune ninja, après tout, il était là lors de la mort de Yosama, donc, il aurait pu air selon elle ! Bien sûr, on lui avait dit maintes et maintes fois qu'aucune des personnes présentes n'auraient pu faire quoique ce soit, mais elle n'arrivait pas à s'y résoudre. Penchant la tête sur le côté, elle regarda un instant l'adolescent se débattre avant de demander :

« Mais qu'est-ce que tu fiches à la fin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sty
Ombre Maléfique
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 21
Localisation : Loca...Quoi ?
Emploi/loisirs : Mhhhpf...
Humeur : Envie d'un Ice-Sty ! Et surtout de quoi manger avec...
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Points : 134
Réputation : 2
Date d'inscription : 21/03/2013

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mar 23 Sep - 10:53

Sty se promenait en ville. Depuis son arrivée en ville, la chasse contre lui s'était calmée et il avait trouvé un boulot comme mécanicien dans un garage il y a, à peine 3 jours. Son patron était très sympas et lui avait proposé de l'héberger près du garage. Sty avait aussitôt accepté, de cette façon il n'encombrait plus les hunters de sa présence au manoir Omura. Il s'arrêta un instant de marcher et regarda sur sa droite. Il se souvenait de cette rue. C'est ici qu'il avait rencontré Jeanne, la première personne à l'avoir aidé dans cette ville. Il fit un petit sourire et décida de suivre cette rue et d'aller faire une petite visite aux hunters. Arrivé pas loin du manoir, il n'avais jamais remarqué que la demeure était aussi grande. Pourtant elle paraissait beaucoup plus grande à l'intérieur. Peut-être était-ce une sorte de magie. Il s'avança et reconnu une voix familière près de lui.

« Mais qu'est-ce que tu fiches à la fin ? »

Il tourna la tête et reconnu Lysis. Elle n'était pas seule, elle parlait à un gamin un peu très turbulent. En effet, il s'agitait dans les airs et Sty ne comprenait pas comment il arrivait à faire ça. Il avait certainement le pouvoir de voler. Sty se dirigea vers eux.

"Tiens salut Lylis ! Dis je suis venu voir Yosama. Tu sais si il est au manoir ?"

Sty ayant quitté le manoir avant les derniers événements, il n'était pas au courant de la mort de Yosama. Lysis ne lui répondit pas, elle se contentait de regarder le sol d'un air triste. Elle qui était pourtant joyeuse d'habitude. Pourtant Sty ne l'avait pas remarqué, il était tellement pressé d'aller voir la bande des hunters pour les remercier de leur aide le jour de son arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Ven 26 Sep - 20:39

Ce jour-là, les deux pirates avaient décidé de partir s’entraîner à l’épée dans la plaine, comme ils en avaient eu l’habitude sur le pont du bateau qui avait servi de maison à leur enfance. Bien qu’il n’espérait certainement pas la battre – elle ne doutait pas non plus de gagner –, surtout après son séjour en prison qui l’avait relativement affaibli faute de pratique, Luka avait hâte de voir son amie faire corps avec sa lame contre lui. C’était toujours un réel plaisir que de l’affronter. Et puis, au cœur de l’affrontement, il trouverait peut-être le moyen de rendre à son épée les pouvoirs magiques qu’elle avait perdus dans le temple du monde céleste.

Les choses n’avaient pas été simples après la mort de Yosama. Quand, en prenant son courage à deux mains, Luka l’avait annoncée à son amie – de la manière la plus douce dont il avait alors été capable, mais comment une pareille nouvelle pouvait sonner doux ? –, ils avaient eu une violente dispute ; épuisé, il lui avait balancé sans réfléchir ce que le Hunter lui avait fait promettre de garder pour lui, et Nakana, étranglée par la stupéfaction et la colère, s’était lentement éloignée pour chercher la solitude. Les larmes aux yeux, il l’aurait juré.
Sans moyen de la contacter à distance, impossible de savoir quand revenir vers elle. Le soir de leur engueulade, avant que Nakana ne lui demande pourquoi il avait l’air si triste, elle lui avait parlé de sa journée et noté une adresse dans le carnet du pirate. « Au cas où tu pourrais toujours pas compter sur ton sens de l’orientation », avait-elle dit en souriant. C’était celle d’un squat sur lequel elle était tombée au hasard d’une course-poursuite. Ses habitants, amusés, lui avaient proposé de les rejoindre, ce que la jeune femme avait accepté en se rappelant que Luka avait eu froid la nuit passée. Cette adresse, Luka l’avait relue d’innombrables fois pendant les jours qui avaient suivi. S’y rendre, parce qu’il souffrait trop de l’absence de son amie qui le renvoyait chaque seconde à sa captivité ? Ou bien ne pas s’y rendre… s’il devait encore lui faire du mal ?
Après quatre jours sans nouvelles, le pirate, au bord de la dépression, s’était finalement déplacé à l’adresse indiquée, se disant que dans le pire des cas, ils renouvelleraient leur dispute et il n’aurait plus qu’à brûler sa haine de lui dans la drogue. Rien de sorcier, donc ! Les squatteurs l’avaient accueilli à bras ouverts en attendant le retour de la jeune femme. Et le sourire qui s’était dessiné sur le visage de Nakana, lorsqu’elle était entrée dans la cour, avait précipité Luka dans les bras de son amie, les réconciliant sans sursis.
Ils avaient entreposé leur peu d’affaires dans l’unique pièce de l’immeuble encore libre, la seule chambre située sous les combles. Quinze mètres carrés en assez mauvais état, mais le contrebandier avait déjà projeté de donner un peu de vie aux murs décrépis. Et surtout, les squatteurs étaient devenus des amis pour lui, et pour Nakana, des gens qu’elle pouvait à peu près supporter, ce qui revenait finalement au même.

Après avoir déjeuné, les pirates s’avançaient en direction des dernières habitations  en récapitulant les techniques de combat qu’ils maîtrisaient et celles qui pouvaient leur échapper encore quand, au détour d’une ruelle, la jeune femme s’arrêta net. Lysis, qu’elle n’avait pas la moindre once d’envie de revoir et qui heureusement ne l’avait pas remarquée, se tenait quelques pas devant elle… Aux côtés d’un type et d’un… d’un… Bon d’accord, il fallait mieux prendre une autre rue. Elle allait rebrousser chemin quand Luka, ayant fini de renouer ses lacets défaits, la rattrapa.


« Qu’est-ce que tu f… Oh, mais c’est Yuki ! Je vais lui demander de ses nouvelles, tu viens ? »

« Non, je t’attends là », répondit la jeune femme qui s’était appuyée contre le mur, bras croisés, espérant que le dénommé Yuki n’était pas ce pauvre gars qui se traînait par terre en se battant avec l’air comme un damné.

« Tiens salut Lylis ! Dis je suis venu voir Yosama. Tu sais si il est au manoir ? »

Luka et Nakana tournèrent simultanément la tête vers le garçon qui avait formulé assez fort pour qu’ils l’entendent l’absurde question. Un silence de couvent emplit la ruelle quelques instants, seulement.

« Ça doit bien faire une semaine qu’il a quitté le manoir pour le cimetière. »

Mal à l’aise tout à coup, le contrebandier reporta son attention sur son amie. Pas une note de tristesse dans cette voix neutre comme pour dire une banalité, à peine méprisante, et si indifférente… Elle se fichait bien de ce que ressentaient ce type, Yuki et surtout, surtout, Lysis. Pourtant, Nakana avait aussi été triste. C’était surtout que l’Être Céleste et elle ne s’étaient pas séparés en très bons termes, pour la dernière fois. Tout ceci, son attitude n’en laissait rien transparaître, comme si même la mort de Yosama ne l’avait pas touchée, comme si jamais elle ne s’était attachée au brun.

« Enfin, après, c’est pas à moi de vous expliquer les faits… »

Sentant qu’elle voulait l’embarrasser, Luka se renfrogna tandis que son regard s’assombrissait. Sans le dire, la pirate lui reprochait encore beaucoup. Il n’était pas seul : elle en voulait aussi à Yosama pour sa propre mort ; mais s’il y avait quelqu’un dont la simple évocation réveillait des pulsions de haine en elle, et qui avait un intérêt vital à ne jamais recroiser son chemin, c’était Iris. Pour Nakana, elle avait tout simplement pris sa vie au seul type qu’elle n’avait pas fait taire quand  il l’avait appelée amie.
Le contrebandier ne savait pas que dire. Il avait seulement senti que Yukimura allait à peine mieux depuis la dernière fois. Quant à la jeune fille qu’il ne connaissait pas, elle avait l’air déjà au courant de la situation. Inutile de retourner le couteau dans la plaie.


« On en parlera après, si tu veux bien, finit-il par dire à l’inconnu dans un sourire un peu triste. Euh… Je m’appelle Luka, et elle, c’est Nakana. »


Dernière édition par Nakana le Dim 5 Oct - 1:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namashi
Element Master
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 27
Localisation : Dans le plumard de.... Merde comment elle s'appel déjà ?
Emploi/loisirs : Musicien
Humeur : Créatif
Points : 241
Réputation : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mar 30 Sep - 2:36

Les jours étaient dés plus ternes pour Namashi... Evidemment il avait apprit la nouvelle... Même si il se réjouissait du retour de Kai, et de la guérison d'Iris, cela n'arrivait pas à balayer la tristesse qui submergeait son esprit. Son vieil ami était mort, et il n'avait même pas était là... Comment pouvait il se considérer encore comme un de ses amis....
Le Rockeur ne voulait pas se laisser abattre, il ne montrait rien à personne et continuait sa vie comme si de rien était. Mais pourtant lorsqu'il se retrouvait seul, enfermé dans sa chambre, il n'arrivait plus à faire semblant. Et c'est durant ces moments de solitude qu'il pleura son ami.

Aujourd'hui, Namashi avait ressorti son vieille album photo. La plupart des clichés datait de leurs arrivés au manoir... Il y avait Flamme, Azure, Yangi, Yana, Chinatsu, Vp et Yosama et lui... En temps normal c'est de revoir Chin' qui aurai attristé le Maître des Éléments... Mais là en l’occurrence son esprit s'attarda d'avantage sur Yosama.
Dès qu'il vit une photo de lui en tournant les pages, il sentit sa gorge se nouée...
Depuis quelques jours, il était amorphe, il n'arrivait pas à composer la moindre foutue musique, il n'avait d'ailleurs pas vu les membres de son groupes depuis plusieurs jours. Et même la présence d'une fille ne l'intéressait nullement...
Non ses journées se passait essentiellement à l'entretien du manoir, du bricolage, il tentait de s'occuper l'esprit comme il le pouvait, tentant tout de même d'éviter le contact... Pourtant lorsque son chemin croisait celui d'un autre habitant du manoir, il s’efforçait toujours de faire comme si de rien était... Pareil lorsqu'il allait en ville pour faire des courses.
Pourtant, au fur et a mesure qu'il avançait dans les photos de son albums, Namashi vit des clichés de plus en plus récent... Et a la dernière page, il vit d'ailleurs ce qui était surement la dernière photo de Yosama... A ses côtés il y avait Lysis...

A la vue de la jeune fille, Namashi se dit qu'il ne l'avait que très rarement vu depuis le drame... Il se sentait con... Il n'avait pas été la voir, or il savait pertinemment qu'elle tenait énormément à Yo... Elle avait déjà perdu Vp...
C'était décidé ! Après avoir rangé son album photo, Namashi quitta sa chambre dans la ferme intention de passer du temps avec Lysis. Il fallait qu'il s'assure que son amie aille bien...
Pourtant elle n'était apparemment pas au Manoir.
Était elle de sortie aujourd'hui ? Le Rockeur espérait que tout allait bien pour elle... Du coup, il quitta a son tour le Manoir, peut être qu'en traînant en ville, il réussirait à la croiser.

Ses recherches n'allait pas s'éterniser. Alors qu'il quittait la forêt, prenant la direction du centre de Tomodachi, il vit au bout de la rue Lysis. Quelle soulagement de voir son amie.
Elle semblait être au côté d'un drôle d’énergumène qui arrivait à se traîner tout seul comme par magie.
Se décidant a aller causer à la jeune fille, Namashi fut coupé dans son élan par l'arrivé d'un troisième type. Le Maître des Elements reconnut alors aussitôt Sty. Apparemment il n'était pas au courant des récents événements, et entendit alors le jeune homme demander à Lysis ou il pouvait trouver Yosama...
Mais encore une fois, avant même que Nama' ne puisse intervenir, de nouvelles personnes firent irruption... Mais cette fois ci, le Hunter ne les connaissaient absolument pas.
Cependant il entendit la réponse que formula la jeune femme à l'égard de Sty, n'hésitant pas à lui annoncer cash que Yosama était au cimetière...
L'autre Garçon semblait être plus compréhensif et voulut alors changer de sujet, c'est à ce moment qu'il se présenta, lui et son ami... Luka et Nakana... Alors c'était eux. Namashi avait entendu parler d'eux, et par Yosama, ainsi que par Iris...
Ça expliquait la froideur qui sembla émaner de la jeune femme. Le Rockeur avait été prévenu de son caractère, il aurait tout de même imaginer qu'elle aurait était un minimum plus respectueuse envers les personnes atteint par le décès de l'Être céleste, dans la mesure ou ils étaient apparemment ami.

Namashi arriva enfin a lors niveau. A présent visible de tous, il se contenta tout simplement d'un rapide "salut" à l'égard de Sty, tournant la tête vers les deux Contrebandier il fit un signe de la tête en guise de salutation.
Et alors qu'il allait se tourner vers Lysis, son regard croisa Yukimura... Ne sachant quoi dire à un mec à terre se faisant traîner comme par magie, il passa directement à Lysis.


" Salut Lysis... "

Pas facile avec tout ce monde pour Namashi de lui dire clairement qu'il cherchait la jeune fille, qu'il était inquiet pour elle, et qu'il souhaiterait s'assurer que son amie aille bien...
Il resta alors alors silencieux, observant l'Illusionniste.
Avec ce que venait de dire Nakana, c'était surement pas le bon moment pour Namashi d'aborder ce sujet...
Il tourna alors le regard vers la Contrebandière et lui lâcha.


" Dis... T'es contente de ton manque de tact ?... Tu crois pas qu'il y a d'autre façon d'annoncer cela ? C'est trop compliquer pour toi de réfléchir l'espace d'un instant à la possibilité que certains souffres encore de ces événements ? Bon sang... Et dire que quand j'entendais Yosama parler de toi, j'avais l'impression que tu étais une personne super... "

Il savait qu'elle avait un sacré caractère, et il savait aussi qu'elle se foutrait surement de l'avis d'un type qu'elle n'avait jamais vu. Mais pourtant Namashi espérait tout de même qu'au fond elle, elle puisse comprendre que certains sont encore très affectés par tout ceci.

" Sérieux quoi... Si t'as déjà fais ton deuil et si t'as déjà réussi à oublier une personne qui te considérait comme un ami, c'est super pour toi... Mais ça te dirai pas juste de mesurer le poids de tes mots et de penser que tout le monde n'a pas la même chance que toi ! Alors ton mépris franchement garde toi le... Au pire t'es pas obligé de parler, il me semble pas que la question te soit destinée ! "

Il était évident que Namashi était aussi concerné par ses propos. Il était loin d'avoir fait son deuil. Ce qui expliquait clairement que le sujet était encore sensible pour lui. Et face a la réaction de Nakana, il n'arrivait pas à réagir autrement. Surtout pas après avoir entendu son ami défunt le bassiné sur ses amis Contrebandiers qui était pour lui extraordinaire. Même Iris, du peu qu'il avait pu parler avec elle, semblait avoir appréciée la Pirate.

Dans le fond, Namashi regrettait déjà de s'être emporté. En y réfléchissant bien, elle faisait peut être comme lui avait fait ses derniers jours... Masqué sa tristesse et tenter d'agir comme si de rien était. Voila comme lui avait agit... Peut être qu'elle en faisant autant en continuant de rester froide... Il s'était laissé emporté, et n'avait songé qu'à cette éventualité par la suite...
Mais bon, dans le fond Nakana avait clairement manqué de tact, et Namashi aurait juste préféré qu'on aborde même pas ce sujet... Car Lysis était là, et il redoutait que celle ci soit touchée par ces mots...
Quel idiot... En répondant franco à la Pirate, il risquait également de faire du mal à la jeune fille...

Il fallait qu'il trouve un échappatoire. Si il pouvait changer de sujet ça serai pas plus mal.
S'attardant alors sur le Ninja, Namashi demanda alors subitement.


"Au faite, c'est qui lui ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukimura Sanada
Le Ninja pas Discret
avatar

Nombre de messages : 59
Points : 70
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/09/2013

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Lun 6 Oct - 20:15

Yukimura qui était encore accroché aux  jambes de Yuko aperçu Lysis, ceux qui lui fit enfin lâché prise il resta assis par terre et fit un signe de la main a la jeune fille lui lançant un « OH ! Salut Lysis »  il aperçu aussi Luka et une inconnu qui était resté dans son coin mais voir ces compagnons lui donna une idée pour faire changé d’avis Yuko après tout si il arrivait à embarquer le petit groupe à la fiesta, elle ne pourrait plus se permettre de refusé. Mais il oublia vite cette idée quand un autre inconnu était arrivé demanda où étais Yosama, le jeune ninja baissa le regard, son regard caché par ces cheveux, malgré le fait qu’il essayait de ne plus y pensé, entendre son nom le faisait toujours souffrir, et il ne pouvait s’empêcher d’avoir des remords en repensant à ce jour.

Un silence pesant avait rempli la ruelle mais c’est alors que l’autre inconnu arrivait en même temps que Luka prit enfin la parole, mais le jeune ninja aurait préférer qu’elle se taise, sa phrase était comme poignarder le jeune Hunter en plein cœur serrant les poings le maximum qu’il pouvait, et le pire c’est qu’elle disait sa comme si de rien était, comme si elle s’en fichait totalement de ce que les autres pouvait ressentir, et sa deuxième phrase prononcé remua encore plus le couteau dans la plaie pour Yukimura se sentant encore plus coupable de ceux qui était arrivé ce jour-là. Mais il ne pouvait s’empêcher de haïr cette « Nakana » comment pouvait-elle annoncer sa comme cela ? Il n’avait qu’une envie lui, lui coller une super baffe !!

Mais c’est alors qu’une autre personne intervenue, et le jeune fanboy des Hunter reconnut direct cette personne, Namashi la célèbre rockstar venait d’arrivé, mais Yukimura n’avait pas vraiment envie de lui faire la fête comme il lui aurait fait à son habitude, mais à la place il écouta le superbe sermon adressé à la fameuse Nakana. Et au moment où il lui parlé de faire son deuil, Yukimura ne put s’empêcher de penser aux dernières paroles que lui avait dit Kai, il ne pouvait pas se permettre d’être triste ou d’avoir des remords il devait allez de l’avant, si il était devenu Hunter c’est grâce à Yosama, et pour honorer sa mémoire, il se devait de protéger cette ville comme il aurait fait, en laissant les remords derrière lui.

Il releva donc son regard, se tapota les joues pour se remettre d’aplomb, et au moment où il se releva il partit telle une fusée en direction de Namashi laissant derrière lui un nuage de poussière et arrivé en face du Hunter son mode « Groupie Attitude » c’était activé :


«Mais t’es le célèbre Namashi !!!! SUPEEEEER !!!! J’ai toute la discographie de ton groupe chez moi !! T’es vraiment génial !! Dit c’est vrai que tu drague tout ce qui bouge ? C’est vrai aussi qu’on te balance des petites culottes sur la scène ? Ton groupe le prend comment ta vie de Hunter ? D’ailleurs associé les deux n’est pas dur ? C’est vrai que tu manie tout les éléments ?? Je peux avoir un autographe ? S’IL TE PL….. AIE AIE AIE »

Sa groupie attitude fut interrompue par Yuko qui venait de l’attraper par l’oreille pour qu’il arrête d’harceler l’Être Céleste

« Et après tu dis que c’est ma faut si tu passe pour un imbécile ! Arrête de geindre ! Crétin »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Lun 6 Oct - 21:46

S'il y a bien deux choses que Lysis n'imaginait pas arriver, c'était qu'on lui rappelle la mort de Yosama et de croiser Namashi… Banque de pot, les deux arrivèrent ! Le premier fut à cause de Sty, ça partait d'une bonne intention, oui, mais toujours est-il qu'à entendre sa question, la fillette avait penché la tête. Elle cherchait ses mots, elle devait le dire sans blesser son ami, ou du moins, en le faisant le moins possible… Elle n'eut pas le temps. Nakana avait parlé alors que l'illusioniste entre-ouvrait les lèvres pour le faire et, évidemment, ce n'était pas des façons les plus douces qu'elle avait annoncé la funeste nouvelle. Le garçon avec elle s'était présenté : Luka. Sans réfléchir, Lysis lui lança un regard noir, mais bref, trouvant d'un coup fascinante la contemplation du sol. Namashi était arrivé, la saluant au passage. Pour lui répondre, ainsi qu'à Sty, Luka et Nakana en même temps, elle se contenta d'un rapide geste de la main, à peine visible, mais complètement ignoré : l'être céleste était en train de dire à la pirate de parler avec plus de tact. Instinctivement, la fillette avait serré un pan de sa veste dans sa main, fermant les yeux un bref instant, prenant une grande bouffée d'air et expirant tout aussi vite avant que ses paupières ne se soulèvent. Elle avait évidemment gardé la tête à moitié baissée : elle ne devait rien montrer et elle ne montrerait rien. Et surtout pas en présence de Namashi.

« Nous n'avons peut être pas besoin de reparler de ça tout de suite, si ? Enfin… Au pire, vous pouvez en parler entre vous… Ou ne plus en parler. Retenons juste que monsieur Yo… qu'il est parti. »

Pour répondre à Namashi, Yukimura ayant arrêté son cinéma – merci Yuko – , elle dit rapidement, sans respirer entre chaque mot :

« Yukimura, un nouveau Hunter. Il est inutile. »

Évidemment, elle ne le trouvait inutile que parce qu'il n'était pas intervenu à ses yeux pour sauver Yosama, mais ça, elle ne le dit pas à haute voix, surtout qu'elle détourna rapidement les yeux du Hunter. Elle tourna alors la tête tour à tour vers chaque personne présente. Yukimura. Sty. Nakana. Luka. Namashi. Ils étaient nombreux. Depuis combien de temps ne supportait-elle plus la présence de trop de gens en même temps avec elle ? Elle l'ignorait. C'était récent en tout cas. A bien y réfléchir, elle n'avait plus été en contact avec tout de gens d'un coup depuis la mort de son ami. Silencieusement, elle recula d'un rien, assez pour sentir le vent l'entourer, mais pas assez pour se sentir isolée. Elle voulu aussi s'éloigner de Namashi pour être sûr de ne pas avoir l'air triste en sa présence, mais ce dernier semblait ne pas vouloir la lâcher… Tant pis, elle ferait avec.

Elle passa alors rapidement sa main dans sa poche pour en sortir un ruban framboise qu'elle tint dans sa main gauche. Depuis quelques temps, elle avait pris l'habitude de ne mettre qu'un seul ruban à ses couettes, l'autre tenant seulement par un élastique. Ces rubans lui avait été offert par Yosama il y a avait de cela un peu plus d'un an, elle s'en souvenait bien, il lui avait dit que les lapins qu'elle avait anciennement ressemblaient à des croquettes avant de lui tendre ses rubans. Ce jours-là, elle était restée interdite un moment avant d'accepter, le sourire aux lèvres. Aujourd'hui, ce sourire, elle l'avait perdu, mais elle avait décidé de toujours avoir dans sa poche un des rubans, le cadeau de celui qui était comme un frère pour elle, afin de se donner du courage. Elle se sentait stupide de penser ainsi, mais en tenant ce ruban, elle avait l'impression que son ami était à ses côtés, même si elle savait très bien que ce n'était pas le cas, que Yosama avait tant d'autres personnes sur qui veiller...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sty
Ombre Maléfique
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 21
Localisation : Loca...Quoi ?
Emploi/loisirs : Mhhhpf...
Humeur : Envie d'un Ice-Sty ! Et surtout de quoi manger avec...
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Points : 134
Réputation : 2
Date d'inscription : 21/03/2013

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Lun 13 Oct - 11:48

Après que Sty ait posé sa question, un silence gêné se fit dans la rue puis une fille arriva accompagnée d'une autre personne. Elle lui répondit que Yosama était mort depuis plus d'une semaine. Sur le moment Sty ne comprit pas ce qu'elle voulait dire. A vrai dire, il ne voulais pas y croire mais quand il tourna la tête vers Lysis, il sut tout de suite que c'était bel et bien la vérité. Même Yukimura s'était arrêté de faire l'abruti et d'attirer l'attention. Il avait aussi un regard triste. Puis un autre arriva, c'était Namashi, la rock-star (comme Sty et Jeanne l'appelaient). A peine arrivé, il réprima la femme tout en parlant de deuil.

Sty était très confus, il ne savait que penser. Tout cela lui paraissait très étrange, il n'avais pas souvent croisé Yosama quand il était encore au manoir Omura. Il n'était pas triste comme les autres, mais il ne put s'empêcher de sentir comme une boule au ventre. C'est vrai que la façon dont il avait appris la nouvelle n’arrangeait pas les choses. La femme pirate était très différente de tous les autres. Elle, elle n'avait aucune tristesse dans le regard, pas même de regret... Au fond de lui, Sty espérait qu'avant qu'il perde la mémoire, il n'était pas comme elle...


*Merde si j'avais su j'aurais fermé ma gueule... Faut que j'arrête d'en parler sinon il va y avoir un suicide collectif ici...*

Après l'arrivée de Namashi, Yukimura repris du service. En effet, il se remit en mode groupie en harcelant le hunter. Au moins ça détendait un tout petit peu l'atmosphère, même si Sty savait que ce n'était qu'une façade du gamin. Il cachait sa tristesse derrière ses conneries. Tout cela lui rappelait un manga, ou un ninja attirait l'attention de tous pour montrer qu'il existe et pour se faire accepter. Bref, voyant que Lysis était toujours aussi triste, Sty se dit qu'il ne pouvait pas rester sans rien faire. Il fallait qu'il change les idées de tout le monde, et qu'il change de sujet pour commencer.

"Bon, c'est qui lui ?!" Dit-il en montrant du doigt le phénomène qui se tortillait devant le chef des hunters.

Désormais Sty s'était donné un objectif, il fallait qu'il rende le sourire à Lysis. Même si il ne souvient jamais du prénom de la fillette, il se rappelait qu'elle était toujours joyeuse et il fallait que les choses rentrent dans l'ordre. mais il ne s'attendait pas à ce qui allait arriver par la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mar 14 Oct - 0:25

Malheureusement, Luka n’allait pas pouvoir de sitôt saluer son ami comme il avait compté le faire en arrivant : un type qui semblait connaître la jeune fille au ruban couleur framboise les avait rejoints, et surtout, à son grand désespoir, qui avait entendu la contrebandière expédier la triste nouvelle en une phrase concise et ironique. Les mots qu’il adressa à Nakana témoignaient à eux seuls de l’amitié qu’il portait au Hunter, et Luka le comprenait sincèrement, et il avait parfaitement raison sur plein de choses, mais sur le compte de la pirate, il se fourvoyait complètement. Car tous les deux ils avaient déjà fait leur deuil – qui s’était très certainement achevé au moment où, sous une lune un peu sombre, elle avait déposé la fleur bleue qui ornait ses cheveux sur la tombe de leur ami, comme en signe d’adieu –, sans doute une question de culture ; les morts ne se comptent pas dans le monde de la piraterie, et un équipage a bien autre chose à faire sur son bateau que de les pleurer des siècles durant. Pour autant Nakana était loin d’avoir oublié, et encore plus de pardonner.
Toujours calée contre le mur, cette dernière en apparence restait calme. Tandis qu’elle écoutait non sans une pitié malsaine l’inconnu lui apprendre à vivre, elle avait plongé son regard d’effrontée dans le sien, forcément insensible à son aberrante complainte. Mais c’était qui ce connard ? Et d’où Yosama, cet enfoiré – c’est affectueux –, d’où s’était-il permis de lui parler d’elle ? A ce type qui osait lui insinuer qu’elle avait oublié son ami ? Il voulait que ça se passe comme ça ? Très bien.

La contrebandière allait répliquer, quand Lysis, que le moralisateur semblait bien connaître, voulut mettre un terme à la conversation. Elle avait l’air sacrément changé par rapport au soir de leur première rencontre. La tristesse, ce truc de faible, bouleversait à ce point l’aura des gens… Contrastant avec la gamine, le dénommé Yuki, ou monstre insupportable de ce que Nakana en avait vu jusqu’à présent, se réveilla soudainement pour lancer des fleurs à… Namashi, c’était lui Namashi ?! De même, en entendant ce nom qu’il était persuadé de connaître, le contrebandier eut un mouvement de surprise. Où l’avait-il entendu, déjà ?... Oui, c’était Iris qui leur en avait parlé en dressant en quelque sorte la liste des derniers Êtres Célestes. Décidément, tout était fait pour le mettre mal à l’aise.
La jeune femme aurait été heureuse d’entendre le ninja – nommé donc véritablement Yukimura, merci Lysis – la fermer si ça n’avait pas été grâce à une force invisible et obscure et… Mille sabords, mais elle était tombée où au juste ?!
Tâchant malgré tout de garder son sang-froid, elle tourna de nouveau le regard vers Namashi pour enfin lui répondre avec tout son ressentiment :


« Quoi, t’avais peur de faire chialer ce type et la gamine ? Tiens, détends-toi, tu vois, ils vont très bien. C’est pitoyable que la vérité te dérange à ce point. Ah, et pour ta gouverne, Yosama n’a jamais été un ami, et… »

« Naka, l’interrompit son ami en posant la main sur son épaule. On a dit plus tard. S’il te plaît. »

Elle se calma, observa quelques secondes Luka lui sourire doucement. Il n’avait que ce regard pour talent de persuasion, mais ça marchait du tonnerre. Et c’était bien parce que c’était lui qui le lui demandait, qu’elle abdiqua de mauvais gré en lui lâchant :

« Vous êtes pathétiques. »

« Merci, Naka », répondit le jeune homme plein de reconnaissance, et il lui tapa amicalement l’épaule avant de se tourner vers Namashi pour le prier d’un regard de ne pas répliquer.

Le regard noir que lui avait lancé Lysis, lorsqu’il avait dit son nom, n’avait pas échappé à Luka, certain, vu les circonstances, d’en connaître la raison. Ça ne le dérangeait pas qu’elle lui en veuille ; après tout, il considérait encore que ce qui était arrivé n’était que le résultat du sortilège de Leon mêlé aux erreurs qu’il avait lui-même commises envers Iris, et même si ça leur avait permis de libérer cette dernière de la malédiction qui la hantait, ça avait aussi conduit Yosama à la mort, et ceci, le pirate n’était pas sûr de se le pardonner un jour.
Il se tourna alors vers la jeune fille, qui s’était mise un peu à l’écart, pour la reprendre sur un point qui l’avait interpellé :


« D’autre part, ma jolie… Non mais tu rigoles !, s’exclama-t-il en entourant les épaules de Yukimura de son bras droit. Ce gars-là est absolument génial ! »

Ca l’avait touché, que Lysis traite le jeune ninja d’inutile, parce qu’il savait qu’il était plein de volonté. Imprudent, certes, mais on ne pouvait lui enlever sa force morale. Il s’en rappelait, c’était Yosama qui l’avait intégré aux Hunters en échange de sa réussite et celle de Yuko quant à convaincre Haruki de les emmener voir Leon, et Luka devait aux deux compères une fière chandelle pour cette aide précieuse. Si même Kai avait mis sa confiance en Yukimura, c’était qu’il la méritait amplement de la part de tous.
Le jeune homme se rappela alors le détail qui les avait amenés, Nakana et lui, dans cette ruelle :


« Au fait, Yuki, pourquoi vous vous disputiez avec le fantôme ?... Ah oui, et salut à toi aussi Yuko, ravi de te revoir ! », lança-t-il vers l’endroit où il supposait que celle-ci se trouvait.

Nakana, quant à elle, avait le drôle de pressentiment que son ami aurait quelque chose de mieux à faire que de s’entraîner avec elle cet après-midi-là…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mar 14 Oct - 21:45

Qu'est ce que c'était dur.... Difficile d'avoir treize ans, de ne plus avoir de domicile, de ne pouvoir aller voir ses amis pour trouver de l'aide... Pourtant Yosama était toujours autant résolu à ne pas prendre le risque d'annoncer qu'il était encore en vie... Quand on est en guerre perpétuelle avec une faction comme les Devils, il faut malheureusement éviter d'afficher ses faiblesses, non seulement pour son bien, mais également pour ceux de son entourage, et ça Yosama ne le savait que trop bien.

Pourtant la vie était plus dur à présent pour lui.
A vrai dire, le lendemain ou il avait quitté la morgue, son premier réflexe fut d'aller chez Mario, mais le gérant du restaurant n'allait pas pouvoir reconnaître son client préféré... Du coup Yosama était rentré sans sous dans l'établissement, et ne percuta seulement qu'après qu'il ne pourrait manger à l’œil comme il le faisait à son habitude...
Lorsque Mario lui demanda ce que faisait un enfant vêtu de la sorte seul dans son restaurant, le Hunter se présenta alors comme étant Juan, enfant battu qui avait fuit sa ville pour échapper à ses parents, et que c'était de la sorte qu'il avait atterri à Tomodachi... Ok ce n'était pas honnête, mais la encore Yosama n'avait pas le choix.
Par contre ce qu'il n'avait pas prévu, c'est que Mario, prit d'affection pour l'enfant, lui avoua que Juan lui rappelait Yosama, qu'il présenta à l'enfant comme étant son meilleur client, mais que ça faisait plusieurs jours qu'il ne l'avait pas vu... L'Être céleste aurait du sans douter, les gens qui le croiseront y verraient surement une ressemblance avec le Yosama qu'ils connaissaient tous... Mais ils ne pouvaient faire le lien, non... C'était impossible, la seule personne qui était en mesure de le reconnaître était Namashi, tant qu'il l'évitait, il n'y avait aucun risque.

Enfin voila comment Yo s'était retrouvé à vivre chez Mario, et ce n'était pas tout, puisque l'Italien l'avait d'ailleurs inscrit à l'école, mais en plus de ça, les soirs, Yosama aidait également en cuisine, c'était un deal que le restaurateur lui avait proposé... Faut dire, un gamin de treize ans qui en a en réalité vingt-cinq, évidemment que Mario pouvait lui faire confiance et l'exploiter en cuisine...
Bref, il n'avait pas encore commencé l'école, ce qui le barbait le plus, et aujourd'hui, il ne bossait pas en cuisine, donc pour Yosama c'était évident... Direction la forêt de Tomodachi pour une journée entrainement intense...


" Héhéhé !! Aujourd'hui rien ne pourra m'arrêter !!! Je vais réussir à utiliser mes techniques j'en suis sur !!! "

Mais alors qu'il courait à toute vitesse, il percuta quelqu'un dans sa course. Yosama n'avait pas vu le groupe d'individu qui était sur son chemin, tellement il ne pensait qu'à s’entraîner, du coup, il percuta alors un jeune homme qui devait être plus âgée que lui.

" Oh désolé... Je suis vraiment désolé je ne... "

Alors qu'il venait de se relever, et qu'il allait proposer son aide à l'individu qu'il venait de bousculer, Yosama se rendit compte qu'il était en train de tendre la main à... Luka... Aussitôt il tourna la tête et vit qu'il y avait Nakana, Sty, Yukimura... Mais ce n'était pas tout, il vit alors Lysis... Ca... Il ne l'avait pas prévu...
Mais alors qu'il reporta son attention vers Luka, il reprit ses esprits et termina ce qu'il avait entreprit.


" Euh... Je... Désolé, J'espère que vous allez bien ! "

Conclut il dans un petit sourire gêné... Bon sang, mais ça ne pouvait pas plus mal tomber...
Mais ce n'était pas le pire. Lorsque Yosama sentit qu'il y avait encore une autre personne, et lorsqu'il se retourna pour voir de qui il s'agissait, il croisa alors le regard du Rockeur. La seule et unique personne qu'il devait éviter à tout prix...
Que faire ??? Il allait le reconnaître à coup sur... Déjà que ses amis risquait de voir en Juan une ressemblance avec leur ami défunt, pour Namashi qui l'avait connu à cette époque, il mettrait pas deux secondes à reconnaître son ancien partenaire de la guilde des assassins....

Mais alors qu'il était paniqué, Yosama fut surpris de sentir son seul et unique pouvoir restant s’enclencher... Sa pupille allait le couvrir sur le coups là... Donnant un visage différent à l'enfant, différent de celui que voyait les autres... Evidemment, l'illusion prit soin de conserver des points important comme ses yeux bleu et sa tignasse brune, mais à présent le visage que voyait Namashi n'avait plus rien de familier.
Le plus impressionnant dans tout ça, c'est que Yosama n'avait pas contrôler un seul instant sa pupille. Il avait peur que Lysis ne détecte l'illusion, mais c'était impossible, elle ne touchait que Namashi, et elle était si anodine... Sa pupille avait fait du bon travail... Pourtant le fait de ne pas avoir contrôler son pouvoir inquiéta quelque peu l'Être Céleste...


" Pardon de vous avoir interrompu... Je devrais peut être me remettre en route... "

C'était douloureux de revoir ses amis... D'être face à eux, et de ne rien pouvoir leur dire... Il aurai tant voulu... Surtout lorsqu'il voyait Lysis... Elle qui était d'habitude si enjouée.... La, Juan remarqua aussitôt qu'elle était déprimée... Il s'en voulait sincèrement.

Pour bien le connaître, il remarqua que même Namashi ne semblait dans son assiette. Ce dernier n'avait d'ailleurs pas réagit au propos de Nakana. Il avait même décidé de l'ignorer... Dans le fond il était bien plus préoccupé par l'état de Lysis... A tel point qu'il en snoba même l'irruption du gamin inconnu...
Puisque grâce à la pupille il ne voyait pas l'être qu'il avait connu douze ans auparavant, ce jeune garçon n'avait que très peu d’intérêt à ses yeux.

Le Maître des Elements n'eut même pas la force de stopper la groupie incarné par Yukimura, fort heureusement que Yuko s'en chargea à sa place. Par contre, la réponse de Lysis concernant le jeune Ninja, trotta encore dans l'esprit de l'Être céleste... Alors c'était lui Yukimura ? Namashi avait bien sur discuter avec Kai, concernant la mission que menait Yosama, Luka, Yuki et Haruki pour sauver Iris... Du coup le Rockeur ne mit pas longtemps à faire le rapprochement. La jeune fille devait surement en vouloir à Yukimura car il était présent ce jour là...
Là encore, Nama' ne savait quoi répondre... Il aurai pourtant tant voulut réconforter son amie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Yukimura Sanada
Le Ninja pas Discret
avatar

Nombre de messages : 59
Points : 70
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/09/2013

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mer 15 Oct - 0:15

Yukimura qui venait de finir son « groupie mode » fut présenter par Lysis mais on ne peut pas dire que ce fut la meilleur des présentations qui soit, en effet l’illusionniste venait de dire aux autres comme quoi le Ninja était inutile, ce qui put rendre le Hunter furieux et il commença à gesticuler dans tout les sens

« TU VA VOIR C’EST QUI QUI EST INUTILE raaa! fIIIIREEEE »

Mais fort heureusement Yuko retenait l’énergumène l’empêchant de sauter sur Lysis et en profita pour le calmer

« Arrête, examine la bien ! Tu ne sens pas quelque chose de changer en elle ?? »

Il avait du mal à l’admettre, mais Yuko avait raison, Lysis qui était pourtant si gentille et toujours souriante était devenu mélancolique est extrêmement froide, et il ne pouvait s’empêcher de s’en vouloir, il pensait que ceci était entièrement sa faute, si il devait se laisser insulter et bien soit, il la laisserait faire si cela pourrait soulager sa peine, il accepterait sans broncher, n’écoutant cette fois même plus ceux que la fameuse Nakana pouvait dire sur Yosama il voulait juste que Lysis continue de le traité de la sorte pour qu’elle puisse se sentir soulager.

Mais au moment ou il alla replonger dans la mélancolie, c’est Luka qui l’en tiras annonçant que Yukimura était un mec absolument génial entourant ces épaules à l’aide son bras, le ninja fut ému par cette remarque et ne put s’empêcher de se retourner vers le pirate les yeux pleins d’étoiles


« Enfin un qui me reconnais à ma juste valeur alleluia »

Luka intrigué par la « dispute » entre Yuki et Yuko finit par lui demandé ceux qui c’était encore passer entre eux ? C’est vrai ! Avec toute cette agitation ça lui était complètement sortie de la tête !

« Ah oui j’avais zappé ! J’ai trouvé un trésor super cool ! Mais Yuko veut pas que j’y aille que soit disant c’est trop dangereux et que elle ne veut pas être vu à la vu de tout le monde ! Mais moi je la veux cette pierre de Kato !! en colère »

« DE KAIRO !!! »

« C’est pareil toute façon t’es même pas drôle t’es juste une v…. »

Attention déclic Yukimura :

« Eh Eh Yuko si tu refuses qu’on y aille je dis à tout le monde qu’elle est ton âge et la tu passeras vraiment pour une vieille !! »

« Je ne suis pas vieille !!! raaa! fIIIIREEEE »

« Ont peut toujours le prouver avec cette pierre » dit-il tournant le dos au fantôme et haussant les épaules

« Bon ok tu as gagné on y va »

Ont pu entendre Yukimura poussé un petit « Yes » mais maintenant il lui restait plus que à trouvé une petite équipe pour allez à l’aventure parce que seul c’était sur qu’il risquerait sa peau, les personnes qui était ici présentes avec lui ferait sûrement l’affaire !!
Mais au moment où il compta leurs proposé un jeune garçon rentra dans Luka s’excusant d’avoir était si maladroit il comptait reprendre sa route, mais dans cette bousculade il avait fait tombé un objet de la poche de Yukimura c’était un totem que Yuko lui avait confectionné protégeant du mauvais sort et de la malchance, le totem se brisa en deux par terre et quand il veut le jeune garçon reprendre sa course il put s’empêcher d’être énervé contre lui et décida de le rattraper il attrapa par le col avant de lui parler


« Eh toi !! Tu as brisé mon Totem raaa! fIIIIREEEE !! Pour te faire pardonner tu va venir avec moi cherché la pierre dont j’ai besoin »

Et en un claquement de doigt le garçon fut saucissoné et avait un chiffon dans la bouche pour l’empêcher de dire quoi que ce soit

« Eh mais c’est un kidnapping que tu fais la »

« Il avait pas cassé mon totem !! J’y tenais beaucoup !!! Du coup sa vous tente de venir ?? »

Dit-il à la fine équipe arborant un large sourire mais tenant attaché le jeune gamin sans lui avoir demandé son prénom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mer 15 Oct - 1:00

Pour seule réponse à Luka, Lysis s'était contenté d'un regard noir. Encore un. Comment pouvait-il dire que Yukimura n'était pas inutile alors que lui-même l'était ? Dans tous les cas, elle reporta rapidement son attention au reste du groupe, jugeant le pirate indigne d'avoir la moindre attention de sa part. Et puis, il arriva. Un gamin. Un simple gamin. Il avait quoi ? Douze ou treize ans ? A peu près ? La fillette le détailla un instant, interdite. Il lui rappelait Yosama, enfin, en plus jeune, plus jeune encore que sur les photos qu'elle avait vu au manoir. Un cousin éloigné de l'être céleste ? Elle rejetta immédiatement l'hypothèse. Un gamin de la ville qui suivait la mode du « Les hunters, c'est trop cool ! » et qui avait imité la coiffure de Yosama ? Plus probable. Elle se mordit la lèvre inférieure. Elle ne devait pas craquer. Elle ne pouvait pas craquer. Et puis, il y avait Namashi… Elle devait encore moins craquer.

« Pour te faire pardonner tu va venir avec moi cherché la pierre dont j’ai besoin »

Cette réplique de Yukimura sorti instantanément la fillette de sa concentration, elle ne craqua pas directement, non, elle assista simplement à la scène. Le gamin était bâillonné, prisonnier du prétendu ninja. Lysis n'eut même pas le temps de réaliser ce qu'elle faisait qu'elle avait envoyé son poing en pleine face du Hunter, se mettant à pleurer par la même occasion.


« Enfoiré ! »

Suite au choc, son « ami » était à terre à présent, face à lui, une Lysis qui haletait avec difficulté, les larmes aux yeux, ces derniers étaient comme figés en même temps. La lèvre inférieure tremblante, elle hurla presque :


« Comment tu peux te dire Hunter et emporter avec toi un gamin innocent ? Surtout en sachant cette mission dangereuse ! Tu n'as donc aucun respect ? Tu as donc oublié monsieur Yosama ? »

Se jetant sur l'adolescent en lui donnant un nouveau coup de poing, elle continua :

« Monsieur Yosama a fait de toi un Hunter, il avait confiance en toi ! »

Tentant de recommencer, elle se sentit stoppée et relevée, mais cela ne l'empêcha pas de continuer et d'hurler clairement :


« Monsieur Yosama te faisait confiance et tu le trahis comme ça ?! »

Sans faire attention à qui la retenait, elle tenta de se débattre, lançant un rapide :

« Lâches-moi ! »

Continuant ses efforts, elle ajouta à l'intention de Yukimura, sur le même ton :

« T'as pas déjà eu assez à le tuer ?! A nous le prendre ? Rends-le nous ! Rends-nous monsieur Yosama ! »

Voyant que ses efforts pour se débattre ne suffisaient pas, elle tourna la tête vers son opposant, mais remarqua rapidement qu'il s'agissait de Namashi, ce qui la figea un instant. Elle n'était pas calmée, non, elle avait simplement cessé tout geste hostile à qui que ce soit ainsi que de pleurer, c'était sans doute pour cela que son ami l'avait finalement lâchée. A cet instant même, elle s'écroula à genoux, tentant d'effacer ses larmes à l'aide de ses frêles bras. Elle avait pleurer face à Namashi. Elle avait fait ce qu'elle n'aurait jamais du faire… L'espace d'un instant, elle voulu fuir. Partir. Loin. Aussi loin que possible. Et puis le gamin qui ressemblait à Yosama lui revint en mémoire, elle leva alors les yeux rouges vers lui, le dévisageant un instant.

« Si t'es pas foutu d'être un Hunter capable de protéger ce gamin, alors moi je le f'rai ! »

Elle se releva péniblement et s'approcha de l'enfant, frottant une nouvelle fois ses yeux, tentant de chasser les dernières larmes présentes, ou plutôt qu'elle sentait tellement proche du bord de ses yeux qu'elle les imaginait déjà couler. A sa hauteur, elle sorti une de ses saïs et commença à découper les cordes qui le maintenait sur place.


« Si le gamin doit venir, alors je viendrai aussi. Je le protégerai, parce que moi, je suis une vraie Hunter. Je protège les habitants de Tomodachi de tout ceux qui leurs veulent du mal. »

L'enfant libéré, elle lui expliqua rapidement :


« Je suis Lysis, je suis une Hunter, comme monsieur Yosama. Compte sur moi pour te protéger, d'accord ? Reste bien près de moi surtout ! Tu t'appeles comment ? »

Elle se tourna alors vers Yukimura et le fixa, bien que son regard dériva très légèrement vers Luka :


« Si vous avez tué monsieur Yosama, alors je ferai en sorte qu'il reste vivant pour tout ceux de Tomodachi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sty
Ombre Maléfique
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 21
Localisation : Loca...Quoi ?
Emploi/loisirs : Mhhhpf...
Humeur : Envie d'un Ice-Sty ! Et surtout de quoi manger avec...
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Points : 134
Réputation : 2
Date d'inscription : 21/03/2013

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mer 15 Oct - 11:38

*Décidément, c'est le rendez-vous des mômes ici...*

Se dit Sty juste au moment de l'arrivée du petit. Il ne savait pas pourquoi, mais ce gamin lui faisait penser à Yosama. Sans doute parce qu'ils venaient d'en parler juste avant et que lui, venait d'apprendre sa mort. Quand Yukimura l'attrapa par le col et commença à le martyriser, Sty s’apprêta à donner une leçon au ninja mais Quelqu'un fut plus rapide que lui. A vrai dire, ce fut tellement rapide qu'il n'avait pas vu que c'était Lysis qui avait frappé Yukimura. Au début il avait pensé à la pirate ou a son copain mais quand il remarqua que c'était la petite illusionniste, il fut très surpris de sa réaction.

Apparemment, elle était très en colère contre le ninja, il ne pouvait à peine parer les coups qu'elle lui donnait. En d'autres circonstances, Sty aurait pris du pop corn et regardé la scène ou alors il aurait fait la pompom girl pour encourager Lysis, mais là si elle continuait ainsi, elle allait le frapper à mort, ce qui aurait été contradictoire avec ses paroles. Il fit un pas pour arrêter la jeune fille mais une fois de plus, il fut doublé. Cette fois, c'était Namashi, il avait saisi le bras de la fillette l'empêchant de continuer le massacre.


« Si le gamin doit venir, alors je viendrai aussi. Je le protégerai, parce que moi, je suis une vraie Hunter. Je protège les habitants de Tomodachi de tout ceux qui leurs veulent du mal. »

Sty savait que sous les impulsions, telles que la colère, on pouvait agir trop rapidement et sans réfléchir. Même si ça partait d'une bonne intention, elle risquerait de se mettre en danger elle-même. Sty ne savait pas pourquoi mais il devait la protéger, un peu comme un grand frère devait protéger sa petite soeur.

"Je serais de la partie aussi. Mais juste pour savoir, c'est qui Yuko ?"

C'est vrai que depuis le début, tout le monde savait que le jeune ninja parlait à un fantôme, mais Sty n'en savait rien du tout. Il est même persuadé que les fantômes n'existent pas... Pour le moment tout ce qu'il voyait, c'était que ce gamin s’adressait à un espace vide. Peut-être était-il tout simplement fou. En tout cas, cela correspondait plutôt bien à sa personnalité.

Sty regarda les personnes autour de lui en attendant la réponse, et il s'attarda un instant sur Nakana. Il n'arrivait pas à savoir si elle était amusée de la scène qui venait de se passer ou si au contraire elle trouvait ça pathétique et complètement stupide de vouloir toujours aider les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mer 15 Oct - 17:45

Lysis n'avait pas franchement, même pas du tout l'air de vouloir se montrer conciliante. Bon… Face au regard noir qu'elle lui jeta, le sourire du contrebandier s'atténua. Il savait bien pourquoi elle agissait ainsi. Il recommençait à se sentir très mal devant les autres. Encore. Comme pendant les jours qui avaient suivi la mort du Hunter, quand Nakana n’était pas là et qu’il n’osait pas affronter le regard des gens dans la rue. Cette sensation tristement perpétuelle ne voulait pas le lâcher, en fin de compte.
Du coup, il n’écouta que la moitié des explications du ninja, qui parla vaguement d’un trésor, une pierre de Kato – avait-il dit –, du fait que Yuko ne voulait pas être vue de tous et qu’elle était vieille… Etant donné que c’était un fantôme, Luka ne voyait pas tellement le problème, enfin…
Soudain, il se sentit violemment propulsé à terre par une chose non identifiée qui lui avait foncé dans le ventre, lancée à pleine vitesse. Il releva aussitôt la tête : c’était simplement un petit garçon qui lui était rentré dedans et se confondait déjà en excuses. Soulagé de constater que le gamin n’avait apparemment rien, Luka lui sourit et accepta la main qu’il lui tendait pour se relever :


« Merci !... Et ne t’inquiète pas, je n’ai rien. »

Curieusement, la fusée humaine lui rappela Yosama, mais il n’y prêta pas plus d’attention que cela, ayant entendu dire quelque part qu’on trouve souvent à de parfaits inconnus les airs de ceux que l’on veut revoir.
Nakana, en revanche, n’avait aucune interprétation psychologique en tête pour expliquer le bond unique que fit son cœur dans sa poitrine lorsque le soleil éclaira le visage du gamin après qu’il s’était redressé pour venir en aide à Luka. Non, à ce point-là, c’était au-delà de toute ressemblance… Il avait les mêmes cheveux bruns, la même couleur d’yeux… Même le regard, cet éclat qui renfermait tout entier le caractère de quelqu’un, même son regard était le même que celui de l’Être Céleste. Et sa présence, ce sentiment de l’avoir déjà sentie !... Un frère du Hunter ?... Bon sang, elle divaguait complètement. Sans doute un gamin déjà croisé par le passé, lors d’une escale, sur la route ou dans les rues de Tomodachi. Et pourtant, pourtant, elle avait l’habitude que sa première impression ne la trompe jamais… Non vraiment, n’importe quoi.
Dans la bousculade, Yukimura avait perdu un objet qui lui semblait précieux, et il n’y alla pas de main morte pour signifier sa rancune au pauvre garçon.


« Mais tu vas pas bien, Yuki ?! C’est quoi ton délire ? Libère-le tout de… »

Lysis venait de frapper le ninja qui s’était retrouvé à terre. Mille sabords, ça n’allait pas bien se passer, pas du tout… Pas du tout, non, la jeune fille avait effectivement engagé une bagarre. Mais si ses mains donnaient des coups de poing, ses paroles se changeaient en coups de fusil. C’était ça, le pire, les mots. Le pirate en avait mal pour son ami, et en même temps, les larmes de Lysis le brisaient. Pendant que le Hunter tentait d’arrêter cette dernière, Luka se précipita vers Yuki pour s’assurer qu’il allait bien et l’aider à se relever.
Et puis, Lysis prononça ce mot : « tuer ». Tuer. Inquiet, le contrebandier tourna aussitôt le regard vers le ninja. Non, pas ça. Elle n’avait pas le droit de dire ça au garçon. Elle n’avait même pas le droit de le penser. Tuer comme elle l’entendait, c’était par intention, c’était par cruauté, par haine, par intérêt, par folie. Elle n’avait pas le droit de l’accuser de ça envers Yosama. Luka aurait voulu la remettre à sa place, mais il n’arriva pas à seulement ouvrir la bouche. Comment pouvait-il dire quoi que ce soit à une gamine en larmes ?
Lysis prit alors l’initiative de défaire le garçon des cordes de Yuki, dont les intentions n’avaient sûrement jamais été aussi mauvaises qu’elle l’avait dit, et… de suivre le ninja dans sa quête, après quoi le type au nom encore inconnu. Avec le pauvre gosse qui ne devait rien comprendre à ce qu’il lui arrivait. Ensuite, elle reporta de nouveau son attention sur le ninja, sauf que cette fois-ci, Luka sentit qu’elle s’adressait à lui aussi.


« Si vous avez tué monsieur Yosama, alors je ferai en sorte qu'il reste vivant pour tout ceux de Tomodachi ! »

C’était affreux. D’entendre ça contre soi. De savoir qu'elle avait raison. Et de sentir les mots se bloquer dans sa gorge.
Ce fut Nakana, exaspérée par l’attitude de la fillette, qui répondit – et à ce moment, on sentait qu’elle avait perdu son calme :


« Ferme-la, Lysis. Je serais curieuse de savoir ce que t’aurais fait, si tu avais été là. Vas-y, raconte ? »

Forcément, rien. Rien qui puisse sauver Yosama de la mort.
Dans le silence qui s’imposa, la jeune femme sentit surtout le regard de l’abruti qui avait demandé si Yosama se trouvait au manoir se poser sur elle. Elle le fixa à son tour, non sans mépris – il lui voulait quoi, au juste ?
Elle finit par se décoller du mur, et, sur le point de tourner le dos aux autres, demanda à son ami :


« On y va ? »

« Pardon, Lysis. »

Le contrebandier avait baissé la tête devant l’assemblée. Il n’en pouvait plus. Il ne pouvait plus laisser Yukimura tout supporter seul devant Lysis avec qui il devait être ami, puisqu’ils faisaient tous deux partie des Hunters, quand, s’il y avait un responsable – vivant,Leon était hors-jeu – à désigner, c’était lui et uniquement lui. Sa voix tremblait, et avec les cheveux tombant devant ses yeux, il était difficile de dire si c’étaient des larmes ou une douleur silencieuse qui causaient cet effet-là.

« Pardon pour ce qui est arrivé. C’est ma faute, c’est entièrement de ma faute… Yuki n’était là que par hasard ce jour-là, mais il nous a suivi sans poser de questions… et il s’est battu jusqu’au bout. Même Yosama ne savait pas vraiment tout. Il n’a pas su pourquoi il y avait urgence, mais il a quand même donné sa vie par amitié. Il n’a pas su que c’est à cause de moi que la malédiction de Leon s’est réveillée. »

Luka l’avait dit. Ce qui avait tué le Hunter, c’était son égoïsme qui avait fait resurgir le monstre qui dormait en Iris. Il dut s’essuyer les yeux avec ses mains.

« Et sinon, Iris aurait dû vivre toute son existence avec ça dans les entrailles… C’était un putain de dilemme dont il ne connaissait pas l’issue, mais il a pas hésité… Alors je t’en supplie, Lysis, comprends que personne n’a rien pu faire, parce qu’autrement on l’aurait fait. Et Yuki le premier. Comprends qu’il y est pour que dalle, contrairement à moi. S’il te plaît, Lysis. C’est une faveur que je te demanderai à genoux s’il le faut. »

A ces mots, il releva la tête vers elle, les yeux seulement brillants de larmes. Bordel, il avait honte. Jusqu’à cet instant, de ce qu’il venait d’avouer, seuls étaient au courant Iori qui lui avait tout raconté, Nakana à qui lui avait tout raconté, Iris qui avait appris les choses d’une façon bien plus brutale, ne lui en voulait absolument pas mais s'en voulait elle-même durement, et lui. Même Yukimura, en principe, ne savait pas.
Au moment où il se tourna vers Nakana, qui avait toujours été persuadée qu’il ne pourrait garder sa culpabilité pour lui bien longtemps, le regard du garçon qui lui avait foncé dessus tout à l’heure croisa le sien, le marquant d’une drôle d’impression. Tâchant de s’en délivrer, il dit à son amie :


« Je vais aider Yuki. Et Lysis, et les autres, se décida-t-il en luttant pour parler posément. Et puis… »

Il s’adressa au gamin dont il ne connaissait pas le nom, à qui il sourit de bon cœur :

« Désolé pour tout ça. Mais tu sais, personne ne t’oblige à nous accompagner, n’est-ce pas, Yuki ? Tu peux partir, si tu veux. Et si tu comptes venir, enfin, même dans les deux cas, enchanté de te connaître. Je m’appelle Luka. »

Se retournant vers la contrebandière :

« Naka, tu veux venir ? »

Il avait l’impression qu’elle avait une dent contre Lysis, peut-être qu’elles se connaissaient déjà ; donc il ne comptait pas insister si elle refusait, ce à quoi évidemment il s’attendait.
Pourtant, Nakana ne répondit pas non tout de suite. Malgré les apparences, le gamin qui ressemblait à son ami défunt la perturbait toujours autant. Elle lui lança un bref regard avant de considérer de nouveau Luka. Clairement, elle ne pouvait pas le laisser tomber dans l’état dans lequel il s’était mis.


« Je viens », confirma-t-elle, résignée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Jeu 16 Oct - 0:25

Tout c'était passé très vite, l'arrivé de Yosama percutant Luka, la réaction de Yukimura qui prit alors en otage le nouvel arrivant, puis, le plus dramatique, la réaction de Lysis, qui explosa littéralement, bondissant sur le jeune Ninja qu'elle rua de coup...
Pour Namashi, ce qui était plus douloureux ce n'était pas les coups qu'elle donnait à Yukimura... Mais plutôt ce que lui disait la jeune fille... Le Rockeur sentit son cœur se nouer... Il n'avait cependant pas le temps à ça, aussitôt il avait réagit, saisissant Lysis afin qu'elle cesse de se battre.

Lorsqu'elle tourna la tête et vit qu'il s'agissait de Maître des élements, elle cessa de se battre, mais Namashi avait bien comprit qu'elle n'était pas pour autant calmée... Pourtant, il n'arrivait pas à lui dire quoi que ce soit... La réprimander ?... Tenter de la consoler ? Que pouvait il bien dire à une personne qui vivait mal la perte d'un proche... Ses mots ne ramènerai pas Yosama à Lysis, D'autant que lui même vivait mal la perte de son ami.
Non, même si Namashi avait réagit au quart de tour et avait stoppé la jeune fille, il se sentait tout bonnement inutile.

Cependant Lysis sembla alors reporter son attention sur le nouvel arrivant, acceptant de les accompagner, et surtout se jurant de le protéger. Même suite à la question de Nakana, Namashi continua de rester silencieux... Bon sang, qu'est ce qu'il se saoulait quand il était ainsi... Qu'il ne savait quoi faire pour apaiser les choses...
Puis Luka s'excusa alors au prêt de Lysis, lui racontant les circonstances du sacrifice de Yosama. Namashi avait déjà entendu cette histoire qui concordait avec la version donné par Kai.
Il reconnaissait bien là son ami de longue date, et savait qu'il aurait été difficile de faire quoi que ce soit d'autre pour, d'une part le sauver, mais également sauver Iris...
Au final Nama' s'approcha alors de Lysis et la serra dans ses bras.


" Moi aussi j'ai mal Lysis... Moi aussi il me manque... Mais on ne peu pas les blâmer... Tu sais comment est Yosama... Pour ses amis il donnerait dix fois sa vie... Je comprend ta douleur, je comprend ce que tu peu ressentir... Mais il a agit de par sa seule volonté, rien n'y personne n'aurai pu l'en empêcher... Je suis désolé de pas être venu te voir au manoir. Tu avais besoin de soutien, et je n'étais pas là... Non... Moi aussi j'avais besoin de soutien, mais j'ai préférer fuir et me cacher. J'ai été bête, mais je ne compte plus fuir. On est des Hunter, et on a un combat à mener... On va poursuivre le combat dans lequel on s'est engagé avec Yo, pour lui faire honneur ! "

Il relâcha alors l'étreinte afin de pouvoir regarder son amie dans les yeux. Il sentait les larmes lui monter aux yeux, et pourtant elles ne coulèrent pas pour autant.

" je suis persuadé qu'ils ont tout tenté pour sauver tous le monde... Malheureusement ça ne c'est pas bien passé. Mais... ce ne sont pas eux les coupables. Le seul responsable c'est Leon, et sa Malédiction... Sans ça, tout cela ne serai jamais arrivé... Il ne faut pas laisser notre désespoir guider nos sentiments... Yosama ne l'aurai pas voulut... On va surmonter tout ça... Je te le promets ! "

Il avait enfin réussi à parler à Lysis comme il le voulait, il avait lui même lâché ce qu'il avait sur le cœur, mais il s'en voulait toujours d'avoir attendu que son amie soit à bout pour prendre cette initiative. Si il l'avait soutenue plus tôt, ça ne se serai pas passé ainsi.
Il se releva alors, libérant Lysis de son étreinte.


" Je serai évidement là pour cette mission... Yukimura, je ne te connais pas, mais si Yosama t'as admis chez les Hunters, c'est qu'il devait avoir de bonne raison de le faire... Après, agir de la sorte sur un pauvre enfant ce n'est pas non plus la meilleure façon de nous montrer que tu es un bon Hunter... J'espère que tu profitera de cette mission pour nous montrer les raisons qui ont poussé Yo à t'accepter par mis nous... "

Namashi allait donc être de l'aventure. Dans le fond il ne connaissait Yuki' et ne pouvait pas le faire pour lui. Non, c'est Lysis qui justifia la présence du Maître des éléments durant cette quête.
Se tournant vers Luka qui serai apparemment aussi de l'aventure, le Rockeur reprit alors:


" Luka c'est ça ?... Je suis content de partager cette aventure avec toi, on m'a également dit beaucoup de bien à ton sujet ! "

Malgré sa tristesse, l'Être Céleste se força à sourire suite à ses mots. Evidemment la personne qui lui avait le plus parler de Nakana et Luka c'était Yosama. Il eut également le droit à l'avis d'Iris et de Kai. Du coup c'était enfin l'opportunité d'apprendre à les connaître.

" On y va quand vous voulez... "



Par contre, il y avait une autre personne pour qui tout ceci était très dur à vivre... Yosama... Il était là, spectateur de tout ceci... Toute ces histoires provoqué à cause de mort... Il était là, il aurait pu arranger les choses en disant la vérité.
En temps normal, il aurait surement défoncer Yukimura pour sa réaction stupide... Mais là... Quand il vit Lysis bondir sur lui, et lui balancer des remarques cinglante... Yosama était juste paralysé...

Puis les confessions de Luka et Namashi pour consoler la jeune Lysis... Tout ceci était trop pour le jeune enfant, il aurait préféré être réellement mort plutôt que d'entendre cela. Il s'en voulait tellement.
Mais pourtant il ne changerai pas d'avis, il avait perdu tant de proche, il ne voulait plus prendre pareil risque... Et si un jour, les Devils apprenaient qu'il était devenu gamin sans pouvoir, et si la faction du mal décida de s'en prendre à lui pour l'achever... Et si ce jour là, C'est Lysis qui se retrouve présente, et qui, comme aujourd'hui contre Yukimura, décide de plonger au cœur de la bataille pour protéger l'enfant, et si il lui arrivait quoi que ce soit... Il ne pouvait se permettre de prendre se risque... Il ne voulait les mettre en danger. Jamais il n'accepterait cela.

Juan allait devoir prendre sur lui... Il se contenait au plus profond de lui même pour ne pas fondre en larme. Il se contenait pour ne pas sauter dans les bras de ses amis en leur avouant que c'était lui, qu'il était bien là.
Si il était seul à ce moment précis, il fonderait sans l'ombre d'un doute en larme. Mais il devait se retenir... Pourtant il aurai pu justifier ses pleurs à cause de ce qui venait de ce passer. Mais si c'était pour prendre le risque d'attiser la haine de Lysis envers Yukimura, ça n'en valait pas le coup. Non, il allait devoir prendre sur lui. Après tout c'était son choix, il devait en assumer les conséquences.


** Pardon... Pardon les amis !! **

A cette pensée, son poing se serra du plus fort qu'il le pouvait.
Mais il n'avait le temps de se lamenter que tous le monde prit la paroles à tour de rôle pour accepter la mission. Ce fut d'abord Lysis qui prit la parole, avouant qu'elle protégerai l'enfant telle une vrai Hunter... pourtant Yosama ne pouvait que s'en vouloir que d'avantage. Tout ceci était sa faute, et malgré tout on voulait encore le protéger.


" Je... Je te remercie... Moi c'est Juan! "

Puis Luka lui adressa la parole, se présentant alors à lui.

" En... Enchanté Luka ! "

Dans le fond on lui laissait le choix. Devait il les accompagner, ou partir ?... Dans un premier temps il aurai surement voulu juste quitter les lieux pour ne pas avoir à subir cela. Mais dans le fond... Il était également inquiet pour eux, pour Lysis... Il voulait s'assurer qu'il ne lui arrive rien... A quoi bon dans le fond, il n'avait plus de force pour se battre, n'allait il pas être un boulet plus qu'autre chose ?... Mais c'était également l'occassion d'être confronté au danger, et pourquoi pas retrouver ses pouvoirs... Ce qui permettrait a l'Hunter d'admettre plus rapidement à ses amis qu'il était toujours envie... Ce qui mettrait fin à ce mensonge. Mentir à ses amis... Yosama n'en avait pas l'habitude... Et il n'était pas prêt d'y prendre gout... Chaque phrase qu'il prononçait sous l'identité de ce Juan était l'équivalent d'un coup de poignard qu'il recevrait en plein cœur.
Bref, il avait prit sa décision.


" Non, non... Je suis responsable d'avoir cassé le totem de votre ami. Par respect et par devoir, je me dois de vous accompagner pour réparer mon erreur. Je sais pas c'est quoi votre aventure, mais si vous êtes des super Héros de Tomodachi, j'ai vraiment envie de vous voir à l'action, je tâcherai de pas vous gêner, ne vous en faites pas pour moi c'est promis !!! "

Conclu alors Juan dans un petit rire, montrant la détermination qu'il avait à suivre le groupe dans leurs aventures.
Ainsi ils allaient partir tous ensemble... Dire que cette mission aurai pu être cent plus agréable si il la passait en tant que Yosama, et non Juan.
Mais alors qu'il venait de donner sa réponse, Juan s'avança vers Lysis et posa sa main sur l'épaule de la jeune fille, lui offrant un sourire à la fois triste, mais également bienveillant.


" Si j'ai bien compris tu as perdu un proche... Je suis vraiment désolé... Tu sais, je me suis toujours demandé ce qu'il y avait après la vie... Et je suis persuadé qu'il y a quelque chose, alors quoi qu'il puisse avoir, je suis sur que ton ami est là avec vous et qu'il veille sur toi. Il n'aimerait surement pas te voir ainsi. Accroche toi... Accroche toi pour qu'il puisse t'observer avec le sourire, et non avec des remords... Dé...Désolé... En tout cas je tenais à te remercier de m'avoir libéré. Tu es quelqu'un de bien ! "

Assura alors Juan dans un large sourire enjoué. Ça il le pensait sincèrement, et il ne pouvait que très bien le savoir. Il connaissait bien Lysis, et il savait ce qu'elle valait.

** Désolé Lysis... J'aurai aimé te rassurer et te montrer que je suis encore là... J'espère que tu comprendra mes raisons en temps voulut ! **

A cette pensée Yosama retira sa main. Il fallait espérer que les interventions de tous le monde suffisse à calmer les choses. Bientôt ils allaient pouvoir partir en quête...
Mais alors qu'il était dans ses pensées, Yosama sentit qu'une personne plus en retrait lui jetait plusieurs regard. Lorsqu'il tourna les yeux vers cette personne, il senti une boule se former dans son ventre à la vue de Nakana.
A elle aussi il aurait aimé être honnête... Elle avait acceptée de les accompagner... Voila qui étonna Juan... Il craignait que la ressemblance avec le Yo qu'elle connaissait, ne l'avait trahit... En tout cas il se doutait bien qu'ils devaient avoir pour la plupart tiquer sur cette ressemble... Mais il ne pouvait pas utiliser de sa pupille sur tous le monde, déjà la maintenir sur Namashi ne serai pas tâche aisé...
Enfin pour le moment personne n'en avait fait la remarque et c'était très bien ainsi !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Yukimura Sanada
Le Ninja pas Discret
avatar

Nombre de messages : 59
Points : 70
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/09/2013

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Jeu 16 Oct - 23:38

Yukimura voyait le poing de Lysis arrivé, même si tout son corps lui disait de bouger, il ne broncha pas d’un pouce, et se laissa frapper violemment, même au sol il aurait pu utiliser l’un de ces trous noirs pour s’échapper des poings de l’illusionniste mais rien, il la laissa le frapper si cela pouvait la soulager et bien qu’elle frappe aussi fort qu’elle le pouvait, si cela pouvait adoucir sa rancœur il ne pouvait pas se permettre de s’échapper ou de riposter.
Et viens le moment ou Namashi vint les séparer, le ninja se releva essuyant le sang sur son visage il regarda Lysis avec un grand sourire aux lèvres et lui lança un


« Alors soulagée ? »

Yuko n’en croyait pas ces yeux il avait prévu la colère de Lysis depuis le début, il voulait la faire sortir de ces gonds pour qu’elle puisse soulager sa peine au lieu de garder tout ça pour elle, mais Yukimura n’avait pas prévu la suite des évènements, que Lysis disent que ces lui qui avait tué Yosama il s’en fichait bien pas mal, même si cela sonnait comme un coup de fusil en plein cœur pour lui, si cela pouvait la soulagé, il en assumerait le fardeau.
Mais ce qui mit de mauvais poil Yukimura était qu’elle s’en prenne aussi à Luka, alors que sans lui deux personnes serait peut-être mortes ce jour là.
Le regard de Yukimura était devenu noir il avait presque envie à son tour de frapper Lysis mais il allé utiliser les mêmes armes que elles, les mots :


« Ça y est la chouineuse tu as fini de geindre ?? »

« YUKI !!! » S’exclama Yuko

« Tu crois être la seule qui à était toucher par la mort de Yosama ?? On est tous touché par sa mort !! Si moi je ne suis pas un Hunter qu’est ce que tu es ? Une égoiste !! Pour penser qu’à ta gueule à un moment pareil !! On essaye tous d’allez de l’avant avec nos peines et nos remords et toi tu préfère remuer le couteau dans la plaie, c’est sur je ne sais pas encore comment protégé les autres comme l’aurait fait Yosama, mais au moins j’arrive à comprendre ceux que ressent chacune des personnes ici présent, si tu veux vraiment lui rendre hommage arrête de chouiné et d’accusé les autres à tort et à travers alors que tu n’était pas la, et surtout ne t’avise plus de traité l’un de mes amis d’assassins car la prochaine fois je ne me laisserais pas frappé »

Yuko ne disa rien à ce moment, après tout elle trouvait que Yukimura avait raison même si il avait parlé sans mettre de pincettes.
Sur sa dernière phrase ont pouvait voir des veines sortir de ces yeux montrant la rage qu’il exprimait à ce moment là puis il décida de tourner le dos à tout le monde ne voulant pas montrer un instant de plus sa souffrance et commença sa route vers la fameuse pierre de Kairo. Sur le chemin il expliqua donc à Sty qui était Yuko vu qu’il lui avait demandé et le pourquoi il ne la voyait pas même si à première vu il semblait sceptique.
La troupe arriva devant une forêt qui semblait des plus banales et en se retournant il capta que le gamin était encore là :


« EEEEH mais je t’ai jamais invité petiot » dit-il en le pointant du doigt

« Malheureusement si tu la fait crétin ! »

« Oui mais c’était juste pour mettre mon plan super cool en marche !! »

« Tu parle du plan ou tu t’es fait tabasser ?? Et surtout… TU AURAIS PU LE PREVOIR AVANT QU’ON SOIT AUSSI LOIN DE LA VILLE !! »

Après s’être fait remonter les bretelles il était forcé d’admettre que le jeune « Juan » était bien obligé de venir avec eux rentré seul à Tomo’ serait bien trop dangereux pour lui il décida donc de s’engager dans la forêt avec tout le monde.
La forêt était immense les arbres était tellement grand et feuillu que une fois rentrer dans la forêt, avec l’ombre on avait l’impression qu’il faisait nuit et elle semblait s’étendre à perte de vue, ils avaient beau regardé devant eux ils ne voyaient que des arbres, des arbres, ah des buissons, puis encore des arbres.
Ont pouvaient entendre de temps en temps Yukimura donnait des directives comme « à gauche, à droite encore à gauche puis tout droit » mais au bout d’une heure de marche il était forcés de l’admettre et cette nouvelle n’allait pas plaire à tout le monde :


« Je crois bien qu’on est perdus » dit-il avec son légendaire sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mer 29 Oct - 20:50

« Monsieur Yosama serait encore là. » voila ce que Lysis voulait répondre à Nakana, mais elle en était incapable. Comment pouvoir affirmer une telle chose avec certitude ? Et pourtant, au fond d'elle-même, ces mots étaient une telle évidence pour elle ! Elle se serait renseignée sur le risque à prendre pour sauver Iris, elle aurait trouvé un moyen que cette dernière garde tout en elle sans que ce ne soit trop dangereux... Après tout, l’illusionniste le faisait bien, elle !
Et puis, Luka parla, comme par réflexe, la fillette avait détourné les yeux quand il l'avait regardé, non pas qu'elle acceptait ou non ses excuses, elle ne les entendait tout simplement pas, pour elle, il ne faisait que parler dans le vide. Au fond, la seule chose qu'elle retint fut qu'il l'appelle « Lysis », ce nom que la gamine faisait utiliser à tout ceux de qui elle se sentait proche. A vrai dire, il n'y avait que certains professeurs, qui avaient refusé d'appelé une élève par un diminutif, et son patron qui l'appelait « normalement ».


« Lysistrata. Je m'appelle Lysistrata. »

Elle détestait son prénom entier : trop nom, trop vieux, ridiculement long... Et elle détestait aussi l'entendre du coup, alors, quoi de mieux que d'être appelée ainsi par quelqu'un qu'elle n'aimait pas ? C'était si logique pour elle ! D'ailleurs, si elle croisait un jour vraiment Iris, elle lui ferait probablement la même remarque. Le seul dans les « indésirables » qui faisait exception était Yukimura, en souvenir de leur amitié passée uniquement, mais ce n'était pas pour cela qu'elle réagit positivement à ses paroles, non, il n'eut guère plus d'attention que le pirate.

Et puis, vinrent les paroles que Lysis avait du mal à entendre : Namashi dire qu'il souffrait le départ de son ami. Comment pouvait-il en être autrement ? Elle le savait : parler de Yosama en présence de l'être céleste était interdit ! Mais non, elle n'avait pas pu s'arrêter... Elle avait fait de son mieux ces derniers jours, mais il n'en avait pas été de même ce jour-là... Elle s'en voulut immédiatement et s'agrippa à son ami comme à une bouée de sauvetage, tentant d'articuler un « Je suis désolée », mais aucun son distinct ne passa ses lèvres. Elle entendit alors son ami libérer les « fautifs » de leurs fautes, mais elle ne le cru pas pour autant... Néanmoins, elle hocha timidement la tête quand il lui parla de surmonter tout cela. Elle tenta à nouveau de parler à son ami, mais la seule chose qu'il put entendre au final fut un :

« -ci »

Elle frotta alors ses yeux, chassant les dernières larmes qui en coulaient, ne s'attardant même pas sur le fait que son « merci » ait été à moitié inaudible, non, Namashi avait compris, elle le savait. Par contre, elle ne s'attendait pas à ce que Juan vienne lui parler directement, et encore moins de cette façon. Entendre dire que Yosama n'aimerait probablement pas la voir comme ça lui serra le cœur d'un coup, dans le fond, il n'avait probablement pas tord...


« C'est gentil, Juan, mais il a d'autres personnes sur qui veiller. Et... Je ne suis pas vraiment quelqu'un de bien, je suis plutôt quelqu'un de normal... Mais c'est pas pour autant que je ne ferai pas de mon mieux ! Et puis si jamais tu es en danger et que je ne suis pas là, demande à monsieur Namashi, d'accord ? Il te protégera lui aussi, parce que c'est quelqu'un de bien ! »

Observant un moment le jeune garçon, elle remarqua qu'il n'avait aucun moyen de défense, ainsi, elle en conclu rapidement qu'il ne savait probablement pas se battre, mais en plus, qu'il ne saurait pas riposter en cas de danger non plus... Elle prit alors ses saïs et les plaça dans les mains de l'enfant, expliquant rapidement :

« Prends ça avec toi, d'accord ? Je ferai tout pour que tu n’aies pas besoin de t'en servir, mais je préférerai quand même que tu les aies avec toi. Ne les utilise que si tu n'as pas le choix, d'accord ? Et le reste du temps, fais en sorte de rester caché, personne ne te verra. »

Tout en lui donnant, elle avait laissé un petit sourire s'afficher sur ses lèvres, évidemment, on sentait à des kilomètres qu'il était forcé, mais au moins, elle y arrivait.


Durant tout le trajet qui suivi, la jeune fille était restée assez proche de son « protégé », lui demandant fréquemment si ça allait bien, s'il n'avait pas peur,... En bref, elle prenait sa mission auto-proclamée très à cœur ! Et puis, Yukimura lâcha qu'il s'était perdu...


« L'endroit qu'on doit chercher ressemble à quoi déjà ? Qu'on sache au moins retrouver un semblant de chemin... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sty
Ombre Maléfique
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 21
Localisation : Loca...Quoi ?
Emploi/loisirs : Mhhhpf...
Humeur : Envie d'un Ice-Sty ! Et surtout de quoi manger avec...
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Points : 134
Réputation : 2
Date d'inscription : 21/03/2013

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Sam 1 Nov - 18:24

Les choses devenaient enfin plus claires pour Sty. C'est la première fois de la journée qu'il a tout compris à ce qui se passait. Pourquoi Yuki arrivait à valser dans le vide et pourquoi il parlait hurlait souvent tout seul, pourquoi Lysis n'aime pas les deux pirates... Il pouvais se sentir fier, ce genre de moments étaient rares. Il était content d'avoir compris et il avançait avec toute la petite troupe.

Quand le groupe pénétra dans la forêt, il tacha de bien rester près du groupe car il se serait perdu si il était seul. Déjà quand il a réussi à trouver la ville le jour de son arrivée, ça relevait du miracle. Il avait confiance en le jeune ninja qui paraissait sûr de ce qu'il faisait, même si la marche était longue. Au bout d'un moment, il se retourna vers le restant du groupe et annonça qu'ils s'étaient perdus.


*J'aurais p'tet pas du lui faire confiance au final...*

En ce moment, Sty savait qu'ils étaient dans la merde. Il se voyait déjà dans le futur, à devoir chasser des animaux pour vivre et ils devraient peut-être même se manger entre eux. Il commençait à se demander si ça valait le coup de devenir cannibale en plein milieu d'une forêt. Si cette vie était possible, quand Lysis parla.

« L'endroit qu'on doit chercher ressemble à quoi déjà ? Qu'on sache au moins retrouver un semblant de chemin... »

*Ouais c'est aussi une solution... je suis trop fatigué moi, je ne pense même plus correctement.*

'' Ben on recherche un caillou qui donne des pouvoirs. Euh non attendez, c'est pas ça... Ça c'est un autre truc... Un caillou qui machine des fantômes. Donc il ne doit pas être placé entre n'importe quelle mains, l'endroit doit être caché. Donc...''

*c'est bien c'que j'pensais ! On est foutus !*

"Ben je crois qu'on est foutus..."

Parfois, Sty pouvait être très, mais alors, vraiment très con. Il espérait que quelqu'un trouve une bonne solution, parce qu'il avait déjà faim et il avait pas envie de couper le bras  de quelqu'un pour le manger, et encore moins cru...

Il regarda les autres en espérant qu'ils sauraient quoi faire et essaya de ne pas se concentrer sur son estomac qui criait famine. Pourquoi a-t-il fallu qu'il se barre sans déjeuner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Dim 2 Nov - 19:41

Les tensions, à défaut de pouvoir disparaître, s’étaient à présent un peu calmées. Luka ne chercha pas à répondre à Lysis, dont il eut de toute façon du mal à comprendre la réaction. Elle ne voulait rien entendre. Soit. Il refusait de lui causer davantage de peine. Et puis, le jeune ninja la reprit, apparemment loin de toute tristesse à l’égard des paroles de la fillette. Relativement soulagé de le voir tenir fièrement encore sur ses deux jambes, Luka le remercia intérieurement, ainsi que Namashi qui apaisa le jeu avec douceur. Lorsque ce dernier lui confia avoir entendu du bien à son propos, le pirate ne sut que répondre, à part un petit rire gêné. Après ce qu’il venait d’avouer, il avait plutôt envie de se faire le plus discret possible, même si comprendre que le Hunter ne lui en voulait pas personnellement le libéra d’un sentiment qui commençait à peser lourd.
De son côté, Nakana attendait d’un silence impatient que l’on veuille bien se magner et enfin se lancer dans la quête du caillou dont elle n’avait pas trop bien compris l’utilité. Si elle avait accepté de venir, c’était uniquement par amitié pour Luka – qu’est-ce qu’il ne lui ferait pas faire, celui-là –, et sans doute aussi pour l’impression familière que suscitait Juan en elle. D’ailleurs, lorsque, juste avant qu’ils ne se mettent en route, le regard du jeune garçon croisa le sien, il ne fit que raffermir cette sensation de déjà-vu. Mais pourquoi, pourquoi ?
Alors qu’ils avaient déjà commencé à marcher, Luka la rejoignit, suivant les autres suffisamment en retrait pour qu’ils n’entendent pas ce qu’ils se disaient.


« Dis, Naka… Vous l’avez tous appelée Lysis, non ? Alors, pourquoi elle a dit qu’elle s’appelait… c’est comment déjà ? Ah oui, Lysistrata !

– Bah, elle n’a pas l’air de te porter dans son cœur.

– Et alors ? Je ne vois pas le ra… Ah, si, c’est bon, j’ai compris, soupira-t-il, avant de murmurer comme pour lui-même : Lysistrata… C’est joli, mais je préfère Lysis…

– Arrête de t’en faire pour elle, Luka, elle en vaut pas la peine.

– Tu la connais déjà, n’est-ce pas ? Pourquoi tu m’en as pas parlé ?

– Laisse tomber, commença à s’énerver la contrebandière, qui ne comptait certainement pas raconter à son ami comment sa première rencontre avec Lysis l’avait rendue triste à mourir pendant plusieurs jours. Je l’aime pas, c’est tout !

– Désolé… Je l’aime bien, moi. »

Ils venaient de pénétrer dans la forêt qui avoisinait Tomodachi. Sa végétation dense ombrageait le moindre recoin de terre, et ses plus petites plantes ne devaient survivre que grâce aux minces percées du soleil dans le feuillage épais des arbres. Ils n’avaient vraiment pas intérêt à se perdre de vue…

« Au fait,commença prudemment Luka, en baissant davantage la voix, au cas où il serait en train de dire une bêtise, tu trouves pas que Juan ressemble un peu… à Yosama ?

– Un peu trop, si tu veux mon avis. »

Cette réponse surprit le jeune homme, au point qu’il s’arrêta quelques secondes de marcher pour se donner le temps de l’assimiler. De la part de Nakana, il trouvait cette affirmation plutôt étrange. Enfin, ce n’était pas le moment, et puis ils auraient tout le temps d’en discuter plus tard.
Le pirate courut pour rattraper ses amis, juste au moment où Yukimura annonça qu’ils s’étaient perdus, et le type au nom toujours inconnu qu’ils étaient foutus. Ah, ce défaitisme exaspérant !


« Parlez pour vous, répliqua sèchement Nakana, qui avait mémorisé le chemin exact qu’ils avaient suivi depuis qu’ils avaient quitté la ville.

D’autre part, même s’ils ne savaient pas où aller, il fallait se repérer par rapport à un point précis, ou ils finiraient vraiment par se perdre. Et pour cela, quand tout se ressemble au ras du sol, rien de tel que de changer de point de vue ! La contrebandière observa les arbres qui les encerclaient et se dirigea vers le plus grand. Grimper, pour prendre de la hauteur et retrouver un peu de lumière pour les guider…


« Fais attention, Naka ! », s’exclama le pirate lorsque la jeune femme, qui l'avait bien habitué à ses idées quelque peu étranges, commença à escalader l’écorce.

En quelques secondes, elle était arrivée aux branches. Vu la grandeur de l’arbre, inutile de chercher à atteindre la partie supérieure de la canopée, mais déjà à cette hauteur, les rayons du soleil rencontraient moins d’obstacles. Elle évolua parmi les branches jusqu’à une zone un peu moins feuillue. Postée là, elle promena son regard sur les alentours. Trop dense, trop dense… Elle monta encore jusqu’à se trouver plus haut que la plupart des arbres voisins. Une meilleure visibilité s’offrait à elle, mais aucun lieu intéressant à repérer. Prête à laisser tomber, l’acrobate était sur le point de redescendre, quand son regard discerna au sein de l’immensité feuillue une variation importante de relief, une sorte de trouée en arc de cercle ou les arbres s’amoindrissaient… Une clairière ! Quelque chose qui n’appartenait pas au règne végétal avait l’air de s’y élever, ou en tous cas, elle croyait distinguer un toit.


« Naka, tout va bien ? », s’inquiéta Luka en ne voyant pas son amie redescendre.

Nakana dévala les branches à toute vitesse et sauta les cinq derniers mètres qui la séparaient de la terre. Sans rien expliquer, elle allait aussitôt se diriger vers l'éclaircie qu'elle avait aperçue ; Luka la rattrapa par le poignet.


« Attends, attends ! Où est-ce que tu vas ? »

« Il y a une clairière dans cette direction. Avec un édifice en son centre, je crois, répondit-elle avant de se tourner vers Yukimura. C’est là qu’on doit chercher ?... Sinon, c’est peut-être habité, on pourra demander au sujet de la pierre. »


Dernière édition par Nakana le Dim 23 Nov - 2:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mer 5 Nov - 22:20

Les choses semblèrent s’apaiser, et le groupe allait enfin pouvoir se mettre en marche afin de rechercher la pierre de Kairo.
Si Namashi avait hâte d'entamer les hostilités pour se changer les idées, Yosama quand a lui, était toujours quelques peu inquiet... Inquiet que ses amis découvrent qui il est réellement, inquiet de ne pas retrouver ses pouvoirs, bref pour tout un tas de raison...

Mais le pire pour lui, c'était évidement cette dispute concernant sa mort, sans pouvoir résoudre le tout en annonçant qu'il était toujours en vie... Pourtant il aurait bien voulu répondre à Lysis et lui dire que si il devait veiller sur des proches, Lysis en ferait partie, lui rappeler que c'était quelqu'un de bien, et que c'était pour cela qu'elle avait rejoint les Hunter, parce que au fond elle voulait simplement agir pour autrui, et rien que pour cette noble envie, la jeune fille était réellement quelqu'un de bien !
Cependant Juan n'eut le temps de réagir que Lysis lui donna des Saïs, et pas n'importe lesquelles puisqu'ils appartenaient à la jeune Hunter.
Restant quelques instant bouche bée, le jeune garçon reprit alors.


" Mais... Si tu n'as plus d'arme comment comptes tu te défendre ? "

Enfin, apparemment Lysis était plus que déterminé à lui laisser ses armes. Voyant qu'elle ne changerai pas d'avis, Juan afficha alors un large sourire.

" Merci beaucoup !!!... Tu vois que tu es quelqu'un de bien !!! En tout cas avec vous, je suis sur de ne pas être en danger ! "

Après avoir remercié son amie, Yo reporta son attention sur ses nouvelles armes. Au début par réflexe il les avaient prit comme il aurait prit ses doubles lames.

** Comment on s'en sert... C'pas pratique comme ça.... **

Cogitant alors dans son coin, sa mémoire lui donna un petit coup de pouce en lui rappelant comment Lysis avait l'habitude de les utiliser.
Grace à cela, Juan tenait à présent, comme il fallait les Saïs, et s'amusa à donner quelques coups dans le vent.


Alors qu'il était en train de s'amuser avec ses nouveaux joujoux, le jeune ninja tira Juan des ses songes, en beuglant.
Ça aussi c'était difficile pour Yosama... En temps normal il aurait déjà collé une beigne à Yuki' mais bon... A cette heure ci, dans son état, il ne pouvait malheureusement pas assouvir cette envie. Se forçant à émettre un petit rire, il aurai voulu lui répondre, mais apparemment Yuko s'en était déjà chargé.
Qu'est ce que c'était chiant de plus avoir autant de force qu'avant...


" Dites... Yukimura, c'est ça ?... J'ai l'impression que vous n'êtes pas une flèche, je me trompe ?"

Mais alors que le groupe avançait tout en suivant Yukimaru, ils n'allaient pas tarder à vite regretter de l'avoir suivit, en effet, au bout d'un bon moment de marche, le jeune ninja se tourna vers ses amis et admit le sourire aux lèvres qu'ils étaient perdu......
Suite à cet annonce, Namashi, qui était resté dès plus discret ressenti comme... comme... Ah non il ne ressentait rien du tout au faite, son poing venait déjà de s'être logé dans le visage du Ninja...


" Crétin, nous dis pas ça le sourire aux lèvres !!!!! "

Voila, c'était fait à présent, tous le hunter avait déjà frappé une fois Yukimura... tous, ou quasiment !
A cette vision, Juan aurai voulut sauter de joie et remercier Namashi, ce qu'il ne pouvait se permettre mais, alors qu'il admirait la patate du Hunter, tous le groupe pu entendre un drôle de bruit venant de Juan, qui s'était empressé de plaquer sa main sur son ventre.


" Qu'on soit perdu ok... Mais sérieux... Est ce que l'un de vous à prit des provisions ? "

Autant dire que cette quête commençait pour le mieux.
Puis Lysis reprit alors la parole, afin de poser une question dès plus pertinente à Yuki', sauf que la réponse allait venir de Sty... Et apparemment, il était pas tout net, se dit Namashi.


" Me...Mec, t'es flippant, déprime pas tout de suite sérieux........... "

Ah, elle était loin pour Namashi, l'époque ou il partait en quête avec Vp, Yangi, Yana, Azure, Flamme et Yosama, ou ils se rendaient sans pépin a l'endroit prédéfini afin d'y faire carnage et de repartir victorieux.... euh.... Ouais non au faite les quêtes de l'époque n'était pas mieux si on repensait au déboire alcoolique de Vp, au guéguérre entre Héris et Yangi pour savoir qui avait la plus grosse, etc etc... Bref... Non au final rien n'avait changé...

Puis Nakana eut alors l'idée d'escalader l'arbre le plus grand afin d'avoir un meilleur point de vue. Après avoir menée à bien sa mission de reconnaissance, elle vint alors faire son rapport... Enfin Luka la stoppa pour qu'elle puisse détaillé ce qu'elle avait pu voir de là-haut.
Juan s'exclama alors.


" Hoaw super, t'es vachement agile pour grimper aux arbres avec tant d'aisance !!! Bon en tout cas direction la clairière alors !! l'Aventure reprend !! "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Yukimura Sanada
Le Ninja pas Discret
avatar

Nombre de messages : 59
Points : 70
Réputation : 3
Date d'inscription : 29/09/2013

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Dim 30 Nov - 23:43

Suite à l’annonce faite par Yukimura, Yuko voulut frapper le ninja une fois de plus, mais a force de se recevoir des coups, le jeune ninja  avait prévu la droite envoyer par le fantôme, et pu l’esquiver facilement.

« TU NE M’AURAS PAS A CHAQUE FOIS  raaa! fIIIIREEEE »

« Derrière-toi » Dit Yuko en pointant du doigt derrière Yukimura

Quand il se retourna il se reçut une magnifique droite de la part de Namashi qui l’envoya valsé au sol, pendant ce temps, Yuko regardait Juan s’entrainait avec ces Saïs et elle resta stupéfaite de ceux qui se passé

* Cette façon de tenir ces lames… Ce regard ... Non je me fais des idées *

De retour côté Yuki : la réflexion que venait de lui faire Namashi, lui rappelait beaucoup sa première rencontre avec Yosama ou l’Être Céleste l’avait lui aussi traité de crétin car le ninja avait failli causer une explosion en plein centre ville.
Mais il oublia vite cette pensée il devait aller de l’avant et son objectif en ce moment était la pierre, il se mit en tailleur et beugla en se massant la joue :


«  Y EN AS MARRE DE ME FRAPPER MAINTENANT !!! raaa! fIIIIREEEE  »

« NE NOUS PERDS PAS DANS UNE FORÊT DANS CE CAS CRETIN raaa! fIIIIREEEE  »

Et c’est à ce moment la que Juan vint en rajoutait une couche en disant a Yukimura que ce n’était pas une lumière, c’est à ce moment la que le ninja voulut lui sauté dessus mais en vain Yuko venait de le maitriser au sol avec assez de facilité

« Si tu refais une ânerie de ce genre ou que tu t’avise de t’attaquer à lui je te promets que je ferais en sorte que tu ne puisses pas prendre la pierre » Lui dit-elle en lui faisant craqué le bras grâce à sa prise

« AIE AIE AIE c’est bon j’arrête »

Finalement elle le relâcha et vint l’intervention de Lysis et de Sty

« L'endroit qu'on doit chercher ressemble à quoi déjà ? Qu'on sache au moins retrouver un semblant de chemin... »

'' Ben on recherche un caillou qui donne des pouvoirs. Euh non attendez, c'est pas ça... Ça c'est un autre truc... Un caillou qui machine des fantômes. Donc il ne doit pas être placé entre n'importe quelle mains, l'endroit doit être caché. Donc...''

«Mais non on recherche la pierre de Bato qui permet de voir les fantômes !! Mais par contre l’endroit ou elle est je n’en ai strictement aucune idée » Conclut-il se gratta la tête et souriant bêtement

« Crétin on recherche la pierre de Kaïro qui se trouve dans le temple du même nom !! Excuse moi mon élève mais je n’ai pas le choix si ont veut sortir de ce pétrin vivant !! Enfin pour vous vu que moi techniquement je suis… BREF »

Yuko plongea sa main dans la tête de Yukimura celle-ci traversa son crâne au bout d’une dizaine de seconde le ninja ferma les yeux et les rouvrit doucement mais cette fois ces yeux étaient devenu blanc comme totalement vide

« C’est Yuko !! Je ne peux pas utiliser son corps très longtemps donc je vais faire assez vite !! On recherche la pierre de Kaïro elle a pour propriété de pouvoir faire apparaître les fantômes ainsi que plein d’autres pouvoirs que j’ignore! Et elle se trouve dans le temple du même nom ! Par contre pour le localiser ça ne seras pas aussi simple !! Le temple est entourée par une illusion constante malheureusement je n’en sais pas plus ce crétin ne m’as pas vraiment laissé le temps de chercher des infos !! »

Encore une fois Yukimura referma les yeux et les ré ouvrèrent, cette fois ci il avait retrouvé son regard habituel.

« Je me suis assoupie deux minutes que c’est il passé ?? »

Après que Sty eut finit de déclarer la fin du monde Nakana monta dans un arbre d’une façon très classe et en redescendit assez vite annonçant qu’il y avait une clairière et un édifice, Yukimura était stupéfait par la performance de la pirate ceux qui put lui mettre des étoiles dans les yeux, le jeune Juan était plutôt motivé à poursuivre l’aventure ceux qui put rendre Yuko encore plus perplexe, La façon dont il avait tenu ces Saïs, et cette façon niais de foncer à l’aventure, plus elle y pensait plus cette personne lui faisait pensé à Yosama.
Mais elle n’eût guère le temps d’y pensé longtemps, le fantôme sentait une présence, comme si on observait le groupe. Mais Yuko ne fût sûrement pas la seule à le ressentir, en effet tout le groupe pouvait se sentir observé.
C’est alors que derrière eux il pouvait apercevoir des yeux de couleurs jaunes sortir de l’ombre d’un gros buisson puis la créature en sortit petit à petit laissant sortir sa gueule qui laissait apparaître deux grosses dents telles les tigres à dents de sabre, puis il bondit d’un coup du buisson pour faire face aux groupes
La créature ressemblait à un énorme chien sauf que autour de sa nuque ont pouvait voir un collier de pique, celui-ci continuait sur son dos.


(Sinon photo):

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

« Merde des Caragorn … ça doit être tes beuglements qui les ont attirés, il ne faut pas rester la »

« Mais elle est seule et on est huit »

« CREETTTTIN !!!! Tu as déjà vu des loups chasser seul ? »

En effet à peine eut-elle le temps de finir sa phrase que le groupe était rejoint par toute une meute de Caragorn ont pouvait en compter seize au total.


« Bon la d’accord il faudrait peut-être partir »

Quatre Caragorns se mirent à charger sur le groupe, deux à chaque extrémité, le ninja créa deux trous noirs à ces emplacements, dès que les caragorns entrait dans un trou noir elles ressortaient de l’autre sans toucher au groupe.
Yukimura créa un trou noir à ces pieds pour pouvoir s’échapper, mais malheureusement il avait créé un peu trop gros, du coup Lysis et Juan tombèrent à l’intérieur quand ils ressortirent enfin du  trou noir ils tombèrent d’une petite hauteur direct sur le dos d’un Caragorn qui de la peur s’enfuit avec les trois protagonistes.

« ON SE REJOINT A CE FAMEUX EDIFICE !!! »Conclut Yukimura laissant les autres dans la mouise la plus totale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Jeu 11 Déc - 3:15

Entendant Juan se plaindre d'avoir faim, Lysis fut figée un instant. Yosama. Il ressemblait à Yosama et réclamait à manger… C'était vraiment une groupie du Hunter ce gamin, aucun doute là-dessus ! C'en était même presque effrayant ! Pendant ce temps-là, Nakana avait trouvé le temple à la place de ce bon à rien de Yukimura, au moins, la mission allait avancer. La fillette eut également des étoiles pleins les yeux en entendant Yuko parler, laissant même échapper un petit « Trop cooool ! » discret aux premiers mots de celle-ci. Et puis, il y a avait eu le Caragon… Enfin, pour Lysis qui ne connaissait pas le nom de ce truc – merci Yukimura ! - c'était juste un gros chien méchant !

Réflexe numéro : elle rendit « invisible » Juan aux yeux de la bestiole, au moins, il ne risquerait rien ! Néanmoins, cette invisibilité concentrait tous les sens, ainsi, il ne pouvait pas être senti, entendu, perçu au touché,… Bref, c'était une illusion de génie ! Évidemment, elle ne pouvait pas le lancer sur quelqu'un d'autre en même temps et elle doutait de pouvoir la garder aussi forte si elle se faisait directement attaquer, mais pour le moment, c'était assez.

Et puis… Et bien elle tomba sur la bête ! Comment ? Elle ne le comprit pas tout de suite, néanmoins, voir Yukimura à ses côtés lui donnait une vague idée du responsable. Ni une, ni deux, elle s'agrippa au Hunter d'une main et à l'enfant de l'autre, expliquant à ce dernier aussi calmement que la situation le pouvait :


« Agrippes-toi bien à moi. La créature ne te vois pas, ne te sens pas, ne t'entends pas et n'a même pas confiance* que tu es sur son dos. Tu ne risques rien si tu restes près de moi, d'accord ? Alors ne me lâches sous aucun prétexte jusqu'à ce que je te fasse signe que tu dois le faire. »

[HRP* : Oui, Lysis s'est trompée de mot, ce n'est pas une faute de frappe x) ]

Elle se tourna alors vers Yukimura, posant la question la plus intelligente à poser en cet instant présent :


« C'est quoi comme race de chien ? Je les connais pas je crois... »

Et oui, Lysis, après un choc psychologique, elle reste quand même Lysis ! Néanmoins, dans un éclair de génie, elle comprit qu'il y avait probablement mieux à faire que d'agrandir sa connaissance des canidés, ainsi, elle fit apparaître un arbre en plein sur le parcours de la créature qui ne put réagir et fonça dedans. Sans plus attendre, la fillette en descendit, poussant les deux garçons à faire de même et expliqua :

« Quand il sera hors de mon champs de vision, il reprendra connaissance… Si on le combat, le reste de son groupe risquerait d'être alerté par le bruit… On doit fuir jusqu'au temple. Et puis espérer qu'il arrête de nous poursuivre... »

Elle se mit alors à courir, prenant par la main les deux garçons pour les forcer à faire de même. Finalement, à peine la bête fut-elle hors de leur vue que ses pas précipités retentirent à nouveau. Trop rapide. Ils ne pourraient la semer. D'un coup, Lysis s'arrêta, prenant bien soin d'être devant ses deux compagnons. Une fois la bête près d'eux, celle-ci se prit un nouvel arbre sorti de nulle part.

« D'accord, on y arrivera pas comme ça, il faudrait se télépor… Yuki ! Tu sais téléporter, non ? »

Osant quitter la bête des yeux, l'illusionniste s'était tournée vers le Hunter, expliquant rapidement :


« Tu crois que tu peux nous téléporter sur une dizaine de mètre à chaque fois ? Et ce jusqu'au temple ! A chaque « bon », je ferai apparaître un nouvel arbre pour arrêter ce truc, et puis, au temple… On avisera. Mais on sera plus nombreux, on aura plus de chance d'en finir avec tout ces trucs d'un coup… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sty
Ombre Maléfique
avatar

Nombre de messages : 120
Age : 21
Localisation : Loca...Quoi ?
Emploi/loisirs : Mhhhpf...
Humeur : Envie d'un Ice-Sty ! Et surtout de quoi manger avec...
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Points : 134
Réputation : 2
Date d'inscription : 21/03/2013

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Mar 16 Déc - 18:51

Sty était resté dans la stupeur la plus totale. La pirate avait grimpé à l'arbre avec une agilité incroyable. Il se demandait si elle n'avait pas été croisée avec un macaque. Une fois redescendu, le groupe avait retrouvé la bonne route. Ils allaient repartir quand une sorte de loup géant se mit sur leur route. Puis une quinzaine d'autres les entourèrent. Ils formaient une meute et ils avaient faim. Ce qui ne s'annonçait pas très bien pour nos héros. Cependant, Lysis, Juan et Yukimura réussirent à s'éloigner de la zone dangereuse sur le dos d'une de ces bestioles. Sty se demandait si ils étaient partis avec le premier loup qu'ils avaient vu et si le fantôme était ici, ou partis avec les trois autres.

Les animaux ne bougeaient pas trop pour le moment. Ils se contentaient de tourner autour de leurs proies pour faire en sorte qu'ils ne puissent pas s'enfuir. Sty, Namashi, Luka et Nakana étaient encerclés. Les bêtes formaient une rond dont ils étaient au centre. Sty se baissa lentement et ramassa une pierre par terre, ainsi qu'un gros morceau de bois dont l'extrémité était assez pointu. Ce n'était pas la première fois qu'il utilisait des branches pour se battre. Il se souvenait du premier combat amical qu'il avait livré une fois arrivé dans la ville. Il avait pris une branche pour se battre contre Lysis sans risquer de lui faire mal.

Mais il n'eut pas le temps d'être nostalgique. Il n'eut même pas le temps de s'inquiéter pour les autres. Un bête décida de sauter sur eux et de les attaquer. Tous réussirent à esquiver l'attaque. Mais une bête se prépara à sauter dans le dos de Nakana sans qu'elle puisse le remarquer. Alors sans hésitations, Sty la poussa et pris l'attaque pour lui. Heureusement il s'était protégé avec le morceau de bois qui s'était cassé avec le choc. Il lança alors le caillou en plein sur le monstre.


"BIIIIM HEADSHOT !!! Ahahah, tu fais moins le malin maintenant hein ?! Ou la maline... Je sais pas... T'es un mâle ou..."

Le grognement de la bestiole fut tellement fort que l'homme s'arrêta de parler et écarquilla les yeux. Le Caragon n'était vraiment pas content de l'attaque de Sty. Il avait apparemment réussi à lui crever un œil. C'est a ce moment qu'il remarqua à quel point les créatures étaient grandes. Elles faisaient presque la même taille qu'eux. Le loup que Sty avait headshoté comment ça j'invente des verbes ? s'approcha à quelques centimètres de la tête de Sty. (encore un peu plus et celui-ci se faisait dessus) Et souffla un souffle chaud.

"Beark... Dégueu ! C'était pas frais c'que t'as mangé au p'tit dèj ? Tu pourrait te brosser les crocs quand même."

Sty planta alors le morceau de bois cassé qu'il tenait encore dans sa main, dans l'oeil encore valide de la créature. Il recula lorsque celle-ci fit des cris de douleur et se redressa sur ses pattes arrières. C'était un vrai molosse. Même aveuglé, il restait dangereux.

"Bon je viens d'avoir un plan à l'arrache. On cours en espérant qu'ils s'occupent de leurs copain blessé et qu'ils ne nous suivent pas. Vous êtes partants ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Lun 22 Déc - 2:32

Alors qu’ils étaient sur le point de reprendre leur marche en direction de la clairière qu’avait aperçue Nakana, une présence venant de derrière les buissons les retint là. Cette présence, elle les observait. Et puis, elle sortit de l’ombre.
Elle était énorme. Gigantesque. Et ce n’était pas tellement le genre d’animal sur lequel on avait envie de tomber. A la vue du monstre, peu importait son nom, Luka sentit un frisson de frayeur monter le long de sa colonne vertébrale. C’était quoi… ça ? Et attendez, ç’aurait été trop beau qu’il soit seul, non, c’était l’affaire de toute une meute ! Ils étaient encerclés… Oh, d’ailleurs les créatures comptaient bien faire d’eux leur déjeuner. Dans ces situations-là, le contrebandier se demandait parfois s’il n’allait pas se mettre à implorer le premier dieu qui lui viendrait à l’esprit, des fois qu’il existerait assez pour créer un miracle qui les sauverait.
Heureusement, il n’en eut pas besoin : le miracle vint des pouvoirs de Yukimura. Les trous noirs les protégeaient. Pour l’instant. Le ninja réussit même à échapper au piège que formaient les Caragorns avec Juan et Lysis. Ils n’étaient toujours pas totalement en sécurité, mais mieux valait leur se retrouver sur un loup terrifié que face à une meute affamée.


« Faites attention à vous ! », cria Luka en réponse au ninja, mais ils étaient déjà loin…

Enfin, pour le moment, ils avaient déjà beaucoup à faire pour leur propre vie. Les bêtes, légèrement calmées en voyant trois de leurs proies s’enfuir sur le dos de l’une d’elles, recommençaient à tourner autour d’eux. En songeant à la perspective tout à fait réjouissante que le regard avide des Caragorn lui miroitait, le contrebandier déglutit mais il tâcha, malgré son effroi, de ne pas trembler : les animaux sentent la peur, il le savait bien.
Gardant son sang-froid, Nakana réfléchissait à toute allure pour trouver une issue. S’ils bougeaient, ils se feraient attaquer sur-le-champ. S’ils ne bougeaient pas aussi, car elle le voyait dans l’attitude des créatures, que l’assaut était imminent. Sans esquisser de geste brusque, sa main alla atteindre le manche de son épée. Il faudrait peut-être se battre avant de fuir, et vu la bestiole, c’était très, très dangereux.

Effectivement, la première ne tarda pas à fondre droit sur eux. Une seule, ça allait encore, mais il ne fallait pas espérer qu’elles y aillent encore longtemps chacune à leur tour. Nakana tourna un bref instant le regard vers son ami pour s’assurer qu’il l’avait aussi évitée. Il avait l’air terrifié mais heureusement sauf. Sentant un nouveau danger se présenter, elle recentra alors son attention, juste au moment où Sty la poussait brutalement… pour arrêter le Caragorn qui la menaçait par derrière. La jeune femme regarda Sty pendant qu’il se mettait à taper la discut’ avec l’animal qui s’était drôlement approché –  normal, comme on fait d’habitude face à un monstre, vous savez. Pauvre type… Elle n’avait pas besoin de son aide pour s’en sortir. Evidemment, Luka n’envisageait pas les choses de la même façon. Il avait l’impression de se trouver dans un cauchemar dont il espérait se réveiller très, très vite, pourtant la peur qu’il avait ressentie en voyant le Caragorn bondir dans le dos de Nakana, elle, était bien trop réelle. Le regard réprobateur de cette dernière ne lui avait pas échappé, mais quoi qu’elle en dise ou pense, Sty avait la reconnaissance éternelle du jeune pirate. Enfin, s’ils sortaient d’ici vivants.

Sty avait donc réussi à aveugler l’un des Caragorns, qui poussait des hurlements à réveiller les morts. Pas sûr que ça leur porterait grande aide… Le reste n’allait logiquement pas tarder à répliquer. Pourtant, en déstabiliser un semblait avoir légèrement semé le désordre dans la meute. Une brèche s’était ouverte dans le cercle que formaient les monstres autour d’eux. Est-ce qu’ils pouvaient… ? Non, pas possible, ils se feraient aussitôt prendre.
En entendant le plan proposé par Sty, Nakana leva brusquement le regard vers lui. Elle aurait aimé croire qu’il jouait la comédie. Il était sincèrement aussi stupide ? Il pensait vraiment que les Caragorns allaient gentiment s’occuper de leur grand ami blessé ? Mais, réellement ?


« Mais tu rêves, là ! Tu les as vus ?! », répliqua-t-elle, presque en colère contre la désinvolture de Sty, alors que les rugissements des bêtes se faisaient de plus en plus intenses.

« Ouais, mais là, y a plus qu’à tenter, les amis ! »

Comme la contrebandière, Luka ne croyait pas que les bêtes soient assez compatissantes envers une des leurs pour laisser fuir un repas de quatre petits humains – quoique, vu les spécimens, ils leur serviraient plutôt de casse-croûte que de plat de résistance. Mais il ne comptait sûrement pas rester là alors que les Caragorns allaient se jeter sur eux d’une seconde à l’autre. A quatre contre quinze, ils allaient morfler.

Après un signe de la tête aux deux garçons qui les invitait à décamper, Luka, profitant de la confusion née autour du blessé, saisit le poignet de son amie pour être sûr qu’elle les suive et se mit à tracer avec elle en direction de la clairière. Mû par l’énergie de la peur, il ne remarquait pas les buissons d’orties, ni les égratignures que lui faisaient les branches, il cherchait seulement à courir, courir le plus vite possible. Bientôt, des rugissements retentirent derrière eux. Plus vite, plus vite…


« C’était un plan de merde, Luka !, s’écria la jeune femme, qui lui avait déjà lâché la main pour saisir son pistolet et le préparer à tirer. On va se faire rattraper ! »

« T’inquiète, continue à courir, on trouvera ! T’aurais fait quoi, nous encerclés par une meute entière de trucs pareils ? »

« Et l’autre connard de Namashi, il a d’Être Céleste que le nom ? »

« De quoi ?... Ah mais oui, tiens, c’est vrai qu'on aurait pu... Enfin, maintenant on s’en fout ! Cours, Naka, cours ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namashi
Element Master
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 27
Localisation : Dans le plumard de.... Merde comment elle s'appel déjà ?
Emploi/loisirs : Musicien
Humeur : Créatif
Points : 241
Réputation : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   Lun 22 Déc - 4:14

Cette mission n'aurai pas était drôle si il n'y avait pas le moindre obstacle! Ca devait arriver, le groupe devait s'attendre à avoir de la visite.
Cela arriva bien plus vite que prévu. Une meute d'étrange créature rôda prêt du groupe, Namashi avait sentit qu'ils étaient observés... Il ne connaissait pas cet espèce.
Très vite, ils furent encerclés par un groupe de Caragorn. Le Maître des éléments ne connaissait nullement cette espèce, mais peu lui importait, dans le fond les choses sérieuse allaient enfin commencer, et c'était tout ce qui comptait.

Pourtant le groupe d'aventurier fut vite submerger par ces étranges créatures, si bien que Yukimura fut vite contraint de réagir afin de se sortir de ce mauvais pas, se retrouvant à chevaucher une des bêtes, accompagné par Lysis et le jeune Juan, ainsi ils allaient déjà être séparé.
Les dernières paroles du Ninja demandait au reste du groupe de les rejoindre a ce fameux édifice. Facile à dire, pour le trio, mais pour les quatre personne restantes, ils étaient confronté à une sacré groupe de bestiole...

Tout c'était passé si vite, alors qu'ils avaient tous esquivé la première attaque, un caragorn enchaina aussitôt, bondissant sur Nakana qui fut bousculé par Sty qui en contre attaque aveugla la bête. C'était bien vu pensa Namashi, jusqu'à ce qu'il entende la suite du plan. Après avoir crevé le deuxième œil de la bête, Sty conseilla au groupe de courir, en espérant que le troupeau s'occupe du blessé... Ce mec était il sérieux ? Pensait il réellement que les Caragorn allaient s'arrêter, sortir des bandages, du désinfectant et soigner leur copains ??
Enfin bref, Sty se mit à courir, et Luka avait saisit Nakana par le poignée pour qu'elle en fasse autant...
Voila, le Hunter était à présent seul. Lui qui n'avait pas lancé d'offensif, constata qu'il allait devoir se sortir les doigts du cul tout seul pour tenter d'arranger la situation. Enfin, il avait quand même remarquer que la Contrebandière aurai pu rester avec lui pour faire face, si Luka l'avait pas trainé, il vit même que celle ci avait sortit son revolver pour poursuivre l'affrontement... Une courageuse sur trois, c'était rassurant.
Bref, il était temps pour Namashi de montrer l'étendu de ses pouvoirs, lui qui n'avait pas suivit la troupe était à présent seul face à la horde de Caragorn.
Et les créatures l'avaient bien remarqués, elles n'avaient qu'une envie, bouffer de l'être Céleste.

Le combat était à présent engagé, et pour Namashi, il fallait limiter les dégâts... Anticipant la chose, le Rockeur fit jaillir deux énormes piques de glace qui venait d'empaler deux des créatures, tandis qu'une des bêtes, réussit à lui sauter dessus, chopant son avant-bras. Utilisant à nouveau la glace, l'Être céleste pu former une couche sur son membre afin de ne pas le perdre, minimisant de la sorte les dégâts. Aussitôt il plaqua sa main valide sur le museau du Caragorn, libérant un torrent de feu qui carbonisa son assaillant, tuant ainsi une troisième bête.
Mais ce n'était pas finis, deux autres jaillirent alors vers le Maître des éléments qui généra dans chacune de ses mains des épées de glaces, ainsi il transperça dans un premier temps la bête la plus proche, avant de s'occuper de la suivante.
Le sang des Caragorns giclaient à présent, recouvrant le jeune homme de liquide rougeâtre. Depuis combien de temps n'avait il pas laisser sa hargne prendre le dessus ?... Depuis combien de temps ne s'était il pas laissé aller à sa folie meurtrière ? En tout cas, ils poursuivit le combat avec haine. Lui qui était atteint par la mort de son ami, avait, aujourd'hui, une envie particulière de se défouler. Qui était réellement le prédateur, les Caragorns ou Namashi ? Pourtant, malgré tout, certaines bêtes arrivèrent à utiliser leurs crocs contre le Hunter, qui se retrouva d'avantage couvert de sang. Et pourtant dans le regard de l'Être Céleste, il était toujours autant déterminé.
Le vent, le feu, la foudre, la glace, Namashi n'hésitait pas un seul instant à recourir de ses éléments pour repousser ses assaillants... Dans le fond ce n'était que du menu fretin, et malgré les coups qu'il avait pu recevoir, le Hunter s'amusait de la situation. Il avait le dessus, et était juste en train de se défouler sur des pauvres créatures qui n'agissaient que par instant animal. La glace qu'il invoquait sur sa propre peau empêchait les blessures grave.

Cinq... Il n'y en avait à présent plus que cinq, et les créatures bondirent alors en même temps sur leur cible... Cela devait il lui faire peur ? Cela devait il l’inquiéter ? Dans le fond, le Rockeur avait connu bien pire situation... L'attaque des autres Êtres céleste, La guilde des Assassins, L'Eternalis Corp, les Devils... A côté de ça, c'est Caragorns c'était de la rigolade... Il s'agenouilla alors l'espace d'un instant, murmurant, l'Être céleste invoqua alors l'Element de la foudre. Aussitôt, cinq éclair s'abattirent sur les cinq Caragorns restant... C'était à présent finit. Ses assaillants venaient d'être grillés sur place.
Se relevant, Namashi, complétement recouvert de sang, observa les carcasses de ses adversaires. Dans un léger sourire, il fut satisfait de sa performance. Dans le fond il savait que ce n'était que le début... Enfin... Dans le fond, il espérait que le pire restait à venir. Ce n'était que le début de l'aventure, la suite allait surement se corser, c'était obligé !!
Rattrapant alors ses coéquipiers, le Maître des élements les dépassa tout en ajoutant.


" Aller, pas de temps à perdre, dépêchons nous de rejoindre Lysis, Yukimura et le gosse ! "

Avançant d'un pas déterminer, Namashi était d'avantage inquiet pour son amie. Il avait confiance en Lysis, pourtant il savait très bien que dans cette ville et dans cette région il fallait se méfier. Voila pourquoi être séparé d'elle ne le rassurait nullement. Il espérait juste que les trois autres n'allaient pas le ralentir ! Le Caragorns était parti au galop, ils allaient mettre du temps avant de rattraper la bête ! Pas de temps à perdre.



De son côté Juan était resté spectateur. Lysis avait brillamment usée de ses pouvoirs pour rendre le jeune garçon complètement imperceptible à la bête. Du coup il était évidement la personne la moins en danger comparé à l'Illusionniste ou au Ninja. Ce qui aurai pu faire l'affaire d'un vrai petit garçon, mais la en l’occurrence il s'agissait de Yosama, et ce dernier, malgré qu'il était différent d'un point de vu physique restait tout de même identique sur un point psychologique, et rester en retrait laissant ses amis dans la merde, c'était juste impossible !!!

Ainsi Lysis tenta de gagner du temps en faisant constamment apparaître des arbres dans la course du Caragorns, proposant alors à Yukimura de les téléportés afin de prendre de l'avance, ceci n'était pas au gout de Juan qui retrouva sa folie d’antan.
Il refusait d'être en retrait et de les laisser dans la merde sans rien tenter. Il était invisible ?... Alors il fallait en profiter !!
Sans perdre de temps, le jeune garçon, les Sais en main, bondit alors sur la bête, la ruant de coup... Malheureusement si il avait retrouvé sa fougue, il n'en avait pas pour autant retrouvé sa force, et ses coups s'en retrouvèrent vite inefficace face au Caragorn qui semblait avoir localisé la provenance de ces coupes mystérieux...
Merde c'était pas bon, Juan venait de se foutre bêtement dans le pétrin, il voulait aider ses amis mais n'en avait pas la force !!

** Aller !!! Crève bordel !!!! **

Il essaya encore et encore de taper plus fort, cependant il n'arriva nullement à mettre la créature au tapis. Lui qui voulait aider ses amis, au final, il allait vite avoir besoin d'aide avant que les crocs de la créature ne mette fin à ses jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pierre de Kairo   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pierre de Kairo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: La plaine-
Sauter vers: