Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une visite à l'aquarium

Aller en bas 
AuteurMessage
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 358
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Une visite à l'aquarium   Jeu 12 Juil - 12:28

« Buuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut !!! »

[Tut tuuuuuuuuuuuuuuuuuut ! What a Face ]

Des cris de joie s'élevèrent du terrain de football improvisé au cœur de l'impasse. De l'autre côté des immeubles gris, on devinait le soleil couchant qui colorait le ciel en rose. Les êtres se changeaient peu à peu en silhouettes, la douceur de la journée en un vent frais qui, doucement, filait sous les vêtements trop abîmés mais trop rares pour être jetés, faisant frissonner les corps sales et chétifs qu'ils étaient censés protéger. A moins que ceux-ci, brûlants de sueur, encore tremblants des efforts intenses dans lesquels ils s'étaient jetés, ne soient trop pris par l'ivresse de la victoire pour déjà y réagir.

« T'es trop forte Nakana ! On a gagné !!!! Ouaaaaaais !!!!!!!!!!!! »

Dans un soupir, Luka se releva. Ils avaient pourtant mené le score, au début de la partie !… Un léger sourire se dessina sur ses lèvres face au spectacle de son amie submergée par tous ses petits coéquipiers qui sautillaient autour d'elle, les yeux brillants de fierté. Elle était si touchante, à n'avoir pas trop l'air de savoir où se mettre parmi tous ces gosses qui laissaient éclater leur joie en la félicitant. Il quitta ses buts pour aller à la rencontre de la jeune femme, non sans échanger un regard désolé avec ses camarades dépités. Ceux-ci se rassemblèrent petit à petit autour des caisses en bois qui traînaient sur le côté, très vite rejoints par les vainqueurs avec lesquels ils ne cessèrent d'abord de se lancer des piques, puis, comme si toute déception s'était envolée avec le vent dont ils prenaient lentement conscience, ils se remirent à discuter ensemble de leur journée et de toutes ces choses futiles dont seuls les enfants voient l'importance. Les contrebandiers les observaient d'un œil attendri. Ils commençaient à bien les connaître, les gamins du voisinage. Il n'y avait sans doute qu'eux pour faire participer Nakana – presque de plein gré – à un jeu d'équipe.

« A charge de revanche, ma vieille ! », lança le jeune homme d'un regard de défi.

« Oh, tu peux toujours espérer », répliqua la pirate qui ne doutait pas de l'issue du prochain match.

Alors qu'ils s'approchaient des enfants sans cesser de se taquiner, ceux-ci embrayèrent sur un tout autre sujet qui attira l'attention de leurs aînés.


« Eh vous savez, ma grande sœur elle est allée à l'aquarium avec sa classe ! »

Tous exprimèrent leur surprise et leur admiration, demandant en pagaille comment c'était à l'intérieur, et quels poissons elle avait vus, et si elle avait pu nager avec eux, et pêcher, et si ça se mangeait et si c'était comme à la plage – comme si la petite Jane avait évoqué une chose à laquelle seuls quelques rares élus parmi eux pourraient jamais avoir accès. Après tout, à peine la moitié de ceux ici présents étaient scolarisés… mais ce n'était pas cela qui avait éveillé la curiosité des deux enfants de la mer.

« Il y a un aquarium à Tomodachi ?, s'enquit Luka en s'asseyant sur l'une des caisses en bois.

« Ouiii, près du port !!! »

« Avec plein plein plein de poissons ! »

« Même des super rares qui viennent de l'autre bout de la terre ! »

« Moi j'ai entendu dire qu'ils avaient même des pingouins !!! »

« Oooooooooooh ! »

« Mais oui, ma sœur les a vus ! Elle a trop rigolé à cause de comment ils marchent !! »

« Sérieux ?! Wouaaah j'aimerais trop y aller un jour ! »

« Tu parles, trouve-toi à bouffer déjà ! »

« Même qu'il paraît que c'est comme chez toi Luka ! »

« … Comme chez moi ? »

« Mais oui, comme à la mer ! »

« Je crois pas avoir déjà vu des ping… »

« Luka, parle-nous encore de la mer ! »

« Et des pirates ! »

« Oh oui, s'il te plaît ! »

Le jeune homme, intrigué par la question de l'aquarium, aurait voulu s'y attarder encore un peu, mais il ne se fit pas prier face à tant d'enthousiasme. Nakana s'éclipsa discrètement tandis qu'il entamait le récit de l'une de leurs nombreuses aventures, captivant son auditoire dès les premiers mots – et voilà, ils étaient déjà en train de voguer sur l'océan… Quand Luka prenait sa voix de conteur, elle était bien la dernière personne dont il pouvait avoir besoin.


Quelques histoires et une bonne douche plus tard, le contrebandier rejoint son amie sur le toit du squat, guidé par le son du saxophone qui s'élevait dans le calme de la nuit tombée. La jeune femme cessa de jouer aussitôt qu'il apparut.


« J'aimerais bien aller à l'aquarium », lui confia-t-il en s'installant près d'elle.

Le vent du nord qui faisait trembler ses cheveux mouillés paraissait glacé.


« Tu veux aller voir des poissons ? »

Forcément, dit comme ça, c'était une bien curieuse envie… Ils n'avaient vu que ça toute leur vie, des poissons.

« Non, enfin… Je veux voir comment c'est fait dedans, et pourquoi les gens de la terre y vont… Et puis il y a des pingouins. »

« Qu'est-ce tu veux que j'en aie à foutre… »

« J'veux y aller avec toi, Naka ! »

La pirate, qui l'avait bien compris, haussa les épaules et se releva pour regagner leur chambre par la fenêtre, suivie quelques instants plus tard par Luka. Tandis qu'elle rangeait soigneusement son instrument à la lueur de la bougie qu'elle venait d'allumer (l'électricité avait lâché), il tenta encore de la convaincre.

« Et puis… Ça fait longtemps qu'on a pas plongé ensemble. Ça sera pas exactement pareil, sans doute… Mais un peu quand même. Avec toutes ces belles choses, et toutes ces créatures fascinantes, comme dans nos souvenirs. J'veux dire… J'peux y aller tout seul aussi, bien sûr… Mais ça sera pas la même ch… »

Nakana venait de plaquer la main sur la bouche de son ami pour le faire taire. D'un air malicieux, elle proposa :

« Bon. On a qu'à y aller demain ? »

Luka était si heureux qu'il la serra fort contre son cœur.


« Oh putain c'est cher !!! »

Les deux amis s'étaient rendus à l'aquarium le lendemain, comme convenu. Mais le panneau des tarifs à l'entrée venait de porter un coup au moral de Luka. Pas étonnant qu'aucun des enfants du quartier n'y ait jamais été…

« Ça, c'est pas un problème », affirma la contrebandière.

Elle réajusta d'un coup sec les bretelles de son étui à saxophone et pénétra avec confiance dans l'enceinte de l'imposant bâtiment. Alors qu'ils se dirigeaient vers la billetterie, elle intima au jeune homme :


« J'te laisse t'occuper de lui. »

« Lui », c'était le type qui somnolait derrière le comptoir. On était jeudi après-midi et il n'y avait pas grand monde, après tout… Il devait s'ennuyer ferme. Peut-être qu'ils avaient une chance de passer discrètem…

« Hep hep hep les jeunes ! C'est ici les billets ! »

Et merde. Drôlement bien réveillé, le gars…

« Ah désolé ! On avait pas vu… Bah du coup deux entrées, s'il vous plaît. »

« Deux entrées…, répéta le guichetier en commençant à pianoter sur son écran, quand soudain… IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIH DES CAFARDS !!!!!!!!!!!!!!!!!! AU SECOURS !!!!!!!!! NETTOYAGE !!!!!!!!!! SÉCURITÉ !!!!!!!!!! »

Luka, stupéfait de voir son interlocuteur bondir sur sa chaise et hurler comme un demeuré, tourna aussitôt la tête vers la pirate. Il n'y avait aucun doute, à voir son sourire en coin, qu'elle était très contente de son coup. Ils profitèrent de la confusion semée par les trois pauvres bestioles qu'elle avait libérées sur le comptoir pour se faufiler discrètement au sein de l'aquarium.
A peine avaient-ils franchi l'entrée que leurs yeux s'illuminèrent devant le spectacle qui s'offrit à eux. Des poissons, il y en avait des dizaines, peut-être des centaines ? de toutes les formes, de toutes les couleurs, et de ceux qu'ils connaissaient bien, et de ceux qu'ils n'avaient encore jamais vu faute d'avoir navigué dans les régions d'où ils provenaient. Et mieux, ce n'était que le début !… Les reflets de l'eau qui remplissait les bassins dansaient dans toute la pièce, créant une atmosphère bleutée absolument fabuleuse, comme un voyage sous les vagues… Comme dans les souvenirs des pirates.
Luka accourut vers le bassin le plus proche pour y regarder de plus près : des girelles paons, des labres vermiculés, des poissons anges, des demoiselles…! Ce n'étaient même pas les poissons en eux-mêmes qui faisaient briller ses yeux, c'étaient toutes les émotions qui y étaient attachées et qui réémergeaient à présent, la sensation enivrante de l'apnée, ces instants partagés sous l'eau avec Nakana et leurs amis de quelques jours sur les côtes, toutes ces belles choses qu'ils avaient vues, vécues et gardées pour eux, bien au chaud dans leur cœur… Et puis si, même les poissons, après tout ! Ces êtres insouciants qui vivaient simplement en dansant perpétuellement dans l'onde…


« C'est trop bien… Merci d'être venue, Naka. »

Le jeune homme détacha son regard de la vitre pour le tourner vers son amie, qu'il pensait juste à côté de lui. Mais elle se tenait un peu plus en retrait, le poing collé contre la poitrine, et, bien qu'elle s'efforçait de conserver des traits sereins, il devina qu'elle n'allait pas tout à fait bien.

« Naka… ça va ? »

Ce ne pouvait quand même pas être sa claustrophobie… Ils venaient à peine d'entrer et l'endroit était extraordinairement spacieux.

« Ça va, t'inquiète pas. »

« Euh… t'es sûre ? »

« Mais oui ! Allez viens, on va voir par là. »

Et sans lui laisser le temps de poser davantage de questions, elle commença à avancer parmi les bassins suivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 297
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une visite à l'aquarium   Jeu 12 Juil - 20:10

Lysis adorait sincèrement son travail. Enfin, plus précisément, elle adorait l’aquarium et cela lui plaisait vraiment d’y travailler ! C’était tout simplement le boulot parfait pour elle : elle était en permanence entourée de centaines d’animaux ! Et puis, les autres employés étaient tous si gentil avec elle… Entre les vétérinaires qui tentaient tant bien que mal de la former, les guides qui avaient chaque jour de nouvelles anecdotes et le personnel d'entretien qui l'apprécient énormément, elle avait vraiment eu une chance de dingue. Au fond, le seul problème, c’était quand des étudiants venaient se trouver un petit job d’été où ils comptaient juste se la couler douce et être payés à rien faire…

La fillette était en train de guider une mère et son fils à travers le bâtiment quand son bipeur lui rappela que lesdits employés à temps partiel pouvaient être une plaie parfois. Soupire de la Hunter. A priori, celui à qui on avait confié la caisse avait paniqué et demandait une aide urgente.


Je suis désolée, mais je ne peux pas vous guider davantage…s’excusa la petite après de la mère,Mais pour assister au show des otaries, à partir d’ici, vous continuez tout droit jusqu’à arriver dans la salle des poissons sud américain. De là, vous serrez à droite et vous devrez pouvoir les voir assez rapidement !

La dame avait remercié l’enfant pour ses explications avant de prendre la main de son fils qui avait lancé un “merci” bruyant avant de suivre sa mère. Dommage que l’illusionniste n’ait pas pu les guider exactement jusqu’à l’endroit qu’ils cherchaient… En plus, elle aurait peut-être même pu demander à Jenny, la responsable des animaux de la zone, si le petit aurait pu caresser un des mammifère marin…

Sans plus tarder, Lysis s’était alors dirigée vers l’entrée principale jusqu’à observer l’étudiant hurlant après la sécurité pour un vulgaire cafard… S’approchant, Lysis attrapa un gobelet vide qui traînait et un ticket d’entrée de l’aquarium et coinça sans le moindre souci le responsable de toute cette agitation entre le récipient et le petit morceau de carton l’empêchant de sortir.


HIIIII ! Encore un !!!!

Mais essaye pas de l’écraser !

Tout en repoussant l’étudiant, la fillette emprisonna la seconde créature de la même façon que la première avant de se tourner vers l’adolescent encore à moitié effrayé.


Si t’écrase une maman cafard, elle lâche ses oeufs.

J’vais l’dire à mon père !

Ce gars était vraiment un cas désespéré, il valait mieux ne pas discuter davantage avec lui… Faisant quelques pas, la Hunter relâcha ses deux petits prisonniers à quelques mètres de l’entrée, dans un buisson. Là, au moins, ils ne feraient plus peur à l’idiot se chargeant de la caisse et il n’aurait donc plus à biper tout le monde en oubliant son boulot.

Nouveau bip qui arriva rapidement : le pingouin qui était tombé malade la semaine précédente semblait aller beaucoup mieux et pouvait donc être ramené auprès des autres. On faisait toujours appel à Lysis pour déplacer les animaux pouvant marcher d’une quelconque façon sur le sol. Au fond, avec ses illusions, la petite avait rapidement proposé au patron des lieux de s’en charger, évitant ainsi les cages de transport et permettant même à certains enfants d’approcher les animaux ! D’une certaine façon, c’était l’exclusivité de l’aquarium.

A peine quelques minutes plus tard, l’enfant était suivie par un petit pingouin qui marchait tranquillement. Sans même faire attention à l'environnement qui l’entourait il avait l’impression de suivre un poisson alors que la fillette ne lui tendait même pas ceux qu’elle avait emporté au cas où.

A une salle de sa destination, la petite vit néanmoins quelqu’un qu’elle ne pensait pas revoir avant un bon moment. Luka. Et Nakana, bien sûr, mais Lysis n’avait rien contre elle ! Le temps des excuses était-il donc venu ? D’une certaine façon, c’était tellement plus facile avec Yukimura : au moins, ils avaient été amis avant, mais avec ce n’était pas le cas ici. Quand Iris était arrivée du monde des êtres célestes, elle n’avait presque pas parlé avec elle, ainsi, elle n’avait connu “la personne merveilleuse” que représentait le pirate que quand elle-même détestait la jeune femme… Dans tous les cas, elle ignorait quelle pourrait être sa réaction… Mais elle devait le faire.

Prenant une grande bouffée d’air, la fillette approcha de sa “cible”, silencieusement. Elle devait l’appeler sans le brusquer, c’était une priorité. Il suffisait d’un petit “Monsieur Luka ?” après tout… Quand un cri retentit. Le pingouin. Il n’avait de toute évidence pas apprécié le fait de rester statique trop longtemps. Évidemment, il avait attiré l’attention sur elle : pour une apparition discrète, c’était raté !


Ah… Heu… Je…

Ne pas paniquer. Bien respirer. Faire les choses dans l’ordre avant tout.

Bonjour Madame Nakana !

L’intéressée n’avait-elle pas dit de ne pas employer le “Madame” d’ailleurs ? Mince, elle se ratait encore plus… Tant pis. Continuer. En souriant surtout.


Bonjour Monsieur Luka !

Mais qu’est-ce qu’elle pouvait avoir l’air ridicule parfois... Soupire de l’enfant. Pourquoi les choses avaient-elles besoin d’être si compliquées ? Ou plutôt : pourquoi avait-elle ce don de les compliquer encore plus à chaque fois ? C’en était désespérant… Un nouveau cri de l’animal la sortit de ses pensées. Se lancer, c’était une bonne chose.


Vous venez visiter l’aquarium ?

En même temps : s’ils étaient présent, la réponse coulait de source… La fillette avait penché la tête suite à sa question stupide. Juste quelques mots, ce n’était pourtant pas compliqué… Elle leva les yeux, fixant à présent Luka, sans ciller.

Monsieur Luka… Je… Je suis désolée… Pour… Pour avoir été vraiment méchante la dernière fois… Je… J’aurai pas dû… Vous n’y êtes pour rien… Au fond, j’ai juste été vraiment stupide…

Tout en parlant, elle avait penché instinctivement la tête, fuyant un potentiel regard accusateur. Trouver un moyen de se racheter aurait été pas mal… Mais cela ne devait pas partir comme la fois où elle l’avait fait avec Yukimura… Se mordant la lèvre inférieure, elle hésita un instant avant de proposer :


Je… Vous voulez que je vous fasse visiter… ? Enfin, je dois reconduire le pingouin à son bassin mais après…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 358
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une visite à l'aquarium   Sam 14 Juil - 4:58

Les deux pirates étaient en train de s'attarder devant les rochers des anguilles quand un cri surprenant les fit se retourner. Ils furent stupéfaits de faire face à Lysis. Elle était suivie par une sorte d'oiseau blanc et noir à la stature relativement droite, sans doute l'auteur du cri, et portait la tenue qu'arboraient tous les employés de l'aquarium qu'ils avaient croisés depuis l'entrée… elle en faisait donc partie ?
La jeune fille semblait vouloir leur dire quelque chose, Luka le redoutait. Mais, étrangement, elle n'avait plus cette attitude hostile qu'elle avait conservée envers lui tout au long de leur première rencontre. Elle les salua laborieusement, comme si ces simples mots lui avaient demandé d'extraordinaires efforts. Bien loin de l' « assassin » qu'il était à ses yeux à peine deux semaines plus tôt, elle l'avait appelé « monsieur Luka ». Les contrebandiers échangèrent un regard : que se passait-il ? Et où voulait-elle en venir ?…
Des excuses. Elle fit des excuses à Luka. Le jeune homme ne les avait pas vues venir. Nakana non plus, d'ailleurs. Comment en était-elle venue à lui pardonner, comme ça, presque du jour au lendemain ? La pirate avait vu son ami encaisser sans broncher la dureté de ses mots, prendre sur lui pour ne pas laisser éclater sa sensibilité au vu de tous, souffrir en silence son sentiment écrasant de culpabilité. Les paroles de Lysis avaient creusé des blessures qui avaient alors à peine commencé à cicatriser. Et tout ça, toutes ces accusations sans filtre, toute cette peine cruellement remuée… par stupidité ? Et pour venir quémander le pardon quelques jours après ?


« Lysistrata… »

Luka s'avança vers l'illusionniste et posa un genou à terre pour descendre à sa hauteur – même si, lui même n'étant pas très grand, il dut légèrement lever les yeux pour la regarder dans les siens.

« Ne t'excuse pas, je t'en prie… Tu n'as jamais été en tort. S'il y a quelqu'un ici qui doit demander pardon pour tout ça, c'est moi… Même si je sais que c'est foutu, et que ça pourra jamais rien changer à tout le mal que j'ai causé. »

La voix du jeune homme avait vacillé sur ces derniers mots, et son triste sourire s'effaça peu à peu. A son tour, il baissa le regard.

« Je suis désolé de te l'avoir arraché. Je suis tellement, tellement désolé... »

L'amertume dans ces mots était immense. Mais cela, Lysis semblait l'avoir déjà compris, et elle se montrait prête à tourner la page. A cette pensée, le contrebandier releva humblement les yeux vers elle. Même s'il la connaissait peu, il l'aimait déjà bien. Lorsqu'ils étaient partis à la recherche de Yuko, il n'avait pas personnellement eu besoin de sa gentillesse pour voir à quel point ce devait être quelqu'un de bien. Et en lui laissant une seconde chance, en venant s'excuser d'elle-même sans qu'elle n'ait de comptes à rendre à personne, elle venait d'en donner une preuve supplémentaire.
En les invitant à une visite guidée, elle nomma enfin la bête qui l'attendait sagement en retrait, non sans parfois exprimer son impatience.


« Mais oui ! »

Luka se releva d'un coup et s'approcha de l'animal, devant lequel il s'accroupit pour l'observer de plus près, sans oser le toucher.

« C'est ça un pingouin !… C'est marrant, je les imaginais beaucoup plus…  grands ! T'as vu ça Naka ? Il est adorable !... J'ai hâte de raconter ça aux enfants ! »

Il sortit de sa poche le petit carnet qu'il avait toujours sur lui et entreprit de croquer l'oiseau d'un rapide coup de crayon, tout en poursuivant la discussion :

« Lysistrata, t'es sûre que ça te dérange pas de nous accompagner ? Parce que ce serait avec plai– »

« Non pas besoin merci. »

Nakana avait expédié son refus d'une traite, assez sèchement pour que son ami sente la suite arriver.

« Elle bosse ici ! On pouvait pas rêver meilleure guide ! »

« Precisamente! Piensas que va a cortarse un pelo pa' buchonearnos si se entera de que sembramos cizaña a la boletería pa' entrar sin pagar?! » [« Justement ! Tu crois qu'elle va se gêner de nous dénoncer si elle apprend qu'on a foutu la merde au guichet pour entrer sans payer ?! »]

N'ayant pas la patience de prendre Luka à part pour lui détailler les raisons évidentes de son désaccord, la contrebandière venait de s'exprimer en espagnol le plus naturellement du monde. Grâce aux quelques membres de leur équipage qui venaient de toute l'Amérique latine et à leurs nombreuses escales dans les villes portuaires du continent, cette langue faisait partie de celles dans lesquelles les pirates ne se débrouillaient pas trop mal ; en tous cas largement assez pour pouvoir le parler familièrement et vite, de sorte qu'à Tomodachi du moins, il y avait peu de chances qu'ils tombent sur quelqu'un qui puisse comprendre ce qu'ils se disaient.
A vrai dire, Luka n'aimait pas faire ça : les gens n'étaient pas bêtes, Lysistrata n'était pas bête et il était évident qu'ils ne se mettaient pas soudainement à discuter dans une autre langue pour le plaisir de la diversité.


« Pero porque lo sabría?! Y encima te apuesto a que no es el típo de chica que sapea a la gente, y sé que aún estás más convencida que yo de eso! Nomás no tienes ganas de vértelas con ella! Y todavía no quieres decirme porque. » [« Mais pourquoi elle le saurait ?! Et puis j'te parie c'est pas le genre de fille à balancer, et je sais que t'en es convaincue encore plus que moi ! T'as juste pas envie d'avoir affaire à elle ! Et tu veux toujours pas me dire pourquoi. »]

Nakana se contenta de fusiller son ami du regard, mais elle ne répondit rien et détourna la tête. Le jeune homme soupira et se rapprocha de son amie. Elle avait quel âge déjà ? Ah oui…

« Naka… Personne ici déteste personne… Autant raccommoder nos liens, non ? »

La contrebandière jeta un coup d’œil vers Luka, puis attarda quelques instants son regard sur Lysis. Il avait raison, elle ne la détestait pas… mais toute la peine qu'elle leur avait faite, à eux deux ! Comment pouvait-elle ne pas lui en vouloir ?…

« Vous me saoulez putain… », soupira-t-elle, résignée.

Luka sourit et se tourna vers leur guide :


« Ça, ça veut dire oui !… Ah au fait, Lysistrata, tu peux me tutoyer, c'est mieux ! Et s'il te plaît, m'appelle pas monsieur… Ça me va pas du tout ! »

« Tu parles, le temps qu'elle s'en souvienne t'auras déjà trois fois l'âge de te faire appeler monsieur. »


Dernière édition par Nakana le Dim 15 Juil - 9:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 297
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une visite à l'aquarium   Sam 14 Juil - 14:01

En entendant Luka s’excuser, Lysis se sentit mal à l’aise. Très mal à l’aise. Elle ne ressentait même pas la joie qu’il lui pardonne comme cela avait pu être le cas avec Yukimura, non… Parce que le pirate, lui, mentionna Yosama. Lui, il se pensait vraiment coupable. Lui, il était en plus toujours persuadé de la mort de leur ami… Et ça, c’était sans doute le pire. Il s’en voulait pour quelque chose qui, au fond, n’avait jamais eu lieu. Il s’excusait d’avoir fauté alors qu’au fond, les responsables étaient Yosama et elle. L’être céleste pour avoir caché sa mort, et elle pour avoir enfoncé davantage la culpabilité chez Luka… Sans doute Nakana et lui penseraient que l’expression de la petite pouvait être suite à la mention du guerrier, ainsi, elle ne chercha même pas à se cacher derrière une illusion. Cacher les choses au final ne faisait qu’empirer la situation, empirant à chaque fois.

D’une certaine façon, la fillette avait envie de les traîner jusqu’au manoir, de leur montrer Yosama, de leur dire “Regardez, il est vivant, il va bien !”... Mais ce n’était pas à elle de le faire. Sans que son ami ait eu besoin de lui demander, elle s’était d’elle-même dit qu’elle ne révélerait rien, qu’elle suivrait le plan initial et que ce serait lui qui annoncerait son retour. Au fond, c’était certainement la meilleure façon que chacun puisse lui pardonner… Et il était important que tous puissent lui accorder ce pardon afin qu’il comprenne lui aussi qu’il pouvait compter sur les autres. Tout comme l’enfant avait admis compter pour eux.

L’illusionniste vit alors Luka s’intéresser au pingouin, ce qui lui arracha un petit sourire. D’ailleurs, l’animal commençait à se lasser de suivre un poisson invisible, ainsi, Lysis sortit un poisson du petit sac qu’elle avait tandis que les deux pirates s’étaient mis à parler une langue étrange. Gardant la nourriture en main, elle se demanda l’espace d’un instant pourquoi ils agissaient de pareille façon… Peut-être avaient-ils simplement envie de parler une autre langue ? Ou mieux : pour prouver que Luka lui pardonnait, Nakana avait sans doute fait en sorte de faire écouter à la petite cette langue ! Dans tous les cas, c’était une belle découverte pour elle. En plus, le garçon demandait même à ce qu’elle le tutoie et cesse de l’appeler “monsieur”... Souhaitait-il devenir son ami ? A cette simple réflexion, le sourire de Lysis s’agrandit.


Alors, tu m’appelles Lysis, d’accord ? Il y a personne qui dit mon nom en entier !

Ayant néanmoins noté l’intérêt de l’adolescent pour le pingouin, la petite lui prit la main dans laquelle elle mit le poisson, sans même prévenir.


Tu peux le donner au pingouin ! Tu verras, c’est trop marrant ! Tu as l’air de bien les aimer alors ça peut être une bonne idée, non ?

Elle fit alors signe d’attendre un instant tandis que le pingouin semblait s’impatienter.

Tiens-le par la queue pour ne pas que le pingouin te fasse mal avec son bec sans le faire exprès… Je vais compter jusqu’à trois et à trois il faudra lui donner, je remettrai son illusion après. Prêt ? 1… 2… 3 !

Aussitôt compté, Lysis fit cesser le mirage qu’elle appliqua au pingouin qui se mit alors à trottiner doucement vers Luka en poussant de petit cri jusqu’à ce qu’il reçoive sa pitance. Une fois fait, la petite remit en place l’illusion tout en demandant aux pirates :

La langue que vous parliez, c’est une langue secrète des pirates ? C’est pas trop dangereux de la parler comme ça ? Ou alors c’est pas grave si je le sais… ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 21
Présentation : Nakana
Points : 358
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une visite à l'aquarium   Dim 15 Juil - 16:33

Lysistrata ne pouvait pas imaginer à quel point elle faisait plaisir à Luka en lui demandant d'employer son surnom. La seule autre personne qu'il avait entendue l'appeler par son nom complet était Iris, et évidemment, il s'était bien douté de la raison pour laquelle l'illusionniste en avait décidé ainsi… L'être céleste, elle aussi, allait donc avoir le bonheur d'apprendre à son retour à Tomodachi qu'elle lui avait pardonné ? C'était, en tous cas, le plus beau signe de réconciliation que la Hunter pouvait donner.

« C'est entendu ! », confirma le jeune homme dans un grand sourire.

Lysis, donc, posa alors un poisson dans sa main afin qu'il en nourrisse le pingouin.


« Euh… d'accord ! », s'exclama-t-il en s'accroupissant de nouveau.

Son geste l'avait un peu surpris, mais il était sincèrement touché qu'elle lui fasse confiance au point de le laisser faire. Elle lui donna également quelques consignes. Rien de bien inhabituel pour le pirate, mais comme c'était la première fois qu'il approchait un pingouin… au moins, il savait à quoi s'en tenir. Ne pas se laisser mordre la main par étourderie… Ça devrait aller. Il fut plus étonné par l'évocation que fit Lysis de son illusion. Il avait pensé jusque là qu'elle ne les utilisait que dans des situations de combat. Décidément, cette fille était pleine de ressources !
Luka tendit le poisson vers l'animal qui trottina vers lui avec enthousiasme – en tous cas, ce devait être de l'enthousiasme !


« C'est vrai que c'est marrant comment ils marchent ! », remarqua-t-il dans un petit rire tandis que l'oiseau engloutissait son mets, avant de se relever.

Lysis les interrogea alors sur la langue qu'ils avaient parlée un peu plus tôt entre eux. Les résidents du manoir Omura avaient dû lui dire qu'ils étaient des pirates… et apparemment, ça avait suffi à faire décoller son imagination d'enfant !
Le jeune homme prit tout à coup une mine catastrophée. L'occasion était trop belle


« Merde Naka, je t'avais dit qu'on pouvait pas la parler devant les gens de la terre ! Suffit d'un peu de perspicacité et voilà – notre secret découvert ! On nous jettera à l'eau le jour où on reprendra la mer ! »

« Y a pas le choix… Va falloir s'en débarrasser », déclara la contrebandière en fixant Lysis d'un air très sérieux.

Ils laissèrent planer la tension encore quelques instants, puis Luka éclata de rire.


« Mais non Lysis, t'inquiète, on te taquine !, la rassura-t-il en posant la main sur son épaule. Une langue secrète, ç'aurait été la classe ! Mais c'était juste de l'espagnol… C'est une langue qu'on parle presque partout du Mexique jusqu'à la pointe sud de l'Amérique, et aussi bien sûr en Espagne ! Disons que… euh... ça sort un peu comme un réflexe parfois. Je t'apprendrai quelques mots si tu veux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 273
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 297
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une visite à l'aquarium   Aujourd'hui à 3:18

En entendant Luka expliquer que Nakana et lui avaient fait un erreur, la petite ne put cacher la frayeur sur son visage. Pire encore : elle risquait de leur causer la mort et seul la sienne ne pourrait empêcher ce tragique accident… Et bon sang, elle tenait à la vie elle aussi ! Et puis si elle était tuée, Yosama et Namashi seraient triste… Hanyuu considérerait qu’elle avait échoué et qui savait les conséquences que cela pourrait entraîner… Et qu’en serait-il de Shinji ? Déjà qu’il avait perdu la mère de Ryuho, il devait en plus perdre sa soeur ! Non, de toute évidence, Lysis ne pouvait se permettre de mourir, même pour aider les pirates… Mais alors que pourrait-elle faire ?

Alors que la panique s’empara d’elle, elle entendit un éclat de rire de l’adolescent qui la fit sortir de ses pensées. Il blaguait… Rapidement, la surprise s’afficha sur le visage de l’enfant. Tout aussi vite, elle fut remplacée par un air faussement vexé s’exprimant par un léger gonflement des joues et les yeux levés vers les blagueurs. Néanmoins, un grand sourire apparut sans plus tarder sur son visage. D’une certaine façon, elle était heureuse qu’ils blaguent avec elle car cela signifiait bien que la rancoeur de son comportement était mise de côté, en admettant qu’elle existe !

A présent, il ne restait qu’Iris à qui elle devait toujours présenter ses excuses, mais au vu des propos de Yosama et Namashi, il était fort probable qu’elle réagisse de la même façon que Yukimura ou Luka… La fillette se sentit instantanément rassurée… Elle avait vraiment une chance de dingue de vivre entourée de tant de personnes qui avaient une telle bonté de lui pardonner si simplement…

Ne perdant pas son sourire, l’illusionniste fit signe aux pirates de la suivre en reprenant sa route, le pingouin les suivant sans même protester.


L'enclos des pingouins n’est pas très loin… Il y en a pleiiiiins ! Vous verrez !

En effet, la salle suivante menait directement vers l’enclos des pingouins. Sans tarder, l’enfant se dirigea vers une porte réservée au personnel, expliquant simplement :

Suivez-moi. Vu que vous êtes avec moi, ça ne pose pas de problème !

Après quelques pas à l’intérieur, elle poussa une nouvelle porte et tous se retrouvèrent à l’intérieur de l’enclos des pingouins. Suivant un poisson invisible, celui qui les accompagnait entra sans plus tarder. Après quelques pas à l’intérieur, Lysis fit cesser l’illusion. Tout d’abord un peu désorienté, le volatile qui les avait suivi retrouva bien vite les pieds sur terre et ne tarda pas à rejoindre ses confrères qui ne faisaient même pas attention à l’intrusion des trois humains.

C’est toujours génial de ramener un animal. Ils ont toujours l’air tellement contents de retrouver leurs amis !

Évidemment, la vision de la petite du monde animal était très proche de celle des humains. Mais les vétérinaires lui ayant affirmé que leurs protégés avaient aussi des rapports sociaux, le raccourcis avait été très rapide à faire. Se retournant vers ses amis, elle demanda sans plus tarder :

Il y a un poisson ou un autre animal de la mer que vous voulez voir en premier ? Je peux vous y emmener sans problème ! Ou sinon je peux aussi vous montrer les plus marrant et les plus jolis ! Même s'ils sont tous très joli au fond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite à l'aquarium   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite à l'aquarium
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite de l'aquarium feat Shido Rioko [TERMINE]
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Que pensez-vous de la visite du President Iranien à Columbia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Centre Ville-
Sauter vers: