Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fuite

Aller en bas 
AuteurMessage
Shun
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Quartier Nord de Tomodachi dans une maison à moitié en ruine
Emploi/loisirs : Se venger !
Présentation : Ici !
Points : 7
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/06/2018

MessageSujet: La fuite   Lun 9 Juil - 17:44

Le premier pas était toujours le plus difficile à faire, celui qui pouvait faire hésiter entre avancer et reculer, celui qui créait un doute sans pareil… Et pourtant, le premier pas que Shun fit en ville s’était relevé incroyablement simple. Il n’avait pas réfléchit, il avait décidé qu’aucun de ses souvenirs ne devrait l’atteindre, que ce serait trop compliqué dans le cas contraire… Mais qu’est-ce que les pas suivants étaient compliqués, eux…

Il connaissait cette ville quasiment par coeur, à l’exception peut-être des bas quartiers où Hina et lui n’avaient pas le droit d’aller. Pire, il était à l’entrée de la ville, au Nord, presque chez lui. Bien entendu, la ville avait changé, beaucoup changé même. La boulangère du coin de sa rue n’était plus, la librairie avait bougé dans une rue plus loin et un petit café s’était installé là où il n’y avait qu’une habitation dans ses souvenirs… Mais les lieux restaient pareils. La grande rue, les artères adjacentes, les petits coins où personne d’autre que les riverains ne mettaient les pieds… La ville avait évolué, oui, mais restait Tomodachi malgré tout ces changements, rendant chaque pas plus difficile que le précédent.

Partout où se posait son regard, il savait y associer sa famille ou celle d’Hina, sans exception. Ils étaient nés là et morts à cet endroit, après tout… Ils avaient simplement laissé Shun derrière eux.

Au plus il se rapprochait de là où il avait vécu, au plus ses mouvements étaient incertains. Il savait parfaitement qu’il devait retourner exactement là où il avait vécu, mais en même temps, ce n’était pas vraiment chez lui… Plus exactement en tout cas. Cet endroit ne pouvait plus être “chez lui” s’il y était seul. Et puis tous ces gens qu’il croisait ne lui disait tellement rien… Ce n’était plus les voisins qu’il avait eu, ceux de ses souvenirs n’avaient plus de visage, seuls demeuraient ceux de ses parents et celui d’Hina. Au mieux, il avait une simple impression de déjà-vu avec quelques passants.

Tremblant, Shun atteint finalement son but. Ou en tout cas, il le voyait. Au loin. Le lieu où il avait grandis. Le lieu à côté duquel Hina avait grandis. Cet endroit que tous deux appelaient “maison”, bien que les deux bâtiments mitoyens portaient ce nom dans leur coeur d’enfant. Les façades avaient été refaites, n’ayant à présent plus rien à voir avec celles du passé, mais nul doute que l’intérieur n’avait en rien changé…

L’adolescent n’était pas quelqu’un de courageux. Par lâcheté, son attention se porta l’instant suivant vers un bruit qu’il avait entendu dans une rue adjacente où il se dirigea sans même jeter un nouveau regard aux bâtiments. Il n’en avait rien à faire du bruit, mais qu’est-ce qu’il avait été pratique pour lui donner un peu de temps en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davis
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Camp d'entrainement
Emploi/loisirs : Militaire
Humeur : Morose
Points : 13
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: La fuite   Mer 11 Juil - 13:19

Endormit sur un banc d'un abris bus, des cadavres de bouteilles près de lui. Le jeune militaire dormait comme un goret, ronflant tellement fort qu'il pouvait possiblement, certainement réveillé un mort... Un peu plus loin les passager de l'abris bus attendaient en dehors de celui-ci. La nuisance sonore que le jeune homme représentait, empêcher quiconque de s’approcher, mais pas que, certainement que la forte odeur d'alcool y était vaguement pour quelque chose.

Bougeant sur le côté pendant son sommeille, il sentit quelque chose lui tapoté les cotes. Ouvrant un œil la tête dans le c**, il vit une vieille dame qui visiblement chercher à savoir si il était vivant, lui enfonçant sa canne dans les cotes. D'un mouvements rapide et sec il repoussa la canne de la vieille, agacé par se tapotage douloureux entre ses côtes, il rétorqua sèchement.


"Lache-moi la grappe, jsuis pas mort la vioc"

La personne âgée ne se fit pas prié pour partir, outré par les propos du jeune homme, on pouvait l'entendre ronchonner en s'éloignant.

"Ferme la ou je vais te mettre ta canne la ou je le pense"

Suite à ses propos choquant pour la foule autour de lui, le millitaire reprit sa nuit comme si de rien n'était. C'était certainement pas aux goûts de tout le monde, car peu de temps après le bus arriva et au vu du poltron installer sous l'arrêt de bus, le chauffeur n'hésita pas à klaxonner on continue après avoir fait monter et descendre ses passagers.

Un temps le jeune homme prit ses oreilles dans ses mains pour atténuer le bruit de ce foutu klaxon. Voyant bien que sa ne changeait rien et qu'il entendait parfaitement ce son extrêmement bruyant, il se releva et prit l'une des bouteilles vide qu'il envoya avec force contre la carrosserie du véhicule qui arborait à présent un jolie impact dans la tôle de polyester.


"J'ai compris arrête de faire chier, je me casse..."

Prenant ce qui lui restait sur l'arrêt de bus, c'est à dire sa veste, il partit dans le sens opposé du bus. Marchant droit devant lui, le jeune homme avait du mal à se diriger. Le soleil de bon matin était tellement éblouissant, sans parlé de ce mal de tête qu'il se tapait depuis sont réveil.
Posant une main contre sont crane à cause de la forte douleur, il arriva à un croisement entre deux rue. Le jeune homme sans réfléchir tourna dans la prochaine rue.

Manque de pot pour lui, en tournant dans la rue et sans faire attention comme il aurait du il percuta un jeune homme qui pour une quelconque raison se trouvait justement à l'angle de la rue, quel drôle de coïncidence... Tombant sur les fesses, le militaire se releva mécontent par cette accroche avec cette inconnu.


"C'est trop compliqué pour toi de faire attention ou tu marche ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shun
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Quartier Nord de Tomodachi dans une maison à moitié en ruine
Emploi/loisirs : Se venger !
Présentation : Ici !
Points : 7
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/06/2018

MessageSujet: Re: La fuite   Jeu 12 Juil - 6:19

Après quelques secondes à peine, Shun avait pu pleinement laisser son instinct le guider. Il ne faisait plus attention au bruit qui s’était répété, peut-être même avait-il cessé à présent. L’entendre n’avait plus d’importance, la fuite était déjà enclenchée. De même que regarder était devenu inutile : il ne faisait que voir ces rues qui avaient à présent toutes la même allure à ses yeux. Comment avait-il pu trouver quoique ce soit à une ville si banale par le passé d’ailleurs ? Elle était détestable.

Au tournant d’une quelconque autre rue, ce fut un choc qui l’accueillit. Rapide. Bref. Involontaire de la part des deux partis. Probablement. L’adolescent eut le temps de placer son pied droit un peu sur l’arrière, juste assez pour prendre appuis dessus et éviter une quelconque chute. Il ne restait plus qu’à espérer que l’inconnu reprenne son chemin et le laisse tranquille. L’aider lui permettrait sans doute de disparaître plus rapidement ? Hypothèse intéressante. Il se retint de soupirer à cette idée en posant son regard sur celui qui avait pénétré son espace vital.

Clignement des yeux. Non, il ne rêvait pas. C’était mauvais. Un déjà-vu. Il ne put cacher un léger étonnement : autant il s’attendait à croiser des gens qui lui disaient vaguement quelque chose, autant il ne s’imaginait pas avoir affaire à eux si rapidement. Pareille situation devait se produire dans le futur. Elle n’aurait dû avoir lieu au présent. Fichu passé. L’inconnu était donc connu… Et pourtant, son nom, ce qu’il représentait… Tout avait gardé le statut qu’il avait l’instant d’avant. Savoir qu’on avait oublié était un sentiment assez désagréable. Shun le détestait. Autant qu’il détestait le hasard d’avoir mis cet adolescent sur sa route.

Il abandonna alors l’idée de l’aider à se relever. S’il pouvait se faire oublier de celui qui s’était introduit dans son espace vital, il pourrait redevenir une ombre. Il aimait bien être une ombre. Être invisible aux yeux de tous procurait une certaine tranquillité. C’était une forme de protection ridicule, mais qui avait le don de fonctionner. Une inspiration. Calme. Juste de quoi se concentrer sur quelque chose d’autre que le connu non-identifié un instant. C’était le bon plan.

Un pas. A peine. Le premier qui était si simple, mais si petit à la fois… Assez pour que l’autre se relève. Assez pour que l’autre lui adresse la parole. Sèchement. Visiblement, ce n’était pas son jour à lui non plus. La gueule de bois, sans doute. En tout cas, c’est ce que Shun en conclu avec les relents d’alcool qui s’échappaient à chaque mot qui avait été prononcé. L’odeur le perturba néanmoins. Ce type pouvait-il avoir été présent lors de la bataille ? Avait-il pu faire partie de ceux qui se prétendaient justicier ?

L’adolescent le détailla un instant. Il était assez petit en fait… Mais se baser sur ceux qui étaient presque des géants pour l’enfant de douze ans qu’avait été le blond était peu judicieux. Détail suivant. Son visage. Jeune, de toute évidence. Il devait se trouver dans la même tranche d’âge que lui. Ses cibles étaient toutes beaucoup plus âgées. Le gars qui devait probablement souffrir de céphalée à cause de sa soirée alcoolisée pouvait donc être oublié à nouveau.

Shun haussa les épaules à destination de l’autre. Il n’en avait rien à faire d’avoir dérangé un ivrogne qui décuvait. Pour peu que le gars soit un rien impulsif, aucune réaction ne l’empêcherait de s’exciter pour rien, même des excuses, alors pourquoi s’épuiser à un effort inutile ? A défaut, quand l’autre en aura marre, l’adolescent pourra reprendre son statut d’ombre. La priorité. Il ne restait qu’à espérer qu'un manque de réaction suffise à le lasser rapidement à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fuite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
» La fuite du cheval ailé (Solo ou Duo, Jeu)
» Attirer la diaspora ou freiner la fuite des cerveaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Entrée de la ville-
Sauter vers: