Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 304
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]   Lun 28 Mai - 21:18

Bon, on fait comme d’habitude, ça marche ?

Lysis se trouvait devant le bureau de Kai, comme elle avait prit l’habitude de le faire à plusieurs reprises depuis qu’elle avait découvert son frère. Évidemment, avec la résurrection de ce dernier, l’accès à l’endroit avait été rendu plus compliqué vu qu’il y travaillait… Mais cette fois-là, il semblait être en mission sur le terrain, laissant ainsi le lieux inoccupé pour un bref moment.

Je fais le guet et tu fouilles l’ordi…

Levant un pouce vers la déesse l'illusionniste poussa la porte. D’une certaine façon, elle avait honte de s’introduire ainsi dans le commissariat et d’utiliser comme cela l’ordinateur de l’inspecteur… Mais le dossier sur sa famille s’y trouvant, il s’agissait du seul moyen dont elle disposait pour retrouver d’autres informations à leur propos. Bien entendu, elle aurait pu demander au Hunter de l’aider, tout simplement, mais prendre le risque d’un refus était quelque chose d’inimaginable. Surtout qu’en sachant qu’elle souhaitait des informations, il aurait pu trouver un quelconque moyen de faire en sorte qu’elle n’ait accès à rien, lui faisant ainsi perdre les précieuses données qu’elle recherchait.

Par contre, t’es au courant que si Kai débarque, il me verra… ?

Mais tu peux choisir de ne pas lui apparaître, non ?

Scandalisée par ces propos, Hanyuu se mit presque à crier :

Ne pas apparaître face à un être céleste alors que je dois les protéger et qu’ils ont été injustement massacrés par les dieux qui n’avaient aucun droit d’interférer et…

Ca va, ça va, j’ai rien dis ! Fais juste le guet et… Si Kai débarque tu le retiens juste !

La déesse gonfla ses joues, visiblement vexée avant de hausser les épaules, ce qui suffisait à priori à Lysis pour qu’elle entre dans la pièce et se dirige vers l’ordinateur. Évidemment, l’enfant se servait d’illusions en continu afin qu’aucun policier ne puisse détecter sa présence.

Finalement, ce fut environ une heure plus tard que la fillette ressortit du bureau, faisant signe à la déesse de la suivre jusqu’à être hors du bâtiment. Sans plus tarder, l'illusionniste sortit son portable de sa poche, expliquant rapidement à Hanyuu :

C’est bon, j’ai plus besoin de toi maintenant ! Merci Hanyuu !

Mais…

Poussant un profond soupire, la gamine à corne comprit qu’ajouter quoique ce soit, au fond, serait complètement inutile au vu de la façon de penser de sa protégée… Dire qu’actuellement elle ne servait plus qu’à lui rendre divers services stupides… En quittant les lieux, elle se dit qu'il faudrait vraiment à l’avenir qu’elle décide de quoi faire vis à vis de cette situation qui l’éloignait clairement de la mission qu’elle devait remplir…

De son côté, Lysis était en train d’envoyer un sms à son cher grand frère :


Coucou Shinji ! ^o^ Dis, j’ai trouvé un super truc, tu peux venir voir ? Very Happy

A peine était-il transmit qu’elle recommença :

Oh, et au fait, je suis près du commissariat ! Very Happy Et Ryuho peut venir aussi ? *o*

Mais comme toute bonne spameuse de texto qu’elle était, elle renvoya aussitôt :

Enfin s’il peut pas venir, c’est pas trop grave non plus ! >w<

Pensant que du coup, elle ne pourrait pas voir son cher neveu, elle ne tarda pas à renvoyer un :

Mais ça serait trop bien qu’il vienne, puis c’est pas dangereux, c’est promis ! *o* <3

Mais était-elle certaine de ses paroles ?

Enfin je crois. ^^"

Rassurer son frère restait la priorité !

Mais tu sais, je suis plus forte qu’avant de toute façon donc je le protégerai ! èoé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]   Mar 29 Mai - 2:17

Aujourd'hui, pour Zen, était un énième jour à passer sans avoir de nouvelle d'Haruki... Cela restait compliqué pour le Hebi, qui pourtant ne lâchait rien, et se voyait même reprendre de plus en plus du poil de la bête !
A vrai dire, si il avait réussit à relever la tête, c'était pour Ryuho qui restait pour lui, une éternelle source de courage et de motivation, mais pas seulement, il avait également apprit que la jeune Lysis était en réalité sa sœur... Il avait donc encore des gens qui comptait sur lui, cela lui avait donné l'envie de se battre! Pour eux, mais également pour Haruki.

Actuellement le Hebi était au manoir, avant d'entreprendre quoi que ce soit, il devait s'occuper de son fils. L'ancien militaire ce l'était promit ! Il ne négligerai en rien l'éducation de son enfant... Il fallait qu'il tente au mieux de s'occuper de lui, et éviter que son fils n'ait un quelconque traumatisme du a l'absence de sa mère.
D'ailleurs actuellement son fils avait quelques peu envie d'embêter son père en refusant catégoriquement de boire son biberon...
Alors qu'il luttait pour nourrir Ryuho, Zen reçu un sms de la part de sa sœur !
Qu'avait elle de si super à lui montrer ?
Bref il reposa aussitôt le téléphone, décidant de lui répondre après avoir réussi sa mission biberon mais... mais.... A peine eut il posé sont téléphone qu'il reçu un nouveau message, puis un autre, puis un autre, et encore un... Et comme si ce n'était pas assez, un petit dernier !

Bon sang mais sa Sœur était pire que les opérateurs qui appelaient sans relâche pour vous faire changer de forfait !!!!
Saisissant alors son téléphone, légèrement en colère, Zen écrit alors


" OUI OUI ET OUIIIIIIIIII "

Fallait avouer qu'avec Ryuho qui envoyait valdinguer le biberon, et qui donnait pas mal de fil a retordre à son père... ce spam de message n'aidait pas vraiment le Hebi à garder son calme.

" Bon.... Tu veux rien lâcher hein !! Bah manque de pot pour toi, j'connais quelqu'un d'aussi pénible que toi !! Tu vas avoir à faire avec ta Tata ! "

Dit alors Zen d'un air menaçant à son fils.

Sans plus attendre, le Hebi prépara toutes les affaires nécessaire pour Ryuho, enfila son porte bébé dans lequel il installa son enfant.
Avant de partir du Manoir il décida quand même de prévenir sa sœur d'un simple "J'arrive !".


Alors elle était au commissariat ? Qu'est ce qu'elle faisait encore là bas ? Ca ne lui avait pas suffit de jouer une fois a l'inspecteur ? Enfin, ça devait surement expliquer pour elle avait un truc "super" à montrer à Zen... Là dessus, l'Amnésique devait être honnête... Il était plutôt curieux de savoir de quoi il s'agissait !

Une fois arrivé au point de rendez vous, Zen remarqua aussitôt sa sœur vers qui il s'approcha alors!
Avant même qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, et avant même de la saluer, Zen lui colla Ryuho dans les bras et lui tendit alors le biberon.


" Tiens tu voulais voir ton neveu ? Alors donne lui le biberon... Aujourd'hui il a décidé de me contrarier, alors je suppose que si c'est toi qui lui donne il acceptera !! "

Zen n'était pas encore tout a fait au point concernant le relationnel... Se rendant compte qu'il était peut être trop brusque il ajouta alors un vague.

" Sinon tu vas bien ? "

Et alors qu'il voulait jouer le mec en colère, Zen ne pouvait s'empêcher de scruter sa sœur dans les moindres faits et gestes, pire qu'un papa poule, inquiet pour le bien être et le confort de son fils.

" Tu... Tu voulais me monter un truc ? "

Ajouta le Hebi qui se rappela qu'à la base, dans son tout premier SMS, Lysis lui avait parlé d'un truc trop cool qu'elle devait impérativement lui montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 304
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]   Mar 29 Mai - 3:46

Alors que Lysis s’apprêtait à envoyer un nouveau message à son frère, histoire de lui confirmer que s’il n’avait pas le temps ce jour-là, ils pouvaient toujours s’arranger pour en trouver un autre, celle-ci obtint une réponse. Des majuscules. Et un énervement visible sur la touche “i” lors de la fin du texto.

Ah, il est pas content…

C’est que la petite avait réussi très vite à comprendre quand son frère n’était pas de bonne humeur ! Il fallait bien avouer qu’avant de connaître leur lien, elle ne l’avait vu presque que quand il était en colère… Et même depuis lors, il s’était pas mal calmé, mais restait très facilement irritable. Enfin, elle préférait tout de même le voir comme ça plutôt que comme il semblait être depuis le départ d’Haruki...

Rapidement, la gamine reçu un nouveau message où Shinji signifiait qu’il arrivait bien, ce qui créa immédiatement un grand sourire sur son visage. Elle avait beau avoir une seconde famille parmis les Hunters, pour rien au monde elle n’aurait renoncé à son grand-frère ! Ni même à ses parents au vu de ses recherches au commissariat. De toute façon, nul ne s’opposait réellement au fait qu’elle chérisse sincèrement toutes ces personnes.

Quand l’épéiste arriva, il lui colla néanmoins son neveu dans les bras directement. Lysis lui aurait bien fait un énorme câlin, mais sa main libre se retrouva occupée par un biberon aussi rapidement. Bon, au moins, elle connaissait la raison de l’énervement de son cher grand frère… Loin d’imaginer en être la seconde cause, évidemment. Néanmoins, la rapidité des faits la laissa interdite un instant : il fallait bien avouer qu’en dehors de son frère, les personnes l’entourant n’était pas vraiment du genre à s’énerver rapidement.

Sans plus tarder, la fillette posa son neveu : lui donner le biberon tout en le tenant était tout simplement impossible et vu que le garçonet arrivait à tenir sur ses jambes, autant que cela soit utile ! Réfléchissant un instant, elle s’accroupit au niveau du petit, un grand sourire aux lèvres.


Attention, voilà l’avioooon ! Tût tût !

Encore fallait-il trouver un avion faisant “tût tût”, néanmoins, Ryuho ne semblait pas se préoccuper de tels problèmes physique à son âge et heureusement ! Ainsi, l’enfant ouvrit grand les yeux tandis que sa tata faisait virevolter le biberon autour d’elle. Finalement, quand celui-ci approchait du jeune enfant, il tendit les mains pour essayer de l’attrapper.


Capitaine ! On arrive près de Ryuho ! Atterrissage ! Tût tût !

Elle approcha alors le biberon de son neveu qui ouvrit la bouche sans discuter et prit même le biberon en main, acceptant enfin de manger ! Interloquée, Lysis se tourna vers son aîné, lançant simplement :


Bah pourtant il a bien voulu avec moi ! Et j’ai même pas triché : pas d’illusion !

Pour répondre aux questions de Shinji, Lysis se mit alors à chercher après quelques choses dans ses poches tout en commençant :

Bah, tu sais, au manoir, ça ne peut pas vraiment aller mal… Surtout que maintenant il y a un robot qui chante au rez-de-chaussée… Mais j’aime pas trop sa musique, je préfère quand c’est Namashi qui joue : au moins, ça fait pas mal aux oreilles…

Trouvant enfin un petit bout de papier, elle ajouta d’ailleurs dans un grand sourire :

Et puis, j’ai battu Yosama récemment tu sais ! Et sans la moindre illusion !

Certes, elle ne devait pas révéler que son ami était devenu un enfant… Mais Kai ayant même masqué sa mort, au final, tout le monde pensait le Hunter simplement plus absent qu’avant. Ainsi, la fillette n’avait pas à cacher sa fierté d’avoir battu celui considéré comme le leader de sa faction ! Et puis, sachant à quel point le combat pouvait être important pour son frère par moment, elle voulait bien évidemment partager pareille réussite ! Elle se retint néanmoins de parler du test de Namashi et des conséquences sur ses armes. Après tout, elle avait encore besoin de s’entraîner sur ce point…

Tendant finalement le morceau de papier plié à son grand frère, elle expliqua alors :


Tu sais, depuis l’autre jour, je continue à faire des recherches sur l’ordinateur de Monsieur Kai. Enfin, j’ai arrêté à un moment, mais j’ai repris où j’en étais aujourd’hui. Et puis, avec mes illusions, c’est facile au moins ! Personne me voit et Hanyuu fait le guet au cas où Monsieur Kai débarque, parce que lui il devrait pouvoir passer mes illusions… Enfin voilà, le dossier où j’avais trouvé la photo, il disait rien d’autre, mais du coup, j’ai eu une autre idée !

Jetant de temps à autres le regard vers son neveu qui achevait en silence son biberon, la fillette poursuivit :

Je sais pas si tu savais, mais Papa et Maman, c’étaient des Gardiens ! Enfin ça je le savais déjà avant, c’était Kami qui me l’avait dit ! Enfin son Shadow plutôt. Et bon, ils s’appelaient pas Gardien à l’époque je crois… Mais bon, c’était la même chose que quand j’étais Gardienne et avant qu’on devienne des Hunters, tu vois…

Et voilà Lysis qui se reperdait en explication futile ! Néanmoins, elle s’en rendit assez vite compte vu qu’elle ajouta sans plus tarder :

Enfin bref, du coup, j’ai cherché des informations sur les anciens Gardiens du coup pour y trouver des informations en plus. Qui sait, on pourrait peut-être retrouver Papa un jour !

En effet, même si elle savait que sa mère était décédée, la petite ignorait tout de son père et ne douta pas un seul instant qu’il en était de même pour son frère.

Après, j’ai tellement pas de souvenir de l’attaque de là où j’étais avant de venir ici que je sais même pas si Papa était là ce jour-là… Et je serai même incapable de retourner là-bas pour enquêter parce que ma mémoire allait pas très bien entre quand je me suis réveillée et mon arrivée ici…

Tout en parlant, son regard était fuyant. Elle détestait parler de cette période de sa vie où elle avait dû tout apprendre pour la première fois, où elle était un bébé coincé dans le corps d’une jeune adolescente. Prenant une profonde respiration, Lysis expliqua :

Par contre, j’ai retrouvé l’adresse de la maison de Papa et Maman quand ils vivaient ici… A priori, elle est restée inhabitée depuis environ quinze ans, et donc, depuis qu’ils ont quitté la ville…

En effet, si Zen se décidait d’ouvrir le papier que lui avait donné la fillette, il aurait pu y voir inscrit une adresse. Rapidement, la fillette ajouta dans un sourire :


J’allais quand même pas aller à la maison sans toi ! Par contre, je sais pas trop dans quel état elle est… Et puis il y a sans doute pas l’électricité et tout ça… Mais j’suis sûr qu’on peut quand même y découvrir pleins de trucs ! Même si on trouve pas de trace d’où Papa pourrait être, on pourrait trouver d’autres choses comme des photos ou des trucs comme ça… Et puis… J’ai juste envie de voir la maison… Voir comment c’était…

Dans un petit rire, elle termina :


I-

Elle coupa brusquement sa phrase, marqua une légère hésitation, puis reprit :

Il parait que t’as un bon sens de l’orientation, du coup, je te fais confiance pour qu’on puisse trouver la maison, d’accord ?

Il ne lui restait plus qu'à espérer que l'ancien militaire ne fasse pas le lien avec la seule personne avec qui il avait pu mentionné ce fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]   Lun 4 Juin - 14:47

Alors qu'il lui avait confié Ryuho, le Hebi observa sa jeune sœur qui, en jouant à l'avion avec la cuillère parvint à nourrir le bébé.
Zen ne pu s'empêcher de contenir un sourire... Le coup de l'avion, un classique, même si pour l'amnésique le fait que Ryuho soit brusquement confié à quelqu'un qu'il ne connaissait pas jouer grandement dans le fait qu'il soit plus calme, plus timide.
Mais bon, le Hebi se contenta d'observer silencieusement Lysis, ajoutant simplement.


" Bah écoutes, aujourd'hui il n'avait pas envie d'écouter son père ! Une chance pour moi que tu sois là ! "

Puis il écouta de nouveau sa soeur lorsque celle ci lui raconta les dernières nouvelles dans sa vie chez les Hunters.
Un robot qui chante ? Décidément, aux yeux de Zen, ce groupe continuait d'être une véritable troupe de cirque...
C'est plutôt la nouvelle d'après qui surprit le Hebi... Lysis avait battu Yosama ? A vrai dire, Zen ne s'était pas battu récemment avec sa sœur et ne pouvait savoir à quelle niveau celle ci se trouvait actuellement... Cependant, à l'inverse, toute la ville savait que Yosama était considéré comme un des guerrier les plus forts de cette ville... Sa sœur était il devenue si forte, ou Yosama était il devenu mauvais ? Peut être avait il laissé Lysis gagné ?
Difficile pour lui de savoir, cependant il lui était difficile de comprendre comment, sans illusion, elle avait pu le battre.
Cela lui fit penser que ça faisait un p'tit moment qu'il avait pas croisé cet imbécile...


" D'ailleurs il est mort ou quoi celui la ? On entends plus parler de ses exploits incroyable entre ses tentatives de boulot ou ses combats contre ses chéries de Devils ? "

Après cette prise de nouvelle, Lysis entra enfin dans le vif du sujet. La raison pour laquelle elle voulait voir son grand frère....
Quand elle lui avoua continuer de se rendre au commissariat sous l'identité de Kai, le Hebi voulut rouspéter, mais au final à quoi bon, était il vraiment en mesure de faire la morale à sa sœur et de lui expliquer ce qui était bien ou non ?
De plus la raison de ses visites au commissariat vint rapidement sur le tapis, et autant dire que celle ci, Zen ne s'y attendait pas...

Visiblement sa petite sœur avait continué d'enquêter sur leur parents...
Alors qu'il écoutait attentivement la jeune Hunter, il avait prit le papier que lui avait tendu l’illusionniste.
Zen savait que ses parents étaient, comme des Gardiens, il avait eut connaissance de ces détails... Cependant... Il ne s'était jamais posé la question de savoir si oui ou non il voulait rencontrer son père...


Lorsqu'il ouvrit le bout de papier, il comprit que cette adresse devait surement être l'adresse ou ils vivaient par le passé.
Cette annonce eut l'effet d'une bombe pour Zen qui se montrait pour le coup silencieux. Il pouvait aisément comprendre que Lysis souhaite retrouver leur père... Mais lui ?... Les choses étaient différentes... Après tout il avait tué sa mère... La femme de son père... C'était difficile... Comment pouvait réagir ce type qu'il ne connaissait finalement que très peu ?
Allait il comprendre son fils ? Allait il vouloir se venger d'avoir perdu la femme qu'il aimait par dessus tout ?
Comment Zen aurai réagit si Ryuho était amené à tuer Haruki ?...
Zen devait se calmer... Pour le moment Lysis parlait juste dans un premier temps de visiter ce qui devait être une maison à l'abandon... Il ne pouvait pas se permettre de saboter cet enthousiasme dont elle faisait preuve !
Au pire quand il sentirai qu'une éventuelle rencontre avec leur père risquait de se produire, il trouverait aisément un moyen de s'éclipser !


" Très bien... Allons y ! "

Se contenta alors de reprendre le Hebi.

" Si jamais tu veux me redonner Ryuho, n'hésites pas ! "

Ajouta alors Zen qui voulut se mettre en route, cependant sa sœur eut une réaction dès plus étrange...
Elle semblait avoir voulut rattraper sa phrase... D'autant que son sens de l'orientation, il ne s'était pas spécialement vanté de ça !


" Lysis... Qui t'as dis que j'avais un bon sens de l'orientation ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 304
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]   Mar 5 Juin - 20:47

Lysis ne s’attendait pas à ce que son grand-frère lui pose de questions à propos de Yosama… Et dire qu’elle espérait qu’il soit fier d’elle pour avoir battu le chef des Hunters ! Pire, la fillette n’était pas vraiment au courant de quelle excuse Kai donnait et elle ne pouvait pas révéler la vérité ! Certes, Shinji était un membre de sa famille, mais il était aussi un Hebi, et donc, quelqu’un qui pouvait se révéler devenir un de leurs ennemis par la suite…Après une brève réflexion, l’illusionniste lança simplement :

S’il était mort, tu ne crois pas que j’aurai eu du mal à être contente comme maintenant ?

Elle n’avait pu s’empêcher de sourire en prononçant cette phrase, comme pour confirmer ces paroles. Elle n’aimait pas mentir, mais au fond, elle ne mentait pas, elle se contentait juste d’omettre la raison de l’absence de son ami. Comme pour détourner le sujet, elle ajouta même un :

Mais si tu veux, je pourrai lui dire de passer te dire bonjour ? Je suis sûr qu’il serait ravie de voir qu’un Hebi s’inquiète pour lui ! Ca lui prouverait qu’au fond, vous êtes des gens bien ne souhaitant que le bien de cette ville et de ses défenseurs !

C’était de l’humour, évidemment, mais elle savait que le Hebi n’appréciait pas vraiment Yosama, alors, autant jouer sur ce fait pour l’empêcher de se renseigner davantage sur son absence. La petite ne put d’ailleurs retenir un petit rire face à cette réflexion.

Lysis avait évidemment reprit Ryuho dans ses bras alors qu’il commençaient à se diriger vers l’adresse indiquée, néanmoins, elle ne tarda pas longtemps avant de le rendre à son père. Avec sa petite taille, elle avait bien du mal à marcher tout en le gardant…

Puis, vint la question suite à la réflexion de l’illusionniste. Son sourire disparut en un instant. Elle n’aurait jamais dû dire cela et elle le savait. Pourquoi donc avait-elle été incapable de se taire ?! Pour elle fois, elle aurait dû rester une petite fille silencieuse… En plus, voilà qu’ils étaient arrêtés, ainsi, elle ne pouvait même pas chercher la maison des yeux et s’en servir pour changer de sujet…

Je… Je le sais… C’est tout…

Son regard était fuyant tout en parlant : comment pouvait-elle oser regarder Shinji et Ryuho dans pareil cas ? Ils lui en voudraient. Elle en était certaine.

On peut faire comme si j’avais rien dis ? C’est pas grave après tout que je le sache… Si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 25
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 279
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]   Jeu 14 Juin - 0:52

Lorsque Lysis émit l'idée que Yosama puisse venir voir Zen dans l'idée de rassurer le Hebi, alors ce dernier ne put s'empêcher de grimacer...
Non les rares fois ou il avait vu ce débile, lui avait suffit à lui rappeler que moins il le croiserait, mieux il se porterait !


" Non non... Ça ira ! Je me porte mieux quand j'suis loin de ce genre de dégénéré !"

Dit alors le Hebi qui venait de reprendre son fils dans ses bras.
Le regardant dans les yeux, Zen dit alors à Ryuho.


" Bien quand tu feras ta tête de mule à pas vouloir manger, c'est tata Lysis qui se chargera de régler ce soucis ! "

Mais alors qu'ils avaient reprit la route, Lysis sembla quelque peu préoccupé par la question que lui avait posé Shinji...
Était elle gênée parce que la réponse allait provoquer un malaise ? Pour le Hebi c'était clairement l'explication !
Cependant... Devait il vraiment insister ?
Il passait déjà peu de temps avec sa petite sœur... Devait il vraiment poursuivre cette discussion au risque de rendre cet instant familial tendu ?
En temps normal il n'aurait surement pas hésité une seule seconde à faire cracher le morceau à Lysis !
Mais maintenant... Il avait un nouveau rôle dans cette fille... Il avait une casquette de grand frère à porter ! Et il devait agir en tant que tel ! De plus il ne devait pas oublier que Ryuho était là aussi... Si il pouvait éviter un éventuel conflit devant son fils, ça serait peut être préférable.


" Non... Tu as raison... "

Se contenta alors de répondre Shinji à sa sœur. Puis après avoir tapé de son index sur le front de la jeune Hunter, Zen, un petit sourire aux lèvres, reprit alors.

" Bon, qu'est ce que tu attends ? On va chercher la maison ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 280
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 304
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]   Ven 15 Juin - 22:09

Quand Zen clôtura la discussion à propos de la connaissance de son sens de l’orientation, Lysis poussa un soupire de soulagement. Elle n’aurait pas voulu que sa découverte, et encore moins que ce moment avec son grand-frère soit gâché à cause d’une stupide erreur. Décidément, il fallait vraiment qu’elle réfléchisse avant de parler… Heureusement d’ailleurs que Ryuho, bien que capable de babiller par moment, était encore incapable de comprendre les discussions “de grands”. Encore que Lysis elle-même avait encore du mal à ce niveau-là à priori. Les choses avaient la fâcheuse tendance de prendre des proportions beaucoup trop grandes pour elle…

D’un petit mouvement de la tête accompagné d’un sourire quelque peu crispé, la fillette approuva les paroles de Shinji. Bien entendu, elle n’était pas nécessairement rassurée, mais le regard empli de gratitude qu’elle lui lançait prouvait bien qu’il ne serait qu’une question de temps avant que l’incident soit réglé. Silencieuse, elle se remit alors à suivre son aîné jusqu’à l’adresse indiquée.

La maison indiquée par l’adresse n’était pas immensément grande, mais devait probablement largement suffire pour la famille qu’ils auraient dû former tous ensemble. A priori, elle semblait posséder un étage et un grenier au vu des fenêtres en façade, de quoi faire un certain nombre de pièce à explorer au final. A voir le bâtiment, Lysis sentit comme un noeud à l’estomac. Il ne semblait pas abandonné comme ces lieux que l’on pouvait voir dans les films, mais par le manque de visibilité qu’offraient les fenêtres, nul doute qu’il n’avait plus été habitée depuis un bon moment. Au moins, le lieu où son frère et elle avaient pu vivre un moment avec leurs parents, bien que jamais tous ensemble, ne semblait pas avoir été occupés par de quelconques squatteurs…

Se retrouver devant un pareil endroit était des plus étrange : la fillette s’était presque attendue à voir foule de souvenirs ressurgir en elle, mais rien ne semblait émerger. Elle avait juste un certain malaise à être là, comme si elle s’apprêtait à entrer chez des inconnus, ou en tout cas, des gens chez qui elle n’avait jamais été. Leurs parents ayant quitté la ville alors qu’elle était plus petite encore que Ryuho, nul doute dans tous les cas que, même sans amnésie, aucun souvenir n’aurait pu lui parvenir…

Cillant plusieurs fois, comme pour chasser ses pensées, elle se dirigea spontanément vers la porte, tentant naïvement de faire coulisser la poignée. Évidemment, ce fut sans succès. Et à priori, aucun pot de fleur ou paillasson ne semblait visible pour dissimuler un éventuel double des clefs… C’était la vrai vie face à elle, et non pas la télévision ! L’espace d’un instant, elle tourna alors la tête vers la sonnette… Mais c’était encore plus ridicule d’espérer qu’on vienne leur ouvrir ! A part la poussière, que pouvait-il rester d’autre de mouvant à l’intérieur de la maison ? Des insectes ? En tout cas, rien qui ne pourrait ouvrir la porte !

Sans plus tarder, la fillette fouilla ses poches jusqu’à en sortir un petit porte-monnaie d’où elle sortir une petite carte bleu ciel avec un magnifique dessin de dauphin dessus. Sans plus tarder, elle tenta alors de glisser la carte entre la porte et son chambranle, dans l’espoir de faire sauter la serrure… Elle ne réussit qu’à abîmer la jolie carte de l’aquarium.

Poussant un soupire, la petite s’éloigna alors de la porte, demandant rapidement à son grand-frère :


Une idée ? Parce que j’ai pas les clefs évidemment… On pourrait peut-être essayer d’aller les demander à la mairie ou un truc comme ça, mais même si Yukimura est mon ami, je suis pas sûr qu’ils accepteraient de m’aider… Non, en fait, de savoir que c’est mon ami, ils voudront encore moins m’aider…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin justifie les moyens après tout [PV Zen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après tout, c'est juste un café.
» JOAO LIVEN THERON. ‡ la fin justifie les moyens
» Ludmilla ♣ Vous n’êtes, après tout, qu’un minuscule individu dans le vaste monde...
» [Tyrannia] La faim justifie les moyens
» (15/09 - 17h36) On passe nos nuits ensemble après tout (feat. Karisma)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Centre Ville-
Sauter vers: