Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le vol de magie

Aller en bas 
AuteurMessage
Akira
Loup Noir du Yoitsu
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Ruine du Yoitsu
Humeur : Nostalgique
Points : 14
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Le vol de magie   Jeu 24 Mai - 2:13

[Note d'Haruki : Ce sujet se passe EN MÊME TEMPS que Le retour du héros. Et si quelqu'un de plus veut squater, merci de le faire tant que personne n'est entré dans le temple au passage, cela sera impossible après et lisez au moins ce poste é_è]

Plongé en parti dans la pénombre, le jeune loup dormait en toute quiétude, aucun son , seule sa respiration brisait le silence.
Le volet légèrement entrouvert laissé passer des brides de lumière qui au fil du temps se déplaçait en direction de sont visage. Comme gêné il ouvrit un œil puis le second, la lumière du jour l'éblouissait, mettant sa main devant ces yeux pour se protéger de cette agression au lever du lit, il releva sont buste.


*A en jugé par la direction du soleil, c'est surement l'après midi.*

Écartant la couverture présent sur le bas de sont corps pour sortir de sont doux lit. Dans la foulé il s'étira puis ouvrit les volet de sa chambre. Maintenant c'était une certitude pour lui c'était bien l’après midi. Laissant la fenêtre entre ouvert, il parti direction la douche qui fut de courte durée. Une fois qu'il eu finit de ce préparer il sortit de sont petit chalet situé à l'écart dans les plaines de Tomodachi.

Étrangement les alentour de la foret était plutôt calme, pas un bruit , les chants habituel des oiseaux semble avoir disparu. Peu importe, de toute façon c'était l'heure de partir en chasse. Se mettant en condition Akira aiguisa ses sens pour être prêt à poursuivre et tuer une éventuelle proie.

Mit en Condition, il finit par remarquer cette puissante aura magique dans les alentours de la plaine présente bien avant sont réveil. Bien que celle-ci ne semble pas être négative, c'était évident à présent de comprendre pourquoi le coin semblait comme mort. Sans dire un mot il partit à la recherche de cette fameuse énergie en arborant l'apparence qu'il utilise en tant que mage du vent.


*C'est étrange, je n'arrive pas à localiser la réelle position de cette énergie, peut être au nord ou au nord-ouest... Tiens donc je sens cinq autre énergies en direction de la ville...*

D'autres aura magique était présente en ville et bien qu'il pouvait facilement les localisés, Sont attention était focalisé sur celle proche de sont chez lui. Néanmoins après une longue recherche le jeune homme ne trouvait toujours pas la provenance de cette aura.

Étrange c'était comme si Akira tournait en rond, quelque chose l'empêchait de s'approcher de cette source d'énergie, comme si l'espace autour de lui était distordu ou quelque chose dans ce genre le forçant continuellement à tourner en rond au lieu d'aller tout droit. Bien qu'étant vraiment pénible la motivation du brun à trouver le dit lieu n'en fut que renforcer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancasilvia
Prêtresse de la Chasse
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : Dans une plaine, priant pour la Chasse.
Points : 101
Réputation : 5
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Jeu 24 Mai - 11:25

Ancasilvia s'était levée tôt aujourd'hui. Elle avait même préparé sa journée en avance. Elle avait fermé la boutique, mit un petit écriteau sur la porte, s'était équipée de façon à être à l'aise et partit parcourir la campagne sans en parler à personne. S'aidant de son bâton pour gravir les collines qui la séparait de la plaine, elle réfléchissait activement à sa mission, ou plutôt, à ses enjeux et sa complexité. Le fait est qu'elle était la seule à pouvoir la mener à bien. Mais face à l'ampleur de la tâche, et au caractère vaporeux de celle-ci, elle ne savait pas bien par où commencer.
Alors qu'elle descendait la colline et s'approchait de la cime des arbres, elle ressentit un brusque et fort battement dans son cœur. Pourtant, la jeune femme ne faisait pas de tachycardie non, c'était bien à cause d'autre chose que que son cœur s'était dérobé. Une étrange sensation, se voulant douce et agréable, planait dans l'air. Quelque chose de mystique, voir même de magique, était en train de se passer. L'elfe plissa les narines. L'apparente tranquillité que tous devaient ressentir ne la flouait pas. Elle cachait quelque chose de plus acide, néfaste, et c'était cela qui alourdissait tant son cœur.
Elle releva la tête et observa autour d'elle. Elle pouvait très clairement sentir un flux d'énergie. Au début confus et explosif,elle ressentit qu'il se calma, et se divisa de façon très organisée à divers points lointains. Par dessus les murailles de la ville, elle aperçut alors d'immenses colonnes de lumières qui déchirèrent le ciel.

La stupéfaction se mua rapidement en une vive inquiétude, qui laissa place à un sentiment bien plus brut encore : La peur. Et si tout ceci était annonciateur de son retour ? Et s'il était trop tard ...? Elle ne pouvait se détacher de son profond sentiment de culpabilité. A vouloir s'installer, préparer sa couverture et apporter un peu de joie aux habitants de cette ville, n'avait-elle pas totalement compromis ce pour quoi elle était venue ici ?
Un souffle inexistant la fit frissonner, Pourtant elle était certaine que ce n'était pas le vent. Le souffle vint toucher la cime des arbres qui frémirent légèrement. Les feuilles... Commençaient à tomber. Partout autour d'elle, la plaine perdait de ses couleurs. Les oiseaux fuyaient la forêt. Comme les animaux, elle savait ce qui se tramait. La nature était en train de mourir.

-" Par tous les Dieux... Non... Non !"

Elle était si confuse que la panique commença à la gagner. Elle ne savait pas quoi faire. Il fallait qu'elle se concentre, afin de chasser la culpabilité qui rongeait son cœur. Trouver une idée. Pragmatique. Il fallait être pragmatique !
Elle aperçut alors un jeune homme un peu plus loin qui faisait les cents pas. Personne de normal, face à la présente situation, ne se serait mit à tourner comme un lion en cage à cet endroit précis. Il lui apparut comme une évidence que ce jeune homme avait lui aussi sentit que quelque chose n'allait pas. L'immense elfe saisi son bâton et descendit la colline qui les séparait en courant.


-" Jeune homme !"

Elle arriva bien vite à ses côtés, haletante à cause de l'inquiétude.

-" Vous... Vous aussi, vous sentez ce que je sens ...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 279
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 303
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Le vol de magie   Jeu 24 Mai - 17:37

C’était fort, très fort… Elle avait mal, tellement mal… Hanyuu avait fait en sorte d’utiliser la copie de l’âme de Lysis afin que la petite possède deux âmes d’elle-même, assez pour lutter contre une néfaste… Mais cela affaiblissait l’enfant… Et puis cette sensation de devoir partir, d’être appelée, c’était si fort…

Elle s’était enfuie du manoir, aussi discrètement que possible : c’était dingue ce qu’elle pouvait l’être parfois. Et puis, de toute façon, si quelqu’un avait eu l’idée de sortir à sa poursuite, nul doute qu’il aurait d’abord pris peur pour sa ville. Sans doute un vrai Hunter s’en serait préoccupé directement. Pas Lysis. Pas aujourd’hui. Quitte à être reniée par la suite, elle ne s’en préoccupait absolument pas. Elle devait comprendre. Elle devait savoir. Elle seule le pouvait et elle le savait parfaitement. Peu importe les conséquences. C’était sa journée pour être brave aujourd’hui.

Sans se poser la moindre question, la fillette s’était enfoncée dans la forêt entourant la plaine. Elle n’avait même pas besoin de prendre le moindre point de repère, c’était comme si ses jambes avançaient seules. Et puis il y eut cette voix. C’était une femme qu’elle avait rencontré lors de l’attaque de l’Eternalis Corp. Ancasilvia. Elle déclencha automatiquement sa capacité à être vue normalement dans un rayon autour d’elle : la grande dame devait parler à quelqu’un, elle n’avait pas envie d’avoir à s’expliquer. Pas aujourd’hui.

Elle atteignit alors rapidement les deux personnes, bien qu’elle ignorait qui était l’autre. Ils semblaient perdu : évidemment, ils n’étaient pas appelés, eux.


Vous ne devriez pas rester ici… Mais je ne peux pas vous faire partir… Je ne peux pas perdre de temps… Je suis désolée…

Le plus simplement du monde, elle leur prit les mains et, instantanément, leur vision changea. Autour d’eux se dressait un temple immense, ressemblant fortement à ceux qu’utilisaient les civilisation d’amériques centrale par le passé. Étrangement, le lierre le couvrant semblait toujours plein de vie, contrastant encore plus avec la forêt qui mourait à petit feu. Lâchant leurs mains, Lysis se posa devant eux, expliquant rapidement :

Si vous vous éloignez de moi, vous serrez à nouveau pris dans l'illusion… Et il est impossible de faire demi-tour une fois pris dedans...

Elle s’en voulait de les impliquer, vraiment, mais en même temps, elle ignorait exactement quand tout cela se terminerait… En espérant que fin il y aurait… Ils ne savaient tellement rien de précis sur le but de leur ennemis qu’il leur était difficile d’imaginer à quel point ceux-ci seraient difficile à battre…


Je… J’aimerai vous dire que je vous protègerai… Mais j’en suis incapable…

Marquant une pause, elle eut le regard fuyant quand elle laissa échapper un :

Je suis désolée… Si vous souhaitez, vous pouvez attendre ici... Mais j’ignore combien de temps cela prendre pour que le… Problème… Soit réglé…

Elle s’inclina alors, en signe d’excuse. Elle aurait tant voulu jouer la fière à leur dire de la suivre, qu’elle les protégerait… Mais elle en était tout simplement incapable…

Ce… Ce temple…expliqua-t-elle néanmoinsC’est le temple de Martel… Cet endroit… Il peut être très dangereux… Alors, je ne vous forcerai pas à m’accompagner…

Elle pointa alors une tour immense au loin, expliquant :

C’est dans cette tour que va toute la magie de Tomodachi… Mais on ne peut y entrer que par le temple…

D’une certaine façon, elle espérait sincèrement que les deux personnes acceptent de l’accompagner à l’intérieur. Après tout, affaiblie comme elle l’était par sa double-âme, elle ignorait si elle pouvait lutter seule contre ce qui se préparait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 2049
Age : 29
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2144
Réputation : 69
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Jeu 24 Mai - 21:55

" 196... 197... 198... 199.... 200 !!!! "

S'exclama alors Yosama qui venait de parvenir à la fin d'une série d'effort les plus surprenant !
Toujours en quête de puissance, le Hunter n'avait rien lâché, il s'était éloigné de la ville pour poursuivre son entrainement.
Il venait de manger son 200ième raisins !
Bon... Ok il était peut être finalement dans une petite pause... Avant de reprendre les choses sérieuses !

Il n'avait toujours pas retrouver sa force et son âge initial... Mais cela n'allait nullement le stopper, il avait poursuivi son entrainement de manière intensive, après celui que lui avait accordé Namashi en compagnie de Lysis.
Retrouver ses amis et se libérer de ce lourd secret, voila qui lui avait fait tellement de bien, qu'à présent, il était on fire! Enfin sauf pour manger... Et accessoirement pour pisser parce que là il ne tenait plus... Mais promit après le Hunter reprendrait son entrainement.

Se cachant derrière un buisson, Yosama ne perdit pas une seconde de plus pour soulager sa vessie. Bon sang ce que ça faisait du bien !!! Tellement que l'Être céleste s'amusa alors à uriner sur une feuille bien précise, comme si il venait de la prendre pour cible, il ne toucherai aucune autre feuille de son jet que celle ci !!


" Aahaha et PAF !"

S'amusa alors le garçon.
Cependant lorsqu'il vit, après avoir finit son pipi, que la feuille, puis la branche, puis le buisson venait tout simplement de mourir, Yosama manqua de se casser la tronche.
Bordel ! C'est son pipi qui avait fait ça ????
S'agenouillant devant le buisson, l'Être céleste s'écria alors.


" J'suis désolé !!!! J'pensais pas avoir un pipi aussi mortel ! Pardon ! Pardon petit arbuste !! "

Cependant, lorsqu'il tourna la tête et qu'il vit que toute la végétation était également en train de mourir... A ce moment il comprit... Les choses étaient bien plus grave que ce qu'il ne le pensait...

" Bon sang... C'est pas vrai.... Mon pipi va détruire le monde ????..... "

Alors qu'il était en train de se demander quel Urologue consulter pour tenter de résoudre ce drame, le garçon vit une silhouette un peu plus loin passer... Cette personne qui avait l'air pressée n'était pas inconnue pour Yo... Si il n'avait pas de la merde dans les yeux c'était... Lysis ?

Qu'est ce que son amie faisait là ? Et surtout pourquoi avait elle l'air aussi pressée ?
Il n'y avait qu'une seule solution pour le découvrir.
Aussitôt le Hunter se mit alors à sa poursuite. Alors qu'il se rapprochait de plus en plus, Yosama pu voir que la jeune fille venait de rencontrer deux autres personnes... Et qu'aussitôt le trio venait de se mettre en route...
L'Être céleste ne semblait pas connaître l'homme qui était avec eux... Mais cette femme immense... Il était persuadé de la connaître !
Aussitôt, le Hunter tapa alors un sprint, et une fois à niveau de son amie, il lui mit la main sur l'épaule.


" Lysis, tu vas pas le croire, mon pipi viens de....... "

Mais à peine eut il le temps de finir sa phrase, que la vue qui s'offrait devant lui venait de changer. Surement dés l'instant ou il était entré en contact avec Lysis...
Cet endroit... Le temple de Martel...
Instantanément les souvenirs firent irruptions dans l'esprit de Yosama, ce qui lui noua alors le ventre.
Pour lui, c'est quasiment ici que tout avait commencé... Ses aventures, les esprits originels... Ces moments partagés avec ses amis... Vp, Yana, Azure, Yangi... La bande avait démarré ici... Quel nostalgie...
Toutefois un peu désorienté par ce spectacle, le jeune garçon demanda alors à Lysis.


" Qu'est ce... Qu'est ce qui passe Lysis ? "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Akira
Loup Noir du Yoitsu
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Ruine du Yoitsu
Humeur : Nostalgique
Points : 14
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Ven 25 Mai - 14:00

Curieux, il y avait bien quelque chose à cette endroit et pourtant quoi qu'il fasse il ne pouvait l'atteindre. Pour être ennuyeux ça l'était, il devait remédier à cela mais encore aurait il fallu qu'il sache ce qui l'empêchait d'avancer. Deux suppositions lui venait en tête soit l'espace était distordu pour proscrire toute intrusion pour une quelconque raison , soit c'était un espace dans une autre dimensions, dans tout les cas il y avait une distorsion présente face à lui.

Plaçant sa main face à sont torse, le jeune homme fixait l'endroit ou la distorsion devait se trouver. Prêt à dégainé une lame de vent pour détruire cette machination invisible, il entendit au loin des pas, rapide et léger, à en jugé par le bruit c'était une personne plutôt grande et légère. Rengainant sa main sur le long de sa jambe prêt à riposter au cas ou, il se tourna vers les dit pas, voyant une jeune femme plutôt grande à l'allure élancé se rapprochant de lui à toute allure. Méfiant il observait la nouvelle venue, qui proche du contact lui adressa la parole avec un brin d'inquiétude dans la voix.


"Si vous parlez de cette source d'énergie invisible est bien oui je la ressens."

Et maintenant qu'elle était la que pouvait-il faire ? Devait-il tenter sa chance devant elle et prendre le risque d'être vulnérable pendant qu'il tente de détruire cette invisible problème ? Bien entendu il n'eu le temps de choisir une solution, les pas d'une personne plus petite et plus légère que la jeune femme ici présente, se fit entendre, tournant la tête dans sa direction, il pu apercevoir une jeune fille sortir depuis les bois. Une fois à proximité d'eux celle-ci entama une vive discutions plutôt confuse sur leur présence dans les environs.

Sans crier gare la petite blonde prit leur main dans les siennes. Sur l'instant le jeune homme du contenir sont instinct pour ne pas lui couper la main via une lame de vent pour ce contact non désiré. Lui qui était prêt à se défendre d'Ancasilvia voila qu'il se retenait, l'acte de la jeune fille aurait pu lui coûté cher. Cependant à sont contact un temple apparu dans sont champs de vision. Un temple Aztèque manquait plus que ça, un vrai nid à problème c'était connu depuis bien longtemps. D'après les dires de la gamine, une illusion œuvrait dans ces lieu et aucune chance de revenir ici une fois prit dedans la seule solution étant de la suivre bien sagement.

C'était bien sa vaine les illusion font partie des rares sujets ou il n'y connaissait rien, aucune chance de revenir discrètement si il faussait compagnie à la jeune fille. Manque de pot il devait écouter la jeune fille jusqu'au bout, elle était lourde. Grossièrement résumé, sont récit était, je peux pas vous protéger, cette endroit en dangereux et si vous attendez ici ça pourrait être très long. Néanmoins sa dernière phrase fut intéressante.


"Donc le seul moyen d'arrêté le processus en cours est de pénétrer dans ce temple ? Bien ! Allons'y de suite dans ce cas."

Marchant droit vers ce Temple il ne put s'empêcher de remarquer le lierre autour du temple, celui-ci était plein de vie, ce temple devait consommer la magie de la ville également. S’apprêtant à investir les lieux, Akira entendit à nouveau des pas courir en direction du petit groupe, comme les autres fois, il pu déterminé plus ou moins la morphologie de la personne, au son ça devait être une personne un peu plus grande que la jeune fille et plus lourde également et cette personne courait comme un dératé vers eux ? Tournant sont regard à toute vitesse surpris par l'arrivé d'un jeune garçon brun, la main prêt à en découdre il ne vit qu'un jeune garçon à la tête d'ahuri parler à la jeune fille, qui apparemment se nommait Lysis, de ces urines...

*Pas besoin de faire attention à lui.*

Ignorant totalement l'arrivé du jeune homme, Akira prit le partit de continuer sa route vers le temple prenant soin également de pas partir trop loin de Lysis. L'intérieur du temple n'était pas entretenu c'était un fait mais quoi de plus normal pour un temple millénaire. La faune ambiante poussait entre les murs du temple, le problème étant qu'il pouvait cacher d'éventuelle piège et avec un peu de chance les obstrués mais il n'y croyait pas trop. La gamine semblait en savoir un minimum sur le temple autant s'informer avant.

"Lysis c'est ça ? Tu a l'air d'en savoir sur ce temple. A quoi peut-on s'attendre ? Des pièges ? De potentielle ennemies ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancasilvia
Prêtresse de la Chasse
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : Dans une plaine, priant pour la Chasse.
Points : 101
Réputation : 5
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Dim 3 Juin - 10:27

Ancasilvia n'eut pas vraiment le temps de trouver les réponses aux moult questions que se bousculaient dans sa tête. Ni même de dire bonjour, ou de se rendre compte de l'animosité du jeune homme. Une fillette se rua sur eux de nulle part, leur saisit la main et d'un coup, tout leur environnement s'était mit à changer. La plaine n'était plus, mais devant eux se dressait l'entrée d'un immense temple millénaire sur lequel grouillait une nature verdoyante.

L'elfe n'avait jusqu'alors, pas réussi à ouvrir la bouche. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait. La petite leur permettait de voir l'endroit tel qu'il était vraiment ? Comment allaient-ils se déplacer dans cet autre plan ?  Elle disait bien que s'ils s'éloignaient d'elle, ils ne pourraient qu'errer comme des âmes en peine ?  Elle ne savait pas encore que tout ce qui arrivait n'avait rien à voir avec ce contre quoi elle devait lutter, et elle avait le pressentiment que tout ceci était en grande partie de son fait. Son cœur se tordit tandis qu'elle serrait un peu plus la petite main de la jeune fille dans la sienne, comme une enfant perdue. La honte et la culpabilité l'envahissaient, si bien qu'elle se contenta de fixer l'entrée du temple pour ne pas croiser le regard des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 279
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 303
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Mer 6 Juin - 1:05

Lysis s’était contentée d’un petit hochement de tête à la réflexion de l’inconnu. Elle leur expliquerait les détails en chemin. C’était la meilleure chose à faire. Ne pas perdre de temps, pas encore… Alors que la main d’Ancasilvia ne lâchait pas la sienne, la petite lui tapota doucement le dos de celle-ci de sa main libre, espérant la rassurer. Au fond, elle ne pouvait rien faire de plus…

Tandis qu’ils avançaient, la fillette fut interpellée par Yosama qui avait posé sa main sur son épaule. Automatiquement, il s’était interrompu dans sa phrase à propos d’urine… De quoi parlait-il d’ailleurs ?! Enfin, rien ne pouvait être plus important que sauver Tomodachi… Si ? En tout cas, les deux hommes semblaient d’accord pour demander des explications.

Les monstres se sont réveillés… Alpha a lancé une illusion pour que personne ne puisse voir ce temple, mais vu qu’elle a utilisé mon pouvoir, je peux passer l’illusion sans problème, et vous la faire passer aussi.

Tout en avançant, ils arrivèrent à un croisement et la gamine poursuivit le plus naturellement du monde :

Maman m’a déjà parlé de ce temple. Toujours suivre les étoiles, qu’elle disait…

Tout en prononçant ces mots, elle tendit l’index de sa main libre vers ce qui semblait être une fine gravure sur le mur de droite, elle fit alors signe de suivre ce chemin au reste du groupe.


Je crois que les gros pièges ont tous été désactivés il y a presque dix ans…

Elle se tourna alors vers Yosama, comme pour avoir une confirmation de sa part. Toujours selon ce que lui avait conté Vp, lors de son premier voyage en ces lieux, il était présent également, avec Azure, Yana et Kitsune. C’était à priori la première mission que les combattants de Tomodachi de cette époque avaient dû affronter un réel danger pour la ville.


Je ne pense pas qu’Alpha ait rajouté des pièges. Par contre, ils savent tous que nous sommes ici… Et Êta est à proximité… Il est sûrement en train d’invoquer pleins de créatures pour nous arrêter… Du coup, je suis désolée, mais… On rencontrera des ennemis. Il fera tout pour nous empêcher d’avancer.

Au fond du couloir, étrangement, une forte lumière semblait être visible, néanmoins, Lysis n’y fit pas réellement attention et se tourna vers Yosama :


Alpha… Elle… Je ne sais pas ce qui s’est passé… Elle t’avait promis de me laisser en vie… Mais elle ne sait rien pour Iota Bêta Keréa… Elle… Elle m’a dit de te dire ça… Que tu comprendrais.

La fillette n’avait sincèrement aucune idée de ce qu’elle racontait, se contentant de transmettre le message qui lui avait été confié. Ils arrivèrent alors dans une grande salle où étaient placées plusieurs créatures ailées, faisant environ la taille de la petite fille et à l’aspect de salamandre. Une forte chaleur semblait se dégager de chacune des créatures.

Des Pyrallis…

Mais avant de poursuivre, elle lâcha la main d’Ancasilvia et se mit devant le groupe. Tendant les bras à l’horizontale, elle recula, forçant les autres à faire de même alors qu’une créature à leur droite cracha une gerbe de flamme qu’ils esquivèrent de justesse grâce à l’action de l’illusionniste.


Je… Je suis désolée… Mais je ne peux rien faire contre eux… Je peux tout au plus vous aider si vous êtes en danger, mais pas les attaquer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 2049
Age : 29
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2144
Réputation : 69
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Mer 6 Juin - 21:15

Lysis ne se trompait pas, le plus gros du travail avait été fait il y a plusieurs années, et Yosama faisait bien parti du groupe.
C'était tellement étrange pour lui de se retrouver à nouveau ici...
Comment ne pas avoir une certaine nostalgie en se retrouvant dans ce lieu qui avait marqué le début de son histoire à Tomodachi, ses premières rencontres qui avaient changer sa vie entière...

Pourtant l'Être céleste allait vite sortir de ses songes... Lysis avoua au groupe qu'ils allaient sans l'ombre d'un doute rencontrer tout un tas de créatures, mais ça, pour Yosama, c'était loin d'être un problème ! Au contraire !!
Malgré qu'il était toujours dans l'incapacité d'invoquer sa Ragnarok, et de manier avec aisance son arme de base, Namashi avait jugé bon de lui fournir deux dagues histoire de comblé niveau poids... Pour le coup, elles allaient servir à coup sur !

Cependant, alors qu'il était prêt à se battre et à faire face à n'importe quelle danger, son amie capta à nouveau son intention avec des mots qui lui était bien familier !


"Je vois... Effectivement ! Je comprends ! Merci Lysis de m'avoir délivré le message !"

Affirma alors le garçon un large sourire aux lèvres... Ainsi Miyoko n'avait pas oublié !
Ce moment était alors finalement arrivé... Le réveil des monstres...
Yosama aurait préféré que ceux ci arrive plutôt à un moment ou l'Être céleste aurait retrouvé son potentiel. Mais c'était pas grave, il ne comptait pas rebrousser chemin pour autant... Pouvoir ou non, il devait tenir parole... Toutefois le Hunter jeta un rapide regard vers Lysis...

Si il avait comprit les mots que lui avait confiés la jeune fille, Yosama se rappela également de cette journée qu'il avait passé avec Miyoko... Notamment lorsqu'il avait affirmé naïvement que les choses seraient arrangés facilement, il était confiant au moment de prononcer ses mots, pourtant aujourd'hui, ceux de l'ancienne Devil inquiétait Yosama...
Rompre le pacte entraînerai un réveil chez Lysis ?... Il n'avait pas oublié cela non plus... Mais si elle avait fait passer cette info au Hunter, alors cela signifiait que son amie ne craignait rien... l'Être céleste devait faire confiance à Miyoko... Ce qui signifiait qu'il allait encore avoir une dette envers elle, décidément !

Mais encore une fois, les choses allaient vite bouger. Alors qu'ils venaient d'entrer dans une grande pièce, Lysis contraint le groupe à reculer, leur permettant d'esquiver l'attaque provenant de ce qui semblait être des lézards volant...


" Hoaw merci Lysis... Sans toi on serai devenu des pauvres tas de cendres ! "

Son amie ne pouvait attaquer ? Alors Yo devait monter au front, dégainant ses dagues, il répliqua alors.

" Pas de soucis ! On se charge du reste ! "

Il était malin le petit ! Mais avait il oublié qu'il était toujours sans pouvoir ?
Bref, comme à son habitude, et à cause du sang des Êtres célestes qui coulait dans ses veines, Yosama ne perdit pas une seconde de plus et se jeta dans la bataille.

Grâce à ses divers entraînements, la rapidité du jeune garçon sembla avoir des allures de celle qu'il avait lorsqu'il était adulte. Voila qui allait lui permettre de gentiment titiller ces salamandres, lui permettant d'esquiver au passage leurs attaques !
Une fois que ces créatures se présentaient à niveau, le Hunter n'hésita pas non plus à foncer sur elle, afin de distribuer des coups de dagues là ou il pouvait !
Mais surtout, les créatures semblaient avoir focus le jeune garçon, mais ce dernier espérait qu'Akira et qu'Ancasilvia profite de cela pour surprendre et pourquoi pas achever ces choses !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Akira
Loup Noir du Yoitsu
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Ruine du Yoitsu
Humeur : Nostalgique
Points : 14
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Ven 8 Juin - 14:26

Décontracté mais attentif, Akira marchait avec aise dans le temple. Légèrement devant le reste du groupe, il écoutait Lysis dans ses explications. Des monstre s'était réveilles et une certaine Alpha utilisait les pouvoirs de la petite. L'appellation de monstres par les humains signifiait généralement une créature au physique différend d'eux qu'ils redoutaient la plupart du temps pour des raisons ridicules. Ces créatures vivait comme tout les autres animaux, si il étaient agressifs c'était pour manger ou tout simplement pour se défendre eux ou leurs territoires. Pour lui les humains sont bien plus monstrueux que n'importe quelle autre créatures, mais aux vues des circonstances, la petite n'avait peut être pas tort.

De plus cette Alpha utilisait les pouvoirs de la jeune fille pour cacher le temple. Le fait qu'elle utilisait les pouvoirs de cette Lysis voulait-il dire qu'Alpha était capable de copier les pouvoirs de n'importe qui ?
Si c'était le cas, Akira devait rester prudent et ne montré que le stricte nécessaire aux cas ou. Alpha... était-elle le leader de ces monstres ? C'était sans doute le cas. Elle devait avoir une certaine puissance. Plongé dans ces pensés Akira ne s’aperçut vraiment de la bifurcation quand étant à quelque mètre d'elle. Tournant le regard vers Lysis pour la direction, il entendit celle-ci indiqué les gravures en forme d'étoiles sur les murs comme étant le chemin à suivre.


*Suivons les indications de sa mère*

Avançant tout en suivant les étoiles, le jeune loup compris des dires de la jeune fille qu'une grande partie des pièges ont été désactivés dix ans auparavant, un bonne nouvelles, cependant il reste quelque pièges, ils devaient restés vigilants. Quant aux ennemies, ils sont au courant de leurs intrusion, certainement que le pouvoirs de Lysis devait créer une perturbation perceptible par l'utilisateur de l’illusion. De plus ils devaient être nombreux, un de leurs adversaires pouvait invoquer des créatures et devait le faire actuellement.

Marchant un bon moment le mage vit une lumière jaune orangé indiquant la fin du couloir. Cette lueur ne lui disait rien qui vaille. Ça ressemblait beaucoup à la lumière émise par le feu, peut être des bougies ou bien autre chose, dans tout les cas in n'aimait pas cela et préféra réduire sont allure pour laisser passer le groupe.
Quand ils entrèrent, grâce à l'intervention de Lysis ils purent esquivé l'attaque d'une des créatures appelé Pyrallis. La contre attaque ne se fit pas attendre. Lysis ne pouvait pas attaqué et Yosama avait prit les devants, les attaquant dans la foulé .


*Il est complétement inconscient ce gosse, mais au moins il les occupent c'est déjà ça...*

Les créatures étaient concentrés sur le jeune inconscient et l'attaquaient tout en coordonnant leurs attaques, le jeune homme esquivait d'ailleurs plutôt bien leurs tentatives, ils n'avait surement pas besoin qu'Akira intervienne, d'ailleurs il n 'avait pas du tout envi d'intervenir. Cependant quand le jeune garçon finit par bloqué une des attaques, il fut en situation de danger, deux autres créatures profitèrent pour l'attaquer en traite dans sont dos. Akira n'allait pas laisser passer ça. Il fit un mouvement de sa main droite pour envoyer une lame de vent à l'ouest d’où se trouvait le jeune homme. La lame du vent qui pourtant semblait partir à l'opposé de Yosama, prit un effet et se redirigea en direction des deux lézards qu'elle coupèrent en deux, les tuant sur le coup.

Avançant de quelque centimètre devant Lysis, le mage du vent se positionna, prêt à jouer les soutiens. Bien qu'il avait aider l'être céleste il n'était pas résolu à en faire trop, laissant volontiers le reste aux autres membres du groupe. Il ne voulait d'ailleurs pas trop s'éloigner de Lysis sinon il serait prit dans l'illusion, d'ailleurs jusqu’au pouvait-il s'éloigner d'elle ?  


"Juste comme ça, quelle est la porté maximale pour rester sous l'influence de ta magie et ne pas être pris dans l'illusion ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancasilvia
Prêtresse de la Chasse
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : Dans une plaine, priant pour la Chasse.
Points : 101
Réputation : 5
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Jeu 28 Juin - 17:15

Lorsque le groupe se mit à bouger, Ancasivlia se contenta de suivre, dans un silence révérencieux. Le long des dédales emplis de gravures et de pierres. Elle écoutait, tétanisée par la honte, les explication de la petite fille. Mais au fil des mots, sa honte disparut peu à peu. Elle se mua plutôt en une myriade de réflexions et de sentiments qui la saisirent à la gorge. Toute cette histoire n'avait aucun rapport avec elle. Tout ce que la petite disait, tous ces noms propres qui ne raisonnaient pas en elle, et qui n'auraient, de toute façon, fait sens à personne. Aucun civil n'aurait pu comprendre la situation présente à sa place. Elle était bien placée pour le savoir, pardi, parce qu'elle en était un, de civil ! Mais une autre chose la fit tiquer plus encore. La petite venait de les emmener, de force et sans leur demander leur avis, dans un temple millénaire grouillant de pièges, de créatures dangereuses, qu'elle considérait d'ailleurs ô combien mal, et de magie destructrice ? Et en plus de cela, ils y étaient coincés ?! Et tout ceci, toute cette mascarade, ne posait absolument aucun soucis, à personne ?!

Ancasilvia retira sa main de celle de Lysis d'un geste si instinctif et si brutal qu'elle manqua de la faire la faire tomber. Avec toutes ces informations et une telle personne en tête, qui, ici, pouvait ne serait-ce qu'un seul instant se sentir un en sécurité ? Et d'ailleurs, elle n'avait aucune idée de qui étaient ses compagnons d'infortune. En réalité, ils auraient pu être n'importe quoi. Il lui fallut analyser très rapidement la situation. Le brun un peu sauvage ? Il était comme elle. Sauvage. Lui aussi, n'avait pas demandé à être ici, et avec les autres. Il avait déjà prévu, comme elle, d'arpenter la plaine pour ses propres raisons.
Allié.

Mais qu'en était-t-il du petit pisseux...? Elle plissa les yeux et l'observa du coin de l’œil un moment, discrètement, tandis qu'ils continuaient d'arpenter les couloirs. Son attitude, sa façon de se déplacer, les moindres mimiques de son visage. Tout fut rapidement décortiqué. Si elle n'avait jamais vu ce garçon à proprement parler, elle le savait pourtant au fond d'elle : elle le connaissait déjà.

Ils arrivèrent bientôt dans une sale immense et sombre. Des silhouettes reptiliennes se faufilèrent à travers les ombres. L'espace d'un instant, elles lui firent penser aux créatures qui peuplent sa propre contrée. Soudain, la petite fille les repoussa brusquement. Bon réflexe par ailleurs, car cela leur permit d'éviter une gerbe de flamme dont les crépitement virent brûler sa joue. A bien y regarder, les créatures en elle-même semblaient fuser de la même énergie. Elles dégageaient une telle chaleur...! La surprise ne fut pas tant de constater la réalité de la créature. Leur existence la choquait moins que celle d'un chien. Mais leur présence ici ? La petite leur donna une précieuse information : elle n'était pas en mesure de se défendre. Heureusement pour elle, c'était justement face à ce genre de créatures et dans ce genre de situations qu'Ancasilvia était à même de briller.
Elle devait agir vite, les deux autres s'étaient déjà élancés dans la bataille, et en avaient déjà tué beaucoup. Il lui était possible de sauver ceux qui restent. D'un geste vif, elle s'empara de son immense bâton pendant à son dos et l'empoigna d'une main ferme faisant craquer sa mitaine de cuir. Elle pressa un discret bouton, près de la garde. Le bâton pivota, tournant sur lui même en une myriade de cliquetis cristallins. Le bâton, entre l'os, le métal et le bois, se déplia en révélant son corps : des trous, des boutons aux formes difficilement identifiables. C'était un instrument à vent !
Elle balança tout son corps lorsqu'elle commença à le faire tournoyer. Il se mit à en échapper un son difficilement discernable que l'oreille humaine ne pouvait l'entendre. Mais une vibration lourde et sourde, rendant les tympans cotonneux, faisait vrombir la pièce.

Lorsque ce son inaudible se mit à retentir, les trois Pyralis restant, n'ayant pas encore subit le courroux de ses compagnons et attendant de leur faire subir le leur, arrêtèrent brusquement tout ce qu'ils avaient prévu d'entreprendre. Leurs grosses têtes écailleuses se tournèrent lentement vers elle. Leurs pupilles orange vif la jaugèrent un moment du regard, puis leur corps suivit le mouvement. Tous trois s'approchèrent. L'elfe leva sa main gauche en prenant plus de place avec ses jambes, dessinant entre eux une limite invisible et respectueuse. De sa main droite, elle ne cessait de faire tournoyer son bâton. Les sonorités qui s'en échappaient variaient. Il était possible de le sentir à la résonance de la pièce et de son cœur. Un sentiment d'oppression et d'écrasement saisit les poumons de tous ceux capables d'écouter. Ancasilvia ne quittait pas du regard les créatures. Elle instaura méthodiquement un contact visuel, personnel, avec chacune d'entre elle. Toute l'agitation qui agitait l'endroit s'était brusquement arrêtée. Tout était subitement devenu... Parfaitement calme.
L'une des salamandes esquissa un timite élan. Ancasilvia bascula la tête et lui rendit un très discret sourire honoré. L'écailleux, hésitant, amorça un pas, et vint placer son museau au creux de sa main ouverte.  L'elfe s'accroupit et lui offrit un magnifique sourire. Bientôt, les deux autres vinrent lui dire bonjour, elles aussi. Une fois les présentations faites, Ancasilvia abattit ses mains sur ses cuisses en se relevant d'un seul coup. Elle considéra longuement chacun de ses compagnons. Son sourire avait disparu.


-" Mais qu'êtes-vous ? Des fous ?! "

Cette phrase sortit de sa bouche sans aucune retenue, comme un cri du cœur. Elle prit le temps de quelques inspirations pour les toiser un peu plus encore, avant d’entamer :
-"Nous voilà embarqués dans une histoire sans queue ni tête, sans d'autres informations que des noms balancés à la va-vite ! Serait-il possible, par les anciens, de prendre la temps de s'arrêter deux minutes pour que vous nous expliquiez, en des termes moins savants, ce qu'il se passe concrètement ici ?!"

L'immense elfe parlait avec animosité et une grande sévérité. A ses côtés, les trois Pyralis les regardaient eux aussi, et paraissaient tout aussi agités. Ancasilvia redressa brusquement la tête en faisant tinter ses bijoux accrochés à ses cheveux.
-Vous."
Elle pointa Lysis d'un doigt inquisiteur.

-"Vous semblez bien au courant. Vous avez dit qu'on ne peut pas sortir d'ici. Pourtant nous étions bien dehors et libre de nos mouvements avant votre arrivée. Si vous avez été à même de nous ammener ici, vous devez bien connaitre un moyen de sortir d'ici."

Elle se mit à hausser les épaules d'un air débonnaire et acide, avant de reprendre :


-"Oh, bien sûr, vous vous mettrez à me parler d'illusions. Mais n'ayez crainte, je suis à même de saisir le sujet. Ce n'est pas ce détail qui m'inquiète."

Elle planta son bâton devant ses pieds et joignit tranquillement ses mains. Elle et les trois pyrallis les regardaient en silence. Difficile de savoir ce qui trottait dans la tête de l'elfe à ce moment là. Mais une chose était sûre : elle attendait des réponses, et elles avaient tout intérêt à être claires, et concises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 279
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 303
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Ven 29 Juin - 5:08

Lysis ne put retenir son étonnement à la réaction d’Ancasilvia, trop vive pour elle sans doute… Elle se mordit la lèvre : d’une certaine façon, elle sentait qu’elle devrait s’expliquer… C’était presque incroyable que personne n’avait posé plus de questions avant…

En retrait, bien que focalisée sur les pensées d’Êta, elle vit Yosama foncer en jouant le leurre… Comme quoi être dans le corps d’un enfant ou non, il restera toujours celui qu’elle connaissait ! Cette réflexion lui arracha un mince sourire : d’une certaine façon, elle se sentait en sécurité avec lui… Et dire qu’à l’origine elle comptait venir seule. Et dire qu’à l’origine tous ces combats n’auraient pas dû avoir lieu… Mais avait-elle seulement eu le choix ?

Rapidement, l’inconnu réussi à arrêter deux des pyrallis tandis que la géante domestica tout simplement les restantes… C’était tout simplement incroyable ! Elle avait réussi à prendre sous son contrôle des invocations, comme ça, sans problème ! Pendant qu’elle s’exécuta, la petite se tourna vers le second adulte du groupe à en juger par sa taille, répondant avec hésitation :


Je pense que… Tant que vous êtes à une distance où je peux vous voir, vous entendre ou quelque chose comme ça, le blocage de l’illusion restera… Je… Je n’ai jamais vraiment cherché à savoir jusqu’où ça allait exactement… Je… Désolée…

Elle aurait dû se renseigner. Ce n’était pourtant pas si difficile de faire ce type d’essai sur son pouvoir plutôt que d’améliorer ses techniques ? Mais visiblement, sa volonté de devenir Gardienne l’avait aveuglée sur ce point… Dans tous les cas, elle devrait faire en sorte de se renseigner à l’avenir. Mais comment ? Demander à quelqu’un jusqu’où il la voyait en tant que Lysis était assez stupide ? Et ses illusions pouvant faire effet à distance, cela n’entrait pas en ligne de compte, évidemment…

Pendant ce temps, Ancasilvia avait pu terminer ce qui semblait être un rituel et s’était adressée au groupe d’une voix qui eut le mérite de faire faire un pas de recul à l’enfant. Pire, elle se tourna même directement vers la petite qui retint sa respiration un instant. Poussant un soupira, la petite fit cesser le blocage sur la zone, prenant néanmoins garde à garder celui sur elle. La grande dame, Yosama et l’inconnu se retrouvèrent alors à nouveau à leur point de rencontre… Et toute trace du temple avait disparu.


Ne bougez pas ! Nous sommes toujours dans le temple !

Elle avait rapidement prononcé ces mots, comme un ordre, afin que personne ne se blesse stupidement en tentant de quitter les lieux.

Ceci est la vue que vous aviez dehors. A partir de moment où vous arriviez à cet endroit, vous étiez bloqués dans l’illusion. On peut y entrer, mais pas en sortir, simple système de défense. Vous auriez dû tourner en rond encore et encore dedans…

Elle réactiva alors le blocage et tous purent revoir le temple autour d’eux, en un rien de temps.


Je suis la seule qui peut vous sortir de cette illusion… Alpha peut utiliser mon pouvoir, mais pas contre moi… Du coup, je peux le contrer. Et je suis la seule à le pouvoir… Je ne sais pas ce qu’elle compte faire de ceux qui entrent dans la zone mais… Êta a été envoyé pour protéger les lieux alors… Vous auriez sans doute été en danger… Et je dois les arrêter. Alors je ne peux pas vous faire sortir. Le temps presse.

Lysis prit une grande inspiration, comme pour se donner du courage avant d’ajouter :

Je vous expliquerai le reste… Mais… Recommençons à avancer… C’est important… Si on tarde trop, c’est Tomodachi, et tout ce qu’il y a autour, qui sera en danger.

Elle fit alors signe aux autres de la suivre, tentant de se montrer la plus sûr d’elle possible.


Les monstres… Ce sont les gardiens d’un des points de magie du monde… Un faible, pas comme Tomodachi ! Mais du coup… Ils veulent prendre toute la magie de Tomodachi et la redistribuer à chaque point du monde. En gros, Tomodachi perdra toute sa magie… Vous… Savez ce que cela veut dire ?

Néanmoins, comprenant que personne ne semblait suivre ses propos, elle recommença :


Tomodachi est le point principal de magie sur Terre. Sauf qu’aucun endroit ne peut en garder tant de magie… Alors, tous les jours, la ville rejette son surplus de magie. Elle n’en garde qu’un tout petit peu pour protéger les gens qui n’ont pas de magie en eux… Nous, vu qu’on a de la magie en nous, on peut y survivre sans en avoir besoin… Mais du coup, ça fait qu’on peut croiser notre autre-nous pendant le moment où la ville rejette le surplus de magie.

Prenant une nouvelle profonde inspiration, l’illusionniste tenta de mettre de l’ordre dans son esprit du mieux possible. Elle devait être claire, le plus possible en tout cas.

Sauf que ce qu’Alpha veut faire… C’est prendre toute la magie de Tomodachi. Définitivement, je crois… Enfin… Sans laisser la ville protéger ses habitants… Et globalement tout ce qui y vit. Les plus sensibles, ce sont les plantes, c’est pour ça que vous avez vu qu’elles mourraient… Puis ce sont les animaux… Puis les humains… C’est pour ça qu’on doit se dépêcher d’arrêter Alpha. Au plus vite on l’arrête, au plus vite on peut tout protéger…

Il ne restait qu’un seul grand point à aborder à la fillette… Le plus difficile pour elle…

Les monstres, ils sont douze. Et… J’ai l’âme d’un d’entre-eux… C’est pour ça que je sais ce qu’ils font… Et aussi pour ça que je ne peux pas me battre contre eux. Je lis leurs pensées, et ils lisent les miennes… C’est pour ça que je sais qu’Êta, là, il est fâché que les pyrallis sont vos amis, Madame Ancasilvia. Il devrait d’ailleurs-

Au moment où Lysis s’interrompit, les créatures disparurent d’un coup.

Ah. Il l’a fait. Il a juste fait en sorte de savoir comment vous aviez fait pour qu’ils soient avec vous… Et il va faire en sorte que ça n’arrive plus…

Poursuivant le dédale que représentait les couloirs du temple, la fillette termina sur un :


Maintenant, si vous avez des questions, dites-le… Mais… Il faut qu’on continue. Je ne peux pas vous aider autrement qu’en vous faisant me suivre… Et j’arrêterai Alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancasilvia
Prêtresse de la Chasse
avatar

Nombre de messages : 86
Localisation : Dans une plaine, priant pour la Chasse.
Points : 101
Réputation : 5
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Sam 7 Juil - 18:14

Lorsque la petite se mit à parler, Ancasilvia ne bougea pas d'un cil. Elle obtenait enfin, grâce à ses questions honnêtes, les réponses tant attendues. Ses doigts pianotant sur la poigne de son bâton, c'est sans broncher qu'elle constata le changement dans leur environnement, tournant la tête pour observer la cime des arbres qui mouraient. Puis, ils revinrent à la réalité. Mais était-ce seulement possible de définir cela par "réalité", dans une telle situation ? Quoi qu'il en soit, malgré le flux d'émotions diverses et variées de la fillette, elle perçut la sincérité qui transparaissait dans sa voix. Pour l'illusion, tout était parfaitement logique, en réalité. Il lui fut pénible d'essayer de recouper toutes ces informations, lâchées par paquets confus. C'était surtout les noms, qui lui posaient soucis. Cela posait de toute évidence aussi problème à la gamine, si bien qu'Ancasilvia craint l'espace d'un instant qu'elle ne frôle l'hyperventilation tant elle peinait à s'expliquer.
Elle ne réagit pas non plus lorsqu'elle lui expliqua la disparition de la magie, comment elle fonctionnait et ce que cela impliquait : elle le savait déjà. Quant à savoir qu'est-ce qui avait mené à une décision d'un tel égoïsme, elle n'en avait aucune idée. Son interlocutrice et les autres non plus, surement. Le fait que la petite ait l'âme d'un monstre, ainsi que ses potentiels tenants et aboutissants ? Cela lui fit, de toute évidence, ni chaud ni froid. A vrai dire, l'elfe ne réagit vraiment que lorsque les Pyrallis disparurent d'un coup, comme s'ils n'avaient jamais été là. Elle écarquilla ses grands yeux rouges, coupée dans son élan, avant de pousser un long soupir résolu.


-" Bon... Bon.
Elle marqua une pause, fixant un moment la sortie dont l'obscurité sombrait dans les entrailles du temple.
- Je vous remercie pour vos explications."


D'un revers vif de la main, elle détacha son bâton du sol et se redressa en silence. Elle avait retrouvé son calme. Un léger sourire se tissa au coin de ses lèvres. Elle prit la parole, marquant une pause lourde de sens entre chacune de ses phrases.

-" Si j'ai bien compris, nous n'avons pas le choix. Et qu'Êta sâche comment j'ai fait ? Hah ! La belle affaire."
Elle fit craquer ses mitaines en resserrant son emprise sur son arme et prit la marche, sans attendre l'avis de ses compagnons.


-"J'ai une bonne vue et une bonne ouïe. J'ouvre la voie."

Elle s'engouffra alors dans la grande porte qui indiquait la sortie de la salle, avançant dans l'inconnu.



L'elfe regardait parfois derrière elle afin de vérifier que ses compagnons la suivaient bien, pleinement consciente qu'elle ne devait dépasser la limite indicible précédemment évoquée. C'est donc en les précédent d'une dizaine de mètres que l'elfe suivait les étoiles.
La dame n'était pas bien bavarde, ni bruyante. Elle se contentait de faire ce qu'elle avait à faire avec application. Son devoir : vérifier la sécurité de son groupe à chaque obstacle et chemin annexe qui se profilait. Quelques minutes après qu'ils reprirent la marche, l'elfe prit une brusque bifurcation vers la gauche, puis vers la droite, s'engouffrant dans un petit couloir étriqué, à la roche caleuse et sèche, qui la fit disparaître de leur champ de vision.
Se déplacer dans de tels souterrains, quand on faisait la taille d'Ancasilvia, n'était pas chose aisée. Elle se contorsionnait comme elle pouvait pour rentrer sa tête entre ses épaules. Au bout de quelques mètres, elle sentit de l'air frais qui vint rafraîchir ses joues. Il y avait un autre couloir qui fendait le mur de gauche, dont les marches menaient encore plus loin dans les profondeurs de la terre. Elle fut tout à coup saisie au cœur. Il y avait quelque chose, là bas, qui l'appelait. Comme une étrange présence. Pas négative, non. Elle lui était même étrangement familière. Une vibration sourdre oppressait sa poitrine et lui fit baisser la tête. Elle constata avec effarement que c'était son collier qui émettait les pulsations qui irradiaient contre sa peau.  Il en émanait aussi une faible lueur, qui apparaissait puis mourait au rythme de ces étranges battements. Qu'est-ce que cela voulait dire ? Elle avait bien un pressentiment, une idée, mais elle était insensée. C'était pourtant sa seule explication.
Ancasilvia redressa la tête, le souffle court, perçant du regard les ténèbres. Elle n'avait que quelques secondes pour réfléchir. Elle avait encore le temps d'obéir à son instinct et de se ruer dans les escaliers. Si elle faisait cela tout de suite, ils n'auraient même pas le temps de la voir partir. Il lui fallait prendre une décision. Maintenant.




Lorsque ses compagnons rattrapèrent l'espace qui les séparait d'elle, l'elfe était toujours là. Elle les attendait sagement en terminant de ranger quelque chose dans le col ouvert de sa veste, contre son sein. Elle leur sourit paisiblement, et leur indiqua du bout de son arme la continuation du couloir marqué par une étoile, ignorant la voie de gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 279
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 303
Réputation : 13
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Sam 7 Juil - 20:20

Lysis n’avait pas vraiment opposé de résistance à voir Ancasilvia prendre la tête du groupe. La seule indication à savoir concernait les chemins où étaient inscrit des étoiles, et ça, elle leur avait à tous donné. Au final, elle se contenta de rester concentrée en suivant, afin d’être sûr de toujours savoir où la grande dame allait pour réussir à lui bloquer l’illusion qu’Alpha exerçait sans cesse sur eux.

La petite fut d’ailleurs ravie de voir que celle qui les guidait les attendait par moment, au moins, elle pouvait se permettre de souffler de temps en temps car la concentration demandée pour garder le blocage était bien supérieure à celle pour garder son apparence. Silencieuse, la petite se contenta de lui rendre son sourire, ce sourire qui voulait tant dire pour elle… Elle avait d’une certaine façon acquis la confiance de la géante, et elle le savait.

Après un long moment de marche, ils arrivèrent tous dans une salle immense, munie sur le côté d’un escaliers et où une immense magie pouvait être sentie sans le moindre souci. Ils y étaient : la tour de Mana. Sous leur pied le sol semblait parcouru de fins filins de mana pur, bien que inoffensif. On aurait presque dit des racines, ou des branches sans doute, principalement concentrées vers le centre de la pièce. L’arbre de Mana était sous le sol, la fillette le savait parfaitement, et aussi immense était l’endroit où ils se trouvaient, aussi grand pouvait être la circonférence de cet arbre immense.

Sur les murs de la salle étaient dessinés d’étranges symboles, représentant pour la majorité le temps lui-même, mais impossible pour quiconque de les décoder. C’était notamment depuis cet endroit que le temps avait été remonté par le passé par certains anciens héros de Tomodachi. A l’autre bout de la pièce se dressait une arche, menant à priori vers l’extérieur, pourtant, ce n’était qu’une sortie, seuls les esprits originels pouvaient s’en servir comme entrée. De l’extérieur du temple, l’arche ne pouvait être vue, et même en sachant exactement sa position, en tentant de la passer, on se retrouvait simplement à foncer dans un mur.

Du haut de l’escalier, on pouvait sentir la magie de Tomodachi, douce, apaisante, chaleureuse… Cette ville portait à merveille son nom tant elle se voulait comme une amie pour toute personne y pénétrant. De plus, elle avait par le passé reconnu ceux qui étaient à présent les Hunters comme apte à la protéger via les esprits originels, raison pour laquelle jamais sa magie n’agirait contre qui que ce soit. Elle restait hors des combats, se contentant d’offrir un toit à chacun, réussissant jusqu’à rassurer inconsciemment les habitants dépourvu de pouvoir afin qu’ils restent dans cet endroit qu’ils aimaient tant malgré tous les dangers.

Lysis observa un bon moment la pièce, sans fournir la moindre explication, de toute façon, cet endroit aurait eu le don d'impressionner n’importe qui. Elle s’apprêtait à prendre la direction des escaliers quand son regard se posa sur ce qui semblait être la représentation d’un oiseau à tête de panthère. Il y avait un problème. Sans plus tarder, la petite se dirigea vers le dessin, il semblait avoir été rajouté, sans la moindre cohérence avec le reste. Au dessus de sa tête était représenté un immense rectangle de pierre. Vide. Anzû. Un danger.


Part-

Elle n’avait pas pu finir sa phrase que déjà sa voix s’était brisée et son nom était apparu sur le rectangle qui prit du relief en même temps que le volatile sortait de la pierre, gagnant une troisième dimension. De face, on aurait cru voir un aigle, ses grandes ailes semblaient parcourues de foudre brute. Néanmoins, en le regardant de profil, on pouvait noter que son corps semblait se prolonger pour ressembler à une sorte de félidé, mais ses pattes arrières se prolongeaient en des serres puissantes. A présent que la créature était sortie de sa prison de pierre, la cohérence des symboles au mur semblait avoir repris ses lois, seule la tablette où était inscrit “Lysistrata” restait.

Sans plus tarder, il fondit sur Yosama pour l’attaquer, il l’avait sans doute vu comme un ennemi à l’instant même où il avait prit vie. De son côté, la fillette avait un regard vide tandis qu’elle fixait l’inconnu. Elle n’avait que faire de son nom ou de qui il était, elle avança vers lui, silencieuse.

Lysis sortit alors ses saïs à une vitesse incroyable, et pourtant Yosama aurait pu être certain de ne pas y voir Epsilon, fonçant vers celui qui était à priori son allié jusqu’à présent. Au même instant, le blocage disparut, l’illusion d’Alpha reprenant ses droits.  Ils étaient tous dans la plaine, à l’endroit exact où ils avaient rencontré l’enfant, mais au vu des explications précédents, ils pourraient tous être certain de ne pas avoir bougé de la tour de Mana.

Le tessen de la petite se mit alors à filer dans l’air, pourtant, il n’avait semblé à personne qu’elle l’avait détaché de sa ceinture, il avait comme disparu avant de fondre dans l’air, ciblant Akira lui aussi. D’une certaine façon, on aurait pu penser qu’il était la seule personne à qui l’enfant faisant attention, comme si ni Yosama, ni Ancasilvia n’existaient dans ce monde.

De son côté, Yosama put voir la créature le charger encore et encore, l’empêchant à tout prix d’approcher de celle qui était devenue sa marionnette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira
Loup Noir du Yoitsu
avatar

Nombre de messages : 11
Localisation : Ruine du Yoitsu
Humeur : Nostalgique
Points : 14
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2012

MessageSujet: Re: Le vol de magie   Dim 22 Juil - 20:07

Surveillant les arrières du jeune garçon, Akira scrutait le moindre fais et geste des pyrallis, protégeant celui-ci quand il le fallait.
En général Yosama les tenaient en respect, permettant ainsi au brun de se la couler douce. Il avait beau être jeune, il fallait dire qu'il était impressionnant pour un humain. Heureusement car dans un certain sens cela permettait au loup de faire le stricte minimum et de garder sa précieuse énergie en réserve au cas ou. Petit à petit l'être céleste réduisait le nombre de créatures à abattre. Il n'en restaient plus beaucoup, dans peu de temps, il en aurait fini avec eux.
Au vue de la situation le loup du Yoitsu quitta sa position pour reprendre une posture décontracté les mains dans les poches et en retrait quelque pas derrière Lysis.

Plus besoin de faire attention au combat du mioche, il n'aurait aucun mal à en finir, si bien que le brun porta son attention au delà du combat fixant la sortie de la pièce cherchant à déceler un quelconque mouvement. A l'évidence rien de visible. Peut être quand tendant un minimum l'oreille pourrait-il entendre un mouvement, une respiration ou même un battement de cœur.
S'attelant à la tache le brun tendit l'oreille pour déceler ne serais ce qu'un sons provenant de la sortie. Le tumulte autours de lui étant important au fait du combat du jeune garçon, respirations et battements de cœur des êtres vivants présents, il dut se concentré pour passer outre se brouhaha et entendre au delà de la salle. Pour l'instant il n'entendait rien, tendant toujours l'oreille, un son inconnu et relativement proche de lui lui vrillait les tympan.

Perdant sa concentration, le jeune loup tourna son regard un poil crispé en direction de l'horrible et déplaisant son qui à l’occurrence provenait du bâton d'Ancasilvia. La jeune femme tournoyait l'outil dans les air, engendrant un son désagréable aux oreilles du loup. Le son de cette instrument avait divers effets sur sont corps. Les sensations qu'il lui provoquait l’écœurer au point qu'il isola ses propres oreilles en créent une zone dénué d'air autour celle-ci. Pour l'instant et tant que l'elfe utilisait son instrument, il réduirait cette sonorité à néant pour ses oreilles en toute discrétion.

Observant l'elfe et son infâme instrument, le jeune loup s'aperçu de la docilité des créatures envers celle-ci. D'ailleurs elle en avait fini avec sa cacophonie. Enlevant sa protection sonore, Akira entendit les plaintes de la prêtresse, sans doute en rogne pour les créatures éliminé par lui et Yosama.


"Les invocations sont des créatures venu d'autres mondes qui possèdent des corps astral et ne peuvent pas être blesser physiquement dans leur plan même si nous les éliminons dans le notre..."

Par contre la blessure mental due à une défaite, c'est une autre histoire... une information que le jeune loup se garda bien de révélé même si c'était plutôt logique.
La suite de la conversation ne l’intéressait pas du tout, après tout la jeune fille avait dévoiler ces informations plus tôt dans le labyrinthe. Détournant son regard en direction du hunter qui venait d'arriver à proximité du groupe. Akira d'un ton sec s'adressa au jeune garçon.  


"Tu tien pas à la vie pour te précipiter sur tes ennemies sans plus réfléchir à la situation ?"

Plus un sermon qu'une question pour faire prendre conscience au jeune homme de sa bêtise. Ignorant la futur réponse du gamin, Akira se déplaça de quelque mètre en avant, en attente le temps qu'ils finissent leur conversation. Après un certain temps Ancasilvia mit un terme à leur discussion et prit les devant explorant la route en première prévenant tout dangers. Pendant le trajet Akira se laissa volontairement distancer de quelque mètre par le groupe, observant les murs et ses symboles. Touchant les murs du bout des doigt, il ressentait la moindre imperfection attestant de l'âge et de ce qu'avaient vécue les murs. Il observait avec curiosité les symboles autour de lui espérant peut être comprendre leur signification.

Alors qu'il observait l'une des gravures, il vit du coin de l’œil, le reste du groupe entré dans une salle. Arrêtant son observation, il s'empressa de suivre le groupe dans la salle, ça aurait été dommage d'être pris dans une illusion par inadvertance.
En entrant dans la salle, il ressentit la magie bienveillante de Tomodachi, sans parler du sol d'ou le jeune homme avait l'impression de voir des veines gorgé de mana se répandre sous ses pieds. Les symboles et l'immense espace de la salle et les divers détails qu'avais remarquer Akira donnait une prestance impressionnante au lieu. Fasciné par cette endroit ou il avait pénétrer, il ne remarqua pas tout de suite Anzu, seulement quand celui-ci attaqua le jeune gardien près d'Ancasilvia.

Alerté par l'attaque d'Anzu, le jeune loup vit Lysis en face de lui. Elle réagissait de façon bizarre. Le fait que Yosama était attaqué par l'oiseau de foudre ne semblait pas l'inquiéter plus que ça, elle se contentait de fixer du regard le jeune du Yoitsu. Voyant les assauts d'Anzu et la non réaction de Lysis, Akira commença à s'élancer en direction du jeune garçon. Mais tandis qu'il commençait à courir vers lui, Lysis en fit de même mais dans sa direction, arme à la main. A partir du moment ou elle s'élança le blocage de l'illusion disparu et un arbre apparu en plein dans la vision d'Akira, par réflexe le jeune homme bondit à gauche pour esquiver l'arbre fraîchement apparu. Regardant autour de lui, il ne vit que des arbres. L'illusion avait repris ses droits et il ne percevait plus du tout le reste du groupe.

Marchant entre les arbres, il entendait au loin les assaut et les contre attaque des deux autres membres du groupe. Et malgré sont envie d'intervenir pour les aider au plus vite, il prenait son temps entre les arbres. Si l'illusion était revenu, c'était surement parce que la gamine avait volontairement briser sont blocage, de plus sont intention belliqueuse envers Akira était parfaitement perceptible pour celui-ci. Tendant l'oreille, il entendait la respiration de celle-ci et savait plus ou moins ou elle était. Il l'entendait se rapprocher, Akira était prêt à la recevoir, seulement d'un coup un tessen sorti de nulle part le coupa à l'épaule. Surpris par l'arme il ne réagit pas un premier temps puis quand le tessen revint chargé une seconde fois il envoya une bourrasque de vent pour le propulser plus loin .Chargeant du vent dans sa main de droite, le jeune homme envoya une grosse bourrasque à quelque mètre à peine de la droite de Lysis qui pour Akira déracina une bonne partie des arbres entre lui et la jeune fille.


"A quoi tu joue ?"

Dit-il d'un ton agacé, par la soudaine hostilité de la gamine.

"Tu crois pas quoi qu'on à autre chose à faire comme aidé tes amis qui se font attaquer par ce piaf ?"

Lysis n'était pas dans son état normal et par prudence le jeune loup, commença à réunir un peu de magie du vent dans sa main droite pour déjouer une éventuelle attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vol de magie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vol de magie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Magie du Rat Cornu.
» Magie Waaagh.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: La plaine-
Sauter vers: