Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une jeune fille échouée sur la plage...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Une jeune fille échouée sur la plage...   Dim 20 Mai - 10:44

Ça faisait déjà trois jours que le bateau était parti de l'île Yasuhiro. Trois jours qu'Ayano, Reita et Miyabi voguaient en pleine mer. Tous les trois avaient déjà consommé plus de la moitié des réserves de nourriture et d'eau présentes à l'intérieur du bateau. Il y avait de quoi vivre pendant une semaine pour deux personnes, mais ils étaient trois.

La nuit venait de tomber, il devait être aux alentours de minuit. Depuis qu'ils étaient partis, il n'y a même pas eu la moindre discussion entre Reita et les deux filles depuis leur fuite. Profitant que la mer était clame pour aller voir les sœurs dans la cabine. Toutes les deux étaient ensemble, on pouvait lire la tristesse sur leur visage. Jamais auparavant il ne les avait vu comme ça. L’aînée était exténuée, elle avait des cernes sous les yeux et ne sortait plus de la cabine dans laquelle elle avait été installée le jour du départ.

Reita avait lui aussi des cernes, il n'avait que peu dormi depuis qu'ils étaient tous les trois en mer. Miyabi ne quittant pas sa cabine et Ayano étant trop jeune, il était le seul a savoir naviguer. Il entra dans la cabine. Les deux princesse étaient agenouillées sur le matelas, Ayano tenant sa grande sœur dans les bras pour tenter de la réconforter, bien qu'elle aussi avait besoin de réconfort...


"D'après mes calculs, on devrait arriver dans la matinée... Je sais que c'est pas le moment, mais je dois vous parler de quand on sera arrivés. Maintenant qu'on a fui, le général a sûrement envoyé des hommes à notre recherche. Et si il a des complices là où nous allons, ils connaîtrons vos noms. Vous devrez donc masquer vos identités."

Miyabi ne dit pas un mot, elle fixa le plancher d'un air triste. Ayano, elle leva la tête vers Reita.

"Et quel nom on doit prendre ?"

"J'y ai réfléchi et j'ai pensé à une petite histoire. Vous allez prendre mon nom; Hideaki. Officiellement, vous serez mes petites sœurs qui m'avez suivi pour un déménagement. Je retirerai de l'argent une fois arrivés pour louer une petite maison ou quelque chose dans le genre."

"Je... Je ne veux pas renier mon nom..."

Reita posa sa main sur l'épaule d'Ayano et prit un air rassurant.

"Tu n'as pas besoin de renier quoi que ce soit. Tant que tu restes toi-même, ton nom continuera à vivre dans ton cœur. Et moi, je m'engage à tout faire pour qu'un jour, vous puissiez retrouver vos véritables noms. J'en fais la promesse solennelle."

Miyabi fit un léger signe de tête pour approuver l'idée de Reita, et Ayano voyant que sa sœur avait accepté en fit de même. Il se leva et commença à sortir de la cabine avant de se retourner.

"Je vais jeter l'encre pour quelques heures. Je dois me reposer. Si il y a un problème, réveillez-moi."

Quatre heures plus tard, alors que Reita avait réussi à s'endormir, assez rapidement d'ailleurs, Ayano frappa comme une hystérique à la porte de la cabine.

"REITA ! LE TEMPS IL A CHANGÉ ! IL VA Y AVOIR UNE TEMPÊTE !"

A peine s'était-il levé qu'une immense vague au moins trois fois plus haute que le navire s’abattit dessus, puis ce fut le noir total. Plus rien... La vague avait détruit le bateau et emporté les trois personnes présentes à son bord...

Le soleil commençait à se lever sur la ville de Tomodachi. Dans les rues, on pouvait voir les lève-tôt qui partaient travailler ou qui faisaient un jogging en profitant du lever de soleil. A cette heure là, la plage était entièrement vide. Mais cette fois-ci, la mer avait apporté sur le sable une fillette inconsciente. Elle était seule, personne d'autre ne se trouvait à côté. De loin, on était même pas sûr de savoir si elle était en vie ou non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Lun 21 Mai - 0:41

Hanyuu n’avait jamais été une lève-tôt. Il faut dire, quand on est une déesse, on se lève souvent quand on veut, il n’y a personne pour vous le reprocher, surtout qu’Exidiya n’était pas vraiment sévère avec elle à ce propos. Au final, il n’y avait guère que quand un de ses protégés avait école qu’elle se levait relativement de bonne heure, mais même dans pareil cas, la plupart du temps, il n’était pas nécessaire qu’elle se réveille. Au fond, les humains qu’elle avait accompagné avaient tous un certain respect pour elle, les empêchant de causer la fin d’un précieux sommeil pour la divinité les accompagnant. Et, au fond, quand elle voyageait sur les routes, elle avait prit l’habitude de simplement vivre au rythme du soleil…

… Seulement, Lysis était un cas particulier. Non pas que la petite avait envie de réveiller tout le monde volontairement, non… Elle était simplement ce genre de personne à courir partout, s’exclamant de temps à autre un
Waaaah ! Mon cahier de physique !”, “Où j’ai mis mon équerre ?! ou à répéter une dernière fois son morceau à la flûte à bec pour le cours de musique le matin avant de partir. Bref : Lysis était bruyante ! Tout cela avait bien évidemment eu pour conséquence de réveiller la petite déesse qui avait atterri dans le salon du manoir Ômura, suivant sa protégée.

T’as pensé à ton goûter au moins ?

Hein ?

Et voilà Lysis qui s’arrêtait en pleine course à travers les lieux pour enfin faire attention à ce que sa protectrice lui disait.


Ton goûter. Manger, tu sais le truc pour rester en forme…

Ah…

Elle n’y avait pas pensé.

Mais j’suis de corvée ! Faut que je range la classe et tout ça !

Ceci expliquait donc cela. Et aussi pourquoi la fillette s’était levée à 4h du matin pour se préparer… Et aussi pourquoi Yosama n’était pas en train de se dépêcher aussi pour ne pas être en retard… Hanyuu poussa un profond soupire pendant que l’illusioniste s’était remise à courir partout. Sauf vers la cuisine, évidemment.

Aaaah ! Mon devoir de géo’ !

Bon sang, mais combien de truc différent lui fallait-il pour l’école ?! S’en était presque inhumain !

Et pour manger à midi, t’as prévu un truc au moins… ?

Man- quoi ?lui avait répondu une voix descendant des escaliers.

C’en était désespérant. Passant à nouveau dans le salon, Lysis lança rapidement :

Tu peux dire à Yo’ de me prendre à manger s’te plaît ? J’ai pas le temps, je suis en retard !

… Je ne suis pas un pigeon voyageur, tu sais, je suis…

Merci, Hanyuu, t’es la meilleure !

LYSISTRATA !

Mais déjà l’intéressée avait filé… Hanyuu poussa un profond soupire en attrapant un post-it et un bic sur lequel elle écrivit rapidement.

Yosama,
Lysistrata te demande d’avoir l’obligeance de lui apporter à manger quand tu iras à l’école.
Mes excuses d’avance si le bruit qu’elle peut produire de bon matin t’aurais réveillé plus tôt que prévu.
En toute amitié,
Hanyuu.


Elle avait évidemment bien prit soin de mettre le post-it sur le percolateur, sachant parfaitement que le Hunter ne pouvait se passer de café. Au moins, il verrait le mot et sa protégée ne manquerait pas encore des repas !

Au fond, elle servait de moins en moins à ce qui était son but initial avec Lysis… La déesse poussa à un profond soupire à cette pensée. En temps normal, elle aurait fait en sorte de laisser la fillette vivre sa vie librement et aurait cherché qui d’autre aurait eu besoin de sa protection, mais cette ville avait aussi les êtres célestes sur qui elle s’était promis de veiller, et rien que ce manoir en comptait déjà trois !

Nouveau soupire. Mieux valait ne pas davantage se casser la tête avec pareil débat. Hanyuu se décida à sortir en ville, au moins, elle serait sans doute plus utile qu’au manoir… Et puis elle n’avait pas envie que Clapt’ débarque avec un nouveau morceau de dubstep ! La flûte à bec de Lysis lui avait déjà bien assez détruit les tympans pour la journée !

Errant à travers la ville qui s’éveillait, Hanyuu fini par arriver à proximité de la mer. Elle avait toujours eu une impression étrange quand elle approchait de grandes étendues d’eau, sans doute la seule chose qu’elle avait gardé de son humanité… Et c’était sans doute à cause des questions qu’elle se posait qu’elle avait fini par y arriver. Après tout, les humains étaient réputés pour être des créatures capable de s’embarquer dans de longues réflexions mentales, n’est-ce pas ?

Évidemment, la plage était déserte à pareille heure… Après tout, le soleil était à peine en train de se lever et la ville se réveillait à peine. Enfin, selon les dires de Lysis, le campus devait déjà commencé à s’animer à pareille heure… Dans tous les cas, Hanyuu approcha de la plage, silencieuse… Jusqu’à ce qu’une forme se détache. Une fillette, un peu plus grande que Lysis, probablement adolescente, semblait endormie. Qui était donc l’imprudent qui avait laissé une enfant dormir sur le sable comme ça, sans surveillance ?!

N’écoutant que son instinct, la déesse sauta la barrière séparant la digue de la plage : pas de temps à perdre pour faire le tour et rejoindre l’escalier ! C’était sans doute stupide de faire cela, Hanyuu s’en rendit compte quand elle finit face contre le sable. Dans sa précipitation, elle n’avait évidemment pas pensé à léviter pour atterrir en douceur… Fichue gravité.

Se relevant, elle se mit alors à sprinter à toute allure vers la forme. Et si elle était… Non. Elle cilla pour rendre ses pupilles minuscules et rouge vif : il y avait une trace de vie chez l’adolescente. Nouveau clignement des yeux afin qu’ils retrouvent leur apparence normale : son but n’était pas de faire peur à l’inconnue.

Arrivant à sa hauteur, la déesse se mit à genoux tout en secouant doucement l’épaule de la jeune fille. Ne pas la brusquer, surtout pas…


Hey ! Petite ! Tu m’entends ! Réveilles-toi !

De son autre main, Hanyuu fit quelques mouvement circulaires, lançant divers petits sorts de soin à l’inconnue afin d’éventuellement prévenir toute blessure à celle qui semblait plus épanouie qu’endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Lun 21 Mai - 15:07

L'endroit était calme. Le matin, seuls les étudiants et les quelques travailleurs qui se levaient tôt étaient actifs vers cette heure là. Le son des vagues et les sifflement des oiseaux laissaient présager que la journée qui allait suivre sera calme. Ce présage ne pouvait être plus faux. Une silhouette se dessinait sur le sable, et la première à l'avoir remarqué était Hanyuu, la déesse de poche. Elle n'avait pas hésité et s'était précipitée vers le corps inerte de la jeune fille pour voir si elle allait bien.

La jeune fille toussa et cracha un peu d'eau de mer qu'elle avait avalée. Ses vêtements étaient encore humides sans pour autant être complètement mouillés. Elle avait du être là depuis plusieurs heures sans que personne ne la remarque. Lentement, la jeune fille reprit ses esprits et commença à ouvrir les yeux.

Elle vit alors sa bienfaitrice qui lui prodiguait des sorts de soin. Fouillant dans sa mémoire, afin de savoir ce qui c'était passé, elle se remémora la scène du bateau. L'orage, la pluie qui battait et l'énorme vague qui avait littéralement avalé le bateau. Elle se souvint qu'il avait chaviré et s'était instantanément détruit avec l'impact. Elle avait été emportée par le courant et elle avait perdu de vue les deux personnes qui l'accompagnaient.

Son premier réflexe fut donc de se lever en panique, et de s'éloigner en reculant de la seule personne qui voulait l'aider, mais étant trop faible, elle retomba en position assise sur le sable.


"Reita ! Miyabi ! Où êtes vous ?"

Elle chercha autour d'elle, mais personne d'autre que la déesse était en sa présence. Quelques planches de bois venant du bateau flottaient sur la mer, mais il n'y avait rien qui signifiait que d'autres personnes avaient survécu au naufrage. La respiration haletante, elle regarda Hanyuu, et lui adressa pour la première fois la parole.

"Est-ce que... Vous savez où sont Reita et Miyabi ?"

Nul doute que la déesse ne pouvait répondre à sa question puisque la naufragée était la seule à les connaître ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Lun 21 Mai - 15:59

Hanyuu s’était levée et éloignée d’un pas en voyant l’inconnue faire de même afin de lui signifier qu’elle n’était pas une présence qu’elle devrait voir d’un mauvais oeil… Surtout en considérant qu’elle la verrait probablement de façon fantomatique. Cette idée fut d’ailleurs confirmée quand elle s’adressa à la déesse. Au moins, elles avançaient… Doucement, elle présenta ses paumes à l’adolescente, tout en approchant à pas lent vers celle-ci. Elle voulait bien lui faire comprendre qu’elle était bien pacifique envers elle.

Je m’appelle Hanyuu.

Il fallait toujours se présenter en premier à quelqu’un qui était effrayé, cela pouvait ainsi laisser dans l’esprit de la personne qu’on lui donnait un avantage dans la conversation, et ainsi, mettre en confiance. La fille était paniquée, elle devait la rassurer à tout prix.

Essaye de te calmer pour commencer.

Sa voix était incroyablement faible, mais restait parfaitement audible. Elle ne voulait laisser passer aucun agressivité de peur d’empirer les choses. Continuant d’approcher toujours aussi doucement, elle finit néanmoins par revenir au niveau de la jeune fille auprès de qui elle s’accroupit. Il ne fallait jamais rester debout face à quelqu’un ne l’étant pas si cette dernière personne avait ne serait-ce qu’une raison d’avoir peur.

Miyabi et Reita sont tes amis ? Tu étais seule quand je suis arrivée…

Elle évoquait une à une les fait, comme pour laisser à l’inconnue le temps de les emmagasiner, surtout au vu des regards qu’elle jetait à ses planches échouées sur la plage. Venait-elle de la mer ? C’était ce qu’il semblait en tout cas…

Peux-tu m’expliquer ce qu’il s’est passé ? Je pourrai peut-être t’aider à les retrouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Lun 21 Mai - 17:14

La naufragée ne comprenait pas comment elle avait bien pu finir ici. La déesse tentait par tous les moyens de la rassurer, ce qui n'était pas chose aisée au vu de la situation... Elle ne savait pas pourquoi, mais le ton calme, doux et posé d'Hanyuu arrivait à la réconforter. Elle qui paniquait l'instant d'avant, elle s'apaisait petit à petit et lâcha prise. Elle resta donc assise, laissant sa bienfaitrice s'approcher sans poser de problèmes.

Elle plia les genoux et les serra avec ses bras. Elle repensait encore à la vague, l'image s'était imprimée dans son esprit et elle ne le quittait plus. Ses yeux s'écarquillèrent et ses pupilles se dilatèrent. On pouvait vraiment voir la peur dans son regard. Hanyuu lui demanda si les deux noms qu'elle avait cité auparavant étaient des amis et elle lui demanda ce qui s'était passé. A ce moment là elle vit une nouvelle fois l'énorme vague dans sa tête et elle commença à trembler.


"La... La vague. Ils ont disparus. Je dois les retrouver."

La naufragée n'était pas claire dans ses explications, mais elle venait de vivre un traumatisme et les images se répétaient sans cesse dans son esprit. Elle voyait encore et toujours la vague, elle entendait le choc de celle-ci contre le bateau et se voyait encore emportée par le courant, entrain de se noyer, de couler. Mais pourquoi donc a-t-il fallu qu'une tempête de déclenche à un jour de sa destination ?

Elle laissa sa tête tomber en avant, contre ses jambes et laissa échapper quelques larmes. Elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à sa sœur et à Reita. Où sont-ils actuellement ? Ont-ils atteint la terre ferme ? Qu'a-t-il bien pu leur arriver ? Et si ils n'avaient pas survécu ? Cette pensée attrista profondément la pauvre naufragée. Elle serra les mains et trembla de plus belle. La déesse avait proposée son aide et en ce moment, elle en aurait bien besoin. Elle ne voulait pas être seule. Surtout pas après son naufrage.


"S'il vous plaît... Aidez-moi à les retrouver. Je vous en supplie, je n'ai plus qu'eux."

Alors qu'elle venait de demander à la déesse de l'aider, les larmes continuaient à couler. Elle avait maintenant l'image de ses deux compagnons de voyage noyés et ne supportait pas de croire que cette image reflète la réalité. Elle devait les retrouver coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mar 22 Mai - 17:53

Hanyuu comprit rapidement que la petite venait effectivement de la mer. Son bateau avait probablement dû être pris dans une tempête ce qui avait conclu à son arrivée en ces lieux… Seulement, les gens qu’elle mentionnait avaient-ils la moindre chance d’être encore en vie ? Après tout, si l’inconnue l’était, la possibilité demeurait… Mais à quel point était-elle faible ?

La déesse ne montra rien d’une potentielle inquiétude : s’il y avait bien une chose que les années lui avait offert, c’était une grande capacité à rester extérieur à chaque chose qui se produisait dans le monde des humains. Ce serait probablement une erreur selon certain… Mais en repensant à toutes ces divinités que la folie avait atteint d’une façon ou d’une autre à cause de cette espèce, elle ne pouvait voir cette capacité que comme une bénédiction. Et cette petite lui prouvait une fois de plus : inquiète pour ce qui aurait pu lui arriver, elle réussi sans le moindre mal à avoir un petit sourire rassurant, compatissant.

Doucement, la divinité glissa son bras dans le dos de l’adolescente, montrant par ce geste qu’elle était là, qu’elle la soutiendrait et l’aiderait. Bien que se refusant de trop intervenir, elle ne rejetait jamais une personne dans le besoin. Lui frottant doucement le dos, elle voulait lui apporter sa présence, sans être insistante pour autant : un simple geste de l’enfant suffirait à la faire s’arrêter.

Elle demandait directement son aide à présent. Pour toute réponse, Hanyuu la lâcha et se releva, offrant un nouveau sourire à l’adolescente ainsi qu’une main tendue afin de l’aider à se mettre debout. Cette dernière était sans doute encore affaiblie, après tout, l’état mental dans lequel elle était ne permettrait sans doute pas à son corps de supporter grand chose… Mais au moins, la déesse de poche la soutiendrait du mieux qu’elle le pouvait avec sa petite taille. Bien entendu, elle aurait pu léviter pour atteindre sans problème la même hauteur que la jeune fille et bien la soutenir, mais elle préférait éviter toute forme de magie tant qu’elle n’était pas certaine que l’enfant puisse l’encaisser. Sa simple apparition en elle-même était déjà assez étrange pour rajouter quoique ce soit.


Allons les retrouver. La plage est plutôt grande, ils ont pu atterrir ailleurs.

Réfléchissant un instant, Hanyuu pointa la partie de plage devant eux, expliquant :

On devrait commencer par là, qu’en dis-tu ? La plage s’étend à perte de vue là-bas, et il y a également une petite crique au bout. Ils pourraient être là-bas. En plus la mer est basse actuellement, cela nous simplifiera la tâche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 22
Présentation : Nakana
Points : 368
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mar 22 Mai - 18:25

Luka et Nakana étaient parvenus à la conclusion que, pour tenter d'obtenir des explications sur la force magique qui s'était manifestée chez la seconde en même temps que l'épée du premier retrouvait sa puissance perdue dans le monde céleste, ils devaient retourner à la source : la mer. Leur expédition nocturne dans une crique discrète, où ils ne risquaient pas trop d'être dérangés à l'heure où tout le monde dormait, s'était déroulée à peu près comme ceci :

Je profite du fait qu'on soit à la mer pour caser ça là mais comme c'est beaucoup trop long et pas forcément adapté je préfère le mettre en spoiler, même si ça pourrait peut-être nous être utile dans la suite du rp !:
 

Au petit matin, les nuages s'étaient dissipés, la tempête était tombée, et Nakana fut réveillée par les premiers rayons du soleil qui pénétrèrent la petite excavation dans laquelle ils s'étaient réfugiés au pied de la falaise. Elle réveilla son ami qui s'était endormi sur son épaule et sortit à l'air libre  pour prendre la température de la journée. Lorsqu'elle vit la mer, elle ne put s'empêcher de repenser à la rencontre qu'ils avaient faite cette nuit. Ils avaient bien obtenu toutes les explications qu'ils souhaitaient… mais de quelle étrange manière !
Luka la rejoint peu après en s'étirant et en se plaignant qu'il avait toujours sommeil et qu'elle aurait pu le laisser dormir encore un peu. Le mieux à faire, pour l'heure, était sans doute de rentrer en ville. Ils marchèrent le long de la plage jusqu'au premier escalier qui permettait de rejoindre la digue. Cependant, au moment où le contrebandier allait s'engager sur les marches, Nakana lui tira la manche pour attirer son attention et lui indiqua du doigt deux silhouettes lointaines qui se détachaient sur le sable, le long du rivage. Luka plissa les yeux.


« Mais c'est… mais c'est une personne ! Viens Naka, il faut aller l'aider ! », s'écria-t-il, paniqué, en commençant déjà à courir vers elle.

« Une » personne ? Il semblait bien pourtant à la jeune femme qu'elle en voyait deux… Elle accourut à la suite de son ami. Le temps qu'ils arrivent, la fameuse silhouette, qui s'avérait être celle d'une jeune fille, s'était redressée. Elle sembla tour à tour paniquée, désespérée, effondrée. A son approche, Luka ralentit un peu et s'arrêta à une distance qui lui permettait de rester discret. Il avait l'impression que la fille parlait toute seule.

« Naka, chuchota-t-il à la pirate quand elle l'eut rejoint. Elle est complètement chtarbée, je crois… »

« Mais non, tu vois bien qu'elle parle à la fille avec des cornes, là… »

« Qui ça !? »

« Mais l'espèce de fantôme, juste devant toi ! »

« Tu vois les fantômes maintenant ?! »

« Tu la vois pas ?… », compris Nakana, intriguée.

Ils entendirent alors clairement la jeune fille dire :


"La... La vague. Ils ont disparus. Je dois les retrouver."

Et pour l'avoir vécu à peine quelques mois plus tôt, ils comprirent aussitôt de quoi il était question. Nakana, surtout : certes, elle n'avait pas pleuré sur le coup ; mais si Luka avait été sauvé des eaux par un bateau ennemi, elle, elle s'était aussi échouée sur une plage. Elle aussi avait perdu tout ce qu'elle avait dans le gouffre bleu de la mer, elle aussi s'était retrouvée séparée de son ami qu'elle avait cru mort noyé ; et il en était de même pour lui. Luka, pris de compassion, s'approcha de la fille aux cheveux noirs. Il s'accroupit à sa hauteur et posa la main sur son épaule, lui adressant un sourire rassurant. Elle devait avoir trois ou quatre ans de moins qu'eux.

« Tu étais en mer, n'est-ce pas ?… Et tu as réchappé à la tempête… On va t'aider à les retrouver. Tout espoir n'est pas perdu, je te le promets. »

Nakana demeurait en retrait, hésitant à intervenir dans une situation qui lui paraissait déjà bien bizarre, entre son ami qui ne calculait absolument pas la présence du fantôme et celui-ci qui s'apprêtait déjà à entraîner la naufragée du côté de la plage d'où les pirates revenaient, alors qu'elle semblait pouvoir à peine tenir sur ses deux jambes. Tout était bizarre, ces derniers jours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mar 22 Mai - 22:21

Les retrouver. Ayano voulait... Non elle DEVAIT les retrouver. Elle ne supportait pas l'idée d'être seule à présent. Elle ne l'avait jamais été. Jusqu'à présent, Ayano avait toujours vécu entourée de beaucoup de monde dans le château. Depuis quelques jours, elle n'était entourée que de sa sœur Miyabi et de son tuteur Reita. Et maintenant, il n'y avait plus qu'elle. Pourquoi le sort s'acharnait ainsi ? D'abord l'attaque du château, ensuite la tempête, et pour finir la solitude...

Bien sûr, en ce moment, elle était entourée. Hanyuu lui avait porté secours et tentait de la réconforter, mais ce n'était qu'une inconnue. La naufragée aimerait tant voir un visage familier surgir et lui dire que tout va bien. Elle aimerait tant voir les deux personnes qui étaient à bord du bateau avec elle, ou mieux. Elle aimerai tant revoir son père ou d'autres habitants du village. Pourquoi diable étaient-ils partis ? Ses pensées se bousculaient dans sa tête. Elles s'ajoutaient aux images du chavirement, de la vague, de la noyade... C'était la première fois qu'elle prenait la mer et avec de tels événements elle ne risquait pas d'y retourner.

Ayano ne pouvait pas rester là à s’apitoyer sur son sort. Elle avait demandé l'aide de la déesse et celle-ci avait accepté de l'aider. Soudainement, une autre personne fit son apparition. Un garçon plus âgé de quelques années qu'elle venait de poser sa main sur son épaule, ce qui la fit sursauter. Elle ne s'attendait pas à ce qu'on surgisse comme ça derrière elle, elle n'avait rien entendu. Puis il annonça qu'il allait lui aussi l'aider à retrouver les deux autres naufragés.

Ayano ne comprenait pas pourquoi tant de personnes s'étaient réunis autour d'elle et lui proposaient leur aide. Devant tant de générosité de leur part, elle laissait de côté les images qui la hantaient et ses larmes s'arrêtèrent de couler. D'un geste de la main, elle essuya les dernières larmes qui parsemaient son visage, puis elle attrapa la main que lui tendait la déesse pour se lever. Une fois debout, son premier geste fut de s'incliner en direction des trois personnes qui l'entouraient.


''Je... Je suis désolée de vous causer des problèmes et d'avoir à vous demander votre aide...''

Elle était debout aux côtés d'Hanyuu, de Luka et de Nakana, bien que cette dernière se trouvait légèrement en retrait par rapport au reste du groupe. Elle se trompait sur toute la ligne, elle n'était pas seule. Même si ces personnes étaient des inconnus pour elle, c'est en faisant des rencontres qu'on créée des liens et que la solitude disparaît. Après s'être inclinée, elle se redressa et regarda un à un les trois personnes présentes sur la plage.

C'est à ce moment qu'elle remarqua la forme fantomatique d'Hanyuu, mais trop occupée à s'inquiéter pour ses compagnons, elle ne posa aucune question et ne fit aucune remarque. Elle regarda alors Luka et Nakana qui venaient de l'autre côté de la plage, d'un regard interrogateur. Comme si elle attendait à ce qu'on la conduise directement vers les deux personnes disparues pendant la tempête.

Le silence qui suivait était quelque peu gênant. La naufragée ne se rendit même pas compte qu'elle ne s'était pas présentée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mar 22 Mai - 23:09

Deux nouvelles personnes venaient d’arriver, deux nouveaux inconnus… Soupire de la part de la déesse : il fallait vraiment qu’elle sorte plus souvent, elle ne connaissait plus personne ! Restait maintenant à se fier aux description d’un peu tout le monde que Lysis lui faisait fréquemment… Ce qui du coup l’aida à identifier la jeune femme, bien qu’elle n’était en rien sûre… Elle correspondait vraiment à celle que la fillette lui avait décrit comme étant “Madame Nakana mais à qui on peut pas dire Madame”. Par contre, le jeune garçon ne devait sans doute pas être capable de voir Hanyuu vu qu’il n’avait même pas cherché à l’éviter quand il avait posé sa main sur l’épaule de la jeune naufragée.

D’un mouvement, Hanyuu posa sa main contre sa gorge avant de fermer les yeux quelques instants. S’ils allaient devoir s’entre-aider pour prêter main forte à l’inconnue, autant qu’il puisse l’entendre. Elle détestait faire cela : si un humain ne pouvait pas la percevoir, elle ne s’en préoccupait pas… Mais dans pareil cas, cela perturberait juste l’inconnue et il valait mieux éviter à tout prix. Après, le fait que le jeune garçon puisse être perturbé d’entendre une voix sortie de nulle part, ça, elle ne s’en préoccupa pas le moins du monde… Tant qu’il ne posait pas de souci à la victime.


Tu ne nous causes aucun problème.

Elle avait prit la décision de répondre pour l’ensemble sans même se préoccuper des deux arrivants. Après tout, s’ils s’étaient précipités vers elle en souhaitant l’aider, la réponse devait couler de sens pour eux aussi.

Néanmoins, au vu d’où avaient débarqué les deux inconnus, il y avait de forte chance qu’ils n’avaient croisés personne… Et sachant que c’était de ce côté que la petite déesse pensait que leurs chances de retrouver Reita et Miyabi étaient les plus élevées, cela réduisait considérablement les chances qu’ils y soient… Restait le second côté, plus petit… Mais l’espoir pouvait demeurer que la jeune fille. Ne souhaitant pas briser ce dernier, la déesse se retint de demander à Nakana et celui qui semblait être son ami des informations sur le lieu d’où ils venaient.


Dans un petit sourire, Hanyuu lança autant à l’inconnue qu’aux nouveaux arrivants :

Commençons les recherches à présent ! Au plus vite nous les retrouverons, au plus vite vite nous seront tous rassurés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 22
Présentation : Nakana
Points : 368
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Dim 27 Mai - 14:13

Luka fut soulagé de voir la jeune fille sécher ses larmes, se relever et réussir à camper sur ses deux jambes – même s'il eut du mal à comprendre d'où venait la force qui l'y aida (il y avait vraiment un fantôme ?). Ses manières étonnèrent le contrebandier, légèrement gêné que l'on s'adresse à lui de la sorte. Ce qui était sûr au moins, c'est que cette demoiselle bien habillée n'était pas une fille de la mer : ni une hors-la-loi, ni même un simple marin. Elle n'était sans doute que de passage, et espérait seulement rallier un autre point de la terre par les eaux.
Le jeune homme sursauta en entendant une voix sortie de nulle part, qui répondait à la naufragée. Il redouta un instant le retour de la sirène, mais non, la voix venait bien d'à côté.


« Tu vois bien, c'est le fantôme », fit remarquer Nakana, contente de pouvoir prouver qu'elle avait raison.

« Ah…, souffla le pirate, tâchant de cacher au mieux sa stupéfaction. Je… je vois… enfin en tous cas, j'entends maintenant… En… enchanté. »

Entre Yuko et celle-ci, il allait bien finir par s'habituer à échanger avec des gens dont il ne pouvait rien percevoir ou presque. Enfin… peut-être. En tous cas, la fille invisible – du moins il supposait que c'était une fille, vu qu'elle avait une voix de fille – leur proposa aussitôt d'engager les recherches.

« Si on les retrouve », la corrigea nonchalamment la jeune femme, les mains croisées derrières la nuque.

La seule chose qui retint alors Luka de mettre une gifle à son amie était le respect qu'il avait pour elle et pour son orgueil. Mais quel putain d'orgueil mal placé ! Elle comprenait la détresse que pouvait ressentir la naufragée, il le savait ! Mais alors pourquoi ? Pourquoi ne pouvait-elle pas le montrer ? Pourquoi ce défaut de compassion ? Même ça c'était trop s'abaisser pour elle ? Même ça ?


« Pourquoi tu dis ça !? On s'est bien retrouvés tous les deux! »

Et comme il était persuadé qu'elle avait de quoi lui répondre, et qu'il ne voulait pas que l'on s'y attarde, il s'avança aussitôt vers la jeune fille aux cheveux noirs et lui offrit son bras comme appui.

« Désolé de t'avoir fait peur. Je m'appelle Luka ! Et toi ? »

Nakana les suivit du regard tandis qu'ils commençaient à s'éloigner. Qu'avait-elle dit de mal ? N'était-elle pas seulement réaliste ? Oui, ils s'étaient retrouvés ! mais au bout de combien de temps ? Et en ayant perdu combien d'amis en ce monde ? Ce trop plein d'espoir était terrible. Pourquoi lui faire croire qu'ils allaient forcément retrouver ses amis ?
Tandis qu'elle se mettait elle aussi en marche, son regard se posa un instant sur le fantôme aux cornes. Sa voix lui disait quelque chose… Si elle avait bonne mémoire, elle l'avait entendue pour la première fois lors de cette nuit où elle avait emmené ce vieux baron allemand dans un miteux restaurant où travaillait un garçon de sa connaissance. Elle était tellement énervée qu'elle lui avait même cassé son appareil photo. Mais contrairement à cette nuit-là, aujourd'hui, elle pouvait la voir. Encore un effet secondaire de la possession de pouvoirs ? Misère…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Dim 27 Mai - 22:15

Ayano commençait à être vraiment en confiance en compagnie de Luka et d'Hanyuu. Ce qui n'était pas vraiment le cas pour Nakana. Même si elle était sans doute la plus réaliste du groupe, la naufragée n'aimait pas ses paroles. Mais étant fidèle à ses principes, elle se devait de garder ses sentiments pour elle. Mais au fond, elle se demandait si elle arriverait à retrouver ses compagnons. Puis le jeune garçon se présenta, ce qui rappela à la princesse qu'à aucun moment elle n'avait donné son nom, pas même à la déesse avant l'arrivée des deux autres personnes. Toujours hésitante, elle bégaya d'une petite voix :

"Je... Ayano. Je m'appelle Ayano."

Tout ce petit monde commença ensuite à marcher le long de la plage, Ayano cherchait partout autour d'elle si il y avait la moindre trace de Reita ou de Miyabi. Si seulement cette tempête n'avait pas eu lieu... Elle se tourna alors vers Hanyuu, sa curiosité avait gagné sur son inquiétude.

"Excusez-moi. Ça doit vous paraître étrange comme question mais... Vous êtes un esprit ?"

Ayano avait volontairement utilisé le mot esprit, car pour elle, les fantôme n'étaient que des âmes errantes comparé aux esprits qui servaient plus de guides spirituels. Puis un détail lui revint quand Luka l'avait aidé à se relever, ils ne semblait pas là voir.

"Et comment ça se fait que je puisse vous voir alors ?"

D'après ce qu'elle avait appris, on ne pouvait pas voir les guides spirituels. Ceux-ci se contentaient de nous guider vers le bon chemin, vers la bonne voie sans qu'on puisse s'en rendre compte. C'était une vieille croyance de son île, d'autres appelaient ça le destin, mais les choses restaient les mêmes après tout.

Accompagnée des trois autres personnes, Ayano marchait plutôt rapidement. Difficile de croire que quelques minutes plus tôt elle tenait à peine sur ses jambes. En vérité, même si elle était très épuisée à cause du voyage et de sa fin plutôt mouvementée et brusque, elle tenait uniquement grâce à sa détermination. Ça n'allait sûrement pas durer très longtemps, mais au moins les voilà arrivés à la falaise d'où étaient partis Nakana et Luka.

Ayano s'arrêta un instant pour regarder la mer. Au loin on pouvait apercevoir des planches de bois. Était-ce bien ce qu'elle pensait ? Ces planches étaient-elles celles du bateau ? Et comment Ayano a-t-elle pu arriver sur la plage alors que ces planches restaient au loin ? Elle continuait de regarder les planches sans même remarquer qu'à une centaine de mètres de l'autre côté de la falaise, un gros morceau de l'épave s'était échoué sur la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Lun 28 Mai - 0:13

Fantôme... Esprit… Bon sang mais les humains pensaient-ils vraiment que si un truc était transparent, la chose en question devait obligatoirement être morte ?! Surtout qu’Hanyuu n’était même pas certaine de ne jamais être morte… Après tout, Exydiya aurait très bien pu la ramener à vie, elle avait quand même été jetée dans un fleuve à peine née après tout. Elle retint un soupire : il valait mieux ne pas agacer l’amie de Luka, et encore moins faire du mal à Ayano. D’ailleurs, la première des deux par sa façon de s’exprimer lui rappela vaguement une humaine qu’elle avait croisé en ville… Mais la petite déesse avait malheureusement la fâcheuse tendance à ne pas retenir quoique ce soit des gens ne la voyant pas... Après tout, elle ne savait pas naturellement communiquer avec eux alors à quoi bon essayer de retenir leur individualité…

Alors que la nouvelle arrivante demanda les raisons qui faisait qu’elle pouvait voir la petite, celle-ci sourit spontanément.


Je ne suis pas un esprit, ni même un fantôme…

En prononçant ce dernier mot, elle n’avait pu s’empêcher de se tourner vers la pessimiste du groupe, appuyant ainsi qu’elle était tout autant concernée par sa réponse.

Je suis ce que vous appelez une divinité.

Par rapport au drame qui entourait l’arrivée en ces lieux d’Ayano, Hanyuu s’abstint de déclarer sa fonction. Non pas qu’elle regrettait de n’avoir pu la protéger, elle avait toujours eu pour principe de laisser les humains vivre leur vie et de ne protéger que ceux ayant des besoins de défense particulier. Néanmoins, elle se disait que la nouvelle arrivante aurait peut-être pu voir cette tempête comme une sorte de malédiction des dieux ou quelque chose du genre… Et Hanyuu n’avait pas nécessairement envie de se mettre à lui expliquer le facteur aléatoire de ce monde.

Si tu peux me voir, c’est parce que tu possèdes certaines aptitudes. Les plus communément, les gens appellent cela la magie. Au plus un être est emplis de magie, au plus distinctement il peut me voir.

Tout en parlant, la déesse de poche aperçu ce qui semblait être un morceau d’épave au loin. Peut-être “Miyabi” ou “Reita” étaient-ils à proximité de là ? D’une petite voix, elle lança alors un :

Ce que l’on voit là-bas… C’est peut-être une partie du bateau dans lequel tu étais, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 22
Présentation : Nakana
Points : 368
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Lun 28 Mai - 4:23

Ainsi, le fantôme n'était pas un fantôme mais une divinité, rien que ça… Toutes ces rencontres originales et absolument improbables finissaient par donner un sentiment étrange aux contrebandiers. Eux qui n'avaient jamais cru en un quelconque dieu avant d'arriver en ville… Comment considérer quelque chose comme… une déesse ? Nakana resta silencieuse, mais elle tiqua lorsque Hanyuu parla du rapport entre la quantité de magie et la manière dont on la percevait. La jeune femme la voyait bien plus transparente qu'opaque… Était-ce dû à la faiblesse de ses pouvoirs ? Ou plus probablement, à son rejet de ces mêmes pouvoirs ? Elle ne voulait pas être « emplie de magie ». Elle ne l'avait jamais voulu.
Luka écoutait d'une oreille distraite les explications de l'invisible divinité, donc, tandis que, toujours perturbé par le fait de ne pouvoir attribuer sa voix à un visage, il préférait scruter la plage et la mer à la recherche d'un quelconque indice sur les naufragés.

Ils étaient retournés sur leurs pas, près de la falaise sous laquelle ils avaient passé la nuit. Ils n'y avaient pourtant rien vu ce matin, à leur réveil. Mais la mer se retirant, ils trouveraient peut-être quelque chose qui était immergé une petite heure auparavant.
Et en effet, Hanyuu attira leur attention à quelques dizaines de mètres de là, sur une partie d'épave qui s'était échouée sur le sable. Bon signe, mauvais signe?


« Il faut aller voir ! Viens Ayano ! », s'écria Luka, qui s'était déjà élancé vers la carcasse.

Lorsqu'ils arrivèrent à destination, Nakana s'approcha de l'épave et l'examina d'un coup d’œil, tout en faisant glisser le bout de ses doigts sur le bois. Aucune trace de pourriture, une humidité nouvelle… Pas de doute : elle venait d'arriver là.


« Ohé, il y a quelqu'un ? », commença à appeler Luka, parcourant de son regard la plage alentour tout en cherchant une éventuelle ouverture dans l'épave, qui aurait pu, sait-on jamais, servir d'abri ou de cachette à un naufragé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Lun 28 Mai - 11:23

Un petit air surpris se dessina sur le visage de la naufragée quand Hanyuu révéla qu'elle était une divinité. C'était assez étrange de voir qu'une déesse pouvait être aussi jeune (ou avait l'air aussi jeune plutôt). Elle cessa ensuite de poser des questions. Une fois à la falaise, Ayano regardait fixement les planche en essayant de voir si quelqu'un était accroché à l'une d'entre elles, mais personne. Puis la déesse attira son attention de l'autre côté de la falaise. Un morceau du bateau était présent. Depuis combien de temps était-il là ?

Sans plus attendre, Luka lui saisit la main et en lui disant de venir, il la tira jusqu'à l'épave. Ce n'était pas très beau à voir, on pouvait bien sentir que la tempête avait vraiment été violente en voyant ce qu'il restait du bateau. Tandis que Nakana examinait la coque, Luka tenta d'appeler quelqu'un pour savoir si un autre naufragé de situait aux alentours.

Ayano avait un espoir, elle avança en affrontant la marée pour aller du côté de la brèche pour voir si quelqu'un s'y trouvait. L'intérieur de la coque était sombre, mais il n'y avait aucun mouvement perceptible, juste un tas de planches au fond. Ayano n'entra pas plus dans l'épave et baissa la tête. Peut-être se faisait-elle des idées à vouloir retrouver ses compagnons.

Elle retourna donc sur la plage, silencieuse et toujours le regard tourné vers le bas. A chacun de ses pas, ses chaussures mouillées faisaient un "splouch splouch". Elle murmura plus pour elle que pour les autres :


"Il n'y a personne..."

Il fallait donc reprendre la recherche et continuer à avancer. Dérangée par le bruit de ses chaussures, Ayano décida de les retirer. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas senti la sensation du sable sous ses pieds, mais la situation faisait qu'elle ne pouvait s'en amuser, ni tenter de se rappeler de la dernière fois où elle a été sur une plage.

Alors qu'avant l'épave, Ayano commençait à discuter avec le groupe, cette fois, elle ne prononçait plus un mot. Les choses en étaient tout autrement. Elle s'était murée dans le silence comme le faisait sa sœur après leur départ de l'île. De temps en temps, Ayano poussait quelques soupirs de tristesse alors qu'elle marchait, et elle ne regardait même plus autour d'elle pour chercher des traces de Reita ou de Miyabi. Et si Nakana avait raison ? Si elle se retrouverait seule, comment pourrait-elle vivre ? Elle qui a toujours été entourée.

Désormais, elle marchait en ne regardant guère devant elle. De nouvelles images venaient la torturer, en plus des images de la tempête, elle s'imaginait maintenant seule, dans une ville qu'elle ne connaissait pas, à vivre une vie qu'elle n'avait jamais connu. La tête toujours penchée en avant, elle retenait des larmes pour s'empêcher à nouveau de pleurer. Son regard ne se tournait que là où elle posait les pieds. Pourtant, un nouvel espoir se trouvait plus loin sur la plage. Une silhouette avançait d'un pas lent et titubait en leur direction, en boitant légèrement. A cette distance, il était impossible de savoir si c'était une autre naufragé ou un simple ivrogne qui se promenait sur la plage de bon matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Lun 28 Mai - 16:37

Alors qu’il arrivèrent près de l’épave, Hanyuu cligna un instant des yeux, juste de façon à faire en sorte que sa pupille deviennent minuscule et rouge vif. Aucune âme visible. Le bateau, ou plutôt ce qu’il en restait, était désespérément vide… Suite à cette constatation, elle voulu prévenir Ayano, mais déjà celle-ci revenait vers eux avec la même conclusion. Sans plus attendre, la déesse posa une main compatissante sur l’épaule de la jeune fille. Elle ne devait pas perdre espoir avant que l’entièreté de la plage ne soit fouillée ! Elle ne la laisserait pas avoir en tout cas ! Bon, par contre, la petite déesse avait complètement oublié qu’elle n’avait pas désactivé sa pupille, ainsi, elle avait presque l’air inquiétante avec ces yeux…

Continuant leur route, Hanyuu sentit au moins une âme vivante, enfin ! N’ayant pas changé sa pupille pour celle d’humaine, elle pouvait ressentir la présence assez clairement quand les yeux humains ne pouvaient que la distinguer. Elle la fixa un instant, juste assez pour comprendre que ses intentions n’étaient en tout cas pas négative au groupe. En un clignement des yeux, elle avait - enfin - retrouvé sa vision originelle. Sans plus attendre, elle attrapa le bras de Nakana, lui murmurant.


Fille de l’homme, il y a un fils de l’homme… Ses intentions ne sont pas néfaste néanmoins…

Elle jeta alors un bref regard à Ayano, perdue dans ses pensées… Valait-il mieux lui dire au risque de la voir à nouveau déprimée par la suite ou se taire et observer ? La déesse n’aimait pas choisir à la place des humains, ainsi, elle décida de donner ce choix à la seule autre personne du groupe pouvant la voir. Au fond, même si cette fille ne semblait pas être positive avec l'échouée, elle ne semblait pas représenter un danger non plus... Et puis, elle était avec eux, cela voulait donc bien dire qu'elle était leur alliée, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 22
Présentation : Nakana
Points : 368
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mar 29 Mai - 3:42

Non, effectivement, il n'y avait personne… En voyant Ayano revenir bredouille, les contrebandiers échangèrent un regard déçu. Certes, Nakana s'en était bien doutée… mais cela, et son attitude vis-à-vis de ce drame, n'interdisaient pas à l'espoir de subsister, aussi ténu fût-il dans le son cœur. Seulement voilà, il fallait bien s'attendre à ce que cet espoir soit malmené, voire écrasé, voire réduit en miettes dans une telle quête… et plus encore quand c'était à la mer qu'on demandait des comptes.
Luka, un sourire triste aux lèvres, voulut rassurer la jeune fille.


« Je suis désolé… Mais je t'en prie, ne perds pas espoir. On vient seulement de commencer ! La plage est vaste, la journée est longue…  Et on te lâchera pas ! »

Alors qu'ils reprenaient leur exploration, le pirate tenta de la distraire par la conversation, ne serait-ce que pour l'arracher aux noires pensées qui semblaient accaparer son esprit, en vain. Toute la bonne volonté du monde ne suffirait pas à soulager cette tristesse – pas ici en tous cas, pas maintenant.
Nakana, qui avait laissé son regard promener sur l'horizon marin, sentit soudain une petite main agripper son bras, tandis que la déesse lui chuchotait quelques mots à l'oreille.


« Il y a un… quoi ? Ah… »

Elle comprit aussitôt en apercevant une forme boiteuse, apparemment humaine, qui se détachait sur le ciel, quelques centaines de mètres au-devant d'eux. Et si c'était… ?

« Eh Ayano, regarde-moi ça », demanda-t-elle pour que la naufragée daigne prêter attention à autre chose qu'à ses pieds.

Elle se contenta, quand cela fut fait, de pointer du doigt la mystérieuse silhouette.


« … Tu es prête à aller voir ? », risqua quant à lui le pirate, plus prudent que face à l'épave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mar 29 Mai - 11:11

Le regard toujours perdu à travers les grains de sable, comme si elle voulait les compter, Nakana attira son attention plus loin sur la plage. Une silhouette boitait en leur direction, il semblait les avoir vu et ne les quittait pas du regard. Lorsque Ayano redressa la tête, d'abord, elle voyait flou à cause des larmes qui inondaient ses yeux, mais elle reconnut tout de même la silhouette, sans reconnaître la démarche de celui-ci.

Elle voulait partir devant, mais le reste du groupe préférait se montrer prudent et avançait à un rythme plutôt lent. Mais soudainement, le doute n'existait plus chez Ayano. Elle se figea sur place et cessa de marcher. Elle serra les poings et les larmes coulèrent de plus belle. Sauf que cette fois, c'était des larmes de joie.

Tandis que la silhouette s'approchait lentement, avec une démarche saccadée, Ayano changea complètement de comportement. Elle qui jusqu'à maintenant marchait d'un pas lent, elle qui était peu sûre d'elle, elle se mit soudainement à courir en direction de l'homme, au grand étonnement de tout le monde. La force de sa volonté dépassait l'entendement. Et dire que si elle ne se reposait que sur ses muscles, elle ne serait même pas capable de tenir debout. Alors qu'elle courait, elle ne put s'empêcher de crier un :


"REITAAAAAAAAAA !!!!!!!!!"

Sans crier garde, elle sauta dans les bras de l'homme qui tomba à la renverse. Lorsque le reste du groupe arriva, ils virent que du côté de Reita, les choses ont dû être un peu plus mouvementées que pour Ayano. Sa chemise était à moitié déchirée et il avait de multiple blessures au niveau des jambes, des bras et sur le flanc gauche. On pouvait lire dans ses yeux qu'il était à la fois soulagé et inquiet. Soulagé d'avoir retrouvé Ayano et inquiet de n'avoir aucunes nouvelles de Miyabi. La jeune princesse quand à elle serrait ses bras autour du cou du deuxième naufragé.

"Reita, j'ai crue t'avoir perdu. J'ai eu tellement peur..."

"Ayano est-ce que ça va ?"

Alors qu'elle parlait, elle pleurait également toutes les larmes de son corps. Comme si elle les avait retenu pour tout faire exploser à ce moment. Puis après la question de l'homme, elle fit un petit signe de tête affirmatif. Il tourna ensuite la tête vers Nakana et Luka (il ne peut pas voir Hanyuu).

"J'imagine que si vous êtes là, c'est parce que vous avez aidé Ayano. Je vous en remercie et je saurais me montrer reconnaissant."

A l'instant, c'est tout ce qu'il pouvait dire, mais ses mots étaient sincères. Lorsque la fillette le lâcha, il se releva avec du mal et fit une grimace de douleur. Il posa sa main sur l'épaule d'Ayano et lui dit :

"Je suis désolé, mais je n'ai pas encore retrouvé Miyabi. J'ai parcouru la plage jusqu'au bout et je m'apprêtais à faire l'autre côté avant de vous croiser."

Il tourna à nouveau la tête vers les deux autres personnes qu'il pouvait voir.

"Pardonnez-moi. Dans tout ça, je ne me suis pas présenté. Je m'appelle Reita Hideaki."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mar 29 Mai - 18:21

La fille de l’homme avait ainsi pris la décision d’annoncer la présence du fils de l’homme au loin, néanmoins, cela semblait être la bonne chose à faire au vu de la réaction d’Ayano. Silencieuse pour ne pas briser cet instant, Hanyuu se contenta d’un hochement en remerciement à la jeune fille pour sa décision.

La déesse avait avancé à son rythme, toujours pour laisser leur moment de retrouvaille aux naufragés, mais en voyant l’état de l’homme, elle ne put s’empêcher d’accélérer le pas. Il était blessé, bien plus que ne l’était Ayano, néanmoins, il ne la voyait pas et sa santé ne semblait pas le mettre en danger. La fillette eut un instant d’hésitation quant au fait de le soigner ou non. La grimace qui déforma son visage alors que l’adolescente le lâcha termina de convaincre la déesse. Aider l’échouée revenait à aider son entourage également, n’est-ce pas ?

Alors qu’il se présentait, Hanyuu lui lança alors le même type de soin qu’elle avait prodigué plus tôt à Ayano : il retrouva alors peu à peu à retrouver ses forces, de même que ses blessures cicatrisèrent. De part la proximité entre la déesse et la seule personne en ces lieux ne s’étant pas présentée, le jeune homme penserait probablement que c’était elle qui l’avait soignée… Mais dans tous les cas, n’étant pas nécessaire, la cornue ne fit pas entendre sa voix à Reita.

Plus pour Nakana, et limite Ayano, que les autres, la divinité de poche lança :


Allons explorer l’autre côté de la plage s’il n’est pas nécessaire de poursuivre par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 22
Présentation : Nakana
Points : 368
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mer 30 Mai - 3:35

Alors que la silhouette d'un homme mal en point se précisait de plus en plus au loin, Ayano s'arrêta net. Ses larmes continues ne laissèrent pas d'inquiéter Luka : était-elle à bout ? Avait-elle perdu tout espoir en ne reconnaissant pas le visage du boiteux ? Ou, au contraire, venaient-ils enfin de trouver l'une des personnes qu'ils recherchaient ?

« Ayano ?… »

Et soudain, celle-ci s'élança en direction de l'homme en hurlant son nom : Reita ! Le ratissage de la plage était un demi-succès, déjà ! et en même temps, enfin !…
Tandis qu'il observait d'un œil soulagé, à distance respectueuse, l'étreinte entre Ayano et le blessé, le pirate eut l'impression de se retrouver projeté dans le souvenir pétillant du jour où lui et Nakana s'étaient retrouvés.


« Ça te rappelle pas quelque chose ? », demanda-t-il à son amie, posant le bras autour de ses épaules pour l'amener contre lui.

Elle lui rendit son sourire avec la même tendresse. Il n'oublierait jamais la manière dont elle l'avait serré contre son cœur, ni ses larmes qui lui avaient mouillé le cou. Ni le bonheur dans son regard qui avait en même temps du mal à y croire. Il retrouvait tout cela chez Ayano, même si c'était une situation encore différente : eux, ils avaient dû attendre un an avant leurs retrouvailles ! Pour un peu, il serait presque jaloux que le destin lui soit si clément…
Lorsque Reita s'adressa directement à eux afin de les remercier de leur aide, Luka lâcha son amie et répondit, quelque peu gêné par tant de reconnaissance :


« Oh mais, on a pas fait grand-chose ! Vous êtes réunis, c'est le plus important. »

Et puis, tout en lui serrant la main, il se présenta en retour à Reita :

« Moi c'est Luka, et voici Nakana ! Et euh… , hésita-t-il en se tournant vers la contrebandière, comme il venait de constater que les blessures de son interlocuteur cicatrisaient à vue d’œil – mais peut-être ne devait-il pas parler de la divinité ? Bref… Enchanté ! »

Puisqu'elle laissait Luka se charger du côté social de l'affaire – bon sang qu'elle avait de la chance d'avoir un ami comme lui ! –, la jeune femme était entièrement disposée à écouter Hanyuu, qui suggéra alors de poursuivre les recherches de l'autre côté de la plage. Elle approuva d'un simple hochement de tête et se remit aussitôt en marche. Restait à trouver la dénommée Miyabi. A en croire Ayano, ils étaient trois personnes sur ce bateau. Deux d'entre elles, pour l'instant, en étaient ressorties indemnes, ou presque. Un taux de survie de 100 %, voilà qui relèverait du miracle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mer 30 Mai - 14:54

Bien que Ayano et Reita se soient retrouvés, tous les deux étaient toujours inquiets pour Miyabi qui était toujours portée disparue. La jeune fille tenait la main de Reita et la serrait très fort pour ne plus le perdre de nouveau. Les idées noires commençaient à être chassées de l'esprit de la naufragée. Elle reprenait petit à petit espoir, tout n'était peut-être pas perdu finalement. Même si il restait une mince chance de retrouver sa sœur, elle s'accrochait à tout ce qui lui restait, à cette maigre lueur d'espoir.

Reita sentait bien que la princesse était à bout de forces. Au final, c'était plus lui qui tenait la main de la petite fille que l'inverse. Il avait l'impression que si il lâchait prise, la fillette pourrait s'effondrer d'épuisement. Lui aussi était épuisé, il avait dû nager à contre courant, luttant contre les vagues pendant des kilomètres. Ses bras lui faisaient souffrir le martyre et il s'était fait une plaie au niveau du flanc gauche. Il jeta un œil à sa blessure qui s'était miraculeusement refermée, ne sachant comment réagir il écarquilla les yeux et regarda tour à tour Luka et Nakana.

Nakana ayant fait un hochement de tête pour approuver ce que disait la déesse, Reita crut que c'est à lui qu'elle le faisait et il fit un hochement de tête comme pour remercier des soins qu'il avait eu. Dans le passé il avait déjà entendu parler de personnes capables de prouesses magiques, et il savait cela possible avec Ayano, sans doute cette fille avait des pouvoirs de guérison. Après que Luka ait fait les présentations, le deuxième naufragé prit la parole en commençant à marcher pour retourner vers l'endroit où Hanyuu, Nakana et Luka avaient trouvé Ayano :


"Oui, nous somme réunis, mais... Pas encore au complet. Avec Ayano, on va partir à la recherche de la troisième personne qui voyageait avec nous, il s'agit de sa... Notre sœur."

Reita se souvint de ce qu'il avait dit aux deux princesses avant la tempête. Elle devaient cacher leur identités et pour cela, il fallait que tout le monde pense que Reita était le grand frère des deux filles. Il allait falloir s'habituer et s'adapter à cette nouvelle situation. Ayano quand à elle, ne réagit pas aux paroles de Reita, elle se contentait de le suivre docilement en tenant sa main. Au fond, même si les deux n'étaient pas du même sang, elle l'avait toujours considéré comme un grand frère. C'est sans doutes pour cette raison qu'elle insistait pour qu'il arrête de la vouvoyer quand il s'adressait à elle.

"J'ai parcouru tout ce côté de la plage jusqu'à l'épave. Mais je n'ai pas fait l'autre côté. Je ne voudrais pas vous déranger plus que vous ne l'avez déjà été, aussi je comprendrai que vous souhaitiez partir."

Il s'arrêta de parler voyant bien que s'était inutile et que les autres membres du groupe resteraient jusqu'à la fin. Il en profita pour avoir quelques précisions sur leur localisation. Il devait garder en tête le but du voyage et sa finalité.

"Quand nous retrouverons Miyabi, nous ne resterons pas longtemps ici. Avant la tempête, nous partions pour aller à Tomodachi. Est-ce que vous savez si c'est loin de cette île ?"

N'ayant parcouru que la plage, en étant concentré que sur la recherche des princesses, il ne s'était pas rendu compte que la ville se situait juste derrière la plage. Il pensait avoir terminé sa course sur une île aux alentours de la ville. Il était loin de s'imaginer qu'ils étaient déjà arrivés. Ayano, qui suivait toujours Reita et le reste du groupe regarda Hanyuu. Visiblement, Reita ne semblait ni la voir, ni l'entendre. Pour éviter que celui qu'il ne l'entende, la princesse chuchota à la déesse :

"Si j'ai bien compris, Reita ne peut pas vous voir, ni vous entendre c'est ça ? Mais... Ça ne vous dérange pas que quasiment tout le monde vous ignore ? En plus vous êtes très jolie, c'est dommage de rester invisible aux yeux de tous. Et puis même si vous êtes timide, rien ne vous oblige à faire comme si vous n'existiez pas."

La princesse regagnait peu à peu confiance. Le fait d'avoir retrouvé Reita lui permit de redevenir comme elle était avant d'arriver à l'épave. Même mieux, puisque pour la première fois depuis qu'elle était arrivée sur cette plage, elle fit un sourire, alors que jusqu'à maintenant, c'était surtout Hanyuu qui lui en avait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Mer 30 Mai - 19:01

S’il y a bien une chose qui étonna la petite déesse, ce fut bien les paroles d’Ayano. La plupart du temps, les rares personnes pouvant la voir étaient ses protégés, à qui elle donnait de base le droit de la voir comme chaque autre personne, et non pas sous forme fantomatique… Ainsi, la plupart du temps, ceux-ci en oubliaient presque son statut, et vu qu’ils étaient assez peu en contact avec des personnes possédant des pouvoirs, cela aidait à ce que pareille question ne tombe pas très souvent.

Les gens ne m’ignorent pas. Enfin pas vraiment, vu qu’ils ne savent même pas que j’existe. Et puis, même toi, il y a des choses en ce monde que tu ne peux pas voir. As-tu idée de nombre de chose invisible pour la plupart d’entre-vous et qui sont pourtant bien présents en ces lieux ? Et pourtant, même en cherchant vraiment à les voir, tu ne le pourras probablement jamais. Pourtant, aucun de ses êtres ne t’en voudra ou ne se sentiras mal de ne pas être vu.

Dans un petit sourire, la divinité ajouta :

Si je suis parmi les humains, c’est parce que je dois œuvrer parmi vous… Mais ce n’est pas pour autant que je ferai en sorte de lutter contre les événements créés par les Hommes ou des événements dépendant de la nature elle-même. Si demain, un groupe d’humain décidait de faire exploser la Terre, je ne l’empêcherai pas. De même que si j’avais pu empêcher votre bateau d’être pris dans la tempête, je ne l’aurai pas fait.

Ses mots pouvaient sembler froids, surtout qu’Hanyuu n’y mettait que très peu d’émotion, mais c’était bien là sa grande différence avec les humains…

Ma mission avant tout est de protéger, mais je ne compte pas protéger les humains d’eux-même. Par contre, je ne laisserai pas des êtres d’une autre espèce s’en prendre prendre à vous, tout comme je ne vous laisserai pas vous en prendre à une autre espèce sans réagir.

La petite déesse ne se préoccupait d’ailleurs pas de savoir si Luka ou Nakana écoutaient ou non son discours tout en continuant de marcher :


Actuellement, je m’occupe essentiellement de veiller à ce que les personnes comme toi ayant certaines capacités ne soient pas prises pour cible par les simple humains. Et je veille également à ce que l’inverse ne se produise pas. Pour ce faire, je n’ai pas besoin que le reste de la population de la planète soit capable de me voir. Je ne pense d’ailleurs pas qu’ils soient actuellement prêt à accepter la magie, ni même ce qui leur semble étrange.

Tout en prononçant ces derniers mots, la petite pointa ses cornes du doigt, raison pour laquelle elle avait été rejetée de l’humanité à la base.


Je fais de temps en temps quelques exceptions, évidemment. Par exemple votre guérison à ton ami et toi aurait de toute façon eu lieu, je n’ai fais que vous permettre de gagner du temps. Mais je ne me rends pas dans les hôpitaux pour soigner tous les maux du monde pour autant. Et vu que les humains ne me voient pas, je n’ai pas à leur refuser ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 22
Présentation : Nakana
Points : 368
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Jeu 31 Mai - 15:10

Ayano, Reita et Miyabi étaient donc frère et sœurs ! C'était évident qu'ils tenaient les uns aux autres. Les deux pirates ne partageaient pas le même sang, mais ils avaient grandi et vécu tout comme – les parents de Nakana avaient mieux élevé Luka que son propre père ne l'avait jamais fait, et ils avaient été ensemble depuis le berceau. Le jeune homme ne saurait expliquer à quel point il se sentait proche de ces personnes qu'ils venaient pourtant seulement de rencontrer. Ils avaient sans doute eu des vies toutes différentes, mais ce point de bascule qui avait bouleversé leur existence, ils l'avaient en commun, et cela lui suffisait au pirate pour se donner corps et âme dans des recherches qui, en principe, ne le concernaient pas. Aussi, quand Reita leur suggéra qu'ils pouvaient à présent les quitter, Luka répondit du tac-au-tac :

« Il en est pas question ! On est là pour vous aider, Ayano et toi. T'inquiète pas pour nous. »

Il entendait la déesse converser avec la jeune fille, et saisissait quelques mots au passage ; mais comme cette voix sans corps le perturbait trop, et que Reita, apparemment, ne l'entendait même pas, il tâchait d'en faire abstraction pour discuter avec l'homme.

« Mais… on est à Tomodachi ! La ville est juste derrière la plage !… Sérieux, c'était votre destination ?… Eh bien, vous êtes arrivés ! »

Luka venait de l'annoncer dans un grand sourire : voilà qui devait être une bonne nouvelle pour les naufragés qui, au moins, étaient parvenus à leur point d'arrivée. Seul le voyage avait été plus mouvementé que prévu…

« Vous venez d'où ? Vous avez vogué longtemps ? »

Nakana, qui marchait seule devant, écoutait d'une oreille, sans en avoir l'air, l'échange entre Ayano et Hanyuu. Il l'aidait à comprendre, et en même temps… elle ne comprenait pas pourquoi, elle, elle se retrouvait prise là-dedans. Elle n'avait jamais voulu être que ce que la déesse appelait une « simple humaine ». Elle aurait voulu répondre à la sirène que oui, elle n'était qu'une simple humaine, et qu'elle en était fière, et qu'elle allair lui montrer la force de son humanité. Elle répugnait à ces « capacités » dont la divinité cornue parlait. Peu lui importait de ne pas voir, ni même d'entendre, ni même de savoir tout cela. Et pourtant, elle avait l'impression qu'elle n'avait pas le choix, et que sa liberté de vivre comme elle l'entendait s'amenuisait à mesure que l'énergie qui s'était imposée en elle grandissait.
Elle ne cessait de parcourir les yeux la plage et la mer. Même si, contrairement à Luka, elle s'était émotionnellement détachée, elle s'investissait dans ces recherches bien plus qu'elle n'en avait l'air, et cependant elle n'y croyait pas. Ils dépassèrent l'épave, puis la falaise, puis le point où Ayano s'était échouée. Personne n'avait encore exploré l'autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayano Sakae
Princesse déchue
avatar

Nombre de messages : 20
Présentation : Cliquez pour avoir la présentation d'Ayano, celle de Miyabi et celle de Reita.
Points : 26
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/05/2018

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Jeu 31 Mai - 18:45

Après avoir posé sa question, Ayano ne s'attendait pas à ce que la déesse lui parle autant des raisons qui la poussaient à rester invisible. A tel point qu'elle fut perdue à un moment dans les explications. Au fond, elle pouvait comprendre qu'une divinité avait un point de vue différent sur le monde, mais elle ne comprenait pas pourquoi Hanyuu se refusait d'agir si quelqu'un voulait détruire la planète. Pour la princesse, si la divinité était sur Terre, elle n'aurait plus d'endroit où se réfugier si le monde n'existe plus. Elle ne réagit pas non plus aux mots de la déesse sur le bateau, elle qui croyait en l'existence de guides spirituels, si ces guides avaient décidé de faire échouer le navire, c'est qu'il fallait qu'il en soit ainsi, et personne, pas même un dieu ne pouvait se mettre en travers de la route d'un guide spirituel. Puis quand Hanyuu parla des quelques exceptions qu'elle faisait, la princesse la laissa finir puis termina avec un petit :

"Reita ne vous vois pas, donc je vous remercie pour lui, pour les blessures."

Elle enchaîna avec un nouveau sourire. La présence de la déesse la rassurait, même si elle n'avait jamais vu un tel être auparavant, elle l’appréciait comme si elle s'était faite une amie. Tandis qu'elle discutait avec la déesse, Reita parlait avec Luka, qui lui révéla qu'ils étaient déjà à Tomodachi et du coup que leur voyage touchait à sa fin. Suite à ces paroles, il fut quelque peu soulagé de ne pas avoir à reprendre la mer. Sachant qu'il était le seul capable de manier un gouvernail entre les trois personnes, il avait très peu dormi pendant le voyage. Il allait enfin pouvoir se reposer, après avoir trouvé Miyabi bien entendu.

Le contrebandier lui demanda si ils voguaient depuis longtemps et d'où ils venaient. En vérité, Reita n'avait pas vraiment réfléchi à la réponse qu'il pourrait apporter à ce genre de questions. Si quelqu'un ici connaissait l'île d'où ils venaient, il valait mieux ne pas trop aller dans les détails et ne pas donner de noms. Au pire il en inventera bien un si le jeune garçon venait à insister sur la question. Il essaya de ne pas trop prendre de temps à répondre :


"Nous venions d'un petit village sur une île qui se situe à quelques jours d'ici. En fait, nous étions en mer depuis trois jours quand la tempête nous a surpris."

Pour éviter d'autres questions, il changea de sujet pour parler de Tomodachi. Au fond, il ne savait pas grand chose de cette ville. Il n'était même pas sûr de la connaître avant que l'homme qui les avait aidé dans leur fuite leur parle de la ville.

"Donc, on est à Tomodachi... J'ai dû faire une erreur de calcul en navigant, je pensais qu'on avait encore au moins un ou deux jours de plus à parcourir les océans avant d'arriver. En fait, si on est parti, c'est parce que..."

Reita hésita à continuer la discussion, mais Ayano, qui elle, avait fini de parler avec Hanyuu continua la phrase.

"Plus rien ne nous rattachait au village où nous vivions. Et la vie est beaucoup plus facile en ville que dans un petit village sur une île isolée."

Reita regarda la petite fille avec un air perplexe. Elle venait de mentir aussi facilement et de presque renier ses origines en seulement deux petites phrases. En plus, elle avait parlé d'un air déterminé, comme si elle était convaincue que ses paroles étaient la vérité. Il se demandait si c'était une bonne idée de cacher la véritable identité des deux princesse le temps que les choses se calment. Il posa ensuite quelques questions sur la ville:

"Il est vrai que je n'ai pas vu la ville quand j'ai parcouru la plage. Elle est si grande que ça ? Il y a des écoles ici pour Ayano ? Et si on veut trouver de quoi vivre, c'est facile ou pas de trouver des logements ?"

Alors qu'il posait ses questions, Nakana qui était devant tout le monde pouvait voir qu'ils étaient arrivés jusqu'à l'autre extrémité de la plage. Elle avait beau être grande, mais on pouvait la parcourir entièrement en un petit quart d'heure. Ayano lâcha la main de Reita ce qui lui fit arrêter la conversation qu'il avait avec Luka. La plage s'arrêtait là, devant eux, il y avait un escalier qui permettait d'accéder à l'autre partie du bord de mer : le port. D'une petite voix fluette, Ayano marmonna un :

"On l'a pas trouvée..."

L'homme posa alors un genou à terre et pris les mains de la petite fille dans les siennes pour la rassurer. Il parla d'une voix douce et calme, il ne voulait pas que la princesse laisse échapper d'autres larmes.

"Ehh. Ne perds pas espoir. Tu sais que je serai toujours là pour vous deux. Et je te promet que je ne lâcherai rien avant d'avoir trouvé Miyabi. Tu as ma parole."

Ayano hocha la tête et le groupe monta les escaliers pour accéder au port. Il était vide, la plupart des bateaux étaient déjà partis avant le lever du soleil pour aller pêcher du poisson et autres crustacés. En vérité, il n'y en avait qu'un seul qui mouillait au port et l'équipage semblait attendre quelque chose (quelqu'un peut-être).

"On peut peut-être aller leur demander si ils ont vu quelque chose. On ne sait jamais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanyuu
Déesse de la Protection
avatar

Nombre de messages : 80
Emploi/loisirs : Aider (et protéger) Lysis...Comment ça ''et c'est tout'' ?!
Présentation : Pour voir la présentation de la petite déesse portant le nom d'Hanyuu, cliquez ici !
Points : 87
Réputation : 5
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Jeu 31 Mai - 20:01

Hanyuu ne demandait jamais le moindre remerciement : après tout, la plupart des gens ne pouvaient pas la voir, ainsi, elle s’était habituée au fait de ne pas en recevoir. Quand à ses protégés, elle finissait toujours par leur expliquer que c’était un acte inutile étant donné que c’était son devoir que de veiller sur eux… Du coup, quand Ayano la remercia, la déesse de poche eut un bref moment de flottement avant de lui sourire à son tour, inclinant doucement la tête.

Lorsque la naufragée expliqua qu’ils avaient pris la mer pour Tomodachi afin de vivre en ville, la petite ne put s’empêcher de tiquer. Pensaient-ils vraiment pouvoir demeurer paisiblement dans une telle ville ? A moins qu’ils ne soient pas au courant du danger que cela pouvait représenter que de s’installer en pareil lieu…

Lorsque Reita posa ses nombreuses questions, Hanyuu s’abstint de répondre - de toute façon, il ne l’entendrait pas !-, se contentant de lancer à Ayano :

Vu que tu iras au campus de cette ville, tu devrais chercher à te rapprocher de Lysistrata ou Yukimura… J’ignore en quelle classe tu seras, mais il est fort probable que tu sois avec l’un d’eux. Ils ne sont pas vraiment les plus studieux, et encore moins les plus calmes... mais tous deux ont vraiment un bon fond et feront en sorte que tu ne te sentes pas seule.

La petite déesse avait hésité à citer également Yosama, qu’elle savait dans la même classe que sa protégée, mais elle ignorait le nom qu’il prenait actuellement. En vivant au manoir, et surtout avec Lysis, elle avait récemment été mise au courant de la réalité l’entourant, mais elle savait aussi que ce fait devait être caché pour les simples habitants de la ville.

Ils étaient alors arrivé au port, sans trouver la dénommée “Miyabi”, malheureusement. Néanmoins, la discussion allant vers un dialogue avec de simples humains, d’elle-même, la cornue s’était mise en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 22
Présentation : Nakana
Points : 368
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   Ven 1 Juin - 3:40

Luka s'apprêtait à demander, par sincère curiosité, quel était le nom de l'île d'où ils venaient, et comment s'appelait leur village, et comment il était. Mais il vit que son interlocuteur n'avait pas tellement l'air de vouloir de s'attarder sur le sujet, et il respecta cela. Il fut néanmoins ravi d'entendre que Reita était le navigateur du groupe, bien qu'il semblait avoir besoin d'encore un peu de pratique – sans se soucier d'extrapoler, il s'imaginait déjà discutant des heures durant avec lui de leur expérience et de tous les détails pointus du maniement d'un bateau, et surtout, surtout, d'orientation en mer ! Enfin, dès qu'ils auraient retrouvé Miyabi…
Alors ils étaient simplement venus à Tomodachi en quête d'une nouvelle vie ? Toute cette peine… juste pour ça ? Ou bien ne pouvaient-ils vraiment plus demeurer dans leur village ? Là encore, Luka se garda bien de poser d'autres questions. De toute façon, les gens de la terre, leurs motivations, leurs manières d'envisager la vie… Que de mystères pour lui.
D'ailleurs, Reita lui posa des questions sur la ville, qui devaient sembler bien triviales à une oreille ayant grandi selon les standards de la terre, mais pas à celle du pirate, qui resta un instant confus devant sa propre ignorance, lui qui n'était jamais allé à l'école et n'avait jamais non plus « cherché de logement » à proprement parler, se satisfaisant très bien de partager avec son amie une chambre humide et froide dans un immeuble en ruines squatté au fin fond des bas quartiers.


 « Euh oui, elle est plutôt grande, enfin je crois, par rapport aux autres villes… Mais bien sûr qu'il y a des écoles !… Quant au logement, eh bien, je sais pas trop… Je pense que oui ? Ça doit dépendre du logement, aussi… »

Ils venaient d'arriver au bout de la plage sans avoir trouvé trace de vie – ou de mort, d'ailleurs – de Miyabi. Une fois Ayano rassurée sur les chances de la rencontrer, ils passèrent sur le port. Reita suggéra d'aller demander de l'aide aux seuls membres d'équipage encore présents sur le port.

« Ouais, bien sûr, approuva Luka en s'avançant de lui-même vers les marins. Bonjour ! Excusez-moi, on est à la recherche d'une jeune fille qui doit avoir l'air un peu mal en point, et… »

« Tiens, mais ce serait pas par hasard le fameux pirate évadé de prison ? »

« Euh… pardon ? »

« Non, me dites pas que les flics nous ont fait chier pendant des semaines… pour ce pauvre gosse !, et l'homme appuya sur les derniers mots, puis éclata de rire, bientôt rejoint par ses camarades. Putain mon gars, on la connaît par cœur ta gueule ! »

« D'accord… mais… »

« Paraît que les charges contre toi ont été abandonnées ? Eh ben, t'as dû leur filer un beau pot de vin avec tout ce que tu traînais… ou leur rendre de sacrés services ! », se moqua un troisième matelot en lançant un clin d’œil suggestif, avant un nouveau fou rire collectif.

Luka, qui pensait ne plus avoir à affronter son profil de criminel depuis que les êtres célestes avaient effectivement fait lever les charges contre lui, ne savait plus où se mettre entre les moqueries de l'équipage et l'idée que ces révélations lui faisaient perdre toute crédibilité devant Ayano et Reita – et la déesse.
La pirate, qui s'était approchée, exaspérée, décocha une droite au malheureux qui se trouvait être au plus proche d'elle, ce qui fit cesser net tous les rires – et d'autant plus lorsqu'ils aperçurent le poignard que la jeune femme avait légèrement tiré de sa gaine, sans le sortir en entier.


« Ne nous faites pas perdre notre temps. On cherche quelqu'un qui a disparu en mer cette nuit. Ayano, Reita, décrivez-la. »

Elle avait lancé cette demande comme un ordre. Son ton était si froid qu'on pouvait bien se demander si elle était à la recherche de cette personne pour la découper en petits morceaux et la jeter en pâture aux rats plutôt que pour aider une famille à se réunir. Le sérieux de son regard impressionna Luka. Alors elle en était bien capable, même quand il ne s'agissait pas d'elle. Quelle force…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une jeune fille échouée sur la plage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une jeune fille échouée sur la plage...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arneval Malicia, jeune fille pas si pur [terminée]
» Jeune fille aux cheveux de feu, brûle le mal de tes paroles. [Yaelle]
» Un casier, une jeune fille dans ses pensées... et PAFF ... || Justin Alambra [Terminé]
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: La Mer-
Sauter vers: