Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [PV Zen] Un aller simple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: [PV Zen] Un aller simple   Mar 10 Nov - 1:46

Ils n'étaient pas très loin du manoir des Hebis. Assez près pour l'apercevoir et assez éloignés pour ne pas être détectés. Le soleil n'était pas encore levé et seule la lune était présente pour les éclairer. Nul doute que la plupart des membres de la faction dormaient encore, si ce n'était pas le cas de tous.

« Tu es sûr de vouloir faire ça ? »

« Je n'ai pas le choix. C'est ma seule chance. »

« Peut être que si tu prenais plus de temps, tu... »

« Si le temps pouvait y changer quoique ce soit, je ne serai pas comme ça... »

La fillette leva alors les yeux vers l'homme à ses côtés, se pointant de la main droite qu'elle posa sur sa poitrine. Elle semblait jeune, à peine plus de 6 ou 8 ans, et elle semblait incroyablement faible, comme si toute l'énergie qu'elle possédait était concentrée en permanence pour faire tenir debout son corps.

« Tu as peur ? »

« De quoi aurais-je peur ? »

La fillette ferma alors les yeux et Subaru disparut dans sa propre ombre, comme s'il n'avait jamais été présent sur les lieux. Finalement, il revint très rapidement par le même moyen que celui utilisé pour partir, un garçonnet dans les bras. Au même instant, la fillette s'appuya contre un arbre non-loin, s'épuisant à vue d’œil. Malgré tout, ses yeux s'illuminèrent tout en fixant l'enfant qui commençait à s'éveiller. Sans plus attendre, l'ancien Gardien l'apporta près de la blondinette et s'accroupit à sa hauteur, lui présentant le petit être qui était dans ses bras.

« Ryu'... »

Mais le garçon prit peur en voyant des gens dont il n'avait pas ou presque connu, ainsi, il se mit à pleurer tout en se débattant. Après quelques secondes, il s'était même dressé sur ses petites jambes, prêt à s'enfuir avant d'être enlacé par la fillette.


« N'aie pas peur. Reste calme, d'accord ? »

« Papa ? »

« On te reconduira à Papa bientôt. Je te le promets. »

Semblant comprendre, l'enfant se laissa faire un instant alors que la gamine éclatait en sanglot. Après un moment, elle déserra son étreinte, mais garda ses mains sur l'épaules du jeune garçon, comme pour se convaincre qu'il était bel et bien réel. Elle resta de longues minutes ainsi, à l'observer, silencieuse, des larmes le long des joues et un sourire niais sur le visage. Pendant tout ce temps, l'enfant semblait complètement perdu et regardait de tout côté avant de fixer Subaru.

« 'baru ! »

Cette expression surprit immédiatement les deux autres personnes présentes, c'était probablement la dernière chose à laquelle ils s'attendaient : que l'enfant reconnaisse l'un d'eux.


« Ryuho, que sais-tu de Subaru ? » tenta la fillette en lui ébouriffant ses cheveux noirs.

« 'é(/est) l'ami de Maman ! »

« Il en sait trop peu. Il ne pourra jamais comprendre. »

Subaru ne put s'empêcher de soupirer face à cette réflexion : si l'enfant disait avoir vu l'ancien Gardien, nul doute que le lien avec la mère du garçon serait fait très rapidement… Encore un risque de pris. Tout cela pour simplement voir cet enfant…


« Et que sais-tu de Maman ? » demanda néanmoins Subaru.

Il ne pouvait rien faire dans toute cette histoire, simplement faire venir et ramener l'enfant, mais s'il pouvait au moins apporter un peu plus à la fillette, il devait le tenter.


« Lylis elle a dit de pas parler de Maman ou Papa il é(/est) triste. Papa il dit que Maman elle é(/est) cré'(/très) forte et que cé(/c'est) la meilleure et même que elle m'aime beaucoup comme ça ! »

Tout en parlant, il avait tendu ses deux bras à l'horizontal pour appuyer ses propos. Au même instant, Subaru se retourna vivement avant de revenir vers les deux enfants.


« Pas le temps de le ramener. Il arrive. »

La fillette regarda de tous côtés avant de demander :


« Tu penses pouvoir gérer la situation ? Je ne peux pas rester… Je ne peux pas… Lui infliger ça… Pas encore... »

Elle n'eut qu'un hochement de tête de la part de l'ancien Gardien avant de se fondre dans son ombre, laissant là l'enfant avec lui alors que le soleil venait de se lever et que la présence de Zen était perceptible derrière eux. Avait-il vu la fillette ? Subaru l'ignorait, par contre, le garçonnet, lui, c'était mi à lancer des « Va où ? » à son intention.


Dernière édition par Haruki le Jeu 12 Nov - 3:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: [PV Zen] Un aller simple   Jeu 12 Nov - 0:23

Les nuits étaient longues pour Zen. Depuis plusieurs mois, trouver le sommeil n'était pas chose aisé pour lui... Comment pouvait il en être ainsi ? Ses blessures intérieur n'étaient pas guéri. Il souffrait toujours de la perte d'Haruki. Elle avait disparue, et il n'avait nullement été capable de la sauver, ni même de la ramener à son fils.
Chaque jour à vivre était une torture, dont il s’efforçait de combattre pour tout de même permettre une éducation et un présence paternelle à Ryuho. Kyo et Soruka semblait plus absent en ce moment. Peut être qu'ils enquêtaient sur IBK et Haruki... Zen de son côté ne trouvait rien... Si ils étaient vraiment sur cette affaire, il espérait que les deux avaient plus de réussite que lui.

Étrange... Avec cette histoire, les Hebi semblait moins soudés... Plus de nouvelle de Kyousuke, Soruka et Kyo très peu au manoir, Haruki disparut. Zen se sentait bien seul. Et pourtant c'est d'avantages dans ce genre de moment qu'il aurait préféré avoir du soutien et de la présence.

Cette nuit encore il tournait dans son lit sans vraiment réussir à dormir.... Au final, s'endormir et faire à nouveau un rêve ou il passerait du bon temps avec Haruki ou un cauchemar ou il verrait cette dernière disparaître dans d’atroce condition... Il n'y avait rien de tentant pour lui quand à chaque matin, la réalité le rattrapait lui montrant qu'il n'avait su protéger celle qu'il aimait.
Pourtant, la nuit allait être mouvementée.
Comme une étrange sensation, Zen se leva aussitôt et accourut dans la chambre de son fils... Vide, Ryuho n'était pas là.
Non ! Pas encore ! En voyant ce lit vide, Zen eut cette peur qui l'envahit à nouveau, il avait déjà perdu un être cher, il n'était pas prêt à en perdre un deuxième.

Une fois qu'il eut saisit son ange noir, le Hebi quitta le Manoir. La personne qui avait enlevé son enfant ne devait pas être loin. Il vit un homme au loin, Ryuho était là aussi !

C'est en un éclair de seconde que Zen arriva dans le dos de l'homme, sa lame plaqué dans le dos de ce type.
Toucher son enfant, voila une grave erreur qu'allait payer au prix fort ce type !!
L'ancien Militaire était prêt à embrocher le mec, mais s'arrêta aussitôt lorsqu'il vit qu'il s'agissait d'une personne liée à Haruki.


" Su... Subaru.... Qu'est ce que ça signifie ?? "

Laissant sa lame retomber, Zen fit un pas de recul. Il avait instantanément regardé Ryuho qui semblait allait bien, mais qui semblait également attristé par le départ d'une personne. Aussitôt Zen saisit Subaru par le col, le forçant à se retourner, et ainsi à lui faire face. Le fixant à présent dans les yeux, le Hebi rugit alors.

" Pourquoi avoir amené Ryuho ici ??? Qu'est ce que tu fous là ?... Elle.... Elle était là c'est ça ?? C'est elle que demande Ryuho ??? Réponds moi Subaru ! Dis moi ou est Haruki ou je n'hésiterai pas à te faire parler par la force !! "

Si c'était vraiment le cas, Si Haruki avait bel et bien était présente, il voulait la revoir, il voulait lui parler, il voulait la sauver et la ramener !
Pourquoi fuir ? Si la Nécromancienne était vraiment venue voir Ryuho pourquoi avait elle évitée le Hebi ?? Zen voulait des réponses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: [PV Zen] Un aller simple   Dim 28 Fév - 23:04

Subaru resta stoïque à l'arrivée du Hebi : il savait parfaitement à quel type de réaction il aurait à faire et ne fut donc pas le moins du monde surpris.

« Allons, Zen, tu sais parfaitement que me menacer est inutile, non ? La mortalité est un don que doivent faire les nécromanciens à ceux qu'ils ramènent à la vie, la mère de Ryuho n'a pas jugé utile de me le faire. A chaque coup que tu me donneras, les particules de mon corps se recomposeront donc pour revenir à leur état actuel. On a déjà dû te le mentionner, n'est-ce pas ? »

Il avait bien évidemment tenté un maximum de ne pas mentionner le nom de celle qui l'avait ramené à la vie, ne sachant pas lui-même quel terme employer. Jetant un petit regard à Ryuho qui les fixait l'air interrogatif, il demanda :

« Je me souviens très bien que quand Haruki t'aidait à retrouver tes souvenirs, elle avait eu l'idée d'acheter un appareil photo… Elle disait que si elle n'avait pas la capacité de te rendre ton passé, elle ferait en sorte que ce qui le composerait par la suite soit toujours remémorable… Tu as gardé les photos qu'elle avait fait, n'est-ce pas ? Je t'imagine difficilement avoir jeté quoique ce soit lui appartenant… C'est pour ça que le petit m'a reconnu, pas vrai ? »

Il eut un petit sourire, non pas amusé, mais plutôt touché du geste de Zen.

« S'il me connaît, il doit connaître tous les sujets d'Haruki… Et la connaître également. »

Sans plus attendre, Subaru fit un pas vers Ryuho, assez pour attirer son attention tout en étant trop éloigné pour que le compagnon de la nécromancienne n'y voit là une quelconque menace. Il se mit alors à hauteur de l'enfant, un sourire bienveillant marqué sur ses lèvres.

« Ryuho, tu sais à quoi Maman ressemble ? Elle est venue ici aujourd'hui ? »

« Maman ? Maman où ? »

L'enfant se mit alors à chercher de tous côté, le regard plein d'espoir. Naturellement, il se tourna rapidement vers son père, demandant :

« Maman où ? »

« Il semblerait donc qu'il n'ait pas vu sa mère. Si lui ne peut la voir, crois-tu que toi, tu le pourrais ? Alors que cet enfant ne représente pas la moindre menace pour Iota Bêta Keréa tant qu'il restera vivant, penses-tu qu'il apparaîtra devant toi qui est une potentielle menace ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PV Zen] Un aller simple   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV Zen] Un aller simple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un aller simple pour Halloweeeneuuh ! [Fe]
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Vous pouvez pas me taper, j’ai des lunettes. || SKYLER
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: La plaine-
Sauter vers: