Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ou est-elle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Ou est-elle ?   Mar 26 Mar - 21:39

La ruelle était abandonnée et vide. Le froid lui arpentée le moindre recoin. Une fine pellicule de glace s'était formée sur le sol. La peau de la femme avait commencé a prendre une teinte légèrement bleutée.
C'est vrai, elle ressemblait à une princesse, là dans dans la lit de neige pourpre. Une princesse des glaces.
Le sol sur lequel il était assis était glacial, mais le froid lui importait peu. Il tendit la main et la toucha.
Le sang sur sa gorge avait coaguler depuis longtemps. Jamais son amour pour elle n'avait été plus fort. Il caressa son bras comme s'il caressait l'âme qui désormais avait déserté le corps.
Il ne se retourna pas en partant. Il ne s'agissait pas d'un adieu mais d'un au revoir.

Fou... Il étais devenu fou. Tous avaient son visage. Alors que le vent rugissait au coin de la rue désertait comme le cri d'un fantôme, il arpentait la rue au profit de la nuit. Qui se retournerais pour voir un homme, le visage creusé et fatigué.
Une barbe hirsute et mal entretenu pendait maintenant de son visage serpenté de rides le vieillissant. L'homme parcourait les rues habillé d'un manteau noir, une manche pendante, balancé au grès du vent.

Ou est-elle ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 80
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Présentation : ICI
Points : 91
Réputation : 5
Date d'inscription : 15/10/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Mer 27 Mar - 0:59

La nuit avait recouvert la ville de son voile noir, le froid avait soufflé le givre sur les rues désertes en cette heure tardive. Une silhouette néanmoins naviguait en ces eaux dangereuses, une jeune fille aux cheveux d'un rouge flamboyant et aux yeux argentés. Elle allait d'un pas rapide, ses baskets crisant et couinant sur le sol verglacé, en direction du centre ville.
Peu à peu, une autre silhouette s'éleva devant elle. Celle d'un homme en long manteau, qui avançait tel un spectre.
Jeanne le trouva étrange. Il semblait véritablement hanté ; à la poursuite de quelque chose mis hors de sa portée. La jeune fille accéléra le pas jusqu'à le dépasser, quelques enjambées plus loin, sans trop savoir pourquoi, elle lui jeta un long regard par dessus son épaule. Vraiment ce type avait l'air paumé.
Jeanne ralentie pour mieux le détailler. Il avait une barbe de plusieurs jours et l'une des manches du manteau s’éleva sous un coup de vent. Bizarre. Pourquoi ne pas l'avoir enfilé?
Au moment où elle allait repartir elle sentie une pression sur son poignée. L'homme le lui avait saisie. Quand était-il arrivé si prés d'elle? Jeanne se demanda un instant si elle avait perdu (encore) le contrôle de son pouvoir. Mais non. Il n'y avait pas de zone grise aux alentours.


* Que me veut-il? *

L’inquiétude la gagna petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Jeu 28 Mar - 0:14

C'était étrange comment des sentiments totalement opposés pouvaient se mélanger pour devenir un sentiment tout nouveau. L'amour et la haine de l'indifférence. La soif de vengeance et le pardon devenait de la détermination. La tendresse et l'amertume devenait du chagrin si grand qu'il pouvait briser un homme.

Il frotta de ces doigts la paume de sa main droite. Il y a peu cette main caressé son bras. Il appuya la paume contre sa joue et essaya de retrouver cette sensation de sa peau froide et morte.
Il ne ressentit rien, elle était partie.

Des lumières bleues clignotaient. Quelques rares passants allaient et venaient, entraient et sortaient de chez-eux. Pourquoi étaient-il pressé? Personne ne le vit. Il était invisible. Il avait toujours été invisible.
Elle se retourna sur lui, il n'y avait qu'elle pour ce retourner sur lui. Il n'y avait qu'elle qui la voyait. Il lui saisit la main avant qu'elle ne parte. Chaude, sa main était si chaude.

Ce visage qui lui manqué, il l'avait retrouvé.

Il prit cette main, si chaude, et la déposa sur ça joue. Dès le premier contact de ces doigts sur ça joue crasseuse, une larme perla. Il l'aimait tellement. Il prit doucement une mèche de ses cheveux et la réchauffa entre ses doigts. De petits cristaux de glace fondirent et moulières sa paume Doucement il lécha l'eau. Sa main droite se déposa doucement son cou. Elle tremblait, de peur? Puis doucement, lui serra gorge à lui en coupé la respiration, dans un rictus de rage lui dit :


"REND LE MOI !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Kohajira
Déesse de la Souffrance et de la Mort
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 26
Emploi/loisirs : divers
Humeur : ça peut aller
Points : 299
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Jeu 28 Mar - 0:41

Une longue chevelure rousse aux reflets rouges fouettée par le vent, un regard écarlate, un visage angélique mais ayant mûri avec les années, une forte poitrine, une silhouette fine et élancée avançait dans les rues désertes de Tomodachi. D'humeur nostalgique la jeune déesse tentait de chasser ses mauvaises pensées de sa tête en se promenant en ville, mais ça ne changeait rien au problème, la blessure était encore là, ancrée au plus profond d'elle-même, une plaie qui prendrait du temps à se refermer, Rubis le savait. Même si elle avait des tendances un peu dépressives la jeune femme faisait tout pour ne pas le montrer, elle ne voulait pas inquiéter ses amis, et puis de toutes façons même si elle leur en parlait ça ne servirait à rien... Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu'ils ne comprendraient pas la source du problème, oui car lorsqu'on connaissait la personne qui (à part Rubis) était concernée par le problème, on avait du mal à croire les paroles qui sortaient des lèvres de la déesse. Son passé avec la personne en question, ce qui s'est passé entre eux, quand on voit à quel point tout les oppose et pourtant qu'il y'a bien eu quelque chose entre eux, ça paraît étrange. Relation interdite, voilà le mot clair de l'histoire, les deux le savaient, ils auraient beau se cacher, faire tout ce qu'ils voulaient, ils auraient en eux le goût de la trahison envers leurs proches, décidément les sentiments sont des choses qui ne se contrôlent pas. La déesse elle-même ne savait plus si elle aimait encore l'homme qui était pour beaucoup un meurtrier sanguinaire, tout ce qu'elle savait c'est qu'elle aurait mal si jamais elle le voyait avec une autre femme, ce genre de signe ne trompe pas. La jeune femme soupira en levant les yeux au ciel, elle était obligée de l'admettre il la manquait. Elle essaya quand même de faire le vide dans sa tête afin de se détendre et de passer à autre chose, mais quand elle remarqua qu'elle calmait ses nerfs en jouant avec une flamme qui volait dans les airs elle secoua la tête tristement. Elle ne devait pas pleurer, ni même penser à lui, elle finit par se lever brusquement du banc où elle était assise et alla s'acheter un donut, arrivée devant la pâtissière elle en sélectionna un au chocolat, mais une fois la pâtisserie dans sa main, elle ne lui trouva rien d'appétissant, alors elle se contenta de la manger sans profiter du goût et trop hâtivement, elle marcha en le terminant. Tout en marchant en passa devant le cinéma, l'une des affiches de films représentait la silhouette d'un ange, quant-à l'autre, elle se nommait Red Warrior ces détails firent comme elle s'y attendait la seule personne qu'elle ait été capable d'aimer en amour. Sentant alors les larmes lui monter aux yeux Rubis se précipita vers la première boutique qui était à proximité d'elle, c'était une boutique de vêtements branchés, à peine entrée qu'une vendeuse alla la voir :

"Vous désirez quelque chose mademoiselle ?"

Le regard rougeoyant de la déesse fila vers son interlocutrice comme sortant de ses pensées. Ses yeux étaient humides, elle sentait les larmes prêtes à s'en échapper... La vendeuse le remarqua qu'après l'avoir observée attentivement :

"Vous êtes sûre que tout va bien mademoiselle ?"

Elle avait l'air inquiète mais Rubis détourna le regard cherchant à fuir ses états d'âme, elle lui adressa un sourire forcé trahissant ses sentiments. Elle se devait de ne pas mêler les inconnus à ses problèmes, même si au fond d'elle, elle aurait aimé tout lui dire, mais elle savait qu'elle ne comprendrait pas. Elle finit par lui répondre d'une voix d'abord légèrement tremblante puis redevenant à peu près normale :

"Ne vous en faites pas pour moi !Je voudrais savoir si vous avez des robes qui pourraient m'aller."

En réalité Rubis avait déjà des tonnes de robes dans sa penderie mais il fallait qu'elle se change les idées, de n'importe quelle manière certes mais pourvut que cela lui fasse oublier l'ange déchu qui revenait dans son esprit à sa guise. Elle jetta un œil à son iphone, il indiquait bientôt 19h, le magasin allait bientôt fermer et elle n'avait rien acheté, elle n'en avait pas envie... Au moins elle ne pensait plus à l'ange déchu dont elle était restée amoureuse malgré sa lutte pour ne plus l'être. Il faisait déjà nuit noire à Tomodachi, l'ambiance était calme mais inquiétante, le vent s'était levé, elle ignorait pourquoi mais Rubis avait un mauvais pressentiment. Que faire ? Appeler les Hunters ? Elle n'était sûre de rien, il valait mieux vérifier si quelque chose se tramait avant d'anticiper quoi que ce soit. Puis elle entendit une voix familière, non... C'était impossible, ça ne pouvait pas être lui... La jeune fille se mit à courir dans les rues cherchant désespérément celui qu'elle croyait avoir entendu, lorsqu'elle finit par croire que ce son n'était que le pur fruit de son imagination elle le trouva. Rubis resta sous le choc pendant quelques minutes, c'était bien lui, il avait beaucoup changé mais c'était bien lui. Elle remarqua la présence d'une adolescente rousse effrayée qui avait l'air de ne pas savoir ce qu'elle faisait là, la déesse la plaignit intérieurement, la pauvre fille. Rubis resta sans voix un court instant ne sachant pas quoi dire, puis elle finit par dire calmement mais d'une manière dure :

« Épargne-la, elle n'a rien à avoir dans nos histoires. »

Elle regarda la rouquine et lui parla par télépathie afin que l'ex-Devil ne puisse pas l'entendre :

** Tu as croisé la route de celui qui était l'un des plus dangereux Devils que Tomodachi ait connu, dès que tu en auras l'occasion fuis avant qu'il ne te fasse du mal !**


Dernière édition par Rubis Kohajira le Jeu 16 Mai - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 80
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Présentation : ICI
Points : 91
Réputation : 5
Date d'inscription : 15/10/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Jeu 28 Mar - 19:46

Jeanne tremblait de peur. Bon sang mais que...? Une main serra sa gorge. Elle ouvrit la bouche pour respirer. Inutile. Ses propres mains vinrent tenter de déloger celle de l'agresseur. Elles griffaient et raclaient. Rien. Une voix de femme se fit entendre. Il l'a lâcha. Jeanne bascula en arrière et tomba sur les fesses. Elle respirait vite et à grande goulées.
Une voix.
Dans sa tête.
Un Devil, ce type était un Devil. Impossible...

MAIS QUE CE PASSAIT-IL BORDEL????


télépathie: ** je... ok. Je vais faire attention. Merci d'être venue. Mais je ne risque rien, j'ai un pouvoir qui ralentie le temps quand j'ai peur...*

La peur gagna encore plus Jeanne, elle se releva et s'éloigna d 'un pas. Son pouvoir s'activa un peu, et la zone la plus à proximité d'elle devint légèrement grisée. Mais c'était à peine visible.

" Que..." Sa voix tremblait un peu. Elle se reprit et dit dune voix plus sure: "qu'est-ce que vous me voulez?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Mer 3 Avr - 20:28

Une voie brisa ce moment magique, sa voie. Elle avait tous sa voie...

D'un regard bref, il détourna les yeux de sa princesse et tomba des nues.

Elle, toujours Elle. Son visage était le même que depuis ce jour. Le même visage de celle qu'il venait de tenter d'étrangler. Toute sa haine et son amour se mua en peur. Impossible elles sont toutes identiques. Il en était sûr, elle lui avait jeté un sort, il ne pouvait en être autrement. Tous son corps frémit. Les yeux de l'homme n'exprimer plus qu'une profonde peur.


"Aaaaaaah, Nooonnn ! Non! Non! Non ! OU EST-ELLE ?"

Dans un bref éclat de sanglot il se recroquevilla sur lui-même. Elle était toutes pareilles. Identiques, il ne la retrouverait jamais. Il l'aimait tant...

Il ne pouvait, ne voulait pas l'abandonner. Tous était de sa faute. Chancelant, l'homme ce releva. Son visage baignait de larmes. Il était terrifiant torturé de haine et d'amour. Tous les sentiments se confondaient sur son visage déformer par des grimaces et des spasmes.

Soudainement l'homme s'immobilisa, le temps aussi. Sous le chancèlement de l'homme la neige crissait. Les flocons glacer ces joues.

Les flocons glacer ces joues et il sentit le froid mordre sa peau. Elle n'était plus la pour la réchauffer.
Tout était déjà trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 80
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Présentation : ICI
Points : 91
Réputation : 5
Date d'inscription : 15/10/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Jeu 4 Avr - 23:08

* oO ça devient tordu cette affaire... je fais quoi? je me casse ou pas?*

L'homme tomba à genoux dans la neige abattu. Jeanne fit un pas en avant, avança la main comme pour le rassurer. Elle s'immobilisa. Ce n'était pas prudent, cet homme était à l'évidence fou. La jeune fille au cheveux rouge ébouriffées hésitait quand à la réaction à adopter. Enfin, et se disant que la femme à côté pourrait la protéger au cas où, elle s'approcha de l'homme et posa sa main sur son dos.

" Calmez-vous... heu... vous cherchez qui? "

* il faut que je me barre au plus vite... ça va dégénérer je le sent...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Sam 13 Avr - 19:32

Le froid le mordait jusqu'au os.

Les larmes sur ses joues profitait au vent glacial et lui lacérera la chaire comme si des lames y glissé. Il tremblait, impatient que la mort le recouvre, de son manteau noir et l'apaise. Comme murmurer par le vent, de son passé lui surgit un murmure.


Tomber est permis, se relever est ordonné.

Puis il ne pouvait mourir, "Elle" l'attendait. Il se releva, essuya du revers de sa main ces larmes, feinta un sourire, si raté qu'il en devenait glauque. Ses yeux fatigué était trouble et ces joue creusé trahissait son état.

Faim, il avait faim. Depuis quand n'avait-il pas mangé ? A la cherché il avait oublié le temps et l'appétit.

Il s'adressa alors de sa voix usé au taches de couleurs flou, ce que lui permettait à peine de voir ces yeux et que le restant de sa raison lui permettait de reconnaitre comme des femmes.


"Vous n'auriez pas un truc à manger... Et une cigarette..."

Puis murmurant, mourant presque dans sa bouche.

"Je ferai tous pour vous en échange... Vraiment tous... Même tué."

Mendiés, ça lui avait pris quand il s'était souvenu que beaucoup femme et d'homme payerais pour voir réalisé leurs désirs de vengeance, ou autre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Mer 24 Avr - 16:01

[Hrp] Chronologiquement je sais pas trop ou se post se situe cette histoire, donc je le place un peu après le départ d'Haruki (sur un topic zone Hebi) qui s'apprête à commencer sa saga. Donc si ça ne conviens pas, dites moi je changerai[Hrp]

Cette promenade dans les rues de cette immense ville aurait du être comme les autres... Cette petite course pour acheter des couches pour Ryuho aurait du être rapide... Tout aurai du se passer tranquillement. Zen qui avait déjà trouvé le magasins et déjà acheté ce dont il avait besoin, s'apprêtait à regagner le manoir de Soruka. Il était en chemin pour retrouver son enfant. Ces derniers temps Zen avait quelques peu mit de côté ses multiples entraînements pour assumer un peu plus son rôle de père... Mais c'était aussi parce que la mère du petit enfant avait disparut, elle n'était plus là... elle avait disparut au profit d'Iota Bêta Keréa... Ces derniers temps Zen était plus que démotivé, de voir la femme de sa vie partir, et de n'avoir rien su faire pour la protéger l'avait effondré. Si Kyo et Soruka ne l'avaient pas ramassé à la petite cuillère, il serait surement encore au cimetière d'Hinamizawa à se lamenter.
Pourtant il ne s'était pas encore remit totalement... Loin de là... Mais le soutiens de ses amis lui avait comprendre qu'il ne devait pas se lamenter, et qu'il y avait peut être un espoir de sauver la Nécromancienne. Tant qu'il y avait de l'espoir il devait se battre ! Et cette état d'esprit avait continuer de germer lorsqu'il fut ramener au manoir et qu'il donna le biberon à Ryuho.
Ce petit enfant n'avait pas conscience de ce qui était en train de ce passer... Mais qu'est ce qui serai le pire, à l'avenir, quand Ryuho demandera à Zen ou est sa maman... Si il avait honte de n'avoir su la protéger, n'aurait il pas plus honte d'avouer à son fils de n'avoir rien tenté ?...
Non ! Il fallait qu'il reprenne confiance... Si il ne pouvait le faire pour lui même, alors il devait le faire pour son enfant ! Il voulait lui offrir la vie qu'il n'avait jamais eut ! Il voulait que son enfant grandisse en compagnie d'une mère et d'un père !
Zen voulait relever la tête et faire face... Petit à petit il comprenait que sa première réaction fut celle d'un faible... Il avait encore de la route à faire, mais si il continuait ainsi il y arriverait ! Il ferai tout pour tenter de sauver Haruki !

C'est dans cet état d'esprit qu'il s'apprêtait à regagner son domicile afin de s'occuper de son fils. Cependant, les choses n'allaient pas se passer comme prévu. Et c'est au détour d'une rue qu'il croisa trois personnes... Trois, dont une qui capta instantanément son regard... Une qui éveilla en lui une profonde haine qui s'était quelque peu atténué, mais qu'il n'avait jamais oublié... Red... Aucun doute, c'était bien lui...
Comment Zen aurait il pu oublier le visage de la personne qu'il haïssait le plus au monde. Ce type qui avait commit l'impardonnable ! Il avait souillé l'honneur de la Nécromancienne. Le Hebi n'avait jamais pu se venger, et pourtant il n'avait jamais oublié... Maintenant que son chemin croisait à nouveau celui de cet enfoiré, il ne comptait nullement le laisser partir de la sorte !
Ils avaient des comptes à régler, et l'ancien militaire comptait bien régler ça tout de suite et maintenant.
Le Devil ne semblait pas très bien... Mais honnêtement, Zen se contrefichait de ce détail... C'était loin d'être son problème.
Laissant tomber son sac de course il fonça à toute vitesse vers le groupe de personne... Il reconnu Rubis qu'il connaissait vaguement cependant il lui semblait ne pas connaître la jeune fille... Peut importe... Et si elles tentaient de l'empêcher d'agir à sa guise, alors Zen n'aurait aucun scrupule à les tuer elles aussi.

Poussant violemment Jeanne sur le côté, le Hebi se retrouva à présent face à Red. Sans prendre le temps de le saluer, il lança son poing violemment dans la mâchoire du Devil.
Ce coup n'était rien. Comparé à ce qu'il comptait faire subir à Red, ce n'était qu'une piètre introduction, une prémisse de sa vengeance qu'il comptait obtenir. Dégainant l'ange noir, Zen dont le visage était marqué par la haine, rugit alors.


"Relève toi enflure !!! Tu vas payer... Tu vas payer pour ce que tu as fais à Haruki ! Tu m'entends enfoiré !!!!"

Sans perdre d'avantage de temps, sa main libre fut entouré par son énergie qui matérialisa une main bien plus énorme qui saisit automatiquement sa proie. Concentrer son aura pour refermer d'avantage son étreinte, Zen n'avait qu'une envie celle d'entendre les os de cet être abject craquer.

"Tu pensais quand même pas que j'allais t'oublier... Tu pensais quand même pas que ce que tu as oser faire à Haruki allait être oublier ! Tu as lâchement disparut de la circulation, mais maintenant que je te tombe dessus, compte sur moi pour te faire vivre un moment bien plus cruel que tu n'as pu lui faire vivre... Pourriture! Compte sur moi pour ne pas te tuer trop vite !"

Bien qu'il n'en avait qu'après Red, Zen resta tout de même sur ses gardes vis a vis de Jeanne et Rubis, il ne savait pas ce qu'elles comptait faire. Mais pour leur bien il espérait grandement qu'elle ne se mette pas sur sa route. Il ne laisserait rien ni personne le gêner à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 80
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Présentation : ICI
Points : 91
Réputation : 5
Date d'inscription : 15/10/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Lun 29 Avr - 10:29

" Quoi? vous..."

Jeanne se fit violemment bousculer et manqua de s'étaler sur le bitume. Un nouvelle homme aux cheveux violets venait d'agresser strange-man. Jeanne s'éloigna et se rapprocha de la femme aux cheveux rouge. Ca devenait vraiment, vraiment flippant.
Soudain une main géante sortie de nul par saisie strange-man.

Jeanne paniqua.

Une sorte d'onde grise partant de Jeanne vint recouvrir les deux hommes. Le temps avait énormément ralentie, si bien qu'à l’œil nu on aurait put penser qu'il s'était arrêté.


" ho mon dieu... je... je suis désolée!"

Les yeux gris de Jeanne se remplir de larmes. Qu'avait-elle fait ?

* je dois fuir... je dois fuir au plus vite! mon dieu comment j'ai pût encore faire ça? je suis un monstre! *


[hj: Rubis peut toujours bouger car la bulle temporelle ne concerne que Red et Znen ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meli Mylo
Guérisseuse
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 28
Présentation : tout commence ici
Points : 58
Réputation : 1
Date d'inscription : 17/03/2013

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Ven 10 Mai - 16:01

Meli, toujours perdue dans ses pensées en quête de ses souvenirs avançait en fixant le sol. Elle se demandait toujours d'où venait cette haine et cette soif de vengeance qu'elle avait en elle. Elle essayait de devenir une bonne personne, de faire des bonnes actions, d'aider les gens, mais c'était plus fort qu'elle : dès qu'elle se sentait triste, elle avait envie de sang, de tuer, de torturer. Elle refoulait tant bien que mal ces sentiments qui lui faisaient peur et qui la confortaient dans l'idée qu'elle se faisait d'elle-même : elle était amnésique, certainement folle, dangereuse et obsédée par un inconnu dont elle ne savait plus rien.

Elle avançait sans but précis, sans savoir où elle allait quand elle se cogna contre quelque chose et fit tomber son masque de son visage. Elle releva alors la tête et se rendit compte qu'elle venait de foncer sur un homme qui était à genoux.


"Pardon, je n'ai pas vu où j'allais. Excusez-moi" lui dit-elle.

Elle s'apprêtait à ramasser son masque afin de reprendre sa route quand elle eut une sensation étrange, l'homme n'avait pas répondu et ne bougeait pas. Elle prêta alors plus d'attention à ce qu'il se passait : un homme aux cheveux violets avait l'air très énervé, son poing était levé vers l'inconnu au sol. Quant à l'homme que Meli avait bousculé, il était en piteux état, son visage était creusé, il avait l'air triste et ne prêtait aucune attention à son agresseur. Rien d'anormal, une querelle parmi tant d'autres, sauf que ces deux hommes restaient immobiles, ils étaient entourés d'une substance grise qui semblait les avoir figés dans le temps.

Un peu à l'écart se tenaient deux jeunes femmes dont une qui pleurait et qui avait l'air de paniquer.

Meli leur cria :


"Que s'est-il passé?"


Mais dans le fond Meli s'en fichait pas mal de leur réponse. Meli avait une autre préoccupation : l'inconnu au sol. Elle ne savait pas pourquoi, mais son intuition lui disait d'emmener cet homme loin de ces personnes. Elle voulait le protéger, plus que tout, elle était prête à n'importe quoi pour cet inconnu. L'adrénaline avait envahi tout son corps et c'était comme si rien ne pouvait plus l'arrêter. Elle en oubliait même de remettre son masque qui gisait au sol, laissant à la vue de tous ses nombreuses cicatrices sur le visage.

Elle ne savait pas ce qu'était cette substance grise, et elle ne voulait pas prendre le risque d'entrer dedans au risque de se retrouver figée elle aussi et de ne pas pouvoir sauver cet inconnu.

Elle réfléchit.


*Mes pouvoirs sont inutiles, il faut que je me mette face à cet homme, que je tienne son visage entre mes mains pour réussir à le ranimer. Je ne peux pas entrer dans cette bulle. Comment faire? Il faut que je le sorte d'ici !!!* se dit-elle

Elle réalisa une chose : pourquoi la fille en sanglots paniquait et se donnait ainsi un air coupable ?

Meli se dirigea vers elle d'un pas décidé, l'empoigna par le cou et lui hurla :

"Dis moi comment le délivrer ! Dis moi ce que je dois faire ou tu vas le regretter !!!"

Meli, le visage découvert, laissait apparaître ses crocs qui ne donnait pas de doute sur ce qu'elle était. Ses yeux étaient devenus rouges et elle était entrée dans un état de rage suprême. Elle voulait coûte que coûte protéger cet inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 80
Liens de parenté : Sty et Jeanne ont été enfermé dans le même laboratoire par l'Organisation.
Présentation : ICI
Points : 91
Réputation : 5
Date d'inscription : 15/10/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Ven 10 Mai - 16:56

Totalement paniquée par ce qu'elle venait de faire, Jeanne s'apprêtait à fuir la scéne, quand soudain, une femme déboula sur elle et la pris à la gorge. Même à travers les larmes Jeanne pouvait voir le visage couturé de cicatrices de l'inconnue. Mais les crocs... ces crocs inhumains...


"Dis moi comment le délivrer ! Dis moi ce que je dois faire ou tu vas le regretter !!!"

" Je ne sais pas, je- "

La pression autour de son cou augmenta. Toute concentrée qu'elle l'était sur l'inconnue, Jeanne perdis le contrôle la bulle temporelle (si tentait qu'elle ne l'est jamais eu) et le temps redémarra normalement. Red allait finir en charpie!

" attention...!"

Tenta Jeanne , autant qu'elle le pouvait, de prévenir la femme que Red aller sévèrement déguster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Kohajira
Déesse de la Souffrance et de la Mort
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 26
Emploi/loisirs : divers
Humeur : ça peut aller
Points : 299
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Ven 10 Mai - 19:46

Soudain un éclair de feu fulgurant frappa de plein fouet l'inconnue qui s'en était prise à Jeanne, elle fut projetée contre le mur d'une maison au fond de la ruelle, elle fut à moitié ensevelie par les déchets des poubelles. Rubis était folle de rage qu'on puisse s'en prendre à une innocente sans raison et sans défense par dessus le marché !Des flammes tournoyaient autour d'elle et ses yeux étaient devenus entièrement rouges, ils brillaient d'une lueur étrange et une aura puissante émanait de son corps, ses ailes rouges étaient déployées. Hors d'elle la déesse envoya des milliers de boules de feu sur celle qu'elle venait d'attaquer, puis elle envoya des pics de cristaux rouges qui explosaient dès qu'ils touchaient quelque chose, elle créa ensuite des anneaux de feu qui tournoyaient comme des spirales et qui protégeaient Jeanne. Elle regarda Red :

"Tu ne fais que récolter ce que tu as semé Red !Tu devrais avoir honte d'en être arrivé là, regarde-toi tu n'es plus qu'un moins que rien !Avant tu n'étais pas mieux mais au moins il te restait encore un peu de dignité et tu savais te défendre !Je ne veux plus avoir affaire avec toi !!"

Elle regarda l'inconnue qui avait attaqué Jeanne, elle ne contenait plus sa colère, elle ne comprenait pas comment on pouvait s'en prendre aux gens comme ça sans raison précise, peut-être était-elle une nouvelle recrue des Devils ? Cela expliquerait des choses, dans ce cas elle serait venue défendre Red ? Si elle aurait voulut défendre Red elle s'en serait prise à Zen qui réglait ses comptes avec l'ex-Devil... La déesse avait observé la petite rousse au regard métallisé, apparemment elle détenait le pouvoir de contrôler le temps mais pour le moment elle ne le déclenchait que suite à de fortes émotions comme la peur, elle ne le maîtrisait pas encore... Elle pourrait lui apprendre à développer ses pouvoirs, et puis elle a l'air si jeune cette fille, avait-elle un endroit où aller au moins ? La déesse pensa qu'il valait mieux quitter les lieux, la situation commençait à se compliquer et elle était dangereuse pour Jeanne. Elle regarda l'inconnue, hum autant profiter qu'elle soit encore inconsciente pour partir d'ici au plus vite. Elle regarda Jeanne :

" Il ne vaut mieux pas rester ici plus longtemps, je vais essayer de t'emmener en sécurité."

Elle prit sa main et se concentra réunissant toute son énergie espérant qu'elle pourrait se téléporter avec la jeune fille suffisamment loin pour qu'elle soit hors de danger. Elle devait aussi contacter Yosama pour lui annoncer que Red était de retour en ville... Les deux femmes disparurent de la ruelle laissant une poussière brillante rouge derrière elles, elles réapparurent à côté d'un bar Rubis regarda autour d'elle, bon au moins elles étaient éloignées de ces dingues, elle finit enfin par sourire un peu bien qu'elle soit un peu fatiguée par l'énergie qu'elle avait utilisée pour la téléportation et le petit combat qu'elle avait mené contre cette femme si étrange...

"Au moins tu es saine et sauve, je ne connaissais pas la personne qui s'en est prise à toi mais l'homme que tu as vu est Red comme je te l'ai dit par télépathie, croiser son chemin c'est déjà de la malchance, j'habite en centre-ville tu veux venir chez moi pour te sécher un peu avec le froid qu'il fait ? Ah au fait moi c'est Rubis, je suis une Hunter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meli Mylo
Guérisseuse
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 28
Présentation : tout commence ici
Points : 58
Réputation : 1
Date d'inscription : 17/03/2013

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Ven 10 Mai - 21:44

Meli était comme dans un rêve, elle était allongée dans un champ rempli de fleurs et Il était là, Il la regardait, rigolait, lui promettait qu'il ne l'abandonnerait jamais...

"Où est-tu...tu...n'as pas tenu...ta promesse" murmurait-elle

Il lui répondit :

" Il ne vaut mieux pas rester ici plus longtemps, je vais essayer de t'emmener en sécurité."

Meli ouvrit les yeux et reprit conscience : c'était la deuxième femme qui parlait à la rouquine.

"Mmm...Merci..." dit Meli à la jeune rouquine, sans prêter attention à celle qui l'avait assommée. Et les deux femmes disparurent dans une poussière d'étoiles rouge.

*L'INCONNU !* se dit-elle en reprenant ses esprits.

Elle se précipita sur lui, l'enveloppa de tout son corps de façon à le protéger telle une carapace. Elle s'attendait à prendre les coups à sa place étant donné qu'elle tournait le dos à l'homme aux cheveux violets. Elle fermait les yeux de toutes ses forces, en se cramponnant à l'inconnu.

"S'il te plaît ne le touche pas" supplia t-elle en s'adressant à l'homme en colère.

Elle ne savait même pas pourquoi elle tenait tant à protéger cet homme qu'elle ne connaissait pas. Elle pleurait, elle avait vraiment peur que cet homme le tue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Dim 12 Mai - 16:57

[Hrp] Cheveux Violet ? par pitié je ne suis pas un mec bizarre qui aime la tektonik, violet c'est trop extrême !! Bon mon avatar prête à confusion à cause de l'effet mais j'ai bien les cheveux noir xD [Hrp]

Evidemment les choses ne se passèrent pas comme prévu. Il fallait évidement que des personne se mette en travers sa route. Alors qu'il tenait la personne qu'il haïssait le plus à ce jour, il fallait qu'on l'empêche d'obtenir réparation. Ça ne ce passerait pas de la sorte ! Si il devait vraiment en arriver là, il tuerait sans hésiter les personnes qui se dresseront sur sa route.
Si jeanne semblait avoir à son insu figé le temps, ce dernier semblait avoir retrouvé sa normalité. Concernant Rubis, au moins celle ci ne comptait apparemment pas empêcher le Hebi de régler ces comptes, c'était une bonne chose. Par contre la gêne arriva en une nouvelle arrivante que l'ancien militaire n'avait jamais vu auparavant... Une jeune femme masqué qui semblait tenir énormément tenir à Red.
Elle venait de se placer entre le Hebi et le Devil, protégeant ce dernier, et surtout, suppliant l'Amnésique d'épargner ce type.
Intérieurement, le Hebi était tout simplement en train de bouillir de rage, il ne pourrait se contenir plus longtemps... C'était quoi cette blague ? Ne pas le toucher ? Cet enfoiré après ce qu'il avait fait à la femme qu'il aime ??
Rien qu'à cette pensée, l'énergie qui émanait du Hebi, matérialisa à nouveau une main qui jaillit alors afin de saisir Meli Mylo pour l'éloigner de Red, et la plaquer contre un mur
.

"L'épargner ?... Tu te fous de ma gueule ?... On ne m'empêchera pas de le buter, t'entends ?... Ce type à souillé l'honneur de la femme que j'aime, et toi tu veux que je l'épargne ?... Je sais pas d'ou tu débarque, mais un conseil ne te mêle pas de cette histoire !... Tu aurai dis quoi si une ordure avait violé la personne que tu aime le plus ?"

Le Hebi commença alors à avancer vers Red, ce dernier n'avait pas encore réagit, il semblait tellement faible... C'était tellement pitoyable.
Zen saisit alors Red par les cheveux pour le forcer à lever la tête afin de voir son visage.


"On ne récolte que ce que l'on sème... espèce de sale merde, tu ne te la raconte plus maintenant ? Elle est passé ou la grande gueule d'avant ? Tu vas payer, tu le sais ça ? Et même si t'arrive à fuir comme tu as l'habitude de le faire je te traquerai encore et toujours!"

Il laissa alors tomber la tête du Devil. et se releva alors serrant fermement son katana.

"Ce n'est pas drôle, je pourrai t'embrocher et te tuer en un quart de seconde dans ton pathétique état... Mais je crois plutôt que je vais te découper tes parties génital et te les faire bouffer... Ouais ça me semble être une bien meilleur idée..."

Exaspéré de voir le Devil ne pas réagir comme une vieille loque, le Hebi lui donna un violent coup de pied dans les côtes.

"Tu vas réagir enculé !!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red
Démon Usé
avatar

Nombre de messages : 483
Age : 23
Localisation : Ailleurs
Emploi/loisirs : Info-graphiste
Humeur : Gripée (oui ce n'est pas une humeur, mais flut)
Présentation : Red : Homme brun, sur la fin de la vingtaine, visage ridés et fatigué. Un homme fou comme tant d’autre il se fatigue de la vie au fil du temps.
Meurtrier rattraper par ses victimes, il lui manque le bras gauche...

Points : 537
Réputation : 2
Date d'inscription : 11/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Lun 13 Mai - 2:29

"Qui est tu ?"

L'ultime affront était lâché. Il ne daignait même pas se souvenir de ce qu'il avait fait à l'être aimé de Zen.

Un gout chaud de métal lui emplie la bouche jusqu’à faire glisser un long filet rouge le long de la commissure de ces lèvres. Qui était-il donc ? Il s'en souvenait pas et s'en foutait. Il n'y avait qu'elle pour lui.

L'oubli de ses propres fautes est la plus sûre des absolutions. Mais Red lui n'était pas en quêtes d'une quelconque absolution. Il avait tous simplement oublié, comme on oublierais un détail inutile.

Il s'agitait tous. C'était tellement désagréable. On l'avait battu encore, c'est tous ce qu'il serait dire. Il avait regardé sans comprendre. Ces yeux ce voilé de plus en plus. Soudainement plus de douleur, juste les ténèbres.

Le temps efface tout, et à la fin, il ne reste que les ténèbres.

C'est ce qu'il aurait du ce passer.
Ranimer par le froid mordant, il écoutait. La voie d'une femme suppliait pour qu'on ne le tue pas. Elle avait sa voie, et alors que ces yeux s'éclairer de nouveau il crut reconnaitre son visage.

Il n'en eu pas le temps, elle n’échappa à son bourreau. La femme fut plaqué contre le mur et lui soulever comme un vulgaire pantin désarticulé. Il ne compris pas la moitié de ce qu'il l'agresseur lui dit, et il tomba de nouveaux au sol.
Une violente douleurs au cotte le balaya sur le coté.
Elle n'était pas loin. La bas contre le mur c'était peut-être elle. Elles avaient tous... Son visage, sa voie !

Le boucan que provoquer Zen réveilla la rue tous comme les habitants du quartier. Des regards indiscret à demi caché par le voile d'un rideau, ou des personne qui descendit dans la rue, mais juste spectateur. Lançant des regard dégouter et des murmures injurieux ou juste plaintif.

Zen attirait la haine, Red la pitié.


L'homme battu au sol lui ne désirait qu'une chose, la retrouver et elle était la non loin. Zen l'avait fait souffrir. Pour la première fois l'homme fit face à son agresseur, encourager par la foule quasi silencieuse.

Red avait peur lui aussi, par pour lui. Alors que l'effort lui fît vomir une gerbe de sang, qu'il tremblait sur ces jambes, il saisit la main du Hébi qui tenait le katana.


"IRA ne lui fait pas de mal... Père."

Deux chose c'était passé.
Les souvenir du passé de R******, ou du moins de "Red" avait pris le dessus sur sa raison et le passé à Tomodachi.
Il avait invoqué Ira, la colère, cette dernière lui donné une force titanesque et décuplé son aura, mais il y sacrifié ça raison et était aussi esclave de la sa propre colère.

L'homme bien que pitoyable à voir, lui compressa le poignet avec une telle puissance qu'il briserait l'os d'un homme normal.
Dans sa colère, le maintenant fermement par le poignet il le projeta d'un mouvement ample et circulaire au-dessus de lui et l'écrasa sur le sol toutes sa force. Le lâchant espérant stupidement qu'il en avait fini avec lui retourna voir la femme qu'y l'avait aidé. Tremblant encore comme un feuille balloter par le vent, il s'écrasa prés d'elle et ne cessa de la regarder avec amour. Elle avait son visage...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meli Mylo
Guérisseuse
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 28
Présentation : tout commence ici
Points : 58
Réputation : 1
Date d'inscription : 17/03/2013

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Lun 13 Mai - 11:09

[HRP] désolée pour tes cheveux violets Zen mais c'est vrai que la photo prête à confusion Razz[HRP]


L'homme aux cheveux noirs plaqua Meli contre le mur, elle comprit qu'il ne renoncerait pas car il lui avoua que l'inconnu avait violé sa femme. Elle était immobilisée, elle dévisageait l'inconnu mais n'arrivait pas à éprouver de dégoût pour lui. Elle avait énormément de peine pour lui, le sentiment de devoir le protéger n'avait pas disparu et elle ressentait autre chose, mais elle ne savait pas ce que c'était.

L'homme se dirigea donc vers l'inconnu et s'en prit à lui. De toute évidence, il allait régler ses comptes. Meli restait figée, elle cherchait du regard son masque qu'elle devait remettre absolument, mais elle ne le voyait pas. Une foule attirée par le vacarme s'était rassemblée afin d'observer ce qu'il se passait. Ils regardaient tous l'inconnu avec dégoût, mépris, ils chuchotaient...

L'inconnu était désormais debout face à son adversaire et vomissait du sang, il tremblait et était vraiment en piteux état. Il prit alors la main de l'homme en colère et dit une chose étrange que Meli ne comprenait pas :

"IRA ne lui fait pas de mal... Père."

Elle était toujours comme paralysée car plus elle regardait les deux hommes, plus ses souvenirs revenaient en masse dans son esprit. Elle se rappela d'abord avoir été plongée dans une profonde dépression car Il n'était plus là, elle était devenue incapable de s'occuper de son enfant qu'elle avait été contrainte d'abandonner. Elle était ensuite partie à sa recherche, s'était retrouvée dans une ville dévastée où régnait Le Mal, elle avait vendu son âme à un démon buveur de sang car il lui avait promit qu'il pouvait Le retrouver. Il n'en eut pas le temps car les humains capturèrent Meli et sans elle il ne pouvait pas leur faire face, il fût obligé de s'enfuir. Les humains firent subir à Meli toutes sortes d'opérations afin de lui modifier son cerveau, de la rendre normale et humaine.

C'était trop pour Meli, elle ne voulait pas se souvenir de tout ça, elle pensait à son enfant et à Lui mais où était-Il? ... Elle prit sa tête entre ses deux mains en espérant que ce cauchemar s'arrête quand elle entendit un bruit sourd . L'inconnu venait de s'écrouler à côté d'elle, il la fixait d'un regard étrange, un regard qu'elle avait déjà vu.


"Est-ce...est-ce que je te connais?" lui dit-elle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   Ven 17 Mai - 0:33

Enfin Red avait eut un sursaut de réaction, il venait de saisir le poignet de Zen exerçant une grosse pression. Si le Hebi n'avait pas concentré son énergie dans ce dernier pour renforcer son ossature, celui ci serai actuellement réduit en mille morceaux. Il avait évité le pire. Cependant l'ange noir tomba à terre, et qui plus est, d'un mouvement brusque, le Devil mit à terre le Hebi.
Voila... C'est ce que voulait Zen, il ne voulait pas prendre sa vengeance sur un mollusque, il voulait affronter Red, il voulait surpasser ce dernier !
Prendre sa vengeance sur un type qui semblait ne plus vouloir vivre... Il n'y avait aucun mérite là dedans. Cette réaction de l'ange déchu, ne fit qu'attiser la haine de l'ancien militaire. A tel point que la douleur dans son poignet était bien là, mais il ne la ressentait nullement. Il avait juste envie de se relever et de poursuivre ce combat, avec comme issu, son katana embrochant le cœur du Devil.
Le tout après l'avoir fait longuement souffrir.
Aussitôt Zen se remit sur ses deux pieds et reprit son ange noir en main. Cependant il allait vite être déçu. Red était tombé à terre, comme si l'effort qu'il venait de faire lui avait consumer l'intégralité de ses forces restantes. Il était prêt de cette femme masqué...
Il semblait bien plus intéressé par elle, que par un type qui menaçait de le tuer.
Le Hebi s'approcha alors des deux personnes qui semblait être en pleine séquence émotion. Une fois au niveau de la jeune femme, il saisit cette dernière par le cou.


"Tu semble montrer un quelconque intérêt pour cette jeune femme Red..."

Petit à petit il resserra l'étreinte comme pour étrangler cette dernière.

"Si je la fais souffrir, est ce que tu daignera enfin réagir ??? Si je lui faisais du mal, comme tu as pu en faire à la femme que j'aime, tu aimerai assister à ce spectacle Red ?"

Il murmura alors dans l'oreille de Meli Mylo.

"Désolé, ce n'est pas contre toi..."

Ces mots montraient bien que Zen avait bien l'intention de s'en prendre à la jeune femme, pour assouvir sa vengeance il n'hésiterai pas à s'en prendre à cette parfaite inconnue. Mais comme il venait de lui dire, ce n'était nullement contre elle. C'était juste un moyen de faire réagir Red. Lui qui semblait ne pas vouloir qu'il la touche... Il venait de donner au Hebi l'idée de faire tout l'inverse.
Le lame tranche de l'ange noir s'approcha dangereusement de la joue de la jeune femme. Son visage était déjà bien marqué. Cependant l'amnésique trouva un petit espace libre pour faire de son katana une entaille. Si le sang de la jeune femme coulait, cela allait peut être réveiller le Devil. En tout cas si ce n'était pas le cas, Zen n'hésiterai pas à aller plus loin. Rien ne l'empêcherai de venger Haruki. Si il devait briser les bras et jambes de la jeune femme, ou la planter de toute part, ce n'est pas ça qui le gênerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ou est-elle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ou est-elle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?
» Elle est admirable cette haitienne.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Entrée de la ville-
Sauter vers: