Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La marque de Mimésis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 30 Sep - 0:50

En entendant les paroles de Zen, la fillette ne put s'empêcher de laisser échapper un immense sourire, néanmoins, celui-ci disparut un bref instant en l'entendant parler de son fils. Pourquoi diable avait-il besoin de rappeler à la fillette qu'il avait eu un fils avec Haruki ? Se ressaisissant d'un coup, elle retrouva bien vite son sourire étincelant, se permettant même de lâcher un petit :

" J'aimerai bien le voir une fois ! Je pourrai ? Dis ! Dis ! S'il te plait ! "

Sans réfléchir d'avantage, elle lui fonça dans les bras, le serrant aussi fort qu'elle le pouvait.

" J'm'en fiche que tu sois pas comme monsieur Yosama ! T'es mon grand-frère à moi ! "

Vient ensuite la réflexion à propos du fait qu'elle était Hunter, voulait-il qu'elle les quitte ? Ils avaient toujours été là pour elle, depuis son arrivée où Yosama l'avait accueillie jusqu'à présent où elle vivait aux côté des nombreux Hunters au manoir Omûra. Et puis, il y avait Vp, sa deuxième maman, la seule qu'elle a vraiment connu pendant très longtemps. Et puis tous ceux qui vivaient dans l'appartement où elle avait longtemps logé et qui s'amusaient de ses illusions, l'encourageant souvent. Sans oublier tous les autres Tomodachiens... Elle DEVAIT rester Hunter ! Elle ne pouvait pas les quitter, ne les voulait pas ! Timidement, elle recula, secouant la tête, son sourire avait complètement disparut.


" Je suis une Hunter. Je resterai Hunter. Toujours. Quoiqu'il arrive. Je partirai pas des Hunters ! Jamais ! "

Vient ensuite l'inspecteur, posant un dossier sur le bureau, piégé dans l'illusion de la fillette, il lança un simple :


" Et voila les rapports d'autopsie ! Le nom de la victime y figure, le reste a été uploadé dans votre ordinateur ! "

Une fois qu'il ait disparut, Lysis, très sérieuse, retourna derrière l'ordinateur, se mettant à chercher les fameuses données mise à jour.

" Tu peux regarder pour l'auto-scie, j'y connais rien moi... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Kohajira
Déesse de la Souffrance et de la Mort
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 26
Emploi/loisirs : divers
Humeur : ça peut aller
Points : 299
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Mer 2 Oct - 23:04

Saphir ne maintient pas longtemps le bouclier de glace tandis que Yosama chargeait sur la déesse aux longs cheveux de feu, ou plutôt sur le démon qui avait pris possession de son corps. Améthyste faisait confiance au Hunter, elle savait qu'il savait ce qu'il faisait, il n'était en aucun cas inexpérimenté, il n'était pas le leader des Hunter pour rien quand même. Bref Saphir renforça l'attaque du jeune homme en alliant son pouvoir à celui de la Rune Sword qui était entourée de cristaux de glace bleus, mais le démon ne comptait pas en rester là. Même très affaibli par ce qu'il venait de se recevoir dans la gueule il envoya des filins poisseux qui fouettèrent la plus jeune des soeurs. La jeune bleue poussa un cri tandis que la jumelle de Rubis envoyait des serpents violets mordre Mimésis... D'une autre main Améthyste repoussa du mieux qu'elle pouvait les forces ténébreuses qui s'en prenaient à sa jeune soeur mais il était déjà trop tard, ils l'avaient blessée aux bras. Faute d'expérience et d'attention Saphir s'était laissée surprendre par le démon qu'elle avait sous-estimé... Des filets de sang s'échappaient de ses bras meurtris mais la jeune femme souffrait en silence, voyant qu'elle s'en remettrait Améthyste s'adressa à Yosama :

- Maintenant !"

Lui dit-elle en parlant du démon qui était inconscient pour le moment, c'était parfait pour l'exorciser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Jeu 3 Oct - 19:01

Yosama put arriver à toucher ce satané démon, d'autant que grâce a la glace offerte par Saphir, son coup s'en était retrouvé que plus fort. Pourtant ça n'avait pas suffit à mettre Ko Mimésis, mais ça, le Hunter devait s'en douter, ça aurait été trop facile auquel cas.
Le démon était même passé à l'offensif, contre attaquant en visant la plus jeune des sœurs qui s'était faite toucher. Heureusement il n'y avait aucune blessure mortelle, et Amethyste vint alors aussitôt en soutiens à sa cadette, et lança même une attaque vers le démon.
Bien qu'elle lui confirma, Yosama se doutait que ça serai la meilleure opportunités pour lui d’exorciser celui qui avait prit possession du corps de Rubis. Il ne devait pas louper son coup, si il pouvait aider son amie le plus vite possible, dans le fond, ça l'arrangeait grandement. Cependant il ne voulait pas gâcher le travail, mais il fallait pourtant qu'il reste dans les temps, ce soir il avait une nouvelle cible à abattre... Bien que ce travail pouvait ne pas sembler digne d'un Hunter, l'Être céleste avait ses raisons d'agir de la sorte et rien n'y personne ne l'empêcherait d'assassiner ses cibles.

Une partie de sa vie lui était revenue en mémoire ce fameux soir ou le Hunter avait fait une tentative de suicide. Bien qu'elle fut un échec, et heureusement, il fut toutefois confronté à un souvenir qui s'était quelque peu effacé à cause des nombreux lavage de cerveaux qu'il avait pu avoir dans cette foutue guilde des Assassins. Cependant il n'oublia pas le visage de cette jeune femme qui avait donné sa vie au cour de cette mission...


**Amber...**

Sans elle, il ne serait sans doute plus de ce monde à l'heure actuel, et vivre sans se rappeler de cette personne lui semblait si criminel. Il se devait de rendre honneur à sa mémoire, et cette jeune femme ne devait se résumer à un simple souvenir, elle était apparemment sa coéquipière. Si il avait espérait dans un premier temps que Namashi lui vienne en aide, ce dernier ne connaissait juste Amber de renommé, mais jamais il n'avait entendu parler de cette sinistre mission. Était ce normal ? Pour Yosama il y avait peu de chance... Le plus surprenant fut lorsqu'il se mit à chercher des informations sur cette Amber. Il réalisa qu'à nouveau son passé allait vite le rattraper. Et pour approfondir la seule piste qu'il avait trouvé, il devait se résoudre à ces assassinats. Voila pourquoi le Hunter ne devait perdre d'avantage de temps, lorsqu'il fut en face de Rubis, il brandit alors son épée, toujours sous la forme de la Rune Sword, mais ce n'était pas tout. Sa Ragnarok aussi avait prit la forme de l'épée magique. Les deux lames laisser à présent échapper une aura blanche.

"Démon de mes deux, je vais te sceller une bonne fois pour toutes !!!! "

A peine eut il finit sa phrase, que Yosama enchaîna son adversaire d'une multitude de coup. Au fur et a mesure ou il tapait, le démon devait se sentir de moins en moins fort. Ses doubles lames allaient réduire Mimésis au néant, tout du moins c'est ce qu’espérait Yosama qui continua de frapper. A la fin de son enchaînement, il prit du recul, restant sur ses gardes. Il observa Rubis dans les yeux. Il attendait de voir si ses efforts ainsi que celui de Saphir et Amethyste avaient portés leurs fruits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Jeu 3 Oct - 19:14

Lorsque Lysis lui déclara qu'elle souhaitait voir Ryuho, Zen afficha un léger sourire. Oui, il espérait que ça se passe ainsi... Mais Est ce que ça allait aller entre La jeune Hunter puis Haruki. Il faudrait surement qu'il ait une discussion avec la Nécromancienne à ce propos avant d'entreprendre quoi que ce soit. Enfin, il était sur que dans le fond, ça se passerait bien, il n'y avait pas de raison pour que ça dérape. Tout du moins, il l’espérait sincèrement. Cependant avant qu'il ne puisse répondre quoi que ce soit à Lysis, celle ci le serra dans ses bras. Cela lui fit bizarre. Il y a encore pas longtemps, cette petite fille l'avait exaspérée lorsqu'elle parlait d'Haruki, ou encore aujourd'hui avec ses bourdes... Mais maintenant, il la voyait autrement. C'était sa petite sœur, et l'Amnésique trouvait ça dingue de ne pas le savoir il y a encore cinq minutes. Et si il n'y avait pas eut ce meurtre... Si elle n'avait pas décidé de jouer Kai pour encourager les policiers à aller de l'avant... Si Zen n'avait pas emprunté cette rue ou le crime c'était déroulé, jamais tout ceci ne ce serait passé, jamais il n'aurait apprit que Lysis était sa sœur... Il ne l'aurait peut être jamais su... Était ce le destin ? Tout cela était vraiment fou pour le Hebi, mais le fait est qu'à présent il avait une famille... En plus de celle qu'il était en train de fonder avec Haruki. Il avait également une sœur. Jamais il n'aurait pu imaginer tout cela. L'ancien militaire enlaça alors Lysis à son tour.

" Je t'enterai de bien jouer mon rôle de grand frère alors !"

Après ce court instant, Lysis recula timidement. Le sujet des factions allait se montrer délicat. La jeune Hunter déclarât fermement qu'elle ne voulait quitter les siens. Cette réflexion eut le mérite de faire sourire Zen qui tapa dans son index sur le front de Lysis.

" Tu brailles trop p'tite soeur !... Mais c'est bien ! C'est ce que je voulais entendre ! Je content de voir que tu restes fidèle à tes convictions, ça me rassure ! Moi non plus je ne compte pas quitter les Hebi. Nous suivons chacun notre voie, cela ne nous empêchera pas d'être une famille, même si par moment nous risquons d'être opposé. "

L'Amnésique était content de voir que la jeune fille avait des idéologies, et qu'elle comptait les respecter jusqu'au bout. N'importe qu'elle petite fille de son âge aurait pu tout laisser tomber pour un caprice ou quoi. Mais de voir Lysis si déterminée, Zen ne pouvait qu'en être fier. Suite à cet échange, un officier de police, fit alors irruption dans le bureau. Et bien qu'il était au courant que la petite fille avait prit des mesures de sécurités, il fit face à l'officier, prêt à lui bondir dessus si il y avait le moindre accroc. Mais il n'en fit rien. L'officier avait apporté le rapports d'autopsie, et avait déclaré que le reste des informations avaient été transféré sur l'ordinateur. A peine avait il quitter la pièce que la jeune Hunter avait déjà prit place devant le pc, demandant à Zen si ce dernier pouvait s'occuper du rapports. Hoaw, elle semblait plus motivé que tout à l'heure, c'était une bonne chose, même si elle ne semblait pas avoir réussi à retenir 'rapports d'autopsie'.

" Nan c'est rapports d'Au... rien, laisse tomber, je m'en occupe immédiatement. "

Conclut il le sourire aux lèvres. Il n'allait pas commencer à jouer le grand frère chiant à la reprendre tout le temps. Elle semblait si enthousiaste assise à son bureau. Autant ne pas s'attarder sur des futilités, et ne pas prendre le risque de briser cet élan de motivation. Prenant place à son tour sur le bureau, Zen éplucha tout le dossier. Il n'y avait pas de doute possible, c'était un meurtre. Quand à la blessure, nul doute que celle ci fut causé par une épée. Jusque là, il n'apprenait pas grand chose, puisque c'est justement à cause du fait que ce soit un meurtre à l'épée qui lui avait valut d'être conduit au commissariat comme un suspect... Maintenant les utilisateurs d'épée à Tomodachi, ce n'était pas ça qui manquait... Et même sans songer aux membres d'une des trois factions, ça pouvait être le premier pecnot du coin qui avait planté ce type... Seulement pour trimbaler une épée jusqu'au sommet d'un building sans ce faire voir, c'était pas donné à n'importe qui... Cet affaire n'allait pas être de la tarte... Et ils risquaient de patauger un long moment... Soupirant alors un coup, Zen se laissa tomber sur le dossier de sa chaise. Dans le fond il espérait que Lysis ait plus d'éléments sur l'ordinateur. Mais ça semblait peu probable... Comment allaient ils bien pouvoir trouver le meurtrier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubis Kohajira
Déesse de la Souffrance et de la Mort
avatar

Nombre de messages : 267
Age : 26
Emploi/loisirs : divers
Humeur : ça peut aller
Points : 299
Réputation : 0
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Mer 9 Oct - 19:59

Sous l'effet de l'attaque de l'Hunter le démon de Mimésis sortit du corps de son hôte, il ressemblait à un détraqueur, oui entièrement noir et sans visage, il n'avait rien d'humain mais était menaçant. Il était toutefois trop affaiblit pour attaquer, mais il poussa un dernier hurlement inhumain avant d'exploser projetant des filins noirs partout sur son passage. A présent il ne restait plus qu'un tas de fumée noirâtre de lui, mais elle se désintégra, Arcos de Mimésis était anéantit. Les deux sœurs soupirèrent de soulagement puis regardèrent la victime du démon encore inconsciente :

- Merci infiniment Yo' pour ton aide..."

Dit Améthyste en passant une main sur son front désormais plus tranquille maintenant que leur principal problème était réglé, elle regarda sa jeune sœur dont les bras étaient en sang.

- Ça ne te fait pas trop mal ?"

- Si mais ça va, ce n'est que superficiel."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 11 Nov - 13:31

La fillette ouvrait un à un les dossiers, cherchant tant bien que mal des affaires impliquant des épées ou toutes choses y ressemblant... À Tomodachi ?! C'était presque infaisable ! On recensait déjà des tonnes de victimes mortes lors des combats de la ville, directement ou indirectement sous les coups d'une lame. Après, il restait les corps trouvés en dehors, et encore, il n'était jamais sûr d'avoir à 100% fouillé les lieux des batailles, donc, il était tout aussi possible que ce soit une de ces victimes, dans tous les cas, pour le nombre d'autres morts, il y avait presque autant de dossier classés sans suite. La plupart de ces dossiers avaient aussi comme conclusion "suspicion de Devil(s)", là, les policiers ne pouvaient rien faire, même à l'époque où Kai était avec eux... Et pour les autres affaires ? Toutes différentes ! En bref, rien du côté de l'ordinateur.


Poussant un soupire, Lysis se tourna vers son frère.

" Rien de précis. "

À sa tête, elle pouvait comprendre qu'il devait en être de même, en clair : rien de nouveau !

" On pourrait peut être tenter de voir qui a un katana ici ! Comme ça, on irait leur demander leur alili... Ce qu'ils faisaient ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Mar 12 Nov - 19:39

Ils avaient réussi ! Rubis était à présent hors de danger. Améthyste remercia le Hunter.

«Pas de quoi, j’ai fais ce que j’avais à faire, et puis vous m’avez bien aidé !»

Yosama tourna lui aussi le regard vers les bras de Saphir qui étaient bien amochés.

«Va falloir laisser du repos à Rubis, mais pas seulement… Tu devrais te faire soigner Saphir…»

Pour le coup il s’en voulait de ne pas avoir de compétences en magie blanche. Toutefois, il devait y aller, il avait un contrat à remplir.

«Bon, maintenant que tout est finit, je vais vous laisser. J’espère que ça ira ! Si jamais y a un souci, faut pas hésiter à m’appeler hein !»

Conclut alors le Hunter dans un large sourire. Puis après avoir salué les sœurs, il quitta la maison, marchant à présent seul dans les rues de Tomodachi… Il n’était pas loin de vingt heures. A présent il avait tous le temps de s’occuper de cet Anderson. Pour ça, l’Être céleste devait se rendre à la TIB, Tomodachi International Bank… Un des plus grands buildings de la ville.
Mais avant, l’Assassin fit une halte dans cette fameuse petite ruelle, ou il récupéra son manteau trois quart noir, ainsi que son masque. Lorsqu’il avait été dans la guilde des Assassins, il n’avait besoin de porter une telle chose… Mais maintenant qu’il était Hunter dans cette ville, il se devait de cacher son identité… Ses amis ne comprendraient surement pas ses actes.
A présent masqué, il était surement plus sur de voyager de toit en toit grâce à son épée qui faisait office de grappin. Il se servait également d’une seconde lame, mais celle-ci n’était nullement sa Ragnarök. Il avait peur qu’en invoquant son épée magique, Uchika, qui en possédait également une, soit au courant d’une quelconque manière. C’était peut être poussé, mais le Hunter préférait prendre ses précautions.


Après quelques minutes de trajet, le Hunter arriva enfin au sommet de l’immeuble. A présent il fallait s’assurer qu’Anderson soit sur les lieux. Si ce n’était le cas, il devrait chercher des informations sur sa cible, pour trouver son adresse personnelle. Mais à peine eut il le temps de se diriger vers la porte qu’il entendit quelqu’un monter. Aussitôt Yosama se cacha sur le côté, s’accroupissant derrière un gros conduit. Un homme en costard venait d’ouvrir la porte, et s’avançât sur le toit tout en s’allumant une cigarette. Le Hunter était partit pour attendre que cet individu finisse sa clope pour entreprendre d’entrée dans le bâtiment, une fois que le fumeur en aurait fait autant, cependant… c’était sans compter sur la venue d’un deuxième homme qui arriva tout en s’écriant.

«Anderson ! Eyh Anderson ! T’as du feu ? J’ai laissé le miens sur mon bureau !»

«Ouais ouais…. Tiens…»

Sur le coup la, Yosama était plus que chanceux… Anderson était là, et il l’avait rejoint sur le toit… Mais pas seulement.... Il avait également sa sacoche avec lui....... Que demander de plus ? Enfin le deuxième arrivant restait problématique. Tant qu’il était là, le Hunter ne pouvait entreprendre quoi que ce soit. Sa cible était uniquement Anderson, il ne voulait aucunement mêler des innocents à cette affaire.


Dix minutes venait de s’écrouler, et après avoir parlé de bourse, de finances et autre sujet qui gonflait particulièrement Yosama, les deux hommes avaient enfin finit leurs cigarettes.


«Tu viens Anderson, on finit vite fait le boulot, et on rentre chez nous !»

«Passe devant je te rejoins dans deux minutes….»

L’homme fut surprit de voir qu’Anderson souhaité rester encore, mais pourtant il ne chercha pas d’avantage, et après avoir approuvé d’un signe de tête, il reprit l’escalier, quittant le toit. Pour le Hunter c’était trop beau…. Sa cible était venue d’elle-même sur le toit, et avait viré elle-même l’éventuelle gêne… Lorsque Yosama, qui n’avait à présent plus qu’à tuer le banquier, sortit de sa planque et avança calmement vers Anderson, put remarquer que ce dernier n’était apparemment pas surpris par la présence de l’homme masqué.

«J’aurai du m’en douter… Quand j’ai vu ce matin qu’Edward avait été tué, je me suis douté que ma vie était à présent en danger.»

«Et vous n’avez pas tenté de fuir ?»

«A quoi bon…. Ou que j’aille j’aurai été traqué… Il est impossible de fausser compagnie à ces gens…»

«Désolé mais… J’ai un contrat à remplir…»

«Je vois… Mais laissez-moi vous dire une dernière chose jeune homme….. Si vous faites ça pour elle…. Pensez que vos employeurs ne sont pas plus digne de confiance.»

A peine eut il le temps de finir sa phrase que Yosama venait d’embrocher, de sa seconde lame, Monsieur Anderson et ajouta.

«Merci du conseil mais j’en jugerai par moi-même… En attendant, payez pour ce que vous avez fait… Je détruirai complètement ce groupe que je méprise par-dessus tout !»

Alors que Yosama venait de répondre à Anderson, il enleva son masque, afin de laisser sa victime voir qui était son bourreau.

«Kyu… Kyuko !!»

Ce fut les derniers mots d’Anderson qui venait de mourir. Quant au Hunter, il remit aussitôt son masque et se releva. Il ne devait pas traîner ici… Sans perdre d’avantage de temps, il prit la sacoche d'Anderson et sauta dans le vide, s’aidant à nouveau de ses lames comme grappin.
Durant le trajet, il fit une halte dans une raffinerie, discrètement, se débarrassant de son manteau et du masque, ils allaient vite être réduits en cendre. Il en prendrait des nouveaux dans sa planque, une fois qu’il aurait un nouveau contrat… Il fallait déjà que les média relaye l’info pour que ses employeurs comprenne qu’il avait réussi sa mission. Après avoir regagné le Manoir, et après un sacré repas, le Hunter avait regagné sa chambre. Les mots d’Anderson résonnèrent encore dans son esprit… De toute évidence il n’avait pas confiance en ses employeurs… Mais pour le moment il n’avait d’autre choix…. C’était sa seule piste !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Mar 12 Nov - 19:55

L’idée de Lysis semblait encore être la plus plausible au vue de l’enquête. Cependant Zen ne put s’empêcher de soupirer.

«Ouais je crois qu’on a pas d’autre choix… Le truc c’est que si on interrogeait que les membres d’une faction ça irai vite, mais rien ne nous dis que ce n’est pas un type qui n’a rien à voir avec les Devils, Hunter ou Hebi… De toute manière si c’était un Hebi, ça ne pourrait être que Kyo… Et je te cache pas que ce n’est pas son genre le furtif… si il avait décidé de tuer des gens, il n’aurait pas déguerpit aussitôt, même avec l’arrivée des flics…. Bon t’es surement mieux placé que moi pour savoir, mais j’imagine mal un Hunter tuer des civils… Y a des Devils qui ont une épée ?...»

Il demandait, mais dans le fond, même un Devils ça l’étonnait. Ils n’étaient pas du genre à se cacher de leurs meurtres… Cette enquête n’avançait pas !!! Au moment où Zen pensait qu’ils seraient encore dessus l’année prochaine, un policier fit irruption dans la pièce, s’écriant alors.

« Inspecteur Kai !!! On vient de recevoir un appel de la TIB, il y aurai eu un meurtre !!»

Prenant les devants sur sa petite sœur, Zen réagit alors aussitôt.

«C’est le meurtrier de ce matin ??»

«On en a pas la certitude, mais ça y ressemble fortement !!»

De toute évidence, Lysis et Zen devaient se rendre à la banque. D’ailleurs l’officier avait juste utilisé les initiales TIB. Kai aurait surement comprit, mais peut-être pas Lysis, c’est pourquoi dès lors que le policiers quitta le bureau, Zen expliqua à Lysis qu’il s’agissait de la plus grosse banque de la ville. Plusieurs voitures se mirent en route, et évidement le frère et la sœur avaient pris place dans l’une d’elles. Une fois arrivés à destinations, toutes les unités montèrent alors au sommet du toit. Une fois en haut, Lysis fut accueilli par le médecin légiste qui lui fit un rapide topo.

«Inspecteur Kai ! Quelle surprise de vous revoir ! Ça fait plaisir !... Bon mis à part cela, je vous présente Monsieur Anderson, il était employé à la Tomodachi International Bank. Apparemment il a était tué par une épée ou autre arme blanche dans le genre… Le meurtre remonte à quoi… Une demi-heure, un quart d’heure… Apparemment peu de temps après qu’on ait reçu l’appel de son collègue qui a trouvé le corps… Bref, pour le moment je ne peux vous en dire plus, mais quand je pourrai autopsier la victime au labo j’apprendrai surement d’avantage !»

Après avoir fini son monologue, le médecin légiste laissa alors Lysis et Zen en plan. D’ailleurs le Hebi fut surprit de voir à quel point personne ne le calculait… Quand quelqu’un venait leur parler, c’était uniquement adressé qu’à l’inspecteur Kai. Discrètement l’Amnésique fit comprendre à la Hunter qu’ils devaient écouter ce qu’avait à dire la personne qui avait découvert le corps.

«C’est vous qui avez découvert le corps ?»

Demanda alors Zen, ce à quoi l’homme répondu aussitôt.

«Oui… Y a un peu plus d’une demie heure environ… Je suis remonté sur le toit parce que je trouvais ça bizarre qu’Anderson ne soit toujours pas revenu à son bureau… Puisque la base on était venu ici fumer une cigarette le temps de la pause. Seulement quand on a fini il a voulu rester ici encore un instant… Je ne sais absolument pas comment cela est arrivé… Mais quand je suis venu voir ce qu’il faisait… Anderson était déjà mort….»

Le témoin semblait plus que troublé par cette découverte. Dans le fond ça pouvait se comprendre s’ils étaient collègue, il devait être attristé par cette perte… Mais Zen fut vite tiré de ses songes par l’arrivée d’un officier qui s’adressa une fois encore à Kai.

«Inspecteur, On a fouillé son bureau, on a rien trouvé de suspect… Cependant il semblerai que l’attaché caisse de la victime ait disparue…»

Aussitôt le collègue d’Anderson réagit à cette annonce.

«Ah mais oui c’est vrai ça…. Pourtant il l’avait avec lui… Je n’ai pas bien compris pourquoi, mais il était monté sur le toit avec.»

Dans un sens, Zen, qui avait bien écouté, avait tout de même peur que ce soit trop d’info d’un coup pour Lysis, surtout qu’elle n’avait pas l’habitude d’être inspecteur à la base, lui non plus d’ailleurs… Ils faillaient qu’ils se débarrassent des autres pour être seuls ne serai ce qu’un instant.

«Bien merci… Inspecteur Kai nous devrions jeter un coup d’œil à la blessure de la victime… Tant que je suis là je pourrai vous aider à reconnaître une arme ou quoi…. Allons y !!»

Voilà, enfin ils purent s’éloigner de tous ces enquêteurs, d’autant que la plupart étaient plus occupés à repousser la presse qui avait déjà eu vent de ce meurtre et qui voulait déjà relayer l’info. Alors qu’il marchait vers le corps, Zen parla discrètement à Lysis.

«Bon ça va jusqu’à présent ? Tu as plus ou moins compris ce qui c’était passé ?... Oh ! Tu… Tu as déjà vue un cadavre au faite ? Ça va aller ?... Rappel toi que tu es censée être Kai…. Ça doit te faire ni chaud ni froid..»

Le Hebi espérait que tout aille pour le mieux. Sa sœur devait être forte, et faire attention à ses réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Ven 10 Jan - 0:56

Lysis fut enchantée d'entendre que son idée était acceptée par son frère, celui-ci se mit alors à émettre le fait que les meurtres auraient pu être commis par des membres des trois factions. Il avait même cité le seul autre Hebi pouvant être suspect ! De son côté, Lysis se mit à énumérer :

« Dans les Hunters, il y a monsieur Yosama, mais il ferait jamais de mal à personne, surtout s'ils sont pas comme nous... Après, il y a monsieur Uchika, mais il utilise pas beaucoup son épée, et puis, il est gentil aussi monsieur Uchika ! Il y a madame Douchka aussi, mais elle ne tuerait pas des gens je crois... Et dans les Devils... »

Elle marqua une courte pause pour réfléchir, se mettant même à compter silencieusement sur ses doigts plusieurs fois.

« Je crois pas qu'il y ait des Devils à épée... »

Elle reprit son comptage une ultime fois avant de cloturer par un :


« Non, j'en vois vraiment pas... »

Un policier était alors arrivé parlant de Téïbé, ce que la fillette ne connaissait évidemment pas ! Elle se mit à réfléchir un certain temps jusqu'à ce que Zen lui explique... C'était donc ça !

Finalement, ils étaient arrivés sur place où on leur expliqua, en gros, que mis à part le fait que l'arme était du même type, personne ne savait rien ! Discrêtement, l'illusioniste jeta un œil au Hebi pour lui demander que faire, mais il la prit de vitesse en allant directement demander au témoin.
Au final, la seule information fut la disparition d'un attaché caisse de la victime... Là, une idée vint en tête de la fillette, mais au vu du fait que son frère ait décidé autre chose, elle se tût simplement, suivant ce qu'il pensait être bon de faire.
Arrivant près de la victime, Lysis ferma les yeux un court instant avant d'expliquer :


« J'ai déjà vu un corps sans vie. Après, si tu veux, je peux tenter une diversion... »

Elle créa alors une légère illusion, tout en se doutant qu'elle ne pourrait pas faire ainsi plusieurs jours de suite, et approcha de la victime. Ôtant le drap qui le recouvrait, elle vit rapidement qu'il n'y avait qu'un seul coup d'épée, ainsi, soit il n'avait rien à craindre de son bourreau, soit ce dernier était un expert... Ou les deux en même temps !


« Tu vois quelqu'un qui ne soit dans aucune faction et qui sache bien utiliser une épée ? »

S'appercevant qu'elle restait suffisament calme, elle se permit de couper sa seconde illusion. Finalement, elle se décida également à poser la question qui lui brûlait les lèvres :

« Y avait quoi dans l'attaché caisse ? Parce que y a peut être un indice... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Dim 12 Jan - 20:07

A présent dans sa chambre, Yosama avait soigneusement rangé le porte document d'Anderson dans son armoire. Si ses employeurs le voulait, c'était sans l'ombre d'un doute pour une question d'argent, c'est à vrai dire tout ce qui pouvait animer ces gens là... Il répugnait le Hunter au plus au point, mais pourtant il n'avait d'autre choix pour le moment que de suivre leurs instructions. Après tout, après la lettre qu'il avait reçu, il ne pouvait se permettre de faire un pas de travers.
Allongé dans son lit, le Hunter était en pleine relecture de la lettre qui l'avait embrigadé dans ce merdier.


Employeur a écrit:
Monsieur Kyuko,
Cela fait bien longtemps que nous n'étions entré en contact avec vous.
Vous devez surement vous demandez qui vous envoi ce courrier ? Il me semble judicieux de vous avertir que vous n'en avez pas finis avec la guilde des assassins, tuer Mythos ainsi  que Fuma ne suffira pas à anéantir ce groupe !
Ce groupe était certes diriger par Mythos dans un premier temps, puis par son fils. Cependant il n'était qu'acteur, leur seul rôle était de diriger et former de puissant assassins, mais ce n'est pas eux qui tiraient les ficelles.
Mr. Kyuko, je ne vais pas y aller par quatre chemin, nous possédons de précieuse information sur un être qui vous est cher, et nous sommes prêt à vous les transmettre... Cependant, il va falloir travailler pour nous.
Il est temps de faire le ménage dans cette guilde des assassins. Selon vous, qui sont les véritable assassins ? Vous et vos amis qui ont fait parti de cette guilde ? Ou bien les gens qui nous engagent ? Ceux qui paye ? Ceux qui finance de tel projet ?
Les conditions sont simple. Nous vous communiquerons des cibles à abattre. Tuez les, et d'une part pour mettre définitivement un terme à la guilde des assassins, et en récompenses, nous vous donnerons de précieuse information concernant un proche qui vous manque. Je suppose ne pas avoir besoin de citer le nom de cette personne, je suis persuadé que vous savez de qui nous voulons parler.
Nous comptons sur vous Kyuko. Au moindre faux pas, vous risqueriez de perdre un être qui vous est cher.


Evidement, cette lettre n'indiquait aucun nom, aucune adresse de l'expéditeur. Yosama l'avait retrouvé posé sur son lit, en rentrant un  jour.
Il avait une vague idée de qui pouvait être la personne cité dans la lettre... C'était tout bonnement inconcevable, mais ces gens avaient l'air d'en savoir énormément concernant la guilde, le Hunter se devait d'être prudent... Il n'avait pas le droit de faire la moindre erreur.
Cependant, ses employeurs disaient vrai... Les gens que Yosama fut amené à tuer, ont aider au financement de la guilde, de ce fait ils étaient aussi responsable de ce groupe que ne pouvait l'être Mythos ou encore Fuma...
Il haïssait cette guilde, donc tuer ces gens ne lui posait aucun problème, ils avaient autant de sang sur les mains que peu en avoir un Devil... La police avait peu de chance de faire le lien entre la guilde des Assassins et ses deux victimes, cependant, ce n'était pas à exclure qu'il puisse être confronté à ce mystérieux inspecteur chargé de l'enquête.

Se levant de son lit, et après avoir caché sa lettre, le Hunter perdit son regard à travers la fenêtre. Cette foutue guilde... Il voulait juste la voir disparaître. Mais il y avait encore une part de sa vie qu'il devait éclaircir, et cela passait indéniablement par les Assassins...
A cet instant l'Être céleste fut sortit de ses songes par son téléphone qui venait de sonner. L'appel provenait d'un numéro inconnue. Le Hunter savait qui serai au bout du fil. Il n'hésita donc pas à répondre.


"Bien jouer Kyuko, les média viennent de relayer l'info, vous avez remplit votre part du marche ! Demain vous vous rendrez sur le toit de l'immeuble de la companie des eaux à huit précise. Vous y rencontrerez un de mes agents à qui vous remettrez l'attaché-caisse. En retour il aura une petite récompense pour vous, ainsi que votre prochaine mission ... bip...bip... bip.... (c'est le mec qui a raccroché hein ? non non, l'employeur de Yosama n'est pas devenu fou !!!!)"

Le Hunter, qui était resté plus que discret, raccrocha alors son téléphone avant de le laisser tomber à terre.
Demain il rencontrerait un homme lié à ses employeurs..... Que devait il faire ? Devait il se contenter d'obéir ?... Ou allait il pouvoir tenter quelque chose pour remonter jusqu'à eux ?... C'était risqué.
La nuit allait être courte pour l'Être céleste, en espérant toutefois qu'elle lui porte tout de même conseille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 13 Jan - 0:15

Lorsque Lysis examina le corps, Zen fut satisfait de voir qu'elle avait prit ses précautions, cependant, cela faisait surement beaucoup d'illusions en une journée... Il fallait qu'elle fasse attention, et qu'elle se ménage. Puis elle lui demanda alors si il connaissait quelqu'un capable de manier l'épée comme un as.

"Et bien personnellement, non je ne connais personne... Mais la ville est grande, alors des experts en épée, il peu y en avoir sans que j'en connaisse... C'est sur que pour le coup si le coupable pouvait faire partie d'une faction ça serai plus simple pour nous..."

A son tour le Hebi examina minutieusement l'entaille. Lui utilisait un katana, or, ici la blessure semblait différente de celle que pouvait provoquer un sable japonais...
Pour l'ancien Militaire, il lui semblait évident que le tueur se servait plus d'une épée...


"Si on reste sur les factions tu peu définitivement railler Kyo de ta liste des suspect... lui se bat avec un katana comme moi... or cette blessure me laisse à penser qu'on a affaire plus à une épée. La forme des lames différent entre ces deux types, et là c'est clairement pas un katana... Ça aurai également pu être un poignard, mais au vue de la profondeur de la plaie, je reste plus sur l'optique de l'épée."

Se relevant, Zen tourna à présent son regard vers Lysis.

"Dis, ton Yosama et ton Uchika, ils utilisent un Katana ou une épée ?.... Oh... Mais j'y pense... Chez les Hebi il y a également Soruka qui utilise sa blood Sword.... Mais c'est une épée magique qu'il constitue à partir de son sang, difficile de savoir si il génère toujours la même, ou si elle peu changer de forme..."

Autant dire que le Hebi avait juste l'impression de pédaler dans la semoule, fort heureusement Lysis allait le lancer sur un autre sujet qui méritait d'être approfondit. Le contenue de l'attaché caisse, effectivement, il y avait peut être quelque chose de bon à savoir là dedans.
Le frère et la sœur retournèrent alors voir le collègue d'Anderson, lui demandant si il avait une idée de ce que pouvait contenir la mallette de la victime.


"Son attaché caisse ?... Oh.... Et bien, comme tout les employés ici, on y embarque nos affaires personnel tel nos stylo, notre calculatrice, pour d'autre un sandwich ou une pomme, enfin si Anderson s'est fait tué pour sa mallette, je vois absolument pas ce qui aurai pu intéressé le tueur... A la limite, il pouvait y avoir des papiers concernant ses clients, qu'Anderson voulait reprendre pour travailler à la maison, mais encore une fois, pas sur que ça justifie un meurtre... Après, je ne suis pas au courant de ce qu'il transportait, peut être qu'il y avait autre chose dont j'ignore parfaitement l'existence... Désolé de ne pouvoir vous aider d'avantage..."

De la paperasse de banquier et une pomme.... Voila qui ne les aidaient aucunement... ils observèrent alors le témoins partir... Avec cette impression de tourner en rond....
Le Hebi ne savait pas ce qu'en pensait Lysis, mais cette affaire était dés plus complexe. Au point qu'il en vint à se demander si Kai aurai vraiment été capable lui même de la résoudre. Il commençait à se faire tard, d'ailleurs le corps fut emmener chez le médecin légiste, et le toit commençait à se vider. Zen proposa alors.


"Il y a un hôtel juste à côté... Allons prendre une chambre, j'crois qu'on a bien mérité un peu de repos... Surtout toi, il faut que tu te ménage vis a vis de toute les illusions que tu as maintenue aujourd'hui.... Ah d'ailleurs.... je sais pas si j'ai vraiment envie qu'on me vois réserver une chambre avec un homme, lit séparé ou pas, si tu pouvais cesser d'apparaître en tant que Kai quand on arrivera à l’hôtel, ça m'arrangerait pas mal..."

La première journée d'enquête venait de se terminer, et le duo n'avait pas spécialement avancé... Pourtant, le Hebi avait l'intime conviction qu'il ne manquait qu'un petit élément pour y voir plus clair. Demain, ils allaient surement devoir s'attarder sur les deux victimes, et voir si il n'y avait pas un lien qui les unissaient. Le rapports d'autopsie allait peut être les aider également.
Enfin pour le moment, le grand frère et sa petite sœur venait d'entrer dans le Motel, Zen voulait s'avancer vers le comptoir mais il s'arrêta l'espace d'un instant, reportant son attention vers Lysis, il lui chuchota.


"Tu apparais sous quelle forme à ses yeux ? Que je sache quoi lui dire quand je lui demanderai une chambre !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 13 Jan - 1:24

La fillette se mit à réfléchir aussi sérieusement que possible à la question de Zen, seulement, vu que sa connaissance en arme se résumait à ses saïs et son tessen, ce n'était pas des plus facile pour elle de pouvoir y répondre.

« Je crois qu'ils ont des épées... Je suis pas sûr par contre... »

Elle hésita un instant à dire qu'elle n'était pas vraiment sûr de savoir la différence entre les deux, mais se retint finalement. Le souci de l’attaché-case, lui, était réglé beaucoup plus facilement : on ne savait rien ! Au moins, c'était clair...

La nuit ne tardant pas à tomber, il fut décidé qu'ils iraient à l’hôtel cette nuit-là, évidement, la fillette hocha la tête à la demande de son frère, ainsi, une fois qu'ils furent hors de vue des policiers, elle laissa définitivement son illusion disparaître. Ce simple fait libéra un poids énorme des épaules de l’illusionniste, néanmoins, elle devait toujours faire en sorte de maintenir le blocage sur sa vraie apparence pour n'attirer l'attention de personne, surtout, de nuit, cela devenait plus dangereux.

Une fois sur place, Zen lui avait demandé sous quelle forme elle apparaissait, à ce instant, Lysis prit un air coupable : aurait-elle dû prendre une autre apparence ? Était-ce une erreur que de ne pas faire d'illusion ?

« Je... »

Elle tourna alors la tête de tous côtés, inquiète, personne ne semblait la fixer ! Elle devait mettre au point une illusion ! Mais quoi ?

« Je dois... »

Mais à cet instant, elle remarqua que le réceptionniste les fixait. Échec ! Elle ne pouvait plus faire la moindre illusion à présent qu'elle avait été vue !

« Désolée, je pensais que je pouvais apparaître comme je suis normalement... »

Ils finirent alors par avoir une chambre où, en entrant, la fillette se laissa tomber directement sur un des deux lits, à bout. L'espace d'un instant, elle oublia même son blocage, ainsi, Zen avait dû la voir sous la forme d'Haruki. Néanmoins, rapidement, elle le remis en place.

« Désolée, j'ai pas fais attention... Des fois, j'arrive pas à garder tout le temps l'arrêt de l'illusion... J'ai pas fais exprès de prendre l'apparence d'Iota B... D'Haruki... »

Pendant plusieurs minutes, elle se mit à fixer le téléphone avant de demander timidement :

« Je... Je peux téléphoner ? Ils risquent de s'inquiéter au manoir... »

Mais à voir l'expression du Hebi, elle comprit rapidement qu'elle pouvait et se hâta de décrocher le combiner tout en formant le numéro du manoir Ômura.

« Allo ? »

« Monsieur Yosama ? C'est Lysis ! »

« Ah salut Lysis, ça roule ? Mais tiens, comment ça se fait que tu appelles ? Tu n'es pas au manoir à cette heure-ci ? »

« Ah... Heu... »

La fillette se tourna rapidement vers son frère d'un air qui voulait dire « je dis quoi ? », néanmoins, elle n'attendit pas de réponse et se remit à parler :

« Je suis en super mission secrète pour aider Tomodachi comme une vraie Hunter ! Et... Heu... Je vais devoir rester ici pour continuer à aider tout le monde demain. C'est important d'aider les gens quand on est Hunter, pas vrai monsieur Yosama ? Et du coup, je risque de rentrer que demain parce que demain ça sera fini... Et si c'est pas fini quand ça sera fini, mais ça sera sûrement fini demain ! Et vous verrez, je serai digne d'être une vraie Hunter ! »

« Ah.... Euh..... Tu es sur que ça va aller ?... Enfin en tout cas prends le temps qu'il te faudra ! Tu as raison, c'est important d'aider les gens ! Bonne chance dans ta quête alors Lysis ! Je suis de tout cœur avec toi !!!!... Au faite si tu as besoin d'un coup de main, n'hésites pas à nous demander ! »

« Ça ira je pense ! Et j'ai déjà de l'aide ! Vous pouvez prévenir Hanyuu ? Et lui dire que je vais bien ! Et qu'elle doit pas s'inquiéter et que je suis en sécurité ! »

« Bien, je n'y manquerai pas alors ! Mais c'est quoi cette mission, t'as un pépin avec un Devil ? »

« Non, pas du tout ! Enfin... J'espère... Je sais pas trop pour l'instant... Mais je rends hommage à Monsieur Kai ! »

« Quoi ? Comment ça ? »

« Je redonne courage à la police et je les aide ! Je suis pas très très douée, mais je fais de mon mieux ! »

« Je... Je pige rien Lysis !!! Mais bonne chance ! Fais de ton mieux !!! »

Néanmoins, vu que Zen semblait s'impatienter de la voir utiliser le téléphone, Lysis lança rapidement :

« Heu.. Oui... Bonne nuit Monsieur Yosama ! »

Avant de raccrocher rapidement et de s'excuser à nouveau. Finalement, elle se rassit sur le bord de son lit en faisant se balancer ses jambes négligemment. Une question demeurait dans son esprit. Après quelques longues minutes, elle osa enfin la poser :

« Grand frère... Je peux t'appeler Shinji plutôt que Zen ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Mar 14 Jan - 0:22

Enfin ! Ils étaient tranquille dans une chambre, loin du commissariat, loin de tous les policiers, loin des scènes de meurtre! Bref pour Zen c'était pas plus mal, la vu du poulet ça commençait à lui filer la nausée, mais également pour Lysis qui utilisait ses illusions depuis le début de la journée ! Elle avait besoin de repos, et allait enfin pouvoir en bénéficier.
A peine arrivés dans la chambre, la jeune Hunter eut l'envie de passer un coup de fil afin de rassurer ses amis comme quoi elle ne rentrerait pas. Apparemment ce fut Yosama qui répondit à l'appel de la jeune fille. Il ne l'avait rencontré qu'une fois, et ce fut l'or de l'accouchement d'Haruki, ce débile avait bien choisi son jour pour devenir brancardier... Cependant au vu de leur discussion téléphonique, il pouvait comprendre que le Hunter soit quelque peu largué. Lysis était.... si peu compréhensible !

Enfin passons, sa petite sœur avait enfin raccroché, et du coup Zen sauta alors sur le combiné. Il avait trop faim, et comme elle n'avait rien avalé non plus de la journée, il se doutait bien que Lysis devait également avoir faim.
Il appela alors la réception afin de se faire livrer un repas. On lui donna un délai d'un quart d'heure, voila qui était parfait il allait pouvoir appeler Haruki, il voulait également la prévenir pour ne pas qu'elle s'inquiète, mais aussi avoir des nouvelles de Ryuho. Il fallait avouer que de voir Lysis prendre un court instant la forme de sa chérie avait accentuer cette envie. Composant alors le numéros, mais a peine eut il terminé le numéro qu'il raccrocha. Finalement il jugea que ce n'était pas nécessaire, d'autant que la petite fille et la Nécromancienne n'était en bon thermes... Au pire, il attendrai que Lysis dorme pour passer un coup de fil.
Puis, alors qu'il était retourner s’asseoir sur son lit en attendant le repas, il venait de se rappeler d'un détail.


"Tiens mais j'y pense, chez les Devils il y a une épéiste, les filles là... euh.... Ophélia et Alexandra voila ! Ça peu faire de bon suspect !"

Il ne savait pas pourquoi il venait de penser à ça. Mais il eut ce déclic. Après ça ne changeait pas grand chose au final, dans la mesure ou il ne savait même pas si le coupable faisait parti d'une faction ou non... Enfin, rien d'aborder ce sujet le ventre vide, ça lui prit la tête, de ce fait, il abandonna et reprit alors.

"Raaa laisse tomber au faite, repenser à ça maintenant ça me déprime juste..."

Puis sa petite sœur lui posa alors une question auquel lui même n'avait pas réfléchit. D'ailleurs, il lui fallut un petit moment pour réagir à son vrai prénom... Shinji... Il s’appelait comme ça... Il n'en avait pas encore prit l'habitude. Pour lui c'était Zen, tous le monde l'appelait comme ça, lui même se présentait de la sorte. Il n'avait pas encore assimilé ce prénom... Enfin c'était peut être l’occasion après tout.

"Comme tu préfère !... Je risque d'avoir du mal à réagir si tu m'appel Shinji, dans la mesure ou je me suis toujours fais appeler Zen, donc ne t'étonne pas si tu dois t'y reprendre à deux voir trois fois avant que je ne réagisse ! Mais, non, ça ne me dérange absolument pas si tu souhaite m'appeler Shinji."

Avec le temps, ça finirai sans l'ombre d'un doute par lui rentrer dans le crâne !
Mais a peine eut il le temps de finir sa réponse qu'il entendit frapper à la porte. Lorsqu'il ouvrit il fut surprit de voir le concierge avec deux pizzas.


"Désolé, mais au vu de l'heure, et les cuisines étant fermé, je ne peu vous proposer mieux !"

"Non, non c'est parfait ! Aucun soucis !"

Répondit Zen qui prit alors les Pizzas, fermant aussitôt la porte. L'important à présent c'était de manger ! Elles semblèrent être toutes les deux a la bolognaise, au moins pas de bataille au niveau de la saveur, ils auraient tous les deux la même choses !

"Tiens, voila pour toi !"

Dit il, en donnant à Lysis son plateau ou se trouvait sa pizza et des couverts, puis il parti avec son plateau se rasseoir sur son lit.

"Bon app !"

Sans perdre d'avantage de temps, il attaqua le dîner ! Rien qu'à la première bouchée il se sentait revivre !
Puis avant de poursuivre sa dégustation, il s'arrêta l'espace d'un instant, tournant le regard vers Lysis. C'était son premier repas en famille... Une pauvre Pizza, dans un pauvre Motel, mais pourtant, c'était là, bel et bien son premier repas familial, certes il avait lui même fondé une famille, mais là il était question de sa propre famille, dont il était issu.
Il ne restait plus que sa petite sœur... Et il lui fallut attendre toute ces années pour enfin partager une malheureuse pizza avec celle ci.


"Dis..."

En commençant sa phrase, Zen sentit une boule au ventre se former, comme si il stressait un peu à l'idée de finir sa phrase, il ne regarda d'ailleurs pas la jeune fille dans les yeux, portant son regard sur son morceau de pizza il poursuivit alors.

"... On est une famille alors... Excuse moi, j'ai encore un peu de mal à le réaliser, mais je suppose que ça n'a pas du être facile pour toi non plus... Je crois que je ne devrais pas avoir honte à le dire, mais... Je suppose que c'est normal d'aimer sa petite sœur... bref... Bon appétit !"

Puis il reprit alors son repas, toujours un peu gêné d'avoir parlé de la sorte. Zen était loin d'être habitué de parler de la sorte. La seule fois qu'il avait parlé avec le cœur, c'était pour Haruki. Il y avait Ryuho aussi, mais ce n'était pas pareil, son enfant était trop jeune pour comprendre, alors c'était plus facile à parler ouvertement.
Cependant, l'ancien militaire avait bien envie de rattraper le temps perdu avec le seule membre de sa famille qu'il lui restait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Dim 26 Jan - 20:53

Lysis fut contente de voir qu'elle pourrait appeler son frère par son vrai prénom, au fond, ça lui donnait plus l'impression de recommencer de zéro avec lui, sans tenir compte de tout ce qui avait pu se passer avant.

« Je comprends, ne t'en fais pas. Quand Hanyuu dit mon prénom en entier, ça me fait bizarre aussi, ça doit être pareil pour toi... »

Évidemment, elle ne tiqua même pas sur le fait qu'à Tomodachi, en dehors d'Hanyuu et de quelques responsables de l'administration à l'aquarium, personne ne savait son prénom complet... Finalement, ils reçurent une pizza chacun.

« Bon appetiiiiit ! »

Elle commença alors à manger à son tour. Lorsque son frère se remit à parler, néanmoins, elle s'arrêta un instant en le fixant. Instinctivement, elle se mit à sourire, ne pouvant s'empêcher de penser qu'il était différent d'avant à présent...

« Moi aussi j't'adore, Shinji ! » lança-t-elle joyeusement.

Néanmoins, la façon de le dire de la fillette était beaucoup plus spontanée que celle de du jeune homme, après tout, elle, elle avait toujours été assez entourée de personne dont elle était assez proche, bien que n'était pas de sa famille. Ayant fini de manger et après avoir été se débarbouiller un peu (une gamine ne peut manger de pizza sans en mettre partout!), Lysis s'était assise sur son lit, dormant déjà à moitié debout.

« Merci de m'aider avec la police, Shinji... C'est vraiment gent... »

Mais elle ne finit pas sa phrase, s'écroulant d'un coup sur son lit, endormie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 27 Jan - 18:45

Lorsque Yosama raccrocha de son appel avec Lysis, celui ci cogita un petit instant... Il ne savait pas en quoi consistait le boulot de la jeune fille, mais elle semblait vouloir s'y investir à fond ! Soupirant alors un bon coup, le Hunter se dit qu'il devait prendre exemple sur son amie... Lui aussi avait un boulot à régler, il voulait en finir avec tout ceci. Si cela lui permettait d'obtenir la moindre information concernant Amber, alors il devait aller jusqu'au bout ! Il devait se remotiver et donner tout ce qu'il avait !!
Du coup le Hunter fila instantanément au lit, demain il aurai encore du travail !


Comme il l'avait prévu la veille, la nuit fut courte. Cependant il n'avait le temps de traîner, aujourd'hui il avait rendez vous. Sans perdre une minute, après s'être préparé, il fila en direction de la compagnie des eaux, se rendant sur le toit de cette dernière, habillé de son manteau trois quarts, portant également son masque, il ne préféra pas prendre de risque. Cependant il fut surpris de voir à son arrivé qu'il n'y avait personne. Jugeant être en avance, le Hunter patienta alors quelques instant sur le toit, tenant fermement son attaché caisse.

Alors qu'il commençait à perdre patience, son téléphone se mit à sonner de nouveau, il avait un message. Cependant l'expéditeur était inconnu, ce qui lui fit automatiquement penser que ça devait provenir de son employeur.


SMS a écrit:
Bien comme convenue, vous êtes là! Posez l'attaché caisse et partez directement ! Une nouvelle mission vous attends ! Un certains Yamato, directeur en chef d'une grande multinational. Tuez le, cette fois ci, vous n'aurez rien à lui dérober ! Vous le trouverez surement au plus grand Bulding de la place Tiers. On se recontactera quand les média auront relayer l'info !

Voila qui eut le mérites de décevoir Yosama... Lui qui s'attendait à rencontrer enfin une de ces mystérieuse personne. Il sentait bien qu'il n'était pas seul sur ce toit... Il était observé, mais savait pertinemment qu'il ne pouvait prendre le risque de débusquer l'individu... Il se devait d'obéir, voila pourquoi le Hunter posa alors à terre la mallette, puis sans tarder, il sauta du toit, voyageant à l'aide de ses épées. A présent il devait se rendre à la place Tiers, dans le quartier des affaires. Cette place regroupait un ensemble de building. Son objectif était simple, s'infiltrer dans le plus grand de tous, et y trouver ce Yamato !!

** Amber... Toute cette zone d'ombre te concernant... Je compte bien la lever !! **

Pendant ce temps sur le toit. Une personne sortit de derrière les conduits. Cette personne s'avança dans un premier temps prêt de l'attaché caisse, la saisissant, l'étranger capuchonné se dirigea ensuite vers le bords de l'immeuble, regardant dans la direction qu'avait emprunté le Hunter. Restant immobile un bon moment, la personne sembla se perdre dans ses pensées. Cette histoire n'était pas encore finit, cependant elle allait bientôt toucher à sa fin. L'Être Céleste n'avait plus que deux personnes à tuer. Les choses allèrent bouger à Tomodachi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 27 Jan - 19:34

Lorsque Lysis lui confia qu'elle l'adorait, Zen fut soulagé. Ces mots eurent le mérites de l’apaiser, dans le fond, il avait toujours peur que la jeune fille lui en voulait d'avoir tuer leurs parents, ça aurait été parfaitement justifié. Cependant, elle affirmait avoir tout de même de l'estime pour son grand frère... Quelle chance il avait... Il ne devait pas la décevoir ! Shinji se le jura, il protégerai au péril de sa vie sa femme et son enfant, mais pas seulement, il ne laisserai jamais non plus sa petite sœur dans une situation critique !
Puis la jeune Hunter le sortit de ses songes en le remerciant de l'aider dans cette enquête. Zen n'eut le temps que de répondre d'un simple sourire, que la petite fille s'écroula sous la fatigue. Le Hebi n'était pas étonné, elle avait beaucoup donné au cour de cette journée, elle se devait de se reposer.
Il se leva alors de son lit, débarrassa Lysis de son plateau, et la coucha dans son lit, la recouvrant alors de sa couverture. Il l'observa l'espace d'un instant, avant de finalement l'embrasser sur le front.


" Bonne nuit p'tite sœur ! "

Puis a son tour, l'Amnésique ne tarda pas à aller se coucher, demain ils reprendraient l'enquête, ils devaient profiter de cette nuit pour recharger pleinement les batteries.

Lorsque le soleil et vint à la fenêtre de l’hôtel, Zen se réveilla alors instantanément. Après avoir réveiller Lysis, ils quittèrent alors aussitôt l’hôtel, commandent une boisson chaude pour émerger, Zen pour sa part s'était commander un café.
C'est ainsi qu'ils se retrouvèrent déjà sur les lieux du crimes de la veille. A peine avaient ils posés le pieds sur le toit qu'ils se firent accoster par le médecin légiste de la veille.


" Ah bonjour Inspecteur ! Et bonjour... Euh c'est comment votre nom ? ... Enfin bref, j'ai le résultat de l'autopsie... Et laisser moi vous dire que vous n'y apprendrai rien de plus !! Désolé inspecteur, j'ai toutefois l'heure du décès, et Anderson est bel est bien mort d'une épée... C'est tout ce que je peu vous dire ! Bien sur ce ! Bonne chance !!! "

Regardant le médecin légiste partir, Zen n'eut qu'une seule et unique réaction, se taper la main sur la tête.

" Bon sang.... Cette journée commence à peine est on est déjà au pied du mur !!!!! "

Effectivement, l'avancement de l'enquête ne semblait pas sourire aux deux enquêteurs.... Le Hebi commençait sérieusement à douter de leur réussite, cependant... La chance allait enfin tourner pour eux. Derrière eux, ils purent entendre que ça s'agitait.

" Désolé monsieur ! Mais vous ne pouvez accéder au toit ! Il y a eu un meurtre la veille ! Nos agents enquêtes actuellement, vous devez partir ! "

Dit alors un agent qui tentait de retenir un homme qui semblait plus qu'angoisser.

" Je sais !!! Je sais tout cela !!! Je suis le prochain sur la liste !!!! Je dois voir l'inspecteur !!!! LAISSEZ MOI VOIR L'INSPECTEUR !!! "

Intriguait Zen tourna alors la tête vers Lysis. Qui que soit ce type, si il savait quelque chose, au vu de leur situation, ils pouvaient se permettre d'écouter ce qu'il avait à dire. Lysis apparaissant comme Kai, c'était à elle d'agir, et d'ordonner a l'agent de laisser ce type s'exprimer... Ou peut être serait il préférable d'écouter ce qu'il avait à dire au commissariat... Ils n'avaient plus rien à faire ici, il serai surement préférable de s'entretenir avec l'individu, au bureau de Kai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 27 Jan - 23:11

La confirmation de l'arme du crime avait été donnée, au moins, cela réduisait déjà les suspects – sortant en même temps définitivement et officiellement Zen de ceux-ci dans le cas où certains policier en doutaient encore – de quelques personnes. Évidemment, Lysis avait pris soin directement de mettre en place son illusion. Néanmoins, ils allaient bientôt être interrompu par un homme qui prétendait être le prochain à être tué...

« Laissez-le ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait, les policiers lâchèrent l'homme, bien qu'ils semblaient surpris que leur cher inspecteur les ait contredit. S'approchant de lui, la fillette expliqua :

« Nous nous rendons immédiatement à mon bureau. »

Elle jeta alors un œil à Zen pour voir si ce qu'elle faisait était bien ou non avant de faire signe à l'homme de la suivre.

Après quelques minutes de marche à peine, ils étaient finalement arrivés, ainsi, la fillette, assise dans le fauteuil de Kai, demanda :


« Expliquez-vous à présent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Mar 28 Jan - 18:49

L'homme aurai du être satisfait, L'inspecteur chargé de l'enquête allait l'écouter. Cependant, il ne fut pas rassurée pour autant. Ils étaient à présent dans le bureau de l'inspecteur Kai. Ce dernier était assit à sa place, ce qui devait être son assistant, en l'occurence Zen, venait de s'assoir sur un un coin du bureau observant lui aussi l'homme qui était venu témoigner.
Impossible pour lui de faire marche arrière à présent... Il n'avait plus le choix, si ce n'est dire tout ce qu'il savait... Il se racla alors la gorge et se lança dans son récit.


"Tout d'abord, laissez moi vous remercier de m'écouter, malgré l'enquête que vous menez... Alors voila, comme j'ai pu dire sur le toit, je suis surement la prochaine cible de ce fameux tueur en série !!... Tout du moins, si je ne suis pas la prochaine alors je serai celle d'après !.... Vous savez je prends de gros risque en venant ici parler de tout cela, pas seulement au prêt du tueur en série... Mais également de l'organisation pour laquelle je travaille... Je m'appel Monsieur Sanchez, vous savez j'occupe une place importante dans l'une des plus grosse compagnie de la ville, mais j'ai également un autre métier... Cependant... Je ne sais si je peu vous en dire plus..."

L'homme semblait hésitant, et il avait de quoi. Personne ne savait vraiment si la guilde des assassins était totalement abolie, ou si il y avait des ressortissants,  mais ce que chaque membre savait, c'était que parler ou cumminiquer la moindre information à autruie concernant cette guilde, serai un acte de traitrisse punie par la mort...  Monsieurs Sanchez savait que la police pouvait à  la limite le protéger du tueur en série, et encore, parce que il n'était pas au courant que ce même tueur était anciennement un assassin de la guilde. Mais pour lui, jamais l'inspecteur ne pourrai le protéger de  la guilde si jamais sa traitrisse venait à se savoir. Et ne sachant pas si il reste des hommes de mains de Fuma ou Mythos, Monsieur Sanchez redoutait le pire... Et dans le fond... Pour être un éléments majeur de la guilde des assassins, il était lui même un meurtrier, il n'avait aucun avantage à réveler cela à l'inspecteur, bien au contraire... Lui même avait du sang sur les mains.

"Voyez vous, les deux personnes qui se sont fait tuer ces derniers jours sont de la même organisation secrète que moi... Cela ne peut être une coïncidence... Nous sommes recherché,  et maintenant que Monsieur Anderson, et Monsieur Hiyorima sont mort, il ne reste plus que Monsieur Yamato et moi même !!! Vous devez me croire ! Ce tueur va s'en prendre à moi, avant ou après Yamato, mais je serai sa cible !!!"

S'emportant dans son récit, et laissant sa peur le submerger, l'homme venait de se lever subitement, comme pour se montrer d'avantage persuasif, afin que Lysis et Zen puisse le croire.

"Je sais qu'un type sorti de nulle part et qui vous sort ça peu sembler difficile à croire, mais je vous l'assure ! C'est tout ce que je peu vous dire !! Ma vie est en danger !!! Vous devez m'aider !!!"

C'est alors qu'un officier fit irruption dans le bureau de Kai.

"INSPECTEUR !!! C'est terrible ! Nous venons d'être informer d'un meurtre au building de la place Tiers. Un certain Monsieur Yamato ! Aucun témoin n'a vu d'éventuel suspect... Tout ce qu'on sait c'est qu'il a prit l'ascenseur en vie, et qu'une fois l'ascenseur arrivé à son étage, les portes se sont ouverte avec Monsieur Yamato mort... Evidemment les caméras de surveillance ne montre rien d'intéressant !"

A peine l'agent eut il finit de rapporter les fait, que Monsieur Sanchez apeuré, s'emporta alors de nouveau.

"Vous avez vu ??? Je vous l'avez dit !!! Monsieur Yamato est mort !!!! Je suis le prochain !!! Je vais mourir ! Il va venir me tuer !!!!!!"

A présent, il était difficile de ne pas croire l'histoire de Monsieur Sanchez, bien que celui ci est décidé de rester vague, et n'avait pas aborder la fameuse guilde des Assassins.


De son côté, Yosama venait déjà de remplir son contrat,  au final, cette mission avait été si simple. Il y avait aucun risque que le moindre témoin ait pu voir quoi que ce soit... C'était bizarre tout d même, aucune de ses trois cibles ne lui avait apposer la moindre résistance. Enfin, maintenant il n'y avait plus qu'à attendre que les média relayent l'info. Il s'en rapprochait... Bientôt il aurait enfin ses informations qui lui font tellement défaut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Jeu 30 Jan - 18:39

Cela devait être une bénédiction, un miracle peut importe l'adjectif, ce type venait du ciel ! Pour Zen, si ce type disait vrai, alors les dieux voulaient que lui et sa sœur réussissent à résoudre l'enquête !
Pourtant en l'écoutant, le Hebi, se montra de plus en plus méfiant. Ce type refusait de lui dire pour quel organisme il travaillait, or, apparemment c'était à cause du groupe auquel il appartenait qu'il était la cible de ce meurtrier. Si il n'en faisait pas part aux enquêteurs, comment ceux ci seraient en mesure de résoudre parfaitement l'enquête ??
Alors certes ils pourraient rester en embuscade devant ce Sanchez ou ce Yamato. Pourtant si ils avaient ce renseignement ça serai plus sur pour eux, ils pourraient savoir à qui ils avaient à faire, ce qui leur permettrait de mieux préparer le terrain. Pourtant non, jusqu'au bout de son témoignage, ce type n'allait à aucun moment parler de son organisme mystère...
Quelques peu énervé, Zen tenta tout de même une approche calme.


" Ecoutez monsieur, nous sommes prêt à assurer votre protection, mais en retour il faut que vous soyez honnête avec nous, et que vous nous transmettiez le nos de votre groupe qui est pris pour cible... Cela pourrai nous permettre d'enquêter et retrouver le meurtrier avant même qu'il ne tente de s'en prendre à vous ou à Yamato !! "

Pourtant l'homme ne daigna même pas tourner son regard vers Zen, il continuait de fixer ce qu'il pensait être Kai, attendant une réponse de la part de l'inspecteur.

** Mais... Il se fout de ma gueule ce connard ??? **

Pensa Zen qui sentait étrangement la colère l'envahir.
Puis ce fut au tour de l'agent de faire irruption, confirmant qu'un certain Yamato venait d'être retrouvé mort... Alors ce type disait donc bien vrai.


" On vous crois ! Il n'y a plus de doute à avoir ! Nous assurons votre protections ! Mais s'il vous plaît dîtes nous tout ce qui est susceptible de faire avancer l'enquête !!! "

" J'parle pas au sous fifres ! "

** J'parle pas au sous fifres ! J'parle pas au sous fifres ! J'parle pas au sous fifres ! J'parle pas au sous fifres ! J'parle pas au sous fifres ! J'parle pas au sous fifres ! J'parle pas au sous fifres !... **

Ces mots résonnèrent alors dans l'esprit du Hebi qui serrait plus que fermement son poing afin de ne pas décrocher une droite à cet abruti.... Dans le fond, Zen n'avait pas le choix, il tourna le regard vers Lysis, lui faisait comprendre que c'était à elle de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Mar 12 Aoû - 7:21

Lysis encaissa une à une les informations... Elle retint donc uniquement que le type était méchant et qu'il allait être tué ! Seulement, il n'acceptait pas de parler à Zen pour une raison inconnue, ainsi, la fillette allait devoir se débrouiller seule sur ce coup-là, ou du moins, sans avoir recourt directement à son frère.

« Je pense avoir une idée... »

Elle regarda rapidement autour d'elle avant de prendre un post-it et un bic qu'elle plaça devant Monsieur Sanchez. Son regard froid ne quitta pas l'homme des yeux, elle lui parla alors d'une voix ferme et assurée :

« Veillez noter le nom de votre groupe, en échange, vous ne mourez pas. Je sais exactement comment vous protéger. La vie vaut bien une petite information, pas vrai ? »

Elle fit alors signe à Zen de la suivre avant de se lever. A la hauteur de son frère, elle lui agrippa discrètement la manche pour bien lui faire comprendre qu'il devait vraiment la suivre. Une fois sortis du bureau, Lysis perdit toute fermeté, soupira un bon coup et retrouva sa voix fluette d'enfant naïve.

« Shinji, j'ai eu une idée. Une vraie bonne idée. On doit sauver cet homme ! Je vais prendre sa place ! »

Évidemment, dit comme cela, on aurait plutôt dit une idée sortie de nulle part, néanmoins, la fillette continua :

« Monsieur Yosama m'a déjà dis que Kai était son frère et qu'ils avaient les mêmes pouvoirs et... Hey ! Tu crois que toi aussi t'as un pouvoir d'illusion comme moi vu que t'es mon frère ? »

Elle réfléchit un instant tout en murmurant :

« Mais alors, je dois avoir un pouvoir comme toi aussi, mais moi, je sais pas utiliser de katana et c'est pas pareil que mon tessen... Ah mais c'est peut être comme mes saïs ! Quoique non j'en ai deux et... Heu... »

Elle secoua énergiquement la tête, comme un petit chien, en se rendant compte qu'elle déviait complètement du sujet. Après un instant, elle se frappa la tête et reprit :

« Kai a la même pupille que monsieur Yosama, par contre, je pense que celle de monsieur Yosama dure moins longtemps que mes illusions, mais bon, monsieur Yosama a pas que ça, donc, je sais pas... Faudrait que je demande un jour à monsieur Yosama... Hey ! J'pourrai lui demander un duel d'illusion ! Le premier qui arrêterait aurait perdu ! Et tu pourrais être l'arbitre ! Tu verras, je peux faire des illusions trop jolies ! Et même que... »

Elle se mit alors à plisser les yeux avant de pencher la tête et de faire une grimace dont le destinataire n'était nulle autre qu'elle-même.

« Désolée, Shinji, je le fais pas exprès... Bref, je vais aller à la place de monsieur Sanchez en créant une illusion dans la pièce ! Elle est pas géniale mon idée ? Et puis, vu qu'il est plus grand que moi, si on essaye de me tuer, on touchera du vide. »

A cette conclusion, l'illusionniste s'auto-applaudit, comme si elle avait fait la découverte du siècle.


« Du coup, le meurtrier sera surpris, alors là, je le bloquerai dans la pièce grâce à mon illusion, je lui demanderai de plus jamais tuer personne et de faire la paix avec monsieur Sanchez ! Et puis comme ça, la paix reviendra à Tomodachi... Enfin... La paix... Y a encore les Devils... Et puis y a Iot... »

Se rendant compte qu'elle allait mentionner la personne à propos de qui elle ne pouvait parler, Lysis se tut immédiatement, planquant ses mains sur sa bouches, l'air paniqué. A peine avait-elle retrouvé son frère qu'elle allait déjà le perdre ?! Non. Elle devait l'éviter. Sans plus réfléchir, elle ajouta un :

« Des Iot' menace ! Enfin des autres menaces ! Comme l'Eternalis Corp ! Enfin si mon plan il marche... Mais il marchera, pas vrai Shinji ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zen
Rain of Tears
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 24
Localisation : Au fond du gouffre
Humeur : Indifférent
Points : 266
Réputation : 19
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Mer 13 Aoû - 2:57

Bon, il fallait espérer que de parlait à Kai, donnerai à ce Sanchez l'envie d'en dire plus sur sa mystérieuse faction qui est apparemment prise pour cible !
Lysis lui avait proposé un deal, la vie sauve contre le nom de l’organisation... Pour Zen c'était un marché honnête, mais est ce que Monsieur Sanchez allait se montrer aussi raisonnable, là c'était une tout autre question !
Laissant du temps à l'homme pour se décider, la jeune fille fit signe à son grand frère de sortir du bureau, comprenant bien qu'elle désirait lui parler, il ne se fit pas d'avantage prier.

Une fois que la jeune Hunter exposa son idée, Shinji eut un léger soupir...


" Lysis effectivement ce plan est génial, mais c'est tout de même dangereux, je ne peu pas te... "

laisser prendre de pareil risque toute seule, voila ce qu'aurai dit Zen, cependant sa jeune sœur ne semblait pas l'écouter.
Au contraire, elle semblait parti dans un délire de pouvoir, comme quoi Yosama et Kai, étant frère, ils avaient les mêmes pouvoirs.
Oui Zen avait eut vent de ça... Il ne savait plus si c'était Kyo ou Soruka qui lui en avait parler, mais en effet c'est les pouvoirs qui détermine les frères et sœurs dans le monde Céleste... Justement dans le monde Céleste !... Et ce détail Lysis semblait l'avoir zappée, puisqu'elle se mit à délirer concernant le fait qu'elle et Zen devaient avoir des pouvoirs en commun... Elle évoqua alors ses illusions se demandant si le Hebi était capable d'en faire autant


" Lysis... "

Puis elle se demanda alors si elle était capable de maîtriser le Katana !!

" Lysiiis .... "

Ah moins que ça se rapprochait de ses saïs...

" Oh !!! "

Ben non, ce n'était pas possible puisqu'elle en avait deux !!!!
Se claquant la tête contre le creux de sa main, Zen ne savait plus comment arrêter sa petite sœur qui était en plein délire.
Fort heureusement elle s'arrêta toute seule et retrouva le sujet initial de leur conversation.
...
...
...
Ou pas !!! Tralala Lysis s'égara encore à nouveau, larguant complètement Zen qui n'écoutait même plus, dans le but d'éviter une crise cardiaque !

Fort heureusement ce fut de courte durée, Lysis s'excusa et reprit le vrai sujet, exposant de nouveau son plan à Zen avec des arguments bien plus convaincant.


"Comme je te le disais... Je suis pas chaud à te laisser seule prendre de pareil risque.... Mais je dois avouer que l'argument de la taille est un bon point... Y a effectivement des chances pour que ça marche !! Mais de toute manière je ne serai pas loin, comme ça, dès que le tueur se pointe, tu m'envoi un signal et je débarque aussitôt ! A nous deux on arrêtera le voleur en un rien de temps !!"

Zen avait écouté ce qu'avait dit Lysis concernant les "Iot'menace"... Il était sceptique, mais l'heure n'était pas à ça. L'important c'était l'enquête, il fit alors signe à sa sœur de rentrer avec lui, il fallait faire un briefing à Sanchez de la suite des événements !
A nouveau dans le bureau, l'ancien Militaire lui exposa les faits.


"Monsieur Sanchez, ça va être simple, vous allez nous écrire l'adresse de votre boulot. Vous n'êtes pas sans savoir que l'inspecteur possède certaine faculté ! Du coup il se fera passer pour vous et servira de leurre afin d'arrêter le coupable, de ce fait... Vous n'avez rien d'autre à faire que de rester ici ! En sécurité ! On s'inquiète du reste ne vous inquiétez pas !"

Cette solution semblait convenir à la potentiel victime qui reprit un post it, écrivant ainsi l'adresse de son boulot, précisant également que son boulot concernait une industrie pharmaceutique et son boulot consistait uniquement à rester au bureau et gérer le budget... Un boulot chiant, mais qui rapportait énormément à Sanchez.
Après avoir donné le post it à Lysis, le plan allait pouvoir se mettre en route.
Ce n'était qu'une question de temps avant que le criminel ne soit derrière les barreaux.
Mais alors que la victime fut escorté en lieu sur par une trouve d'officier, Zen observa le premier post it de Sanchez, celui ou il devait y écrire le nom de son organisme... La seule chose écrite sur ce papier n'était qu'un simple "A"
Shinji avait beau chercher... Ce "A" ne lui inspirait rien du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 22 Déc - 14:18

Après un petit moment d'absence, les deux enquêteurs firent leurs retour auprès de Monsieur Sanchez, avec un plan plutôt bien ficelé.
L'inspecteur Kai allait servir de leurre, il allait jouer le rôle de la victime, et de ce fait coincer le tueur.
Le plan était bon, mais pourtant il y avait un hic... La victime ne savait pas si tout ceci allait marcher... Et pour cause, il avait juste peur de son agresseur qui était un membre de la guilde des assassins, autant dire un expert, un pro... Et si il grilla l'inspecteur ?... Mais dans le fond Monsieur Sanchez n'avait pas le choix, si ils ne tentaient pas cela, alors il y avait de forte chance pour que ce dernier meurt dans les prochains jours... Il fallait à présent tenter le tout pour le tout.
Se permettant de prendre un post it et un crayon sur le bureau de Kai, l'homme gribouilla l'adresse de son travail qu'il donna alors à Lysis.


"Voila l'adresse..."

La victime avait finalement accepté le plan mis en place par l'inspecteur, cependant, il y avait un dernier détail qu'il n'avait toujours pas révélé. Il n'avait toujours pas prévenu les enquêteurs de leur adversaire, il n'avait toujours pas parlé de la guilde... Il était toujours hésitant à révéler cette information, pourtant elle s’avérait crucial pour qu'ils puissent se préparer au mieux... Dans le fond, il le savait... Si il voulait vivre, il fallait que Kai réussisse sa mission.

"Inspecteur... Prenez garde... Votre homme est un membre de la guilde des assassins !"



Posté au sommet d'un gratte-ciel, Yosama semblait pensif.... Ce soir il allait remplir son dernier contrat... Il allait infiltrer l'immeuble ou travaillait ce Monsieur Sanchez, et il allait l'assassiner... Et enfin il aurait des information sur son ancienne partenaire.
Cependant l'Être Céleste semblait pensif.
Assit au sommet de cet immeuble, le Hunter se demandait si il était réellement prêt à en savoir plus sur cette Amber... N'allait il pas à nouveau découvrir une partie sombre de son passé ? Alors qu'il était en pleine reconstruction psychologique suite à sa déprime et sa tentative de suicide...
Non ce n'était pas comme ça qu'il devait penser. Si il voulait être plus fort, il fallait qu'il aille de l'avant, et pour cela il n'avait d'autre choix que d'être au clair avec son passé ! Il ne devait fuir et encore moins le renié ! Si il voulait guérir, il devait accepter toutes éventualités... Mais il le faisait également par respect pour celle qui, d'après son flash back lui avait sauvé la vie. Il se devait d'honorer sa mémoire.

Repenser à tout cela semblait avoir remotivé l'assassin. Il était à présent temps d'en terminer avec tout ceci.
Fermant son blouson trois-quart et portant à présent son masque, il était prêt à débuter la mission.
L'heure était venu d'éclairer cette partie de sa vie qu'il avait oublié... L'heure était venu de savoir la vérité sur Amber. Rien ni personne ne pourrait à présent l'arrêter.
Quittant le sommet de son building, l'Être Céleste arriva à destination au bout d'une dizaine de minute... La nuit commençait à tomber, et les employés de l'entreprise n'allait pas tarder à regagner leurs foyer, tous... sauf un... Ce soir, Monsieur Sanchez allait mourir.
A présent sur le toit du bâtiment ou se trouvait sa cible, Yosama n'avait plus qu'à attendre le moment propice pour frapper... Il était en avance, et il savait pertinemment à quelle heure Sanchez allait quitter son bureau.
Resserrant alors l'emprise qu'il avait sur le manche de son épée, Yosama avait plus que hâte d'en finir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Dim 10 Mai - 17:29

Pendant toute la journée de travail, Lysis avait durement remplis des tonnes de formulaires, attablée derrière un bureau, elle avait aussi remplis tout autant de documents qu'on lui apportait et… Nan, d'accord, en vrai, elle avait joué au Démineur et avait fait de jolis dessins, mais les autres travailleurs étaient tous pris dans l'illusion, ainsi, ils n'avaient rien vu. Finalement, rien ne s'était passé pendant toute la journée, l'assassin se montrerait donc probablement plus tard dans la journée… La gamine quitta son bureau sans un mot, afin de ne pas faire sauter sa couverture surtout, se contentant alors simplement d'une réponse brève ou d'un hochement de tête quand on lui demandait quelque chose. Elle jouait son rôle à la perfection, aussi étonnant que cela puisse paraître !

En sortant du bâtiment où elle « travaillait », la fillette entendit le sifflement du vent. Non. Il n'y avait que trop peu de vent pour l'entendre si distinctement. Elle se retourna vivement, prenant le temps de légèrement se pencher au cas où. Comme prévu, l'assassin était là, il avait simplement vu sa cible se retourner, rien de plus, et il avait visé en plein cœur. L'illusion de Lysis faisait exactement ce qu'aurait dû faire une épée dans pareil cas, la résistance de la cage thoracique, le poumon gauche qui se perforait,… La réaction de Sanchez était évidement des plus crédible, la fillette se dégoûta elle-même de pouvoir si bien représenter la mort…

Sans plus tarder, elle prit ses saïs en main, générant toujours les réactions du mourant et fit un bref mouvement vers la tête du meurtrier. Son arme la perturbait. Elle l'avait déjà vue. La même. Exactement. Elle voulait voir qui était cette personne. Le masque céda rapidement, l'assassin n'avait évidemment rien vu venir. Au même moment, Lysis fit sauter la première illusion, elle était Kai à nouveau, elle voulait que cet homme qui tuait tant de gens sache à quel grand inspecteur il avait à faire et qui allait l'arrêter. Lorsque le visage du meurtrier fut visible, l'illusionniste fit un pas un arrière, elle se mit à trembler, elle n'en croyait pas ses yeux. Son illusion sauta alors, elle redevint elle-même un bref instant, mais son bouclier fit de même, le choc l'empêchait de montrer sa véritable apparence à chacun. Ses lèvres se mirent à trembler, elle voulait tant parler, demander ce qu'il se passait, mais elle en fut incapable alors que quelques larmes perlèrent ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Dim 10 Mai - 23:26

La soirée avait à présent bien commencé. Yosama, qui était au sommet de l'immeuble, assit au bord de se dernier observa Tomodachi baigné dans ses nombreux éclairage. La vue était pour le moins atypique. Et pourtant il n'arrivait à admirer la vue... L'assassin était d'avantage dans ses songes. Ce soir tout allait enfin se terminer. Il allait remplir son dernier contrat, et enfin il en saurait plus sur cette femme qui lui a un jour sauvé la vie...
Il se rappellerai de cette partie de son passé.

Cette Ambre qui a surgit du plus profond de sa mémoire allait enfin se dessiner d'avantage dans son esprit. Mais à quel prix ? Lui qui avait fait une croix sur son passé d'assassin du cependant se replonger dans celui ci pour obtenir des informations sur elle...
Certes les personnes qu'il chassait n'était pas des victimes innocentes. Non ses cibles on les mains couvert de sang, pour être lié à son ancienne guilde. Mais en tant que Hunter de quel droit se permettait il de tuer les gens pour les punir. Il savait que ce qu'il faisait était mal, d'ou l'importance qu'il attachait à son masque. Les gens ne devait pas associer sa bêtise à la cause des Hunter. Il agissait seul, et égoïstement pour retrouver une partie de sa vie qu'il a perdu.

Les habitants ne le comprendrait pas, et risquerait surtout d'accuser tous les Hunter d'être devenu des Devils si ils savaient que c'était Yosama qui est derrière ces meurtres.

Et pourtant lui aussi avait une vie, lui aussi avait des besoins, il ne pouvait pas toujours agir pour les autres, il essayait au maximum, de ne nuire à autrui et d'aider les gens dans le besoin. Pourtant aujourd'hui il lui semblait vitale de reconstituer tout ce flou autour d'Ambre. Quitte à agir personnellement.


Sortant de ses songes, Yosama du arrêter de se torturer l'esprit, il n'arrêtait pas de se chercher des justifications à ses actes, mais il y avait également la peur, l'appréhension de connaitre enfin la vérité sur cette mission durant laquelle il avait perdu sa partenaire. Il fallait à présent qu'il se concentre sur son objectif, sa cible venait de quitter l'immeuble de son travail. Bondissant du toit, le Hunter se retrouva dans le dos de la futur victime, et sans la moindre hésitation, alors que celle ci venait à peine de se retourner, l'Être Céleste l'embrocha de son épée, visant directement le cœur.


**Va et repose en paix, désolé ! **

Pensa Yosama. Ça y est... Tout était fini, il venait de remplir son dernier contrat.
Tout du moins, c'est ce qu'il pensait.
Alors qu'il croyait monsieur Sanchez mort, l'Être Céleste eut la mauvaise surprise de voir que ce n'était qu'un leurre, une illusion... La personne lui faisant face venant de prendre l'apparence de Kai, Yosama était trop abasourdi pour réagir, du coup il se prit aussitôt le coup de Saïs dans le visage, faisant alors tomber son masque.
Heureusement pour lui que les gens aux alentours avaient fuit lorsqu'ils avaient vu qu'un meurtre venait d'être commit.

Par contre, la personne qui lui faisait face, elle, était toujours là, et lorsqu'elle reconnu l'assassin comme étant Yosama, elle reprit elle même sa véritable apparence. C'était Lysis, Yosama aurai du s'en douter.
Elle était abasourdie par cette découverte... Comment ça aurai pu en être autrement, découvrir que l'assassin que l'on traque est votre ami... Yosama s'en voulait...


" Lysis... "

Il ne savait quoi lui dire, il aurai voulu la rassurer, mais y avait il des mots qui le permettrait en ces circonstances ?
Il aurai également voulut lui expliquer, mais comprendrait elle ses raisons, jugera t'elle cela assez valable pour commettre des meurtres ?
Mais ce n'était pas tout, si en face de lui se trouvait Lysis, cela voulait dire que Sanchez était toujours vivant. De ce fait, il n'allait pas avoir ses informations sur Ambre.


" Je t'en prie... Il me faut Sanchez !! Je sais que cela peu paraître fou ! Et j'ai également conscience que ça doit être difficile à réaliser, mais je t'expliquerai tout en temps voulu... Lysis je te promets que j'ai de bonne raison d'agir ainsi.... Mais si je n'ai pas ce type, alors tout sera fichu... Si je ne le tue pas je ne pourrai jamais savoir pour... Pour... "

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Ambre
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 26
Points : 25
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    Lun 11 Mai - 0:23

" Pour Ambre ? "

Survint alors une voix que ni Lysis, ni Yosama ne connaissait. Une jeune femme arriva alors au pied du bâtiment, portant une combinaison moulante, d'un bleu aussi claire que ses yeux, continuant d'avancer vers les deux Hunters, elle laissa découvrir sa chevelure blonde grâce à la lumière du réverbère.

La jeune femme ne laissa rien paraître sur son visage, mais pourtant elle ressentait clairement une boule au ventre. Le revoir après toutes ces années, mais après également tout ce qui c'était passé.
L'étrange sensation s'accentua qu'elle se dit que Yosama ne devait même pas la reconnaître, et qu'il devait être en train de se demander qu'il pouvait elle bien être et pourquoi elle était venu interrompre sa petite discussion avec son amie.

Son amie qui avait d'ailleurs une nouvelle apparence qui sema le doute dans l'esprit d'Ambre.
Pour avoir observer la scène, la jeune femme avait clairement vu dans un premier temps Sanchez, puis un homme blond, pour devenir l'espace d'un court instant une fillette, et finir par devenir l'identique de Yosama... Cela n'avait aucun sens.

Une fois à bonne distance, Ambre s'arrêta alors, ne lâchant plus du regard Yosama, la haine devait, pour le coup, être visible sur le visage de l'ancienne assassin.


" Tu n'as pas à t’inquiéter, à l'heure qu'il est Sanchez est mort... "

A la fin de sa phrase, la pluie commença alors à tomber sur Tomodachi.
Ambre ne pu s'empêcher de penser que cela était d'un cliché...


" Tu n'as toutefois pas remplit ton contrat... Tu es un mauvais assassin... Heureusement que je suis là pour assurer le boulot. "

Le Hunter continua de la regarder, mais il ne semblait pas en mesure de dire quoi que ce soit.
Avait il comprit ? y avait il un détail qui perturbait ce cher Yosama ?


" Oh, j'imagine que tu ne me reconnais que suis je bête... "

La blonde retira alors de sa main la lentille qu'elle portait à l’œil droit, laissant à présent apparaître une iris violette. La il n'y avait plus aucun doute pour le Hunter, ce regard il l'avait revu dans son flashback...
Aussitôt elle remit alors sa lentille poursuivant.


" Laisse moi deviner, tu te demande comment c'est possible ? Est ce réellement moi ? Mais non, elle est censée être morte... Je suis peut être sa sœur alors ?? "

Lysis ne devait rien comprendre à ce que la jeune femme était en train de dire à Yosama. Même pour le Hunter tout ceci devait être difficile à suivre.

" On va faire simple... Je suis Ambre. "

A cette révélations, on pouvait clairement voir que Yosama venait d'avoir un haut le cœur. Mais alors qu'il s'apprêtait à ouvrir la bouche, Ambre fonça dessus à toute vitesse, lui collant son poing dans l'estomac, puis à la figure. Ne laissant pas de répit à l'Être Céleste, elle enchaîna avec un coup de pied en plein dans la mâchoire du Hunter.
Mais ça ne faisait que commencer, elle ne comptait pas s'arrêter là. Toujours avec autant de force et de rapidité, et attrapa l'épée que Yosama tenait et lui mit un coup lui entaillant de haut en bas le torse.
Suite à cette enchaînement l'Être céleste allait tomber à genoux, mais avant cela, Ambre l'envoya voler plus loin d'un drop kick magistral.


Yo était à présent à terre, sous la douleur de sa blessure. Mais la jeune femme qui venait de mettre au tapis le chef des Hunters en moins d'une minute, n'en avait pas finit, elle se redressa alors dans l'optique de terminer sa proie.
Elle vit cependant la personne aux apparences multiples.


" Je n'ai rien contre toi... Tu ferai mieux de partir... Mais par contre je te conseil vivement de changer d'apparence comme tu as su le faire tout à l'heure. Car si tu continue d'apparaître devant moi avec la forme de Yosama, je te réserve le même sort !! "

A voir si Lysis tiendrait compte de son avertissement.
Pour l'heure Ambre voulait surtout en finir avec Yosama. Elle s'approcha alors de son ancien partenaire qui gisait sur le sol. Une fois à sa hauteur, Ambre se mit sur ses genoux attrapant Yosama par le col.


" Est ce que ça te reviens maintenant ? Est ce que tu te rappel de moi ? "

Ses mains étaient tremblotante, et sa colère grandissante.

" Ma vie à était un véritable calvaire, la seule chose qui me permettait de tenir était de me dire que peut être on se retrouverai loin de cette guilde, mais tu m'as complètement oublié !! Tu m'as complètement sortit de ta vie ! J'ai pourtant presque donné ma vie pour toi !!! "

Relâchant le Hunter, dont la tête retomba contre le sol, Ambre brandit alors la propre épée de Yosama contre lui.

" J'avais confiance en toi... Tu étais la seule personne en qui j'ai eu confiance !!!! "

La pluie s'abattait de plus en plus fort, et Ambre ne semblait pas vouloir se calmer. Malgré les coups qu'elle avait portée, sa rage ne semblait pas s'être dissipée pour autant.
Le Hunter ne réagissait pas non plus, il n'arrivait pas à parler, il avait déjà du mal à supporter la douleur. A vrai dire Yosama essayer de se concentrer au mieux pour ne pas quitter Ambre des yeux.


" Si encore tu pouvais m'offrir ce dont tu m'as promis.... "

A cette phrase Ambre semblait être plus douce, mais ce n'était qu'impression. Toutefois lorsqu'elle comprit que Yosama ne savait pas de quoi elle pouvait bien parler, la haine regagna Ambre.

"Tu dois mourir... Tu m'entends ??? Je vais te tuer !!"

Ambre s’apprêtait à achever le travail, et Yosama n'avait pas l'air de réagir surement abasourdi par cette révélations, et du aussi à la blessure que venait de lui infliger son ancienne partenaire. Lysis allait devoir agir si elle voulait éviter le pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La marque de Mimésis    

Revenir en haut Aller en bas
 
La marque de Mimésis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Marque of Destiny
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» MARQUE BATTLE HONORS et OLD GLORY votre avis?
» à vos marque, pret, ......... jouer
» La liberté n'est pas une marque de yaourt [Sonia]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Centre Ville-
Sauter vers: