Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Titre du Topic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saria
Arsenal ambulant
avatar

Nombre de messages : 8
Points : 21
Réputation : 7
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: [Titre du Topic]   Ven 21 Sep - 0:07

Il devait être environ sept heures, c’était un de ces matins calmes, frais et lumineux durant lesquels on a l’impression que le temps lui-même s’était suspendu. L’épais brouillard qui enveloppait les lieux renforçait l’aspect irréel, presque féérique, de ce monde figé dans une aube éternelle.

Un point rouge lumineux vint troubler l’immobilité envoûtante de la ville encore endormie, bientôt suivi par une silhouette d’apparence humaine traînant un lourd engin fumant derrière elle.


" Putain de saloperie de moto de ME-RDE ! "

Le point rouge perdit progressivement de sa luminosité avant de s'éteindre complètement. La créature humanoïde plongea sa main dans sa poche et enfonça son bras jusqu'au coude avant d'en sortir un lance-flamme et de s'en servir pour rallumer ce que l'on devinait être une cigarette.

L'apparition aspira une longue bouffée avant de poursuivre :


" 'Pouvait pas tomber en panne dix kilomètres plus loin ? Dix putains de kilomètres à pied, dans le noir, en traînant c'te saloperie de bécane de trois tonnes... "

La faible lueur de la cigarette permettait à présent de discerner le visage de la créature. C'était une femme qui devait avoir la trentaine, on pouvait lire une profonde fatigue sur son visage tordu par la rage.

" Et, évidemment, mon GPS ne connait pas ce bled et l'office du tourisme est fermé. "

Elle s'arrêta pour inspirer un grand coup, ce qui eut pour effet de diminuer de moitié la taille de sa cigarette. Le fait de perdre d'un coup 40% de ses capacités pulmonaires sembla la calmer, du moins pour quelques secondes car, dès que l'effet sédatif du tabac fut passé, l'étrange femme reprit avec encore plus de conviction :

" Mais y a pas un habitant dans cette ville à la con ? Une heure que je cherche un hôtel dans ces foutues rues et j'ai croisé personne ! "

Elle se tourna vers la maison la plus proche et hurla à celle-ci :

" Youhoooooooou ! Y a quelqu'un là dedans ? "

Comme pour lui répondre, la porte s'ouvrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namashi
Element Master
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 27
Localisation : Dans le plumard de.... Merde comment elle s'appel déjà ?
Emploi/loisirs : Musicien
Humeur : Créatif
Points : 241
Réputation : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: [Titre du Topic]   Ven 21 Sep - 0:56

Le matin... Namashi avait en horreur le matin... Ca servait à rien... Qui avait inventé une telle connerie ? Enfin bon, la journée avait commençé tôt, pour le Rockeur, qui avait un enregistrement à faire, mais qui avait bizarrement une flemme inimaginable ! De ce fait, habitant au fin fond des bois dans le Manoir des Omura, devait se taper tout une trotte, juste pour du pain et des croisants pour qu'il puisse avoir un bon petit déj' ! C'était pourquoi il s'était levé encore plus en avance ! M'enfin il ne retournerai surement pas au Manoir pour petit déjeuner, quitte à se tapper tout ça, autant manger sur place, ça serai quand même moins con, avec l'enregistrement dont le studio se trouvait en centre ville...
C'est donc juste avec un café dans l'estomac qu'il se mit en route pour rejoindre Tomodachi, repassant indéniablement par l'entrée. Si traverser les bois était reposant, jolie, vivifiant et tout le tsoin tsoin, se le taper tous les jours avait le mérite d'être plus chiant qu'autre chose.

Lorsqu'il arrîvât à l'entrée de la ville, il put alors voir une silhouette qui semblait être celle d'une jeune femme qui était en train de pousser sa moto, pas chance pour la demoiselle de voir son véhicule tomber en panne... Les merveilles et joies de la mécanique ! Enfin ce n'est pas le détail qui perturbât le plus Namashi. Ce qui retint son attention, fut cette odeur de nicotine qui lui donnât aussitôt le réflexe de sortir une cigarette et de l'allumer après avoir fait jaillir une légère flamme du bout de son doigt.
En tout cas, le Hunter qui s'approchât de plus en plus de la personne, put définitivement se rendre compte que ce n'était autre une personne de sexe féminin, et ça !!! C'était important de le noté ! Comme il s'emmerdait, et qu'elle semblait avoir des petit problèmes de bécane, il comptait bien voir de quoi il en était ! Testant ainsi ces vieilles techniques de dragues qui avaient marché fut une époque.
Voulant accoster la personne, sous pretexte que celle ci venait de faire tomber quelques choses de sa poche, et étant un excellent voleur, il arrivât furtivement derrière la jeune femme, sa main droite se faufilant dans la poche de son blouson, c'est à ce moment qu'il en ressortit discrétement.... Une mitraillette............


**Ah... Bah.... Ouais... Bon dieu sur quoi je suis tombé là........**

"Euh excusez moi mademoiselle.... Vous.... Vous avez fait tomber votre... Euh... Mitraillette...."

Dit il toujours abasourdit par ce qu'il venait de ressortir de la poche de la jeune femme... Voila qui n'était pas banal... Enfin surtout, comment avait elle put mettre une telle mitraillette dans sa poche ?? Voila qui avait le mérite de faire tomber des nues le pauvre Namashi qui s'apprêtait à trouver son paquet de cigarette, ou même son briquet... Du rouge à lèvres pourquoi pas... Ben du coup, question drague, c'était plus trop ça....

"Un pépin avec votre bécane ?"

Dit il après être sortit de ses songes, sa clope au bec, tendant toujours la mitraillette à la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saria
Arsenal ambulant
avatar

Nombre de messages : 8
Points : 21
Réputation : 7
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: [Titre du Topic]   Dim 23 Sep - 20:18

La jeune femme regardait la porte avec une attention telle qu'elle ne remarqua pas la présence de l'homme qui s'était discrètement glissé derrière elle et fouillait avec une désinvolture toute naturelle dans sa poche comme s'il s'agissait d'un acte réalisé couramment dans notre société pour dire bonjour à une personne que l'on rencontre pour la première fois.

Ce ne fut que lorsque l'inconnu lâcha une exclamation de surprise ressemblant quelque peu à "Gwargl ?!" que la femme en blouse blanche se rendit compte qu'elle n'était plus seule.


" Euh excusez moi mademoiselle.... Vous.... Vous avez fait tomber votre... Euh... Mitraillette.... "

Un homme, vraisemblablement très, très étonné (ou très, très stupide) se tenait devant elle, une mitraillette à bout de bras.
Il ajouta après avoir jeté un coup d'œil au diabolique appareil fumant qui devait avoir été une moto dans une autre vie :


" Un pépin avec votre bécane ? "

" Ah, ouais, merci. " répondit-elle d'un ton dégagé

Elle repris (sèchement) la mitraillette des mains de l'inconnu avant de la laisser négligemment tomber dans sa poche.


" Ma bécane...Ouais, elle fait chier à tout le temps tomber en rade. "

Se disant que l'inconnu pourrait sans doute lui être utile, la scientifique décida de tenter de paraître un peu plus amicale, après tout, ça peut toujours servir de se mettre des gens dans la poche.

" Merci de me proposer de l'aide, je sais pas ce qui (elle se retint de dire "déconne") pose problème mais ça fait dix bons kilomètres que je dois la traîner derrière moi... "

Se disant que toute information pourrait servir, elle ajouta :

" Juste avant de tomber en panne elle a fait "glarbleuk" puis "tchouf tchouf tchouf" et puis "BANG !", je crois que ma moto essayait de communiquer... Elle voulait sans doute dire un truc comme "PIIIIIITIIIIIÉ, LAISSE-MOI MOURIR EN PAIIIIIX"... En tout cas, je suis contente de voir qu'il y a des habitants dans cette ville : je commençais à croire qu'ils avaient tous été aspirés dans une dimension parallèle par un remous de l'espace-temps dépendant de la couleur de la twingo de Napoléon et de l'heure du thé à pétaouschnok. "

Après réflexion, la jeune femme se dit que pour bien se mettre quelqu'un dans la poche, il fallait le connaitre un minimum, elle décida donc de se présenter en espérant qu'il en ferait de même :

" Au fait, j'm'appelle Saria Brando et...Voilà... "

* Pas brillant mais ça devrait suffire *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namashi
Element Master
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 27
Localisation : Dans le plumard de.... Merde comment elle s'appel déjà ?
Emploi/loisirs : Musicien
Humeur : Créatif
Points : 241
Réputation : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: [Titre du Topic]   Mar 25 Sep - 10:43

Il fallait bien avouer que Namashi était tombé sur une bien étrange personne, mais au moins elle n'était pas banal, et avait le mérite d'amuser le Hunter, surtout quand celle ci se mit à lui expliquer ses problèmes de moto, reproduisant les sons du véhicule. Bon il n'était pas l'as de la mécanique, mais il était bidouilleur, même si il n'était pas non plus le mac Gyver des temps modernes ! Il tira alors la dernière latte de sa cigarette et l'écrasât à terre, avant que le mégot ne disparaisse d'un coup, consumé par une légère flamme sortit de nulle part.

"Bien bien, laissez moi regarder ça de plus prêt !!"

Le maître des éléments s'accroupit alors à côté de l'engin à deux roues, commençant à bidouiller la bête... Première chose à vérifier, les connecteurs, le filtre à air, la bougie... Bon après sans outil... C'était pas évident, alors après avoir tout de même vérifier les connecteurs, qui lui semblèrent en ordre, il fut contraint d'user de sa magie du vent pour exercer des pressions avec ce dernier, pouvant ainsi démonter boulon et autre chose du genre qui, en temps normal aurai demandé un jeu de clé.

"Elle a combien de temps ? Vous avez roulé par temps de pluie ? Ou alors vous avez peut être lavée votre moto récemment ?.... On dirai que le filtre à air et les quatre puits de bougies on prit l'eau, mais sévère quoi !"

A nouveau à l'aide de sa magie, il ne fut pas difficile pour lui de faire évaporer l'eau présente dans les composants de la bécane. Par sûreté, il usât également du vent pour agir tel un compresseur, soufflant alors sur les connecteurs.

"Le problème avec la flotte, c'est qu'avec le calcaire qu'elle contient, ça peu pourrir votre bécane !!... Je vous cache pas que je peu me tromper, je suis en rien dans ce domaine, mais bon au moins, c'est déjà un risque d'enlevé !.. On va vite fait recharger la batterie, mais après moi je peu plus faire grand chose alors si ça redémarre pas... Faudra consulter un expert !"

Pour cette dernière tâche, une fois encore, cela fut chose aisée, dans la mesure ou Namashi allait user de l'éléments de la foudre, générant dans ses mains un minimum de jus histoire de recharger la batterie.
Une fois cela fait, il remontât tout ce qu'il avait démonté, et enfourcha la moto... Après trois essais peu concluant, le quatrième fut une réussite, et on pouvait entendre l'engin de Saria ronronné à nouveau.


"Ah ben voila ! Bon ça m'semble encore fébrile tout ça, y a surement des choses que j'ai loupé, alors tâcher de pas trop tirer dessus et peut être serait il plus raisonnable de consulter tout de même un mécano!"

Satisfait d'avoir mené à bien sa mission, il coupât le contact de véhicule avant d'en descendre. Remarquant que ses mains étaient toutes noires, il les nettoyas avec de l'eau qu'il venait de faire apparaître dans le creux de celle ci. Une fois propre, il sortit à nouveau une cigarette qu'il mit en bouche avant de l'allumer, puis il tendit son paquet pour en proposer une à Saria.

"En tout cas enchanté Saria, moi c'est Namashi Takumo ! Alors, qu'est ce qui vous amènes à Tomodachi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saria
Arsenal ambulant
avatar

Nombre de messages : 8
Points : 21
Réputation : 7
Date d'inscription : 18/09/2012

MessageSujet: Re: [Titre du Topic]   Mer 26 Sep - 22:33

Le jeune play-boy semblait amusé par les imitations de la scientifique.

Tant mieux. Si ça pouvait faire en sorte qu'il soit plus motivé, tant mieux.

L'inconnu qui, vraisemblablement, avait autant d'affinités avec le tabac que Saria se mit donc au travail avec acharnement.


* Taaaaaain, comment il a fait ça ? les boulons qui se démontent tout seuls... L'eau qui s'évapore....Dafuq ? *

La jeune femme entendait un vague grésillement à son oreille, en réfléchissant bien, ça lui évoquait une sonorité connue. Une... Une voix, oui, elle entendait une voix dans son oreille... Plus le temps passait, plus elle se remettait du choc de la moto auto-reconstructrice et plus la voix gagnait en netteté, elle pouvait maintenant entendre distinctement ce que disait la personne en face d'elle :

"Le problème avec la flotte, c'est qu'avec le calcaire qu'elle contient, ça peut pourrir votre bécane !!... Je vous cache pas que je peux me tromper, je suis en rien dans ce domaine, mais bon au moins, c'est déjà un risque d'enlevé !.. On va vite fait recharger la batterie, mais après moi je peux plus faire grand chose alors si ça redémarre pas... Faudra consulter un expert !"

Aucun intérêt, la doctoresse préféra retourner à ses réflexions... Comment se pouvait-il qu'une moto tout ce qu'il y a de plus honnête se mette soudainement à se reconstruire d'elle-même sans qu'on ne lui ait rien demandé ?

* C'est peut-être une technologie présente sur les motos qui permet de les faire s'auto-réparer et que seuls quelques rares élus connaissent. Mais il a dit qu'il n'était pas un pro... Fait chier, comment il a fait ça ? Il a une sorte de machine super-perfectionnée qui lui permet de... Attendez, la batterie vient de se recharger toute seule ? Mais... Mais... Mais, putain ! *

Le super-garagiste semblait avoir terminé son ouvrage : l'engin au moteur infernal roulait en pétaradant, devenant par la même occasion la troisième plus grande source de pollution de l'air de Tomodachi après les cigarettes de Saria et les vapeurs qui sortaient de la bouche de Kyo quand il avait bu un coup de trop.

* En parlant de clopes, je vais m'en griller encore une. *

En effet, la précédente cigarette de la jeune femme était tombé par terre après que celle-ci eut ouvert la bouche de surprise en voyant sa moto se faire réparer ; quant à la précédente, elle l'avait terminée environ trente secondes avant.

Comme s'il avait lu dans les pensées de la doctoresse, le méga-motard lui tendit une de ses cigarettes, que la jeune femme prit avec avidité.

" Moooooon précieeeeeeeeux ! "

L'inconnu ne remarqua sans doute pas la lueur d'envie (assez effrayante) qui se reflétait à travers les yeux de Saria car il déclara tout naturellement :

"En tout cas enchanté Saria, moi c'est Namashi Takumo ! Alors, qu'est ce qui vous amène à Tomodachi ?"

* C'est le moment ou jamais pour lui demander discrètement comment il a fait. *

" Oh, des affaires en rapport avec mon boulot... C'est sans grand intérêt. Il fait beau ce matin, non ? Au fait, comment vous avez fait pour réparer ma bécane comme par magie ? "

* Parfait, il ne se doute de rien. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namashi
Element Master
avatar

Nombre de messages : 205
Age : 27
Localisation : Dans le plumard de.... Merde comment elle s'appel déjà ?
Emploi/loisirs : Musicien
Humeur : Créatif
Points : 241
Réputation : 28
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: [Titre du Topic]   Mer 12 Déc - 22:41

Namashi ne fut pas surprit de voir Saria accepter sa cigarette, elle semblait bien plus dépendante que lui, chose qu'il avait pu constater le temps de réparer la moto, quand il vit qu'elle les enchaînait les une après les autres. Fort heureusement, il n'en était pas encore à ce niveau.

"Ah ! C'est pour le travail ? Et bien j'espère que ça ira alors, mais faites attention la ville n'est pas vraiment sur, j'espère qu'avant de vous envoyer ici, on vous a prévenu de la situation actuelle de la ville, la guerre Hunter/Devil, les Hebi qui rajoutent leurs petit grain de sel, bref ça pête pas mal en ville... Mais sinon c'est une belle grande ville accueillante et chaleureuse ! Faut juste pas avoir peur des big bang, des immeubles qui explose de partout, des massacres de civil, bref... Personnellement, je suis un Hunter, et je peu vous dire que c'est pas évident de toujours contenir ces imprévisible Devil !!! Enfin, enfin !! Je me doutes bien qu'on vous a prévenu des risques, alors je vais pas vous bassiner avec ça !"

Il tira sur sa cigarette, prenant bien évidemment soin de cracher sa fumer ailleurs que sur la jeune femme, dans la mesure ou la fumée rejeté par le fumeur était d'autant plus cancérigène que celle inspirait, D'ailleurs il prenait toujours soin d’éviter la fumer rejetée par les autres, même quand il tombait sur des gros boulet qui, devait le faire exprès, selon lui.
Puis il décidât alors de répondre à la question de la jeune femme, elle semblait être fortement intéressée, et c'était compréhensible, n'importe qui se serai posé cette question, à sa place !


"Ouép ! En plus fais pas encore trop froid !!.... Voila voila..."

....
....
....

Non plus sérieusement, l'Element master reprit alors.

"Ben au faire, comme je contrôle les élements, j'ai pu m'en servir d'outil, et j'ai fais ce que j'ai pu! Je suis assez content d'avoir réussit quand même, parce que bon... Pour le peu de moto que j'ai pu toucher au cour de ma vie !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Titre du Topic]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Titre du Topic]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je n'ai pas trouvé de titre pour ce premier topic . . .
» The Sim's Topic
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)
» Le Seigneur des Anneaux, autre titre ?
» Bélier (limite minimale du nombre de caractère du titre : check !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Entrée de la ville-
Sauter vers: