Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre(s) sous la neige

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Rencontre(s) sous la neige   Ven 3 Aoû - 17:35

Ce jour-là, il faisait très froid à Tomodachi. La température avoisinait le zéro degré, mais le soleil brillait de tout son éclat, réchauffant un peu l’atmosphère. Les rues étaient moins fréquentées que d’habitude, les habitants qui avaient le choix aimant mieux rester à l’intérieur qu’affronter le froid hivernal. Et ceux qui devaient aller à l’école ou au travail ne s’attardaient pas au dehors. Le mercure ne descendait pas assez bas pour que la neige vienne blanchir la ville et amuser les enfants. Et ainsi apporter un peu de gaieté.

De la gaieté, c’était tout ce qu’il fallait à Nakana. Une fois la nuit tombée, à environ sept heures du soir, elle s’était rendue dans le parc du centre-ville, interdit d’entrée après le coucher du soleil. Mais ce n’était pas comme si elle respectait les panneaux et les horaires. Assise sur un banc, une bouteille de bière à la main, elle essayait de faire le vide.
La jeune femme ne se sentait pas très bien aujourd’hui. Elle avait encore fait ce cauchemar. Depuis son arrivée à Tomodachi, ses nuits n’avaient plus été perturbées par le même mauvais rêve qui la poursuivait depuis des mois, mais la nuit dernière, il avait ressurgi, plus fort encore. Elle avait revu le naufrage, sa vie entière emportée par une tempête. Comme à chaque fois, ce visage qui se battait. Son ami qui essayait sans cesse de sortir la tête de l’eau, qui voulait vivre. Et ses yeux brillants de larmes, de volonté. L’intensité de son regard, quand elle l’avait croisé pour la dernière fois… En y repensant, Nakana, dont les yeux perdus fixaient le sol, resserra sa prise sur la bouteille, comme pour empêcher son corps de trop réagir.
Et puis, elle s’était réveillée brusquement, le front mouillé de sueur, tremblante, les yeux remplis de larmes. Comme à chaque fois que cette vision revivait en elle, dans son sommeil. Se rendormir lui avait été impossible, et toute la journée, la fièvre avait été forte. Ce n’était pas à cause du froid. La contrebandière était incroyablement résistante aux températures extrêmes. Elle n’avait d’ailleurs, en plus de ce qu’elle portait habituellement sans souci lorsque les températures étaient plus clémentes, qu’une écharpe de laine un peu trop longue, qu’elle n’avait pas enroulée près du cou. Non, c’était vraiment moralement qu’elle allait mal. Aucune envie de parler, de communiquer. Encore moins que d’habitude. Et à présent la lune décorait le ciel, le parc était désert, et elle ressentait toujours cette fièvre qui l’épuisait.

Alors qu’elle ne faisait plus vraiment attention à l’environnement qui l’entourait, Nakana sentit quelque chose d’encore plus froid que l’air toucher sa main. Puis son visage, ses bras. Elle leva alors les yeux. Des flocons de neige tombaient du ciel en abondance. La température devait être tombée dans les négatifs, en même temps que le soleil se couchait. La pirate renversa sa tête sur le dossier du banc, fixant alors l’immensité du ciel, parsemé à la fois d’étoiles, boules de feu brûlantes, et de ces poussières glacées qui en descendaient. La brise glacée jouait avec ses cheveux, se glissait sous ses vêtements et pénétrait tout son corps. Elle frissonna. Ce genre de spectacle, qui l’apaisait tant d’habitude, n’arrivait pas à la calmer aujourd’hui. Elle pensait à Luka. Elle l’aimait tellement. Elle l’aimerait toute sa vie durant.


**Même quand t’es pas là, t’es chiant… Tu dois bien être vivant, quelque part !…**

Elle ne voulait pas succomber au sommeil. Elle ne voulait pas revivre ça, encore, une énième fois. La fièvre l’assommait, mais elle ne s’endormait pas facilement. Alors, elle pourrait lutter. Elle but encore une gorgée de bière. Sa gorge lui brûla, le liquide était glacé. Même ça, elle avait du mal à l’avaler. Ses cheveux étaient déjà trempés par la neige, ses membres, trop longtemps immobiles, engourdis par le froid. Elle s’en fichait.

Son regard tomba alors sur son saxophone, posé à côté d’elle. Nakana ne savait même pas si elle avait envie d’en jouer. A tous les coups, ça la déprimerait encore plus. Malgré tout, elle se redressa, sortit l’instrument de son étui, le prit en main tant bien que mal. Puis elle commença à souffler un semblant de mélodie. Elle s’arrêta après cinq notes. Ses doigts étaient trop glacés pour appuyer correctement sur les touches, mais surtout, elle n’arrivait pas à donner du souffle. Décidément… Elle reposa, non, elle jeta presque le saxo dans son étui. Elle en avait marre. De tout. Elle s’allongea sur le banc, faisant de nouveau face au ciel. Elle voulait juste un peu de sérénité. Elle ne sentit même pas que quelqu’un s’approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Sam 4 Aoû - 4:39

Pendant toute la journée, Lysis s'était donnée un objectif unique : trouver, enfin, de quoi retirer l'humidité logée dans l'appartement qu'elle partageait avec Hanyuu et Sachiko ! Il avait fait froid, très froid, mais la fillette le faisait avant tout pour ses amies, ainsi, elle avait affronté à nouveau sa haine de l'hiver. Elle avait volontairement désactivé son pouvoir, comme très souvent quand elle n'était pas affaiblie d'ailleurs, et ce afin de ne pas créer d'ennuie en ville, ce qui risquerait de rameuter le reste des Hunters qui viendraient encore la défendre... Ce qu'elle se refusait à tout prix ! Armée de son manteau, d'une bonne écharpe, d'un bon bonnet et d'une bonne paire de gant, elle arpentait les rues, s'arrêtant à chaque magasin.

Peu après sept heure, les commerçant devaient fermer, elle n'avait rien trouvé. "Il faudrait appeler un professionnel", lui avait-on conseillé, sauf que si jamais ledit professionnel avait ne serais-ce qu'une once de pouvoir, il aurait pu voir Hanyuu comme un fantôme, et donc causer des ennuies aux deux fillettes... Non, appeler un professionnel à venir chez elle était tout sauf une bonne idée ! "Appeler les proprio'" comme on leur avait conseillé également semblait un peu plus réalisable, sauf que ces derniers feraient appel aux professionnel, retour à la case départ donc : l'humidité est là et n'est pas prête de partir.
La neige se mit alors à tomber, l'atroce poudre blanche s'échappant des nuages assez rapidement, Lysis commença à se sentir un peu mal, comme à chaque fois. Foutu hiver.


" Erika ? Qu'est-ce que tu fais là ? "

A peine eut-elle entendu ces mots que la fillette reprit quelques instant le contrôle de son pouvoir avant de fuir. On l'avait vue comme on était censé la voir, le froid la faisait perdre le contrôle qu'elle pouvait avoir, elle devait dont passer par des rues peu empruntées afin de ne pas rameuter de monde. Puis, une idée lui vint en tête : le parc ! Habitant non-loin de celui-ci, elle pourrait y passer pour rentrer, surtout qu'à cette heure-ci, il était fermé, et donc, personne ne devait s'y trouver ! Y courant, elle enjamba tant bien que mal la barrière et tomba lourdement au sol, ce qui la fit grimacer.
Se relevant péniblement, elle commença à avancer, jusqu'à entendre un son assez joli à ses oreilles.

* De la musique ? *

Elle se décida alors de rejoindre le son qui, entre-temps s'était arrêté, sans même penser au fait que la personne l'ayant produit la verrait comme la personne la plus chère à ses yeux : c'était joli, donc, le reste n'était pas important !
Ainsi, elle aperçut une jeune fille couchée sur un banc, une bouteille de bière près d'elle et, au pied du banc, un étui noir contenant un objet doré. S'approchant doucement, accroupie pour ne pas se faire voir, la fillette extrait le saxophone de son étui, émerveillée. Sans vraiment réfléchir, elle tira la manche de la jeune femme, lui présentant l'instrument de musique avec un regard fasciné et admiratif qui semblait lui dire "joue encore".


[HRPG : Donc, si tu as bien suivi, Lysis est vue par Nakana comme étant la personne la plus chère à ses yeux ^o^ Si j'en suis ton post, il doit s'agir de Luka du coup...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Sam 4 Aoû - 13:25

Alors qu'elle essayait de ne plus penser à rien, de faire le vide, bref, de se calmer, Nakana sentit qu'on lui tirait timidement la manche. Elle tourna la tête, et son coeur ne fit qu'un bond dans sa poitrine. Elle sursauta et se remit debout, face à lui, tremblante. Ses yeux embués de larmes fixaient le jeune homme aux cheveux châtains et aux yeux clairs qui lui faisait face. Elle n'arrivait pas à y croire.

"Lu... Luka ?"

C'était lui, c'était bien Luka ! Il avait survécu, il était vivant !!! Il semblait tellement loin il y a quelques secondes... En un instant, en un regard, la jeune femme était passée du désespoir au bonheur le plus puissant que l'on puisse ressentir. Jamais, jamais elle n'avait été aussi heureuse.

La contrebandière se jeta alors dans les bras de celui qu'elle appelait son petit frère, faisant tomber le saxophone, auquel elle n'avait pas fait attention. La tête contre le torse de son ami dont elle s'agrippait aux vêtements, elle pleurait à présent à chaudes larmes. Des larmes de joie, évidemment, qui secouaient son corps tout entier. Avec Luka, elle voulait être forte comme avec les autres, mais il connaissait aussi ses faiblesses, c'est pourquoi les lui montrer, en ce moment d'intense émotion, ne la dérangeait pas. Elle ne pensait d'ailleurs même pas à les dissimuler. Tout ce qu'elle voulait, c'était l'avoir à nouveau près de lui, et maintenant, c'était fait, il était là ! Le contact de son corps, son parfum, ses caresses, tout, tout lui avait tellement manqué. Elle ne ressentait plus rien, ni le froid, ni la fièvre qui l'habitait depuis la nuit dernière, juste cette chaleur réconfortante et ce bonheur, qui caractérisent les retrouvailles espérées mais inattendues. Mais chez la pirate, ces sentiments étaient décuplés, à tel point qu'elle ne fit pas attention au fait que la réaction de Luka était totalement différente de la sienne. Toujours contre lui, elle se jura que jamais plus rien ne les séparerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Mer 8 Aoû - 8:50

A cet instant, la fillette se rendit bien compte de son erreur d'avoir voulu entendre de la musique, son pouvoir faisait à nouveau effet... D'un air un peu attristé, elle jeta un regard au saxophone que la jeune femme avait jeté à terre en lui sautant dans les bras.

* Adieu musique... *

"Luka" était donc le nom sous lequel elle était vue à présent et, à en voir la réaction de la "musicienne", il devait s'agir d'un proche décédé, voir disparut depuis un très long moment, quelqu'un qui devait énormément lui manquer dans tous les cas. Se mordant doucement la lèvre inférieure, la fillette resta figée, sans vraiment savoir comment réagir, comme à chaque fois que pareils cas se produisaient à cette intensité : laisser les autres plongés dans la douce illusion de revoir la personne chère à leurs yeux ou les ramener à la dure réalité en les plongeant d'avantage dans le désespoir ? Doucement, comme instinctivement, elle caressa doucement le dos de la jeune femme, comme pour la rassurer pour qu'elle arrête de pleurer.

" Je suis désolée de te faire pleurer... "

Instinctivement, elle n'avait pas appuyé sur la fin du mot "désolée" afin de laisser comme une sorte de doute sur le fait qu'il s'agisse ou non d'un garçon, ainsi, si "Luka" était une fille, elle avait entendu "désolée" et, si Luka était un garçon, le "désolé" serait parvenu à ses oreilles. Se libérant de l'étreinte de Nakana, elle se força à sourire aussi bien qu'elle le pouvait, lui murmurant :

" Un sourire est plus beau à voir que des larmes ! "

Elle tenta alors de désactiver son pouvoir, mais cela ne dura qu'une seconde à peine, juste suffisamment longtemps pour que la jeune femme put voir Lysis à la place de Luka. Ainsi, la fillette pencha la tête, à nouveau sous l'apparence de Luka, murmurant :

" Luka n'aurait sans doute pas voulu vous voir pleurer... Je suis désolée... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Mer 8 Aoû - 22:08

La sensation que la caresse de cette main familière et rassurante procurait à Nakana était indescriptible par des mots. Un véritable bonheur. La jeune femme avait malgré tout le sentiment qu'il se passait quelque chose de bizarre, mais elle n'y prêta d'abord pas attention. Elle fut cependant bien obligée de le faire quand Luka s'excusa de l'avoir fait pleurer, et surtout quand il se dégagea de son étreinte. Après avoir séché ses larmes, la pirate regarda son ami avec des yeux inquiets. Normalement il l'aurait charriée, il l'aurait serrée fort dans ses bras lui aussi. Il n'était pas dans son état normal, ça se voyait. La façon même dont il la regardait et s'adressait à elle était plus qu'étrange. On aurait dit... que ce n'était pas lui. Elle chassa vite cette pensée de son esprit. C'était sûrement elle qui était étrange.

Et pourtant, Nakana ne s'attendait absolument pas à ce qui allait suivre. Luka se métamorphosa en une petite fille. La contrebandière était incapable de bouger. Elle fixa simplement la fillette, le coeur battant si fort qu'on aurait pu l'entendre sans le bruit du vent. Son expression avait changé du tout au tout. Elle n'était plus seulement inquiète. Maintenant, elle avait peur. Et elle doutait. Mais tout ceci ne dura qu'une seconde, après laquelle son ami réapparut. Ce qu'elle entendit lorsque le jeune homme parla à nouveau eut sur elle l'effet d'un coup de massue. Il l'avait vouvoyée. Il avait parlé de "Luka" comme d'un étranger. Elle ne comprenait pas, elle ne comprenait absolument rien ! Est-ce que c'était lui ? Ou bien elle était en train de devenir complètement folle ? Non, cette petite fille, elle l'avait vue, elle l'avait vraiment vue !

Malgré tout, Nakana voulait continuer à y croire. Tremblante, elle s'avança, et de ses deux mains, prit avec tendresse l'une de celles de son "petit frère". Un contact qui la fit frissonner toute entière. Et puis, elle releva la tête vers lui et plongea son regard dans le sien. Comme si elle essayait de lire en lui. Ou de le faire réagir comme il devait réagir, si c'était vraiment lui. Elle le regarda ainsi de longs instants.

Et soudain, ce fut la désillusion. Ses yeux étaient les mêmes, aussi beaux que d'habitude. Mais c'était l'âme qu'ils reflétaient qui n'était pas la même. Ce regard, ce n'était pas le sien. Si elle ne s'était pas emportée dès le début, elle y aurait fait attention. La pirate n'arrivait pas à le réaliser. Enfin, après tout ce temps, elle y avait cru... elle avait cru le retrouver, le serrer de nouveau dans ses bras... Elle avait enfin eu la certitude qu'il était vivant... Mais maintenant, qu'est-ce qui lui certifiait cela ? Et qui était cette personne ? Était-ce possible qu'il s'agisse de la petite entrevue quelques minutes plus tôt ? C'était un retour à la case zéro, et même moins encore. C'était la continuation du cauchemar de la nuit dernière. Sauf que là, c'était la réalité. Et elle était bien plus cruelle. Le froid revint alors, plus glaçant.

Elle resserra sa prise autour de la main de celui, ou celle, qui aurait dû être Luka. Cette fois, ça n'avait plus rien de tendre. Sans s'en rendre compte, elle forçait de tout son être pour s'empêcher de réagir trop fort face à ce qui lui arrivait. Elle pleurait de nouveau en secouant sa tête de droite à gauche, comme niant ouvertement la vérité, alors que ce mot, "non", résonnait en elle. Il semblait s'amplifier, de plus en plus, jusqu'à ce que le son sorte de sa bouche.


"Non, non, non, non..."

D'abord doucement, puis de plus en plus fort.

"Non, non, non, non, non, non..."

Et comme elle niait toujours de la tête, elle cria, d'une voix cassée par les larmes :

"NON !"

La jeune femme saisit alors celui qui lui faisait face par les bras et le secoua, sans but, juste parce qu'elle ne savait pas comment réagir au fur et à mesure que la souffrance grandissait. Elle était littéralement vidée de ses forces et ses mouvements étaient inoffensifs. Elle n'arrivait plus à penser. Ni à voir d'ailleurs, ses yeux mouillés l'en empêchaient. Tout ce que Lysis pouvait entendre venant d'elle, c'étaient ces mots prononcés difficilement et entrecoupés de sanglots, qu'elle répétait sans arrêt :

"Arrête, arrête !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Lun 20 Aoû - 16:11

La jeune femme face à elle semblait comme perdue suite à la réaction de Lysis, mais comment aurait-elle pu réagir d'autre ? La faire vivre dans un rêve n'aurait rien apporté à aucune d'elles deux, que du contraire. La fillette avait déjà tenté par le passé de faire durer le "rêve" dans pareil cas, mais au plus le rêve durait, au plus la chute se révélait forte au final. La fillette pencha la tête alors que l'amie de Luka semblait le chercher désespérément. Elle serra alors fortement la main de Lysis, ce qui la fit grimacer un instant, mais elle se retint d'en faire plus : elle faisait souffrir quelqu'un, elle n'avait ainsi que ce qu'elle méritait.

La jeune femme s'était alors mise à crier, puis à hurler de désespoir. La fillette ne savait vraiment que faire face à la détresse de son interlocutrice, maudissant son pouvoir, maudissant la personne qui lui avait donné, maudissant Hanyuu qui devait être la source de tout cela, maudissant même le fait d'avoir survécu au coeur des flammes et du sang. Et puis cette neige. Cette atroce poudre blanche qui tombait du ciel, qui l'affaiblissait au point que son pouvoir ne soit quasiment plus contrôlable.

A ce moment, la jeune femme la supplia d'arrêter, ce que tenta de faire Lysis. Elle se concentra sur chaque partie de son corps, sur son apparence originelle, celle que même elle ne pouvait pas voir lorsque son pouvoir n'était pas désactivé. Les yeux clos, le corps de Luka semblait de temps en temps disparaître pour laisser place au corps de la fillette, mais très brièvement à chaque fois. Après plusieurs minutes, elle apparut sous sa vraie apparence et ce complètement. D'une petite voix, pleurant à moitié, elle murmura :

" Je... Je suis désolée... C'est pas moi qui... "

Elle retint alors un éternuement entre ses deux petites mains, retrouvant à présent l'aspect de Luka, inconsciemment. Lorsqu'elle s'en rendit compte, elle tourna la tête de tous côtés, comme à la rechercher d'aide, quelques larmes perlant ses yeux. Elle était trop affaiblie pour pouvoir désactiver complètement son pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Lun 20 Aoû - 19:25

Lorsqu'elle vit que la personne en face d'elle essayait de faire quelque chose, sans doute de remédier au problème, Nakana cessa de la secouer brutalement et sécha tant bien que mal ses larmes. Même seule, elle détestait pleurer, mais en présence de quelqu'un, c'était carrément humiliant pour elle. Cette fois-ci, elle n'avait pas pu se retenir. Elle se sentait tellement bête. Il fallait qu'elle arrête.

L'apparence de l'étrange apparition alternait à présent sans cesse entre celle de son ami de toujours et celle d'une petite fille qui était totalement inconnue à la pirate. Ça lui faisait mal d'assister à ça, de voir Luka apparaître et disparaître, sans pour autant que ce soit lui. Elle n'arrivait pourtant pas à détacher ses yeux de la scène. Et enfin, au bout de plusieurs minutes qui parurent interminables à Nakana, ce fut l'apparence de la petite fille qui se stabilisa. Elle semblait triste. La jeune femme ne se trouvait pas dans une situation qui lui permettait d'être objective, mais bizarrement, elle ne lui en voulait pas trop. Si ça avait été quelqu'un d'autre, la contrebandière l'aurait déjà mis à terre sous le coup de la rage. Mais pas une gamine, qui de plus avait l'air de ne pas contrôler cette... chose. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle ne pouvait pas. Et elle n'en avait plus la force. Ne sachant que faire, Nakana s'accroupit devant la fillette et, de sa main encore tremblante, elle saisit la sienne. Elle leva ses yeux toujours humides vers ceux de la petite, sans trop savoir si elle devait dire quelque chose, ou simplement tenter de la rassurer par le regard.

Mais ce n'était pas fini. La gamine, encore une fois, retrouva l'apparence de Luka après avoir éternué. Sous le coup de la frayeur, la contrebandière lui lâcha la main et détourna le regard, déçue. Elle n'en pouvait plus, mais elle devait se retenir de pleurer une nouvelle fois, c'était ridicule. Elle aurait pu partir. Mais ça non plus, elle n'y arriverait pas. Pas tant que lui, du moins en apparence, il était là.

Lorsque la jeune femme fut calmée, une idée surgit dans son esprit comme une évidence. Elle releva la tête vers la fillette à l'apparence de jeune homme et put constater, non sans gêne, que cette dernière, perdue, était sur le point de laisser ses larmes couler. Bien que toujours perturbée par ce qu'elle voyait, Nakana se releva avec cette fois un regard qui mélangeait trouble, tendresse, mais aussi détermination. Elle devait être forte. Pour lui. Elle déroula alors son écharpe pour l'enrouler, cette fois plus soigneusement, autour du cou du faux Luka, en silence. Une fois qu'elle eut fini, elle serra encore tendrement la main de celui dont elle avait cru au retour, tout en le fixant attentivement d'un regard doux mais aussi empreint de tristesse. Puis elle se décida à le lâcher et recula.


"Concentre-toi encore", ordonna-t-elle alors d'un ton ferme, voire autoritaire.

Elle espérait que ça marche. Quand la gamine avait éternué, certainement à cause du froid, elle avait perdu le contrôle de son apparence. Peut-être que si elle retrouvait un peu de chaleur, elle pourrait redevenir elle-même aux yeux de Nakana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Sam 25 Aoû - 19:40

La fillette venait de recevoir une nouvelle écharpe de la part de la jeune femme, ce qui la surprit quelque peu sur le coup. Ainsi, elle fut légèrement réchauffée. Ensuite, elle entendit son interlocutrice presque lui crier dessus, ce qui lui fit avoir un mouvement de recul. Réfléchissant un instant, elle inclina doucement la tête de haut en bas, hésitante, ignorant si vraiment elle en était ou non capable.
Les yeux clos, le même effet que précédemment ce reproduit : la succession de Luka et Lysis, totalement instable, l'apparence de la fillette tenait à peine une seconde alors que celle de Luka semblait vouloir rester d'avantage. Néanmoins, au plus le temps passait, au plus l'apparence de la fillette semblait vouloir tenir. D'abord, deux secondes. Puis trois. Et ainsi, l'apparence semblait peu à peu se stabiliser.

Après plusieurs minutes qui avaient sans doute été semblables à l'éternité aussi bien pour Lysis que pour la jeune femme, une des deux apparence restait, faisant complètement disparaître la seconde. La fillette, épuisée, avait du mal à garder les yeux ouvert. Doucement, elle leva la tête vers Nakana, murmurant :


" Je suis désolée, madame... Désolée de pas être Luka... Je suis juste Lysis... "

Esquivant le regard de l'inconnue, ses yeux se fixèrent quelques secondes sur le saxophone, toujours au sol.

* Tout ça pour ça... *

Se mettant à pleurer, elle tomba à genoux, maudissant son pouvoir. Ce fichu pouvoir qui la détruisait plus qu'il ne l'aidait. Instinctivement, elle se mit à se haïr elle-même d'être faible, si faible. Dire qu'elle était Hunter, mais qu'elle n'était même pas capable de désactiver son pouvoir en continu. Elle n'était capable que de faire souffrir les autres, pas de les aider, pas de les protéger, non, juste les faire souffrir, encore et toujours... Même sa mère, elle n'avait pas été capable de l'aider, même une parfaite inconnue, elle avait été capable de la faire souffrir.
Sans vraiment savoir à qui elle parlait, elle prononça un petit :

" Je suis vraiment désolée... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Sam 25 Aoû - 21:55

La petite recommença donc le même processus. On aurait pu croire que la pirate profitait encore de la vision de son ami, mais ce n'était pas le cas, au contraire, elle voulait s'en débarrasser au plus vite. Ce n'était qu'une image trompeuse, il n'y avait aucune raison de s'y attacher. Ainsi, elle sentit qu'on lui retirait un énorme poids lorsque l'apparence de la fillette se stabilisa enfin. Bien sûr, elle était aussi affreusement triste, après tout elle était tombée de très haut, mais elle n'aurait pas supporté de voir plus longtemps un faux Luka.

Elle s'appelait donc Lysis. Un nom que la contrebandière n'oublierait pas de si tôt. Elle semblait avoir fourni beaucoup d'efforts, ce qui au fond prouvait qu'elle n'avait pas souhaité ce qu'elle avait fait. Et puis, elle détourna les yeux. Nakana regarda dans la même direction pour voir ce qui retenait son attention. Le saxo ? Qu'est-ce qu'il faisait par terre ? Ne comprenant pas, elle reporta de nouveau son attention sur Lysis. Cette dernière semblait extrêmement déçue. Cela suffit à faire comprendre la situation à Nakana, mais avant qu'elle n'aie pu dire ou faire quoi que ce soit, elle vit la fillette s'écrouler en larmes, avant de s'excuser encore une fois.

La pirate ne savait pas comment réagir. Comment on est censé calmer une gamine qui pleure ? Ce n'était pas vraiment dans ce genre de situation qu'elle gérait bien les choses. Elle s'approcha, s'accroupit auprès de la petite fille. Hésitant un instant, elle finit par dire la première chose qui lui vint à l'esprit :


"Moi c'est Nakana, pas madame."

Moyen, quand même. Enfin, au moins, Lysis savait qu'il fallait mieux appeler son interlocutrice par son prénom. Nakana se releva alors et se dirigea vers son instrument pour le ramasser et le remettre dans son étui, qu'elle mit sur son dos. Aucune envie de jouer pour cette gamine, pour le moment. Elle se tourna vers Lysis, à qui elle s'adressa de nouveau, beaucoup plus sèchement cette fois :

"Allez viens, j'te ramène chez toi."

Et elle lui fit un signe de tête pour l'inviter à lui emboîter le pas. Une telle proposition, ou plutôt un tel ordre, de la part de Nakana, c'était assez surprenant, mais bien qu'elle ne soit pas d'humeur, elle n'allait quand même pas laisser une petite fille pleurer dans la neige. Elle n'était pas un monstre, non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Dim 26 Aoû - 3:17

En entendant la "réaction" de la jeune femme, la petite fille semblait interloquée, il était vrai qu'elle était loin de s'attendre à pareille réaction, mais au moins, elle avait apprit le nom de son interlocutrice : Nakana. Elle vit alors cette dernière ranger son saxophone, signe que ce n'était pas ce jour-ci que la fillette pourrait entendre à nouveau le son de l'instrument. Dommage. Tentant de sécher tant bien que mal ses larmes, comme ressentant le "malaise" de la jeune fille.
Voyant celle-ci partir, Lysis fut comme figée un instant, ne sachant pas vraiment quoi faire : la suivre ? Partir dans une autre direction ? Reste là, à genoux dans la neige ?

" Allez viens, j'te ramène chez toi. "

En entendant cette réplique de Nakana, elle se releva d'un bond, jugeant qu'elle lui avait fait suffisamment de mal pour au mois une bonne année. Elle se mit alors à trottiner derrière la musicienne, aussi silencieusement que possible.

Après plusieurs mètres dans un silence de mort, la fillette releva les yeux, cherchant un sujet de conversation afin de combler son ennui naissant. C'est à ce moment-là qu'elle vit le saxophone sur le dos de la jeune fille. Trottinant jusqu'à hauteur de Nakana, elle demanda doucement :

" Madame Na... "

Voyant un regard sévère naissant des yeux de la pirate, la fillette eut un instant de recul, se pinçant les lèvres avant de recommencer, comme si la phrase précédente n'avait jamais été prononcée, et donc sur le même air que précédemment :

" Nakana ? "

Bien que l'attention de la jeune fille avait déjà été retenue par Lysis, elle avait jugé bon de recommencer, et ce dans l'unique but de faire "comme si de rien n'était" et pour ainsi prouver à Nakana qu'elle avait bien comprit que l'appeler "madame" n'était PAS une bonne idée du tout ! D'une petite voix timide, elle continua en jetant de petits regards discret au saxophone (c'est à dire, dans le langage de Lysis "en fixant constamment le saxophone") :

" La prochaine fois, je pourrai vous entendre jouer ? Juste un petit peu... "

Elle pencha alors la tête, légèrement gênée, ajoutant un petit :

" S'il vous plait... " à peine audible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Dim 26 Aoû - 21:53

Nakana, voyant que la fillette l'avait rejointe, s'était donc mise à marcher. Comme toujours, elle était d'humeur taciturne et ne disait pas un mot. Elle marchait un peu moins vite que d'habitude, un peu pour que Lysis puisse la suivre, mais surtout pour se ménager, car toute cette journée l'avait épuisée, sans compter qu'en se remettant en marche, elle avait senti la fièvre revenir. La nuit allait être dure...

Lorsque la gamine l'interpella la première fois, la pirate lui jeta un regard noir. Elle allait lui rappeler ce qu'elle lui avait dit quelques minutes plus tôt, mais Lysis se rattrapa d'elle-même. Cette dernière, une fois certaine d'avoir corrigé son "erreur", lui posa une question plus ou moins prévisible. Elle avait dû l'entendre quand elle avait tenté de jouer un peu plus tôt, au parc. Nakana le sentait, que la fillette mourait d'envie d'entendre à nouveau l'instrument. Mais elle n'appréciait vraiment pas de jouer pour les autres. Elle n'aimait même pas qu'on l'entende par hasard. Après tout, les musiciens, en jouant, montrent leur sensibilité, d'une certaine façon... Et la contrebandière n'avait aucune envie de montrer la sienne, ou même qu'on pense qu'elle en aie une. Enfin, vu ce qu'il s'était passé, avec Lysis, c'était un peu cramé. Alors plutôt que de lui répondre par un "non" catégorique, elle déclara sèchement :


"Si j'en ai envie."

Marquant une pause, elle poursuivit :

"Et s'il y a une prochaine fois."

Elle se tut encore un petit instant avant de reprendre :

"Et puis tutoie-moi, aussi."

C'était quand même étrange ; à l'âge de cette fillette - une dizaine d'années ? -, Nakana était déjà bien moins... polie, dirons-nous. Mais est-ce qu'elle l'avait jamais été ? Certainement que non. Ce n'était pas qu'elle avait été mal élevée ou quoi que ce soit de cet ordre-là... C'était seulement son caractère. Depuis toute petite, elle avait eu une grande liberté d'esprit et se fichait pas mal qu'on la réprimandait. Enfin, peu importe. Lysis venait de s'arrêter. La pirate leva les yeux pour juger de l'aspect de l'immeuble.

"C'est là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysis
Illusion Vivante
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : ''J'suis à Tomodachi ! J'suis à Tomodachi !''
Présentation : cliquez ici...Raté !
Points : 211
Réputation : 12
Date d'inscription : 16/03/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Lun 27 Aoû - 20:34

En entendant la réaction de Nakana, la fillette resta perplexe : pourquoi n'y aurait-il pas de prochaine fois ? Certes, Tomodachi ne ressemblait pas vraiment à un village avec un nombre d'habitant avoisinant celui du Sealand (c'est à dire : 5), mais de là à dire que l'on ne recroisait pas deux fois une même personne... Non, la réponse n'avait absolument rien de logique ! Après, elles pouvaient aussi s'éviter, mais même en faisant cela : était-il possible qu'elles ne se revoient plus du tout ? Une idée traversa alors l'esprit de Lysis : peut être voulait-elle quitter la ville ? Suite à cette réflexion, elle fut un peu déçue, non pas seulement pour la musique, bien qu'elle voulait vraiment en entendre, mais aussi parce qu'elle n'aimait pas l'idée de ne pas revoir une personne qu'elle jugeait "gentille". La jeune femme demanda alors à être tutoyée, ce qui allait faire bizarre pour l’illusionniste qui avait été toujours habituée à vouvoyer ceux qu'elle jugeait comme étant "des grands", néanmoins, vu que Nakana ne semblait pas être de l'âge de Yosama ou autre adulte qu'elle fréquentait, cela serait sans doute plus simple.

" Je vais essayer... "

Elles avaient à présent fini de traverser le parc, arrivant alors dans la rue de Lysis qui s'arrêta instantanément une fois face à l'immeuble où se trouvait son appartement.

" C'est là ? "

D'un petit hochement de tête, la fillette approuva, elle fit alors quelques pas vers l'immeuble. S'arrêtant, elle se retourna vers Nakana, se souvenant de l'écharpe de la jeune femme.


" J'oubliais... "

Elle retira alors l'écharpe qu'elle se permit d'enrouler autour du cou de la jeune femme, spontanément, afin que celle-ci ne prenne pas froid puis, dans un sourire, elle lança un petit :

" Merci... Et... J'espère vraiment qu'on se reverra ! "

Avançant vers la porte, en l'ouvrant, elle lança un petit :

" A bientôt, Nakana ! "

Avant d'entrer et de laisser seule l’interpellée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   Mar 28 Aoû - 0:42

Alors que Nakana s'apprêtait à repartir, Lysis revint vers elle pour lui rendre son écharpe, qu'elle-même avait oubliée. Elle laissa faire la fillette pendant qu'elle la lui remettait. Celle-ci la remercia et formula alors le souhait de la revoir. En ce qui concernait la pirate, elle ne savait pas vraiment que penser. Après tout, la petite lui en avait fait voir de toutes les couleurs, et même si, sans même savoir pourquoi, elle ne lui en voulait pas trop, elle ne pouvait pas dire qu'elle n'avait rien contre elle ou qu'elle l'aimait bien... Lysis se dirigea alors pour de bon vers son immeuble, saluant une dernière fois la contrebandière d'un ton sûr de lui. Elle le voulait vraiment, ce morceau de musique...

Dès que la fillette disparut, Nakana dut retenir une suite d'éternuements avec ses mains. En présence de Lysis, elle s'en était empêchée pour ne pas paraître malade, mais là, elle ne pouvait pas nier qu'elle avait dû attraper la crève, en grande partie à cause de sa baisse de moral considérable depuis la nuit dernière qui, de plus, venait d'être nourrie par l'illusion de la petite. Elle avait chaud et froid en même temps, des frissons qui la parcouraient tout entière, et mal à la tête comme si cette dernière allait exploser.

La pirate se mit donc en tête de marcher en quête d'un endroit un peu plus chaud que la température ambiante. Après une centaine de mètres, elle tomba dans une ruelle sur un petit bar austère, aux airs de taverne, qui semblait peu fréquenté malgré sa situation dans le Centre-Ville. Ce fut le plus discrètement possible qu'elle entra, afin de ne pas se faire remarquer et d'être tranquille. Une grande bouffée de chaleur l'envahit, à la fois insupportable et agréable. Nakana alla s'asseoir à l'extrémité du bar et paya une bière. Le regard vide, soutenant sa tête de ses deux mains, elle regardait son verre sans y toucher, plongée dans ses pensées. Au fond, c'était vraiment injuste ce qui lui était arrivé tout à l'heure, elle n'avait rien demandé à personne, et elle s'était pris un gros coup dur. C'aurait été tellement bien, si ça avait vraiment été lui. Elle aurait été tellement heureuse. Elle ne voulait pas que ça se passe comme ça. Et pourtant... Elle devrait à tout prix être courageuse, ou elle ne s'en sortirait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre(s) sous la neige   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre(s) sous la neige
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite photo : périgueux sous la neige
» Brasparts sous la neige
» Un combat sous la neige
» Sous la neige ... [PV Misha]
» Les Graines de l'Edelweiss (Année 1751) [PV Lylou Tildwen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Centre Ville-
Sauter vers: