Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kyo
Hollow-Mibu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 28
Localisation : HIc?
Emploi/loisirs : HIC?
Humeur : Hic?
Points : 840
Réputation : 44
Date d'inscription : 09/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Jeu 7 Fév - 18:56

Le samouraï était sortis pour partir en quête de matériaux de construction, si il ne pouvait pas aidé les gamins sur le côté soin et magie blanche, il comptait bien leur offrir un meilleur foyer, mais un obstacle de taille s’opposait à lui, cette ville était si pauvre qu'elle n'avait même pas un magasin de matériaux, rien! que dalle! même pas un ferrailleur! rien... cette endroit était bien pire que les bas-quartier de Tomo qui paraissait un endroit luxueux à côté de ce petit village.

Le mibu était bien embêté, mais il ne voulais pas renoncé à son projet, il voulu demander quelques renseignements aux habitants, mais ceux-ci étaient si craintif que la pluparts l’envoyèrent balader.
Il ne vit pas d'autre solution que de reprendre la route en direction d'un village voisin.

il fit quelque centaine de mètres et sorti du village, le samouraï arrivât a une intersection, il y avait un panneaux d'indication, mais la langue dans laquelle il était écrite était totalement inconnu du Hébi, qui restât planté devant pour tenter de déchiffrer, en vain.

C'est alors qu'un bruit tonitruant sortiu le samouraï de ses songes

"CRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ( bruit de crisement de pneux)"

Un grosse camionnette blanche fonçait à toute blinde vers le Mibu qui fût obliger de faire un maxi plongeon pour l'esquivée, le véhicule fit une glissade avant de chasser de l’arrière et de terminé sa couse dans le talus, c'est alors qu'un homme de petite taille assez trapu en sorti, visiblement très énervé.

"PUTO CALAÏ!!! FAUDES!!! PUTO MADRE DE NIEGA DI MIERDA!!!!"

hurlât-il en frappant la carlingue de la camionnette.

Le mibu se dirigeât vers l'homme pour lui prêté main forte, mais une fois a la hauteur de celui-ci il se rendit compte qu'il le connaissait,c'était José, le meilleur maçon de Tomodachi!! le samouraï passait souvent sur ses chantiers pour boire quelque cannettes!!

"José!!!!! mais qu'est ce que tu fou ici??? tu ne travail plus sur Tomo?
-(fort accent portugais)Kyo!! quelle bouneur dé trouvé ici!! si yé travail encore chur tomo mais en si moment ché calme, les dévils né cach plou rlien alors y'a rlien a bâtir!! du coup yé trouvé quelque chantier dans li coins mais jé mais suis perdou et avec tout chette neige yé bien du mal a conduire comme tou pé lé voir!!
-Hahaha oui effectivement et d'ou tu viens c'est la pas la spécialité la neige!! ben en tout cas tu tombe a pique José!! j'aurais bien besoin de toi et de tes gaillards pour aider des enfants dans le besoin!! tu voit la petit village la bas"

dit-il en désignant du doigt le petit village

"-Si yé lé voit
-hé ben c'est un des plus pauvre endroit que j'ai jamais vu, en faite si j'ai atterris ici c'est pour aidé des triplés, une des soeurs et gravement malade!! tu devrais voir leur maison tu t'arracherais le peu de cheveux qu'il te reste!! j'aimerais beaucoup retapé leur baraque mais ici y'a méme pas un brico' dépot ou un leroy merlin!! t'aurais pas de quoi me dépanner???
-Ti sérieux?? li pauvre gamins!! il doivent crévé dé froid ichi!! bien chur que chi mon ami ch'ai di quoi t'aidé!! y'é vé même ti filé un coup de main!!
-oh merci José t’inquiète pas je te renverrais l’ascenseur!!
-Ye n'en doute pas mon ami!! MANU!!RUIZ!!ANDRE!! PEDRO!! RLAMENER VOS MICHES!!"

quatre gaillard plutôt balaise sortirent de l’arriéré de la camionnette!

"Oui patron??
-chortez la camionnette du talus et chuivez nous!!
-Oui Chef!!!"

les ouvriers s’exécutèrent a une vitesse folles, y'a pas a dire les portugais c'est des machines de construction massive!!!
quelque minutes plus tard il était tous devant la batisse en question.
métre a la main, crayon sur l'oreille, le niveau dans la poche, José se mit a faire le tour de l'éxtérieur pour evaluer l'étendue des travaux, une fois l'éxtérieur fait le samouraï et le maçon/électricien/carleur/plaquiste/plombier/charpentier....... rentrèrent dans la demeure, le mibu se contentas de lâcher un

"faite pas attentions a nous"

en guise d'explication, et quelque minute plus tard le verdict tombât

"Bon bench y'a du boulot!! yé pochible de nous lécher la maichon quelque hieure lé temps dé tout remmetre a neuf??"

demandât le chef de chantier au personnes présentes dans la pièce, personne qui ne devais pas trop comprendre qui était cette homme et que voulait-il a la demeure!! il faut dire que les explications et Kyo cela faisait deux, voir trois...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenael
Combattant Lunatique
avatar

Nombre de messages : 29
Points : 35
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Mer 20 Mar - 2:41

Lorsque le diagnostic tomba, Zephyr fut tout de même abasourdi par ce qu'il venait d'entendre. Ainsi sa soeur serai morte quasiment à la naissance... Et l'âme qui anime ce corps ne serait pas celle de Cléa... Le jeune homme avait eut l'impression de recevoir un coup de massue sur la tête. Haruki n'avait pourtant pas tout à fait tort, dans le fond, même si cette âme n'était pas réellement Cléa, c'était tout de même avec cette personne que lui et Gwenael ont grandit ensemble. C'était cette âme qu'ils ont apprit à connaitre, qu'ils ont protégeaient, avec qui ils se sont amusaient... C'était tout simplement la personne qu'ils aimaient . Malgré ça, Zéphyr ne pouvait s'empêcher de ressentir une boule au ventre suite à cette révélation. Il ne pouvait s'empêcher dans le fond d'être triste.
Sentant cela, Kylia s'approcha de lui et posa sa main sur son épaule.


"Zéphyr ! Au moins on va pouvoir retrouver Cléa !!... Même en sachant cela, elle reste notre Cléa! Celle qu'on aime ! Elle va s'en sortir ! C'est ce qui compte !"

Le jeune homme ferma alors les yeux et hocha la tête, montrant qu'il approuvait les dires de la peluche. Suite à ces révélations, Haruki se remit au boulot, apparemment elle devait créer une empreinte qui allait lier totalement l'âme au corps. Zéphyr se montra alors dés plus silencieux, il ne voulait nullement gêner la Hebi.
C'est environ dix minutes plus tard que la Nécromancienne ouvrit de nouveau les yeux, affirmant que l'âme et le corps étaient à présent lié . Zéphyr sentit alors les battements de son cœur s’accélérer... Sa sœur allait elle enfin être tirée d'affaire ? Ce calvaire allait il enfin prendre fin ?
Apparemment c'était bel et bien le cas lorsqu'il vit les yeux de Cléa s'ouvrir très légèrement. Ne pouvant contenir sa joie, l'albinos accourut auprès d'elle, la serrant dans ses bras.


"Cléa !!! Oh Cléa !!! Je suis si heureux !!!"

Bien qu'elle ne voulait pas casser l'ambiance, Kylia s'approcha tout de même afin de rappeler à Zéphir.

"Zéphou' je suis tout aussi contente que toi, mais ne la brusque pas, elle reviens de loin..."

Si le jeune homme ne pouvait contenir les larmes, la peluche humanoïde non plus, d'ailleurs elle se tourna vers Haruki et lui dit alors.

"Merci du fond du cœur !!"

Ils ne savaient pas si tout était totalement finit ou pas, mais de voir Cléa ouvrir les yeux tenait déjà du miracle. D'ailleurs la jeune femme n'en fit pas plus. Exténuée elle les ferma peu de temps après.
Kylia ne s'attarda pas, elle devait retrouver Yusa la lapine de Zéphyr et Pao qui était celui de Cléa pour leurs annoncer la nouvelle, ils devaient surement être quelque part en ville pour voler de quoi manger... Mais avec la nouvelle qu'elle devait leurs annoncer, et leurs invités à qui ils devaient une fière chandelle, un simple repas n'allait pas suffire, il fallait voler de quoi préparer un repas pour célébrer tout ça.


"Je reviens, je vais chercher mes confrères peluches !!"

Déclara alors Kylia toujours ému, qui affichait un large sourire. Et encore, Gwenael n'étant pas réveillé, Zéphyr avait hâte qu'il reprenne conscience, mais avec tout ce qu'il avait du traverser pour rejoindre Tomodachi, il avait besoin de récupérer.
Se retrouvant seul avec Haruki, et après avoir été décollé de sa sœur par Kylia, Zéphyr se tourna alors vers celle à qui il devait énormément.


"Dites... Pardon mais, avec ce que vous venez de faire, elle est totalement sortit d'affaire ? Peut être que je me répète, désolé ! Mais j'ai tellement du mal à croire que ce calvaire soit enfin finit.... On a jamais baissé les bras, mais pourtant je dois admettre que j'ai pensais à plusieurs reprise ne plus jamais revoir ma sœur.... Je... Je vous dois énormément mademoiselle ! Je ne sais pas comment vous remercier, d'autant que nous ne possédons pas grand chose, mais croyez bien que Gwenael et moi même seront trouver moyen de vous rendre la pareil !!"

Cependant à nouveau la porte d'entrée s'ouvrit, mais ce n'était pas l'escouade des peluches, mais le Samouraï qui était accompagné par un inconnu... Zéphyr ne savait absolument pas ce qui était en train de ce passer, mais l'inconnue demanda alors au frère de lui laisser la maison afin de la retaper.
Encore une fois Zéphyr tomba des nues... Retaper leurs maisons ?? Il était en train de rêver ou quoi ? Sa sœur allait être guérie et en plus des gens venaient pour refaire la baraque ? Il devait être simplement dans un rêve ! Oui voila, il devait se pincer un bon coup histoire de sortir de cette illusion et regagner sa triste réalité...
Quelque peu abasourdit, il reprit tout de même ses esprits, il décida de faire confiance à Kyo, après tout il était l'ami de celle qui avait soigné sa sœur, donc il pouvait bien laisser sa maison à cet inconnu.


"Euh... Je... Bah... Oui, oui! D'accord on vous laisse la maison... Mais par contre on peu pas transporter mon frère et ma sœur alors, quoi que vous fassiez, faites bien attention à eux je vous prie !..."

Il répondait à l'ouvrier, mais il ne réalisait vraiment pas ce qui était en train de ce passer...C'était tellement étrange. A nouveau il parut pensif et sembla désorienté, cependant, il devait mettre en application ce qu'il venait de dire, et donc sortir de la maison... Quelques peu contrarié il reprit à nouveau.

"Je... Bah en attendant le retour de Kylia, Yusa et Pau, je vais vous faire visiter la white heaven !..."

Proposa alors le jeune homme aux deux Hebi tout en les invitants d'un signe de la main à sortir de la maison. Il avait prit sa cape dans lequel il se blottit. Il avait d'ailleurs prit celle de Cléa qu'il tendit à Haruki, et celle de Gwenael pour Kyo.
Une fois dehors, les trois se mirent alors à marcher, tandis que la neige continuait encore et toujours de tomber.


"Vous venez de Tomodachi alors ?... Je sais pas c'est quoi le climat de votre ville, mais ici on ne connait que la neige... A tel point que c'est devenu un fléau !.. A ce qu'il parait, fut une époque, cette ville était riche, chaleureuse et elle profitait des quatre saisons... Ce n'est plus trop le cas à présent... Enfin quand on a pas l'habitude ça reste joli à voir toute cette neige. Mais pour une personne qui vit ici... Ce spectacle n'a plus rien de réjouissant. Il y a des rumeurs comme quoi cette ville serai touché par une malédiction.... Oh ! Désolé, je vais pas vous gonfler avec ces histoires ! Je dois vous remercier pour tout ce que vous avez fait, alors certes j'ai pas grand chose à vous faire visiter, mais on a quand même quelques musées, des tavernes, un grand parc ! Je ne sais pas ce qui vous tente !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Dim 24 Mar - 21:04

A voir ses effusions de larmes, Haruki se sentit comme "de trop" dans la maisonnette, elle s'apprêtait même à repartir avant que Kylia ne la remercie, encore un truc auquel elle n'avait jamais été habituée. Jouant l'indifférente, elle se contenta d'un petit haussement d'épaule, geste montrant que ça lui était égal que Cléa soit ou non rétablie.

" Je reviens, je vais chercher mes confrères peluches !! "

A cet instant, la nécromancienne dû user de toute la force en elle pour ne pas lâcher un "Bordel, mais y en a combien d'ces trucs ?!". Heureusement, le gamin restant enchaîna sur le fait qu'ils voulaient les remercier en leur offrant quelque chose... Bah tiens, comme si des gamins n'ayant même pas de quoi manger chaque jour sauraient leurs donner quoique ce soit ? Surtout que la Hebi ne s'intéressait que très peu qu'aux biens matériels... Ainsi, elle se contenta simplement d'un :


" Faut juste pas toucher à son âme et y aura pas de soucis. "

Comme ça, il avait eu sa réponse vis à vis de l'état de sa sœur, c'était déjà ça !

" Enfin, je crois. Comme déjà dis : ce cas est vraiment rare, sans compter que je n'en ai jamais traité avant. Après, le système de base est très proche de ma nécromancie, mais disons que le "100% de chance qu'elle n'ait plus jamais rien" n'existe pas. Il doit manquer un ou deux pour-cent, mais à défaut, suffira de me rappeler et je pourrais sans doute régler le soucis. "

Ils furent alors contraint de sortir suite à une idée de Kyo qui était : faire retaper la maison ! A nouveau, Haruki se sentit perturbée par l'attitude du samouraï, déjà la forcer à s'occuper de la sœur de Gwenael semblait surprenant, bien que tout de même compréhensible, mais en faire davantage...

Silencieusement, elle suivit le groupe, acceptant la cape, et observa le village. Zephyr, lui, semblait d'avis à longuement discuter, il leur demanda s'ils venaient de Tomodachi, ce à quoi la nécromancienne se contenta d'un petit hochement de tête en enchaîna sur le fait que la neige était un grand fléau et que ça venait d'une malédiction.


" J'comprends. La neige, dans les milieux ruraux, c'est encore pire que la peste. Tu sèmes, t'arroses, t'attends que ça pousse, les premières poussent débarquent,... Et puis la neige tombe du ciel, ruine tout, t'as dépensé tout ton argent pour des germes qui ne verront jamais le jour et il t'est impossible de faire rapidement pousser autre chose. "

Voyant la tête du garçon qui semblait surpris que "quelqu'un de la ville" parle ainsi, la jeune femme se contenta d'un :

" J'ai déjà connu un hiver rude dans un village un jour. "

Sans s'étendre d'avantage, elle se contenta d'observer le village, au fond, il était très proche de celui où elle avait toujours vécu, la seule différence, hormis la neige, était ces briques dans lesquelles avaient été faites les maisons, à Hinamizawa, on y préférait généralement le bois, mais le tout ne tenait qu'au détail.


" T'as parlé d'une malédiction... C'est quoi exactement ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo
Hollow-Mibu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 28
Localisation : HIc?
Emploi/loisirs : HIC?
Humeur : Hic?
Points : 840
Réputation : 44
Date d'inscription : 09/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Jeu 9 Mai - 18:21

"[.......] alors certes j'ai pas grand chose à vous faire visiter, mais on a quand même quelques musées, des tavernes, un grand parc ! Je ne sais pas ce qui vous tente !"

Taverne....c'est le seul mot qui retint l'attention du samouraï!!! oooh oui une taverne qu'est ce que cela ferait plaisir au Mibu, lui qui c'était pelé les miches depuis qu'il avaient mit les pieds dans ce villages, rien ne lui ferais plaisir qu'une bonne dose d'alcool pour se réchauffer!!!!

"OH OUI LA TEVERNE MOI JE VEUX ALLEZ A LA TAVERNE!!!! OAUIIIIII ON VA SE BOURER LA GUEULE EXCELLENT IDEE YOHOUUUUUUUU"

la joie du samouraï vint de créer un blanc au seins du petit groupe, alors que Zéphir racontait la misère dans laquelle elle vivait, et la rudesses du climat et la seule chose qui avait fait réagir le mibu, était la taverne......bien que le Mibu ne soit pas une lumière, il se rendit compte du manque de tact dont il venait de faire preuve....il se grattât le derrière de la tête d'un air des plus gêné

"Haha...heu... veuillez m’excuser j'ai toujours du mal a ma contrôler quand il s'agit d'alcool, bref je comprend parfaitement qu'n telle climat tout l'année doit être un véritable calver, surtout pour se nourrir!! en tout cas si tu pense que ton village et réellement frappé par une malédiction, on pourrais vous aidez a enquête la dessus!! nan?"

dit-il en interrogeant Haruki du regard

" Tant que l'on est la!! profitez de notre aide!!! on est toujours prêt pour partir a l'aventure!!! n'est ce pas Haruki???"

le Mibu riait intérieurement pensât bien que cela ne serait pas forcement au goût de son amis!!

"en tout cas je serais d'avis a partager tout cela autour d'un bon verre!!! c'est moi qui offre!! tu nous montre le chemin Zéphir???"

lançât-il dans un grand sourrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenael
Combattant Lunatique
avatar

Nombre de messages : 29
Points : 35
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Mer 5 Juin - 14:42

Ainsi de toute évidence, la destination qui avait l'air de ravir le plus le Samouraï fut la taverne. Il conduisit alors ses amis en direction de l'établissement, bravant la tempête de neige qui continuait de s'abattre sur White heaven. C'est au bout d'un certain temps qu'ils réussirent tout de même à rejoindre le bar. L'endroit semblait très rustique, offrant une ambiance d'époque à ses clients. D'ailleurs en parlant de client, autant dire que la taverne était bondé. Malgré la pauvreté du aux intempéries, les gens venaient dépenser leurs économies dans cet établissement. Il y faisait chaud, mais l'alcool avait également le mérite de réchauffer les esprits, une sorte de calmant. Aux moins, lorsqu'ils étaient ivres, ils réussissaient à s'amuser entre eux et a passer de bon moment. Se frayant une place jusqu'à la seule table vide, le trio s'installa alors, retirant par la même occasion, leurs capes.

Maintenant assit au chaud, ils n'avaient plus qu'à attendre la venue du serveur. Zephyr allait pouvoir aborder le thème de la malédiction, apparemment ça intéressait les deux Hebi. Cependant il devait se méfier et ne pas se faire entendre par les autres habitants, ce sujet était en quelque sorte tabou. Voila pourquoi il se pencha vers les deux Tomodachiens et dit d'une faible voix.


"Pour beaucoup dans ce village, ce n'est qu'une légende, les gens ne veulent pas y croire plus que ça dans le fond... Ils croient que la malédiction serai une raison pour se justifier, comme quoi les dieux sont en colère, ou autre connerie dans le genre. Cependant... Avec Cléa et Gwenael, on a un peu enquêté de notre côté, dans la mesure ou on a pas grand chose à faire..."

Cependant le jeune garçon fut coupé par l'arrivée du serveur.
Après avoir prit les commandes, ce dernier retourna enfin à son comptoir, laissant à nouveau l'opportunité à Zéphyr de reprendre sa petite histoire.


"Donc je disais qu'on avait mené une enquête... Au début on ne trouvait rien, aucune explication à toute cette neige, et on a faillit renoncer, et, comme tous le monde ici, on s'apprêtait à croire qu'au final c'était naturel... Mais un jour on en a apprit plus sur nos parents. Ils étaient à la tête du plus grand commerce d'alcool de la région, cependant le gouvernement n'en touchait pas le moindre revenu, mes parents avaient le chic pour ne pas se soumettre au taxe, et pouvoir vendre leurs production à un prix plus abordable, de ce fait ils étaient très riches, et investissait beaucoup dans la ville qui prit beaucoup d'ampleur. Mais évidement le gouvernement ne pouvait laisser autant d'argent couler sans en taxer une partie. Ils ont tenté de d'imposer des conditions à mon père, mais ce dernier leurs avaient juste répondu en levant son majeur... Il faut dire que dans la région, on a trois grande ville au sud ouest aux bords de mer on a Termina, une grande ville touristique, avec soleil, plage cocotier tout le bazar. Plus au nord se trouve Dollet, Ville moderne qui abrite les meilleurs scientifique, les meilleurs écoles. Et enfin White heaven, qui à la base est une ville à ressource, entre les nombreux bois qui entoure la ville, les carrières pour le minerai, et surtout ses nombreux champs de cotons qui lui a valut ce nom !
En gros ces trois villes sont soumis au même régime, et de part leurs particularité, elles apportaient chacune un équilibre. Seulement voila, si Termina était heureuse de part son tourisme, et si Dollet était paisible dans la connaissance qu'elle apportait... White heaven ne subissait pas le même traitement... La ville ne brillait pas autant que les deux autres, on ne parlera pas d'esclavagisme... Mais dans le fond, les habitants travaillaient énormément pour pas grand chose... Pourtant ils avaient le rôle le plus important en gérant les ressources...
"

A nouveau Zephyr fut contraint de couper cour à la discussion lorsque le serveur déposa les commandes. Une fois parti, le jeune homme reprit alros aussitôt.

"Du coup, mes parents qui tenait une vulgaire distillerie avaient bien vu que les gens d'ici après une dure journée de travaille aimé venir boire un coup pour se détendre, se soulager... Peut être aussi oublier. Les gens avaient de l'argent, là dessus pas de problème, mais les conditions de vies étaient vraiment à chier. C'est donc ainsi que les Windrush, donc mes parents hein ?... Se sont lancé dans un commerce plus avantageux pour le consommateur, du coup plus avantageux pour eux. L'alcool était plus que bon, pas cher. Bref c'était de la folie, ils étaient riches, ils voulaient bâtir une famille, et améliorer la vie à White Heaven. Jusqu'à ce que leurs argents titille l'esprit des dirigeants. Vivant tous à Dollet ou Termina, les dirigeants de cette alliance étaient descendu dans notre ville... C'était bien une des rares fois qu'ils mirent les pieds ici... Enfin bref après les avoir envoyé chier, mon père avait tenté d'utiliser les lois à bon escient pour protéger la ville et son commerce, mais ce fut temporaire, le gouvernement lui laissa comme répit, le temps de faire passer une nouvelle loi, instaurant ainsi une prohibition... Ce fut le début des soucis. La ville subissait constamment une descente des forces de l'ordre pour confisquer les réserves d'alcools... Mes parents purent produire en cachette un certain temps, mais ce fut de plus en plus difficile de cacher la production... C'est ainsi qu'ils furent contraint de mettre la clé sous la porte. Evidemment, comprenait mon père qui venait d'apprendre que sa femme attendait des triplés alors qu'il venait d'être fauché... Lui et ses employés étaient parti régler leurs comptent à l'ancienne... Une arme à la main.. Evidemment ça c'est mal finit... Alors qu'on venait de naître. En ce qui concerne notre mère, elle ne s'en est jamais remise, et les habitants avaient finit par se soumettre aux gouvernement, de ce fait les Windrush et les employés était mal vu ici... C'est pourquoi elle nous abandonna, nous enlevant cet identité qui aurai pu nous porter préjudice. Elle a été retrouvé morte, elle avait préféré se donner la mort..."

Le jeune homme se tût alors un instant. Bien qu'il n'avait jamais connu ses parents, cette histoire lui fit une légère boule au ventre.
Il but alors une gorgée dans son verre avant de reprendre.


"Cependant... Le destin des Windrush n'avait pas été oublié à White Heaven, et si une partie se soumettait au gouvernement, une autre se formait en tant que résistance, voulant affronter et glorifier la mémoire de ma famille, mais également des conditions de vie et travail déplorable. En gros la ville devenait un fléau... N'arrivant pas à anéantir la rébellion, il fallait surtout que Dollet et Termina restent loin de la triste vérité de White Heaven. Voila comment ils en sont arrivés à nous faire passer pour des traîtres, à nous sortir de la coalition, les habitants de deux autres villes sont manipulé, et à présent ils nous craignent et nous voit comme une menace... Cependant il ne pouvait se passer de nos ressources, alors pour nous forcer à travailler, ils nous ont apposé cette malédiction... Cette neige incessante... Elle bloque toute culture, mais les mines et les forets sont toujours là... en échange de ressource, ils nous livre des provisions, issu des cultures maintenant instauré à Dollet. La plupart des gens ignorants toutes cette vérités, voila pourquoi il marche au sifflet et se soumette à travailler en échange de provisions. De ce fait, on est encore dans l'alliance, mais les conditions de vies sont catastrophique, le travail de mes parents à été réduit à néant, et à présent les gens d'ici sont réellement plus que des esclaves..."

Il sortit alors de sa poche un tas de lettre qu'il tendit à Haruki et Kyo.

"On est surement les seuls à être au courant... Ces lettres en témoignent. Il y a des lettres de mon père, certaine de ses amis. Il y a même les lettres du gouvernement lors de la demande de taxe, et celle des menaces lorsque mon paternel à refuser de se soumettre... Le plus surprenant est qu'on a pas trouvé la moindre trace de résistant... comme si ils n'avaient jamais existé... Dans un sens, ils vénèrent presque la modeste aide du gouvernement alors que c'est eux qui nous ont mit dans ce merdier... Je ne sais pas comment ils ont réussit à faire tomber la neige sur la ville, mais une chose est sur... Nous n'avons aucun moyen de les combattre... Il faudrait une armée... Surtout si ils ont des sorciers capables de faire tomber de la neige en abondance sur la ville."

Voila. Il avait enfin réussit à raconter toute l'histoire que lui, son frère et sa soeur avaient réussit à apprendre le jour ou ils étaient tombé sur les lettres de son père. D'ailleurs ils n'avaient toujours aucune explication logique à comment ces lettres étaient tombé en leurs possessions. Quelqu'un les avaient glissés un matin sous leur porte, mais ils n'avaient toujours pas trouvé cette fameuse personne.
Après avoir finit son verre de bière, dont il avait également commandé un verre aux deux Hebi, il demanda alors dans un léger sourire.


"Alors ce breuvage ? N'est il pas unique ? sa légèreté, son fruité... exquis non ? Ce bar vends les bouteilles faite par la nouvelle distillerie de Termina... Ils essayent de reproduire à l'exact la recette de mes parents... Ils arrivent à faire quelque chose qui s'en approche, mais encore, elle ne sont pas aussi bonne qu'à l'époque ou mon père les faisaient, ici, à White Heaven."

D'ailleurs, ils pouvaient voir que le nom de la bière ne s'appelait pas Windrush, mais Lindblum. Zéphyr ne savait pas si il avait bien fait de raconter toutes la vérité sur son pays, il avait juré avec ses frères de ne pas divulguer ces informations pour le moments. A vrai dire les triplés cherchaient constamment une solution pour venger leurs parents, mais aussi la ville et ses habitants... Ils ne pouvaient cependant se permettre d'exposer les lettres et de décliner leurs véritable identités... L’authenticité de celle ci, ne suffirait pas à convaincre les habitants, d'autant qu'à cause du gouvernement, les Windrush étaient les principaux responsables du tragique destin de White heaven. Accusé de trafique d'alcool et de détournement d'argent... Bref, tout était des plus complexe pour le trio, qui songeait parfois à quitter la ville, mais qui dans le fond, ne pouvait se résoudre à abandonner les habitants, la ville, et la mémoire de leur parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Jeu 6 Juin - 0:43

" Tant que l'on est là, profitez de notre aide !!! On est toujours prêt pour partir à l'aventure!!! N'est ce pas Haruki??? "

A cette réflexion de Kyo, Haruki cilla quelques fois, absente, le samouraï, lui, persuadé qu'elle refuserait ou chercherait à le faire continuait de parler de son passe-temps favori : l'alcool ! Une idée traversa alors l'esprit de la jeune femme qui eut d'un coup un immense sourire qu'on pouvait néanmoins percevoir comme faux sans trop de difficulté, elle se mit alors à sautiller quelques pas, chantonnant :


" Ouaiiiis !!! En avant pour l'aventure au pays du froiiiid ! C'est siii amusaaaaant ! Tous ensemble, sauvons Ouaïte Iveunne ! Allez ! Tous en chœur ! En avant pour l'aventure au pays du froiiiiid ! "

Reprenant son sérieux, la nécromancienne leva les yeux au ciel, tournée vers Kyo, ce genre de tête qui voulait dire " Non mais tu crois quoi là en fait ? ", néanmoins, continuant sa route, elle lança un petit :


" Ça devait être un beau village avant... Ça serait moche de le laisser comme ça ! Et puis j'peux pas laisser un village comme ici dépérir comme ça ! "

Ils arrivèrent ensuite à la taverne où Zephyr leur commanda à chacun une bière que ne refusa pas Haruki, plus par principe étant donné qu'elle n'était pas tellement une grande fan des boissons alcoolisées. Le jeune homme leur avait alors raconté l'histoire de ses parents, histoire que la nécromancienne écouta à peine d'une oreille, à vrai dire, seul la malédiction en elle-même l'intéressait, le reste n'était que détails totalement inutiles pour elle. Résumé rapide de ce qu'elle avait compris ? Des politiciens qui géraient tout et reportaient la haine des gens sur un petit groupe ainsi que des sorciers qui faisaient neiger. Il leur avait alors leurs avis sur leur boisson, ce à quoi la jeune femme se contenta de répondre par un petit haussement d'épaule.


" Et c'est tout ? Faut juste se charger d'une bande de gars derrière des sorciers qui font neiger ? J'suis un peu déçue là, je m'attendais à un truc marrant... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyo
Hollow-Mibu
avatar

Nombre de messages : 748
Age : 28
Localisation : HIc?
Emploi/loisirs : HIC?
Humeur : Hic?
Points : 840
Réputation : 44
Date d'inscription : 09/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Jeu 17 Oct - 13:29

"WHAAAAAA PUTAIN LA CA VA CHIER!!!!"

hurlât Kyo en tappant du poing sur la table!!

"Tes parents étaient des gens bien, que dis-je des messies, en ce bas monde quand rien ne va plus, quand on as personne a qui parler, quand on evux noyez son chagrin, ou feter quelque chose, on se retrouve toujours dans une taverne, qu'on aime l'alcool ou non..."

dit-il en lançant un regard insistant a Haruki.

"Les taverniers sont des marchand de bonheur à leurs façon!!! ses connards de Termina et de Dollet, on va leur botter le cul!! de part le monde sa marche toujours de cette façon!! les gros esprits et les riches se croivent au dessus de tout! il oublient vite que sans les "petits", les ouvrier, les gens qui travaille dur a la mine, aux chantiers ou dans les champs, hé ben il ne seraient rien!!"

Le samouraï vida sa choppe d'une traite, dans un bruit des plus distingué.

"BUUUURP"

rotât-il en regardant le fond de sa choppe

"effectivement il est bon ce nectar!!! TAVERNIER!! mets moi la même s'il te plait!!"

demanda le samouraï en tendant son verre! avant de poser sa main sur le bras de Zéphir en raprochant son visage du siens.

"Zéphir ne t'inquiéte pas, conduit nous à Termina et a Dollet, on va leur expliquer notre façon de penser a ses fachos et rendre à ton village sa gloire d'antant!!"
Le samouraï se levat d'un bond.

" On à pas de temps à perdre!! quand on en auras finis avec tout ça, je compte sur toi pour me reproduire la recette de tes parents et de m'en donner plusieurs tonneaux!!!"


Etait-ce l'alcool ou sortir un village de la mouise qui motivait le samouraï? ça on ne le sauras jamais...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenael
Combattant Lunatique
avatar

Nombre de messages : 29
Points : 35
Réputation : 2
Date d'inscription : 20/06/2012

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Jeu 30 Jan - 18:54

Si la réaction d'Haruki était surprenante, alors Zéphyr n'en était que plus surpris vis à vis de celle de Kyo...
La Nécromancienne semblait minimiser le problème, alors que le Samouraï lui, prenait le sujet à cœur. Mais qui étaient ces types ? En leur racontant de pareil histoire, Zéphyr s'attendait à un réaction dans le genre, la compassion ou quoi que ce soit, mais qu'ils puissent envisager d'aider les triplés, et de renverser cette dictature, délivrant ainsi White Heaven de son triste sort, ça, le jeune garçon ne l'aurai jamais cru.
Il y eut alors un long silence, que le jeune homme brisa alors dans un rire. La situation n'était aucunement marrante, pourtant il n'arrivait pas à se retenir, ce n'était pas de la moquerie ou quoi que ce soit, bien au contraire. Il avait encore du mal à réaliser que ces deux là voulaient les aider. Ce genre de réaction était tout bonnement incrédule pour lui.

Reprenant alors son sérieux, Zéphyr tempéra leurs ambitions. Ils avaient à présent remit leurs capes et étaient de nouveau dehors sous cette tempête de neige.


" Ecoutez, j'apprécie énormément ce que vous faites pour nous ! Vous avez déjà sauvés Cléa, et c'est juste déjà énorme !!!... Mais renverser la dictature instauré par Dollet et Termina... Je ne vous sous estimes aucunement, vous m'avez parfaitement montré que vous êtes plus que fort... Mais à vous deux, je ne sais pas si vous pourriez régler quoi que ce soit... Même si Gwen' et moi sommes à vos côtés, nous ne serions jamais assez pour régler un pareil conflit.... "

Quelques peu désemparé et semblant être rattrapé par la réalité, Zéphyr baissa alors le regard. L'ambition des deux Hebi, lui avait donné l'espace d'un instant énormément de confiance, il y aurai presque cru. Mais à présent, il semblait réaliser que tout ceci n'était qu'utopie.

" Non... Si on voulait tenter quoi que ce soit, il faudrait une armée de gens comme vous... D'autant qu'on ignore encore tellement de chose concernant la situation actuelle à Termina comme à Dollet... "

Encore, rejoindre Termina n'était pas chose compliqué, ils pouvaient monté un groupe de touriste en voyage... Mais pour Dollet, la ville des lumières, là ou les esprits et les intellectuels se rencontraient, comment ils pourraient bien s'introduire dans cette ville sans se faire remarquer ?...
C'était tout bonnement de la folie. Réalisant cela, Zéphyr leva les yeux vers Haruki et Kyo, et déclara, la mine triste.


" Non, il faut être réaliste, on vous dois déjà énoooormément pour Cléa... On ne vous remerciera jamais assez... On ne vous en demandera pas d'avantage. Merci beaucoup pour tout ce que vous avez pour nous !!! "

A ces mots, Zéphyr s'inclina alors. Signe d'un profond respect et de remerciement. Pour le jeune frère. Il avait déjà grandement abusé de leurs gentillesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 23
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   Dim 23 Mar - 1:11

Zephyr s'était mi à rire... Mais rire de quoi ? Il n'y avait pourtant rien de marrant ! Ou alors, c'était Kyo qui avait bu... Ouais, ça ne pouvait être que ça ! Haruki en était certaine ! Néanmoins, elle n'avait tout de même pas pu retenir un haussement de sourcils. Les gens étaient bizarre ici...
Le « gamin » s'était alors mi à argumenter le fait que les méchants étaient trop fort pour les tomodachiens présent à White Heaven, et cette fois, ce fut au tour de la nécromancienne d'éclater de rire ! Après s'être arrêtée, elle clarifia :


« Je crois que t'as pas compris un truc... Le principe, c'est que tu nous dises où ils sont et puis basta ! Et plus vite tu le dis, plus vite c'est fait ! Et comme ça, on pourra rentrer plus vite à Tomodachi ! »

Seulement, de penser à Tomodachi fit songer à la Hebi que cela faisait déjà un moment qu'elle n'avait pas eu de nouvelles de Zen à propos de Ryuho... La panique commença peu à peu à envahir ses yeux pendant qu'elle se mit à compter rapidement sur ses doigts, comme pour deviner le temps. Longtemps, ça, c'était sûr !

Rapidement, Haruki sortit son talkie-walkie et se dirigea dans un coin de la pièce où il n'y avait personne et l'alluma, tentant de parler à voix basse par souci de discrétion.

« Zen ? Ça fait facilement dix heures que tu ne m'as pas donné de nouvelles de Ryuho ! Qu'est-ce qu'il se passe ? Une heure et demi... ? Ah... T'es sûr ? Mais... Mais... Ça fait plus d'une heure ! Et t'as vérifié son âme ? On a eu un souci d'âme ici, alors vérifie son... »

Seulement, la réponse de Zen semblant ne pas convenir à la nécromancienne, celle-ci se mit presque à hurler (faisant disparaître toute discrétion) :


« MAIS J'ME FICHE QUE TU SACHES PAS SENTIR SON ÂME, FAUT VÉRIFIER SON ÂME ! »

Mais à voir tous les regards se tourner vers elle, elle se mordit la lèvre. Attendant quelques instant que chacun ait reporté son attention à sa boisson, elle continua :


« Bon, d'accord, je sais que tu peux pas faire ça... Mais demande à Soruka ! Ou à Subaru... Quoique je crois pas que Subaru puisse faire ça...Mais... Oui... D'accord... Et tu me préviens si... Moui... D'accord... Désolée mais... Moui... A tout à l'heure alors ! On devrait pas trop tarder, on va juste aller s'occuper de deux gars qui mettent un hiver éternel sur un village... On sera probablement rentré ce soir ! »

Elle rappuya sur le bouton du talkie walkie avant de revenir vers Kyo et Zephyr.

« C'est bon ! Ryuho va bien ! »

Elle se tourna alors vers l'habitant du village.

« Bon, c'est par où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivé désespéré, en quête de magie blanche !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Entrée de la ville-
Sauter vers: