Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une revanche ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Ven 30 Aoû - 2:23

Luka se laissa prendre en main par son amie. Il était nerveux en plus d’être totalement maladroit, alors le mieux à faire était de se laisser entraîner par Iris qui, elle, semblait avoir acquis de l’expérience. Par chance, il avait au moins le sens du rythme, ce qui lui permit, au bout d’un moment, de parvenir à anticiper les pas de sa cavalière. Ouf, il ne s’en sortait pas trop mal. En fait, ce que l’on disait, comme quoi se laisser porter par la mélodie suffisait, s’avérait vrai. Même s’il se sentait quand même bien plus à l’aise avec un instrument, il était là, dansant sous les étoiles avec une jeune femme aux magnifiques yeux verts, quasiment dans ses bras, au son enchanteur d’une guitare. Un moment de pure extase.

La pirate les regardait distraitement. Son ami avait l’air véritablement heureux. C’était bien pour lui… Aussi loin que remontaient ses souvenirs, elle ne lui avait jamais accordé une danse, et ce n’avait été faute de se faire prier. Evidemment, ils s’amusaient tous les deux, mais ce ne devait pas être pareil que ça. Cela lui faisait vraiment plaisir de voir Luka ainsi.
La voix de Yosama, qu’elle avait presque oublié, suggéra alors que c’était dommage de rester ainsi en retrait. Elle pressentit le pire, elle le redoutait depuis qu’Iris et Luka avaient ouvert le bal, et cependant, dans un dernier espoir, elle pria de tout son cœur pour qu’il ne le lui demande pas. Mais il se leva et lui tendit la main pour lui proposer de danser. Et pourquoi lui… Elle s’apprêtait à refuser vigoureusement de la tête, quand malheureusement pour elle, il reprit la parole en insistant de plus belle. Le regard de la jeune femme ne devait rien témoigner de très sympathique à ce moment-là, et elle finit par répondre sèchement avant de se détourner le visage vers son verre, mal à l’aise :


« Non. »

Le jeune homme, quant à lui, profitait de la danse dans laquelle le menait son amie, mais il ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour Nakana. Il avait pu observer la scène par-dessus l’épaule d’Iris, et il se doutait bien de ce qu’avait pu lui demander Yosama. D’un autre côté, il comprenait ce dernier. Rester tout seul avec Iori – bon, d’accord, cette fois il avait une excuse – et la contrebandière… Il y avait plus gai. Et même si le contrebandier se montrait possessif envers Nakana, il ne pouvait pas refuser ce plaisir à leur ami.

« Si, ça m'est arrivé ! Mais ça remonte à assez loin… C’est parce que j’ai une cavalière superbe – dans tous les sens du terme, haha – !... Attends, tu veux bien ? Je reviens dans deux secondes. »

Luka se sépara d’Iris et se dirigea vers la table à laquelle étaient encore installés les trois autres. Pfiou, ça n’allait pas être facile et il ne promettait rien à Yosama, surtout qu’il allait s’en remettre au hasard.

« J’ai compris, ne me dites rien !, s’annonça-t-il gaiement en fouillant dans sa poche à la recherche d’une pièce de monnaie. « Naka ! Face tu gagnes, pile c’est pour Yo. Ça marche ? »

La jeune femme, fatiguée de devoir se répéter, fit à nouveau non de la tête. Remarquant qu’elle n’avait pas l’air dans son assiette, le pirate s’accroupit devant elle et l’interrogea du regard. Peut-être qu’elle avait trop bu… Ça lui faisait ça, parfois. Dans ces moments-là, elle ne parlait presque plus du tout et se contentait de hocher la tête dans le sens adéquat.

« Allez Naka ! Même toi, t’es plus marrante d’habitude ! Fais-le pour moi !... Tu veux vraiment pas ? »

Non, elle ne voulait pas. Luka ignorait ce qu’il s’était passé la veille. L’Être Céleste lui avait demandé d’oublier s’il le fallait, mais elle n’y arrivait pas. Pour la première fois de sa vie, elle avait envie de se confier à son meilleur ami… Mais ça non plus, elle n’en était pas capable.
Le pirate réfléchit un peu et, dans un éclair de génie, s’approcha plus près de Nakana pour lui murmurer quelques mots à l’oreille :


« Et je te le revaudrai, promis. Ce que tu voudras. »

C’était risqué de passer ce genre de marché ouvert avec Nakana. Elle en conservait précieusement la mémoire et n’y faisait appel que lorsqu’elle avait vraiment besoin de lui. La dernière fois, ç’avait été pour voler des substances déjà pas tout à fait légales, et il avait vraiment eu peur. Mais c’était comme ça qu’il s’était sauvé après avoir perdu au jeu du pouilleux massacreur. Argh, il avait mal rien qu’en y repensant.
Mais en la voyant lever à nouveau vers lui des yeux un peu moins tristes, Luka sut que c’était gagné. Il lui tapa la jambe en signe d’amitié et se releva en souriant à Yosama. Il put enfin lancer la pièce en l’air, et lorsqu’il la recueillit, il dut se mordre la lèvre inférieure pour ne pas éclater de rire. Nakana comprit en le voyant, et son cœur se mit à battre un peu plus fort. Luka allait vraiment avoir intérêt à ne pas se défiler devant sa promesse. Il montra la face visible de la pièce à Yosama puis à la jeune femme.


« Bon, eh bien, amusez-vous bien ! », leur souhaita le contrebandier avant de retourner vers Iris, avec laquelle il reprit la danse.

Nakana ne savait pas vraiment comment réagir. Cherchant un moyen se se calmer, elle appuya sa tête dans sa main, le coude posé sur la table, et comme ça ne marchait pas, elle leva ses grands yeux bleus vers le Hunter. Il l’attendait. Elle but dans son verre jusqu’à la dernière goutt pour se donner du courage et peut-être aussi dans l’espoir de ne jamais se souvenir de ce qui allait suivre. Mais non, elle était encore à peu près lucide. Tant pis. Elle se leva pour se tenir prête, sans aller plus loin. Elle non plus, elle ne savait pas danser.


Dernière édition par Nakana le Dim 27 Avr - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Ven 30 Aoû - 14:21

Alors que la danse entre Iris et Luka se passait bien, ce dernier lui avoua avoir déjà dansé mais il y a longtemps de cela. A ces mots, l'Être céleste ne put s'empêcher qu'il n'avait donc rien oublié de cette lointaine danse. Puis le Pirate enchaîna avec un compliment envers la jeune femme, qui eut alors un petit rire gênée flatté par les mots de son ami, rougissant légèrement, elle ne put toutefois y répondre que son ami sembla vouloir régler un petit détail avant de poursuivre la danse. Approuvant d'un signe de tête, Iris semblait avoir comprit ce qui tracassait le Pirate et le regarda agir.

De son côté, comme avait pu le deviner Yosama il se mangea un gros refus. Amusé, par la réponse de son amie, il n'avait cependant pas prévu que Luka viendrai à son secours. Et proposa un pile ou face, là situation devenait d'autant plus amusante. Enfin sauf pour Nakana, le Hunter sentit comme une sorte de désespoir ce qui en venait à le faire culpabiliser...
Malgré un nouveau refus de la jeune femme, le Contrebandier ne perdit pas espoir et murmura quelque chose à l'oreille de son amie. l'Être céleste ne savait absolument pas ce que venait de lui dire Luka, mais ça semblait avoir changé la donne. Le Pirate put enfin sortir une pièce, donnant le côté face a Nakana et pile à Yosama, il jeta la pièce en l'air.
Lui qui d'habitude n'avait jamais de chance avec le hasard, fut apparemment un peu plus veinard sur le coup là. Il aurai pu se réjouir de cette victoire si il n'avait pas l'impression d'emmener un condamné à mort au bûcher...
Alors que Luka venait de retourner au prêt d'Iris, le Hunter était juste, plus que mal à l'aise... A la limite il aurai préféré un refus et point final... Contraindre son amie a faire quelque chose dont elle n'avait clairement pas envie, il ne pouvait pas vraiment se montrer heureux.

C'est lorsque que Nakana finit son verre d'une traite, surement pour se donner le courage d'aller danser, ou pour oublier ce qui allait se passer, qu'elle se leva. Le Hunter se devait surement de clarifier certaine chose.


"Écoutes, On essais et si ça va vraiment pas on arrête, d'accord ? Je veux pas t'embêter ou quoi... Ah... Je vois... Avec ce que je t'ai dis hier ça n'aide pas ?..."

Yosama s'approcha alors de son amie, la prenant par la main. Il poursuivit alors.

"il y a un truc que j'aimerai rectifier, hier je t'ai dis de tout oublier et de faire comme si je n'avais rien dis... Je crois juste que c'est la pire connerie que j'ai jamais dis de ma vie. J'ai eu le temps d'y réfléchir aujourd'hui, et ce que je t'ai dis hier je le pensais vraiment. Maintenant je veux pas que ça crée un malaise... Tu sais, si tu ne ressens pas la même chose, je ne t'en voudrai absolument pas ! Par contre, si j'ai tout flingué et que dés qu'on est ensemble tu te sens mal, là je m'en voudrai vraiment."

Il commença alors à danser, tout du moins à essayer. Ce n'était pas vraiment du niveau de Luka et Iris, mais il fallait commencer doucement. Il lui semblait que Nakana n'avait jamais dansée non plus, il prit donc le risque de mener la danse, mais il fallait déjà s'accorder avec le rythme, et donc pour le moment se contenter de petit mouvement.

"Quoi que tu ressente, je ne t'en voudrai jamais. Désolé de revenir là dessus, mais j'ai vraiment peur d'avoir mal agis, et du coup peur que tu m'évites ou quoi, que tu sois mal à l'aise en ma présence. Bon après je me doute bien aussi que le fait de danser ne te plaise pas non plus, et que donc je suis juste un gros reloud de t'avoir embarqué là dedans... t'aura le droit de m'en coller une à chaque fois que je te marcherai sur le pied !"

Conclut alors l'Être céleste sur une touche d'humour. Assez parler, il ne voulait pas non plus gaver son amie. Il lui semblait avoir cerné le rythme de la chanson, et commença alors à reproduire des gestes qu'il avait pu voir auparavant en observant Luka et Iris. Une chose était sur, le Hunter faisait bien attention à ne pas marcher sur les pieds de son amie, il voulait pas finir dans le coma.

De son côté Iris était heureuse du retour de Luka, qui avait apparemment réussit à faire danser Nakana et Yosama.


"Hoaw ! Dis donc tu sais y faire !"

Dit elle amusée par la réussite de son ami. Elle lui était reconnaissante d'avoir réussit à faire bouger ces deux là, car elle s'en serai voulu de s'amuser laissant deux de ses invités assit à s'ennuyer. Se remettant à danser, l'Être céleste dit alors.

"Luka je voulais te remercier. Depuis le début de ce séjour, tu fais tout pour qu'il soit agréable. Merci infiniment !"

Elle le pensée vraiment. Il interrompait Nakana quand celle ci allait lancer une réflexion, il avait aidé Iris en cuisine, à chercher la Contrebandière et le Hunter quand ces derniers étaient en froid, il avait contraint son amie à manger du gâteau, et à présent il venait de faire en sorte que ces deux derniers danse. Certes il n'avait pas fait ça spécialement pour l'Être céleste, mais elle ne pouvait quand même que lui être reconnaissante de tenter de tout faire au mieux pour tous le monde.

"Dis... Est ce que tu voudrais bien mener la danse ?"

Demanda alors la jeune femme, dans un sourire radieux, convaincu qu'il ferai un excellent cavalier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Ven 30 Aoû - 21:38

Lorsque Luka reprit la danse avec Iris, il constata qu’il se sentait un peu plus à l’aise. Il n’avait presque plus besoin de penser à l’enchaînement des pas, ça se faisait tout seul. A vrai dire, une partie de ses pensées allait vers la jeune contrebandière. Il ne l’avait jamais vue ainsi, presque dépitée. En fait, telle qu’il la connaissait, elle aurait juste gueulé, et il n’aurait même pas osé tenter de la convaincre. Ce soir, elle s’était presque laissé faire, ce qui, aux yeux du jeune homme, était anormal pour Nakana, et ce même si elle devait avoir un peu abusé sur l’alcool. Il y avait quelque chose qui n’allait pas. Si seulement elle ne rechignait pas à se confier…
Iris reprit la parole et il sortit de ses songes. Il lui sourit, étonné de recevoir des remerciements de sa part. Il ne pensait pas y être pour quelque chose. Surtout ne se rendait-elle pas compte du bien qu’elle lui faisait par son caractère totalement opposé à celui de Nakana. Il aimait cette dernière plus que tout, mais il avait été chanceux de rencontrer une fille qui lui répondait lorsqu’il parlait, qui lui souriait sans cesse, qui ne passait pas son temps à lui chercher des noises, qu’il pouvait complimenter sans se faire taper, et avec qui il ne se battait pas, bref, une vraie fille. Ce n’était pas mieux, enfin… C’était juste différent.


« Mais je ne fais que mon devoir, mademoiselle ! Merci à toi, Iris. Tu es quelqu’un d’extraordinaire. Ne l’oublie jamais, d’accord ? »

Il se dit à ce moment-là que si le compagnon de sa cavalière pouvait les entendre ou pire, lire dans ses pensées, il était un homme mort. Heureusement, ça ne devait pas être le cas.
Iris lui proposa alors de prendre la danse en main. Il redoutait de commettre une erreur mais… il pouvait bien tenter, après tout !


« Aha, je vais essayer, mais je ne te garantis rien ! »

Le pirate perdit un peu de son assurance lorsque son amie commença à s’en remettre à lui. Il devait laisser la mélodie d’Iori prendre possession de lui, pour ne pas perdre le rythme. Ouf… Ça allait, pour l’instant. Lorsqu’il se sentit un peu plus sûr, il risqua un coup d’œil vers le guitariste. Il avait peut-être envie de danser avec Iris. Enfin, il semblait faire corps tout entier avec son instrument. Tout allait bien. Luka replongea son regard dans celui d’Iris. Bon sang, ces yeux… Il pouvait passer l’éternité comme ça, ça ne le dérangerait pas le moins du monde.

Nakana, elle, voulait que toute cette histoire s’achève le plus vite possible. L’Être Céleste venait enfin de comprendre que sa déclaration de la veille jouait le premier rôle dans le mal-être de la jeune femme. Lorsqu’il lui prit la main, les battements de son cœur s’accélérèrent encore et elle espéra de toutes ses forces qu’il ne remarque pas qu’elle tremble.
Par fierté, elle s’efforçait de le regarder dans les yeux, mais elle faillit bien craquer lorsqu’il lui avoua qu’il n’avait pas menti. Il ne pouvait pas lui faire ça… Accepter son amitié avait déjà tellement coûté à son orgueil, alors ça !
Et puis Yosama commença à danser. Il poursuivait ses explications, mais elle ne l’écoutait que d’une oreille. Elle avait juste cessé de le regarder et tentait de se calmer. Son ami ne voulait que ses sentiments la gênent, ça elle l’avait bien compris. Et pourtant, c’était tellement plus fort qu’elle. C’était la première fois que quelqu’un, hormis Luka, témoignait tant d’affection pour elle. Le pirate agissait certes étrangement de temps en temps et n’avait de cesse de lui dire qu’il l’aimait, mais c’était une puissante amitié, rien de comparable à ce que le Hunter lui disait éprouver… En cet instant, elle préférerait mille fois qu’Adel surgisse de nulle part, qu’ils se livrent une nouveau combat, avoir mal et se défouler, qu’être là, tout près de son ami dans une atmosphère qui devait être propice à la détente. Et encore, le fait qu’elle soit particulièrement petite évitait que leurs visages ne se fassent face ; là, elle n’aurait pas su où se mettre.
La contrebandière ne prêtait même pas attention à la danse, elle se laissait simplement porter. Elle sentait petit à petit que ses efforts payaient et qu’elle se calmait doucement. Tout du moins lui sembla-t-il qu’elle ne tremblait plus. Elle n’était pas tranquille du tout, mais demander à arrêter maintenant qu’ils avaient commencé reviendrait pour elle à passer pour une vraie tapette. Et pourtant, il fallait se rendre à l’évidence : elle en était une quand il s’agissait d’aimer et d’être aimée.


Dernière édition par Nakana le Dim 27 Avr - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Sam 31 Aoû - 4:07

Iris fut heureuse de pouvoir reprendre sa danse avec Luka. Elle était tellement contente que celui ci est accepter de danser. Dans le fond si elle l'avait demandée à Iori, ce dernier aurait sans aucun doute refusé, et elle aurait du encore insister pour au final qu'il accepte sous la contrainte. Dans ses souvenirs, il ne lui semblait que le Tatoué avait déjà prit une quelconque initiative la concernant. Enfin, pour le moment elle voulait juste profiter de l'instant présent, qui sait si un jour l'opportunité de danser se représenterai. Mais alors qu'elle ne s'y attendait pas, Luka lui affirma qu'elle était quelqu'un d'extraordinaire. Quelque peu sous le choc, la jeune femme se sentit alors rougir, et elle n'arriva d'ailleurs pas à formuler la moindre réponse.

A quand remontait le dernier compliment qu'elle avait reçu ? Elle ne s'en rappelait même plus. Ca devait surement remonter à l'époque ou ils étaient sous les ordres de Leon, quand elle était avec ses amis. Depuis l'attaque de Tomodachi, elle était seule avec Iori, et ce dernier pouvait donner l'impression de rester avec elle pour ne pas la laisser seule. Après tout le Tatoué avait plus l'âme d'un loup solitaire. Bien qu'elle ne le montrait pas, c'était pourtant dure pour Iris. Elle était de nature peu confiante, et elle avait besoin d'attention et de gentillesse comme pouvait lui en donner Luka actuellement. C'est ce qui lui permettait d'avancer, de prendre quelque peu confiance en elle. D'ailleurs elle aurait tellement voulut qu'ils ne partent pas demain. Mais ils avaient une vie... Ils ne pourraient pas rester indéfiniment ici. Elle voulait alors profiter de l'instant présent. Que celui dur le plus longtemps possible. Quitte à ce qu'ils dansent jusqu'au petit matin.
La jeune femme fut sortit de ses songes lorsque Luka lui répondit qu'il allait tenter de mener la danse. Toujours quelque peu perturbé par le compliment du Pirate, Iris répondit alors d'une douce voix.


"Je suis sure que tu t'en sortira à merveille, j'ai confiance."

Elle était d'autant plus contente qu'il tente de prendre le rôle du cavalier. Elle fut d'ailleurs très vite surprise de voir qu'il s'en sortait plutôt bien, lui qui disait au début ne pas savoir danser, il était plutôt doué. L'Être céleste se laissa alors conduire par les mouvements de son ami. Elle se sentait si bien. Toutefois lorsque le regard du Contrebandier croisa à nouveau celui de la jeune femme, cette dernière eut bien faillit détourner les yeux, ce qu'elle ne fit pas.
En y repensant cette réaction aurait été bête. Pourquoi était elle gênée par cela ?
Dans le fond, depuis que Luka l'avait complimenté, elle avait senti les battements de son cœur accélérer. Mais qu'était il en train de lui arriver ? Elle n'eut le temps d'approfondir la question que Iori sembla commencer une nouvelle musique, le rythme de celle ci était d'ailleurs bien plus doux et harmonieux, rendant de ce fait la danse bien plus paisible.
Mais alors qu'elle s'était montrée attentif à la musique, Iris n'avait même pas réaliser qu'elle venait de poser sa tête sur l'épaule du Contrebandier.

Pour Yosama, le fait que Nakana ne lui réponde pas, commençait à l'angoisser. Et si il avait encore merdé ? N'aurait il pas eut meilleur compte de simplement la boucler et de profiter de cette danse ?... Ce silence lui fit même penser qu'il devait juste courir dans les bois pour se taper la tête à plusieurs reprise sur un arbre. Non, il ne devait pas penser à des options aussi débile. La pirate lui avait accorder cette danse, bien qu'il ne savait pas ce que Luka lui avait chuchoté à l'oreille, ça restait un énorme privilège. C'est étrange, il n'aurait jamais pensé que la danse pouvait être quelque chose de plutôt agréable, au contraire, il pensait même que ce n'était absolument pas pour lui. Enfin peut être que le fait de danser avec Nakana rendait l'instant bien meilleur.

Dans l'esprit de l'Hunter, ça pouvait vite être le chantier. C'était d'ailleurs actuellement le cas. Plusieurs interrogations lui envahirent l'esprit. Devait il briser ce silence ? Dire quelque chose ? Mais si il prenait l'initiative de parler, que pouvait il bien dire ? Exposer à nouveau les sentiments qu'ils éprouvaient envers Nakana ? Et si cela avait juste pour effet de la rendre mal à l'aise, ou même de lui faire du mal... Chose dont Yosama voulait à tout prix éviter. Au final ne rien dire et profiter semblait être la meilleure alternative. Il ne savait pas. C'était vraiment compliqué. Il avait pourtant pleins de chose à lui dire, mais c'était prendre le risque de se répéter. Si seulement elle pouvait lui dire quelque chose, n'importe quoi, même l'envoyer chier ça lui était égal. Il avait juste envie d'entendre le son de sa voix.
Il était vrai que Nakana lui avait parut bizarre, acceptant l'offre de Luka alors qu'en temps normal elle aurai élevée la voix pour qu'ils n'insistent pas. Que pouvait elle bien penser en ce moment ?
Dans le fond il ne voulait pas savoir, mais plutôt découvrir. C'est ce qu'il appréciait le plus en elle. La Contrebandière était si différente, il était impossible de lire en elle comme dans un livre.

C'est à ce moment qu'il réalisa que la musique avait changé. Mince, lui qui s'était accordé au rythme plus mouvementé de la précédente, il devait se caler à présent sur ce nouveau tempo.
Tenant toujours son amie par les mains, le Hunter entama alors des nouveaux mouvement de danse. Au moins, depuis le début, il ne lui avait toujours pas marché sur les pieds, c'était déjà ça. Les yeux de Yosama observaient à présent le ciel.


"Je... je tiens énormément à toi."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Dim 1 Sep - 15:35

Iori venait d’entamer un morceau calme auquel le pirate dut adapter rapidement ses mouvements. A son grand soulagement, danser sur un tempo lent était un peu plus facile, et il se laissa bercer par la douceur des notes. C’était bizarre, la façon dont il s’était rappelé des quelques bases qu’il connaissait en danse, sans avoir pratiqué depuis des mois, si ce n’étaient des années. Enfin, il n’y serait jamais arrivé seul. Iris était quelqu’un de formidable, et seulement après l’avoir fréquentée quelques heures, il le pensait réellement. Il espérait qu’elle devienne une véritable amie. Il l’aimait bien.
Mais alors qu’ils se fixaient l’un l’autre, elle détourna le visage, et il sentit sa longue chevelure couler sur son épaule. Bien que surpris par ce geste, Luka continua à danser. Plus troublant encore, maintenant que sa partenaire se tenait tout contre lui, il sentit le cœur de cette dernière battre à tout rompre contre son torse. Aïe. Il ouvrit la bouche avec l’intention d’avertir son amie que ce n’était peut-être pas une très bonne idée, mais il abandonna. C’était stupide, l’Être Céleste ne faisait rien de mal. Cependant, son compagnon n’allait peut-être pas le prendre de cette façon-là. La veille, dans les sources chaudes, Yosama l’avait taquiné à propos de ses relations avec Iris, et Luka espérait bien que le tatoué n’en avait aucun souvenir. Mais si Iori les cramait, ou plutôt si cela le dérangeait, et même s’il s’énervait, le jeune homme en prendrait toute la responsabilité. Qu’Iris se sente à l’aise, voilà le plus important. Son seul problème, c’était qu’à présent, il ne pouvait plus admirer ses putains de beaux yeux.
Mais sinon, il était bien. Ça pouvait paraître incroyable, et pourtant il avait tout oublié : leur journée éprouvante, sa peur, sa fatigue-même alors que minuit était passé depuis des lustres… Il sentait la chaleur d’Iris contre son cou, mêlée à celle de l’alcool, et il avait l’impression de toucher au paradis. Esquissant un sourire qu’elle ne pouvait pas voir, il murmura doucement, sans toutefois attendre de réponse parfaitement objective :


« Alors ? Je suis pas trop mauvais ? »

Comme quelques minutes s’étaient écoulées, Nakana, moins mal à l’aise, s’était calmée. Enfin, maintenant qu’elle s’y était essayée, elle savait qu’elle détestait ça : c’était la première et la dernière fois qu’elle dansait.
Yosama s’était tu. Tant mieux. Elle ne voulait pas en savoir plus, ce serait aller trop loin. Qu’attendait-il d’elle, au fait ? Il avait dû sentir qu’elle ne l’aimait pas, alors pourquoi en parlait-il tant ? S’il espérait qu’elle lui témoigne du sentiment, il se trompait lourdement sur son compte. Mais la jeune femme doutait qu’il s’agisse de ce problème-là. Elle doutait même qu’il nourrisse l’espoir de jamais avoir une chance avec elle. Peut-être avait-il simplement envie qu’elle sache. Dur… La contrebandière voulait à tout prix rester loin d’une histoire aussi complexe, peu importait qu’elle la concernait. Qu’il souffre s’il le voulait, mais qu’il souffre seul.
La musique se fit plus douce. Nakana préférait la précédente. Les morceaux calmes, c’étaient ceux pendant lesquels les danseurs en profitaient pour se rapprocher, non, pour se coller. Le Hunter pouvait rêver, mais jamais de la vie pour elle. Elle se cala sur les mouvements de ce dernier, à nouveau nerveuse. Elle lutta pour ne pas recommencer à trembler, c’était juste ridicule de sa part. Pourquoi ne se fichait-elle pas totalement des sentiments de l’Être Céleste, comme elle l’avait déjà fait ? Comme elle l’avait toujours fait ?
Alors qu’elle se posait cette question, Yosama brisa le silence pour lui confier à quel point il tenait à elle. La pirate leva enfin les yeux vers lui. Il ne la regardait pas.


« Tu devrais pas. Tu me connais pas. »

Elle disait la vérité et mentait à la fois. Ils ne s’étaient rencontrés que quelques jours auparavant, pour le meilleur et pour le pire, mais il n’avait pas encore vu ses pires côtés, et il ignorait jusqu’où elle pouvait pousser le vice quand elle s’y mettait. Il ne savait rien d’elle, ni son passé, ni ce qu’elle était.
Et pourtant… Il l’avait aussi vue se confier à lui, il l’avait vue au bord des larmes, ou même carrément pleurer à chaudes larmes, il l’avait vue heureuse et triste, il l’avait vue ravaler sa fierté, et ça, ça, il était, à part Luka, le seul à pouvoir s’en vanter. Pourquoi l’aimait-il, au juste ? Pour ce qu’elle haïssait en elle, pour ce qu’elle voulait cacher, enterrer et oublier pour le restant de ces jours ? Pour ses faiblesses ? Il n’était qu’un idiot, voilà tout.
Mais voilà, elle avait baissé sa garde et ils étaient devenus amis. Elle ne pouvait plus le nier. Elle ne pouvait même plus nier qu’elle aussi, elle tenait à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Lun 2 Sep - 1:30

Hoaw Nakana avait enfin parlée ! Il avait bien cru que celle ci était tellement choquée de danser qu'elle en avait perdu la voix. Bref, soulagé de voir que son amie n'avait pas sombré dans le mutisme, le Hunter réagit alors à la phrase lancé par la Contrebandière.

"Je ne te connais pas ? Oui dans le fond y a beaucoup de chose que j'ignore sur toi. Mais je vois pas en quoi ça dois m'empêcher de t'apprécier. Ces derniers jours on a vécu pleins de trucs. En si peu de temps on a traversé moult péripétie et tout le tralala. Pendant ce laps de temps j'ai pu apprendre à te connaître d'une certaine manière. De toute évidence, il est impossible de connaître une personne à cent pour cent, à moins d'être dans sa tête. Il y aura toujours des choses que j'ignorerai de toi. Mais je me suis grandement attaché à ce que j'ai pu voir de ta personne. Donc excuse moi, je ne suis pas d'accord avec toi."

A la fin de sa phrase il stoppa net sa danse et lâcha les mains de son amie.

"Aaaaaah j'en ai marre, on arrête ?"

Dans le fond il n'en avait pas vraiment marre. Mais il voyait bien que la Contrebandière n'était pas du tout à l'aise et ne semblait vraiment pas apprécier la danse. Autant arrêter cette torture. Alors qu'il était en route pour se resservir un verre dans la mesure ou il crevait de soif, il poursuivit alors.

"Tu sais les sentiments, et tout ce genre de chose, ça ne se contrôle pas. Si je le pouvais je me refuserai de ressentir pareil sentiment pour toi. Si un Devil venait à être au courant, ils pourraient s'en prendre à toi, juste pour m'atteindre. Donc tu vois que je ne ressens pas ça par plaisir ou pour t'embêter. Après je te l'accorde, j'aurai surement du garder ça pour moi, et ne jamais t'en faire part... Tu serai surement mieux si tu n'avais jamais entendu ces mots sortir de ma bouche. Pour ça je m'excuse d'avoir agit de la sorte. Mais je sais pas, j'ai eu l'envie d'être honnête, j'avais envie d'être juste envers mes sentiments, pour une fois j'avais envie de les assumer, et pas les refouler... J'ai surement encore agis de travers."

Alors qu'il venait de remplir son verre, il reboucha la bouteille. Son regard semblait se perdre dans ses pensées. Machinalement il bu une gorgée et reprit:

"Pardonne moi Nakana, je n'ai jamais voulut te gêner... Dis moi que tu en as rien à cirer de tout ça,et que je suis juste un gros crétin! Je crois que ça me ferai du bien !"

Assura alors Yosama dans un sourire. Son regard venait de se poser dans celui de la jeune femme. C'était bien la première fois qu'il se retrouvait dans cette situation. Dans le fond, même ce qu'il venait de demander à son amie, il ne savait pas si ça lui ferai réellement du bien. Surement pas, mais ça l'aiderai peut être à tourner la page et libérer la Pirate de ces sentiments qui semblait la perturber plus qu'autre chose. Dans le fond il n'en savait rien. Et commença juste à regretter de s'être laissé aller par ses sentiments. D'habitude, il était plus du genre à fuir ce genre de chose, pourquoi n'en avait il pas fait autant avec Nakana ? Il avait été si idiot...

De son côté Iris sentit aussi que ce qui était en train de ce passer n'était pas vraiment judicieux. Iori pouvait mal le prendre, mais même sans ça, elle risquait juste de mettre mal à l'aise Luka, ou de le mettre dans une situation complexe si le tatoué faisait preuve de jalousie... Pourtant elle savait aussi que cela laisserai le guitariste indifférent, et dans le fond ils ne faisaient que danser, mais pourtant cette pensée fit à nouveau de la peine à Iris, qui avait réalisé qu'il était tellement peu attentionné, ou alors il l'était mais ne le montrait pas. Bien qu'elle ne le voulait pas, elle ne pouvait toutefois s'empêcher de comparer la froideur de Iori à la gentillesse et bienveillance de Luka.

Malgré toutes ses pensées qui lui éclatèrent dans l'esprit, elle ne pouvait décoller sa tête. Elle y était si bien. Elle se sentait en sécurité, comme si rien ne pouvait l'atteindre. Et pourtant ça allait prendre fin à son insu.
Surement après avoir vu Yosama et Nakana arrêter de danser, Iori arrêta lui aussi de jouer. Ce dernier fit juste un signe de la tête afin de prendre congé et se dirigea vers l'auberge, dans l'unique but d'aller se coucher.
La jeune Être céleste, qui fut contraint de se décoller de Luka maintenant qu'il n'y avait plus de musique, observa le tatoué partir. Décidément, c'est comme si il avait lu dans ses pensées, et qu'il avait agit de la sorte juste pour confirmer à Iris ses craintes.
Pourquoi agissait il autant de la sorte ? Elle allait finir par croire qu'il se forçait juste pour ne pas que la jeune femme se sente seule et triste... Ou alors il pensait qu'elle était sienne, et qu'il n'avait pas besoin de se démener pour la garder ?... Dans le fond s'était il déjà battu pour prouver à Iris qu'il tenait à elle ? Plus elle réfléchissait, et plus elle sentit sa gorge se nouée... Non, elle ne voulait pas pleurer devant ses amis, elle ne voulait pas plomber l'ambiance, ni même la rendre dramatique ! Pas ce soir ! Alors que tout c'était passé, selon elle, tellement bien comparé à la veille. Elle anticipa alors la chose.


"Je vais débarrasser ! Mais je vous laisse vos verre, continuez de profiter j'arrive tout de suite !"

Elle prit alors toutes les assiettes, les couverts et plats afin de débarrasser. Lorsqu'elle se dirigea vers l'auberge, elle s'arrêta à côté de Luka pour lui répondre.

"Tu as été fantastique. Merci pour cette danse Luka."

A peine avait elle prononcée ses mots, qu'elle reprit sa route. Les larmes lui montaient aux yeux. Ne voulant pas qu'ils la voient ainsi, elle se réfugia dans la cuisine, ou elle entama la vaisselles. Elle était perdu. Réalisant qu'elle s'attachait à Luka et à sa bonté, se détachant de Iori et de sa froideur. Cette pensée fut la coup fatal, elle ne pouvait à présent se retenir, et se mit à pleurer. Au moins elle avait su s'isoler. C'était le plus important.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Lun 2 Sep - 15:00

L’Être Céleste, par sa réponse, venait de confirmer les craintes de Nakana. Pendant un instant, elle se détesta de s’être laissée aller à ce point. Voilà à quoi ça l’avait menée. Et puis, comment était-ce possible de s’attacher si vite à quelqu’un ? Elle ne comprenait pas Yosama, et elle ne se comprenait plus elle-même. Elle se sentait si mal.
Aussi se sentit-elle à nouveau respirer lorsque son cavalier la lâcha, comme libérée d’un poids écrasant. Enfin ! Nakana n’était pas dupe ; elle avait bien senti qu’il avait apprécié ce moment, et il avait sûrement interrompu la danse pour elle. Soulagée, elle se laissa tomber sur sa chaise et remplit son verre à son tour, qu’elle but cul-sec pour se faire du bien. Elle allait beaucoup mieux, à présent. Yosama continuait de se confier. Elle ne savait pas trop qu’en penser, elle se contentait simplement d’écouter sans avoir l’air réellement intéressé. Au fond d’elle-même, elle ne s’en fichait malheureusement pas, mais elle commençait à en avoir assez. Et lorsque son ami s’excusa en lui demandant de lui montrer qu’elle n’en avait rien à battre, elle répliqua sèchement :


« C’est la vérité. »

La musique s’arrêta soudainement. Luka, à la fois déçu et heureux, se sépara d’Iris. Ils étaient si bien… Pourtant, en la regardant bien, le jeune homme devina que quelque chose tracassait sa cavalière. Pendant un instant, il eut peur de lui avoir dit ou fait du mal ; en tous cas, il ne voyait pas ce dont il pouvait s’agir.
Dans un soupir de contentement, il la regarda se diriger vers la table pour débarrasser. Il hésita à aller l’aider, mais il devait avant tout prendre des nouvelles de Nakana, et il commença à marcher tranquillement vers eux. Ce qu’Iris lui dit quand elle repassa devant lui le remplit de fierté, et il lui sourit en retour. De toute façon, pressée comme elle l’était, il n’aurait pas eu le temps de lui répondre.
Luka la suivit un instant du regard, se demandant ce qui n’allait pas, avant de reporter son attention vers Yosama et Nakana. Il porta à ses lèvres le verre qu’il n’avait pas eu le temps de vider tout à l’heure et en but une gorgée, avant de lancer malicieusement à la pirate :


« Alors ? »

Comme il s’y attendait, elle lui lança un regard noir auquel il répondit par un petit rire amusé. Le marché qu’ils avaient passé était largement équitable, s’il ne jouait en la faveur de Nakana, et il n’avait aucune raison de s’en vouloir de lui avoir infligé cette épreuve. Et puis il adorait l’embarrasser, tant elle était mignonne quand quelque chose la gênait.
En reculant pour s’asseoir, il se cogna contre un objet imposant et s’avisa qu’il s’agissait de la guitare. Ravi de constater que le tatoué ne l’avait pas prise avec lui, il la prit entre ses mains et se demanda, après un an sans avoir touché à un instrument, s’il était encore capable d’en jouer et de se rappeler des morceaux qu’il avait lui-même composé. Il tenta quelques accords.


« J’y vais », lança la pirate en se levant.

« Ah !, fit le contrebandier en relevant la tête, un peu surpris. Bonne nuit, Naka ! »

Que Nakana aille se coucher avant tout le monde ? Aha, il n’y croyait pas le moins du monde. Au moins, maintenant qu’elle était partie, il pouvait poser à Yosama la question qu’elle avait déjà subie sans que ce dernier ne craigne quoi que ce soit.

« Franchement, c’était comment ? »

La jeune femme avait pris un verre rempli pour la dernière fois et marchait lentement vers l’auberge. Elle n’avait aucune envie de dormir mais surtout d’être seule, de se vider l’esprit et de profiter d’un peu de calme et de solitude. Le vent frais lui caressait le visage et faisait battre ses cheveux, et doucement, elle se sentait revivre. Ce qu’il venait de se produire, elle ne voulait pas y penser. Elle voulait juste oublier et se reposer.
Comme elle était parvenue à l’auberge avant d’avoir fini son verre, elle s’adossa contre un mur et ferma les yeux. L’alcool ne l’aidait pas vraiment à se calmer, mais ce n’était pas grave, ça lui faisait du bien. Il devait être tard dans la nuit. C’était le moment de la journée qu’elle préférait. Quand il ne lui resta plus une goutte, elle se dirigea vers la cuisine pour déposer son verre. Elle entendait du bruit. Iris devait s’y trouver. Elle n’aurait qu’à l’ignorer et faire vite avant qu’elle ne l’interpelle.
Mais voilà, alors qu’elle allait pénétrer dans la pièce, elle s’arrêta net dans l’encadrement de la porte. L’Être Céleste pleurait à chaudes larmes. Elle faisait la vaisselle et n’avait pas dû l’entendre arriver, puisqu’elle ne se retourna pas. Qu’est-ce qu’il lui prenait ?... Luka savait pourtant s’y prendre pour ne pas faire de mal. Il avait peut-être gaffé. Après l’avoir observée quelques instants, attendant en vain qu’Iris se rende compte qu’elle n’était pas seule, Nakana signala sa présence en tapant un coup sonore sur le mur. Ah, enfin. Elle s’avança pour poser son verre près des couverts encore sales. Elle avait eu raison, la jeune femme n’avait pas l’air bien du tout.


Dernière édition par Nakana le Lun 4 Aoû - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Mar 3 Sep - 1:24

Yosama était un peu surprit. Le départ précipité de Iori, bon en même temps il ne s'attendait pas à ce que le tatoué vienne faire la bise à tous le monde pour dire bonne nuit. Puis Iris qui s'empressa de tout débarrasser pour filer à la cuisine. A peine Luka avait rejoint Nakana et le Hunter, que la Contrebandière annonça qu'elle allait se coucher, alors que le Pirate semblait être motivé jouer un peu de guitare.
Bon au moins il se retrouverait entre mec ! Après la discussion que venait de se taper Yosama, et vu l'effet que ses mots ont eut, ça ne pouvait que lui faire du bien.
Lorsque Luka lui demanda comment ça c'était passé, la seule réaction du gardien fut de coller le creux de sa main gauche contre sa bouche, soufflant dans celle ci, ce qui eut pour effet de reproduire un son similaire à un pet, il baissa d'ailleurs le pouce de sa main droite vers le bas. En gros, il était facile de comprendre que la réponse à la question du Contrebandier était négative.
Ce que confirma Yosama lorsqu'il ajouta.


"Une catastrophe ! C'est simple elle pouvait apparemment pas blairer la danse et je crois que je l'ai conforté dans cet optique."

Malgré cet échec cuisant, ça n'empêcha pas le Hunter de s'en amuser.

"Je sais pas ce que tu lui as dis pour qu'elle accepte, mais j'crois qu'au final, il aurai été surement mieux qu'on reste assis comme deux abrutis à vous regarder."

Puis il réalisa que son ami n'était absolument pas au courant de la position de Yosama envers Nakana...

"Luka... Je sais que Nakana est toi être plus que proche, et que personne ne la connais mieux que toi. Mais j'aimerai te parler d'un truc, et j'aimerai vraiment que tu garde ça pour toi. Et ceux même si ça la concerne."

L'Être céleste affichait une mine, un peu plus sérieuse qu'auparavant, ne lâchant pas du regard son ami qui était à la guitare.

"J'sais pas comment j'ai fais mon compte, mais... J'éprouve des sentiments pour Nakana, et c'est pas de l'amitié... Et cerise sur le gâteau, je lui ai tout dis hier quand on s'est tombé dessus dans les sources chaudes... Voila pourquoi on s'est brouillé hier soir. On a pourtant discuter ce matin, mais pourtant j'ai bien l'impression que j'ai juste merdé grave et qu'elle n'arrivera plus à être à l'aise ou quoi en ma présence."

Dans le fond, il n'avait plus du tout l'air joyeux. Il affichait un air sérieux, qu'il n'abordait que très rarement.

"Je crois même que j'ai tout foutu en l'air, même l'amitié qu'on avait réussit à établir... Et putin de bordel de merde, j'y comprends rien à tout ça... le plan relationnel c'est comme toutes mes tentatives de trouver un boulot, c'est en vain, je fais rien que des conneries et je me mange constamment la gueule... Enfin bref..."

Il hésita encore un court instant, réfléchissant à ce qui serai le mieux... Il n'en savait rien, mais pourtant comme il avait juste l'impression d'être devenu un fardeau pour Nakana et qu'il lui semblait être difficile de supporter sa présence, c'était surement le mieux qu'il avait à faire...

"Je crois que je devrais m'éloigner, et la laisser tranquille. Tomodachi est une grande ville, d'ici à ce que vous partiez réaliser votre rêve, j'arriverai bien à ne pas vous tomber dessus."

Il venait d'exposer l'idée qui lui semblait la meilleure pour tourner la page, mais il venait également de révéler ses sentiments à une nouvelle personne. D'en avoir déjà parlé à Nakana ça avait déjà le mérite de l'exaspérer, et maintenant il venait de se confier à quelqu'un d'autre. Pourquoi ça ne faisait pas comme d'habitude ? Pourquoi ne pouvait il pas simplement refouler ou fuir une quelconque attirance comme il l'avait toujours fait. Notamment depuis que la seule et unique petite amie qu'il avait eut s'était faite violer simplement parce qu'elle était la petite amie de Yosama. Ça remontait à des années, et pourtant il savait qu'il ne pouvait pas s'attacher à quelqu'un. Mais pourtant il avait cédé, et tout ce qu'il avait récolter, c'était surement la perte d'une amitié...
Le Hunter continuait de réfléchir en regardant dans le vide, mais fut très vite tiré de ses songes par un blanc qui commençait à durer... Comme pour changer de sujet, mais aussi parce que ça lui turlupinait l'esprit, Yosama dit alors:


"Dis, ça à était avec Iris ? Elle m'a semblé bizarre quand elle a prit la vaisselle..."

L'intéressée était toujours en cuisine, continuant de pleurer à chaude larme. La jeune femme réfléchissait toujours autant... Penser aux réactions de Iori ne faisait que lui faire de la peine, mais lorsqu'elle pensa au sien, lorsqu'elle s'était mise à apprécier Luka durant cette danse, elle ne se sentait pas mieux non plus.
Mais alors qu'elle pensait être à l'abris pour pleurer un bon coup, elle entendit un bruit derrière elle. Lorsqu'elle se retourné et vit que c'était Nakana, elle se remit instantanément à sa vaisselle. C'était surtout pour cacher ses yeux à son amie. Elle ne voulait pas qu'un de ses invités ne la voit dans cet état, pas durant leurs séjours. Iris sécha alors ses larmes, et demanda à la Contrebandière, tout en s’efforçant de parler avec une voix normal.


"Ah c'est toi Nakana. Tu as besoin de quelque chose ?"

Elle s’efforçait de faire comme si de rien n'était, ne sachant pas si elle était crédible ou non. Mais lorsqu'elle prit justement un verre sale, s'apprêtant à le nettoyer, que ce dernier explosa alors en plusieurs morceaux. Nerveuse l'Être céleste n'avait pas fait attention en prenant ce verre, et se retrouva avec quelques morceaux de verres plantés dans le creux de sa main. A ce moment précis, Iris laissa tomber sa tête vers l'avant, ne pouvant plus contenir ses larmes, elle se remit à pleurer malgré la présence de Nakana. Ce n'était pas le verre qui la mettait dans cet état, mais toujours ces mêmes pensées. Les seuls mots qui sortaient de sa bouche était.

"Désolée... Je veux pas t'embêter..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Mer 4 Sep - 0:02

Ne s’attendant évidemment pas à une réponse positive à sa question, Luka, à moitié concentré sur la guitare, accueillit la réponse du Hunter avec une certaine désinvolture :

« Tant que ça ? »

Les pauvres. Comparé à ce qu’il avait vécu avec Iris, ils n’avaient pas l’air d’avoir passé un très bon moment. Le jeune homme ne le dit pas, mais il aurait bien aimé être à la place de son ami, que toutes les fois où Nakana l’avait recalé ne demeurent pas vaines. Il aurait dû penser à négocier plus tôt.
Yosama lui demanda alors à lui confier quelque chose concernant la contrebandière. Luka lui adressa un signe de tête pour lui certifier qu’il ne dirait rien, avant de porter son verre à ses lèvres. Il n’aurait jamais dû. A l’annonce, il faillit s’étouffer  et recracha aussitôt ce qu’il venait de boire. Et puis, ses yeux arrondis par la surprise fixèrent Yosama sans savoir qu’exprimer.
C’était d’elle dont il était amoureux ? Des choses, ça en expliquait beaucoup. Pourtant, il n’arrivait pas à le croire. Il était à des années-lumière de l’envisager, ou même d’oser l’imaginer. Il n’en avait pas envie. Et Nakana… Bon sang, il espérait qu’elle aille bien.
Le Hunter semblait regretter d’avoir déclaré sa flamme à cette dernière. Non, il avait l’air de s’en mordre les doigts. Aussi, quelle idée saugrenue de son cœur que de l’aimer elle, parmi toutes les filles qu’il y avait sur Terre. Il ne fallait pas s’attendre à ce que ça coule de source.
Le brun énonça même la possibilité de prendre de la distance vis-à-vis d’eux. Cette proposition ne plut pas à Luka, mais il n’avait toujours pas de mots pour parler. Il savait que ça n’allait pas être une bonne chose, y compris pour la jeune femme.
Faute d’avoir pu ouvrir la bouche, un silence s’imposa. Le pirate réfléchissait à une réponse. Quelque chose l’empêchait de dire ce qu’il devait de dire. Cette insupportable impression de bouillir qui lui pesait dans la poitrine. Est-ce qu’il était jaloux ? Ça en avait tout l’air, oui… Bien placé pour le savoir, car il avait éprouvé ce sentiment d’innombrables fois par le passé. Toujours pour Nakana. Il n’avait jamais supporté de voir des types s’approcher un peu trop près d’elle. Parce qu’il avait vu un ami en lui, ç’avait été différent pour Yosama. Ça ne l’était plus.
Pour changer de sujet, celui-ci l’interrogea à propos d’Iris. Retrouvant quelque peu l’usage de la parole, le jeune homme bredouilla :


« C’était formidable, oui… Pour moi, en tous cas. J’ai remarqué aussi. »

Il s’inquiétait pour Iris, mais également pour Yosama et Nakana. La situation de ces deux derniers lui donnait du fil à retordre en matière de réflexion. Même si ça allait le blesser lui-même, il se ferait un devoir de lui répondre le moins subjectivement possible.
Machinalement, il brisa le silence en jouant la gamme de do. Il se demandait s’il avait raison, si ce n’était pas mieux pour lui d’agir égoïstement. Non.


« Excuse-moi, Yo, je vais y revenir. Je ne sais pas si tu vivras un jour quoi que ce soit de cet ordre-là avec Naka. Et sincèrement, je te dirais que je le pense pas. Ça ne tient qu’à moi, et je peux me tromper. Mais, écoute… Tu as dit toi-même que ça l’avait mise mal à l’aise. Est-ce que… Est-ce tu penses qu’elle agirait pareil si elle s’en fichait ? »

Il marqua une courte pause, puis sans attendre de réponse, il reprit :

« Je l’ai déjà vue remballer un mec quelconque avec qui on avait passé trois ou quatre jours pendant une escale. Elle a été tellement violente dans ses propos qu’il en a pleuré. Je te le jure. D’accord, tu t’es pris un râteau – me raconte pas, je devine à quoi ça devait ressembler. Mais putain, mon gars, tu viens de danser avec elle ! Avec Nakana !... Tu peux pas imaginer ce que ça représente pour quelqu’un comme elle. Tu sais combien ont eu ta chance ? Personne, personne à part toi. Et ce ne sont pas les occasions qui ont manqué. C’aurait été quelqu’un d’autre, j’aurais pu lui proposer n’importe quoi qu’elle n’aurait jamais accepté. »

Il soupira. C’était difficile à dire. Il fallait en venir au fait.

« Ce que je veux dire, c’est que si tes sentiments la gênent, c’est qu’elle les prend en considération, même si elle n’en a pas l’air. Et tu sais pourquoi ? Parce qu’elle tient à toi. Elle est juste bien trop fière pour les accepter. Tu vois pourquoi c’est normal pour quelqu’un comme elle de ne pas se sentir à l’aise avec ça. Mais je peux t’assurer que tu es quelqu’un d’important à ses yeux – ouf, c’est la première fois que je dis ça à quelqu’un… En somme, tu aurais tort de penser l’avoir perdue, parce qu’elle, elle ne veut pas te perdre. »

Il avait conclu dans un sourire et venait de reporter son attention sur l’instrument à cordes.
Luka ne voulait pas les voir s’éloigner, surtout parce que ça attristerait Nakana. La jeune femme allait sûrement mettre du temps à mettre cette histoire de côté, et peut-être le Hunter en souffrirait-il. Mais c’était à lui seul de choisir entre poursuivre sur sa décision et revenir dessus.
Le contrebandier ne voyait pas son amie amoureuse. Il savait que c'était horrible de sa part envers la jeune femme qui vivait comme un électron libre, et il n’aimait pas ça du tout, mais il espérait qu’il ne se passe jamais rien entre Yosama et elle.


Iris était la plus mauvaise comédienne que Nakana n’avait jamais vue. Les yeux rouges, le visage mouillé et la voix vacillante, il était un peu dur de faire croire que tout allait bien. Enfin, tant pis pour elle.
Mais avant qu’elle ne s’en retourne, l’Être Céleste venait de craquer à nouveau en cassant un verre. La pirate l’observa un instant, se demandant ce qu’il s’était passé pour la mettre dans cet état-là. Bah, ça pouvait être n’importe quoi tant elle était stupide.
Malgré son agacement, Nakana lui saisit la main dans laquelle s’étaient incrustés des éclats de verre et les lui retira un à un, certes sans douceur. Sa paume saignait un peu. Quand elle eut fini, elle lui asséna :


« Passe-la sous l’eau. »

Bien qu’intriguée, la contrebandière, qui ne voulait pas rester plus longtemps avec son hôtesse, allait quitter la cuisine. Mais sur le pas de la porte, elle se rappela que Luka, comme il venait de danser avec Iris, avait peut-être un rapport avec sa peine. Elle se retourna alors légèrement sur ses pas.

« Qu’est-ce qui s’est passé ? »


Dernière édition par Nakana le Lun 4 Aoû - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Mer 4 Sep - 1:55

Yosama avait pu constater que cet révélation avait plus que surpris Luka, c'est vrai que ça pouvait être surprenant. Mais il semblait que ce n'était pas le seul point. Il avait une drôle d'impression qu'il mit pour le moment de côté. Luka lui répondit que le moment passé avec Iris était génial. C'était une bonne chose pour eux, si ils avaient pu se changer les idées et penser à autre chose après cette journée bien chargée. Il avait lui aussi remarqué le comportement étrange d'Iris, il faudrait peut être qu'ils songent à parler avec Iris... Si Luka lui disait que la danse c'était bien passé alors c'est que ça devait clocher ailleurs... Peut être Iori. Enfin il était inutile de faire des spéculations. Ils verraient bien en temps voulut. Si elle allait mal, dans tous les cas ils seraient là pour elle, ils étaient amis, et après tout ce qu'elle avait fait pour eux ce week end, ils ne la laisseraient pas tomber.
Finalement le Contrebandier aborda le sujet concernant Nakana. Yosama l'écouta attentivement sans le couper. Il avait raison, d'ailleurs le Hunter savait pertinemment qu'elle ne s'en fichait pas, sinon elle l'aurai juste envoyé chier sans scrupule, mais ce qui dérangeait justement l'Être céleste, c'est que comme elle avait une certaine estime pour lui, celle ci pouvait s'en retrouver ébranlée.


Mais il devait l'admettre, ça solution de prendre ses distances pourrait faire du mal à la jeune femme... Et ça le Hunter ne le voulait pas. Il en avait assez fait. Alors la meilleure solution serai de ne plus aborder ce sujet, et laisser faire le temps ?

"Je pense que tu as sans doutes raisons Luka... Tu sais je me sens vraiment naze de lui avoir fais du mal, et aussi d'avoir perturbé ce super week end... Je suis vraiment le roi des cons."

S'adossant au maximum contre son siège, Yosama continua de boire dans son verre. Dans le fond ça lui avait fait du bien de se confier. Mais malheureusement, si il n'avait jamais rien dit, ça aurai épargné son amie. Il aurai du garder ça pour lui et ne jamais exprimer ses sentiments.
D'ailleurs il avait toujours une drôle d'impression envers Luka quand il lui avait admit les sentiments qu'il éprouvait envers Nakana.


"Luka... ça te gêne pas que je puisse être attiré par Nakana ?"


Iris quand a elle était surprit. La Pirate était en train de lui enlever les bouts de verres de la main. De son autre, elle se sécha les larmes du mieux qu'elle pouvait. Elle ne voulait pas que cela exaspère son amie.

"Me...Merci..."

Le fait que la Contrebandière l'aide, lui fit plaisir, ce qui la consola déjà dans un sens. Puis elle lui demanda alors ce qui avait bien pu se passer. Iris redouta cette question, mais elle était pourtant inévitable... Comment expliquer cela ?... Elle ne voulait non plus exaspérer Nakana avec ses histoires de cœur.

"Tu sais, je ne veux pas t'enquiquiner avec mes histoires... Tu sais quand j'ai dansée avec Luka j'ai réalisé que Iori était tellement distante envers moi... Il est si distant. J'ai l'impression de ne pas le connaitre. J'ai l'impression qu'il ne m'aime pas, et qu'il reste par pitié... Je ne peu toutefois pas changer sa nature. Alors je suis perdue et je ne sais pas si on fais bien de vivre ensemble de la sorte..."

Malgré sa tristesse et ses yeux rouges, elle esquissa un léger sourire.

"Mais je ne veux pas t'ennuyer Nakana, vous êtes ici pour vous amuser, alors ne fais pas attention..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Mer 4 Sep - 23:47

Pauvre Yosama, ça ne devait vraiment pas être très facile de tomber amoureux d’une fille aussi dure à cerner que la pirate. Une peine de cœur. Partagé entre deux volontés contradictoires au possible, Luka le plaignait dans sa situation, qui en même temps le rendait content, lui. Sûr, il n’en était pas très fier.

« Mais t’inquiète, Yo ! Tu n’as rien fait de mal, faut pas t’en vouloir. »

Il espéra clore le sujet ainsi. Baissant le regard vers les cordes de la guitare, il soumit à l’essai un court morceau qu’il avait composé dans sa tête, en prison. Il avait déjà eu beaucoup de mal à le retenir, sans partition ni instrument. Ça ne sonnait pas trop mal. Il était au moins doué pour quelque chose, les arts ; absolument inutiles pour un pirate, mais à défaut d’autre chose, il avait au moins ça pour lui.
Yosama lui posa alors une question qui le surprit. Mince, ça se voyait tant que ça ?!


« Aha, mais non, pas du tout ! Quelle idée, franchement ! Non, sérieusement, pourquoi ça me gênerait ? Hahaha ! »

Il était loin d’exceller au bluff – ça par contre, dommage en tant que contrebandier –, mais il espéra que sa réponse allait faire l’affaire et que Yosama n’allait pas insister. Il ne voulait pas changer de sujet afin de paraître le plus tranquille possible. Au lieu de ça, il adressa un sourire réellement sincère au Hunter et combla le silence au moyen de sa guitare. Pas besoin de parler quand la musique était là. Iris mettait du temps à revenir…
Pourtant, il avait envie de comprendre un peu mieux. Il releva la tête :


« Dis-moi, Yo ! Qu’est-ce qui te plaît chez elle ? »


Nakana regretta sa question aussitôt que son hôtesse avait commencé à énoncer ses explications. Au final, elle s’en fichait, alors pourquoi s’en était-elle mêlée ? Qu’Iris ne prenne pas cela pour de l’empathie. A quoi s’attendait-elle d’autre en comparant deux types aussi différents qu’Iori et Luka ? Idiote. La contrebandière ne savait rien des sentiments du tatoué, elle ne lui avait jamais parlé et il lui était aussi indifférent qu’un parfait inconnu.
Toutefois, avant de partir, et pour de vrai, cette fois-ci, elle lui dit sans tenir compte de sa dernière phrase :


« T’as qu’à lui demander. »

Et sans rien ajouter, elle quitta la pièce et monta les escaliers pour rejoindre la chambre dans laquelle ils avaient passé la nuit dernière. Le seul lit dans lequel ils avaient dormi avait été refait, sans doute par Iris. Elle allait le laisser à Luka et prendre l’un des deux autres ; elle ne voulait pas coucher près de son ami, pas s’ils se trouvaient dans la même pièce que Yosama.
Nakana se laissa tomber sur le matelas et ferma les yeux. L’alcool lui faisait mal à la tête. Son pouls battait plus fort. Elle n’en pouvait plus, elle voulait que demain arrive et qu’ils rentrent, que tout ça soit derrière elle. Le temps passerait plus vite si elle arrivait à dormir. Si seulement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Jeu 5 Sep - 3:38

Lorsque Luka répondit à la question de Yosama, ce dernier pensait vraiment que ses doutes étaient fondés... Oh non. Il culpabilisait déjà d'avoir confié ça à Nakana, si en plus il en avait fait par au Contrebandier et que ça gênait celui ci d'une quelconque façon, le Hunter n'avait pas finit de s'en vouloir. Il lui semblait vraiment que Luka était quelque peu contrarié par cette annonce. L'Être céleste avait longtemps était un assassin, et à cet époque il lui fallait souvent faire parler les gens pour avoir des informations sur ses cibles. Il avait pour le coup l'habitude des personnes qui lui cachait la vérité. Se cacher derrière un mensonge, la gêne apparente, les mimiques. Malgré son jeune âge, il avait discerner un mensonge de la vérité. A l'époque il usait de diverse moyen de pression comme la torture pour amener les personnes à parler. En l’occurrence, Il n'utiliserait jamais de tel procédé envers son ami... Mais pourtant le Hunter avait bien envie de connaître la véritable pensée de Luka à ce sujet.
Cependant il n'eut le temps d'aborder ce sujet, que le Pirate, qui était alors lui aussi resté muet à jouer de la guitare, reprit la parole pour demander à Yosama ce qu'il lui plaisait en Nakana.
Il n'avait même pas besoin de réfléchir à la réponse. Rien que d'y songer, les éléments de réponse lui venaient à l'esprit. Il posa alors son verre et se laissa tomber à nouveau sur son siège.


"Nakana, la première fois que je l'ai vu, j'ai eu l'impression de me revoir à l'époque ou j'étais loin de Tomodachi, donc j'ai tout de suite eu l'impression de la comprendre, et ce, même si elle m'envoyait chier. Pourtant je ne savais rien d'elle, et on a certainement pas vécu les mêmes choses. Mais voila, cette image m'a instantanément rapproché d'elle. Ce qui fait que même si elle se renferme le plus possible, j'ai toujours eut énormément de sympathie pour elle... Et j'ai pu voir, en l'espace de quelques jours que c'était quelqu'un d'unique. Faut avouer que les journées qu'on a passés ensemble était loin d'être de tout repos, et du coup je l'ai vu sous différentes formes qui m'ont toutes surpris, et à chaque fois j'appréciais un peu plus cette personne que j'apprenais à connaître. D'ailleurs j'apprends toujours à la connaître, et je ne peu que m'en réjouir..."

C'était étrange, Yosama n'avait pas l'habitude de parler autant d'une personne. Mais pourtant il avait l'impression qu'il pouvait répondre à cette question toute la nuit. Qu'il ne tomberait jamais à court d'argument. Que Luka se rassure, le Hunter n'allait pas lui infliger cette souffrance jusqu'au petit matin. Il tenterait de faire le plus court possible.

"Et puis, dans le fond je suis impressionné. Elle ne m'a pas racontée son passé, mais... Je trouve qu'un regard peu en dire plus qu'une longue conversation. Et quand je la regarde, je sens bien qu'elle a souffert, qu'elle souffre peut être même encore, mais que jamais elle ne voudra se lamenter, se sentir faible ou quoi que ce soit. On sent toute la détermination, toute l'envie qu'elle a de constamment vouloir aller de l'avant, je suis vraiment admiratif de son état d'esprit. Elle force le respect... J'y connais rien en sentiment ou quoi, mais il me semble, qu'une personne on l'aime pour ses défauts, et non ses qualités. Nakana ne montre ses qualités qu'aux personnes en qui elle accorde sa confiance, j'ai donc appris à la connaître en me heurtant à ses défauts, or ceux ci ne m'ont jamais rebuté, au contraire, ils ont même fait en sorte que je me rapproche d'elle. Je crois que je pourrai te sortir tous les un tas d'argument, mais c'est de loin celui ci le plus explicite... J'apprécie réellement Nakana pour ce qu'elle est. Bien sur les fois ou j'ai pu également voir ses qualités, ça m'a également renforcé dans cette optique... Hoaw bon sang arrête moi Luka ou je vais te tenir la jambe jusqu'au petit matin !!"

Yosama était un peu gêné de s'être laissé allait de la sorte, mais il n'aurait jamais pu se confier de la sorte face à l'intéressée, du coup il s'était quelque peu lâché. Il ne savait absolument comment réagirait la Contrebandière si était au courant de comment Yosama la voyait. En tout cas, il avait répondu avec franchise à la question de son ami, mais il ne comptait pas non plus oublier que ce dernier semblait cacher quelque chose a l'Hunter.

"Tiens c'est marrant, en parlant de ce qui me plaisait chez Nakana, j'ai évoqué le Yosama d'avant tomo'. Tu sais celui de la guilde des assassins. Et bien, c'est à cette période que j'ai appris à réellement écouter les gens... Comme je te disais un regard peu en dire plus que des mots, mais pas que... Une mimique, un rire, ce genre de réaction que l'on affiche quand nos mots ne concorde pas avec notre pensée... Honnêtement Luka... Es-tu vraiment sur que les sentiments que j'éprouve envers Nakana ne te gêne pas ?.. Je ne t'en voudrai pas tu sais ?"

Le Hunter revenait sur ce sujet, mais pourtant ce n'était pas le genre de personne qui voulait tout savoir sur tout. En temps normal, il ne veux pas forcer les gens à parler, si une personne lui donne une réponse, il ne cherchera pas vérifier l'authenticité de cette dernière, et se contente de la réponse qu'il obtient, jugeant que si son interlocuteur ne voulait pas lui dire autre chose c'est qu'il avait ses raisons et donc que Yosama respectait. Cependant, dans le cas actuel, il avait peur que le Pirate ne taise sa vrai pensée par amitié... C'était noble de la part du Contrebandier. Mais pourtant l'Être céleste ne voulait pas de traitement de faveur. Si Luka avait quelque chose à y redire, un autre opinion, ou quoi que ce soit, il pouvait clairement l'afficher. Les deux hommes étaient amis après tout.


De son côté, Iris regarda Nakana partir sans même chercher à répondre à son conseil ou quoi. Au contraire, elle était rassurée que la Pirate ne reste pas. Ce n'était pas son problème. Elle elle devait juste profiter, et pas supporter. Elle lui avait toutefois donné un conseil, ce qui était déjà une attention qui avait suffit pour marquer un léger sourire dans le visage triste de la jeune femme.
Après elle avait songé à en parler à Iori... Mais dans le fond. Elle craignait la réponse de ce dernier. Cet abruti, même si il aimait Iris de tout son cœur, il aurait été capable de donner une réponse en totalement différente, juste pour ne pas afficher ses sentiments. Iris ne savait pas si c'était la fierté qui rendait le tatoué si distant. Mais pour le moment elle ne savait trop quoi faire.

Une fois que Nakana fut partie, elle reprit alors sa vaisselle. Elle devait terminer pour rejoindre Luka et Yosama. Elle mit d'ailleurs un bon moment pour tout finir, elle avait peur à chaque instant de ne pas contrôler sa force et de casser à nouveau sa vaisselle. Pourtant elle était plus calme... L'émotion était passé, et elle retrouvait ses esprits. Elle ne pleurait plus et elle pourrait donc retrouver ses amis sans avoir peur que ceux ci ne remarque quoi que ce soit.
Cependant a peine fut elle arrivée au près de ses ami qu'elle se tapa le front à l'aide de la paume de sa main.


"Ah ! Attendez ! Je m'absente encore un peu, je vais vous préparer une bonne tisane comme celle d'hier, comme ça on dormira mieux !"

lâchant aux deux hommes un large sourire, elle repartit alors instantanément en cuisine. Elle prépara alors trois tasses, et du attendre que l'eau porte à ébullition, ce qui fut le plus long. Elle espérait juste que les deux hommes ne s'ennuyait pas... Enfin elle n'avait pas de soucis à se faire. Elle trouvait Yosama et Luka assez similaire dans la mesure ou ils étaient tout deux des personnes plus que sociable, et donc ils auraient surement un sujet de discussion et elle n'avait donc pas à s'en faire pour eux!
Ainsi une fois que l'eau fut enfin prête, Iris servit les tasses, et retourna au prêt de ses deux amis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Jeu 5 Sep - 21:52

L’Être Céleste semblait s’être lancé dans une longue tirade inspirée, mais cela n’ennuyait pas Luka qui l’écouta avec le sourire. Il avait vu la vie se lever avec Nakana, et c’était pourquoi il ne pouvait pas le comprendre sur certains points, sur l’impression qu’il avait eue d’elle lorsqu’il l’avait rencontrée. Pourtant, il savait que Yosama devait avoir fait preuve d’une patience surhumaine pour en être arrivé là avec la jeune femme. L’expérience lui avait montré que tout le monde n’avait pas ce don.
Si Nakana entendait le Hunter… Pfiou, il préférait ne pas imaginer. Elle aurait détesté. Lui, malgré tout, il était heureux que quelqu’un la porte dans son estime, avec ses qualités comme ses plus grands défauts.
Il l’aimait donc pour quelque chose d’aussi complexe que cela. Normal. Après tout, en surface, la contrebandière ne prêtait pas à la sympathie. Au premier abord, la seule chose chez elle qui pouvait charmer un homme, c’était sa beauté si particulière. Yosama, parti pour parler des heures entières, n’y avait pas même fait allusion, ce qui prouvait bien qu’il tenait à Nakana pour bien plus que cela. Incroyable…
Au plus grand désespoir du jeune homme, son ami remit sur le tapis la question qu’il lui avait posée quelques minutes plus tôt. Merde. Il était sérieusement cramé. Pourtant, il s’obstina dans le mensonge.


« Mais oui, sûr et certain ! Je ne vois pas pourquoi ça me gênerait, vous faites ce que vous voulez ! On est ensemble depuis toujours, et s’il avait dû se passer des choses, elles se seraient déjà passées ! Je t’assure, Yo ! »

Il n’avait pas entendu Iris arriver. Ah, enfin, et juste au bon moment ! Mais elle ne s’était même pas assise qu’elle repartit en cuisine. Le pirate voulut la retenir, lui dire de laisser tomber et de se reposer, mais dans son élan elle était déjà loin.
Luka soupira. L’Être Céleste semblait dubitatif. Tant pis, pour se sauver, il allait devoir lui céder une petite partie de ses pensées.


« Bon, je te l’accorde… Je suis peut-être un peu trop… hm… comment dire ça… possessif ? oui, possessif envers Naka. Ne me comprends pas mal… Elle est tout ce que j’ai et depuis qu’on est tout petits, j’ai toujours voulu qu’elle reste avec moi. Je n’ai pas peur qu’elle me lâche, je sais qu’elle ne le ferait jamais, mais je ne me comprends pas moi-même… Pour la protéger, peut-être aussi. Mais je sais que c’est juste de l’égoïsme de ma part. On a grandi, et on est tombés dans une grande ville. On n’est plus livrés à nous-mêmes. Ça va me passer. Et puis, Naka est une âme libre. Je ne veux pas qu’elle connaisse de limites au monde. Mais c’est tout ! Cette histoire ne me pose aucun problème, Yo ! Au contraire, c’est mignon ! »

Il ne comptait pas aller plus loin. De toute façon, il n’était même pas sûr du reste. Ou alors, il se mentait à lui-même. Il ne savait pas, bref, il ne voulait plus y penser. Il se remit à la guitare et attendit avec impatience le retour d’Iris.
Ce fut avec soulagement qu’il la vit revenir de la cuisine. Elle servit une tasse à chacun d’entre eux et les rejoignit autour de la table. La tisane de la jeune femme réchauffa le corps comme le cœur du contrebandier, et tout d’un coup il était beaucoup plus tranquille.


« Merci beaucoup, Iris. »

Il se rappela alors que l’Être Céleste n’avait pas semblé très à l’aise après leur danse. Il ne voulait pas la déranger à ce propos.

« Au fait, tu n’avais pas l’air dans ton assiette après la catastrophe que je t’ai fait subir tout à l’heure ! Ça va mieux, maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 28
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Ven 6 Sep - 1:50

Avant qu'Iris ne soit de retour, Luka, qui dans un premier temps avait continuer de de dire que rien ne le gênait à ce que le Hunter puisse être attirer par la Contrebandière, avait finalement revu ses positions lorsque la jeune Être céleste, qui n'était pas restée plus de deux secondes, les abandonna à nouveau. A ce moment, le Pirate admit alors qu'il pouvait être, selon lui, possessif, si il pouvait trouver ça égoïste, Yosama lui trouvait ça normal. Il comprenait ou voulait en venir Luka.

"Ne t'en fais pas, il n'y a rien d'égoïste là dedans. Naka' à de la chance de t'avoir à ses côtés !"

Il ne savait pas si Luka lui avait réellement tout dit, mais il décida de s'en tenir à là. Quand il avait reposé la question il avait bien vu que Luka était gêné d'y répondre, pour preuve, il était même parti pour continuer à nier.
Le sujet était donc pour le moment clos, et Iris fit son retour, apportant trois tisane pour se détendre... Voila qui était bien... bien bien bien..... Mais Yosama ne voulait que ça se finisse, or, il savait que si les trois amis buvait de ce breuvage ils iraient sans doute au pieux.... Il devait réagir ! Lorsqu'il en eut l'opportunité, il vida une sacré dose d'alcool dans chacune des tasses.


"Héhé merci Iris ! On va déguster ta tisane avec plaisir !"

Dit alors le Hunter, tout fier de son coup. Par chance le gout ne s'en retrouvait pas tellement changé. La seule différence était qu'on sentait juste que maintenant la tisane était quelque peu alcoolisé. Mais comme le breuvage était chaud, ça passait.

Luka posa alors une question qui trottait également dans l'esprit de Yo, à Iris, qui fut dans un premier temps surpris et qui semblait chercher dans sa mémoire.

"Une catastrophe ? Quelle catastrophe ??... Ahhh tu es bête !!! Tu danse super bien ! Il n'y a aucune catastrophe là dedans je te  l'assure !" Répondit elle amusée. "Oh ne t'en fais pas, j'ai cru que je me sentait mal, mais c'était une fausse alerte !! Ca m'aurai bien embêtée de tomber malade ou quoi maintenant !"

Pour Yosama y avait clairement une impression de déjà vu.... Il avait le même pressentiment que lorsqu'il avait demandé à Luka si il était gêné par les sentiments du Hunter.

"Tu sais Iris, si il y a quoi que ce soit, tu peu nous en parler, ou nous demander ce que tu veux, après tout ce que tu as fais pour nous ce week end !"

Le prenant au mot, Iris dit alors d'un air machiavélique.

"Dansez tout nu pour moi !!!"

"Hein ??? Ca va pas ?"

"Ah tu vois que je peu pas vous demander ce que je veux ! Alors maintenant t'occupe, fais moi confiance et profitez !"

Répliqua alors la jeune femme amusée par sa blague. De son côté Yosama laissa tomber, soupirant alors, il afficha à présent un sourire. Ça lui faisait vraiment bizarre d'apprendre à connaître Iris maintenant. Comme quoi, la frontière entre ami et ennemie est fine.
Pour changer de sujet, puisque Iris n'avait apparemment pas envie de parler de ce qui a pu lui arriver. le Hunter repensa à un détail.


"Ah oui tant que je vous tiens vous deux ! Iris, je voulais déjà savoir... Concernant la relance de la civilisation céleste. Rassure moi, vous ne comptez pas rester sur cette vieille tradition comme quoi un Être céleste est obligé de passer les épreuves du temple pour continuer à vivre ? Après tout, si notre civilisation..."

"Hihi tu as dis 'notre' tu te considère pas si terriens que ça au final ! Tu vas donc nous aider à repeupler ??"

"Iris.... Sérieusement tu me fais flipper... Donc, je disais, si la civilisation des Êtres céleste repart, ils ne sont plus au service des dieux, donc ces épreuves sont complètement futiles... Mieux vaut les laisser aux courageux volontaires ! Sans empêcher ceux qui ne s'en sente pas capable de vivre ! Non ?"

A vrai dire Iris n'y avait pas encore vraiment réfléchit, elle avait mit sur écrit le passé tragique de cette civilisation, mais ne s'était pas vraiment attardé sur l'avenir... Enfin, c'est surtout qu'elle avait pas pensée à changer quoi que ce soit. Mais dans le fond Yosama n'avait pas tort.

"Je suppose que tu as raison..."

"Bien super !"

Répondit Yosama qui  en avait terminé avec Iris. Il venait de brusquement faire un demi tour, pour faire à présent face à Luka.

"A nous deux maintenant mon coco !... Y a un truc qui me turlupine depuis un sacré moment... Qu'est ce qui c'est passé à la fin de la dernière épreuve ? Si cet représentation avait réellement les capacités de combat de Kai, jamais je n'aurai pu l'avoir si facilement ! En temps normal il aurait anticipé et tenté une parade... Mais là... Rien... Me dis pas que c'est l'illusion qui est naze, elle avait tout de Kai! Sa façon de combattre, ses techniques, sa gestuelle, son caractère... Et puis..."

Pour apporter plus d'éléments à la cour, l'avocat Kyuko présenta a l'assemblée un indice qui allait changer la donne de ce tribunal.

"Cette lettre a été laissée par Kai... En gros, il me demande de le ressusciter. Je pense vraiment qu'il était vraiment là... Je sais pas comment c'est possible, mais cette lettre en est bien la preuve... Elle n'a pas pu être écrite et laissé au temple avant sa mort, c'est impossible qu'il est pu prévoir tout ça..."

Après avoir posé la dite lettre sur la table, laissant a ses deux amis tous le loisir de la lire si ils le voulaient, Yosama reprit alors son sérieux et laissa son délire d'avocat de côté demandant alors à Iris et Luka.

"Dites... Vous pensez que je dois le ressusciter ?... J'ai terriblement envie qu'il vive et qu'il profite de sa vie... Mais je ne m'y connait pas en Nécromancie... Je ne sais pas si il sera totalement libre. D'autant que la personne qui possède ce talent, ne fais pas partie de ma faction... Imaginer qu'un jour je me retrouve contre elle, et qu'elle utilise Kai comme un pantin... Je sais que je serai capable de faire confiance à Haruki, mais j'ai quand même peur... Du coup je ne sais pas trop quoi faire face à cette lettre..."

Iris avait prit la lettre, et la reposa après avoir lu une première fois puis une seconde fois la lettre. Elle voulut exposer alors son point de vu, mais au final elle n'en fit rien.
Elle leva alors la tête vers Luka et lui offrit un sourire un peu gênée. Elle espérait qu'il comprenne son appel. La jeune femme aux yeux vert aurait voulut répondre à Yosama, mais elle lui aurai dit que c'était le choix de Kai et que donc il n'avait pas à culpabiliser si il le faisait. Après elle comprenait aussi les craintes que pouvait ressentir le Hunter. Mais elle ne pouvait le dire. Dans la mesure ou elle avait également terriblement envie de revoir son ami, elle n'était pas objectif, et selon elle, l'avis de Luka serai surement plus bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Ven 6 Sep - 21:14

A l’instar de Yosama, le contrebandier doutait de la réponse de leur hôtesse. Il aurait juré qu’Iris était au bord des larmes lorsqu’elle était repartie en cuisine ; juste parce qu’elle avait cru avoir un peu de fièvre ? Au final, la réponse taquine qu’elle lança au Hunter le rassura. Elle allait mieux, en tous cas.
Puis, l’Être Céleste sembla se rappeler de quelque chose qui le concernait ainsi qu’Iris. Voyant qu’il n’avait pas demandé son attention pour sa première question, Luka en profita pour se séparer – à regret – de la guitare et saisit entre ses doigts la tasse brûlante pour se réchauffer. En écoutant ses deux amis discuter, un sourire amusé se dessina sur son visage. Tiens, la tisane avait changé de goût… Il n’était pas fou, quoique peut-être plus très sobre, mais c’était bien le goût de l’alcool qui restait dans la bouche. Bah, peu importait, la boisson n’en était que meilleure. La réponse de la jeune femme à la quête de Yosama, qu’il avait soutenu en secret, le réjouit : le Hunter venait sans doute de sauver des dizaines de futurs jeunes Êtres Célestes.
Aussitôt qu’il avait obtenu ce qu’il réclamait pour la noble cause, le brun se tourna vers Luka, qui ne s’attendait pas à ce qu’on lui demande ce qu’il avait cru réussir à cacher quand il s’était chamaillé là-dessus avec Nakana. Le Hunter semblait convaincu qu’ils s’étaient battus contre plus qu’un simple fantôme. Peut-être… Peut-être.
Luka ne s’attendait certainement pas à ce que son ami leur présente une lettre qu’il avait ramassée au temple et dont, disait-il, l’énonciateur n’était autre que Kai. Une demande de résurrection. C’était possible, ça ?! Comme il n’en croyait pas ses yeux, il écouta Yosama de toutes ses oreilles pour bien comprendre quel enjeu elle portait. Il n’y connaissait rien non plus… Comment aider dans ces conditions ?
Il lut à son tour les quelques mots laissés par le défunt : « Yosama, si les choses ne vont pas bien à Tomodachi ou même pour toi, va voir Haruki et demande-lui de me faire revenir à l’aide de sa nécromancie. » Signé Kai. Il ne le connaissait pas réellement, et d’ailleurs, il ne savait pas si Yosama faisait bien de vouloir prendre son avis en compte. Pourtant, l’unique phrase qui figurait noir sur blanc sous ses yeux ne le laissa pas de marbre. Il était censé être mort…
Le jeune homme sentit alors le regard d’Iris se poser sur lui. Il releva la tête et comprit aussitôt. Encore hésitant, il relut à nouveau. Cette lettre changeait tout… Il la reposa sur la table et prit un grande inspiration.


« Premièrement, Yo…  Ce que je vais te dire, ne m’en veux pas de te l’avoir caché tout à l’heure. Tu avais l’air si triste… bref. Si tu as réussi à atteindre Kai si facilement, c’est que, juste avant la fin, quand il me tenait… Il m’a dit… Il m’a dit qu’il n’arriverait pas à combattre contre nous et… Il a demandé qu’on arrête les hostilités. »

Une gorgée de tisane vint calmer sa peur de blesser son ami par une telle nouvelle.

« La raison qu’il m’a confiée, c’était… C’était qu’il voulait te parler, Yo. Plus que tout… Je suppose qu’en me parlant, il avait baissé sa garde. »

Ce qu’il allait dire à présent, il espérait ne pas le regretter. Il s’en voudrait trop. Mais puisque Yosama le lui avait demandé et qu’Iris semblait compter sur lui, il se lança.

« Je n’ai jamais connu Kai, et je n’ai pas envie de vous influencer sur ce choix. Je pense que je n’en ai pas le droit, et même Iori ferait un meilleur conseiller que moi. C’est grave… J’ignore ce qu’il voulait te confier tout à l’heure, Yo. Je ne sais pas si ce sont les mots de cette lettre, ou  plutôt quelque chose qu’il n’aurait pas eu le temps de te dire avant de partir. Cela dit… C’est Kai lui-même qui le demande. Toi, Iris – n’est-ce pas ? –, et sans aucun doute lui, vous avez envie de le faire renaître. Dans ces conditions… Pourquoi pas. Et puis, si je ne me trompe pas – dis-moi si je me trompe, Iris –, Iori nous a raconté que toi aussi, Yo, tu es déjà mort une fois. Tu dois savoir ce que ça fait. Maintenant, en ce qui concerne notre nécromancienne… Je pense que, pour lui demander une telle chose – la vie, quand même ! –, Kai doit lui faire confiance. Je suppose que tu la connais, et que si tu es capable de la laisser s’occuper de ça, vous devez vous entendre pas trop mal, malgré tout. Alors si tu as des doutes, fais-en lui part. Je… Je ne peux pas te donner un avis tranché, Yo, j’y connais que dalle… Juste des conseils. »

Luka ignorait si la dénomée Haruki était capable d'un coup de bâtard pareil. Mais dans tous les cas, si le Hunter choisissait de lui accorder sa confiance, ça restait une manœuvre risquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Lun 9 Sep - 19:19

Yosama écouta alors l'avis de Luka concernant Kai. De son côté, Iris offrit un sourire discret au Contrebandier, elle était ravi que ce dernier avait comprit son appel, puis elle l'écouta alors également attentivement.
Elle craignait alors la réaction du Hunter lorsque le Pirate lui avoua que l'Inspecteur avait étrangement voulut mettre fin à l'épreuve afin de pouvoir parler à Yosama, ce qui avait sans doute était la raison pour laquelle il avait baissé sa garde. Elle savait pertinemment qu'il n'en voudrait pas à Luka, mais plus de s'en vouloir à lui même d'avoir porté le coup de grâce à Kai, alors que celui ci avait voulut stopper les hostilités.
Lorsqu'elle tourna la tête vers son ami, elle fut surprit de voir ce dernier rigoler.


"Ahahah sacré Kai ! Ce temple à voulut en faire une épreuve, mais lui a réussit à s'extirper de cette emprise malgré qu'il soit mort... Il est vraiment trop balèze ! C'est la classe !!"

Alors il souhaitait lui parler ?... Peut être qu'il voulait lui demander de le ressusciter de vive voix. Yosama pensait que ça ne pouvait s'agir que de cela.
Puis Luka poursuivit alors, donnant son avis concernant la requête du défunt inspecteur.
Les deux Êtres célestes écoutèrent Luka. Dans le fond, ils souhaitaient l'un comme l'autre que Kai revienne. Si il avait formulé lui même sa demande, alors ils n'avaient pas à culpabiliser de vouloir le faire revenir.
Suite à la réponse du Pirate, Iris décida de sortir de son mutisme. Certes elle ne voulait pas donner son avis se sentant peu objective, mais la réponse de Luka lui avait fait changer d'avis.


"Yosama, je pense que Luka à raison. Kai est très intelligent, je suis persuadé qu'il sait ce qu'il fait, et si il décide de s'en remettre à cette Nécromancienne, alors il doit la jugé digne de confiance comme l'a souligné Luka. Je sais bien que cette lettre t'es destiné, et que cette demande t'es destiné. Mais je sais qu'il peu être difficile de prendre une pareille décision seul. Je ne voulais pas te donner mon avis de peur de t'induire en erreur à cause de mon désire de revoir Kai. Mais en entendant Luka, j'ai eu envie de t'en faire tout de même part.
Je suppose qu'il faut faire confiance à Kai, et donc du coup, croire en Haruki. Et puis si même le temple n'a pas su contenir la volonté de Kai, alors il n'y a pas de raison pour que la Nécromancie l'empêche d'agir à l'encontre de sa volonté. En tout cas, sache que quoi que tu décide, tu ne sera pas tout seul !
"

Pendant qu'elle donnait son avis, Iris s'était levé de sa chaise, motivée par sa détermination de vouloir bien faire. Se rendant compte de ce détail, elle se remit alors aussitôt assise, quelques peu gênée.
De son côté, Yosama, qui contemplait le ciel, ne perdit pas un seul mot que prononçait ses amis. Il resta silencieux un bon moment, même après qu'Iris eut finit de donner son avis
.

**Kai... Qu'as tu en tête ?...**

Semblant reprendre ses esprits, il baissa le visage, prit sa tasse et termina le contenue d'une traite.

"Bien ! Merci en tout cas, vos avis m'ont beaucoup aidé !"

Il prit alors la lettre qui se trouvait sur la table, et fourra cette dernière dans sa poche, à sa place d'origine.

"Ahhh... On pourra dire que ce week end fut bien chargé !! Bref ! C'est pas tout mes p'tits choux, mais je vais me coucher pour ma part ! Aller, on se vois demain !"

Il se leva alors de sa place, et fit un signe de la main à ses amis, le tout avec un large sourire aux lèvres.
Cette nuit il n'irait pas dormir en pleine nature. Il avait quasiment pas dormit la nuit dernière, et avec tous les combats de cette journée, il se dit que tenter de faire une vrai nuit dans un vrai lit n'était peut être pas une si mauvaise idée. Si il se rappelait bien, la chambre que leur avait confié Iris se trouvait au deuxième. Lorsqu'il ouvrit la porte, il se rappela que Nakana et Luka dormait également aussi. Enfin c'est surtout de voir son amie déjà couchée qui lui rappela ce détail. Il devait donc de se faire le plus discret possible, si Nakana dormait déjà, il ne voulait prendre le risque de la réveiller. Refermant la porte le plus discrètement possible, il usât de sa discrétion d'Assassin légendaire, et marcha sur la pointe des pieds afin de se diriger vers un lit.
Une fois la mission réussit, il tourna le regard en direction d'ou se trouvait son amie et pensa alors.


**Bonne nuit Naka' ... Malgré ma stupidité j'espère que tu as quand même pu profiter de ce voyage improvisé, et que cette visite t'as plu...**

Il s'allongea alors et tenta de s'endormir. Pour le moment il n'était pas encore fatigué, mais ça allait surement pas tarder à arriver.

De son côté Iris était à présent seule avec Luka. Si elle était contente que Yosama semblait avoir bien prit ces révélations et les conseils de ses amis, elle était toutefois à présent quelque peu gênée de se retrouver seule avec le Contrebandier, suite à ce qui c'était passé tout à l'heure. Elle tenait alors la tasse dont elle n'avait pas finit de boire et prit à nouveau une gorgée. C'était étrange, d'habitude, elle buvait toujours rapidement sa tisane, mais là, il lui était difficile de la finir. A chaque gorgée, elle avait l'impression de sentir une montée de chaleur. Certes la tisane n'était pas servit froide, mais en l'occurrence c'était encore différent. Elle avait cette même sensation lorsqu'elle forçait un peu trop sur l'alcool et que cela lui montait à la tête.
Outre la sensation d'être saoule à la tisane, elle était aussi gênée de ne pas décrocher un mot... Cela serai surement suspect si elle ne disait rien. Pire, Luka pourrait se sentir mal à l'aise si il sentait l'Être céleste gênée. Elle devait dire quelque chose.


"Je t'ai entendu jouer un peu de guitare tout à l'heure. Tu es aussi doué en musique qu'en danse ! C'est génial !... Oh pardon, tu veux peut être aller te coucher ?... Luka, merci pour tout à l'heure, quand Yosama nous a demandé notre avis concernant Kai."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Dim 15 Sep - 15:41

Heureux de voir son ami plus amusé qu’attristé par ses révélations, le contrebandier ne put réprimer un sourire. A nouveau détendu, il se cala contre le dossier de sa chaise et, tisane entre les mains, il écouta Iris approuver son avis. A présent, les doutes de Yosama devaient s’être estompés, ou du moins atténués. Si le Hunter réussissait à accéder à la demande de son frère, Luka serait sincèrement heureux pour ses amis. Si ça se faisait, il attendrait aussi de rencontrer Kai. Le rencontrer vraiment et sereinement, car alors il serait moins à fleur de peau que l’après-midi passé. Et puis, il lui avait vraiment plu. Yosama resta silencieux pendant un temps qui parut long, puis il sembla se réveiller, plus décidé que lorsqu’il leur avait exposé le problème. Il prit congé d’eux, et le pirate le salua d’un signe de tête.
En fait, il était toujours sous le choc de tout ce qu’il avait appris ce soir. Quelle journée étrange il avait vécu. Un moment passa sans que ni Iris ni lui ne troublent le silence qui avait suivi le départ du Hunter. Lui, il réfléchissait à peine, se demandant simplement si c’était la réalité.
La voix de la jeune femme le lui confirma.


« Eh, non !, s’amusa-t-il. Tu insultes mes talents de musicien, là ! »

Le pirate sourit à Iris. Même à bout de forces, l n’avait pas envie d’aller se coucher, et non plus qu’elle y aille. Ils partiraient demain, enfin non, aujourd’hui et dans quelques heures. Il était complètement vidé, mais ils ne se reverraient pas avant longtemps, peut-être. Pourquoi ne pas en profiter… Ils auraient tout le temps de dormir après. D’un autre côté, Iris avait peut-être sommeil.
Celle-ci le remercia alors d’avoir réagi à son appel.


« Ca, Iris ? Mais de rien ! Si ça marche, et sûr que ça marchera, j’en serais sincèrement ravi pour vous tous. Vraiment ! (Il se leva.) On peut y aller, si tu veux. Mais j’aimerais bien marcher un peu avant, j’ai la tête lourde. Tu viens ?... Allez, viens ! »

Luka encouragea son amie à le suivre. La tisane et l’alcool lui avaient donné très chaud, l’idéal pour se mettre au lit, mais la nuit était trop belle pour déjà rentrer. Ils marchèrent quelques instants en silence. Ce n’était pas trop grave, et de toute façon ils n’avaient pas grand-chose à se dire. La seule présence d’Iris transportait le contrebandier au septième ciel. Et Nakana… Il espérait qu’elle s’était endormie, après ce qu’il lui était arrivé. Une histoire compliquée, tout de même…
A cette pensée, il leva les yeux au ciel, comme s’il pouvait y trouver de l’aide. Une bourrasque passa au même moment et le fit frissonner. Il partit alors d’un petit rire, sans trop savoir pourquoi.


« J’adore les étoiles. Elles sont belles, tu ne trouves pas ? En mer, tu en vois des milliers, des constellations entières ! On se dirigeait grâce à elles. Parfois, tu peux même apercevoir les planètes. Haha, si tu savais combien de nuits on a passé les yeux au ciel… Elles m’ont tellement manqué, en prison… Et ici, elles ont l’air encore plus proche, c’est dingue !… Ouah, excuse-moi, tu t’en fous complètement ! J’aurais vraiment dû arrêter de boire, maintenant je… Oh, regarde ! Une étoile filante, là-bas ! Fais vite un vœu ! »

Après avoir orienté le regard d’Iris vers la comète en question, Luka joignit les mains comme en prière et ferma les yeux, pendant que son âme énonçait en silence et pourtant de toutes ses forces son souhait. Lorsqu’il releva la tête, l’étoile parcourait déjà d’autres cieux. Satisfait, il se tourna vers la jeune femme.

« Alors, tu as demandé quoi ?... Ah non, je suis bête ! Surtout, ne dis rien, il faut que tu le gardes en toi. Crois-moi que ça marche ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 28
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Lun 16 Sep - 3:33

Lorsque Luka s'amusa à lui dire qu'elle insultait ses talents de musiciens, Iris rajouta alors dans un petit sourire.

"Disons plutôt que tu sous estime tes talents de danseur !"

Puis son ami enchaîna la discussion. Encore une fois il se montrait adorable. D'entendre le Contrebandier lui dire cela, rendait Iris heureuse. Il l'invita alors à aller faire un tour. Dans le fond, elle n'avait pas non plus envie de se coucher pour le moment. Elle aussi voulait profiter de cet instant. Et c'est dans un sourire, que l'Être céleste accepta la proposition du Pirate. Elle termina alors sa tisane, ce qui, avec le rajout d'alcool, n'était pas ce qui allait améliorer son état.

Se promener dans le monde céleste par cette magnifique nuit, ça semblait être une bonne idée. D'autant qu'avec l'alcool qui lui montait à la tête. Marcher lui ferai sans doute du bien. Il fallait espérer ne pas tomber sur un monstre sauvage qui vienne perturber ce moment. Dans le fond si cela devait arriver, Iris n'hésiterai pas à utiliser ses pouvoirs pour anéantir toute menace. Elle savait que son ami avait eut une dure journée, elle comptait bien veiller à ce qu'il n'ait pas à fournir d'avantage d'effort. C'est vrai qu'il ne l'avait jamais vu combattre. A cette pensée Iris se demandait comment réagirait Luka si il voyait son amie pulvériser une créature à l'aide de ses pouvoirs. Peut être en serait il effrayé ?
Mais alors qu'elle semblait s'égarer dans toutes ces questions, le Contrebandier la tira de ses songes, en lui parlant des étoiles. Elle écouta attentivement le jeune homme sans l'interrompre. Le seul moment ou l'Être céleste avait voulut réagir, était au moment ou Luka avait peur d'embêter Iris avec ses histoires. Ce n'était nullement le cas, et elle aurait aimée le lui dire, cependant elle n'eut le temps que Luka attira son attention vers une étoile filante. Aussitôt la jeune femme mima le Pirate afin de formuler son vœu.


Elle aurait pu souhaiter tout un tas de truc, mais pourtant la première chose qui lui vint en tête concernait ses nouveaux amis, notamment Luka. Il aimait apparemment les étoiles, alors elle espérait que ces dernières veillent sur lui, ou qu'il soit. Qu'il ne lui arrive jamais rien, et qu'il soit heureux. Evidemment elle pensait aussi à Nakana et Yosama. Pourtant il lui semblait, après coup, avoir peut être plus cité le pirate. D'ailleurs, ce dernier lui demanda ce qu'elle avait souhaitée, avant de revenir sur sa demande. Evidemment confier son vœux, venait à annuler le souhait formulé. Elle eut alors un petit rire, penchant la tête sur le côté, elle lui répondit alors.

"J'espère qu'il va marcher ! Y a intérêt !!!"

Puis elle se rappela alors de ce qu'elle voulait dire à son ami avant l'apparition de l'étoile filante.
Elle gonfla alors légèrement les joues, comme si elle boudait.


"Et non je ne m'en fous pas de ce que tu me racontes !..." Elle reprit alors son sérieux et ajouta.  "J'ai vraiment bien aimée ta petite histoire. J'aime beaucoup regarder les étoiles moi aussi. D'ailleurs..."

Pendant qu'ils marchaient, Iris s'était permise de diriger la course afin de les mener tous les deux à l'endroit ou la jeune femme venait souvent se poser quand elle voulait être seule.
Ils venaient de passer un petit bosquet pour arriver devant une montagne de nuage. Au pied de cette montagne se trouvait un lac, qui était alimentait pas une cascade. Le bosquets avait le mérite d'entourer tout ce lac afin de le dissimuler, c'est ce qui faisait la magie de ce lieu. Il était comme caché, et par la montagne ainsi que par tous les arbres.
Ce qui était vraiment chouette c'est qu'on pouvait y voir convenablement la constellation du dragon, et celle ci reflétait d'ailleurs à merveille dans le lac.


"Tada ! Voila l'endroit ou je viens souvent ! Bon certes la montagne et les arbres ça n'offre pas une vue dégager sur le ciel, mais j'aime bien venir regarder les étoiles ici. Et si on a mal a la nuque, on peu même regarder dans le lac pour admirer les étoiles !"

S'amusant de sa réflexion, elle s'avança alors d'avantage prêt du lac, invitant son ami à la suivre, afin de monter sur un rocher, surplombant ainsi le bassin. Après s'être assise, elle laissa son regard divaguer dans la vue qu'ils avaient en face d'eux.

"Y surement des endroits bien plus intéressant, ou la vu y est plus belle. Mais j'aime beaucoup cet endroit... aaaah mais je suis bête... Tu voulais marcher et moi je t’amène te poser ici.... Désolée Luka, on peu reprendre la ballade si tu veux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Lun 16 Sep - 23:15

Luka suivit son amie sans poser de questions. Il avait hâte de voir où elle comptait l’emmener. Comme ils franchissaient le bosquet, il leva les yeux vers la canopée. Les arbres touffus faisaient naître la pénombre qui conférait à cet endroit l’air un peu mystérieux d’un bois trop sombre pour être rassurant.
Il n’aurait pas imaginé découvrir au-delà autre chose que du bois et des feuilles ; mais la vision qui s’offrit à lui le frappa si intensément qu’il s’arrêta net. Une montagne nuageuse d’où s’écoulait une cascade – dont le son de la chute était le seul bruit des environs – surplombait un lac aux eaux claires encore éclairé par la lune. Iris lui confia qu’elle aimait bien cet endroit, et il y avait de quoi, et qu’elle venait souvent y admirer les étoiles. Le jeune homme leva la tête et reconnut aussitôt l’immense constellation du Dragon, près de la Petite Ourse.
L’Être Céleste l’emmena alors se poser sur un rocher, tout près de l’eau. Le cadre aurait pu être celui d’un conte ou d’une histoire légendaire tant il semblait irréel. Il était tout simplement magique. Mais Iris semblait regretter de l’avoir conduit là.


« Non, non ! Ici, c’est… c’est parfait », s’empressa-t-il de répondre pour la rassurer.

Il la gratifia d’un sourire sincère, puis son regard se noya dans le lac. L’eau n’avait pas une ride. C’était vrai que les étoiles s’y reflétaient bien… Rien ne semblait pouvoir troubler la quiétude de ce lieu. Comme s’il renfermait un secret caché de tous. Il en était déjà un lui-même, car il n’avait pas l’air de se laisser facilement débusquer. Luka ne remercierait jamais assez Iris.
D’ailleurs, le silence qui s’était imposé entre eux commençait à durer trop longtemps. Il était plus facile de ne rien dire en marchant que là, assis là l’un près de l’autre au milieu des nuages et de la nuit.
Il aurait bien aimé dire ou faire quelque chose d’intelligent, mais au lieu de cela, il se leva en un rien de temps et, avant qu’elle n’ait pu exprimer aucune réaction, poussa Iris par les épaules dans le lac en rigolant :


« Allez, à l’eau ! »

Le jeune homme éclata de rire en la voyant émerger de l’eau, désorientée et trempée jusqu’aux os. Il plongea à son tour après s’être offert le luxe de ne garder que le minimum sur lui, pour être plus à l’aise.

« Putain ! Elle est gelée ! »

Il n’avait pas pensé à cela, mais la température du lac devait avoisiner les dix degrés. L’eau lui arrivait un peu au-dessus de la taille, et il était bien content d’avoir pensé à retirer pantalon et tee-shirt avant de se lancer, histoire de ne pas congeler davantage avec des vêtements glacés collés à la peau.
Du coup, il se demanda si se baigner était réellement une très bonne idée. Il n’avait pas envie qu’Iris finisse frigorifiée. Sans réfléchir, il lança :


« Déshabille-toi si tu veux, tu auras moins froid et ce sera plus agréable ! »

Un instant, qui sembla une éternité, s’écoula avant que Luka réalise qu’il n’aurait pas pu imaginer pire connerie à dire. Non mais sérieusement ?! Paniqué, il revint sur ses propos :

« Oula, non non non, j’ai rien dit du tout, du tout ! Enfin non, c’est pas ce que je voulais dire, c’est pas ce que tu crois ! »

Ouah, il n'aurait jamais dit ça s'il n'avait pas été ivre ! Le pire, c’était qu’il l’avait proposé sur un ton d’évidence telle que son amie aurait du mal à croire qu’il n’y avait aucun sous-entendu dans ses mots.


Dernière édition par Nakana le Lun 4 Aoû - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 28
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Mar 17 Sep - 3:19

La réponse de Luka concernant cette endroit avait eut le mérite de satisfaire Iris. Celle ci tenait beaucoup à cet endroit, et son ami était la seule et unique personne à l'accompagné dans ce lieu. Bien que Iori devait sans doute le connaître, car il avait explorer ce monde de long en large, il ne devait pas savoir que la jeune femme venait ici chaque jour pour se vider l'esprit.
Elle tenait tellement à cet endroit qu'elle avait quelque peu peur de l'avis de Luka. Si ce dernier avait trouvé ça nul, elle s'en serait énormément voulut. Fort heureusement, ce n'était apparemment pas le cas.

Luka semblait alors perdre son regard dans le lac, Iris heureuse en fit autant. Sauf que ce silence commençait à s'éterniser, et cela commença à angoisser l'Être céleste. Elle voulait dire ou faire quelque chose, mais rien ne lui vint à l'esprit. Son esprit n'était d'ailleurs pas des plus clairs dans la mesure ou elle avait, involontairement un peu trop bu.
Du coup, n'étant pas des plus sobres, elle n'arriva pas à trouver quoi que ce soit. Mais apparemment ce n'était pas le cas du Contrebandier qui lui avait eut le loisir de trouver quoi faire. C'est sous la surprise, qu'Iris fut poussée à l'eau, laissant échapper un petit cri avant de se retrouver dans le lac.
Lorsqu'elle remonta à la surface, elle vit Luka, toujours au sommet du rocher, qui s'amusait de sa plaisanterie.
Si elle n'avait pu masquer sa surprise, elle afficha, par la suite, un sourire amusée. Son ami s'amusait et c'était le plus important à ses yeux.

Elle aurait voulut lui demander de la rejoindre, mais Iris n'eut même pas besoin de le faire que le Contrebandier venait de se déshabiller et de plonger à son tour. Lorsqu'il émergea à son tour de la surface, il déclara que l'eau était gelée. Maintenant qu'il souligna se détail, Iris sentit également que l'eau n'était pas bien chaude.
Le Pirate lui conseilla alors de retirer ses vêtements. A peine avait il formulé sa demande qu'il sembla regretter. Pourtant, avant qu'il ne revienne sur sa proposition, la jeune femme, qui avait jugée qu'effectivement sa serai bien mieux sans ses vêtements, venait déjà de retirer son haut et sa jupe qu'elle posa a la surface.
Entendant le Contrebandier, elle eut un léger rire.


"Trop tard ! C'est de ta faute, tu n'avais qu'à pas me pousser à l'eau !!"

Bien qu'étant consciente, nulle doute que l'alcool jouait un rôle dans cette situation. Pourtant lorsqu'elle croisa le regard de Luka, elle venait de réaliser qu'elle était à présent en sous vêtement face à lui. Quelque peu gêné de croiser son regard, la jeune femme rougit alors légèrement.

Il était pourtant vrai qu'à présent, sans ses vêtements devenue lourd avec l'eau, c'était plus agréable. Mais elle n'avait pas réfléchit en enlevant ses habits. Ils étaient à présent tous les deux peu vêtu, dans ce lac. Iris sentait son cœur battre, comme lorsqu'elle dansait avec lui. Cependant elle n'arrivait pas à détourner le regard. Elle observée son ami sans rien dire, voulant alors dire chose pour rompre le silence, elle ne trouva rien de mieux que:


"Luka... J'ai encore un peu froid."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Mer 18 Sep - 18:47

Luka eut beau s’évertuer de son mieux à revenir sur sa suggestion, ses supplications ne semblaient pas atteindre son amie qui venait de retirer ses vêtements avec grâce. Son rire résonna comme celui d’une sirène.
Les femmes avaient toujours fasciné le contrebandier. Peut-être parce qu’il n’en avait connu que très peu : la piraterie offrait la part belle aux hommes, et elles ne couraient pas les bateaux. Dans les équipages qui avaient la chance d’en comporter, comme des fleurs fragiles face au vent et fortes sous les tempêtes, elles incarnaient la figure douce et protectrice de celles qui résistent à tout et que tout peut briser. Nakana aussi était comme ça. Avant Iris, c’était la seule fille de son âge qu’il avait jamais vraiment connue.
Combien de fois, des heures durant, avait-il tenté de dessiner des nus féminins ? Peu importait puisque la feuille finissait inévitablement en boule, jetée désespérément à l’autre bout de la cabine ? Pourtant, tout y était. Les positions, les proportions, les traits adaptés à chaque partie du corps, et, il osait le penser, un certain talent. Mais il n’y avait jamais trouvé d’âme. Inachevé, faute de modèle.
Et voilà qu’à présent, il en avait un d’une beauté sans égale juste sous les yeux. Les reflets des cheveux mouillés d’Iris et de ses grands yeux verts dominaient le scintillement de toutes les étoiles que l’endroit donnait à voir. Devant ses courbes magnifiquement dessinées bien qu’encore pas toutes révélées, immobiles maintenant qu’elle le fixait aussi, il se dit que le corps de l’homme était un bien pâle brouillon à côté de celui du sexe opposé : le chef-d’œuvre de la création, il en était sûr maintenant.
Il s’efforça de lever de nouveau les yeux vers le visage d’Iris. Elle avait rosi. Etait-elle aussi troublée que lui ? Quelle bêtise il avait faite… Mais elle était si belle.
Toutes ses émotions coincées dans la gorge, Luka n’arrivait pas à articuler un traître mot. Ce fut pourquoi il crut s’être enfin extirpé de sa fascination lorsqu’Iris lui dit qu’elle avait toujours un peu froid, répondant avec toute la désinvolture qu’il était capable de montrer :


« Ah ouais ?... Désolé… On peut sortir de l’eau, si tu veux… Ou nager, ça nous réchauffera de bouger. »

Toutefois, la réaction de l’Être Céleste lui fit sentir qu’elle désirait autre chose, et il comprit. Il avait dû laisser transparaître de l’inquiétude dans son regard, car elle sembla se rendre compte de ses pensées.
Le pirate ne savait plus quoi faire. Il n’y avait aucun mal à la prendre dans ses bras pour la réchauffer – même s’il doutait que, gelé comme il l’était, il pourrait y faire quoi que ce soit –, mais est-ce que ça ne risquait pas d’aller… trop loin ? Ses idées se mélangeaient, perdaient leur sens, et bientôt il les oublia toutes, sauf une : Iori. Bon sang… Qu’est-ce que la jeune femme essayait de faire ? Son envie, qu’il commençait à pressentir, n’aurait pas dû gêner Luka. Il n’avait jamais vu personne de son entourage, qui se résumait à l’équipage du bateau, être fidèle à un, ou plutôt à une amante abandonnée sur une terre lointaine avec la vague promesse du retour. Jusqu’à ses propres parents. Pour lui, il n’y avait rien de mal là-dedans. Mais la situation était différente : il considérait Iori comme un ami, et pour lui, il aurait voulu s’enfuir à toutes jambes, se cacher de cette vision envoûtante pour tuer dans l’œuf son désir naissant.
Et pourtant… Luka saisit son amie par le poignet et l’attira contre lui. Il sentit le cœur martelant de la jeune femme à travers sa poitrine, et comme pour lui répondre, les battements du sien s’accélérèrent à leur tour. C’était si bon…
D’une main, le contrebandier caressait les longs cheveux ruisselants d’Iris ; l’autre allait et venait doucement le long de son dos pour la réchauffer. A chaque passage, ses doigts effleuraient les agrafes du soutien-gorge de la jeune femme. Il mourait d’envie de les défaire, mais il n’oserait jamais. Du moins, pas de son propre chef.
Il aurait voulu lui demander si ça allait mieux, si elle avait plus chaud maintenant. Mais les mots n’avaient pas parcouru plus de chemin que tout à l’heure. Ils étaient arrêtés à l’état d’émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 28
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Mer 18 Sep - 21:12

Dans la tête de la jeune femme, c'était actuellement le désordre. Il y avait cette angoisse au fond d'elle, concernant Iori. Pourtant, ce qui était en train de ce passer elle le voulait. Ce qu'elle était en train de vivre elle ne l'avait jamais vécu. Lorsque le Contrebandier venait de la prendre dans ses bras, tout semblait s'être arrêté autour d'elle. Elle s'y sentait tellement bien. Malgré que ses pensées soit quelque peu flou, elle profitait de l'instant présent, et même si elle aurait voulut tenter de s'en extirper avant d'aller plus loin, elle n'aurai pu.
La crainte qu'avait également Iris, était que Luka culpabilise également pour Iori... Après tout, il les avaient rencontré la veille, et il ne savait rien de la vie de couple qu'ils menaient.
Même pour la jeune femme ce n'était pas évident. Si elle comparait la tendresse qu'était en train de lui apporter Luka, à celle qu'elle avait pu connaître avec le Tatoué, c'était loin d'être la même chose.
Avec cette soirée elle avait réalisée que jamais son compagnon ne lui accordait de pareil instant. Dans le fond, elle en était même venue à penser qu'il restait avec elle pour ne pas la laisser seule. Puisque la jeune femme était abattue d'avoir perdu tant d'ami lors de la bataille contre Tomodachi... Iori avait peut être juste peur de la laisser seule livrée à elle même. Ces pensées était de plus en plus vives en elle. Comme si dans le fond, elle était seule à avoir déterminé qu'ils étaient en couple, et que de son côté, Iori n'agissait que comme un grand frère protecteur.

A présent elle était contre Luka, et ce dernier lui caressait les cheveux d'une main, tandis que l'autre passait délicatement le long de son dos. Ressentant un léger frisson, elle sentit également le cœur de son ami battre aussi fort que le sien. La jeune femme se laissa alors aller et entoura le Pirate de ses bras, mimant quelque peu son ami. Sa main droite passa le long de son dos, tandis que sa main gauche lui servait à caresser la nuque du Contrebandier.

Un petit moment passât durant lequel ils étaient tous les deux au beau milieu de ce lac, l'un contre l'autre. Ce moment, durant lequel Iris découvrait une chaleur qui lui était si peu familière. Elle sentit alors que le jeune homme, lorsqu'il passait sa main dans le dos de l'Être céleste, était quelque peu gêné par le soutien gorge. Elle s'éloigna alors légèrement du pirate sans le quitter du regard.
Elle savait qu'en le faisant, il lui serai impossible de revenir en arrière. Mais pourtant elle ne s'arrêta pas dans son élan et retira son soutien gorge. Quelque peu gênée par son acte, ses bras s'étaient mit automatiquement devant ses seins, sans parler de ses joues qui devaient êtres encore plus rouge. Pourtant au fur et a mesure elle réussit à baisser ses bras, laissant alors à son ami la possibilité de la regarder. Iris se sentait bête, et se demandait même si elle n'était pas devenue complètement folle, elle ne savait même pas si Luka avait vraiment envie que les choses se déroulent de la sorte. Si ça se trouve, il voulait juste la réchauffer par amitié et rien d'autre.
Mais c'était trop tard à présent pour se poser d'avantage de question. Elle s'avança de nouveau vers le Pirate pour retrouver la douce chaleur du creux de ses bras. A présent, au niveau du buste, il n'y avait plus le moindre bout de tissu qui les séparaient. Ressentir la peau de Luka contre la sienne provoquait d'autre frisson de plaisir à la jeune femme. L'Être céleste approcha alors son visage de celui du jeune homme, et elle posa ses lèvres contre les siennes.
Iris le souhaitait réellement. Cet instant était pour elle, plus que magique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Dim 22 Sep - 1:09

L’aisance d’Iris, au point qu’elle l’enlaçât à son tour, conforta le jeune homme dans l’idée qu’elle voulait ce qui était en train de se produire. A cause de l’alcool ou de véritables sentiments, il n’en savait rien, et il en avait un peu peur. Cependant, si l’Être Céleste se sentait si bien, ça ne lui posait pas de problème. Au contraire, lui-même était, malgré tout, au comble du bonheur.
Il en redouta la fin lorsqu’Iris se défit de son étreinte. Elle le regardait plus intensément que jamais. Il comprit en voyant les mains de la jeune femme disparaître dans son dos. La traiter d’inconsciente, lui dire d’arrêter avant qu’il ne soit trop tard : c’est qu’il aurait sans doute fallu faire. Mais le soutien-gorge tomba sans qu’il n’ait pu, sans qu’il n’ait voulu, s’y opposer. Il n’arrivait pas à parler, ni à détacher ses yeux de son amie, quand bien même la honte le submergea devant l’embarras manifesté d’Iris. Comme si elle regrettait son geste. Il n’avait pas souhaité ça.
Pourtant, elle finit par se révéler. Elle était plus belle que tout ce qu’il avait jamais vu. Luka se sentit défaillir lorsque son amie se serra à nouveau contre lui. Son cœur battait de plus en plus fort, comme rythmé par les frissons qui le parcouraient, et il devina l’inévitable.
Le pirate ne s’attendait à ce qu’Iris lui fasse don de ses lèvres. Il ne réagit pas tout de suite. Agissait-elle ainsi par jeu des circonstances ou par amour ? La seule idée de lui faire du mal et de faux espoirs faillit lui faire tout arrêter. Il n’en savait rien… Il ne pensait ressentir qu’une attirance charnelle pour la jeune femme, mais elle avait réussi à le faire douter.
Ses considérations morales faiblirent peu à peu, et il s’abandonna vigoureusement au plaisir du baiser que lui offrait Iris, si loin dans sa beauté de tous ceux qu'il avait donnés jusqu'à présent.
Il le laissa durer quelques secondes, puis il éloigna son visage et prit l’Être Céleste par la main pour la ramener quelques pas en arrière. Là, il l’adossa contre le rocher duquel, pour le meilleur et pour le pire, il l’avait poussée tout à l’heure. L’eau ne leur arrivait plus qu’en haut des jambes. Luka fixait le visage angélique de son amie dans un sourire doux et un peu timide.


« Tu es splendide », murmura-t-il en lui rangeant une mèche de cheveux derrière l’oreille, la voix chargée d’émotion.

Il se pencha vers elle et l’embrassa encore une fois avec envie. Ses doigts glissèrent sensuellement le long du cou de la jeune femme, puis, plus lentement, sur sa poitrine. Ils parcoururent sa peau d’une inhumaine pureté avec toute la tendresse dont ils étaient capables. Et puis, ils atteignirent le bas du ventre.
L’instant d’après, ils étaient tous les deux nus dans l’eau. Brûlant de désir, Luka laissa son visage tomber dans le cou de la jeune femme, et il lui fit l’amour.


Dernière édition par Nakana le Dim 27 Avr - 21:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kai
Être Céleste
avatar

Nombre de messages : 114
Age : 28
Points : 117
Réputation : 4
Date d'inscription : 18/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Dim 22 Sep - 17:33

A présent adossée contre le rocher, Iris se sentit quelque peu nerveuse. Les mots de son ami était loin de la laisser indifférente. Lorsque celui ci lui avoua qu'elle était splendide, tout en lui replaçant une des ses mèches, elle sentit son cœur battre la chamade. Elle n'arriva cependant à trouver les mots pour lui répondre. Pourtant elle aurai sans doute pu avoir tant de chose à lui dire en retour. Lui aussi était si beau, et même sans le complimenter sur son physique, la douceur et la bonté de son ami aurai pu être également mise en avant. Cependant elle ne dit rien, et se laissa embrasser à nouveau. Ce baiser serai surement bien plus explicite que n'importe quel mot.

Lorsqu'elle sentit les mains du jeune homme descendre délicatement, elle se crispa légèrement quand celui ci arriva au niveau de sa poitrine, cependant sa réaction était loin d'être du à la gêne. Puis il continua de parcourir son corps pour arriver plus bas. A ce moment il était possible de ressentir que les battements de cœur de l'Être céleste étaient bien plus fort encore.
Contrairement à ce que pouvait penser Luka, elle ne l'avait jamais fait. Et elle était en train de découvrir quelque chose de totalement nouveau pour elle. La jeune femme avait placée sa main sur le visage du Contrebandier, tandis que l'autre main se crispait par moment sur le dos du jeune homme. La respiration haletante, Iris n'arrivait pas, par moment, à contenir quelques gémissement.
Comme lors de leurs danse, Luka avait prit le rôle de cavalier, et l'Être céleste se laissait conduire par le Pirate. Elle pu entreprendre par moment de l'embrasser à nouveau. Dans le fond elle avait peur de ne pas être à la hauteur. Elle profitait de l'instant présent, mais elle avait quand même cette craintes de décevoir, ou de ne pas satisfaire le Contrebandier. Elle brûlait de passion et d'envie, et pourtant, n'ayant jamais connut cela auparavant, elle avait juste peur de n'être en mesure de le faire. Cependant, tout semblait se faire naturellement. Elle avait peut être été bête d'appréhender ce moment. Ce n'était pas quelque chose que l'ont apprenait dans les livres. Luka et elle se livrait à quelque chose qui s'apprend naturellement.

Rien ne lui avait parut plus beau que cet instant ou Luka et elle avait fait l'amour. Quand cela semblait être terminé. Iris serra alors d'avantage le jeune homme dans ses bras. Reprenant son souffle. Pour rien au monde elle ne regretterait cet instant. Et aussi bon que cela avait pu l'être, elle n'avait pas envie que ce soit la dernière fois. Ce qui était gênant dans le fond, sa situation était plutôt complexe, et elle ne savait pas ce que pouvait réellement ressentir le Contrebandier. Pourtant, même si elle était quelque peu égarée, elle se sentait encore plus proche de lui. Ils allaient surement devoir parler de tout cela... Mais même si cette idée traversa l'esprit d'Iris, elle ne voulait gâcher pareil instant. En parler risquer de tout gâcher, en grande partie à cause d'elle et de sa situation. Elle ne pouvait pourtant se voiler la face, elle tenait énormément à Luka, et ce qui venait de ce passer dans lac avait fait naître des sentiments encore plus fort à l'intention du jeune homme.
Après un long silence, elle caressa le visage du Pirate, tout en ne le quittant pas du regard.


"C'était fabuleux..."

Lâchât timidement Iris, l'embrassant alors. Puis elle posa sa tête sur l'épaule du jeune homme. Ce moment ne devait s'arrêter, elle ne le voulait pas. Rien, il n'y avait rien qu'elle ne pouvait regretter, sauf si elle venait à faire de la peine à Luka. C'est tout ce dont elle avait peur à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nakana
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 20
Présentation : Nakana
Points : 328
Réputation : 11
Date d'inscription : 28/12/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Une revanche ?   Jeu 26 Sep - 0:06

On lui avait déjà raconté tant d’histoires et d’anecdotes, on lui avait décrit les émotions que l’on ressentait avec les mots les plus précis que l’humanité ait inventé, et tout le monde exprimait toujours tant d’enthousiasme à parler d’amour qu’il s’était toujours dit que ça devait être vraiment bien. Mais ce que le jeune homme avait imaginé était infiniment en-deçà de ce qu’il venait de vivre. Etait-ce un rêve ?
Un moment durant – combien de temps exactement, il n’en avait pas conscience –, Iris et lui n’avaient plus fait qu’un. A présent, à bout de forces, il la serrait dans ses bras, incapable de l’en libérer. Il ne savait pas ce qu’il lui prenait. L’Être Céleste avait un compagnon, et pourtant ils l’avaient fait. Pire que tout, si c’était à refaire, Luka n’aurait aucune hésitation. Aucune. La culpabilité le démangeait.
Cependant, son amie lui caressa la joue, et il revit ses yeux d’émeraude, et ils le perdirent encore une fois. « Fabuleux ». Elle avait trouvé ce moment fabuleux. Oh, Iris… Elle déposa un nouveau baiser sur les lèvres du contrebandier, se rendant plus que jamais désirable à ses yeux. Oui, il le referait.
Un sourire empli de tendresse s’esquissa sur le visage de Luka lorsqu’elle appuya la tête sur son épaule. S’il n’éprouvait peut-être pas d’amour pour elle, elle était déjà dans son cœur, après seulement deux soirées passées ensemble, quelqu’un de très, très précieux.


« C’était un honneur, princesse. »

Ils restèrent longtemps ainsi. Luka ne s’y trompait pas : la jeune femme ne voulait pas le quitter. Lui non plus, mais… Tout se confondait en un grand n’importe quoi dans sa tête. Il se sentait tout à la fois indigne, idiot, honteux, traître, salaud, mais surtout heureux. Il avait envie de rester comme ça, pour toujours. Qu’il n’ait pas à rentrer à l’auberge, à affronter Iori, et finalement à quitter Iris pour un temps qui allait sans doute lui sembler bien trop long.
Il finit pourtant par se faire violence.


« Que dirais-tu d’aller nous allonger au sec, hein ? », fit-il en la repoussant doucement, à contrecœur.

Il revêtit rapidement de quoi aider tranquillement Iris à chercher ses vêtements qu’elle avait abandonnés dans l’eau.


« Pose-toi là, je vais chercher mes affaires ! », déclara le pirate lorsqu’ils sortirent du lac.

Il courut vers le rocher sur lequel il les avait déposées et se rhabilla en un rien de temps sans toutefois enfiler son gilet. De retour auprès de la jeune femme, il le lui posa sur les épaules pour tenter de la réchauffer dans ses habits trempés avant de s’allonger à même le sol, à ses côtés.
Luka était content. Et pourtant, des dizaines de doutes l’assaillaient continuellement. Si Iris l’aimait… Qu’en était-il de lui ? Il ne savait pas. Tant de plaisir, sans sentiments derrière ? Physiquement, c’était une déesse qu’il avait tenu dans ses bras. Ça tenait debout, ça ne le convainquait pas pour autant. Il s’en voudrait toute sa vie s’il lui faisait du mal en confondant amour et envie.
Et, si jamais il aimait vraiment Iris, quel nom mettre sur ces sentiments étranges que Nakana suscitait chez lui ? Ils avaient vécu comme frère et sœur, c’était pourquoi il les refusait tout bonnement et les refoulait le plus profondément possible au fond de lui-même. Mais la jalousie qu’il avait ressenti quand Yosama s’était confié à lui, c’était l’unique chose dont il était sûr.
Un moment après, le contrebandier se décida à demander, sans quitter des yeux les étoiles au ciel :


« Iris… Est-ce que… est-ce que tu m’aimes ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une revanche ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une revanche ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Bas Quartiers-
Sauter vers: