Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I want someone to hurt ♫ [Pv ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Misaki Kazuki
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 47
Emploi/loisirs : Me délecter de tes souffrances ~
Présentation : Ici.
Points : 136
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/12/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Sam 31 Déc - 1:02

    • Pv Kyousuke

    Promenons nous dans le cimetière ♫
    Pendant que personne n'y ère ♫

    La nuit était tombée sur Tomodachi. Le moment préféré d’une créature venu des abysses. La fraicheur caressait chacune des parcelles de sa peau la faisant frémir. Le noir voilà la lumière, les plus faibles habitant redoutaient ce manque de visibilités. Du moins s’était ainsi qu’était les humains sur la planète bleue. Ce qui la fit sourire. Elle était seule. Elle était seule et pourtant dans la rue où elle se situait il y avait un nombre encore incalculable de passage. Ce soir, pensa-t-elle en levant les yeux sur la lune qui n’était qu’un tiers entier, ce soir le sang coulera. En cette soirée effectivement tranquille la jeune fille avait l’intention de s’amuser un peu. Comment expliquer que cela ne l’amusait pas pleinement ? Expliquons nous…Misaki à beau aimé la torture, elle s’en lasse. On se lasse toujours d’une activité. Et maintenant elle ne sait plus comment s’amuser. Elle est lasse de tous. C’est pourquoi ce soir elle décida de faire quelques chose. Rester là à rien faire ne serais pas forcément plus utile.

    Ses talons claquaient sur les dalles des rues. Elle saluait de façon froides certains passant et s’arrêtait près des regards appuyer pour lancés quelques mots d’une voix doucereuse puis elle repartait le sourire toujours inexistant. Les gens semblaient moins effrayer par la nuit que ces pauvres fourmis qu’elle avait rencontrée. Tout le monde semblait doté de pouvoirs ou dons, personne ne verrait d’inconvénient s’il lui prenait l’envie de sauter pour déployer ses ailes et rentré par effraction dans une maison ? Mauvaise idée n’est-ce pas ? Les mauvaises idées sont normalement une chose qu’elle aime exploitée mais ce soir elle ferait une exception sur la chose.

    Tranquillement elle marcha dans les rues jusqu’à ce qu’un minimum de personne soit là. Elle s’adossa. S’adossa sur un mur, regardant les passants en recherche d’une quelconque proie. A cette heure-ci il devait certainement rester les jeunes et les moyens âgés qui sortent des restaurants. Et bien, peut-être y avait-il Un super épisode de bob l’éponge à la télé scotchant tout le monde sur le canapé une quelconque cérémonie ou autre en cette soirée car il semblerait que les rues soit désertées. Il fallait dire que dans cette ville nouvelle elle ne savait pas encore ce situer Car elle ne possédait pas encore la super carte de Dora !!

    Un soupire las s’échappa d’entre ses lèvres qui commençait à se dessécher. Comme par hasard. C’est toujours lorsque l’on cherche quelque chose qu’on le trouve pas n’est pas ? Bref, elle continuait d’avancer d’une démarche nonchalante, écoutant comme musique les petits bruits que faisaient ses chaussures tout en tantôt regardant le sol abimé, tantôt les murs des maisons qui ne semblait pas être toute neuves. Certaines lumières semblaient encore allumés malgré l’heure tardive.

    Saviez-vous que certaines sorcières se nourrissent de l’énergie des humains ? Ou autres d’ailleurs. Cessez cet air étonné. Nos amis les hommes proviennent bien des quatre coins de la terre et encore ils ne savent pas la totalité de leurs origines. Il ne faut pas croire que c’est différent chez les êtres surhumains. Il y aura toujours Un abrutit de première classe sentimental qui tombera amoureux d’une personne qui n’est pas de son espèce -malgré le nombre énorme de personne qui est de la sienne- et Lui offrira un diner au chandel pour lui cueillir une marguerite lui qui lui fera une progéniture qui sera de sang mêlé. Et ainsi de suite car après l’homme n’est pas le seul idiot de l’univers. Alors ne nous étonnons pas si notre charmante demoiselle est étrange.

    Son chemin continua jusqu’à ce qu’elle finisse au bout de la rue. Ce qui déboucha sur une avenue qui lui offrait deux rues à droit et à gauche en face continuait une route et à ces côtés un jolie cimetière. Voilà un endroit bien tranquille. Bien qu’il régnait déjà un silence de mort dans l’endroit où elle se situait, elle avait tout de même d’aller dans cette endroit effrayant. Embêter les morts ne faisait de mal à personne n’est pas ?Et c’est ainsi que fut ouvert le bureau de plainte des ossement en décomposition qui décidèrent de faire une révolte Elle s’en approcha et le contourna jusqu’à trouver la grille. Sans perdre de temps elle enroula se main autour d’un barreau et eu l’honneur de constaté qu’elle était bien fermé. Encore un abrutit qui a bien fait son travail ! Tant pis.

    Ses os au niveau des épaules commencèrent à la démanger. Une terrible envie de se gratter la submergea mais elle n’en prit pas cas. Le bout des plumes, noircit par son ou peut-être sa sainteâme, sortir de sa chaire avant de se déployer. Elle n’était pas grande au point de descendre jusqu’au bas de ses pieds mais leur dimension était tout de même remarquable. Medium dirons-nous. Et c’est ainsi que le petit poussin grandit et se fit mangé par le grand méchant loup ! Avant que celui-ci lui dévore les boyaux pour ne pas se faire manger par le suc gastrique et transperça le ventre pour sortir avec une nouvelle teinture ! Tranquillement, elle prit de la hauteur avant de déposer un pied sur le haut du mur, puis l’autre. Elle sauta avant d’amortir la chute avec ce nouvel organe plumé. Ni vu ni connu, et une barrière inutile, une.

    A sa grande surprise elle n’était pas seule. Malheureusement, elle n’était pas doté d’une vue perçante et ne put voir où était le spécimen. Que demander de plus ? Elle avait attendu toute la soirée dans le désespoir et voilà qu’elle trouvait enfin quelque chose ! Heureuse de voir que ses efforts furent récompensés, elle se mit à arpenter les lieux tranquillement. Tentant de faire un minimum de bruit avec ses chaussures. En même temps qu’elle avançait d’une démarche féline, elle rétracta ses ailes et les fit ‘fondre’ dans son corps. Avant d’enfin voir où se situait sa cible. Première affirmation s’était un adulte. Deuxième un homme. Elle s’en approcha avant de se planter devant le regard sanguinaire froid sur lui.

    « Seriez-vous égaré jeune homme ?

    -J’peux t’en demandé autant !

    -Voilà une fâcheuse façon de répondre à quelqu’un.

    -J’ai pas besoin de compagnie ce soir. Merci. »

    Franchement…FRANCHEMENT !! Il leva les yeux vers elle pour lui faire comprendre une nouvelle fois les dernier propos qui venait d’être dit. Elle en avait rien à faire de ses yeux de morveux qui allait finir crevée avant la fin de la journée de ce qu’il avait besoin ou non. Quoi qu’il en était-il semblait attristé. Il noyait son chagrin dans la solitude. A parié un chagrin d’amour encore ? Répugnant ! S’il savait ce qui l’attendait. Pauvre fourmis déconfit…

    «Pardon ? »

    D’un soupire las celui-ci se leva et partie dans une direction quelconque. Elle l’entendit râler. Il dut se prendre une pierre tombale. Tranquillement elle le suivit et lança de son index un petit éclair sur son derrière. Ce qui le fit faire un bond en avant. ETCEYPARTIEPOURLESHOW Il se retourna. Furax ? Attristé ? Mélancolique ? Aucune idée. Il semblait avoir quelques tours dans sa poche pour rester au-devant d’elle et ne pas partir en courant. Et voilà ! Trouvée une proie pour elle c’est comme avoir un nouveau jeu pour un geek.

    « Nan mais qu’es ce qu’il te prend ?!!

    -Il me prend que j’ai envie de m’amuser ce soir. »

    Elle continua à avancer pendant que le jeu homme remontait ses manches. Il ne partait pas battue s’était là une bonne chose. Son intention n’était pas de le tuer. Elle voulait jouer, le torturer, prendre son énergie, et ensuite le laisser à l’agonie jusqu’à ce que les vers lui rentrent dans le nez. Le problème était qu’elle ne savait pas encore quel genre de monstre il était. Vu son piteux états, il n’userait certainement pas de toute sa puissance. Du moins, c’est ce qu’elle pensait.

    Un nouvel éclair surgit à côté de la chaussure de l’homme. Il était long à la détente. Il faisait quoi ? Il établissait un plan ? Subitement elle le vit foncé tête baissé vers lui. Qu’es ce qu’il faisait ? Aucune idée. Elle n’allait pas tarder à le savoir. Au moment où elle s’apprêtait à le frapper il disparut et réapparut au-dessus de sa tête tombant sur elle de façon calculée. Elle ne perdit pas de temps et leva le bras pour lancé un éclaire plus conséquent que les amuses bouches précédentes. Elle crut l’avoir touché mais nan. Il réapparut derrière près à frapper une nouvelle fois. Elle s’écarta de justesse en le regardant retombé à terre d’un air las. S’était détestable de la faire tourner en bourrique. Rapidement elle se mit à lancé plusieurs éclaires en sa direction avant de déployer ses elle et foncé vers lui pendant qu’il esquivait mais il disparut de nouveau et... Apparut en face d’elle la jambe tendue prêt à la frapper ce qui ne rata pas. En pleins ventre et la jeune fille avait la tête qui tournait en plus de ça et rien dans le ventre. S’était de l’injustice ! Ces ailes lui servirent de parachute et ralentir le coup. Alors qu’il s’apprêtait à disparaitre elle attrapa son pied qui était non loin de son ventre et le avec un peu d’énergie le fit voltiger pour le lancer sur une pierre tombale. Il atterrit de dos contre elle. Un CRACK retentis. S’était un idiot. Il avait eu le temps de se téléporté pourtant. Elle descendit vers lui avant de remarqué qu’il n’était qu’un vulgaire clone. Agacé, elle décida de se concentré sur les bruits présent et par confusion, en entendant un léger bruit, grilla un chat. Son attention ne fut occupé par se chat que 2 secondes avant de pester contre. Elle se tourna avant qu’il apparaisse et glissa une main sous sa robe avant d’en sortir un gun et tira dans le vide avant de le voir chuter à terre comme une mouche grillé. Ce n’était pas jouer franc jeu ? Bien sûr que si ! De quoi je me mêle !Elle rangea l’arme .Une balle était simplement plus discrète qu’un rayon lumineux…C’est tout !Et en plus ça coutait cher…

    La jeune fille s’avança vers le malheureux qui saignait un peu. Elle l’avait eu au niveau de l’estomac. Elle qui voulait le torturer. S’était vexant ! Mais en même temps me diriez-vous, si elle n’avait pas perdu patience, il batifolerait encore dans les aires. Elle se mit debout à côté de lui. Il semblait vouloir parler encore.

    « J...J’étais ...Je réfléchissais à…

    -Oui ? Tu réfléchissais à quoi ? Au future torture que j’aurais pu te faire si tu avais pas fait le con ! »

    De nouveau elle s’emporta et appuya doucement son talon là où était la balle. Dans un gémissement i ; attrapa la chaussure pour tenter de la soulever mais elle lui écrasa les doigts et il perdit encore du sang. Avant de disparaitre de nouveau. Il allait finir par user toute l’énergie qu’elle voulait lui piquer ! Qu’elle idiot !

    « Comme si j’avais besoin de jouer à cache-cache en plus… »




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Mer 4 Jan - 19:03

Les ténèbres s’étaient emparées de la ville, se propageant dans la rue tel un mal qui faisait fuir les humains. La nuit était tombée et les hommes rentraient chez eux, chassé par l’obscurité. Leur imaginaire prêtait à la nuit toutes sortes de légendes farfelues, eux qui craignaient ce qu’ils ne pouvaient voir. Enfin, peut-être n’auraient-ils pas tort aujourd’hui, après tout un vampire partait chasser et un malheureux allait goûter à ses crocs dans peu de temps. Non pas que Kyousuke allait tuer sa proie – il évitait cela autant que possible, même affamé comme maintenant – mais tout de même, cela devait rester assez traumatisant pour eux d’être ainsi agressé.

Il avançait à son aise dans les quartiers du centre-ville, laissant son regard aller des passant aux vitrines des rares établissements encore ouverts mais cela, ce n’était qu’une façade : la vérité était qu’il laissait ses sens de détection guetter les alentours. Il cherchait à repérer une personne seule et isolée, de sorte qu’il n’ait qu’à fondre dessus pour se nourrir et ne laisser aucun témoin.
Il se contenterait de quelques gorgées de son sang et ce, malgré sa faim ; c’était parfois dur de s’arrêter, de ne pas se laisser emporter par l’ivresse que procurait le fluide en coulant dans sa gorge. C’était en quelque sorte donner sa dose au drogué : ses désirs étaient comblés sur le moment mais ce n’était qu’une question de temps avant que le manque ne se fasse à nouveau ressentir. D’autant que comme lui se restreignait au strict minimum, une faim quasi-perpétuelle le tenaillait et c’était se faire violence que d’y résister, mais il ne pouvait tout simplement pas céder à ses instincts tueur…
Il aurait pu simplement aller chasser dans les Bas Quartiers, comme il le faisait d’habitude, cependant en cette belle soirée et poussé par un caprice, le Nosferatu avait décidé de s’offrir un repas « frais ». Il se transformait souvent en prédateur dans les quartiers malfamés de la ville car ceux-ci étaient un dédale de rues et ruelles où coincer une personne seule était aisé. Seulement, ces victimes-là étaient souvent … dégueulasses, oui, leur sang avait très mauvais goût à cause des drogues et alcools qui circulaient de ce côté. Le vampire avait donc décidé de se faire plaisir en prenant un badaud du centre-ville, en espérant qu’il soit suffisamment sobre et clean pour garder toute sa saveur !

Il marchait donc, toute son attention dirigée sur le balayage du secteur grâce à ses sens invisibles lorsque soudain, une énergie grandissante se fit ressentir au loin ou plutôt, Kyousuke en discerna deux, une humaine mais toutefois assez élevée pour montrer qu’il s’agissait là d’une personne douée de pouvoirs et une autre, différente pais plus puissante que la première. Et toute les deux étaient inconnues au jeune homme, voilà qui attisa sa curiosité…
Immédiatement, ses pas commencèrent à le conduire plus loin, il passa à travers quelques rues sinueuses et désertes en foulées de plus en plus rapide quand tout-à-coup l’une des deux énergies fit un immense bond en avant comme si elle cherchait à échapper à sa partenaire. Etrange, serait-ce une téléportation, se demanda-t-il ?
Sans qu’il ne puisse les voir, l’Immortel sentait que l’humain se dirigeait à son insu vers lui. Parfait, il venait directement se jeter dans la gueule du loup, voire du vampire s’il était disposé à faire un jeu de mot douteux.

L’homme déboula au coin de la rue et courut sans se préoccuper de l’homme présent, l’expression de son visage indéchiffrable à travers la nuit noire. La seule chose que Kyousuke remarqua fut qu’il pressait une main contre son abdomen, d’où s’échappait d’une délicieuse odeur de sang. Blessé ? Oh, il sentait si bon pour lui qui était affamé. Ce serait vraiment du gâchis de ne pas en profiter : un être doué de pouvoir était bien meilleur qu’un banal humain.
Sitôt que l’idée lui avait traversé l’esprit, il s’élança à la suite du garçon et le rejoignit en quelque secondes pour ensuite bondir sur lui et le faire chuter. Avant de planter ses crocs dans sa gorge, l’Être de la Nuit lui claqua la tête au sol afin de le sonner mais la proie émit un râle sans s’évanouir.


« Résistant, hein ? »

Il allait renouveler son action mais sa main, plutôt que de précipiter le crâne sur le béton, ne rencontra que du vide : le salaud venait de se téléporter une nouvelle fois ! Grognant de mécontentement, le vampire se lança à l’endroit même où l’autre était réapparut sauf que cette fois-ci il n’eût pas le temps de se soustraire, il fallait croire que son état épuisé et blessé ne lui permettait pas de se volatiliser à sa guise.
Il le plaqua contre le mur tandis que sa victime eût le souffle coupé par le choc ; Kyousuke n’avait pas l’intention de lui laisser l’occasion de s’en aller à nouveau. Maintenant qu’il tenait son plat, il comptait bien en profiter pour le goûter sans attendre ! Il enfouit vivement la tête dans le cou de l’homme et ouvrit la bouche pour lui trouer la peau, seulement il semblait que tous ne l’entendaient pas de cette oreille. Alors qu’il s’apprêtait à débuter son repas, une autre énergie se rapprochait.
Celle de tout à l’heure, qui accompagnait l’homme que le vampire tenait à présent, c’était elle qui se rapprochait. Le jeune homme, distrait, avait complètement oublié cette présence-là tant il était attiré par l’idée de se nourrir. Idiot !


« Et tu es … ? » demanda-t-il lorsque la silhouette ailée arriva dans son champ de vision.

Peu importe ce qu’elle voulait, Kyousuke n’avait pas du tout l’intention de lui laisser l’homme qu’il avait attrapé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Kazuki
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 47
Emploi/loisirs : Me délecter de tes souffrances ~
Présentation : Ici.
Points : 136
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/12/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Ven 6 Jan - 3:49

    Oeil pour oeil,
    Dent pour dent!

    Jouer à cache-cache. Voilà une chose qui n’était pas très amusante. Mais il semblerait que les dés furent lancés, et que notre ami avait décidés de jouer aux chats et à la souris. Elle ne souhaitait pas vraiment qu’un nouveau participant se ramène comme Aladin et les 40 voleurs mais maintenant que sa proie n’était plus entre ses mains, il fallait bien qu’elle aille la récupérer. C’est en soupirant qu’elle dût marcher dans l’obscurité, les bras croisés sous la poitrine, qu’elle s’avança vers le bruit où des gémissements avait fait leur apparition. Notre demoiselle fronça les sourcils. S’était SA proie ! Comment pouvait ont osé une chose de la sorte. S’était un sans honneur cette tâche ? A iradier de la carte ? Il avait en plus l’immonde culot, et magnifique petit cul de lui demander son nom ?

    « Celle qui attends que tu quittes les lieux. »

    Elle arqua un sourcil en observant bien l’individu. S’était un vampire alors…Intéressant. Unmoustiquequipique ! Afin de se rapprocher elle fit quelques pas vers l’avant, fixant sa cible avec intérêt. Première soirée où elle s’amusait et la voilà déjà embêtée. De quoi se plaint elle me diriez-vous. Quand elle est sans problème, elle râle d’ennui, et quand elle en a elle râle aussi. Mais il faut savoir une chose. Misaki, quand elle n’a pas ce qu’elle veut, elle ne laisse personne d’autre l’avoir. Sauf si celui-ci ne lui est plus utile et ça ça l’embêtait. Du moment que ça ne lui était plus utile, ça ne devait plus être utile à la personne qui le voulait aussi et donc elle aurait été satisfaite. Sauf que là, elle supposait que si elle venait à faire ceci, le Vampire serait quand même satisfait, et ça, ça ne lui plaisait pas.Mais la solution fut trouvé ! L’homme inventa le tue mouche et elle put détruire le moustique ! Efficacité Raid !

    Le jeune traqué semblait légèrement paniquer. Misaki en profita pour lever les yeux vers la lune afin de faire luire la couleur sang de ses yeux pour au final reposer un regard froid sur le blessé qui disparut soudainement. S’était à ça qu’il jouait depuis tout à l’heure ? Il se laissait faire pour récupérer ? L’idiot. Il allait se tuer à utiliser l’énergie qu’elle voulait !! Sans perdre de temps elle se concentra sur les bruits qu’ils pouvaient émettre. Seulement son oreille n’était pas tellement développer. Elle aurait aimé que l’inconnu laisse tomber pour aller trouver une proie ailleurs genre un bouffeur d’ail mais elle doutait dessus, c’est pourquoi il fallait qu’elle se dépêche.

    Des bruits de pas vinrent aux oreilles de la demoiselle. Un jeune couple venait par-là apparemment. Le monde commençait il à venir dans cet endroit perdu simplement pour déranger ?Le jeune homme accourut vers eux. Leurs suppliant de les aidés. Le faciès de Misaki dessina le dégout. S’était écœurante de voir un tel spectacle. De voir un homme blessé demandé de l’aide. Il faisait réellement …Pitié. D’un coup elle son corps se propulsa devant eux. Hors de question de laissé sa proie. Abriter par deux être amoureux niais, il semblerait que les obstacles devenaient de plus en plus nombreux.

    « C’est vous qui avez fait ça à ce malheureux ?!

    -Oui et j’en suis réellement désolée ! »

    Tellement de sincérité dans un mensonge. Plutôt qu’agir ils discutaient. Tous aussi inutiles ? Enfaite il gênait là. S’était à ressentir, il n’était pas Humain non plus. Tant mieux ! D’un mouvement rapide et sauvage, elle brandit ses mains telles de griffes acérées et les pénétra dans les abdomens de ces gens qui semblaient…Livides. Par une maitrise non apparente en pleine nuit, elle les immobilisait, leurs empêchant toute défense. Après avoir farfouiller Dans les rayons de Leclerc ! dans leurs corps elle activa les liens qui partaient du bracelet de son poignet droits et ceux du bracelet sur son bras gauche. Rien n’était apparent. Tout était dans le ressentit. Elle aspirait leurs énergies vitales. Petit à petit ils fanèrent et succombèrent. Avant qu’elle ne jette les corps sur celui qui avait tenté de dérobé sa proie. Tout cela s’était enchainé en une deux minutes. Face à une difficulté de si bas niveau, il ne servait à rien de perdre son temps.

    Toujours dans un même élan, elle se propulsa vers l’homme blessé qui détala comme un dérater. Il saignait beaucoup, à bouger et user de ses pouvoirs ils devaient aggraver ses plaies. Elle lui lança un coup de pied dans le dos pour simplement le faire voltiger un peu mais il tenta de disparaitre encore, ce qui ne fut que momentanée, effectivement, le coup de pied de la demoiselle heurta le vent mais à bout de force, le futur mort réapparut trois pas devant avant de trébucher et tomber.

    « Ca y est c’est la fin on dirait. »

    Enfin ! S’était un peu comme si vous aviez en face de vous un Chrysacier qui n’arrêtait pas de faire armure. L’horreur ! Vous passez des heures à attaquer s’est être inutile ! pendant que ce gentils truc augmentait sa défense pour vous faire perdre patience. Reptincel attaque danse-flamme ! //Chrysacier utilise armure. La défense de Chrysacier à augmenter !// Reptincel attaque danse-flamme // Chrysacier utilise armure. La défense de Chrysacier à augmenter ! // Reptincel attaque danse-flamme // Chrysacier n’a subi aucun dégâts. Chrysacier utilise armure. La défense de Chrysacier à augmenter ! //PUTAIN TA GEULE CONNARD ! Heure de vengeance ! Haha. Le jeune homme se retourna pour tenter de … Reculer ? Elle s’avança hâtivement pour planter son talon dans son œil mais il attrapa son pied pour l’arrêter avant de se prendre un coup de jus.

    « Mauvaise idée. »

    Plouf. Un œil enfoncé dans le cervelet. Si ce n’était pas mignon tout pleins. Ca l’énervait beaucoup de devoir se dépêcher pour en finir avec celui qui hurlait à présent car elle ne voulait pas qu’on lui pique sa proie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Mar 10 Jan - 18:26

Tenant l'homme par la gorge tout en le maintenant contre le mur, Kyousuke toisa la nouvelle venue. Elle semblait, non, était beaucoup plus puissante que la personne qu'il avait attrapée, cela se devinait au premier regard. Sa victime n'était capable que de se déplacer instantanément d'un point à un autre mais elle, ses pouvoirs étaient inconnus mais le vampire n'était pas là pour livrer un duel épique ou quoi que ce soit. Il chassait sa nourriture, juste cela.
La créature ailée ne cacha pas attendre que lui s'en aille, sûrement pour profiter de sa proie déjà bien blessée à l'abdomen. L'Immortel ne l'entendait bien évidemment pas de cette oreille : il avait capturé cet homme, c'était donc à lui que revenait le droit d'y goûter, ce qu'il allait faire et non l'offrir aux bons soins de cette gamine qui était probablement la même personne lui ayant tiré une balle dessus.

Un soupir mécontent de sa part et le voilà prêt à commencer son repas malgré ce qu'en pensait la demoiselle au corset. Si elle voulait profiter de cet homme et bien elle n'aurait qu'à venir le lui prendre, bien qu'il aurait largement préféré parvenir à un accord plutôt que de devoir se battre mais il ne se laisserait pas prendre son dû, oh que non ! Ses sens invisibles détectèrent cependant l'approche de deux autres humains ; mais c'était jour de marché ou quoi !? Pourquoi fallait-il que tout le monde vienne le déranger, était-ce si dur de lui ficher la paix durant cinq minutes ?
L'irritation dont il était victime était moindre comparée à celle qu'il ressentit lorsque son repas tenta une nouvelle fois de s'échapper avec une de ses téléportations décidément de plus en plus minables : il réapparut à quelques pas du vampire pour courir se cacher derrière le couple arrivant sur la scène. Bon sang, était-ce possible de dîner en toute tranquillité !?

Son sourcil à Kyousuke se leva haut quand il vit la façon dont la jeune femme réagit face à la situation : elle venait tout bonnement de leur ôter la vie sans autre forme de procès, pour le simple fait de s'être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Enfin, il n'allait critiquer trop ouvertement cela, lui-même « dérapait » de temps à autre lorsqu'il cédait à sa soif de sang... Toujours était-il que le plus surprenant là-dedans était que les tourtereaux eurent leur énergie littéralement aspirée – ses sens invisibles l'observèrent – mais personne ne put voir l'émotion passée brièvement sur son visage car entre temps, il avait déjà retrouvé un air totalement indifférent. Par déduction logique, le vampire devina qu'elle aurait fort bien pu assassiner tout aussi facilement l'homme dont il comptait faire son repas mais force était de constater qu'elle semblait s'amuser avec, le torturer dans les derniers instants de sa vie pour ensuite le tuer. Fait qui la rabaissait encore plus bas que le stade d'animal d'après lui, qui ne parvenait pas à concevoir en quoi tuer pour le plaisir était divertissant. C'était bien sa veine de tomber sur une fille pareille, lui qui espérait justement que sa soirée se déroule sans aucun problèmes.

L'être ailé reporta son attention sur le seul humain restant – encore que celui-ci était doué de pouvoir même s'ils étaient faibles – pour peut-être en finir avec lui. Le vampire assistait à la scène avec attention, un peu étonné de la voir agir sans se soucier d'être observée par le Nosferatu même s'il était encore sous forme humaine. Non, il ne fallait pas qu'elle le tue, surtout pas ! Le sang d'un homme mort depuis longtemps était toxique pour lui ; ici, cela irait mais c'était peu de choses d'affirmer que celui d'un homme encore vivant était largement meilleur ! C'était son repas, sa proie, sa victime, et elle ... n'avait juste aucune gêne à lui prendre ! Elle pouvait se fourrer le doigt dans l’œil jusqu'au coude si elle espérait que Kyousuke lui cède ce qu'elle désirait... D'ailleurs, en parlant d’œil, elle venait d'enfoncer son talon dans celui de l'humain blessé, qui à présent hurlait à s'en déchirer les cordes vocales. Ça allait juste servir à rameuter davantage de gens, réfléchissait-elle seulement avant d'agir ?
Il s'était mis en marche pour atteindre les deux autres personnes dont l'une était aussi bruyante qu'une sirène d'ambulance... Raah, c'était agaçant de se retrouver avec eux, sérieusement ! L'immortel se saisit de la tête du borgne et la précipita à la rencontre du sol. Plus aucun bruit ; il avait perdu conscience. Parfait, d'autant que personne n'avait été attiré par les cris.


« Il me semble que tu ne te rendes pas compte qu'attirer la foule ici serait très gênant »
lâcha-t-il sèchement à la demoiselle, « D'autant que lui ... »

Il pointa distraitement l'homme inconscient gisant au sol d'un doigt avant de poursuivre

« ... il est à moi. Néanmoins, je suis sûr que nous pouvons parvenir à un accord qui nous éviterait bien des désagréments, non ? »


L'accord, il osa le soulever implicitement en faisant glisser son index le long du cou de la jeune femme. Oui, il pressentait que son sang à elle serait tellement meilleur que celui de ce pauvre humain que la mort ne tarderait pas à emporter vu l'état dans lequel il était. Elle, de son côté, ne devait probablement pas se rendre compte de la réelle puissance du vampire puisqu'il gardait ses pouvoirs sous scellés mais peu importait, ce n'était pas une menace qu'il lui faisait, pas encore du moins. Tout en attendant sa réponse, Kyousuke planta ses yeux noisettes dans ceux de la femme, ceux du Nosferatu prenant une étrange teinte rougeâtre malgré le sceau, preuve de la faim qui le tenaillait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Kazuki
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 47
Emploi/loisirs : Me délecter de tes souffrances ~
Présentation : Ici.
Points : 136
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/12/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Ven 3 Fév - 10:13


Soon you will die and my silence will hide you


Sans rien dire, juste en observant, elle regarda l’individu aussi nommé Vampire dans les conte pour enfants ou encore série pour les adolescents et film pour tous les âges. Il avait assommé l’être qui hurlait de douceur. Il venait de mettre fin à son plaisir jouissif. Entre la douleur couler dans les veines de ce pauvre type, le voir succomber petit à petit qu’il faiblissait. Maintenant qu’il l’avait assommé, elle n’était même plus sûr qu’il se réveil. Sa température corporelle baisserait certainement rapidement jusqu’à ce qu’il n’y a plus signe de vie. Il avait déjà bien prit remarque…Résistant pour un petit homme. Mais elle en volant à l’étranger d’avoir fait cela. Elle n’eut pas le temps de contrer ses dires. Effectivement, le Vampire enchaina deux phrases de suite avant de lui faire comprendre sous insinuation une sorte de marché … ? Qui ne lui offrirait absolument rien. Elle ne dit rien, laissant un semblant de peur s’immiscer dans son regard. Ah douce comédie des temps ancien reviens aux jours d’aujourd’hui tromper son prochain ~. Un petit rire étouffé résonna de sa gorge avant qu’elle n’entrouvre ses lippes pour laisser un rire qui sonnait très féminin mais à la fois moqueur.

« Cette larve que tu viens d’assommer n’est certainement pas à toi. Et que le monde vienne. Il n’y a que toi que cela gênera. Moi pas. »

S’il savait... S’il savait que son marché ne tenait pas sur un fil. Il lui suffirait de lever l’index pour mettre fin à la vie déjà à semi partie de la victime. Un rictus amusé se peint de nouveau sur son visage. Son regard toujours pas décroché de celui du vampire transmit à ce moment son intention, mais légèrement avant que cela se fasse, la foudre avait déjà commencé sa descente des cieux pour venir carboniser la tâche qui rodait à terre. S’il n’était pas à elle, il n’était à personne. Mais dans ce cas, elle en revenait aussi perdante… Elle ne pouvait dérober son énergie à présent il était mort. Ses talons firent trois bruits sonores, signe qu’elle avait reculé de trois pas. Sans gêne, elle détailla sa nouvelle marchandise. Hé ! Que croyez-vous ? Elle n’avait pas fait provocation inutile ! Malgré ses actes que l’on pouvait penser par moment inutile, elle en avait toujours une idée derrière la tête. Il voulait sa jugulaire, elle voulait sa vie. Un combat viendrait il à se déclarer ? Elle n’avait par contre, jamais gouté au vampire.

« Je n’ai jamais touché à un vampire encore. Je ne sais pas ce que tu vaux mais on m’a toujours dit de goûter à tout. Tu seras certainement meilleure que cette bas de gamme. »

Le corps calciné tait toujours là, écoutant ce qui se passait. Même mort il était chiant. Fallait y croire tout de même…Non. Il fallait s’en débarrasser. Car un mort découvert, s’était encore plus chiant. Elle ne savait pas si ici il fonctionnait comme sur la planète terre, mais une chose était certaine, c’est que là-bas, pour un misérable crime, comme il appelait cela, tout un scandale était proclamer. De plus Misaki n’avait pas de façon particulière de tuer un Homme. Du coup, tout le monde était alerté et en peu de temps, les télés, les journaux, la radio, le bouche à oreille. Un carnage dramatique et exaspérant. Ce qui faisait que le mort était moins chiant vivant. Par contre, lorsque la façon de faire était spécifique à certaine fiction qui aurait pu faire peur à la population-car effectivement, il n’y a rien de plus dangereux que la peur de l’homme, celle-ci est étonnamment sur puissante, ce qui d’un côté peut se comprendre vu leur faiblesse- des services secret venaient et faisait cela en douce, cachant à la famille la vérité. Ce qu’elle appelait la discrimination. On nettoyait le parquet des êtres qui mordaient, ou vidait du sang, et elle non. Cela ne l’étonnait pas, ils ne percevaient pas l’âme des gens. Mais elle en avait toujours été enragée de constater cela. Du coup elle avait tué bien plus, et cette fois-ci , tellement de monde décimé que cela avait dû être caché.

Ne sachant pas la réaction des habitants ici, elle préféra camoufler le cadavre. Vu comment ce jeune couple…Ce jeune couple…Elle regarda un peu plus loin. Ils n’avaient pas pris leurs jambes à leurs cou et continuait de dormir comme si cela l’arrangeait, au même endroit où elle les avait laissé. D’une voix presque imperceptible, comme un juron étouffé qu’elle ne put s’empêcher de lâche.

« Même mort ces vils êtres sont dérangeant. »

Elle mettrait le camp avant que qui que ce soit arrive. Misaki avait été élevé dans une grande famille et n’avait jamais dût se préoccupé de cela. Telle une enfant capricieuse. Pour sur sa vie avait bien avancé et maintenant elle s’en occupait, par moment mais là non. Non, elle avait bien mieux à faire. Son regard se reporta brusquement sur le charmant brun. Elle l’espérait un brun vengeur et orgueilleux. Elle prit le risque de tourner les talons et d’avancer vers un endroit plus reculer et civiliser de la population. Elle l’espérait pas assez lâche pour attaquer par derrière. Mais si cela venait à arriver, tant pis un affrontement viendrait plus rapidement.

« Je propose que nous changions d’air. Celui-ci est pollué. »

Sa démarche à la fois féline et féminine en soit gracieuse mais légèrement bruyante grâce au talon s’éloigna pas à pas tandis que ces ailes se rétractait et disparaissait petit à petit sous sa peau laissant simplement quelques plumes tombés. Elle n’en aurait plus besoin pour le moment.

« Ou bonne soirée. »

Finit-elle par dire au cas où il ferait demi-tour cherchant une tranquillité qui ne se trouverait pas l’heure présente avec Misaki. Elle partit, se faisait dévorer par la lumière qui chutait au fur et à mesure qu’elle s’aventurait vers un coin sombre. Elle ne savait pas , ne connaissait pas la ville, ni les meilleurs coin, mais elle ressentait les lieux, les âmes, les énergies et ses sens lui signalait quel lieux étaient plus fréquenter que d’autre. Ilne lui fallut pas bien longtemps pour arriver à bon port.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Dim 5 Fév - 4:47

Ce que lui répondit la demoiselle ne le contente pas le moins du monde. C'en était presque triste de voir qu'il n'y avait aucune possibilité de négociation sauf que la tristesse n'était pas une réaction habituelle chez le vampire, lui il était plutôt du genre à s'énerver. C'est vrai, quoi, il faisait déjà un effort pour avancer un semblant d'accord et elle le rejetait ainsi, pas de quoi l'enchanter donc...
Ah le monde ne la dérangeait pas ? Certes rameuter une foule d'humains n'avait rien de très dangereux en soit, c'était tout au plus agaçant d'être dérangé par des petits curieux, le réel problème arrivait lorsque, parmi les curieux, se trouvait un Gardien venu « défendre la population ». Bien que cela ne soit jamais arrivé au Nosferatu, cela ne l'empêchait pas de prendre toutes les précautions et de se montrer aussi discret que possible lorsqu'il chassait, d'autant qu'il tuait très rarement... Mais là, avec deux morts et un homme grièvement blessé qui ne tarderait pas à la rejoindre, la discrétion était tout sauf de la partie.

Enfin, pour ne rien améliorer à la situation, la jeune femme n'eût pas de meilleure idée que de mettre un terme à la vie de cet homme doué de quelques pouvoirs. Un éclair lumineux s'abattit sur lui, coupant court de façon brutale aux quelques instants qu'il lui reste vivre. Il aurait de toute façon péri mais était-ce une raison de le tuer d'une telle façon. ? Oui, Kyousuke n'appréciait pas que l'on puisse tuer pour le plaisir et celle d'en face semblait entrer à la perfection dans cette catégorie. Conservant une parfaite impassibilité, il n'avait pas même sourcillé lorsque la foudre vint frapper le garçon, il attendait juste de voir la suite des événements tout en tentant de conserver un minimum de maîtrise de soi. Quelle égoïste ! Elle venait de tuer son repas dans une action d'une puérilité sans nom et cela l'exaspérait beaucoup, sans compter qu'à présent elle osait plaisanter.

Les secondes passèrent et la créature ailée finit par tourner les talons pour ensuite l'inviter implicitement à la suivre, c'est ainsi qu'il le comprit du moins. Elle le savait être un vampire et elle gardait un comportement assuré, impressionnant. L'étudiant garda le silence et fixa le dos de la femme tout en réfléchissant à la situation. S'il allait partir ? Bien sûr que non, pas après qu'elle lui ait volé son dîner, il entendait à vrai dire être dédommagé de quelque façon que ce soit, même si la plus évidente était que le volatile lui offre de son propre sang en compensation de sa conduite odieuse. Il se demandait toutefois ce qu'elle avait voulu dire en lui confiant n'avoir jamais goûté à un vampire mais elle n'avait apparemment pas saisi que dans tous les cas, elle aussi se verrait goûtée.
Il jeta un dernier regard dans la direction des trois corps allongés, trois vies fauchées bien trop tôt pour le simple fait de s'être trouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Bientôt quelqu'un les découvrirait et l'endroit serait infesté de gens. Là encore, c'était quelque chose que Kyousuke ne comprenait pas : il y avait eu un meurtre alors pourquoi se masser comme des idiots ici ?
Peu importait pour le moment, il commença à marcher dans la direction où elle était partie.

Ses sens invisibles lui permirent de la suivre sans difficultés, elle qui avait pris pas mal d'avance lorsqu'il était plongé dans ses réflexions. Les ruelles sombres se succédèrent mais lui s'y engouffrait sans hésitation, il ne craignait pas l'obscurité de la nuit.
Au final ses pas le menèrent jusqu'à un petit parc isolé mais surtout totalement désert – il n'y avait personne à plusieurs dizaines de mètres à la ronde – et éclairé par un lampadaire qui projettait l'ombre menaçante du vampire au sol. Il s'avança.

« J'imagine que tu as également une idée derrière là tête, n'est-ce pas ? »

Il laissa le silence prendre place, ses yeux sanguins fouillant au plus profond de ceux de son interlocutrice. Tout tendait à cette conclusion : ses dires autant que son attitude prouvaient qu'elle avait planifié ce qu'elle ferait ensuite.

« Tu peux toujours tenter quelque chose pour me divertir si tu veux » reprit-il, brisant par la même occasion le mutisme installé entre eux depuis quelques secondes, « Cependant, maintenant que tu m'as pris la proie que je convoitais, j'entends bien aller chercher ce dont j'ai besoin ailleurs... »

Il avait annoncé cela sur un ton égal et sans apporter plus de précisions mais d'un autre côté, il ne doutait pas que la jeune femme aurait saisi où il voulait en venir. Du sang coulerait ce soir, et ce serait le sien...
Enfin ses lèvres s'étirèrent en un sourire, découvrant des canines avides de nourriture, tandis que l'Immortel guettait la réaction de la personne qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Kazuki
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 47
Emploi/loisirs : Me délecter de tes souffrances ~
Présentation : Ici.
Points : 136
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/12/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Lun 6 Fév - 2:05


All I want to do...Is kill you...


La brise fraiche faisait voler ses cheveux en attendant que le Vampire vienne. Elle savait qu’il viendrait. Elle avait fait en sorte qu’il vienne. Lui-même avait insinué ne pas partir avant d’avoir eu son repas et elle ressentit une nouvelle fois ses doigts passer le long de sa jugulaire. Elle frissonna. Non pas de peur mais elle était très tactile. Elle appréciait les toucher tout simplement. Ses yeux étaient fermé, sa robe se soulevait légèrement avec le vent, ses jambes était collé et elle était de dos de là où elle provenait.

Le parc était grand. Elle n’y avait encore jamais été de jour car elle n’en avait pas eu l’occasion. Ce n’était pas franchement accueillant mais ça ne manquait pas de lumière. Des picotements la prirent le long des jambes. Bientôt viendrait la neige. Pendant que son regard vagabondait sur les lieux, elle réfléchit à ce qu’elle allait faire de lui. A votre avis, pourquoi ne volait elle que les petites âmes ? Que sur les gens faibles ? Devinez…Vous ne voyez pas ? Pensez-vous qu’avoir un pouvoir aussi puissant que le sien ne demande pas échange équivalant ? Allons allons, cessez de chercher. Assoyez-vous je vous explique.

Misaki peut prendre l’âme d’un être apte à marcher, réfléchir, agir de son propre chef. Bien sûr l’âme accumulée en elle la rendra plus forte. Mais cela agis tel un médicament. Pas dans les 5 minutes à venir. De plus ce sont des choses bien différentes. Un médicament n’atteint que la partie physique, existentiel du corps. E fait d’aspirer des âmes est bien différent. L’âme doit d’abord se fondre en elle, comme une transfusion sanguine ou un ajout d’organe. Il y a souvent des refus et dans ce cas-là, l’arrivée d’antibiotique est obligatoire. Sauf que pour les âmes, il n’y en a pas. Se sont donc de longue souffrance qui arriveront. Pas dans les première heures. Il lui faudra une ou deux journée avant la peut-être, car cela n’arrive pas à tous les coups, manifestation de refus. Une fois finis, une nouvelle puissance grandit en elle, une plus grande force de protection, de prévision des attaques ennemie, une amélioration des esquives, et un grandissement de ses propres attaques. Mais pour atteindre une perfection, il faudrait qu’elle tue un nombre phénoménal d’être surpuissant.

Les deux clients qu’elle avait avalés dans la soirée ne lui provoqueraient rien. Si vous voulez, eux servait simplement à cicatriser. Elle n’était pas encore touchée ? Et bien soit, ces prochaines blessures, petite, ne lui provoqueront aucune douleur. Ils n’étaient pas très utiles. Elle les avait simplement prit parce qu’ils étaient gênant. Ce n’était pas par plaisir. D’ailleurs, dans les débuts Misaki n’avait pas aimé prendre la vie des gens. Elle en avait pris gout lorsqu’elle avait dut se faire une raison. Que son corps fonctionnait ainsi et qu’elle devait s’en nourrir. Mais cela datait d’il y a fort longtemps. Alors, quel était le problème sur lequel songeait actuellement notre Devil. Simplement à l’inconnue. Un vampire était soit disant mort. N’était-ce pas Toxic pour elle de prendre une âme souillé ? Quand bien même elle arriverait à toucher son corps- pas n’importe où, sur le cœur, lui permettait d’aspiré- et qu’elle le prenait serait elles assez folle pour tenter sans savoir. Et si cela lui était fatal ? Cela ferait certainement plus mal en tout cas. Elle serait malade bien plus longtemps que la norme.

Son air songeur parti dès qu’elle entendit la voix de sa future victime. Il était rare qu’elle se retrouve dans des moments d’hésitation, mais elle n’avait pas envie de laisser sa vie pour une gourmandise trop grande. Etant dos à lui, elle fit quelques pas sur elle-même pour faire face, le regard un peu perdu, un peu penseur. Il parla mais elle ne répondit pas. Il n’attendait pas de réponse par ailleurs, s’était une question déjà répondu. Elle leva les yeux vers lui, qui plongea son regard sanguin dedans. Elle voyait le reflet de ses cheveux qui se détachait du monde obscure, puis elle perçu son visage et se vit enfin. Son regard devint plus assuré mais pourtant, pourtant, elle cherchait dans ce regard à savoir, à lire cet âme inconnue. Il n’existait pas de livre pour se renseignée sur les différentes âmes et même les membres de sa famille n’avait pas ce don. Ils n’avaient rien en commun. Dans ses débuts, elle avait dut apprendre seule. Et à présent elle ne savait pas encore.

Son regard se détacha des yeux de l’homme pour laisser un petit soupire amusé s’échapper de ses lèvres. Bien sûr qu’il avait faim. Heureusement. Malheureusement s’était bien elle qui gouterait à lui et non lui à elle. Malgré l’appréhension qu’elle avait eu, elle était sur et certaine de ce qu’elle voulait.

« Oui, je sais ce que tu veux d’ailleurs. –Un léger sourire perla sur ses lèvres- Mais plus le temps passe, plus il risque de partir. Ne devrais-tu pas aller le chercher ? »

Cette phrase pouvait être prise de façon plus ou moins différente, et elle ne savait pas comment lui la prendrait. Verrait il cela comme une réponse à ce qu’il venait de dire de façon à ce qu’il devait partir chercher un innocent ou prendrait-il cela comme une invitation envers ce qui circulait sous sa peau ? Les doigts de Misaki commencèrent à scintiller légèrement, comme si sous sa peau, sous le bout de ses doigts puis une sorte de petit plus bleu , petite , toute petite, tel des paillettes tombèrent sur le sol terreux, laissant simplement de petite marque noir, presque invisible. De l’électricité. Elle s’impatientait, mais ne débutait jamais.

« Mais il ne faut pas oublier que rien n’est gratuits… »


Hey Darling!

T'as vu, j'ai repondu! Ca rattrape mon retard de trois semaines comme tu dis...Je suis pardonnée ? Désolée s'il y a des fautes, au moment ou j'écris ceci, je n'ai pas encore tapé mon texte mais vu que je ne vais pas me relire et que je serais fatiguée.Je le sais d'avance vu que je le suis déjà xD.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Mer 8 Fév - 21:37

Suite aux paroles de la demoiselle, un sourire sans joie naquit sur les lèvres de Kyousuke. Pensait-elle réellement qu'elle pourrait s'en sortir aussi facilement et était-ce simplement lui qui faisait preuve d'un peu trop de présomption ? Le fait était que pour le moment, ni l'un ni l'autre ne semblait vouloir expliciter ses pensées ; à ce rythme, ils seraient encore en train de se faire des sous-entendus le lendemain.

« Je ne pense pas que ce que je désire partira dans l'immédiat, non » lâcha-t-il, le ton cassant.

Comme s'il allait la laisser partir, la bonne blague ! En plus d'être désagréable, rancunier et parfois impulsif, le Nosferatu était aussi terriblement entêté : il lâchait rarement du terrain en cas de conflit. Bien sûr, il avait des qualités mais les gens qui le rencontraient pour la première fois gardaient essentiellement en mémoire son caractère de cochon. Il était certain qu'il n'était pas le genre de personne facile à vivre pour qui ne le connaissait pas.
Il ne savait pas s'il devait s'amuser ou bien s'agacer de la suite... Des menaces ? Heureusement que Kyousuke était d'une humeur relativement bonne ce soir, il choisit d'emprunter une autre voie que celle de la violence


« J'ai pour habitude de me servir sans demander son avis à mon repas, vois-tu ? »


Il ne mentait pas. Il chassait et, après avoir choisit la victime idéale, il se ruait sur elle pour lui soutirer quelques gorgées de son fluide vital. Exception faite aujourd'hui, où il avait été attiré par l'odeur du sang et avait laissé son instinct prédateur choisir ce pauvre homme mal en point mais qui était aussi convoité par la demoiselle ici présente.


« Tu aurais dû accepter l'accord que je te proposais tout à l'heure : je te prenais juste ce dont j'avais besoin et je te laissais cet homme en vie, ce que tu en aurais fait m'indiffère complètement »
ajouta-t-il, « Dans le pire des cas, même son sang à lui m'aurait suffit, le peu dont j'ai besoin ne l'aurait pas tué je pense »

Peut-être était sa faute à lui pour avoir parlé par énigme, pour n'avoir pas exprimé clairement ce qu'il avait en tête. Oui, il l'admettait, il serait plus clair à présent ; il n'y avait aucune utilité à tourner autour du pot pendant des heures. Il avait pour l'instant une autre idée derrière la tête qu'il allait exposer à sa jeune interlocutrice : puisqu'il était sûr qu'aucun d'eux deux ne lâcherait l'affaire – Kyousuke la voulait tandis qu'elle, elle ne semblait pas l'entendre de cette oreille – et que lui n'avait pas envie de se battre ce soir, chacun devrait mettre de l'eau dans son vin.

« Je te fais une dernière proposition : tu m'offres ce dont j'ai besoin et je te donne ce que tu sembles vouloir de moi »


Tant est que cela reste dans les limites du raisonnable, était-ce utile de le préciser ? Il ignorait ce que la demoiselle pouvait vouloir de lui mais il aurait accompli bien des choses pour pouvoir goûter à son sang : il sentait d'ici son odeur et autant dire qu'elle lui mettait l'eau à la bouche. Maintenant qu'il avait fait un pas en sa direction, ses sens plus développés que ceux de banals humains lui permirent de se saisir de chacune des fragrances émanant de la jeune femme, cela promettait d'être tellement plus savoureux que lors de ses chasses à l'homme...
Mais il n'était pas bête pour autant, L'immortel avait déjà noté ce que sous-entendaient ses paroles en plus d'avoir observé le phénomène se déroulant des doigts de la jeune femme. Elle cherchait visiblement à l'impressionner.


« Si tu souhaites néanmoins aller jusqu'au bout de ce que tu as l'air prête à faire, libre à toi de refuser l'accord que je te fais »

Il tendit le bras pour se saisir doucement du poignet de la demoiselle, avant de le ramener vers lui jusqu'à ce que la main de sa compagne touche presque son torse.

« Et dans ce cas, je te défie d'essayer » poursuivit-il enfin, sa voix se faisant soudainement plus froide.

Ce n'était pas une provocation à proprement parler ni une incitation à la violence, seulement il ne voulait pas être pris pour un lâche qui fuyait l'affrontement. Si cela devait arriver, et bien ça arriverait.
De sa main libre, il toucha le bracelet qu'il portait sur l'autre bras, incantant la formule de levée de sceau dans un murmure. L'accessoire s'ouvrit et les doigts du vampire se refermèrent dessus en même temps que s'opérait une flagrante transformation physique chez lui : à partir de la racine, ses cheveux décolorèrent peu à peu jusqu'à prendre une teinte blanc-argentée tandis que ses yeux, déjà transformés par sa faim alors qu'il était encore sous forme humaine, devinrent rouges vifs. D'un point de vue puissance, la différence était elle aussi radicale : son énergie était infiniment plus élevée que lorsqu'il portait son bracelet.


« Nous savons tout deux où se trouvent nos intérêts et il serait dommage d'en venir aux mains alors que nous pouvons régler cela sans violence, non ? Alors, que choisis-tu ? »



[J'espère que ça t'ira ._.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misaki Kazuki
Tomodachien(ne)
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 47
Emploi/loisirs : Me délecter de tes souffrances ~
Présentation : Ici.
Points : 136
Réputation : 4
Date d'inscription : 13/12/2011

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Lun 20 Fév - 14:19

    Comment dire…S’était abruptement fâcheux cette façon de procéder. Comme on dit, les bons comptes font les bons amis, cependant pour un Dévils, il fallait avouer que cette phrase n’avait aucune valeur. Elle voulait, elle se servait. Elle n’avait nulle raison de lui offrir ce qu’il désirait. Après tout si la situation avait légèrement dérapée, s’était seulement de la faute de Monsieur qui avait décidé d’obtenir une proie qui ne lui revenait pas. Celle-ci avait d’ailleurs obtenu une mort inutile.

    Les petites paroles fracassantes du vampire commençaient à l’amuser. Avez-vous déjà vu un …Lion…Pour un quelconque exemple, ou un chasseur pour ne pas s’éloigner du sujet, beugler à l’oiseau qui vole pour savoir s’il pouvait l’abattre. Le serial Killer s’en vient voir sa victime, lui demandant l’autorisation de la violer et de la disséquer. Un rictus qui au final ne quittait que très rarement les lippes de notre demoiselle revint. Elle ne répondit rien à cela. Elle aurait pu. Elle aurait pu lui faire comprendre qu’il en était de même pour elle mais elle ne préféra rien dire. Elle l’écouta donc jusqu’à sa réplique suivante.


    « Si tu te contentes de peu, il y a pleins de gens que tu pourrais attraper dans ce cas. Alors s’apitoyer sur le sort du mort…Je t’en prie, épargne moi ça. »

    D’autant plus que cet individu n’avait aucune …N’avait rien de particulier qui aurait pu l’attirer. Du moins, elle pensait. Le vampire avait peut-être un odora ou un on-se-sait-quoi qui lui permettait de distinguer les qualités des hémoglobines mais il ne semblait…Qu’importait de toute façon. Une chose était sûr, elle tentait d’ignorer ce qu’il disait. Elle faisait la sourde d’oreille comme on dit. Ce qui ne dura guère longtemps pour tout dire. Il attaquait de front, pas de moyens de déviation. Désabusée, notre Dévils le regarda droit dans les yeux montrant un air las mais aussi d’agacement. Il se payait sa tête, et ce, royalement.

    « Attend cheri, tu crois vraiment que je vais gober tes sornettes ? Tu as vu, tu as compris, tu sais ce que je veux. Tu sais que ça te tuerais.»

    Le Français. Il ressortait comme beaucoup d’autre langues. Elle aurait pu dialoguer en Anglais, comment en russe, ou en on ne savait quoi. Non, elle n’était pas surintélligente, de plus, elle ne l’était pas du tout en question de mémoire. C’est simplement qu’avec les années accumulées à voyager, certaines langues lui étaient restées. Lui, en revanche, ne semblait plus intelligent qu’elle. Il ne semblait pas vouloir d’une autre proie, elle ne se laisserait jamais de gré en être une, mais il insista quand même. Il osa même la provoquer. Elle se laissa faire. Son poignet fut alors guider par lui. Sa main était ouverte et tendu devant le torse de Monsieur. Et vous savez quoi…Elle s’en mordilla la lèvre. Ses muscles de son bras se crispèrent pour qu’elle ne fasse pas ce qui lui permettrait d’obtenir ce qu’elle mourrait d’envie d’avoir. Elle savait pertinemment que si elle venait à débuter il foncerait sur elle pour la saisir à la gorge où il ferait on ne sait quoi qui la plierait à l’accord qu’il avait tendu. Niet. Elle ne voulait pas. Et pourtant…Elle le vit prendre une autre couleur d’un œil absent. Elle n’y prenait pas attention car l’âme grossit. Prit plus de valeur, ce qui attisa son attention. Elle fixait son regard sur le torse du Vampire décoloré. Plus elle contractait son bras, plus elle se mordait fortement la lèvre, plus son rythme cardiaque s’accélérait. Elle ne tiendrait pas longtemps… Elle mourrait d’envie. Rapidement…là…S’était juste à portée de main…Sa lèvre s’ouvrit et une goutte perla dans sa bouche ce qui la déconnecta un peu de son état perdu. Le gout métallique qu’avait un sang lui fit comprendre qu’une erreur et il en était finit d’elle. Elle fronça les sourcils et passa sa langue sur sa lèvre meurtrie en levant les yeux vers ceux de l’étranger.

    « Je choisis… »

    Commença-t-elle avant de faire un bon pour se propulser dans les airs pour être hors d’atteinte. Du moins ce qu’elle espérait. S’il était capable de bondir pour arriver à sa hauteur…Elle le grillerait ? Non. Elle ne devait pas l’esquinter. D’ailleurs, à ce qu’elle avait pu voir, il ne se nourrissait pas sur les morts. Donc chacun avait besoin de l’autre encore vivant pour obtenir ce qu’ils désiraient. Elle n’haussa pas le ton parce qu’elle se trouvait plus haut. S’était inutile.

    «La deuxième proposition. Soit celle qui n’en est pas une. Tu n’auras pas mon sang, je ne suis pas trafiquante de cela. »

    D’ailleurs, elle se demandait comment il pouvait s’alimenter de cela. S’était franchement ignoble dans la bouche. Le gout en lui-même n’était pas savoureux. Quelques gouttes, étaient passable, mais plusieurs gorgée…Chacun son problème après tout. Elle commença par pointer son index vers lui. Celui-ci se mit à scintiller avant de lancer un tir électrique en direction du sans nom. Non pas pour le toucher, ce qui de toute façon avec un seul tir n’était pas possible mais pour le remuer au cas où il n’aurait toujours pas l’intention de bouger.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   Sam 10 Mar - 18:03

« Tu as fait ton choix, assume-en les conséquences à présent » lâcha-t-il très froidement.

Il lui avait fait une proposition tout ce qu'il y avait de plus honnête, ils se se seraient juste offert ce dont ils avaient besoin l'un l'autre et ce serait tout, du moins lui en serait resté là. Il n'était pas nécessaire qu'il tue ses victimes et il n'aurait pas cherché à le faire délibérément ce soir-ci mais avec ce volatile qui refusait ... la colère bouillait dans ses veines.
Ça l'aurait tué ? Mais oui, bien sûr. Il n'était pas un de ces faibles humains, son énergie ne serait pas aspirée en deux petites secondes, il avait largement le temps de voir les choses venir et aurait eu le temps de réagir si la demoiselle se montrait trop gourmande mais elle avait tout bonnement refusé l'accord qu'il lui faisait. Eh bien, comme il lui siérait mais qu'elle n'aille pas pleurer si la soirée ne se terminait pas dans la joie et la bonne humeur.
Oui, Kyousuke n'avait pas l'intention d'en rester là. Il voulait ce sang et si, par soucis de pacifisme ou d'éthique, il n'avait pas directement sauté au cou de cette femme, il n'allait pas se gêner maintenant qu'elle avait rejeté sa proposition.

Elle ouvrit le bal en lui envoyant un arc électrique dont la puissance était risible. Bizarre, pensa-t-il, il s'attendait plutôt à la voir commencer à pleine puissance mais pour avoir vu une partie de sa force lorsqu'elle avait foudroyé l'homme il y a quelques instants, le vampire savait que c'était un piège destiné à jauger ses capacités.
Ah, elle voulait avant tout voir comment il comptait éviter ça ? Chose dite, chose faite : un pas rapide sur le côté et l'éclair frappa le sol terreux avec un petit bruit. Il aurait fort bien pu encaisser le coup, cela ne l'aurait pas affecté du tout, ou alors très peu, mais il tenait à garder la surprise de ses surprenantes facultés de guérison pour plus tard, quand elle userait de la même foudre que tout à l'heure par exemple.
Une adversaire qui commandait aux éclairs, voilà qui n'était pas sans lui rappeler un certain Seth, général de L'Eternalis Corporation. Fallait-il rappeler qu'en plus de cela, le blondinet commandait à tous les éléments et que c'était le Nosferatu qui était sorti victorieux de leur joute ? D'autant que maintenant, il possédait de nouveaux pouvoirs ... Que pensait-elle pouvoir faire contre lui avec ses petit coup de jus ?


« A mon tour maintenant. »

Il plia les jambes afin d'assurer ses appuis et s'élança, en un formidable bond pour atteindre la même hauteur que les demoiselle à la chevelure argentée. Il était rapide, très rapide, ou plus simplement ne voulait-il pas perdre de temps ce soir. Si habituellement il appréciait chasser et traquer sa proie, aujourd'hui il avait juste hâte de se nourrir. Pas de divertissement, juste se montrer rapide et efficace.
Il attrapa la tête de la jeune femme dans sa main sans douceur, à tel point qu'il donnait l'impression d'essayer d'enfoncer ses doigts dans son crâne. Sans attendre, il tendit et bras et, avec toute la force que sa condition vampirique lui donnait, l'envoya vers le sol et plus précisément sur la vieille balançoire du parc. Un fracas du tonnerre se fit entendre à l'impact, preuve de toute la puissance qu'il avait déjà déployée.
Il ne la ménagerait pas. Elle avait osé lui résisté, le repousser, elle devait s'attendre à de la violence dans les actes du vampire. Ce soir, il avait faim et elle n'avait jamais eu vraiment le choix dans la proposition que lui avait fait l'Immortel : peu importe qu'elle ait accepté ou non, elle aurait tout de même versé de son sang.

Il retoucha le sol sans bruit, dans une grâce mortelle qui ne présageait rien de bon. Un pas pour rétablir son équilibre et il jeta un regard peu amène à l'endroit où elle était tombée. Elle n'était pas encore morte, il le sentait grâce à ses sens invisibles, loin de là. De toute façon, il la voulait vivante et de préférence consciente, qu'elle puisse s'horrifier en entendant son propre sang couler dans la gorge du vampire. Elle comprendrait la folie de son refus très bientôt.


« Si tu ne te relèves pas, tu me facilites un peu trop la tâche, tu sais? » cracha-t-il sèchement.

Il doutait fortement qu'elle revienne sur sa décision mais au cas où elle le ferait, Kyousuke était prêt à passer l'éponge sur sa bêtise et à s'en tenir à sa première proposition, ou presque...


[Mille excuses pour le retard, je suis super débordé en ce moment ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I want someone to hurt ♫ [Pv ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I want someone to hurt ♫ [Pv ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It doesn't hurt me - Maaron
» Hurt
» GEMMARD ✖ i hurt myself today, to see if i still feel
» Hurt me tender, hurt me true ▲ Azores Lullaillaco
» 05. I'm fu***ng perfect, it just don't look like that

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Centre Ville-
Sauter vers: