Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 22
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]   Lun 26 Déc - 2:19

Des salles. Des salles. Des salles. Des couloirs. Des couloirs. Des couloirs. Encore et toujours les mêmes. Tous. Certaines salles étaient vides, laissant apparaître un amas de banc positionnée tous dans le même sens, les uns derrières les autres, formant un damier parfaitement droit face à un bureau exactement au centre de la salle, face à un tableau vert sombre. Sur le côté, d'immenses fenêtres ne montrant que le ciel. Et surtout : ces salles qui se répétaient toutes les unes par rapport aux autres ! Parfois, le tableau affichait diverses choses auxquelles la nécromancienne n'y comprenait rien. Parfois aussi on pouvait y trouver des bocaux contenant divers animaux ou un squelette, parfois d'humain, parfois simplement en plastique, duquel on ne pouvait jamais ressentir aucune vie. Au bout, des escaliers menant à d'autres couloirs, à d'autres salles, le tout sans fin.

A la base, Haruki comptait juste y jeter un oeil, n'ayant jamais été à l'école, elle trouvait ça intéressant de voir à quoi cela ressemblait, surtout que le bâtiments avait l'air assez accueillant vu de l'extérieur... Quelle ironie ! Même la maison où elle avait vécu tant d'année enfermée semblait plus accueillante ! Au moins, elle ne se perdait pas à chaque pas, pas comme ici où, depuis presque une heure, elle cherchait sans trouver de sortie. Quelle idée avait-elle eu encore !

Un petit "clic" résonna, comme celui d'une horloge, puis une sonnerie, une sonnerie atroce à vous percer les tympans en à peine quelques minutes. Des centaines de portes s'ouvrirent de tout côtés et encore plus d'élèves en sortirent, courant vers la salle de leur prochain cours, au milieu de tous, Haruki se retrouva bousculée dans tout sens. Tentant de sortir de la foule, elle aperçus un visage familier qu'elle tenta d'appeler dans la foule :


" Kyou ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]   Mar 27 Déc - 6:31

Le dernier cours de la journée, éducation physique, se déroulait à l'extérieur. Beaucoup d'élèves appréciaient que ce soit se cours et non un autre car cela évitait de transpirer trop tôt dans la journée mais c'était également un cours très agréable à suivre pour eux, du moins lorsqu'on le comparait à un autre donné dans cet établissement. Pour Kyousuke, cela importait peu en réalité, cette éducation physique était une vraie promenade pour lui et son corps de vampire, il avait presque à brider ses capacités afin de ne pas éveiller de soupçons de la part des autres élèves. Enfin, il y avait bien cette fois où il n'avait pas fait suffisamment attention, lorsqu'il courût un cent mètres dix secondes et quatre centièmes, temps incroyable pour un lycéen ; quelle misère ce fut pour parvenir à trouver une explication à cela. Au final, tous avaient convenu qu'il s'agissait d'un défaut du chronomètre. Depuis, il prenait un soin tout particulier à réguler ses performances afin de se trouver dans le groupe de tête sans pour autant signer un temps improbable.

Kyousuke avait eu à subir les présomptueuses louanges que l'athlète de la classe s'adressait à lui-même dans les vestiaires et avait eu beaucoup de mal à ne pas lui rabattre le caquet mais le mieux était probablement de l'humilier devant tout le monde, s'était-il dit. Ainsi avait-il gardé le silence durant le discours vaniteux du jeune homme.
Le coup de sifflet retentit et les étudiants s'élancèrent pour une course de vingt-quatre minutes. Après quelques tours de pistes seulement, un groupe se démarque en creusant à chaque seconde un fossé un peu plus large entre eux et les plus lents. Le vampire s'était offert une place dans le groupe de tête et augmentait le rythme de course afin de pousser les autres à en faire de même. Les plus grandes gueules suivaient tandis que les plus sages gardaient la même cadence pour ne pas s'épuiser trop vite. Il continua ainsi quelques minutes jusqu'à ce que l'autre imbécile de prétentieux se soit essoufflée à tenter de combler l'écart naissant entre le vampire et lui et garda ensuite une centaine de mètre d'avance sur lui. Tant pis s'il paraissait plus endurant qu'il n'aurait dû l'être, il voulait juste lui apprendre l'humilité ; le petit duel se poursuivit ainsi jusqu'au sprint final où l'autre étudiant remontait vers lui, sauf que le Nosferatu attendit qu'il parvienne à sa hauteur avant de lui-même accélérer pour qu'enfin, leur professeur mette fin à la course et par la même occasion, au cours.


« Bouffon »
lâcha-t-il sèchement à l'étudiant complètement à plat en passant à côté de lui.

C'était certes un comportement bien puéril de la part de l'Immortel pais qui s'en souciait ? Il avait après tout l'éternité pour apprendre la sagesse, il pouvait bien agir comme il l'entendait pour cette fois. Au moins, personne n'entendit le vaincu quand tous remirent leur uniforme et, bien que la plupart des élèves aient sué comme des bœufs, le jeune homme, lui, se sentait... étiré, le cours d'éducation physique n'étant guère plus d'un échauffement pour lui.

Il repartit ensuite en direction de son casier, où siégeaient les affaires de cours qu'il avait besoin pour travailler chez lui, encore que travailler était un grand mot : quinze minutes suffiraient amplement à faire son devoir de mathématiques ! Quoiqu'il en soit, il bravait le flot d'étudiant afin de rejoindre le meuble métallique, n'hésitant pas à jouer des coudes en vue de se tailler un chemin à travers ce flux.
Ce n'est qu'au détour d'un couloir, lorsque la majorité des élèves étaient déjà sortie, que l'Être de la Nuit perçut son nom dans le brouhaha environnant. Son sourcil se leva haut à la vue de sa collègue Hébi, Haruki. Il avait reçu la visite de Zen quelques temps auparavant, aussi cela l'intrigua-t-il de recevoir à présent celle de la nécromancienne. Ils s'étaient passé le mot ou quoi !?


« C'est que ça en deviendrait presque une habitude »
dit-il d'un air blasé, « Au moins, tu as eu la jugeote de ne pas te pointer à midi... Alors, que veux-tu Haruki ? »

Faire connaissance ? Il croirait davantage que ce serait une blague de mauvais goût orchestrée par le couple si elle lui répondait ceci. Enfin, peu importait, il devait bien y avoir une raison à la présence de la Maîtresse des Morts ici. Par ailleurs, Kyousuke doutait qu'elle ait fait tout ce chemin juste pour lui faire une plaisanterie qu'il jugerait de très mauvais goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 22
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]   Mar 27 Déc - 17:41

Haruki reprit tant bien que mal son souffle, ne se sentant JAMAIS à son aise entourée de trop de gens "normaux" et surtout quand ils courraient tous dans la direction opposée de là où elle se dirigeait. Lorsque Kyousuke la rejoignit, il n'y avait plus grand monde, ce qui lui permit d'enfin respirer normalement et de lâcher un :

" J'déteste quand y a trop de gens comme ça d'un coup ! " de protestation.

Le Nosferatu lui avait alors parlé d'habitude, ce qui fait tiquer la nécromancienne qui, pourtant, n'était jamais venue dans un tel endroit. Elle se rappela alors de la visite de Zen il y avait peu et s'empressa de dire :


" Sauf que je ne suis pas Zen et que nos actions sont totalement libre ! Il serait pas venu, moi si ! "

Quand il mentionna l'heure, la nécromancienne se contenta d'un simple regard vers l'horloge qu'elle avait aperçu peu de temps avant dans le couloir et donc les aiguilles pointaient respectivement le chiffre quatre et le chiffre un, elle bougea alors instinctivement les lèvres semblant "compter" l'heure. Lorsque Kyou l'interrogea, elle sortit alors de son "comptage" d'heure d'où elle n'avait pu tirer que le fait qu'il était passé quatre heure.

" Heu... "

Haruki laissa planer un instant d'hésitation et, préférant ne pas dire qu'elle s'était honteusement perdue en "visitant" l'école, elle lança joyeusement :

" Faisons connaissan... "

En voyant Kyousuke, l'air encore plus blasé, prêt à partir, elle lui attrapa la manche en lui hurlant presque :

" Hey !!! Te barre pas !!! J'déconnais !!! "

N'ayant plus besoin d'arrêter le vampire, elle avoua finalement :

" J'voulais voir à quoi ça servait ce genre d'endroits et ce que les humains y faisaient... J'avoue s'ils passent leurs temps à regarder des bancs, des tableaux et des squelettes même pas vivant ils doivent bien s'ennuyer... Pourquoi c'est si stupide des humains ? "

Puis, elle demanda tout à fait sérieusement à Kyousuke :

" Et toi ? T'es ici pour quoi ? 'Me dis pas que tu fais comme eux ! Tu t'abaisserais quand même pas à ça ? Surtout que les byanpires* sont immortels comme moi, non ? Donc ça te servirais à rien ! "

[HRPG : Désolée d'avoir légèrement fait agir Kyou, j'ai surtout suivi ton post en fait ^^"
* Byanpires = Haruki ne connaissant pas les vampires s'est juste planté dans le nom xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]   Dim 1 Jan - 23:55

A peine la réponse avait-elle commencé à franchir les lèvres de la nécromancienne qu'un soupir las échappa au vampire. Était-ce si compliqué de venir à sa rencontre le week-end ou même après les cours, du moins quand il aurait déjà quitté le campus ? La visite de Zen tout comme celle de son amante l'exaspérait, davantage encore leur façon de débarquer à l'improviste sans se soucier du fait qu'il dérangeaient plus qu'autre chose. Encore que Kyousuke était à la limite disposé à leur accorder un peu de temps pour faire causette mais à une heure raisonnable alors !
Exacerbé, il tourna les talons et s'apprêta à reprendre la route de son casier quand la jeune femme lui saisit la manche de sa chemise et tira dessus pour qu'il ne s'en aille pas. Ah, elle déconnait ? Très amusant, pensa-t-il en lui lançant un regard noir : il se serait bien volontiers passé de cette plaisanterie, surtout que lui ne l'avait pas jugée vraiment drôle. Il n'eût ainsi d'autre choix que de s'arrêter et faire face à sa collègue en même temps qu'il plantait ses yeux noisettes dans les siens, en un regard indifférent. Lui, il attendait surtout qu'elle décline la raison de sa venue ici, au campus.

Le Nosferatu crût l'espace d'un instant qu'il allait lui en coller une lorsqu'elle parlât : il prenait toutes les précautions possibles pour que personne ne sache qui il était réellement et elle ... elle criait presque ses origines différentes, son immortalité, et autant dire que si le but de la manœuvre était de l'agacer, c'était réussi !


« Tu vas te taire, oui ? » répliqua-t-il sèchement en plaquant sa main sur la bouche d'Haruki pour qu'elle ne prononce plus aucun mots.

Elle venait déjà le déranger ici et pour tout arranger, elle révélait sans gêne ce qu'il voulait absolument garder secret. Pour qu'il puisse continuer à fréquenter tranquillement cet établissement, il était primordial que le fait qu'il soit un vampire tombe dans le moins d'oreille possible. Si cela venait à se savoir... La nécromancienne avait tout intérêt à tenir sa langue si elle ne voulait pas attiser davantage la colère de son compatriote.


« J'aime autant qu'aucun élève ne sache ce que je suis vraiment, Je te remercierai donc de ne pas aller le crier »
ajouta-t-il tout bas sur un ton qui n'exigeait pas de réplique avant de retirer sa main, « Maintenant, j'ai des affaires à prendre, attends un peu si tu souhaites avoir une réponse »

Sans dire un mot de plus, il se retourna, dégagea sa manche prisonnière des doigts de la jeune femme et s'engagea plus avant dans le grand couloir. Quelques élèves les parcouraient encore mais la grande majorité était déjà sortie, d'autant qu'avec les malheureux qui avaient encore une heure de cours ayant elle-même commencée, il ne restait plus beaucoup de monde dans les allées scolaires, juste quelques traînards. Celles-ci furent par ailleurs désertes quand Kyousuke parvint à son casier et ce dernier en profita pour poser une première réponse aux interrogations d'Haruki, maintenant que plus personne ne risquait de surprendre leur petite entrevue.

« Les hommes s'y cultivent, y apprennent des tas de choses, certaines utiles et d'autres moins. Ça évite d'avoir une société d'écervelés qui ne savent même pas ce que c'est qu'un lycée. »

L'air égal ponctuant sa phrase faisait en sorte qu'on ne savait déterminer s'il s'agissait d'une plaisanterie ou d'une pique volontaire.

« Ce n'est pas parce que tu ne supportes pas les humains que tout le monde doit agir de la même façon que toi vis-à-vis d'eux. Pour ma part, vampire que je suis... »


Il insista sur le mot définissant sa race ; que cette femme ne paraisse même pas au courant de ce que c'était l'exaspérait beaucoup et ne lui indiquait probablement qu'une infime partie du retard qu'elle avait. C'était précisément pour éviter des gens comme elle que l'enseignement existait !

« ... bien qu'ayant toute l'éternité pour le faire, je préfère m'y prendre maintenant. Il est plutôt difficile de se mélanger aux humains si on n’accomplit pas les mêmes choses basiques qu'eux »


Il n'avait pas envie de s'épancher sur le fait qu'il s'agissait également d'un accord avec sa famille puisque cela ne la concernait en rien.



[On va dire que c'est ton cadeau de Nouvel An :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 22
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]   Sam 4 Fév - 0:47

Haruki fut des plus surprise lorsque Kyousuke l'empêcha de parler et, même avec son explication, elle resta dans le flou total et se contenta d'un simple :

" Ah... Pourq... "

Mais à peine eut-elle posé sa question que le Hebi lui expliqua qu'il avait des "choses" à prendre. En le voyant se mettre à partir vers un autre couloir, la nécromancienne trottina quelques mètres pour rattraper le vampire et, surtout, éviter de se perdre à nouveau. Ils arrivèrent alors dans un lieu remplis d'armoires diverses verrouillées par des cadenas, sans doute le lieu où son collègue plaçait ses affaires, se dit la jeune Hebi. Sans doute constatant qu'il n'y avais plus de monde, il se mit alors à lui répondre, lançant au passage une pique à la jeune femme, se qui l'énerva légèrement sur le coup, le Hebi put alors sentir une légère décharge électrique le parcourir.

" Dans mon village, tu vois, le seul lieu qui ressemble à cet endroit, c'est une école avec un tout petit couloir avec juste quelques pièces sur les côtés dont une seule qui ressemble à celles d'ici, sans squelette, et j'ai pas tellement eu l'occaz' d'y aller plus d'un mois alors, non, j'ai pas eu le loisir de savoir ce qu'on y faisait ! Désolée de te l'apprendre, mais la campagne, ça existe et les gens à qui on interdit de sortir aussi ! "

Entendant le reste de la réponse de Kyousuke, la nécromancienne répliqua :

" C'est pas moi qui ne veut pas des humains mais les humains qui ont peur de moi ! Nuance ! "

Puis d'une voix plus calme, elle demanda :

" Et puis, j'avoue que j'arrive pas trop à comprendre pourquoi tu veux te mêler à eux... Surtout si t'es immortel comme moi... Tu sais pas qu'ils ne seront pas toujours là ? Genre... Bah dans cent ans, y en aura sans doute plus aucun de vivant ! Ce sera des autres, encore et toujours... Et puis, y a des trucs qui au fil du temps changent, comme la technologie, donc après un moment, tu devrais en plus tout réapprendre... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyousuke
Vampire Supérieur
avatar

Nombre de messages : 359
Age : 22
Localisation : Qui sait ...
Emploi/loisirs : Errer
Humeur : Désagréable
Liens de parenté : Frère de Hisako
Présentation : Ici
Points : 380
Réputation : 3
Date d'inscription : 28/06/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]   Mar 7 Fév - 21:41

Il avouait lui-même que ce qu'il lui avait dit était juste totalement gratuit et que probablement rien ne justifiait qu'il l'insulte d'écervelées même si cela, il ne l'avouerait jamais. Pour la peine, il ne réagit pas lorsque la courant électrique lui traversa le corps. C'était sans nul doute l’œuvre de la Nécromancienne et même si cela l'agaçait un peu, aucune émotion ne passa sur le visage marmoréen du vampire.
Il trouvait presque amusant le fait qu'elle avance que les humains étaient effrayés par elle. Drôle, oui, ça l'était : de son point de vue au jeune homme, Haruki ressemblait à une humain tout à fait banale, comme les dizaines qu'il croisait chaque jour. Aucune raison d'avoir peur d'elle donc. D'un autre côté, si elle agissait avec eux de la même manière qu'elle venait juste de le aire avec lui, il n'y avait pas de quoi s'étonner de leur réaction ; Kyousuke pouvait concevoir que les gens normaux devaient être terrorisés en la présence d'une personne capable de les électrocuter.

« C'est sûr que si tu leur révèles qui tu es vraiment, tu n'as aucune chance de te faire accepter. Les hommes craignent ce qu'ils ne peuvent expliquer »

Bien qu'étant dans ici depuis longtemps, le Nosferatu aurait mis sa main à couper que s'il avait le malheur d'ôter le bracelet scellant sa vraie forme, il serait vu comme une menace et rien d'autre, même par les élèves avec lesquels il pouvait à la limite considérer avoir un lien. L'effet serait pire encore s'il se présentait comme étant un vampire, l'existence même de ces « monstres » ferait frissonner d'effroi bon nombre de gens.

« Pour répondre à ta question, oui je suis immortel, je ne peux pas mourir de vieillesse ni de maladie du moins »

Y avait-il d'autres façons de le dire ? Non, probablement pas. Il pouvait être choquant de se dire que l'être surnaturel qu'il était ne pouvait pas décéder de cause naturelle, qu'il serait encore debout et en bonne santé dans plusieurs millénaires mais, étant encore un tout jeune vampire, lui-même avait du mal à concevoir la durée de ce laps de temps. La seule mort que connaissait ceux de sa race était l'assassinat, l'unique façon pour un vampire de perdre la vie...

« Cela n'empêche pas que nous devons nous instruire tout de même. Comment t'expliquer... prenons le domaine médical, les méthodes pour soigner telles ou telles choses ne font que se perfectionner, je ne perds rien à apprendre les bases. Il n'y aura jamais à tout réapprendre, tu comprends ? »


Il ne voyait pas vraiment comment lui expliquer ça d'une manière différente. Le monde évoluait mais ne changeait pas du tout au tout, en gardant un œil sur le fil de cette évolution, il était parfaitement possible de rester à la page.

« Par ailleurs » poursuivit-il, « Je sais pertinemment que tous les humains que je connais mourront un jour ou l'autre, est-ce une raison pour que je reste à l'écart de la société sous prétexte qu'elle finira par se renouveler et qu'au final, moi seul lui survivrait ? »

La solitude avait ses bons côtés, quand elle permettait de faire le point ou de s'occuper de soi par exemple, mais à long terme, cela vous tuait un homme, et pouvait en faire de même avec un vampire ! La solitude n'était une bonne amie que lorsqu'elle n'était pas la seule à être côtoyée.

« Tout cela je le sais de la même manière que tu dois savoir que Zen finira par mourir un jour aussi, d'une manière ou d'une autre »


Il ignorait si le compagnon de Haruki bénéficiait lui aussi de l'immortalité tout autant que les conditions sous lesquelles la Hébi pouvait ramener une âme d'entre les morts mais elle ne pourrait jamais assurer que lui ou même elle vivrait à tout jamais, lui-même ne pouvait prétendre qu'il ne se ferait pas tuer un jour ou l'autre mais c'était là une chose dont il avait connaissance de l'arrivée un de ces jours, il espérait juste que ce soit le plus tard possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruki
Maîtresse des Morts
avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 22
Localisation : Au coeur d'un cimetière
Présentation : Cliquer ici
Points : 1110
Réputation : 23
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]   Sam 21 Juil - 21:17

Suite à la réflexion de Kyousuke sur le fait que les humains craignaient ce qu'ils ignoraient, elle répliqua immédiatement :

" Je n'ai jamais dis à un quelconque humain ce que j'étais ni fait usage de mon pouvoirs devant eux avant qu'ils n'aient peur, ne parles pas sans savoir, ça te perdras. "

Entendant le vampire parler de ce qui restait, le même, elle demanda alors :


" Et s'ils se trompent ? On m'a déjà dit qu'avant, on pensait que la Terre était plate, alors, à ce moment-là, dans les lycées, ils apprenait aux gens que la Terre était plate, non ? Pourtant, aujourd'hui, on sait qu'elle est ronde et non plate... Imaginons un vampire de cette époque, il a apprit que la Terre était plate, mais il devra le réapprendre par le futur, si non, maintenant, en le disant, on saurait quasi directement que c'est un immortel, non ? Donc, tu apprends des trucs qui pourraient par la suite se révéler faux... "

Elle réfléchit alors à comment le faire comprendre, mais il lui semblait que son exemple était bon, elle finit ainsi sur un petit :

" Surtout que tout le monde ne parle pas tous les jours de sujets comme ça... Enfin... Savoir que la Terre est ronde n'apporte rien en sois, je me trompe ? Et puis... Je voix encore l'intérêt des calculs et de l'écriture, mais avoue tout de même que certains trucs te serviront pas... "

Suite à la dernière réflexion du Hebi, elle eut un petit rire, chose étonnante.

" Tu es stupide parfois ! "

Reprenant son sérieux, elle avoua :

" Techniquement, il est mortel, tout comme moi d'ailleurs... "

Retrouvant un petit sourire, elle ajouta alors :

" Sauf que je peux faire en sorte de rendre immortel n'importe qui, moi y comprit ! Pourquoi tu crois que je suis chez les Hebis à ton avis ? Pour ma force ? La blague ! Je suis là uniquement pour nous permettre à tous d'être immortels, voyons ! "

Réfléchissant, elle ajouta alors :


" Même toi ! Déjà comme ça tu es épargné de pas mal de trucs, mais tu es aussi épargné de la mort causée par une tierce personne, c'est pas génial ça ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que les écoles c'est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur [PV avec Kyousuke :3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je me comporte comme un loup des Steppes, je m’en-cloisonne pour apprivoiser mon âme, parce qu'à l'extérieur tout m'effraie.
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Le PAM et AMURT appuient le nettoyage des écoles aux Gonaïves
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Campus de Tomodachi-
Sauter vers: