Forum RPG
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Miyoko
Necessitudo Duodecim
avatar

Nombre de messages : 89
Présentation : Tu clique sur présentation, je suis sur le dessus...Si nan si t'es vraiment flemmard clique ici ou ici...En fait c'est juste le même lien XD
Points : 97
Réputation : 4
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Sam 19 Jan - 1:28

" Si tu tente de l'utiliser je te tranche la main ! Miyoko... Tu vas regretter tes paroles ! Mais avant ça, tu vas me conduire aux repères des Devils !! "

" Oui, monsieur, je vais pas utiliser mon cadran. Oui, monsieur, je vais gentiment me laisser taper dessus. Oui, monsieur, je vais vous conduire auprès de mes alliés. Oui, monsieur, tu es un peu trop naif ! "

Elle eut alors un petite rire, ce genre de petit rire qui avait le don d'agacer au plus haut point quand vous le faisiez à des personnes en colères suite à leurs paroles, levant les yeux au ciel.


" Tu penses franchement me bloquer de façon si ridicule ? Et les autres Devils, tu penses aussi les avoir avec des tours de passe-passe ? Faut p't être songer à se réveiller parfois, tu ne crois pas ? Non pas que je te sous-estime, loin de moi cette idée, mais le contraire ne me semble pas impossible du tout... Novem ! "

Elle disparut alors pour réapparaître à côté Yosama, en réalité, étant donné que l'aiguille de son cadran indiquait toujours le chiffre 9, elle n'avait eu qu'à activer le neuvième pouvoir à nouveau, bénéficiant de quelques secondes à peine de temps figé, secondes suffisantes néanmoins pour se sortir de la situation dans laquelle elle était. Pendant ce bref temps, elle avait pris la peine de poser son coude contre l'épaule du Gardien et de laisser sa tête tomber contre sa main, comme par ennui, c'est donc dans cette situation là qu'elle semblait s'être comme téléportée.

" Alala, quel ennui si tout le combat se déroule façon "Je te désarme et toi tu vas me dire où ils sont les méchants" ! "

Évitant le mouvement de bras de l'être céleste pour se dégager, elle se contenta de s'abaisser rapidement avant de se remettre debout, comme si elle jouait à une sorte de jeu, le sourire aux lèvres, évidemment.


" D'ailleurs, j'y pense, à bien y réfléchir, je n'ai rien fait ! Je dois être la seule Devil à n'avoir tué personne dans tout Tomodachi, que du contraire, je vous ai aidé contre Nyx ! "

Un nouveau petit rire s'échappa des lèvres de la Devil avant qu'elle n'achève :

" T'imagines que t'as plus l'allure d'un Devil que moi actuellement ? Alors ? Tu vas te tuer pour ça ? Novem ! "

A nouveau, un arrêt du temps. A nouveau, Miyoko fut comme téléportée. Cette fois, elle était juste derrière Yosama, lui murmurant :

" Et puis, SpI était là, mais Kai a quand même eu la malédiction. Lysis était là, mais Kai a quand même eu la malédiction. Kai lui-même était là et a accepté la malédiction. Alors pourquoi ne t'en prendre qu'à ceux catalogués comme "méchants" ? Tu aimes coller des étiquettes aux gens ? Et Kyousuke qui est Hebi ? Tu vas aller attaquer les Hebi aussi ? Et tous les Gardiens qui n'étaient pas présent, ils auraient pu être présent, non ? S'ils avaient été là, Kai serait peut être encore vivant, non ? Et si TOI tu avais été là ? "

Se remettant devant Yosama, en marchant cette fois-ci, elle perdit son sourire habituel, bien qu'aucune émotion ne traversa son visage.

" Face à un cas où toutes les personnes dotées de pouvoirs en cette ville sont potentiellement coupable, pourquoi ne vouloir s'en prendre qu'à ceux qu'on a jugé "coupable" ? C'était un policier ton frangin, non ? Le genre de personne qui suit la justice en théorie... Tu lui ressembles vraiment peu ! "

Elle eut un nouveau rire avant de lâcher un :


" Alors ? T'attends quoi ? Attaque-moi ! C'est c'que tu veux, non ? Je suis celle qui a tué ton frère indirectement, non ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Sam 19 Jan - 3:06

Yosama avait tout encaissé sans bronché, lorsque Miyoko se foutait ouvertement de sa gueule il ne broncha pas, lorsque celle ci s'accouda sur son épaule il s'en dégagea aussitôt, mais à nouveau, la Devil sembla s'amuser de cette situation, puis elle repartie sur une série d'argument remettant en cause l'état d'esprit actuel du Gardien. Elle insistât alors sur le fait qu'elle fut la seule à ne pas avoir tuée le moindre civile, si c'était le cas pourquoi provoquer de la sorte l'Être céleste ? Etait ce un plaisir de faire souffrir les gens ? Cela amusait il la jeune femme que Yo tente de la tuer ? D'ailleurs, au vu de la manière avec laquelle elle a qualifiée le début de leurs altercation, il semblerait qu'elle soit réellement en quête d'action.

Puis elle enchaîna alors sur les présente ce soir là... Ainsi il y avait donc Lysis, Spi et Kyousuke...Mais il ne voyait pas bien ou elle voulait en venir ? Pourquoi irait il s'en prendre à des personnes qui ont tenté d'arranger les conneries des Devils. Quoi que pour le Hebi il n'en savait rien.
Était elle en train de lui dire de blâmer ses amis pour ne pas avoir su protéger Kai ?... La s'en était trop pour Yosama qui plaquât Miyoko à terre, se retrouvant à présent sur elle.


"FERME LA !!!"

A ces mots le Gardien ne la regardait pas dans les yeux, il avait la tête baissé, tremblotant légèrement, cette réaction était uniquement du à la colère qui le traversait actuellement et rien d'autre. Puis il releva mes la tête, offrant le même regard noir que tout à l'heure, il aurai voulu la ruer de coup, mais dans le fond, lorsqu'il vit son visage, il ne s'en sentait pas capable... Malgré sa haine, il ne pouvait non plus oublier cette journée. Il dit alors d'une voix grave.

"Je vois pas en quoi j'irai me venger auprès de mes amis Gardien, ou même de Spi, juste parce que des gros dégénéré de Devil n'ont pas trouvé mieux comme divertissement que de massacrer des innocents... Je sais pas à quoi tu joue actuellement Miyoko, mais tu tes paroles n'ont aucun sens ! Je n'ai aucune raison de leur en vouloir, contrairement à cette putin de faction des Devils qui prennent leurs pieds dans le malheurs des autres !... Mais je suis d'accord sur un point... Je suis un incapable... Je n'ai même pas était là pendant cette foutu attaque, et moi chantonne sans arrêt que je vais protéger mes proches, je n'ai rien pu faire d'autre que de regarder Kai mourir.... Impuissant..."

Alors qu'il parlait de lui avec des termes peu élogieux, il avait prit la peine de se relever. A ce moment si la devil faisait attention elle pouvait voir que l'épée de Yosama, sous la capacité du chewing sword venait de s'enrouler autour de son poignet.

"Miyoko... Tu n'as pas l'air de me prendre au sérieux je crois... Pourtant j'ai rien à perdre à présent !"

Si il avait enroulé le bout de sa lame au poignet de la jeune femme c'est uniquement dans la mesure ou si il lâchait toute son énergie dans celle ci, cela pourrai agir comme une décharge, foudroyant la Devil sur place.

"Pourquoi ne pas voir la réalité en face ? Pourquoi vouloir rejeter la faute sur autrui ? Le massacre de ces civils, la mort de Kai, tout ça c'est uniquement la faute des Devils ! Peut êtres pas tous en particulier, mais ca se résume quand même a des Devils et personne d'autre... TU COMPRENDS ?"

Malgré qu'il soit remonté à bloc Yosama n'arrivait pas à lancer son attaque, surement parce que c'était Miyoko... Il jeta un rapide coup d'oeil à Spi, puis se concentra de nouveau sur la Devil.

"Les personnes que j'aime... Elles ont malheureusement tendances à ne pouvoir vivre une vie entière... A croire que je leur porte la poisse... Mais au bout d'un moment, quand on perd tout ceux qu'on aime, on ne crois plus en grand chose... La seule chose que je souhaite c'est exterminer les Devils... Et pourtant, j'en ai un devant moi... et je suis incapable... Mais je dois le faire.... Je dois tous vous tuer !!!!"

Puis d'un coup l'énergie jaillit de l'ex-assassin pour être conduit directement par l'épée qui amena la source de puissance droit sur Miyoko. Mais avant que celle ci n'atteigne la jeune femme, Yosama à nouveau prit d'un doute, défit l'emprise de son épée sur le poignet de la jeune femme, se plaquant sa main libre contre la tête.

"Merde.... Merde...."

L'épée parti sur le côté, de ce fait l’énergie jaillit alors de la lame pour aller s'écraser dans la forêt pulvérisant une bonne dizaine d'arbres.

"JE N'AI JAMAIS PU LUI DIRE QUOI QUE CE SOIT ALORS QU'IL ÉTAIT MON FRERE !!! ET LES DEVILS M'ONT ENLEVER D'AUTRE PERSONNES QUI ÉTAIENT MES AMIS !!! Y A QUOI DE DIFFICILE A COMPRENDRE LA DEDANS ?... Les Devils sont les êtres que je méprise le plus, et je ne sais même pas si leurs morts arrivera à soulager la peine qu'on a pu ressentir à la perte de chacun de nos amis morts par leurs fautes !... Mais ça tu peu apparemment pas le comprendre... et tu voudrai que j'attaque un type comme Spi qui est en train de supporter mes états d'âme sans broncher ? Que je m'en prenne à des Gardiens pour ne pas avoir su protéger des vies alors qu'ils ont surement tout fait du mieux qu'ils le pouvaient ? Non... Je n'ai rien à foutre, les seuls qui doivent payer c'est les Devils, et y a pas de catalogués ou quoi que ce soit, vous n'avez que la réputation que vous méritez. Ce qui ce passe actuellement, c'est juste le résultat de vos agissement !!! TU COMPRENDS ?!!"

Son épée regagna sa forme original, le Gardien la brandit alors son épée, pointant le bout de sa lame vers la jeune femme.

"Je veux la tête des autres Devils, pas la tienne ! Amène moi à eux !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Miyoko
Necessitudo Duodecim
avatar

Nombre de messages : 89
Présentation : Tu clique sur présentation, je suis sur le dessus...Si nan si t'es vraiment flemmard clique ici ou ici...En fait c'est juste le même lien XD
Points : 97
Réputation : 4
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Lun 28 Jan - 3:01

" Je veux la tête des autres Devils, pas la tienne ! Amène moi à eux ! "

" D'accord ! "

Elle avait répondit d'un coup, au tac-o-tac, un petit sourire aux lèvres, elle semblait alors réfléchir un instant avant de pointer une ruelle adjacente, lançant :

" Tu vois la rue là ? Tu prends la troisième à droite, puis tu vas aux Bas Quartiers, de là, tu remontes légèrement sur le campus et tu croiseras une épicerie dont le carreau de la porte est remplacé par une planche de bois... Tu vois vaguement où ? De là, tu tournes à droite et tu longes la rue de gauche. Après un moment, tu croiseras une maison en briques rouges avec deux carreaux cassés à la fenêtre à gauche de la porte, tu suis toujours ? Bah c'est là où ne se trouvent pas les Devils, ça te fait donc un endroit en moins à fouiller, il te reste toute la ville, bonne chance ! "

Elle fixa alors le Hunter, continuant :


" T'y croyais pas au moins ? "

Elle s'avança alors, laissant échapper un petit rire :

" C'est quand même pas mal de râler après les Devils alors que c'est de ta faute aussi ! Y a pas qu'eux qui sont coupables des personnes que tu as perdu, tu sais ! Okay, Kai, c'est de leurs fautes, mais tu n'as pas su le protéger non plus, pas vrai ? Et les autres êtres chers que tu as perdus ? Kitori à tout hasard ! C'est de la faute aux Devils qui n'étaient même pas créés à l'époque ou de ta faute qui n'a pas su la protéger ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Lun 28 Jan - 3:56

Yosama écouta Miyoko sans rien dire, il avait bien saisit que celle ci était tout juste en train de se foutre de sa gueule, elle se payait sa tronche sans scrupule. Il arrivait de moins en moins à garder son calme, il était difficile pour lui de ne pas bondir et embrocher la jeune femme de son épée, mais d'un côté, il gardait toujours la devil dans son estime.
Il leva les yeux vers celle ci, et son regard noir affichait à présent une sorte d'incompréhension total, il était à mi chemin entre la haine et le fait qu'il soit perdu, ne sachant pas à quoi était en train de jouer son amie.


"A quoi tu joue ?..."

Puis elle reprit alors sur le sujet des pertes qu'avait pu connaître l'Être Céleste... Elle admit que pour Kai sa faction était bien responsable. Mais c'est l'autre exemple qui n'allait pas passer. Dés lors qu'il entendit le prénom de Kitori, l'ex assassin se figea, la haine ayant totalement regagné ses yeux.
C'était finit, il ne pourrai plus se contrôler, il ne pourrai plus prendre sur lui. Le peu de raison qu'il lui restait venait de se dissiper. Il était tout simplement hors de lui.


"Ferme là.... Ferme là !!!"

A peine eut il finit sa phrase qu'il se trouvait déjà à présent face à la jeune femme qu'il venait de gifler violemment. Dans un sens, si ça ne s'était limité qu'à une baffe et pas à un coup d'épée c'était sans doute, que ce qu'il pouvait ressentir envers Miyoko le retenait d'une quelconque manière à ne pas tenter de la tuer.
Pourtant à ce moment, il la haïssait réellement pour les propos qu'elle venait de tenir, malgré qu'il pensait qu'elle avait raison. Il était lui même persuadé d'avoir été faible, et de n'avoir su protéger un être qui lui était plus que cher. Cette perte qui continuait de le ronger à ce jour. La Devil n'avait pas hésité à frapper là ou ça faisait vraiment mal à Yosama.


"Pourquoi me pousser autant à bout ? Tu souhaites vraiment que je te tue toi aussi ?"

Plus il repensait à ce qu'elle venait de lui dire, plus le Gardien envisageait de la tuer elle aussi, son énergie commençant à émaner de sa lame. Il la haïssait plus que tout, au final ce n'était qu'une vulgaire Devil aussi débile que ses partenaires.

"Je vais te tuer !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Miyoko
Necessitudo Duodecim
avatar

Nombre de messages : 89
Présentation : Tu clique sur présentation, je suis sur le dessus...Si nan si t'es vraiment flemmard clique ici ou ici...En fait c'est juste le même lien XD
Points : 97
Réputation : 4
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Lun 28 Jan - 19:25

Miyoko avait exactement eu la réaction voulue, comme par réflexe, elle se frotta la joue, se doutant que la marque de la main de Yosama devait y être présente d'une couleur rougeoyante. Puis vint le doute du Hunter qui fut immédiatement dissipé, le sourire de la jeune femme disparut.

" Me tuer ? "

Elle fixa alors l'épée de l'être céleste avant de jeter un œil à ses yeux, haineux, le genre de regard qu'elle n'aurait jamais cru voir chez lui.

" Tu ne l'as pas fais jusqu'à présent... Ta gifle, elle semblait comme très légèrement hésitante, tu voulais déjà me tuer ? Mais ton épée, elle n'a pas bouger, pourtant, j'ai vu tes doigts en resserrer légèrement le manche, ça veut dire que je compte pour toi, pas vrai ? "

Elle approcha alors doucement de la table de salon, s'éloignant du trou dans le mur qu'avait causé la rage de Yosama (Comment ça j'ai inventé ça après qu'on m'ait dit que j'ai zappé qu'on était dans le manoir ? Mais noooon !). S'accroupissant, elle montra son cadran au Hunter avant de le poser, l'aiguille toujours sur le neuvième chiffre.

" Comme tu peux le voir, je suis à présent désarmée... "

Elle se plaça alors devant Yosama et écarta les bras.

" Tu n'es pas capable de protéger ceux qui comptent pour toi, mais tu atteints directement à leurs vies en plus... "

Elle ferma alors les yeux.


" Tu peux à présent me tuer, Yosama, c'est ce que tu veux, non ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Mar 29 Jan - 0:31

Miyoko continuait de pousser à bout Yosama qui n'allait pouvoir contenir d'avantage sa rage, il ne pouvait plus, malgré l'estime qu'il avait pu lui porter fut une époque, il était à présent trop aveuglé par sa haine, et s’apprêtait a agir comme il ne l'aurai sans doute jamais fait en temps normal. Cependant il n'était pas lui même, il était plus redevenu l'assassin de l'époque, celui qui était considérer comme un des meilleurs éléments de la faction, le jeune garçon sans sentiment qui n'avait jamais hésité à enlever la vie de toutes ses cibles. Le jeune garçon au sang froid qui était redouté.
Si il n'avait jamais mit les pieds à Tomodachi, il aurait sans doute continuer à être cette personne sans sentiment, les rencontres qu'il avait fait ici lui avait fait réaliser tant de chose. Mais ce n'était pas le seul élément qui avait métamorphosé l'être céleste. Du temps de la guilde, il avait tendance à agir en solo, contrairement aux autres membres qui travaillaient en équipe, Yosama fut souvent envoyé seul pour remplir des contrats de haute importance, assassiner des politiciens, ou autre homme d'affaire important, démanteler des réseaux et autre tâche du genre.
Les seuls fois ou il fut mise en équipe c'était avec une jeune femme qui était tout aussi talentueuse que le jeune homme... Pourquoi ce souvenir lui revenait maintenant ? Sans doutes vis a vis de ce qu'avait pu lui dire Miyoko, les mots de la jeune femme eurent le mérite de raviver un souvenir oublié dans la mémoire du Gardien, qui à cause des nombreuses expériences ou encore lavage de cerveau ne se rappelait pas vraiment de l'époque ou il était assassin.


"Amber..."

Fut le seul mot qui sortit de la bouche de Yo qui continuait d'observer Miyoko, avec à présent un regard dés plus vide comme si son esprit avait quitté son enveloppe corporel, et qu'il n'était plus qu'une coquille vide.
Cette époque, son subconscient l'avait longtemps refoulé, mais aujourd'hui cela faisait de nouveau surface. Sa seule et unique partenaire... Les deux éléments les plus talentueux de la guilde. Ils ne pouvaient pas vraiment se piffer étant tous deux des solitaires. Un sentiment de rivalité était même né entre le jeune homme et la jeune femme, pourtant Mythos trouvait intéressant de les mettre en équipe. Même si à chaque fois c'est le talent individuel des deux assassins qui faisait la différence.
Cette jeune femme aux long cheveux blonds et aux yeux violet, elle était tout aussi froide et renfermée que Yosama. Sans doutes avait elle rejoint la guilde de la même manière que l'être céleste.

Tout ce passait bien dans la mesure ou il ne s'appréciait pas, restant en permanence chacun en compétition. Cependant lors d'une mission d'assassinat, les choses c'était passé différemment. Ils devaient mettre fin aux jours d'un évêque, les hommes importants religieux était aussi la cible de sombre contrat. Ils devaient infiltrer la chapelle qui était bourré de gardes et tuer le Chrétien. Toutefois les choses ne se passèrent pas comme prévu. Après avoir évités la sécurité avec génie, et s'être infiltrés dans les quartiers privé, ils s’apprêtèrent à terminer le travail.
L’évêque était actuellement en train de faire sa sieste.
Yosama sorti une dague, et chuchota alors.


"J'ai réussi à m'introduire en premier... C'est donc moi qui gagne le droit de le zigouiller."

Haussant les épaules, Amber se contentât de répondre.

"Tu as eu de la chance, cette fois là !"

Mais alors qu'il s'approchait de la cible, il fut surpris de voir que ce n'était pas l'homme qu'il espérait. Lorsqu'il était suffisamment prêt du lit, un homme armé de double lame venait de jaillir du lit, bondissant sur le jeune garçon prêt à l'embrocher.

"Yosama !!!"

Ayant anticipée le danger, Amber s'était placé devant le jeune homme, sacrifiant sa propre vie pour sauver celle du brun.
Elle lui faisant face, venant de se prendre les deux lames dans le dos. Le mercenaire engagé par l’évêque qui avait retiré ses armes s’apprêtait déjà à attaquer de nouveau, prévoyant de décapiter l'assassine, ce qui aurai également touché le jeune homme qui, d'un réflexe sauta sur le côté avec son amie dans les bras. Il lança alors sa dague, en contre attaque, qui se planta dans le crâne du mercenaire. L'ennemie abattu Yosama reporta son attention auprès de la jeune fille.


"Amber ! Amber !!!!!!"

La jeune fille posa sa main sur le visage du garçon.

"Tu... tu vas pas pleurer quand même..."

"Amber, ne parles pas ! Je te ramène, on te soignera !"

"... Cette discussion qu'on a eu hier... Ne l'oublie jamais !... j'aimerai que tu sourisse d'avantage !"

"Arrête de dire n'importe quoi !"

"Abruti..."

Sur ces derniers mots, elle avait touchée de son index le front de l'assassin. Suite à ça, Amber perdit la vie... C'est tout ce dont ce rappelait Yosama pour le moment, il n'arrivait pas à se souvenir d'avantage d'Amber, ni même de la discussion qu'ils avaient eut, de comment ils avaient pu se faire avoir si facilement lors de cette mission, mais ce peu de souvenir qui venait de se réveiller en lui eut le mérite de le faire souffrir, et il plaqua aussitôt sa main contre sa tête. Pourquoi tout cela avait il surgit maintenant ? Était ce ces révélations qui avait éveillés ces souvenirs enfoui ? Mais une chose était sur, ce flash back donna une fois de plus raison aux dires de la Devil... Mais dans le fond il avait toujours su qu'il était faible et pas capable de protéger ceux qui lui sont cher... Ces derniers temps il l'avait peut être oublié... et il s'était permis d'avoir des amis... Quel imbécile... De la sorte il ne leurs apporteraient que des problèmes, et il les mettaient d'une certaine façon en danger... Dans le fond il était condamné à rester un assassin solitaire, et fuir ses responsabilités serait peut être une meilleure solution pour le bien être de tous... Il fallait couper les liens, et il avait déjà l’occasion d'un couper un, avec cette femme qu'il avait un jour embrassé...
Tandis qu'une larme coula le long de sa joue, Yosama brandit son épée qui était à présent chargé de son énergie. Il allait le faire... Il allait laisser son épée se fendre sur la Devil, pourtant le regard du Gardien était toujours aussi vide... Il ne montrait aucune volonté à accomplir son geste, ni même de remord... Dans le fond, il était tout simplement perdu... Et machinalement son épée se fendit alors sur Miyoko...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Miyoko
Necessitudo Duodecim
avatar

Nombre de messages : 89
Présentation : Tu clique sur présentation, je suis sur le dessus...Si nan si t'es vraiment flemmard clique ici ou ici...En fait c'est juste le même lien XD
Points : 97
Réputation : 4
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Lun 4 Fév - 20:47

La jeune femme fut immédiatement comme téléportée près de la petite table, le cadran en main, après avoir prononcé un rapide " Novem ! ", elle avait prévu cette possibilité où le Hunter s'en prendrait vraiment à elle. Son visage ne laissait rien voir, pas même de la surprise alors qu'elle s'attendait plutôt à ce que Yosama cède, d'une voix neutre, elle lança :

" Pas de bol, tu m'as raté on dirait. "

Elle se contenta alors de se servir à nouveau de son cadran de la même façon, esquivant à chaque fois de peu les coups de l'être céleste, bien entendu, elle aurait pu faire cesser le temps plus tôt afin d'être sûr à cent pour cent de ne courir aucun danger, mais le fait de jouer avec la mort semblait plaire à la Devil. Entre deux esquives, elle laissa échapper ironiquement un :

" Pas de bol, j'suis pas si décidée que ça à mourir finalement. "

Elle plaça rapidement l'aiguille du cadran sur le dix et, en un petit " Decem ! " suivi d'un mouvement de main, Yosama se retrouva voler dans la bibliothèque du salon du manoir Omura. Instinctivement, la jeune femme replaça l'aiguille sur le neuvième chiffre, continuant son petit discours :

" Tu veux finir par te débarrasser de tous ceux qui te sont cher, c'est ça ? Fuir plutôt qu'affronter les problèmes ? C'est ça ton plan ? "

Elle avança alors vers le Hunter et, une fois assez proche de lui, elle termina par un :

" Pas de bol, j'vais encore te coller aux bask' longtemps ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Lun 4 Fév - 22:35

Fort heureusement son coup fut un échec. Inconsciemment il était content, mais il ne le savait pas, il ne savait plus rien, il était totalement perdu. Il ne savait plus ce qu'il faisait, le Hunter avait perdu l'esprit. Si les révélations concernant Kai était déjà troublante, se rappeler de cette Amber en fut tout aussi déroutant.
Toute sa vie, il avait vécu en voulant protéger ses proches et ceux qui lui sont chers, et pourtant il les voyait partir les uns après les autres, toujours impuissant.
Dans sa folie, et sans s'en rendre vraiment compte, il continua de porter des coups à la jeune femme qui continuait d'esquiver ceux ci, tout en provoquant l'être céleste, cependant, bien que le son de sa voix arriva à ses oreilles, il ne semblait pas réagir, comme si il n'entendait pas ce qu'elle lui disait.
Puis la jeune femme eut finalement décidée de contre attaquer, elle venait d'envoyer le Gardien voler contre une des bibliothèques. Le choc eut au moins le mérite de lui mettre un peu les idées en place, et cette fois ci il entendit et comprit ce que venait de lui dire Miyoko. Se débarrasser de ceux qui lui sont cher ? Elle avait raison... Comment avait il pu en arriver à cette situation ? Il avait honte d'avoir levé son épée sur la jeune femme... Yosama comprit qu'il avait perdu la raison, qu'il était allé trop loin... Il était complètement dépassé par la situation, et n'arrivait pas à garder la tête haute face à tout ces départs... à tout ces évènements tragique.


"Tu... Tu as raison... J'ai perdu les pédales... Avec ce que j'ai appris concernant Kai j'ai pété les plombs et j'ai voulu m'en prendre à toi vis a vis de ton statut de Devil... J'ai complètement craqué... Je suis désolé d'avoir agis de la sorte... Spi excuse moi aussi de m'être emporté, je suis navré que vous m'ayez vu dans un pareil état..."

A entendre ces mots sortir de la bouche du brun, on aurai pu croire que celui ci avait totalement retrouvé la raison, cependant, si on s'attardait sur son regard qui semblait toujours aussi vide, il était difficile de croire qu'il se soit complètement éveillé de sa folie.
Il avait déjà été dans un pareil état, il avait déjà subit une dépression. Cependant, il avait cru en être soigné. Il croyait que s'être fait suivre par des spécialiste avait suffit à lui faire remonter la pente.
Mais le Gardien ne faisait que se mentir à lui même, il voulait même faire le pitre, et paraître bête pour amuser son entourage, il aurai peut être pu continuer à paraître de la sorte, mais il y aurai forcément un jour, ou la réalité le rattrapera... Même si il continuait de porter ce masque, ça ne ferai que repousser l'échéance.


"Tu as raison sur tellement de point Miyo'... Il y a tellement de monde que je n'ai pas réussi à protéger... Sans doutes à cause de tous les évènement de cette soirée, j'en suis même venu à me souvenir d'une coéquipière qui était avec moi à la guilde... Amber elle s'appelait... C'est marrant je me souviens absolument pas de cette époque, et pourtant, je viens de me rappeler que ma partenaire avait du sacrifier sa propre vie pour préserver la mienne... Et quoi ? je devrais la préserver pour lui rendre honneur ? Ma vie n'est qu'une succession de malheur... Je dois être maudit, chaque personne qui se rapproche un peu trop prêt de moi, elle lui arrive malheur... Famille, ami, amour... pas de concession. Je suis tout bonnement incapable de protéger ceux que j'aime. Je suis un fléau pour eux. J'en suis venu à avoir peur d'aimer..."

Il se rappela entre autre de Tamil, avec qui il était sortit quelques temps. Pour avoir été la copine de Yosama, la pauvre jeune femme s'était faite violer. Cette pensée alimenta à nouveau la douleur qui siégeait dans le coeur de l'être céleste.

"Je repense à ce jour, ou j'ai déçu Vp... ce jour ou j'ai perdu une amie qui m'étais cher... Elle pensait qu'étant un être céleste j'aurai pu être en mesure de voir qu'elle souffrait. Sur le coup je n'ai rien dis car j'étais trop abasourdi... Mais pourtant... Un être céleste c'est avant tout un humain... Je suis un simple humain.. et honnêtement je n'arrive pas à faire face à cette foutue vie... Je ne veux plus ! Je ne veux plus causer d'une quelconque façon, du tort à un proche.... Je ne suis rien d'autre qu'un nuisible. J'ai voulu combattre pour préserver les faibles... j'ai voulu rendre heureux mes proches... J'ai voulu qu'on me vois comme quelqu'un sur qui on peu avoir confiance, sur qui on peu s'appuyer... J'ai voulu être marrant quand les choses ne l'était pas forcément... Mais malgré tout, je crois qu'au final, avec tout ça, je me suis éloigné de ce que je suis, et donc j'ai finis par m'éloigner de mes proches, tout cela m'est monté à la tête, et dans le fond, j'ai oublié d'être sincère, j'ai sans arrêt voulu masquer ma dépression et mon désespoir, je n'ai fais que me mentir à moi même... Je n'ai pas été honnête... Il a tant de chose que je regrette et que je ne pourrai malheureusement arranger..."

Sa main qui tenait son épée, se libéra de l'arme, pour aller saisir délicatement le poignet de Miyoko.

"Pardonne moi... Je ne vois pas d'autre solution. Je crois que fuir, reste la meilleure chose à faire, pour le bien de tous ceux que j'aime... Dont tu fais partie !..."

A ces mots, Yosama contempla un long moment en silence, la jeune femme qui lui faisait face. Le mal avait déjà été fait. Pendant sa tirade, le Gardien s'était tranché les veines. Il du user de sa pupille pour montrer à Miyoko et Spi que ses mains n'avaient pas bouger. L'illusion avait prit fin dés le moment ou l'Être céleste avait attrapé son amie par le poignet.
Le sang coulait en abondance, du poignet gauche de Yosama, dont le teint devenait de plus en plus blanc, ses paupières devenaient lourdes.
Il jeta un regard vers Spi, accompagné d'un étrange sourire, qui signifiait à la fois Pardon et merci. Puis le pouce de sa main droite qui tenait toujours Miyoko, se mit à bouger doucement, comme si il était en train de caresser la peau de la jeune femme.
Le Guerrier Céleste se sentait partir, et avait de plus en plus de mal à garder les yeux ouvert. Allait il retrouver toutes ces personnes qu'il lui manquaient tant ? Aurait il le courage de les regarder droit dans les yeux ? Dans le fond, beaucoup de personne allait lui manquer à Tomodachi, mais au moins il était persuadé qu'il ne causerai plus de soucis à quiconque.


Dernière édition par Yosama le Mer 6 Fév - 2:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Miyoko
Necessitudo Duodecim
avatar

Nombre de messages : 89
Présentation : Tu clique sur présentation, je suis sur le dessus...Si nan si t'es vraiment flemmard clique ici ou ici...En fait c'est juste le même lien XD
Points : 97
Réputation : 4
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Lun 4 Fév - 23:18

Tout c'était passé si vite... Ses paroles une à une faisaient croire qu'il allait mieux, que tout allait bien se passer, du moins, Miyoko le pensait, elle le pensait sincèrement... Ces simples pensées l'avait fait glisser discrètement l'aiguille de son cadran sur le chiffre cinq, qu'elle utilisait par défaut en cas de besoin, mais sans l'activer. Puis Yosama avait attrapé son poignet alors que le sien laissait s'échapper un flux assez important de sang. Cruelle liquide rougeâtre.

" Quinque. "

Miyoko avait parlé d'une voix presque étouffée, lançant ainsi une illusion à SpI : il n'entendrait pas la plupart de ses paroles, ne verrait pas la moindre émotion sur son visage et ne verrait aucun signe dans sa gestuelle laisser transparaître un quelconque sentiment, il en serait évidemment de même pour chaque personne arrivant dans la pièce. Sans réfléchir d'avantage, sa couverture était dans tous les cas intacte, la jeune femme arracha le bas de sa robe, le nouant autour du poignet gauche de l'être céleste à la façon d'un garrot afin de faire cesser le sang de couler. Elle le fixa alors droit dans les yeux, il avait du mal à les tenir ouvert, elle le savait parfaitement, mais à présent, il était sauvé si le garrot restait en place, elle en était persuadée.

" Imbécile ! "

Elle avait ce genre de regard que peu de personnes devait lui connaître, un regard réellement alarmé, néanmoins, elle tentait d'agir au plus vite avec ce qu'elle connaissait des premiers soins à apporter, ainsi, elle allongea rapidement le Hunter sur le canapé, s'arrangeant pour que la tête ne soit ni sur l'accoudoir, ni sur les coussins, ces derniers étant sous les jambes de Yosama. A genoux près de l'être céleste, elle ne le lâchait à présent plus des yeux.

" Penses un peu à tout ceux à qui tu manqueras avant de vouloir mourir... Tu ne veux pas perdre tes proches, mais tes proches ne veulent pas te perdre non plus ! Tu ne peux pas protéger tout le monde, mais pense à tout ceux que tu as protégé... Tomodachi a besoin de toi... Des tas de gens ont besoin de toi... Tous tes amis ont besoin de toi... "

Au plus elle parlait, au plus elle sentait les larmes arriver à ses yeux, de même que son illusion semblait s'affaiblir jusqu'à ce qu'elle disparut complètement, en même temps que Miyoko se laissait tomber contre le torse de Yosama, ne pouvant à présent plus retenir ses larmes.

" J'ai besoin de toi... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- SpI -
Humain Maudit
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Dans les méandres du Temps
Humeur : ...
Points : 171
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/08/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Sam 9 Fév - 19:07

Tout ce passait bien trop vite pour SpI. Miyoko était apparu entre lui et Yosama, jetant par la même occasion de l'huile sur le feu, l'être céleste avait réussi à se libérer de la camisole et se jeta de suite sur la devil, lui attrapant la gorge il plaça alors sont épée au niveau du poignet de la demoiselle la menaçant de lui couper la main. Mais celle-ci le provoqua de nouveau avant de se téléporter à côté de lui et de le provoquer une nouvelle fois encore. Décidément elle aimais jouet avec Yosama vu qu'elle réitéra la scène précédente seulement cette fois elle avais raison sur un point.

*Je n'ai rien fait pour empêcher cette malédiction... Dans un sens je suis tout aussi coupable.*

Yosama exprima sont avis comme quoi il n'était pas d'accord avec elle et qu'il se vengerait pas sur "ses amis" qui n'étaient responsable des actes des devils. Par la suite l'épée de Yosama s'enroula autour du poignet de la jeune fille suivi du monologue du brun. Finalement l'épée lâcha sa prise et une vague d'énergie ? alla s'écraser contre plusieurs arbres sur le côté. Une conversation commença entre les deux protagoniste sur la localisation des devils et encore une fois Miyoko se moqua ouvertement du gardien.

[Mod inconnu: On]

Et Yosama lui promit avec amour de la tuer et elle, au comble du bonheur le poussa à la trucider. Lui, tellement fière de cette amour versa une larme avant d’abattre sont épée sur elle. La verte fini par esquiver sont épée, elle contre attaqua avec un demi-amour l'envoyant dans la bibliothèque lui jurant de devenir sa UHU and glue. En esquivant l'épée elle avoua malgré elle qu'elle le trompais avec Red (Ba quoi ! C'est chiant de faire le narrateur et pour une fois que j'ai un délire en live...).

[Mod délire découvert ! Level up ! Mod délire: Off]

Yosama semblait avoir repris ses esprit et ses paroles était plutôt rassurante sur l'instant car à ce moment la SpI avait cru que le plus gros était passé, seulement les dernières paroles du gardien l'inquiéta de plus belle. L'inquiétude fut fondé quand il vit le le long filet de sang sur le bras de l'être céleste. Néanmoins Miyoko avait réagi assez rapidement fit un garrot au gardien et l’allongea sur le canapé
le tout accompagné d'un "imbécile", le temps passa et elle fixait sans rien dire quand d'un coup elle s'effondra sur sont torse le tout en larmes lui exprimant combien elle tenait à lui. SpI observa le tout sans rien dire, mais tout de même inquiet pour le gardien, qu'il ne le lâchais pas de l’œil. Il remarqua néanmoins que malgré le garrot le sang continuait sont avancé. Ça lui trottait dans la tête depuis un moment mais cette fois il n'avait plus le choix, l'humain maudit attrapa le bras gauche du gardien et enleva de suite le garrot (Meurt Yosama ! Meurt ! Euh...ta rien lus d'accord ?) puis de sa main droite compressa l'endroit ou la veine était couper.


"Vous allez souffrir mais essayez de résister à la douleur et ne bougez pas"

Du feu se forma dans la main droite de SpI qui brula la chair de Yosama cicatrisant la coupure. Le problème étant néanmoins que Yosama avait perdu beaucoup de sang et qu'il pourrais y passer si il ne ce fait pas rapidement soigner.


*Il faudrait l'amener à l’hôpital au plus vite sinon il va y passé, mais comment si on le transporte comme ça il risque de mourir en route et je ne pense qu'il y est une voiture dans les alentours*

Il regarda Yosama avec un air inquiet, il était vraiment blanc mais comment le transporté. Sont regard se posa sur Miyoko et la solution apparut d'elle même il ne savait pas si elle accepterais mais il devait au moins essayé.


"Mademoiselle il faut absolument l'emmener à l’hôpital, il risque de mourir ! Et avec votre pouvoir de téléportation ça devrais être du gâteau"

On pouvait entendre un brin d'inquiétude dans la voie de l'humain maudit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Dim 10 Fév - 21:12

Il était de plus en plus difficile pour Yosama de tenir éveillé, il sentait bel et bien sa fin arriver. Mais apparemment ce n'était pas au gout de la Devil, qui venait d'accourir à ses côtés, lui confectionnant un garrot en déchirant le bas de sa robe. Puis elle l'allongea alors sur le canapé, prenant bien soin de respecter les consignes de premier soin. Les mots de la jeune femme résonnèrent à présent dans l'esprit de l'Être Céleste qui se sentait de plus en plus faible. Ce qu'elle venait de lui dire était loin d'être faux, il en eut un pincement au coeur. Mais à présent il était peut être trop tard pour regretter.
Mais ce qui lui mit réellement la boule au ventre fut d'entendre Miyoko admettre qu'elle faisait partie de ces personnes, tout en s’effondrant en pleure sur son torse.
Il ne savait pas quoi dire, en plus de ne pas en avoir la force, il était juste bouleversé. Sa seule réaction fut de poser difficilement, sa main droite, celle qui n'était pas meurtrie, sur le dos de la jeune femme. A présent il s'en voulait d'avoir agit de la sorte, dans un sens il pensait toujours qu'il devait partir, mais il était vrai que ses proches avaient aussi leurs mots à dire, et que c'était égoïste de sa part. Il voulut alors parler, mais il n'en avait pas la force, ses yeux ne seraient rester ouvert d'avantage.
Puis Spi intervint alors, après lui avoir défait son garrot il sera la coupure du Gardien le prévenant que cela allait être douloureux. Rien qu'à ces mots, Yosama avait une vague idée de ce que comptait faire son ami. Ses soupçons se confirmèrent lorsqu'il sentit une énorme douleur l'envahir. N'arrivant à la supporter, les yeux de l'Être Céleste se fermèrent.

Tout était noir à présent. Était il mort ? Il pensa au début que le fait de se poser cette question et d'avoir en gros une certaine conscience devait signifier qu'il ne l'était pas, mais le doutes subsista. Peut être que c'est ce qui se passait après la mort ?...
Le jeune homme continua alors d'avancer dans cette obscurité. Après avoir jeté un rapide regard à son poignet, il vit que la blessure était bien présente, et pourtant ça ne saignait pas. D'autant qu'il ne ressentait nullement la douleur. Mais alors qu'il venait d'examiner son poignet, il remarqua que son corps n'avait plus la même forme. Il était revenu à l'age d'un enfant de six ans...
Tombant à genoux, le Gardien se mit à pleurer.


"Non ! Je ne voulais pas en arriver là... Je ne voulais pas faire ça..."

"Qu'est ce qu'il y a Grand frére ?"

Survint alors une voix qui lui était familière. A ces mots, le jeune garçon tourna brusquement la tête. Il fut surprit de voir qu'un décors s'était implanté. Il y avait à présent tout un tas de cadavre, et il se tenait au milieu de tout ces morts. Il était à présent âgé de douze ans, l'époque ou il était membre de la guilde des assassins. Mais le plus surprenant fut de voir Kitori face à lui, qui semblait être également du même age.

"Rien !"

"Pourquoi me mentir ?"

"Je ne te mens pas !"

"Alors pourquoi tu pleure ?"

A cette phrase, un nouveau décors, Il devait à présent avoir quinze ans, c'était une des dernières années qu'il avait passé à la guilde. Il tenait une jeune femme par le cou, elle était sa cible, c'était se mission de la tuer, mais là ça ne se passait pas comme dans son souvenir, la femme qui était au bout de sa main était Kitori âgée également de la quinzaine. Cette vision eut le mérite d'effrayé Yosama qui se releva brusquement, la lâchant aussitôt.
Une fois qu'il s'était relevé, il put remarquer que le décors était à nouveau vide, et au vue de sa blessure apparente sur son poignet gauche il avait regagné son age actuelle. Encore sous le choc par ce qu'il venait de voir, il sursauta lorsqu'il entendit Kitori parler dans son dos.


"Grand frère... Je sais qu'il y a beaucoup de chose que tu regrette ! Je sais qu'après ma mort tu as intégré cette guilde, mais tu n'as jamais était un assassin. Tu as agis à ton insu, tu étais perdu ! Ce n'est pas ce que tu voulais !"

"C'est faux ! J'étais le plus grand assassin de l'époque ! J'ét..."

La jeune femme le coupa alors, posant sa main sur la joue du Gardien.

"Non, tu es Yosama ! Tu regrette tellement cette partie de ta vie que tu le refoule de ta mémoire."

Son autre main saisit alors le poignet gauche de l'Être céleste. Elle y jeta un regard avant de reprendre d'une voix triste.

"S'il te plaît grand frère ! N'en fais pas trop ! Tu n'es en rien responsable de notre mort !"

A peine eut elle le temps de finir sa phrase qu'une main se posa sur l'épaule de Yosama. Surprit se dernier se retourna pour voir de qui il s'agissait, alors que Kitori venait de le lâcher. Ce n'est pas sans surprise qu'il put voir que cette main appartenait à Kai qui observa à présent Yo, un large sourire aux lèvres.

" Tu crois peut être que c'est de ta faute si j'ai décidé d'agir de la sorte ? Mais pourtant je ne me suis nullement sentit forcé. J'ai agis de ma propre volonté, et si c'était à refaire, je le referai sans l'ombre d'un doute ! Par contre tu me déçois frérot ! J'ai fais ça dans la mesure ou je pensais que tu agissais dans la même optique que moi. Et que tu aurai la force de garder la tête haute pour donner ta vie à quelqu'un que tu aimes et qui serai en danger de mort ! Comment comptes tu protéger tes proches dans cet état ?"

Mais encore une fois, Yosama n'eut le temps de réagir, que deux nouvelles personnes firent irruption. Il n'eut guère de mal à reconnaître son père et sa mère.

"Fiston, si tu ne change pas d'attitude, je reviendrai te hanter pour te botter les fesses ! Et si ça suffit pas, je m'en remettrai à ta mère et là je te promet que ça sera une autre paire de manche !!"

Le Gardien était complètement abasourdi, il n'y comprenait plus rien... Voir ces personnes qu'il aimait tant lui faisant tant de bien, mais pourtant, si il les voyaient, cela signifiait il qu'il était mort ?
Mais encore une fois il ne put dire quoi que ce soit, qu'une jeune femme aux long cheveux blond, et aux yeux violet, arriva face à lui. De son index elle tendit la joue gauche de Yosama pour que sa bouche y forme un sourire.


"Tu m'avais promis de ne pas le perdre ! On va dire que j'ai rien vu pour cette fois !"

A ces mots la jeune femme, qui n'était autre qu'Amber, offrit à son ancien partenaire un petit clin d'oeil. Puis Kitori reprit alors.

"Tu n'as pas à porter notre mort comme un fardeau ! Tu n'y pouvais rien ! Nous nous sommes heureux de te voir grandir et vivre, alors ne gâche pas cette vie ! Tu es la seule chose qui nous relie encore au monde des vivants, tu es notre dernier souffle de vie, nous vivons dans tes souvenirs... Agir comme tu as voulu le faire, c'est mettre définitivement fin à nos jours... On crois en toi, et on vis en toi ! Maintenant tu as des proches qui souffre, alors pense à eux !.."

A ces mots Kitori enlaça Yosama. Tout ce que venait de lui dire son amie d'enfance était vrai... Il fallait qu'il considère les choses autrement sans doutes... Il ne pouvait plus se permettre de vivre ainsi, faisant souffrir les proches qu'il avait perdu, mais également les proches qui étaient encore à ses côtés. Pour montrer qu'il avait bien comprit la leçon de moral, il enlaça à son tour Kitori.
Après un petit moment, le jeune femme lâcha l'emprise et alla se placer aux côtés de Kai, des parents de Yosama ainsi que d'Amber.
Ils lui offraient tous un sourire.


"Adieu tous le monde... Je..."

Avait commencé le Gardien, qui voulait dire une dernière fois à ses proches à quels points il les aimaient. Mais tout disparut brusquement, le seule personne qui était présente fut Amber, qui avait à présent un sourire de joie, mélangé au chagrin.
Ce fut la dernière image que pu voir Yosama, qui venait à présent d'ouvrir les yeux. Il était toujours dans ce manoir... Il ne savait pas combien de temps il était endormit... Miyoko et Spi était toujours.
Il avait juste l'impression de revenir de loin. Son poignet lui faisait toujours mal et il se sentait toujours faible, mais il avait bien l'impression que ce n'est pas ce soir qu'il perdrait la vie.
Ce qui venait de ce passer était tout bonnement fou, et il n'arrivait pas à en trouver une explication logique...
Il tourna alors difficilement le regards vers la jeune femme qui était toujours accroupit à ses côtés. Sa main droite était encore sur elle, SpI se tenait debout derrière. Il ne savait pas quoi dire, dans le fond il avait à présent honte, la réaction de Miyoko et de Spi suite à sa tentative de suicide, suivit de cet entretien avec les personnes qui lui manquait, avait réussit à lui faire comprendre qu'il avait été stupide d'avoir agit de la sorte... A présent il avait juste terriblement honte.


"Je... Pardonnez moi... "

Si ils n'avaient pas vu que Yosama avait reprit conscience, à présent il en serai informé. Sa main droite se serra alors, comme si il était content d'être en vie, et pouvoir sentir la présence de la jeune femme.
Il n'était pas encore totalement sortit d'affaire, et il allait avoir besoin de repos et surement de soin approfondit pour récupérer totalement, mais nul doute que les actes de Miyoko ainsi que de Spi avaient permis de sauver l'Être Céleste, Il serai éternellement reconnaissant. Il aurai voulut pouvoir montrer sa gratitude, mais il était encore trop faible pour tenter quoi que ce soit.
Plus jamais il ne se laisserai avoir pas sa faiblesse, tout ces évènements lui auront définitivement prouvé qu'il ne devait plus être si égoïste, qu'il avait encore des personnes à qui il tenait énormément, et qu'il avait le droit d'être heureux sans culpabiliser, que ses proches passer dans l'au-delà n'en serai que plus honorer. Il s'en fit intérieurement la promesse, plus jamais Yosama agira de façon aussi débile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Miyoko
Necessitudo Duodecim
avatar

Nombre de messages : 89
Présentation : Tu clique sur présentation, je suis sur le dessus...Si nan si t'es vraiment flemmard clique ici ou ici...En fait c'est juste le même lien XD
Points : 97
Réputation : 4
Date d'inscription : 15/07/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Dim 10 Fév - 22:44

En sentant la main de Yosama dans son dos, la jeune femme se sentit rassurée sur le fait que ce dernier était toujours en vie, relevant faiblement la tête, elle parvint juste à voir ses yeux se clore, doucement, puis son étreinte diminuer, sa main glisser.

" Mademoiselle il faut absolument l'emmener à l’hôpital, il risque de mourir ! Et avec votre pouvoir de téléportation ça devrais être du gâteau. "

Se tournant vers SpI, tout en prenant soin de garder la tête penchée, plus par réflexe de cacher ses émotions que par réelle volonté, elle se eut alors un petit pincement au cœur. De la téléportation ? Quelle téléportation ? Elle ne faisait que créer une faille dans le temps, or, une vraie téléportation était une faille dans l'espace. Certes, d'un point de vue extérieur, on aurait pu assimiler cela à de la téléportation, mais il n'en était en fait rien. Elle entrouvrit les lèvres, comme pour l'expliquer, mais se résigna rapidement, le dire serait révéler une de ses faiblesse, or, révéler une de ses faiblesse serait compromettre son objectif, et ça, même pour Yosama, elle ne le ferait pas.

Elle reporta alors son attention à l'être céleste, posant son oreille contre son torse, les yeux clos, bien qu'elle était effrayée à l'idée de ne pas entendre de battement de cœur. Heureusement, ce dernier ce fit rapidement entendre, il avait donc la vie sauve, mais pour combien de temps ? Il semblait faible, si faible...


" Je... Pardonnez moi... "

Ces simples paroles résonnèrent comme une douce mélodie aux oreilles de Miyoko qui se sentait d'un coup rassurée, elle sentit alors la main du Hunter se resserrer, ce qui la rassura d'avantage, lui arrachant même un petit sourire. Le cauchemar était passé.

Se rendant compte de ses larmes, elle frotta rapidement ses yeux d'un revers de sa manche, comme si rien ne s'était passé. Elle jeta alors un regard sans émotion à SpI, lançant :


" Mais t'attends quoi pour appeler un médecin ? Le déluge ? Tu penses quand même pas que j'utiliserai un quelconque pouvoir pour l'aider ?! "

Elle jeta un rapide regard dans la pièce et, ne voyant pas de téléphone, elle continua :

" Doit bien y avoir un téléphone quelque part, c'est un manoir quand même ! T'as plus qu'à fouiller toutes les pièces. Moi, je reste pour m'assurer qu'il se fasse pas la malle à travers le trou qu'il a percé dans sa folie ! Aller ! Magnes-toi ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
- SpI -
Humain Maudit
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Dans les méandres du Temps
Humeur : ...
Points : 171
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/08/2010

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Jeu 10 Oct - 5:54

Il ne savait pas vraiment comment réagir. Les paupières de l'être céleste c'était clos et l'inquiétude le gagner peu à peu. Depuis que ça mémoire fut sceller, jamais il n'avait affronter une telle épreuve. Il ne savait pas grand choses des geste de secours, c'était au programme quand il était encore à l'école et encore même si il l'avait étudier ça n'aurais rien changer au fait qu'il ne s'en souviendrais plus et bien évidemment SpI n'avait rien fait pour les apprendre en quatre ans de voyage.
Quel Idiot ! Mais sur le coup il était plus ou moins chanceux, Miyoko devait s'en doute savoir ce qu'elle fessait, heureusement pour lui, cette Devil vérifiais déjà le bon fonctionnement du cœur de celui-ci. Il attendait de voir la réaction sur le visage de Miyoko pour connaitre l'état du gardien et finalement ce fut d'entendre la voie du jeune homme qui le rassura un peu.


Quel soulagement de le voir de nouveau conscient pour l'humain maudit. Soulagé au point qu'il en oublia de chercher un moyen d'emmener le brun à l’hôpital. Miyoko lui rappela la situation, bien que ce qu'elle venait d'affirmer à SpI ne lui déplut fortement. Comme ça elle ne voulais utiliser le moindre pouvoir pour l'aider ! Pourtant elle semblait y tenir. Pourquoi donc ne voulais telle pas l'aider ? SpI était prêt à élever la voie contre elle mais parvient à ce retenir de justesse. Yosama n'avait nullement besoin d'une dispute actuellement. Pour cette fois le jeune homme passa l'éponge et se mit e quête d'un téléphone, il parti dans le Hall mais n'en vit pas pourtant c'était l'endroit parfait pour mettre un téléphone... Toute fois il se devait de trouver un téléphone.

Où devait-il aller ? Il devait faire vite pour Yosama. Il prit l'escalier du hall pour aller au premier étage mais une fois arriver au milieu il se stoppa net. Pourquoi paniquait t-il ? Après tout il ne connaissait l'être céleste depuis peu, était-il entrain de prendre de l'importance pour SpI ? Serais t-il entrain de se lier d'amitié pour Yosama ? Cette idée paraissais absurde pour l'humain maudit il na guère besoin "d'un ami", seul son objectif importe.


*Tellement absurde ! Le considérer comme un ami il ne manquais plus que ça. Je m'inquiète tellement pour Yosama qu'au final j'agis comme un abruti, je ne réfléchi même pu et je me met à chercher un téléphone alors que j'ai mon portable.*

Le jeune homme prit sont portable et composa le 18, il donna la raison de son appelle, les information concernant la personne qui tenta de se suicider et l'adresse pour qu'il intervienne le plus vite possible. Une fois l'humain maudit eu fini de téléphoner, celui-ci parti en informer Miyoko.

"J'ai contacté les pompiers il ne devrait pas tarder à arriver, je vais les attendre à l'extérieure."

SpI suite à ces paroles parti comme il l'avait dit à l'extérieur pour pouvoir les diriger le plus rapidement possible vers Yosama.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yosama
Guerrier Céleste
avatar

Nombre de messages : 1993
Age : 27
Localisation : WTF #!!@?// è_é
Emploi/loisirs : WTF #!!@?// è_é
Humeur : MOOOOOOOOOW
Liens de parenté : Faux-frère = Kai
Présentation : C'est Moiiii :3
Points : 2081
Réputation : 66
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Histoire (résumée):

MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   Jeu 31 Oct - 12:54

Il était de plus en plus difficile pour Yosama de ne pas fermer les yeux. Le pire était passé, mais pourtant il avait à présent besoin de sommeil. Mais d'un autre côté, il ne voulait pas se laisser aller... Il ne voulait pas inquiéter ses amis... Il avait déjà causer tant de soucis à ces deux là. Avec le recul il se sentait bête d'avoir agit de la sorte, d'avoir disjoncté, d'avoir pété un câble... Et bien qu'il le regrettait, ça lui semblait toutefois inévitable qu'il cède de la sorte. Il avait voulut encaisser, il n'avait pas voulut prendre de recul sur tout ce qui avait pu lui arriver au cour de sa vie, il n'avait jamais voulut voir la réalité. Et ce qui devait arriver arriva. Après tout il est comme les autres. Il avait besoin d'un break, il devait tourner la page d'une quelconque façon. Pourtant il ne l'avait jamais fait. A présent, il verrai les choses différemment.

Spi était parti à la recherche d'un téléphone sous ordre de Miyoko... Yosama la savait, il avait énormément de la chance de les avoirs. Sans eux, il ne serait plus de ce monde. Et au final il ne voulait pas infliger ça à ses proches. Pour eux, il se devait de vivre, et il ne devait pas se surmener. Et puis, Kitori avait raison... Il portait la vie de ses proches disparut. Les souvenirs qu'il avait d'eux étaient la seule chose qui restait en ce monde... Pour eux il devait vivre, et célébrer chaque jour de son existence. Chaque jour ou il avait la chance d'être vivant, de partager le moindre instant avec ses amis... Plus jamais il n'agirait ça au moins il en était persuadé... Maintenant il avait une confiance et un mental d'acier à acquérir... Cela prendra le temps qu'il faudra... Mais l'Être Céleste y arriverait, il en avait l'intime conviction.

Son ami revint alors, il avait appelé les urgences, et ces derniers n'allaient pas tarder à débarquer. D'ailleurs l'Humain Maudit sortit afin de les attendre. Seul Miyoko était au prêt du Gardien. Il avait honte de s'être montré si faible... Heureusement que ses autres amis n'étaient pas là. Il ne voulait pas qu'ils le voient ainsi. Il ne voulait pas que son acte blesse à nouveau d'autre personne. Dans un effort éprouvant il prit la main de la Devil.


"Désolé de t'avoir attaqué... Et de t'avoir blessé... Je crois que je vais dormir un peu... Dis aux infirmier de préparer une montagne de lasagne pour mon réveil... Merci..."

Sur ces mots, les paupières du Hunter se fermèrent doucement. Il avait besoin avant tout de repos pour se remettre de cette soirée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-tomodachi.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous le clair de lune, la nuit noire demeure-t-elle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Sous le Clair de Lune~ Feat. Petite Lune
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» Déambulation sous le cynique clair de lune...[PV: Ame]
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Edition Clair de Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tomodachi :: Ville de Tomodachi :: Bas Quartiers-
Sauter vers: